AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Laurent Delboulbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laurent Delboulbes

Message  patrick le Ven 21 Oct 2011 - 10:36

http://www.sudouest.fr/2011/10/21/il-court-il-court-delboulbes-532556-773.php

Par nicolas le gardien

Il court, il court, Delboulbes
Troisième pilier le plus léger du Top 14, le Montalbanais, 24 ans et qui vivra demain un « derby », est l'une des belles surprises du début de saison.


Laurent Delboulbes, décisif face au Racing-Métro. photo g. bonnaud

«Laurent, il est extraordinaire. ll m'énerve, même : non seulement il est bon en mêlée mais en plus il court comme un lapin et plus vite que moi. » Venant, dans un sourire, d'un pilier droit qui n'est pas mal dans la famille des léporidés - Nicolas Decamps -, le compliment (1) n'est pas anodin. Le destinataire : son homologue (à gauche) à l'Union Bordeaux-Bègles, Laurent Delboulbes.

Vendredi face au Racing-Métro (22-18), le transfuge de Carcassonne a crevé l'écran : en tête de pack, bien sûr, mais aussi par son activité ou sa percée décisive avant l'essai de Julien Rey. Un match d'éclat dans un début de saison qui n'en manque pas : régulier depuis… début août, le Montalbanais, dont on a mesuré encore plus l'importance après sa sortie sur blessure à la mi-temps face à Biarritz (11-13), s'est vite imposé. « Ca se passe bien. Maintenant, avec Julien (Turini), bientôt les retours d'Hikairo (Forbes) et Franck (Labbé), on va voir. En attendant, je prends tout ce qui se présente. »

Une surprise ? Oui, si l'on considère une renommée grand public assez faible et sa feuille brute des statistiques en Pro D2 la saison passée : 29 feuilles de matchs, certes, mais 16 titularisations.

Non, pour le staff girondin : « lorsqu'on a préparé le match contre Carcassonne, il nous a tapédans l'œil. On s'était dit que si on devait recruter un pilier gauche, il serait tête de liste. On l'attendait à ce niveau » dit l'entraîneur des avants Laurent Armand.
Face au Munster à 21 ans

Quand on fouille un peu, on se rend compte que le jeune homme, 24 ans, n'est pas né de la dernière intersaison : international moins de 21 ans (comme doublure du Clermontois Domingo), 31 matchs (sur quatre saisons) en Top 14 avec Montauban et 4 de H-Cup dont une rentrée, en octobre 2008, sur la pelouse du champion d'Europe (le Munster, 17-19). « Dans quelques saisons, lorsque tu seras le recordman des joueurs de Montauban des matchs disputés en H-Cup, j'espère bien que tu te rappelleras de celui-là et des copains qui se trouvaient autour de toi », lui avait alors lâché son coéquipier (aujourd'hui au Racing) Karim Ghezal. « Ce qu'il fait ne m'étonne pas, dit Laurent Travers, co-entraîneur de Castres qui l'a lancé en Pro D2 à 19 ans. Il était très jeune dans une division exigeante et avait montré ce qui fait sa force : ses qualités en mêlée, mais aussi son tempérament, son volume de travail. Il ne lâche jamais. »

Car Laurent Delboulbes est un pilier atypique. « Il ne doit pas y en avoir beaucoup de 106 kilos en Top 14 », lâche le préparateur physique girondin, Ludovic Loustau. Deux seulement plus légers (2), exactement, mais moins utilisés et 5 et 8 centimètres plus petits. « Je sais que je ne ferai jamais 120 kilos, sourit l'intéressé. Alors j'essaie de compenser par autre chose. » Plutôt bien, vu comment il a contenu un ex-All Black (le Toulonnais Carl Hayman) ou surtout un ex-Tricolore (le Biarrot Sylvain Marconnet). « Il a une bonne technique en mêlée et comprend très vite : il arrive à s'adapter à ce que lui propose son adversaire », commente Laurent Armand. « À Carcassonne, on insistait beaucoup sur le pack et j'ai beaucoup travaillé là-bas avec Franck Tournaire », pointe l'intéressé, qui s'apprête à défier demain à Toulouse, devant sa famille, LA référence du Top 14 en pilier droit, le Samoan Cestus Johnston.

« Personnellement, je pense qu'il vaut mieux avoir un un pilier de 105 kilos capable de mettre de l'intensité durant tout un match qu'un de 120 qui va vite baisser de pied, reprend Laurent Travers. Si jamais il est pris sur une première mêlée, Laurent est quelqu'un qui va chercher les solutions mais surtout ne pas baisser la tête. Et il use. De plus, il fait partie de ces piliers qui sont capables d'aller chercher un ailier et qui ne s'arrête jamais. »
Qualités naturelles

En terme plus spécifique, cela s'écrit en un chiffre : 17, comme sa VMA (3), contre « 14 à 16 en moyenne » au poste. Placé dans le groupe de travail des troisième ligne pour les courses, il avait bluffé lors du stage à Salies-de-Béarn en terminant dans la roue des trois-quarts sur le parcours de VTT. « Je me suis rendu compte de ça lors des tests passés à mon entrée à Montauban (14 ans, NDLR) », glisse le joueur, très sec aujourd'hui mais placé à la pile dès ses débuts à Saint-Nicolas-de-la-Grave (puis Castelsarrazin), parce qu'il était « un peu boulot. » « Il y a une part de physiologie, reprend le préparateur physique. Mais il ne lésine pas non plus sur les efforts pour progresser. » « C'est aussi quelqu'un de très courageux dans le travail de l'ombre, pour batailler dessous, ajoute Laurent Armand. Après, on sait aussi qu'il ne pourra pas enchaîner 15 matchs comme ça sans souffler. »

Sa blessure au mollet l'a rappelé, lui dont les pépins physiques avaient freiné la progression en 2009-2010 (seulement 5 matchs). « C'était aussi la saison des difficultés financières du MTG. C'était dur à vivre mais on a tout donné pour ne rien avoir à nous reprocher et tout faire pour aider ce club. » Deux ans après, le voilà relancé . Avec à la clé, son quatrième « derby » à Ernest-Wallon.

(1) Prononcé lors de la « Mêlée du lundo », l'émission hebdomadaire de « France Bleu Gironde », (2) Les Lyonnais Roux (103) et Tchougong (105), selon les données LNR. (3) Vitesse Maximale Aérobie

rugby · Union Bordeaux-Bègles · Pro D2 · Top14


C'est clair que avec Labbé, Forbes, Rofes, Avei, Decamps et maintenant Roux, et même Bethery et Davies, Laurent Delboulbes forme une première ligne très coureuse.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16545
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  MAX le Ven 21 Oct 2011 - 22:24

Concernant son match de vendredi dernier, nous pouvons également mettre à son crédit un placage décisif sur un joueur du racing qui avait franchi notre premier rideau défensif dans nos 22 mètres. :clap:
D'après une conversation d'après match avec Silviu Florea, ils ont rapidement retrouvé quelques automatismes de leur période montalbanaise. Very Happy Par ailleurs, il m'a semblé que notre première ligne était très soudée, avec des très bonnes liaisons, qui contribuent certainement à concentrer l'axe de poussée.
Ce joueur que nous découvrons nous étonne à chaque sortie, comme quoi les piliers aux physiques modestes (tout est relatif quand même) ne sont jamais là par hasard et leur tonicité fait merveille, notamment sur terrains secs. Les piliers plus massifs sont plus souvent à leur avantage en hiver lorsque les terrains sont gras : les appuis sont moins bons et leur masse peut alors s'avérer déterminante.

avatar
MAX
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 57
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/10/2011
Humeur : Rien n'est jamais perdu, rien n'est jamais acquis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  patrick le Jeu 5 Mar 2015 - 9:34

SO :

« Vivre au jour le jour »
0 commentaire
Publié le 05/03/2015 à 06h00 par
Nicolas le gardien
Peu utilisé depuis septembre après avoir été longtemps incontournable, le pilier gauche pourrait faire sa première apparition en Top 14 à domicile cette saison. Il raconte.

Son heure est peut-être revenue. Sébastien Taofifenua opéré lundi du ménisque et écarté des terrains six semaines, le pilier gauche Laurent Delboulbes, en balance avec Jean-Baptiste Poux (utilisé depuis août à droite), devrait retrouver le groupe de l'Union Bordeaux-Bègles, samedi (14 h 45), face au Stade Français. « Je ne sais pas ce que vont faire les coachs » répondait-il mardi.

En attendant, le Tarn-et-Garonnais s'accroche. Incontournable et ultra-régulier durant ses deux premières saisons girondines (45 matchs sur 52 possibles de 2011 à 2013), ce pilier mobile et à gros moteur a vu son temps de jeu diminuer depuis fin septembre : dix-sept minutes en Top 14, avec le choix du staff de privilégier le jeune duo émergent Jefferson Poirot - Sébastien Taofifenua. L'ancien Montalbanais et Carcassonnais, 28 ans, n'en reste pas moins impliqué.
« Sud Ouest. » À quoi avez-vous pensé lorsque Sébastien Taofifenua a dû s'arrêter ?

Laurent Delboulbes. À lui ! C'est triste et dommage. Il fait une belle saison et c'est toujours embêtant.
Vous vous êtes dit aussi que c'est une opportunité personnelle ?

Non, on prend d'abord des nouvelles. Penser à soi, on le fait déjà tout le temps. ça ne change rien à ma préparation. J'attaque chaque semaine comme si j'allais jouer. Si tu ne te prépares pas dans cette optique, tu ne rends service ni au collectif ni à toi-même. En décrochant, tu ne connais plus une combinaison, tu n'as plus de repère. Même si c'est dur, c'est dans ces moments-là qu'il faut rester concerné. Sinon, le jour où tu as ta chance, tu passes au travers.
Vous étiez revenu dans la rotation à la fin de l'automne avant d'en sortir à nouveau. Comment le vivez-vous ?

C'est toujours compliqué. Mais cela fait partie du rugby professionnel. Il y a beaucoup de concurrence. Les coachs font leur choix, on en discute. Comme je l'ai dit, la seule chose qu'on peut faire est d'être prêt à saisir sa chance. J'ai envie d'en être mais quoi qu'il en soit, ma motivation est la même. Je pense d'abord à battre le Stade Français. Ils sortent d'un match compliqué à Bayonne (23-6), vont venir à Chaban avec une grosse envie, ont mis en difficulté toutes les mêlées du Top 14.

C'est un gros challenge pour valider notre travail, jauger notre progression.
Du fait de votre vécu, vous essayez de vous investir plus ?

Quand on joue moins, on est un peu plus en retrait. On intervient moins, on laisse la place à d'autres. Mais j'essaie de ne pas être un poids pour le groupe. On a tous notre petite expérience et on essaie d'aider le copain. Même sans jouer, on est avec le groupe, on étudie l'adversaire et chacun donne son avis.
Vous avez senti une évolution au sein du groupe ces dernières saisons ?

On est devenu plus pragmatique. Les premières saisons, c'était un peu du hourra rugby : c'était spectaculaire mais parfois on prenait des grosses raclées. On a mûri, on a étoffé notre gamme de lancements, on a des recrues qui ont apporté beaucoup à ce niveau-là, deux ouvreurs de jaut niveau avec un jeu au pied sur lequel on s'appuie plus souvent. Il faut trouver le juste milieu entre ce brin de folie qu'on sait mettre de temps en temps et la gestion, sans tomber dans le non-jeu.
Quel regard portez-vous sur le parcours actuel ?

On a eu un match compliqué à Montpellier (34-24) alors qu'on l'avait très bien attaqué. Contre Toulon (28-23), on démarre mal et on revient, avec beaucoup de cœur. C'est la force et la faiblesse de cette équipe : dans l'euphorie, elle peut être irrésistible puis elle peut avoir du mal à mettre son jeu en place. Il faut qu'on apprenne à tuer les matchs. On est sixième à 8 journées de la fin, il faut y croire encore plus, se dire que c'est une grande opportunité pour ce club. Et dès qu'une occasion se présente, il faut y aller. On est conscient que le couperet est passé près contre Toulon, et je suis convaincu qu'il n'y aura pas de relâchement. On sent l'attente autour du club et ce serait une grosse désillusion de ne pas se qualifier.
Les semaines à venir vont-elles jouer sur votre décision pour l'avenir (1) ?

Je n'ai pas trop envie de m'épancher là-dessus car je suis encore indécis. J'ai envie de vivre au jour le jour avec ce groupe, profiter de ce qu'on me donnera. Et quand ça sera le moment de décider, j'en ferai part.

(1) Enfin de contrat en juin, il a reçu une proposition de prolongation.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16545
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  marchal le Jeu 5 Mar 2015 - 13:03

enfin, mais qu'a t'il donc fait pour ne plus faire parti du groupe ? perso, je le trouve pas moins bon que poirot en mélée et dans le jeu il apporte tout autant si ce n'est plus par son dynamisme
allez à toi de jouer, tu as les cartes en main
avatar
marchal
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 738
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  krahknardz le Jeu 5 Mar 2015 - 14:21

Je veux bien qu'on parie sur la jeunesse, mais bon, il n'a que 28 ans, c'est pas vieux pour un pilier (voire un joueur de rugby tout court). Suffit de voir Jean-Ba... :chambreur:
avatar
krahknardz
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2809
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  léopold le Jeu 5 Mar 2015 - 14:52

Même avis que Marchal, Laurent montre nous devant 30000 supporteurs tout ce dont tu es capable.
Bon joueur, parfait équipier serait dommage d'aller chercher du temps de jeu ailleurs, même si tu mérite mieux que le sort qui t'est fait.
Un deuxième Forbes.
Allez Laurent. :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6220
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  DODO974 le Jeu 5 Mar 2015 - 16:51

SUR , j'aime bcps DELBOUBES comme pilier , et peut tres bien faire comme le dis Leopold , un pilier talonneur , surtout que pour le Mondial il vas nous en manqué un , il as le tonus pour y jouer , il n'as plus qu'as bosser le lancer .
MAIS meme en pilier , comme le dis Marchal , il vaut pas moins que Poirot , n'oublions pas le supplice infligé a Guillamon cette année
avatar
DODO974
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 949
Localisation : andernos
Date d'inscription : 11/11/2012
Humeur : plutot JEEP
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  le radis le Mar 30 Juin 2015 - 11:46

Sud Ouest Edition Abonnés Publié le 30/06/2015 à 03h51 , modifié le 30/06/2015 à 08h09 par nicolas le gardien

Union Bordeaux-Bègles : « Admettre quand ça devient difficile » dit Laurent Delboulbes

Après quatre ans marquants à l’UBB, le pilier va rebondir à Oyonnax. Il explique son choix
Son départ a été officialisé début juin, après un dernier voyage avec tout l'effectif pour décrocher la Champions Cup, à Worcester. Trois semaines plus tard, lui a déjà repris l'entraînement, de l'autre côté de la France. Après 74 matchs en quatre ans à l'UBB, Laurent Delboulbes a ouvert jeudi un nouveau chapitre de sa carrière à Oyonnax. Le club girondin lui avait proposé une prolongation fin 2014 ; les dix derniers mois, où l'ancien Montalbanais avait reculé dans une hiérarchie dense au poste (1), l'ont poussé vers une autre voie, non sans réflexion. Le pilier gauche au profil atypique - plus léger et plus actif que la moyenne - restera comme un maillon fort de l'installation du club girondin en Top 14.


« Sud Ouest. » Comment s'est déroulé votre départ ?

Laurent Delboulbes. J'ai rencontré Olivier Azam (nouveau manager d'Oyonnax, NDLR) quelques semaines avant la fin de la saison. J'ai pris la décision une quinzaine de jours avant le barrage. C'était dur de me faire à l'idée de partir car l'affect, les amis me raccrochaient à l'UBB. Le côté sportif a pris le dessus. Il faut savoir admettre quand c'est difficile. À Bordeaux, ça le devenait. Je n'entrais plus dans les plans du manager et des coachs donc je me suis lancé un nouveau défi.

Qu'est-ce qui vous a convaincu de choisir Oyonnax ?

L'état d'esprit dégagé par l'équipe, la cohésion m'interpellaient. L'entraîneur des avants Pascal Peyron est très pointu sur la mêlée et le discours d'Oliver Azam a fait pencher la balance. Il a l'ambition de mettre plus de jeu et souhaitait un pilier qui se déplace, un profil différent de ceux déjà présents, d'autant qu'une pelouse synthétique va être installée à Mathon. C'est bien d'avoir différentes cartes.

Le fait de jouer la Champions Cup là-bas aussi a pesé ?

Oui, même si ce sera difficile. La priorité sera de confirmer le beau parcours de la saison dernière (6e) : au vu de la difficulté du Top 14, ce sera dur. En Champions Cup, on a une poule très relevée (Saracens, Toulouse, Ulster). Ce seront des matchs très excitants.

Il y avait une boule au ventre au moment de reprendre ?

Oui car à Bordeaux j'avais mes habitudes, j'étais bien, je m'entendais bien avec tout le monde. Je découvre depuis jeudi, déjà, une approche différente. Mais j'ai 28 ans, je n'aurais plus beaucoup de contrats pros, et il faut savoir profiter, s'ouvrir à autre chose, d'autres plans de jeu. Ça me permet aussi de découvrir de nouvelles personnes, une nouvelle région où on n'aurait pas imaginé vivre sans cela. Moi qui étais habitué aux trajets courts, j'ai appris à être patient en voiture ! Je suis installé ; ma compagne, qui travaille toujours, et ma fille vont me rejoindre après l'intersaison. Ça va se faire petit à petit. Je débute à Oyonnax comme je suis parti de l'UBB : j'essaie d'être discret, de faire le travail et les choses vont se mettre en place.

Quelle image garderez-vous de ces quatre ans à Bordeaux ?

J'étais attaché à Moga, notre quotidien. Mais le premier match que l'on a joué au stade Chaban-Delmas, contre Bayonne (18-6, le 3 septembre 2011), restera un moment fort. C'était le début de quelque chose. Il s'est créé des liens forts, avec des gens avec qui je resterai en contacts. Bordeaux-Oyonnax, c'est loin et proche à la fois. Je reviendrai faire des coucous. Et puis, il y aura le match à Chaban.

(1) Jean-Baptiste Poux, Jefferson Poirot, Sébastien Taofifenua. Steven Kitshoff va aussi arriver.


:clap: :clap: :clap:
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3592
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  léopold le Mar 30 Juin 2015 - 14:26

Laurent est parti, dommage, mais il faut une fin à tout.
28 ans la force de l'âge pour un pilar.
Moi il ne m'a jamais déçu,le joueur, l'homme mérite le respect.
Mine de rien il fut dans la progression de l'Union une pièce maitresse, joueur de devoir,pouvant au besoin être présent dans le jeu,avec une certaine adresse dans le maniement du ballon.
D'humeur égale, disponible pour quelques mots, sans plainte et sans critique.
Les fidèles de Mathon, aiment ce genre de joueur, tu y sera bien reçu.
Ces derniers jours tu profitai des deniers instants à Moga pour te préparer,de façon à faire bonne figure d'entrée.
Un jour viendra où tu retrouvera Saint Nicolas de la Graves, après avoir fait un beau parcours.
Je te dis "Merde". :clap: :clap: :clap:
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6220
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  krahknardz le Jeu 26 Mai 2016 - 2:29

La rumeur est donc confirmé, notre ancien joueur se retrouve au RCT après une superbe saison avec Oyonnax!! Bravo à lui!
http://www.rugbyrama.fr/rugby/transferts/2014/transfert-top-14-officiel-laurent-delboulbes-oyonnax-a-toulon_sto5597468/story.shtml
avatar
krahknardz
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2809
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  léopold le Jeu 26 Mai 2016 - 7:46

Laisse un très bon souvenir dans l'ain,faudra faire sa place sur la rade.
Bonne chance.
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6220
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Laurent Delboulbes

Message  léopold le Lun 3 Avr 2017 - 17:21

Marrant tout le monde semble découvrir les qualités de notre ancien pilier.
Je me souviens de ce garçon, toujours partant, humeur égale, solide et joueur.
Lui aussi comme Toétu, leopulou et d'autres n'a pas été bien apprécié.
Après avoir laissé un très bon souvenir à Oyonnax, il perce à Toulon.
Ce n'est que justice.
Je suis très heureux pour lui. :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6220
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  Biscouette le Mer 5 Avr 2017 - 0:42

léopold a écrit:Marrant tout le monde semble découvrir les qualités de notre ancien pilier.
Je me souviens de ce garçon, toujours partant, humeur égale, solide et joueur.
Lui aussi comme Toétu, leopulou et d'autres n'a pas été bien apprécié.
Après avoir laissé un très bon souvenir à Oyonnax, il perce à Toulon.
Ce n'est que justice.
Je suis très heureux pour lui. :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:
Idem, j'avais trouvé dommage qu'il parte… Et pourquoi ne reviendrait-il pas ?
http://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Laurent-delboulbes-titulaire-en-toute-discretion/789967
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 738
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Delboulbes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum