AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Vincent Etcheto vers les années bonheur

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  Scalp le Mar 30 Juil 2019 - 20:10

sudiste a écrit:
le radis a écrit:
Scalp a écrit:Grospaquet, Le Radis, vous avez raison en parlant d'Ibanez dans l'équation, je reste quand même persuadé qu'il y avait un schisme entre Marti et Etcheto et qu'Ibanez en a peut être profité (d'accord avec toi Grospaquet sur l'ombre fait à Ibanez), comme tu dis Le Radis, on ne sera jamais vraiment pourquoi..., mais pour les raisons professionnelle, je pense que Marti ne voulait pas d'Etcheto Manager, de toutes façon...

Le côté personnel Scalp porte sur un autre plan dont le forum n'est pas le lieu pour son évocation.

Des rumeurs , comme celles sur Garbajosa à LR... :siffle:

Oui Le Radis, je sais bien et j'en suis parfaitement d’accord avec toi, sans compter que Sudiste à possiblement raison...
Le schisme dont je parle est peut être aussi purement un problème de relation humaines ente eux qui ont mal évolués, tout simplement...


Dernière édition par Scalp le Mar 30 Juil 2019 - 20:15, édité 1 fois

Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 3216
Date d'inscription : 11/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  le radis le Mar 30 Juil 2019 - 20:13

sudiste a écrit:
le radis a écrit:
Scalp a écrit:Grospaquet, Le Radis, vous avez raison en parlant d'Ibanez dans l'équation, je reste quand même persuadé qu'il y avait un schisme entre Marti et Etcheto et qu'Ibanez en a peut être profité (d'accord avec toi Grospaquet sur l'ombre fait à Ibanez), comme tu dis Le Radis, on ne sera jamais vraiment pourquoi..., mais pour les raisons professionnelle, je pense que Marti ne voulait pas d'Etcheto Manager, de toutes façon...

Le côté personnel Scalp porte sur un autre plan dont le forum n'est pas le lieu pour son évocation.

Des rumeurs , comme celles sur Garbajosa à LR... :siffle:

Mais rumeurs tenaces ! :chambreur:
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6066
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  le radis le Mar 30 Juil 2019 - 20:17

grospaquet31 a écrit:
DODO974 a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Scalp a écrit:Quand je lis vos commentaires, je trouve que ce qui ressort, c'est l'aspect clivant d'etcheto, on l'aime, ou on le déteste, en tout cas, la plupart du temps. Moi je suis assez neutre sur le personnage, ce qu'il a fait à l'UBB, il ne l'a pas fait seul,
mais son rôle était très important, c'est certain. Il se sentait légitimement pouvoir être manager de l'UBB, ce en quoi Marti a dit non, je pense qu'à ce sujet Marti connait beaucoup mieux le personnage que nous, ses capacités et ses travers.
Alors oui c'est sûr on n'a pas fait mieux depuis comme il dit, comme s'il était le seul patron à l’époque..., c'est vrai et c'est à cause d'un enchainement d'erreur de casting, à commencer par 5 ans d'Ibanez...
Au fond je pense que le poste de Manager n'est pas fait pour lui, il n'est pas fait pour être le patron et tenir la boutique. Il lui faut au contraire un patron, qui lui laisse la liberté de pouvoir exprimer, son talent, sa grande gueule et qui soit compatible avec lui, mais le problème c'est que ça ne marche pas dans ce sens.


Je crois que Marti a eu une vision différente du rugby que Etcheto a un moment donné.
Le rugby de RI n’etait Pas compatible avec celui de VE dans ce qu’il voulait mettre en place et je pense que VE ne voulait pas dévier de son rugby. Il a du y avoir des frictions et Marti devait trancher. Une séparation se passe rarement sans heurt.
En plus, VE aime la lumière médiatique c’est clair (un peu comme CU),  au point de faire de l’ombre a RI, ce qui devait l’agacer encore plus.
tous ceux qui sont proches du club savent très bien que le facteur déclenchant son éviction est simplement d'odre très personnel.
après, pourquoi avant l'arrivée de DELPOUX , l'entraineur des 3/4 ( Etcheto) n'apporter rien , pourquoi ??? , et que dire de sa dernière année ou le jeu derrière était affligeant ; c'était les avant qui meublé
ne pas reconnaitre que notre beau jeu de l'époque ne devait que de DElpoux , c'est d'avoir des œillères

C’est marrant mais j’ai souvenir que Delpoux tremblait du slip lors d’un Usap - ubb ou il avait reconnu que son club ne méritait pas la victoire, l’ubb jouait tous les ballons. Mais VE ne devait y être pour rien.

J’ai pas souvenir de cette dernière année où tu dis qu’on a été affligeant avec Etcheto. Par contre ça devait être de sa faute, pour sur.

C'est à partir de la sortie médiatique de L Marti que notre jeu a commencé par bégayer puis s'est refermé.
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6066
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  le radis le Mar 30 Juil 2019 - 20:20

Scalp a écrit:
sudiste a écrit:
le radis a écrit:
Scalp a écrit:Grospaquet, Le Radis, vous avez raison en parlant d'Ibanez dans l'équation, je reste quand même persuadé qu'il y avait un schisme entre Marti et Etcheto et qu'Ibanez en a peut être profité (d'accord avec toi Grospaquet sur l'ombre fait à Ibanez), comme tu dis Le Radis, on ne sera jamais vraiment pourquoi..., mais pour les raisons professionnelle, je pense que Marti ne voulait pas d'Etcheto Manager, de toutes façon...

Le côté personnel Scalp porte sur un autre plan dont le forum n'est pas le lieu pour son évocation.

Des rumeurs , comme celles sur Garbajosa à LR... :siffle:

Oui Le Radis, je sais bien et j'en suis parfaitement d’accord avec toi, sans compter que Sudiste à possiblement raison...
Le schisme dont je parle est peut être aussi purement un problème de relation humaines ente eux qui ont mal évolués, tout simplement...

On ne peut pas dans cette optique exonérer le responsable sportif qui était RI. Enfin responsable, sur le plan pécuniaire il a bien encaissé son traitement en lien avec sa fiche de poste, parce que en vrai c'est son adjoint qui a sauté, et c'est pas sa fiche de poste qui a été retenue.
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6066
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  Scalp le Mar 30 Juil 2019 - 20:44

C'est quand même significatif qu'un paquet d'année après son départ on soit encore en train de parler d'Etcheto avec autant de passion, en plus d'un talent certain, ce mec à une vrai personnalité marquante, pour le meilleur comme pour le moins bon, son histoire et celle de l'UBB seront toujours liées.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 3216
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  DODO974 le Mar 30 Juil 2019 - 20:46

grospaquet31 a écrit:
DODO974 a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Scalp a écrit:Quand je lis vos commentaires, je trouve que ce qui ressort, c'est l'aspect clivant d'etcheto, on l'aime, ou on le déteste, en tout cas, la plupart du temps. Moi je suis assez neutre sur le personnage, ce qu'il a fait à l'UBB, il ne l'a pas fait seul,
mais son rôle était très important, c'est certain. Il se sentait légitimement pouvoir être manager de l'UBB, ce en quoi Marti a dit non, je pense qu'à ce sujet Marti connait beaucoup mieux le personnage que nous, ses capacités et ses travers.
Alors oui c'est sûr on n'a pas fait mieux depuis comme il dit, comme s'il était le seul patron à l’époque..., c'est vrai et c'est à cause d'un enchainement d'erreur de casting, à commencer par 5 ans d'Ibanez...
Au fond je pense que le poste de Manager n'est pas fait pour lui, il n'est pas fait pour être le patron et tenir la boutique. Il lui faut au contraire un patron, qui lui laisse la liberté de pouvoir exprimer, son talent, sa grande gueule et qui soit compatible avec lui, mais le problème c'est que ça ne marche pas dans ce sens.


Je crois que Marti a eu une vision différente du rugby que Etcheto a un moment donné.
Le rugby de RI n’etait Pas compatible avec celui de VE dans ce qu’il voulait mettre en place et je pense que VE ne voulait pas dévier de son rugby. Il a du y avoir des frictions et Marti devait trancher. Une séparation se passe rarement sans heurt.
En plus, VE aime la lumière médiatique c’est clair (un peu comme CU),  au point de faire de l’ombre a RI, ce qui devait l’agacer encore plus.
tous ceux qui sont proches du club savent très bien que le facteur déclenchant son éviction est simplement d'odre très personnel.
après, pourquoi avant l'arrivée de DELPOUX , l'entraineur des 3/4 ( Etcheto) n'apporter rien , pourquoi ??? , et que dire de sa dernière année ou le jeu derrière était affligeant ; c'était les avant qui meublé
ne pas reconnaitre que notre beau jeu de l'époque ne devait que de DElpoux , c'est d'avoir des œillères

C’est marrant mais j’ai souvenir que Delpoux tremblait du slip lors d’un Usap - ubb ou il avait reconnu que son club ne méritait pas la victoire, l’ubb jouait tous les ballons. Mais VE ne devait y être pour rien.

J’ai pas souvenir de cette dernière année où tu dis qu’on a été affligeant avec Etcheto. Par contre ça devait être de sa faute, pour sur.

si , si ,fait un petit effort de mémoire , aucune attaque en 1er main , et c'est seulement les avants qui font le taf et nous sauvent cette année ,attention a ALZHEIMER Wink et que pense tu de ces années avec Fredo , avant DELPOUX ? et donc Delpoux n'est pour rien ? rire
DODO974
DODO974
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1067
Localisation : andernos
Date d'inscription : 11/11/2012
Humeur : plutot JEEP
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  biscouette le Mer 31 Juil 2019 - 1:49

Hello,
Décidément ça continue à faire parler ! Wink
Alors, concernant sa dernière année, je mettrais le fait qu'il y a eu un peu de dérèglement dans le jeu surtout sur le compte de l'histoire de la candidature de RI pour l'EdF et tout le barouf autour (il avait annoncé que non il n'était pas candidat, alors qu'il l'était, etc.), les dates correspondent assez bien. Ce genre d'histoires joue inconsciemment ou non sur le mental d'une équipe, comme on l'a encore constaté récemment. Après, possible que certaines directives aient pu rajouter au truc, mais à l'époque c'était vraiment ça que j'avais relevé, ça ne pouvait pas être une coïncidence…

_________________
« You can't kill what you can't see ». The Last Poets
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1714
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur :

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  léopold le Mer 31 Juil 2019 - 7:42

Quelques en soient les raisons profondes le départ d'Etcheto a été moins préjudiciable l'UBB que le maintient de RI avec Milou,lorsque la candidature à EDF de RI n'a pas été retenue.Son premier parcours que je mettrais sur le compte du rodage( il n'avait jamais tenu ce rôle où que se soit) avait déjà mis en exergue son incapacité à tenir cet emploi,question d'implication qui n'était pas totale loin s'en faut et aussi de compétence pour gérer et animer une équipe.Il n'était pas venu tout seul frapper à la porte,un membre actif du club avec qui il partage des intêret personnel s'étend chargé de l'imposer.
Les départs des Broncan, Sonnes, hommes de métier n'ont pas permis de compenser ces lacunes, je suis persuadé que ses gars là avaient la solution pour faire avancer l'UBB.
léopold
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7216
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  sudiste le Mer 31 Juil 2019 - 11:09

Très bon rappel Léo.
N'Tamack est passé à l'UBB, qui s'en souvient encore ? Quel y a été son apport ? Nul !!!
Ibanez ? Nul ....avec des matchs massacrés en coupe d'Europe et une utilisation opportuniste de l'UBB comme marchepied espéré pour voir plus haut Twisted Evil
Brunel ? Nul
Teague ? Nul (sauf soit disant la certaine rigueur imposée etc...)
Worsley ? nul mais lui était là un peu par hasard

Il est clair en effet que Delpoux est le vrai déclencheur de notre structuration pour le plus haut niveau, que Sonnes fût un très bon technicien de l'ombre et que Reinette a apporté sa pierre à l'édifice.

Dans ce bilan mi figue-mi raisin pourquoi donc Etcheto devrait-il être responsable plus que d'autres de tous nos échecs ? N'oublions pas tout de même qu'en charge des arrières il avait créé la plus belle ligne d'attaque du championnat dont Connor et Talebula furent les fers de lance. Bien que finalement décrété perdant (et depuis?) c'est tout de même à ce jeu flamboyant que l'UBB doit la fidélisation de son public pléthorique et la côte d'amour qu'a connu le club dès sa remontée auprès de tous les amateurs de rugby. Depuis nous avons stagné dans un ventre mou et dans une sorte d'indifférence quasiment vexante Evil or Very Mad
Et puis à Bayonne Etcheto a connu deux montées une en tant qu'entraineur (avec certes une descente en suivant) et l'autre en charge des arrières. Ce n'est pas rien tout de même quand on se souvient de la situation du club à son arrivée :siffle:

Alors oui Vincent a un peu de mal avec la remise en cause et l'autocritique quand elle sont justifiées, son égocentrisme peut agacer, mais personne ne peut nier qu'il connait le rugby, qu'il l'a dans la peau et que pour lui il ne se limitera jamais à l'accumulation de stats roboratives, de discours lénifiants et de repas VIP avec les partenaires Twisted Evil
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10164
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  biscouette le Mer 31 Juil 2019 - 13:56

Yes. Je rajoute que Régis Sonnes a été important au niveau technique mais aussi humain.

_________________
« You can't kill what you can't see ». The Last Poets
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1714
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur :

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  marchal le Mer 31 Juil 2019 - 14:12

Complètement d'accord avec switch grospack et sudiste. Etcheto restera celui qui a organisé le plus beau jeu de nos lignes arrières depuis son départ on s'est complètement delite. Bien sur il n'a pas été le seul. Delpoux étant celui qui a donné une ligne directrice et la reinette puis sonnes organisant le jeu des avants.
On peut certes reprocher à etcheto son manque d'objectivité sur lui meme et sa trop grande franchise mais on ne peut pas lui enlever sa connaissance sur le rugby ni son apport au jeu de l'ubb. Pour moi il restera celui qui a initié ce rugby champagne que l'ubb a pratiqué pendant 5 ans, qui m'a fait redevenir fiere de la supporter.
Depuis son départ on a côtoyé les sommets qu'en début de saison pour ensuite s'écrouler entre la 10 et 12 ième place. Je reste persuadé qu'avec lui et sonnes avec un effectif plus conséquent en qualité et quantité (un peu comme celui que l'on a actuellement) on aurait atteint notre objectif de rentrer dans les 6.
Enfin quand je lis son interview je suis tellement d'accord avec ce qu'il dit sur les blanco, galtier et Lièvremont et j'aime ce genre de personnage qui pense ce qu'il dit et ne transige pas sur ces idées pour s'assurer une carrière.
Merci monsieur etcheto
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1564
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vincent Etcheto vers les années bonheur - Page 6 Empty Re: Vincent Etcheto vers les années bonheur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum