AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Laurent Ferrères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laurent Ferrères

Message  patrick le Ven 11 Mai 2012 - 12:11

SO http://www.sudouest.fr/2012/05/11/le-premier-qui-y-a-cru-711964-773.php

Par nicolas le gardien

« Le premier qui y a cru »
Capitaine demain, Laurent Ferrères disputera son 113e et dernier match avec le maillot de l'UBB. Dont il aura marqué l'ascension vers l'élite.


2007 - 2012 : « Il s'est passé beaucoup de choses pour le club ». Avec Laurent Ferrères. (photos l.T et afp)

«Il y a eu l'anniversaire des un an de mon fils samedi, il va y avoir mon mariage dans une vingtaine de jours, il y a ça au milieu. C'est un mois de mai plein d'émotions, des moments dont on se régale à repenser quand les années passent. Et je sais qu'il va y avoir beaucoup, beaucoup de frissons samedi. »

Demain (16 h 15), Laurent Ferrères va disputer son dernier match avec l'Union Bordeaux-Bègles. Comme capitaine, comme lors du second, le 3 novembre 2007 et régulièrement depuis. Son premier ? « C'était à Pau, la semaine précédente, on avait perdu. À l'époque, on prenait beaucoup de bonus mais on ne gagnait pas beaucoup », s'amuse l'arrière girondin.

Entre-temps, le Languedocien d'origine, 31 ans, est donc devenu un emblème à l'UBB. Parce qu'il jouera pour la 113e fois sous ce maillot, record du genre, et pour lui dans un club. Parce qu'il n'a manqué que 20 rencontres sur 122, dont la moitié pour une opération des adducteurs, jusqu'à la montée. Parce qu'il y a eu ses relances venues d'ailleurs et surtout de son culot, ses accélérations décisives, « ses deux essais avec lesquels il nous avait sauvés à lui tout seul, en décembre 2007 face à Blagnac, alors qu'on était mal en point », rappelle Laurent Marti. Parce qu'il a toujours été proche du public et accolé au projet d'un président avec qui il a des liens forts.
« Byron Ferrères »

« Laurent, c'est le premier qui m'a dit oui alors que je venais d'arriver, reprend le patron bordelais. Il avait joué en Top 16 avec Narbonne, il venait de disputer la demi-finale de Pro D2 avec Béziers et c'est le premier joueur de notoriété qui y a cru. Tout s'était fait par téléphone, on avait appris à s'apprécier. Les deux premières années, il a joué partout, à l'aile, au centre, derrière, c'est lui qui nous faisait les différences à chaque fois, en tentant des coups improbables. Même si ça lui a valu aussi quelques recadrages (sourire) ! »

Laurent Marti dit avoir « souffert pour se résoudre » à cette décision. L'ancien treiziste et international à VII a accepté de rompre son contrat (courant jusqu'en 2013) pour laisser une place de non-JIFF (1) libre et permettre à Rafaël Carballo de prolonger. « Hanté par l'idée de partir », mais pas amer.

« La loi est mal faite, pas seulement pour moi, mais quand on voit arriver partout des Fidjiens qui seront JIFF dans trois ans. Mais ça aurait changé quoi ? J'aurais joué trois matchs, par ci, par là. C'est la vie, il y a plus grave. »

Et lui est d'abord un compétiteur et un « amoureux du jeu. » « Et du beau jeu ! s'amuse le troisième ligne Hugh Chalmers. C'est un gagneur qui, dès qu'on fait de la course, veut terminer devant les jeunes. Super sérieux sur le terrain et animateur à la troisième mi-temps. Ce que j'apprécie, c'est qu'il dit toujours la vérité en face. Pas par méchanceté, mais parce que c'est sa nature. Ça m'a beaucoup aidé lors de ma première année ici (2008-2009). »

« Au début, on l'appelait Byron Ferrères (2), raconte Laurent Marti. Pour la troisième mi-temps et parce que c'est un guerrier. Avec lui, on peut aller à Aurillac, Oyonnax, ou autre, il donne toujours tout, se met par terre. » Frédéric Garcia, son entraîneur durant trois ans : « Il compense les kilos qu'il n'a pas par son engagement. Je garde de lui l'image d'un match à La Rochelle : il relance des 22, crochet intérieur et il est plaqué à l'épaule par le pilier, Tamato Leopolu. Tout le monde le croit K.-O., un ruck se forme sur lui et il ressort avec le ballon ! Le stade s'est levé pour l'applaudir. »
L'après Colomiers

Dans l'épais livre des souvenirs, « Fef » ressort « l'essai contre Toulon (22 mars 2008) dans un stade plein où au début du match, je relance après un arrêt de volée, traverse, fixe Aï'i et je donne à Filo qui marque. » Mais surtout « les bons moments et ceux plus difficiles, dans leur globalité. Je retiendrais les personnes rencontrées, les bonheurs des victoires, la période dure après un drame que j'avais connu. »

La perte de son père, à qui il avait promis de retrouver le Top 14. Un an jour pour jour plus tard, l'arrière n'avait pu retenir ses larmes après la victoire sur Albi à Agen. « Il y a de la frustration de ne pas avoir plus participé aux phases finales de Pro D2 (remplaçant) et au Top 14 cette saison. Mais avec le temps, je retiendrai d'abord que j'ai participé. » Barré par Bruce Reihana, mais « n'ayant jamais lâché un entraînement », pointe Vincent Etcheto .

Lui se dit heureux de terminer dans un groupe « de copains, où j'ai retrouvé l'ambiance de mes débuts dans le rugby. » Et qu'il a briefés la semaine suivant la défaite face à Colomiers lors de la première journée de Pro D2 2010-20111.

« On avait fait des matchs amicaux virevoltants, avec du jeu de partout. Mais sans humilité, sans engagement, on arrive à rien. Mais je n'ai pas haussé le ton non plus. Je râle, car je suis râleur, mais pas plus. » En tout cas, ça a marqué les intéressés. Et le guerrier a fait des petits.

(1) Il n'est pas considéré joueur formé en France car licencié au rugby à XIII jusqu'à ses 22 ans. (2) En référence au All-Black Byron Kelleher, alors à Toulouse.


http://www.sudouest.fr/2012/05/11/j-attends-de-voir-712072-773.php

Laurent Ferrères "attend de voir"

Ce n'est qu'un au-revoir. Lorsque Laurent Ferrères raccrochera les crampons, Laurent Marti a promis à son arrière de lui permettre d'intégrer l'encadrement des jeunes, passer ses diplômes. « J'ai des idées, j'aime ça, j'espère que, dans dix ans, je serai pourquoi pas entraîneur au haut niveau », dit-il. En attendant, le Girondin veut encore « prendre du plaisir » en trouvant un projet Pro D2 à son pied. « J'attends de voir comment ça va se décanter, qui va monter de Fédérale 1. » Avec toutefois une certitude : « On restera habiter Bordeaux. Je ne veux pas remettre en cause l'avenir professionnel de ma femme, changer d'école à mon fils. »


Féfé a été un des ferments important qui a façonné l'Union actuelle. Espérons qu'il puisse en effet un peu plus tard apporter sa pierre, par exemple pour la formation des jeunes histoire de les sensibiliser aux exigences du haut niveau.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15752
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  Vince33 le Ven 11 Mai 2012 - 16:40

C'est vraiment nulle cette règle des Jiff, comme il a débuté au XIII il n'est pas Jiff et doit quitter l'UBB ......alors qu'il fut sélectionné en rugby à 7, je me demande même s'il n'était pas capitaine.

Féfé merci pour tout et bonne chance pour ta fin de carrière de joueur.

Offrons lui demain l'ovation qu'il mérite.
avatar
Vince33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2038
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  le mec en tribune le Mer 30 Mai 2012 - 21:10

Ça fait mal au coeur, vu tout ce que ce gars a apporté au club...
Ce qui est dit est dit, alors à très bientôt chez nous.
En attendant, bon vent.
avatar
le mec en tribune
J'aime l'Union un peu
J'aime l'Union un peu

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 31/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  nico le Jeu 31 Mai 2012 - 8:55

Chouette joueur, vraisemblablement chouette bonhomme. fan fan fan fan fan

_________________
Mon tragique à moi, c'est la vie quotidienne : la muflerie, la stupidité, le comportement de l'homme moyen, une sorte de méchanceté uniforme et institutionnelle.

Francis Blanche
avatar
nico
Admin
Admin

Nombre de messages : 1018
Localisation : Strasbourg Plage
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  patrick le Ven 17 Mai 2013 - 19:09

http://www.sudouest.fr/2013/05/17/il-connait-le-chemin-1056299-8.php



Allez Laurent !

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15752
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  patrick le Ven 23 Mai 2014 - 22:28

SO du jour :

Rugby : Laurent Ferrères, à Lormont et à Marcoussis

N.L.G.
L’ancien arrière de l’UBB s’est engagé pour un dernier défi de joueur et débuter sa reconversion d’entraîneur. Avec l'objectif final de réintégrer son ancien club


Laurent Ferrères avait quitté l'UBB le 12 mai 2012 sur un dernier match contre Perpignan. Le revoilà en Gironde. © Photo Guillaume Bonnaud

Deux ans après son départ de l'Union Bordeaux-Bègles pour Brive, Laurent Ferrères sera de retour en Gironde la saison prochaine. À Lormont. Après avoir hésité à vivre une dernière aventure de joueur dans le monde pro, l'arrière, moteur de l'ascension de l'UBB durant cinq saisons (1) et toujours en Top 14 en Corrèze cette saison, a choisi de répondre à l'appel du club des Hauts-de-Garonne où il retrouvera ses ex-coéquipiers Grégoire Yachvili (comme coach) et Franck Labbé. « J'avais envie de continuer au plus haut niveau, dit-il. Après, je vais avoir 34 ans et les clubs cherchent des joueurs jeunes et JIFF : je ne suis aucun des deux (2). Je n'ai pas voulu non plus aller plus loin avec des clubs comme Albi et Tarbes car je n'avais pas envie de repartir dans une ville moyenne. On attend un troisième enfant, l'aîné rentre au collège et c'est le moment de me stabiliser. Et quitte à jouer en fédérale, à Bordeaux, je voulais y aller en forme, avec encore de l'envie et en pouvant apporter. »

Avec un double défi : celui d'aider à installer en Fédérale 1 le club de la Rive-Droite, où il remplacera l'international amateur Rémi Lamarque (retournant à Blaye pour raisons professionnelles et familiales), et celui de préparer sa reconversion.

Retenu pour passer son Diplôme d'Etat rugby à Marcoussis la saison prochaine, l'ancien Narbonnais et Biterrois débutera dans le métier auquel il se destine avec les moins de 20 ans du club. Plutôt qu'avec une équipe de jeunes de l'UBB (ou CABBG), où Laurent Marti lui a promis une reconversion à son départ. « On en a parlé, il m'a proposé de venir. Mais je suis à Lormont, ils me font confiance alors autant m'y impliquer. Et puis je veux y aller en étant crédible. Je vais apprendre, me forger un savoir-faire. »

« Tout est arrivé vite »

Laurent Ferrères reprendra l'entraînement avec ses nouveaux coéquipiers en juillet. « Sans trop réaliser encore » qu'une page de 12 ans au haut niveau est en train de se tourner, l'aventure de la remontée (28 matchs de Pro D2 en 2012-2013) puis du maintien en top 14 (7 matchs de championnat, 6 de Challenge) du CAB encore chaude.

« Il y a de l'amertume sur cette année. À l'UBB, quand Bruce Reihana, une star, est arrivé, Marc Delpoux m'avait clairement dit que c'était lui qui jouerait. Là, on m'a un peu promené. On m'a souvent dit que je jouerais, ça n'a pas été le cas, puis j'ai eu des petits pépins à des moments décisifs et j'étais en concurrence avec le seul buteur du club (Gaétan Germain, NDLR). Il reste le regret de ne pas voir pu plus m'exprimer en Top 14 alors que je sentais en avoir les moyens, notamment au vu de mon début de saison. Tout ça est arrivé vite et ça va me faire bizarre quand je vais voir les autres reprendre. Mais j'ai encore plein d'objectifs dans le rugby. Et celui final d'intégrer l'Union. »

Une chose est sûre : la passion est toujours là.

N.L.G.

(1) 102 matchs de Pro D2, 5 de Top 14, 6 de Challenge européen. (2) Formé à XIII à Lézignan, il n'entre pas dans les joueurs formés en France.


Parti à Brive, féfé se rapproche de Musard en faisant une halte à Lormont. Il finit sa carrière de joueur tout en prenant de l'expérience dans le coaching : bon choix  :clap: 

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15752
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  patrick le Lun 13 Oct 2014 - 14:18

Midol :



Si ça c'est pas ce qu'on appelle un (r)appel du pied :chambreur:
Compte tenu de tous les joueurs méritant actuels et passés, ça pourrait par contre être difficile de trouver de la place pour tout le monde Embarassed
Ceci étant dit, pour l'instant, aucun "ancien" (qui a terminé sa carrière au club) n'occupe de place et la structure dirigeante de l'UBB est encore légère.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15752
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  patrick le Ven 30 Oct 2015 - 9:03

SO :

Rugby (Fédérale 3) : à Mérignac, Ferrères est passé à la formation
nicolas le gardien


« Je n’ai plus les mêmes jambes qu’il y a deux ans dans le jeu direct. J’essaie d’abord d’encadrer, de conseiller. » ©

On l'avait perdu de vue à Lormont en mai, au sein d'une équipe meurtrie par la descente en Fédérale 2. On l'a retrouvé en septembre à Mérignac, regonflé et plein d'idées. Cet été, Laurent Ferrères a changé de rive sur la Garonne et avec, de projet. « La saison dernière a été compliquée. J'ai été opéré d'une hernie discale en octobre, je ne suis pas revenu au maximum derrière. J'étais à Marcoussis en parallèle. Au printemps, les présidents ont changé. J'ai senti qu'ils me souhaitaient plus comme joueur. J'ai basculé sur l'après-carrière et ce n'est plus ma priorité. »

L'ancien arrière emblématique de l'UBB, qui avait fait le grand saut du Top 14 (Brive) au monde amateur il y a dix-huit mois, a donc repoussé la proposition et « s'est retrouvé sans rien. »

Obtention de son DE JEPS rugby en cours - examen final le 1er décembre -, il a été tout près d'entrer dans l'encadrement du Stade Nantais. « Mais ma famille ne souhaitait pas repartir sans qu'on ait fait le tour des possibilités ici. Je suis allé sur Internet, j'ai vu à Mérignac le nom de Michel Barjou pour la formation, que j'avais connu au Creps de Talence. J'ai appelé. » Ça tombait bien : le club cherchait à relancer la machine, après une vague de départs les saisons dernières. « J'ai rencontré le président, ce qu'ils voulaient correspondait à ce que j'avais en tête. »

Centre d'entraînement

Depuis cet été, Laurent Ferrères, 35 ans, est donc joueur de Fédérale 3. Mais surtout, avec Michel Barjou, coordinateur de l'ensemble des catégories de jeunes après avoir validé la partie terrain de son diplôme auprès des U20 à Lormont. « On est reparti de zéro pour tout restructurer des moins de 6 ans aux moins de 20 ans. La première étape est de redéterminer comment on entraîne dans chaque tranche d'âge, puis à partir de là de développer. On s'est donné trois ans dans un premier temps, avec l'objectif de tendre vers la création d'un centre d'entraînement labellisé pour les jeunes, avec des séances au quotidien. Il y a le potentiel à Mérignac et ça serait un plus pour tout le rugby girondin », explique l'ancien treiziste, qui imagine à moyen terme créer des liens avec l'UBB.

« On fait également le pari du VII, avec du travail spécifique, car on pense que ça va se développer et c'est formateur pour le XV. »

« Une année de transition »

Sur le terrain, il a accepté de rechausser les crampons « avant tout pour le plaisir. » « Avec l'opération, en m'entraînant beaucoup moins, je n'ai plus mes jambes d'il y a deux ans dans le jeu direct. J'essaie d'abord d'encadrer, de conseiller mes coéquipiers sur le placement, l'organisation. »

Le début est délicat : trois matchs, trois défaites, 1 point. Laurent Ferrères ne veut pas pour autant se mettre à l'envers mais le compétiteur est toujours là. « Dans notre projet, l'objectif n'est pas que l'équipe première descende en Honneur. L'effectif n'est pas pléthorique, on est sur une année de transition mais on veut a minima se maintenir. Lors des deux premières journées, on m'a demandé de buter de loin, ça s'est bien passé, quasi à 100 %. Et puis lors de la dernière (contre Floirac), j'ai presque tout raté. J'étais embêté pour les gars, le club. » On ne se refait pas. « Mais je m'éclate, vraiment, dans le projet. J'ai envie de transmettre ma passion car les jeunes ont besoin de ça. »

Le match. Mérignac (10e/1 pt) - Stade Foyen (1er/10 pts), dimanche 15 heures, stade Robert-Brettes.


Ah quand on goute à Bordeaux, difficile d'en partir :chambreur:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15752
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  léopold le Ven 30 Oct 2015 - 11:53

Laurent a de la suite dans les idée, c'est bien, depuis toujours il veut communiquer sa passion du Rugby de mouvement aux autres. Los de son départ orienté par l'UBB vers Brive il semblait déjà que tout serait fait pour faciliter son envie.Merignac, c'est une bonne pioche avec des moyens.
Et puis Lolo est pleinement béglais à 800m de Musard.
Allez Laurent :clap: :clap: :clap: :clap:
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5950
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  mon jambon star le Ven 30 Oct 2015 - 19:38

léopold a écrit:Los de son départ orienté par l'UBB vers Brive il semblait déjà que tout serait fait pour faciliter son envie.
Voire même plus que ça si je me souviens bien.
Si certains n'ont pas oublié cette branlée contre Agen lors de notre première délocalisation à Lescure, d'autres n'ont pas oublié certaines déclarations d'intention...
So go, LaurentS, go !

_________________
In Hugh we trust !
avatar
mon jambon star
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1948
Localisation : "Spectateur, supporter, abandonne aux orages Ceux qui n’ont pas connu l’amertume des mers. Sache borner ton rêve à suivre du rivage L’éphémère sillon que trace Hugh Chalmers."
Date d'inscription : 26/08/2012
Humeur : Je suis d'accord avec Marchal.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ferrères

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum