AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Jefferson Poirot

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  le radis le Sam 1 Oct 2016 - 15:46

Bon bon bon.
Effectivement le joueur LB Madaule est attendu aussi...

Sinon je ne déteste pas ce genre de discours :chambreur:
:clap:
Cela me rappelle celui d'Ole Avei.

le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3571
Date d'inscription : 12/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  Biscouette le Sam 1 Oct 2016 - 16:14

Bien, Jeff  Yesss

yesbx
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 736
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  patrick le Ven 7 Oct 2016 - 15:08

SO :

Jefferson Poirot : A l'UBB, "le meilleur est à venir"
Arnaud David

"Sud Ouest". Une semaine après avoir prolongé pour trois ans votre contrat avec l'UBB, vous sentez-vous libéré d'un poids ?

Jefferson Poirot. Oui. J'ai été indécis jusqu'au bout. Jusqu'à la veille de ma signature, j'étais un peu perdu. Si je me sens libéré c'est que j'ai eu le déclic, j'ai compris quel challenge m'intéressait le plus. Maintenant, il faut assumer et tout faire pour que Bordeaux passe le cap. C'est le challenge que je voulais.

Qu'est ce qui a fait pencher votre décision en faveur de Bordeaux plutôt que de Clermont ?

Réellement, ça a été dur. Après avoir rencontré Laurent Marti qui m'a rassuré par son discours, j'ai vu Gershon Pinon, le préparateur mental avec qui je travaille depuis deux ans. Il connaît mes moteurs. On s'est projeté sur les trois ans à venir, sur ce qui m'intéressait le plus. Clermont m'offrait la garantie de disputer des matches de phases finales en Top 14 et sans doute en Coupe d'Europe. Mais poursuivre à l'UBB, c'était continuer de construire ce que j'avais commencé avec d'autres depuis mon arrivée en 2012. En pensant à la courbe d'évolution de l'UBB, je me suis dis que le meilleur était à venir. Il y avait aussi le fait d'être porteur d'un projet, d'avoir des responsabilités. C'est une opportunité rare quand on a à 23 ans.

Financièrement, les offres des deux clubs étaient-elles proches ?

Les propositions sont égales.

Quand Clermont vous a approché, y avez-vous vu une forme de reconnaissance ?

Cela a été une fierté. Clermont, c'est du très haut niveau. Il y avait aussi la perspective de jouer avec Rabah Slimani mon équipier en équipe de France. Au premier abord, il y avait beaucoup d'éléments réunis pour que j'aille à Clermont. Après, la réflexion s'est installée. J'ai vraiment pesé le pour et le contre. J'ai même fait un tableau avec les points positifs de chaque club. Sur mon tableau, il y avait 22 points pour chacun. D'où mon indécision.

Cette incertitude a-t-elle parasité votre début de saison ?

Oui. Il y a eu des moments ou sur le terrain, je me sentais un pied dedans, un pied dehors. Il y a des actions où j'étais à fond, d'autres où je ne faisais pas l'effort. Quand je débriefais mon match, je me disais que ça ne venait pas de rien. Mon indécision se révélait dans mes actions.

Vous semblez être dans l'introspection permanente.

J'essaie de tout analyser. Il y a de petits points dans l'attitude par exemple qui participent à créer l'image d'un joueur. Quand j'ai commencé en pro, je mettais toujours mes mains derrière la tête pour récupérer. Cela renvoyait une image de joueur fatigué. J'ai changé cela. Avant je mettais mes chaussettes en bas des mollets. Maintenant je les plie car le bourrelet en bas des chevilles, donne aussi une image lourde, fatiguée. C'est Christian Ramos, le préparateur mental de l'équipe de France qui m'a sensibilisé à ces petits détails. Bizarrement, c'est quand j'ai commencé à y faire attention que les sélectionneurs ont commencé à s'intéresser à moi. Dans mon approche, j'essaie de gagner ces petits pourcentages qui permettent de s'améliorer.

En début de saison, vous avez réclamé du temps de jeu. Il y avait une forme de prise de risque dans cette revendication.

Je sentais que c'était le moment, que j'étais plus qu'avant capable de l'assumer. Je l'ai exprimé publiquement. À Bordeaux, j'ai toujours été placé dans un environnement confortable. J'ai été c ouvé. Raphaël Ibanez m'a beaucoup protégé. Mais il faut savoir aussi prendre des risques.

Etre un leader, qu'est que cela signifie au quotidien ?

C'est être exigeant, s'entraîner un peu plus. C'est être à l'écoute de mes équipiers si quelque chose ne va pas. Je suis remplaçant ce week-end mais j'essaie de donner le maximum à l'entraînement. Et puis, c'est d'abord être au meilleur niveau sur le terrain. Le vrai leader dans notre groupe c'est Louis Benoit Madaule. Lui, il est toujours à 100 %. Si on était tous comme lui, on passerait sur beaucoup plus de monde.

Êtes-vous plusieurs à l'UBB à partager cette ambition ?

Oui. C'est pour aussi que je suis resté. On possède un noyau dur solide. C'est plutôt très bon pour l'avenir.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16529
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  patrick le Jeu 13 Oct 2016 - 18:50


_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16529
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  enzo le Jeu 13 Oct 2016 - 21:24

Gamin de Périgueux, en cadet de mémoire (il y a + de 40 ans), j'ai joué deux fois contre Lalinde. Je me souviens d'un stade sur les bords de la Dordogne et des maillots aux couleurs identiques à ceux de Narbonne (noir et orange). Il y avait aussi une piste d'athlétisme en cendrée autour.
avatar
enzo
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1429
Localisation : PESSAC
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  Biscouette le Sam 15 Oct 2016 - 1:36

enzo a écrit:Gamin de Périgueux, en cadet de mémoire (il y a + de 40 ans), j'ai joué deux fois contre Lalinde. Je me souviens d'un stade sur les bords de la Dordogne et des maillots aux couleurs identiques à ceux de Narbonne (noir et orange). Il y avait aussi une piste d'athlétisme en cendrée autour.
Héhé, je ne me souviens plus bien… je sais que j'ai joué contre Lalinde mais peut-être pas là-bas… Quelques temps après toi (80s)… C'est drôle il parle de Jo Baladier dans l'article, tu as dû le connaître aussi Enzo, non ? Il était intervenu à l'école de rugby pour nous faire travailler le jeu au pied… Un bon souvenir.
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 736
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  marchal le Mer 4 Jan 2017 - 12:49

voila ce qui arrive quand on reprend "trop tot"
http://rugby-scapulaire.com/breves/40798-trois-mois-dabsence-pour-poirot

ceci dit bon courage jeff
avatar
marchal
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 730
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  le radis le Mer 4 Jan 2017 - 13:39

Pour compléter le lien de marchal
https://www.francebleu.fr/sports/rugby/ubb-ecarte-des-terrains-pour-trois-mois-jefferson-poirot-va-manquer-le-tournoi-des-6-nations-1483528878

Donc Poux n'est pas prévu pour entrer dans la rotation à gauche, mais Auzqui oui.
Pour ce qui est de X Civil à droite...
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3571
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  sudiste le Mer 4 Jan 2017 - 13:52

3 mois pour une blessure à l'échauffement Shocked Shocked

Là franchement le logiciel de prévention des blessures déconne complet mad2 mad2
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8479
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  léopold le Mer 4 Jan 2017 - 16:03

Pour les 6 nations pas grave on s'en remettra, pour nous c'est autre chose.
Sudiste à raison, ce nouveau logiciel se comporte comme le chat noir,nos gars n'ont décidément pas de chance.
Tout ce travail physique n'est il pas propice à toutes ses blessures, tendons, muscles etc...
Le rugby est de plus en plus une machine à casser. :siffle:
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6204
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  Biscouette le Ven 6 Jan 2017 - 1:45

Vraiment pas de bol, bon c'est quand même bizarre… le froid peut-être ? En tout cas bon courage à lui ! yesbx
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 736
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  le radis le Mer 19 Avr 2017 - 14:04

Vu sur RS qui reprend l'interview de TV7 diffusée lundi 17 avril (2017 :chambreur: )

: « Notre championnat est un championnat d’avants, où il faut être costauds, avoir une grosse conquête. Mais il y a aussi une identité UBB. On est identifié par nos supporters et le rugby français par rapport à ça et je pense qu’il ne faut pas que l’on se perde par rapport à ça. On n’est pas une équipe comme les autres. On est différent et on veut cultiver cette différence. C’est ce qui nous a aidés à monter en Top 14 et à y rester, à aller chercher la Champions Cup et à avoir le premier public d’Europe. On ne doit pas s’éloigner de cette identité mais être conscient que le Top 14 est un championnat rude. Devant, il faut peut-être que l’on monte le curseur et que l’on se mette sur un niveau d’agressivité autre, avec un peu moins de sympathie. On a toujours été une équipe un peu sympathique et peut-être que parfois on se perd là-dedans. On est capable d’être agressifs sur les gros matchs, quand il y a un fort enjeu, que l’on a un peu le couteau sous la gorge. On va peut-être devoir maintenant plus dicter notre loi et ne pas attendre que les autres fassent les choses

Là toute de suite, je m'y retrouve bp plus.


Dernière édition par le radis le Mer 19 Avr 2017 - 17:52, édité 1 fois
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3571
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  Force483 le Mer 19 Avr 2017 - 17:29

100% d'accord avec ces propos, mais attention ! Agressivité ne veut pas dire multiplication de fautes ! Or, chez nous, il semble que çà aille de paire !
avatar
Force483
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1061
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 15/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  patrick le Ven 23 Juin 2017 - 23:22

L'Equipe :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16529
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  patrick le Ven 6 Oct 2017 - 11:43

L'Equipe :

« Je sentais que j'étais entamé » Jefferson Poirot , le pilier de l'UBB, a mis du temps à digérer la lourde préparation physique des internationaux, qui a du même coup retardé son intégration dans l'équipe.
AB

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT à BORDEAUX

« Un début de saison difficile »

« On peut parler d'un début difficile, même s'il y a eu une nette évolution samedi dernier à Oyonnax. Je me suis senti bien sur une demi-heure (il est entré en jeu à la place de Sébastien Taofifenua à la 52 minute). Sur tous les autres matches, j'étais plus dans le dur, en manque d'énergie, de dynamisme. Je sentais que j'étais entamé. Dans l'impact, j'étais moins solide, moins "gazé", sans pouvoir d'accélération sur le dernier pas. Mais, depuis mon premier match à Castres (2E j., 2 septembre), où j'avais vraiment été très en difficulté, ç'a été de mieux en mieux. Et contre "Oyo", j'ai senti que je pouvais enfin enchaîner les phases. »

« Contraint à taper dans les réserves »

« J'étais dans le groupe dit "déplacement", le plus difficile selon le staff de l'équipe de France. C'était un programme avec beaucoup de courses longues, de fond, qui m'a contraint à beaucoup taper dans les réserves. Pour tout le monde, les semaines comportaient cinq jours de travail. Moi, il me fallait courir cinq jours par semaine, et c'était compliqué. Quand on joue première-ligne, qu'on est un peu lourd (118 kg), c'est bien aussi de trancher et d'aller sur le vélo parfois, comme on le fait en club. Ce n'était jamais hyper long, mais toujours très intensif avec plusieurs modules par jour et une grosse séance de course minimum, donc, parfois couplée avec des répétitions d'exercices d'haltérophilie cumulés à des courses sur le terrain. Comment je vivais d'être à part de l'équipe pendant cette préparation ? Il y a eu une forme de frustration, l'impression de ne rien avoir à faire avec l'équipe. En gros, quelque chose se construit, l'équipe a commencé la saison sans toi, et tu es sur le côté. Tu essaies de retrouver ta place, mais tu n'as rien à dire. Et quand tu reprends la compétition, tu sens en plus que tu es en dessous, presque un poids pour l'équipe, que sur le terrain tu n'es pas légitime alors que tu as un statut d'international, c'est hyper compliqué. »

« Je ne me suis pas affolé »

« Julien Deloire (responsable de la cellule de préparation physique à la FFR ) m'avait dit : "Pendant deux ou trois semaines, tu ne seras pas super bien." Donc, je ne me suis pas affolé. Puis, j'ai aussi été très bien géré par l'UBB. Avant la réception du Stade Français (3E j., 9 septembre) , le club m'a mis toute la fin de semaine au repos. Je me suis bloqué le dos le mardi, et ça faisait aussi un moment que je me plaignais des ischios, des adducteurs, de tensions, de douleurs musculaires, où l'on sent qu'on ne peut pas accélérer parce qu'on n'est pas en confiance sur le corps. Donc, le club m'a permis de me reposer sur quatre, cinq jours et de repartir sur des bases saines. Comment je vis de ne plus être le numéro 1 à mon poste en club (derrière Sébastien Taofifenua) ? Heureusement pour l'UBB qu'il n'y avait pas que des joueurs à mon niveau sur le terrain (il rit) . Mais il faut essayer de se dire que c'est normal, que les coéquipiers ont commencé un mois et demi avant toi, et que le décalage ne se comble pas comme ça ! Il faut se refermer sur soi-même et se fixer des objectifs intermédiaires, se montrer un peu mieux chaque week-end. Mais je sais qu'en interne, à l'UBB, ç'a été un problème. Jusqu'à la semaine dernière, les coaches ne comprenaient pas pourquoi j'étais un peu à côté, que je ne disais rien. Or j'avais besoin de me replier sur moi, de regarder ma progression. »

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16529
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jefferson Poirot

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum