AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Laurent Marti et le staff

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laurent Marti et le staff

Message  Pat le Ven 3 Mai 2013 - 9:55

Juste histoire de ne plus se poser de questions sur qui fait quoi et c'est la faute à qui....

La base de la réussite, c’est le recrutement. J’ai encore passé tout mon hiver à regarder peut-être 200 matchs et à faire jouer tous mes réseaux car c’est LE recrutement qui fait la différence. On a ciblé la puissance, ce qui nous faisait défaut, et on met toujours un point d’honneur à faire venir des garçons qui ont un bon état d’esprit.

Cette implication dans le recrutement, c’est aussi une de vos marques de fabrique.


Je suis effectivement en première ligne dans ce domaine, ce qui soulage les entraineurs. Ils me font confiance. Je travaille beaucoup mais je partage au fur et à mesure toutes les informations avec eux et je prends rarement une décision contre leur avis, même si c’est déjà arrivé. Et je prends aussi un joueur si l’entraîneur le veut et que je ne suis pas convaincu.

http://www.bordeaux7.com/sport/5094-rugby-ubb
avatar
Pat
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 10391
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépend d'un Gascon.. à béret béarnais !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  mon jambon star le Ven 3 Mai 2013 - 21:19

Ben moi aussi, on prend des mecs et je ne suis pas d'accord !
Comment ?!
Je ne suis pas président de club et tout le monde s'en branle de mon avis ?!
Ah ouais... vous le prenez comme ça... ah, d'accord... belle mentalité... "vive l'esprit rugby !"...
Eh ben, Messieurs, laissez-moi vous dire que... que... que...
Ah ben non, rien...
Mais je n'en pense pas moins.

_________________
In Hugh we trust !
avatar
mon jambon star
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1991
Localisation : "Spectateur, supporter, abandonne aux orages Ceux qui n’ont pas connu l’amertume des mers. Sache borner ton rêve à suivre du rivage L’éphémère sillon que trace Hugh Chalmers."
Date d'inscription : 26/08/2012
Humeur : Je suis d'accord avec Marchal.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  Pat le Ven 3 Mai 2013 - 23:10

mon jambon star a écrit:Ben moi aussi, on prend des mecs et je ne suis pas d'accord !
Comment ?!
Je ne suis pas président de club et tout le monde s'en branle de mon avis ?!
Ah ouais... vous le prenez comme ça... ah, d'accord... belle mentalité... "vive l'esprit rugby !"...
Eh ben, Messieurs, laissez-moi vous dire que... que... que...
Ah ben non, rien...
Mais je n'en pense pas moins.

:chambreur:
En gros, ma cadette (non pas la bagnole... d'abord c'est Kadett..) dirait.... "moi j'dis ça mais euh.... j'dis rien !"
avatar
Pat
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 10391
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépend d'un Gascon.. à béret béarnais !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  DODO974 le Mer 12 Fév 2014 - 17:54

vus les autres présidents comme Boudjemail et Altrad , vraiment , on un bon président qui en plus a joué au rugby étant jeune , c'est pour cela qu'il as encore l'esprit Rugby , a l'inverse des deux autre guignol , surement des FOOTEUX
AU FAITE , quels sont les présidents ayant déjà eu une licence de joueur de Rugby ?
avatar
DODO974
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 932
Localisation : andernos
Date d'inscription : 11/11/2012
Humeur : plutot JEEP
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  patrick le Sam 22 Mar 2014 - 0:18

Midol

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16257
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  Black diamond le Dim 23 Mar 2014 - 0:37

DODO974 a écrit:vus les autres présidents comme Boudjemail et Altrad , vraiment , on un bon président qui en plus a joué au rugby étant jeune , c'est pour cela qu'il as encore l'esprit Rugby , a l'inverse des deux autre guignol , surement des FOOTEUX
AU FAITE , quels sont les présidents ayant déjà eu une licence de joueur de Rugby ?

Trillaud, le président des Girondins!!!!!
avatar
Black diamond
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 434
Localisation : Boston
Date d'inscription : 04/11/2008
Humeur : Je veux LBM en EDF!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  le radis le Dim 23 Mar 2014 - 11:03

Triaud effectivement!
Le recrutement est la base de tout: il a raison. Et cela vaut pour le rugby . On voit qu'il y a une vraie réflexion.
C'est la première fois que j'entends quelqu'un reprendre mes phrases.  :chambreur: 
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3406
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  Pat le Dim 23 Mar 2014 - 11:45

le radis a écrit:
C'est la première fois que j'entends quelqu'un reprendre mes phrases.  :chambreur: 

Ca va, t'as pas les fanes qui enflent...!?  :siffle: rire 
avatar
Pat
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 10391
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépend d'un Gascon.. à béret béarnais !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  le radis le Lun 24 Mar 2014 - 9:45

Tu sais c'est le printemps et elles ont besoin de se détendre !  rire 
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3406
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  Pat le Jeu 12 Juin 2014 - 10:41

Allez hop... on va voter pour notre staff....!
3ème à l'heure actuelle !

http://www.rugby-transferts.com/top-14/0025743-top-14-quel-ete-le-meilleur-staff.html

 allez l\\'union 
avatar
Pat
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 10391
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépend d'un Gascon.. à béret béarnais !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  matbar33 le Jeu 12 Juin 2014 - 10:59

Mince on ne peut pas voter pour le staff de Biarritz, moi qui voulais voter pour eux.
avatar
matbar33
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 285
Localisation : Burdeos
Date d'inscription : 02/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  Pat le Jeu 12 Juin 2014 - 11:08

C'est pas faux....!
Ni BO ni USAP... pas sérieux tout ça !
Après tout les staffs étaient peut-être bons et les joueurs des crêpes....!?  :siffle:   :chambreur:
avatar
Pat
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 10391
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépend d'un Gascon.. à béret béarnais !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  kaze33 le Mar 7 Oct 2014 - 22:53

Laurent Marti : « Mon rêve, toucher le bouclier de Brennus un jour »

Invité d'Alexandre Delpérier dans l'Access365, le président de l'Union Bordeaux-Bègles, Laurent Marti, est revenu sur le début de championnat de son club, ses ambitions. Il a aussi parlé de l'apport du public girondin aux résultats de l'UBB.

Laurent Marti, bravo pour ce début de championnat. A quoi attribuez-vous ce début de championnat et cette victoire symbolique face à Clermont le week-end dernier, ce 51-21 ?

Je dirais d’abord le travail, désolé de ne pas être original, mais c’est tellement vrai. Ça fait maintenant sept ans qu’on reconstruit ce club pas à pas en essayant de fournir un maximum d’efforts sur le recrutement. Je pense que c’est la base de la réussite, il faut des bons joueurs sur le terrain puis, après, on met les ingrédients autour. La base, ce sont les joueurs donc, maintenant, je pense qu’on dispose d’un groupe de joueurs qui commence à être de très bonne qualité avec quelques internationaux. Ensuite, il y a un état d’esprit remarquable autant au sein du groupe, au sein du club et avec ce public qui nous pousse énormément. On a la chance d’avoir un staff qui fait un bon travail. On a les trois ingrédients pour réussir la recette.

Pour aller jusqu’où ?

Je l’ai toujours dit, mon rêve c’est de pouvoir toucher le bouclier de Brennus un jour. Le problème c’est qu’il y a des clubs, au fur et à mesure que nous progressons, qui progressent aussi et qui ont quand même pas mal d’avance. On s’est mis ça en tête, on s’est fixé ça comme objectif. On ne sait pas si on y arrivera, on ne sait pas combien de temps il faudra, mais on ne lâchera pas. On veut absolument l’avoir un jour. Déjà, ce qui serait super ça serait de pouvoir goûter à nouveau aux phases finales. Pour cela, il faut finir sixième, on s’en rapproche...

Sixième ou mieux ?

Voilà, minimum sixième. On s’en rapproche.
« Cette victoire, elle est magique mais il faut la relativiser »

Une question sur le match de la semaine dernière, est-ce que c’est votre plus belle victoire à la tête de ce club ?

Je ne suis même pas sur parce que, vous savez, on est passés par tellement de moments d’émotion. Non, celle qui m’a marqué c’est la finale de Pro D2 à Agen contre Albi. On montait en Top 14 d’un coup. Enfin on découvrait ce Top 14 qui a été si difficile à obtenir. Cette victoire, elle est magique mais il faut la relativiser. Il y a deux ans, on a battu Toulon 41-0 et à la fin de la saison, on avait finit dixièmes et Toulon était champion d’Europe et finaliste du championnat. En rugby, ça va très vite. Quelques absents et moins de motivation chez les gars d’en face et ça y est, vous avez un résultat surprenant. Castres a battu Grenoble de cinquante points, on en avait pris 37 à Grenoble. Ça ne veut pas dire qu’on va mettre 90 points à Castres ou qu’ils vont nous les mettre plutôt. On relativise, on prend parce qu’on savoure. Ce sont des grands moments, ça a été une grande journée de rugby mais on l’a déjà oubliée.

Ce qui est agréable avec votre équipe, c’est qu’en plus elle joue bien. On sait qu’il y a certaines critiques sur le côté trop défensif du Top 14, ce n’est pas du tout le cas quand on voit jouer votre équipe. C’est une volonté de votre part de vouloir installer cette philosophie de jeu ?

Vous savez, ce n’est pas un secret, j’ai la chance d’avoir porté le maillot du Stade Toulousain, en juniors Reichel et, à l’époque, les entraîneurs s’appelaient Pierre Villepreux et Jean-Claude Skrela. Il y avait des garçons comme Charvet, Bonneval, Rougé-Thomas. J’ai découvert ce rugby tout d’un coup, qui m’a profondément marqué et j’ai compris que ça devait forcément passer par là. Les All Blacks l’ont démontré après. En effet, dans la politique sportive du club, j’ai souhaité avoir des entraîneurs et recruter des joueurs susceptibles de pratiquer ce rugby. Oui, c’est une vraie volonté de notre club d’aller vers ce rugby-là et on pense qu’il peut nous apporter de belles victoires donc on ne lâche pas le cap.
« Il a basculé vers un niveau de grande qualité »

Expliquez-nous en quoi Raphaël Ibañez est prépondérant dans tout ce qui se passe actuellement ?

Parce que Raphaël, comme nous le pensions, est arrivé sans expérience de l’entraînement, sans expérience du management mais avec une énorme, une immense carrière internationale, une expérience hors normes. En plus, il est allé en Angleterre, il est parfaitement bilingue. Je savais de Raphaël que c’est typiquement le garçon dont, des fois, on se demande s’il va y arriver ou pas mais il finit par tout réussir. Il est particulièrement intelligent, sérieux, consciencieux, respectueux. Il a petit à petit appris le métier chez nous mais, en même temps, il a appris très vite et, maintenant, il a basculé vers un niveau de grande qualité qui lui permet de mener ses hommes et de leur tenir un discours adéquat.

Attention à ne pas se le faire prendre après...

C’est la vie ! Vous savez, quand j’ai reçu Raphaël la première fois, je lui ai dit : « Voilà Raphaël, j’aimerais que tu viennes travailler avec nous, tu vas être le manager le moins bien payé du Top 14, et c’était le cas, croyez-moi. Mais, par contre, tu vas entrer dans un club où on est en train d’écrire une belle histoire et je pense que a va te servir de tremplin pour la suite de ta carrière. » Après, s’il prend son élan un peu plus vite que prévu, il s’envolera mais c’était un deal entre nous et je ne peux que le lui souhaiter.
« J’étais persuadé qu’on ferait du monde à Chaban-Delmas »

On a aussi l’impression qu’il se passe quelque chose au niveau du public, en même temps que les résultats sur le terrain. Vous allez jouer au Stade Jacques-Chaban-Delmas tout le temps dans quelques mois, c’est vraiment une ferveur qui remonte à Bordeaux, non ?

Ça, c’est fabuleux ! Nous, en remontant en Top 14, on pensait qu’on aurait du public parce qu’on savait qu’on était dans une terre de rugby qui était frustrée depuis quelques années de ne pas avoir de haut niveau. J’étais persuadé qu’on ferait du monde à Chaban-Delmas. Mais ce que je n’avais absolument pas imaginé, c’est qu’on aurait non pas du public mais des supporters. Des supporters passionnés, acharnés qui portent l’équipe. Jamais je n’ai entendu un sifflet en quatre ans dans ce stade à l’encontre de nos joueurs, jamais. Et pourtant, on a aussi eu des défaites douloureuses. Ils aiment cette équipe, ils voient que ces garçons mettent tout leur cœur et, en plus, ils leur donnent du spectacle. Je crois que, si la magie opère à Chaban-Delmas en termes de résultats, c’est parce que ce public est extraordinaire pour l’équipe.

L’UBB, c’est quel pourcentage de votre temps ?

C’est 90% de mon temps et 120% de mes maux de tête parce que c’est très très prenant un club. Il vaut mieux avoir une entreprise. Mais, bon, ce ne sont pas les mêmes émotions.

http://www.rugby365.fr/infos-clubs/bordeaux-begles/laurent-marti-mon-reve-toucher-bouclier-de-brennus-un-jour-1172462.shtml

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
avatar
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2922
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  Switch le Mar 7 Oct 2014 - 23:35

On a aussi une autre chance, c'est avoir un président comme cà ! Yesss

_________________
Metal rules, motherfu***** ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Switch
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3218
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  le radis le Lun 23 Jan 2017 - 10:04

https://www.francebleu.fr/sports/rugby/top-14-ubb-hors-de-question-que-clermont-vienne-nouveau-gagner-chez-nous-avertit-laurent-marti-1485092441

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde lundi 23 janvier 2017
Top 14 - UBB : "Hors de question que Clermont vienne à nouveau gagner chez nous" avertit Laurent Marti


Après le succès à Belfast, le président de l'Union Bordeaux-Bègles dresse le bilan de la campagne européenne, se projette sur le match capital dimanche face à l'ASM en championnat et réclame de la patience à l'égard d'un club qui veut continuer à grandir. Mais pas n'importe comment. Entretien.

France Bleu : Soulagé de voir votre UBB renouer avec la victoire à Belfast ?

Laurent Marti : On est très heureux. Pour les joueurs et le staff qui se sont accrochés. Heureux aussi pour les supporters qu'on a croisés en Irlande, ça fait chaud au cœur. Et pour tous ceux qui nous soutiennent à Bordeaux parce qu'on traversait une période difficile. Je rappelle que trois ou quatre des matches qu'on a perdus dernièrement étaient tout à fait à notre portée. Et on les a perdus comme on a gagné celui-ci, en ne déméritant pas et en gagnant de peu. Et face à une très belle équipe de l'Ulster, sur un terrain où Clermont avait pris une rouste.

Quel bilan tirez-vous de cette campagne européenne ?

C'est notre deuxième campagne de Champions Cup où on était complètement novices et où certains nous promettaient l'enfer. Je constate qu'on finit l'an dernier deuxième d'une poule relevée et on réédite cette performance cette année. Il faut rappeler qu'Exeter est troisième du championnat anglais, que l'Ulster a beaucoup d'internationaux. Donc ce n'est pas un mince exploit de s’inscrire une nouvelle fois dans les dix premiers européens.

   Il faut bien se dire que le Clermont qu'on va affronter dimanche sera aussi fort que celui qui nous a battus à Chaban. Mais c'est nous qui devons avoir la rage. Clermont avait soit-disant un esprit de revanche par rapport à ce qu'on leur avait fait l'année dernière. Cette fois, c'est nous qui avons l'esprit de revanche. Je crois que cette férocité, les joueurs et le staff la partagent aussi.

Prêts pour le retour au championnat avec un match capital face à Clermont ?

C'est un rendez-vous majeure pour l'UBB. Pour son histoire, pour sa saison. Clermont, c'est le démarrage d'une nouvelle saison. Une victoire et on se remet la tête à l'endroit, on peut regarder le classement vers le haut. On va se mettre au vert la veille, on va avoir une semaine très studieuse. Je compte sur tous les Girondins pour venir nous aider. C'est dans les moments difficiles comme ceux qu'on a traversés qu'on a besoin d'un grand soutien. Je lance un appel au peuple girondin. Il faut venir au Matmut Atlantique dimanche, on besoin de vous.

C'est un vrai tournant pour vous ?

Oui car il arrive derrière un cycle qui a été difficile pour nous. Ensuite parce qu'on va être privé de nos internationaux. Mais ce match est capital et je sens qu'il y a une féroce envie dans le club d'arracher la victoire contre Clermont.

Le fait d'avoir perdu récemment face à l'ASM est-il un handicap ?

Non. On voulait absolument gagner contre Clermont en Champions Cup car on savait qu'on viendrait du coup jouer notre qualif en Ulster. Et on a gagné en Irlande. En battant Clermont, et franchement sur le match il n'y aurait rien eu à dire, on serait qualifiés pour les quarts de finale. Clermont l'a dit, il veut jouer tous les matches pour les gagner. On sent que ce club ne veut plus faire d'impasse et ils ont les moyens de ne plus en faire. Ils vont avoir quelques absents mais quand vous voyez les noms des remplaçants, il faut bien se dire que le Clermont qu'on va affronter dimanche sera aussi fort que celui qui nous a battus à Chaban. Mais c'est nous qui devons avoir la rage. Clermont avait soit-disant un esprit de revanche par rapport à ce qu'on leur avait fait l'année dernière (ndlr : l'UBB avait privé l'ASM de quart de finale en s'imposant en Auvergne). Cette fois, c'est nous qui avons l'esprit de revanche. Il est hors de question que Clermont vienne à nouveau gagner chez nous. Je crois que cette férocité, les joueurs et le staff la partagent aussi.

Vous restez sur deux saisons frustrantes, est-ce qu'une bonne surprise peut arriver alors qu'on vous attend peut-être moins cette année ?

Il faut être réaliste et pragmatique. Le seul tort qu'on a eu c'est de dire qu'on visait la qualification. D'autres clubs qui disposent d'autant de moyens que nous font croire qu'ils jouent le maintien. Tout ça c'est de la parlotte. Il faut parler de masse salariale brute car les budgets c'est du maquillage et du grand n'importe. On a depuis trois ans, une masse salariale brute comprise entre la huitième et le neuvième place. On surperforme et donc on donne de l'espoir aux gens. Mais il ne faut pas inverser la tendance. Ce n'est pas parce qu'on surperforme qu'il faut ensuite nous reprocher de ne pas être dans les six. Evidemment qu'on reste ambitieux, qu'on veut se qualifier et qu'on espère un jour disputer le titre. Mais on ne peut pas nous demander d'aller plus vite que la musique ni de rouler plus vite que les Porsche et les Ferrari qui sont alignées à côté de nous. Etape par étape, on est en train de construire le club. Il y a des trucs qui se passent chez les jeunes, on a eu des résultats incroyables l'année dernière, ça continue cette année, il y a un recrutement très fort qu'on est en train de réaliser avec les jeunes joueurs. Ce qu'il faut apprendre, c'est la patience et ce n'est pas ma qualité première mais il faut être réaliste même si vous pouvez compter sur nous pour nous battre jusqu'à la fin et essayer de faire encore un peu mieux que ce qu'on a pu faire par le passé.

Comment atteindre ce palier supplémentaire ?

On sait qu'on a construit un club hyper solide. Il ne repose pas sur un président mécène, il ne repose pas sur une aide incroyable des collectivités ni sur une multinationale. Si vous reprenez ces trois critères vous allez trouver sept à huit clubs du Top 14 qui n'existent que comme ça. Ce n'est pas le cas de l'UBB, ni du Stade Toulousain ou de La Rochelle par exemple. Alors c'est compliqué pour nous mais je me dis, qu'au moins, on a bâti sur du sûr et sur du solide.

   J'ai repris ce club au fond de ma Pro D2, j'ai beaucoup payé de ma vie à tous les niveaux pour remonter ce club. Je suis un chef d'entreprise qui a démarré à vingt ans, je ne vais pas mettre en péril tout ce que j'ai construit, j'en ai déjà beaucoup perdu, pour essayer d'aller encore plus vite. Quand je vous dis que j'ai tenté de gros coups sur le recrutement, je savais que ce serait certainement sur mes fonds personnels. Si quelqu'un veut se lever et qu'il a d'autres solutions, il est le bienvenu.

Cela vous pénalise-t-il aujourd'hui en matière de recrutement ?

On a une effectif avec de la qualité et de la quantité mais on voit tous qu'il nous faudrait deux ou trois mecs qui font des différences incroyables. Il y a en a dans toutes les grosses équipes. Aujourd’hui, l'UBB pratique un jeu qui est certainement le plus léché, le plus organisé du Top 14. Mais on n'obtient pas plus de résultats. On a essayé, on a échoué. Depuis fin août, on s'est mis sur de très gros dossiers (Israel Dagg, Stuart Hogg, Dane Haylett-Petty, Lopeti Timani. Ces garçons n'ont pas voulu nous rejoindre. C'est comme ça. On a quand même fait entre -temps deux ou trois coups qui seront des bonnes surprises, des jeunes, et puis jusqu'au bout bout on va s'accrocher pour voir si on ne peut pas décrocher un ou deux joueurs qui amèneraient un vrai plus.

Vous comprenez l'attente de ceux qui voudraient vous voir accélérer ?

Je peux les comprendre parce que nous aussi on est impatients, frustrés et on voudrait aller plus vite. J'"ai mis quatre millions d'euros dans ce club et je n'ai pas forcément envie de les remettre et peut-être qu'à un moment donné, si les gens sont trop impatients, je leur dirai qu'il est temps que je passe la main à quelqu'un qui va apporter d'autres solutions. J'ai repris ce club au fond de ma Pro D2, j'ai beaucoup payé de ma vie à tous les niveaux pour remonter ce club. Les gens nous l'ont rendu parce qu'on a le premier public d'Europe. Je suis un chef d'entreprise qui a démarré à vingt ans, je ne vais pas mettre en péril tout ce que j'ai construit, j'en ai déjà beaucoup perdu, pour essayer d'aller encore plus vite. Quand je vous dis que j'ai tenté de gros coups sur le recrutement, je savais que ce serait certainement sur mes fonds personnels. Cette année on va certainement équilibrer le budget mais ce n'est pas gagné. On sait que l'année prochaine, ça va être encore un peu plus difficile. J'étais prêt à prendre un risque mais je ne ferai pas n'importe quoi non plus. Si quelqu'un veut se lever et qu'il a d'autres solutions, il est le bienvenu.
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3406
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  sudiste le Lun 23 Jan 2017 - 10:26

Interview un peu étrange qui donne l'idée que nous aurions atteint une sorte de plafond dont Marti ne voit pas comment le dépasser ... que se passera-t-il si nous n'atteignons pas encore l'objectif de qualification cette année avec un réel impact financier d'une non qualification en CC think

Encore une fois le classement par rapport au seul critère financier me dérange un peu : si nous sommes la huitième masse salariale, finir 7ème ne me semble pas être une "surperformance" exceptionnelle.
Quant à soutenir que "l'UBB pratique un jeu qui est certainement le plus léché, le plus organisé du Top 14" là je reste un peu septique :siffle:

Plus que tous les autres le match de dimanche est LE match "charnière" de notre saison et de l'avenir de l'UBB.



avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8286
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  le radis le Lun 23 Jan 2017 - 12:18

Tu extrapoles qqpeu, il n'a jamais qualifié la surperformance d'exceptionnelle :chambreur: rire

Par contre, oui compte tenu du manque de sponsors d'envergure nationale, il est tout à fait possible que nous ayons atteint financièrement un palier difficilement franchissable.

Concernant son appréciation d'un jeu des + organisés du top 14, je n'en disconviens pas; par contre, d'un jeu léché c'est autre chose.
Mais c'est un jeu qui ne permet pas de gagner suffisamment, qui ennuie le public et est à rebours des standards européens et internationaux; qui n'innove pas.

L'innovation devrait-être + au coeur du projet UBB :innovation en terme d'infrastructure et de jeu.
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3406
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  kaze33 le Lun 23 Jan 2017 - 12:56

Bien entendu qu'on atteint un plafond par rapport à d'autres clubs ayant des budgets plus importants.

Deux solutions s'offrent à nous, soit on s'arme de patience et petit à petit on progressera en se basant sur la formation de jeunes joueurs, soit on trouve un "gros" partenaire et on pourra recruter à tour de bras comme le MHR ou le Racing...

Perso je suis plus pour la formation de jeunes joueurs mais il est quand même difficile de comprendre comment la 1ere affluence d'Europe n'ait pas réussi à séduire un partenaire "poids lourd" scratch

Concernant le recrutement, le départ de Broncan n'a pas été compensé et c'est pour moi un énorme retour en arrière. A l'arrivée de Broncan, LM disait que l'on avait atteint un point dans le rugby moderne où il fallait une personne à plein temps pour gérer cela et qu'il ne pouvait plus dégager assez de temps ... Moralité on est revenu dans cette situation à l'heure actuelle.

A mon humble avis, faudrait se pencher clairement sur le recrutement d'une personne en charge de la prospection de joueurs car quand t'as pas d'argent faut avoir des idées et aller chercher les pépites cachées comme un Jayden Spence repéré par Broncan et Marti dans une montagne de vidéos de matchs visionnées.



Dernière édition par kaze33 le Lun 23 Jan 2017 - 13:10, édité 1 fois

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
avatar
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2922
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  sudiste le Lun 23 Jan 2017 - 13:06

kaze33 a écrit:Bien entendu qu'on atteint un plafond par rapport à d'autres clubs ayant des budgets plus importants.

Deux solutions s'offrent à nous, soit on s'arme de patience et petit à petit on progressera en se basant sur la formation de jeunes joueurs, soit on trouve un "gros" partenaire et on pourra recruter à tour de bras comme le MHR ou le Racing...

Perso je suis plus pour la formation de jeunes joueurs mais il est quand même difficile de comprendre comment la 1ere affluence d'Europe n'ait pas réussi à séduire un partenaire "poids lourd" scratch  

Mais comment fait donc la Rochelle pour avoir une masse salariale si attractive avec un budget inférieur au nôtre ?

A se poser la question : gérons-nous bien notre budget pour en libérer une partie aussi conséquente que nos principaux concurrents à dédier au recrutement ? scratch
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8286
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  kaze33 le Lun 23 Jan 2017 - 13:12

sudiste a écrit:
kaze33 a écrit:Bien entendu qu'on atteint un plafond par rapport à d'autres clubs ayant des budgets plus importants.

Deux solutions s'offrent à nous, soit on s'arme de patience et petit à petit on progressera en se basant sur la formation de jeunes joueurs, soit on trouve un "gros" partenaire et on pourra recruter à tour de bras comme le MHR ou le Racing...

Perso je suis plus pour la formation de jeunes joueurs mais il est quand même difficile de comprendre comment la 1ere affluence d'Europe n'ait pas réussi à séduire un partenaire "poids lourd" scratch  

Mais comment fait donc la Rochelle pour avoir une masse salariale si attractive avec un budget inférieur au nôtre ?

A se poser la question : gérons-nous bien notre budget pour en libérer une partie aussi conséquente que nos principaux concurrents à dédier au recrutement ? scratch

Les masses salariales annoncées ne veulent rien dire tant il y a tellement de moyens de "contourner" le salary cap.

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
avatar
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2922
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  sudiste le Lun 23 Jan 2017 - 13:18

kaze33 a écrit:
sudiste a écrit:
kaze33 a écrit:Bien entendu qu'on atteint un plafond par rapport à d'autres clubs ayant des budgets plus importants.

Deux solutions s'offrent à nous, soit on s'arme de patience et petit à petit on progressera en se basant sur la formation de jeunes joueurs, soit on trouve un "gros" partenaire et on pourra recruter à tour de bras comme le MHR ou le Racing...

Perso je suis plus pour la formation de jeunes joueurs mais il est quand même difficile de comprendre comment la 1ere affluence d'Europe n'ait pas réussi à séduire un partenaire "poids lourd" scratch  

Mais comment fait donc la Rochelle pour avoir une masse salariale si attractive avec un budget inférieur au nôtre ?

A se poser la question : gérons-nous bien notre budget pour en libérer une partie aussi conséquente que nos principaux concurrents à dédier au recrutement ? scratch

Les masses salariales annoncées ne veulent rien dire tant il y a tellement de moyens de "contourner" le salary cap.

Et bien si tout le monde le contourne (sans qu'il n'y ait de sanctions) ... contournons-le aussi ... de jouer les oies blanches ne nous fera pas progresser. On ne peut pas éternellement pleurer sur le fait que les autres soient plus malins que nous Evil or Very Mad
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8286
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  le radis le Lun 23 Jan 2017 - 14:02

En fait La Rochelle est en phase de mise à niveau global de son effectif. Notre mise à niveau global a déjà été effectuée. 
Ensuite, je ne vois pas en quoi le dernier recrutement de La Rochelle est si remarquable. Là où ils ont été bons  c'est surtout dans la progression individuelle des joueurs.
Par contre, je suis d'accord, sans donner + de poids que cela sur Broncan (qui a su voir un joueur Spence, waoauhhh quel exploit).
Je crois par contre que L Marti ferait bien de repenser cette fonction (même s'il en est passionné) et probablement innover + généralement sur l'attractivité du club (en matière d'infrastructure, en matière de penser le jeu et de spectacle).

Je doute que La Rochelle ou l'UBB aient besoin de contourner le salary cap à ce jour, on en est assez loin, seules les équipes à + de 10 M ont ce besoin. :chambreur:

Par contre, oui La Rochelle, superforme et pas qu'un peu. :chambreur:
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3406
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  kaze33 le Lun 23 Jan 2017 - 16:42

Je donne pas plus de poids que ça à Broncan, je constate juste que LM se retrouve de nouveau isolé dans ce rôle alors que c'était le premier à dire qu'il lui était difficile d'assumer seul ce poste...

Que LM soit toujours impliqué dans le recrutement c'est important mais il faudrait une personne à plein temps pour dégrossir la chose.

Après qu'il posséde déjà un réseau ça serait bien, mais surtout qu'il connaisse le rugby : un ancien entraineur?? un ancien joueur?? le radis??? Adrien ?? :chambreur:

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
avatar
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2922
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  kaze33 le Mar 24 Jan 2017 - 20:24

LM sur TV7


_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
avatar
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2922
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  le radis le Lun 10 Avr 2017 - 13:29

https://www.francebleu.fr/sports/rugby/top-14-ubb-laurent-marti-veut-refermer-le-chapitre-des-dix-ans-1491747591

Top 14 - UBB : Laurent Marti veut refermer "le chapitre des dix ans"

Le président de l'Union Bordeaux-Bègles reconnaît que le club, qui a sans doute moins bien travaillé dernièrement, a besoin de changer son état d'esprit en profondeur s'il espère un jour voir plus grand dans un Top 14 de plus en plus concurrentiel. Entretien.

France Bleu : Au delà de vos critiques sur l'arbitrage, y a-t-il une satisfaction d'avoir vu vos joueurs ne rien lâcher à La Rochelle ?

Laurent Marti : Non parce que c'est le minimum syndical. On n'a pas le droit de finir en roue libre quoi qu'il arrive et il n'y avait pas intérêt à voir des joueurs finir en roue libre parce que ça ne se serait pas bien passé.

A trois journées de la fin, l'UBB peut terminer 5ème mais aussi 12ème. Ça laisse des regrets après toutes ces occasions manquées ?

Oui complètement. C'est quand même hallucinant mais ça prouve que ce Top 14 a été tiré par le haut, le niveau monte, il est ultra tendu chaque weekend. Qui pouvait penser que Brive irait gagner à Clermont, que Lyon irait gagner à Castres ? J'avais dit qu'il y aurait des surprises jusqu'au bout, on y est et il y en aura encore certainement. Mais j'espère qu'on ne va pas retomber dans les travers d'il y a deux ou trois ans, c'est à dire privilégier les équipes qui jouent peu au rugby, qui trichent, qui agressent.

Créer une grosse surprise à l'extérieur, c'est peut-être ce qui vous a manqué cette saison ?

Oui, exactement. Durant cet hiver, on a manqué un peu de tout, surtout d'agressivité et d'envie. Ça nous a certainement coûté deux défaites et, avec deux défaites de moins, on serait en haut du tableau. Il est évident qu'on a des choses à remettre en question en interne et on a commencé à le faire.


Samedi vous avez parlé de Club Med, ça veut dire que l'UBB a moins bien travaillé ?

Il faut faire très attention à l'interprétation de ces propos parce que ce n'est pas forcément dans la période la plus proche que j'ai envie de parler de Club Med mais c'est plutôt un héritage Club Med. On a pensé à un moment donné qu'en basant tout sur l'amusement on y arriverait. Mais non. Ça a peut-être été possible à une période surtout quand Talebula marchait sur l'eau et qu'il était le meilleur ailier du monde. Progressivement, ça s'est durci partout, ça s'est renforcé partout, ça travaille bien dans tous les clubs donc il faut qu'on oublie cet héritage et qu'on change l'état d'esprit profond de ce club. C'est ce qu'on essaie de faire depuis trois ans mais ça prend un petit peu de temps et manifestement il va falloir passer la vitesse supérieure pour qu'on comprenne tous que le Top 14 c'est comme ça. Si on veut y jouer, si on veut y gagner, il faut accepter de se faire mal toute la semaine et tous les weekends sans exception et pour moi le plaisir vient quand tu as travaillé dur et que tu as gagné. Le reste c'est du cinéma.

L'UBB ne trouve plus ce petit supplément d'âme ?

Par moments, on s'est cherché, par moments on n'a pas appliqué la bonne stratégie, par moments on a mal travaillé, on n'a pas été assez efficace devant, derrière...Et puis aussi peut-être qu'on attendait plus de certains joueurs et que ça ne s'est pas passé comme on l'espérait. On a tout connu cette année mais, encore une fois, ce Top 14 n'est pas évident. A part La Rochelle, il y a peu d'équipes qui vont très bien. On est tous à peu près au même niveau.

Avec les départs d'Ibanez, NTamack et Reihana, vous allez devoir recomposer un staff technique...

Oui et ça c'est ma responsabilité. S'ils ne sont pas bons c'est que je me suis trompé. Ce n'est pas toujours la faute des autres, je m'inclue dans les résultats moins bons qu'espérés cette année. Mais il ne faut surtout pas s'affoler, c'est le mot d'ordre. Recruter pour recruter, c'est la pire des conneries. Quant au staff, il faut prendre son temps et bien réfléchir.

Le choix de maintenir Jacques Brunel était-il une évidence ?

Oui. Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu'on a à la maison ? Jacques est quelqu'un d'expérience, quelqu'un de motivé qui a envie de réussir un coup à l'UBB. Donc appuyons nous sur lui et mettons autour les meilleurs entraîneurs possibles.

Que répondez vous à ceux qui s'inquiètent de votre recrutement pour la saison prochaine ?

On a eu trois recrues phares l'année dernière, Ian Madigan, Luke Jones et Vadim Cobilas. Il me semble qu'il y en a deux qui sont des révélations, d'excellents joueurs de Top 14 que tout le monde voudrait. Ça s'est moins bien passé avec Ian Madigan, c'est vrai. On verra si ça se passe bien pour lui ailleurs. Sur le recrutement, on ne fait jamais 100% et il me semble que l'UBB, avec moins de moyens que les autres, a continué à faire un recrutement plutôt pertinent. Donc je laisse parler et on verra où nous serons dans deux ou trois ans. En fonction des moyens, car on ne peut pas faire de miracles. A un moment donné, et je vais en parler lors de la réunion de la Ligue mardi, il y a une question qui se pose. Est-ce qu'on se décide une bonne fois pour toutes à appliquer les mêmes règles pour tout le monde. Ou pas. Prenons des mesures très fortes et on s'évitera plein de problèmes dans le rugby français.

Est-ce qu'on peut parler de nouveau chapitre à l'UBB ?

Oui et j'ai même envie de dire, le chapitre des dix ans, celui qui nous a amenés du fin fond de la Pro D2 jusqu'à la Champions Cup et celui qui nous fait comprendre aujourd'hui qu'il faut voir les choses un peu différemment si on veut espérer aller plus haut. Mais encore une fois, heureusement qu'il y a deux équipes qui se portaient moins bien cette année. A ce rythme là, dans deux ans, on démarrera le Top 14 avec deux ou trois grosse écuries mais sans savoir ce qui va se passer derrière. C'est super pour la beauté du sport et le suspense mais ça voudra dire qu'aucun club ne sera à l'abri d'un accident.

L'UBB va devoir apprendre la patience ?

En dix ans, on a construit un club très solide qui s'appuie sur plus de 500 partenaires, qui s'appuie sur des résultats extraordinaires et uniques chez les jeunes où personne ne fait aussi bien. S'il y en a un qui passe après moi bientôt, il trouvera un club dans une santé que je suis loin d'avoir trouvée.

A titre personnel, la motivation est-elle toujours intacte ?

La motivation est là, j'ai un objectif personnel, j'espère que nous l'atteindrons. Mais la motivation vient aussi des partenaires et du public. Si un jour on sent qu'on est lâché, alors peut-être qu'on n'aura plus envie de se pourrir la vie au quotidien parce que c'est quand même très très lourd à porter.
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3406
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et le staff

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum