AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Romain Lonca

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  le radis le Ven 23 Sep 2016 - 9:53

Très bien cet article .
On apprend que R Lonca est un très bon buteur rire , qu'il a progressé dans le jeu au pied (vrai qu'on l'utilise particulièrement dans ce secteur rire ) sinon les caractéristiques décrites sont bonnes.
Comme Grospaquet et Kaze j'attends tout de même qu'il puisse donner la balle après avoir franchi (cela vient aussi du positionnement de ses partenaires) car le plus souvent même s'il n'échappe pas à la défense adverse, il franchit, il prend le pas sur son défenseur.
Mais je me demande si le poste de 15 ne lui correspond pas le mieux au final.

le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3485
Date d'inscription : 12/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  Agone le Ven 23 Sep 2016 - 12:12

Pedant "longtemps" je le voyais vraiment comme un n°10 et n'était pas trop fan à l'arrière mais finalement il me plait bien en n°15.
Au centre, avec les profils actuels il pourrait être complémentaire mais d'un très gros physique.
Qu'il continue sa bonne saison Very Happy
avatar
Agone
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 378
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  sudiste le Ven 23 Sep 2016 - 12:19

La polyvalence a du bon certes mais un moment il faut stabiliser les joueurs pour les automatisme : centre, ouverture, arrière va falloir trancher.

A ce sujet à quand Madigan au centre ?
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8357
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  patrick le Ven 23 Sep 2016 - 15:29

sudiste a écrit:La polyvalence a du bon certes mais un moment il faut stabiliser les joueurs pour les automatisme : centre, ouverture, arrière va falloir trancher.

A ce sujet à quand Madigan au centre ?

Quand Hickey sera là.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16382
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  patrick le Ven 30 Sep 2016 - 22:44

SO :

Avant Pau - UBB : Lonca se pose au centre
Yoan Leshauriès
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Romain Lonca accumule du temps de jeu au centre cette saison ©


Depuis le début de la saison, il a posé ses valises au centre. C'est à ce poste que Romain Lonca (24 ans) pourrait entrer en jeu avec l'Union Bordeaux-Bègles, demain soir, sur le terrain de la Section Paloise. « Avoir de la considération, se sentir impliqué, c'est revigorant et régénérateur, confie-t-il. Je suis satisfait de mon temps de jeu, j'espère que ça va continuer comme ça ».
Depuis son arrivée à l'UBB il y a quatre ans, le joueur originaire d'Hendaye avait déjà enchaîné les titularisations, « mais jamais plus de deux ou trois, par intermittence », se souvient-il. Tantôt à l'ouverture, tantôt à l'arrière, mais aussi au centre ou à l'aile. Romain Lonca est un peu le « couteau suisse » des lignes arrières du club girondin (voir infographie). Si cette polyvalence peut être vue comme un frein, lui n'en retient que du positif. « J'ai toujours considéré ça comme un atout. Je prends ça comme une arme qui me permet de figurer dans l'équipe, de pouvoir jouer. Et en ce moment, c'est le cas ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Où se sent-il le plus à l'aise ? « Honnêtement, je ne saurais pas le dire », répond-il, de peur peut-être de se fermer des portes. « Le poste de demi d'ouverture est différent au niveau de la responsabilité, de la stratégie. C'est le poste que j'apprécie le plus, là où tu prends les décisions. Je ne perds pas de vue de rejouer en numéro 10 dans les années à venir. Pour l'instant, je joue au centre. Je peux davantage faire intervenir la vitesse, la qualité technique aussi. Je me sens bien, je me sens acteur du jeu, impliqué dans le système. C'est important de se sentir concerné et de toucher des ballons. C'est plutôt agréable. »

Adaptation liée au parcours

Une chose est sûre, Romain Lonca sait jouer au caméléon. Cette faculté d'adaptation a même été primordiale lorsqu'il a bondi de la Fédérale 2 avec Hendaye, au Top 14 il y a quatre ans, à son arrivée à l'UBB. « Sur le fait de changer de division comme je l'ai fait, si je n'avais pas eu cette faculté d'adaptation et cette polyvalence, ça aurait vraiment été difficile. Je rencontre des mecs qui jouent au haut niveau depuis longtemps. C'est un gros bagage à récupérer. Si tu n'es pas polyvalent et capable de t'adapter le plus vite possible, c'est dur. Déjà que j'ai des wagons de retard, si je n'avais ni l'envie ni la capacité de m'adapter, j'accumulerais du retard ».

Sur une bonne dynamique

Même après quatre saisons de Top 14, le discours laisse encore pointer un complexe d'infériorité du joueur venu du niveau amateur. Mais il s'en défend. « Maintenant, je suis dans le rugby pro. Je m'entraîne sans me poser de question. Il n'y a plus ce complexe d'infériorité que j'ai pu avoir au début, tout ça est balayé. Le cycle du rugby suit son cours ».
À l'UBB, Romain Lonca peut compter sur l'appui de l'international australien Adam Ashley-Cooper. « C'est un joueur au vécu exceptionnel, il est très précieux. Je serais bien idiot de ne pas lui demander des conseils, et lui serai déçu de ne pas en donner ».
Le Basque prend tout ce qu'il y a à prendre pour ce qui ressemble à son meilleur début de saison. « Le meilleur, je ne sais pas, mais en termes de matchs sûrement », confirme-t-il. Le « couteau suisse » de Bordeaux-Bègles suit son chemin avec des objectifs qu'il préfère garder secrets. « Je les ai en tête, mais on verra comment ça se passe ». Et peut importe à quel poste.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16382
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  patrick le Jeu 24 Nov 2016 - 9:44

SO :

Barbarians - Australie : Lonca, en toute liberté
JULIEN DUBY j.duby@sudouest.fr

Evidemment, en bientôt quatre saisons à l'UBB, il s'est un peu habitué aux belles affiches au Stade Chaban-Delmas, plein, et à jouer avec quelques stars. Mais ce soir (20 h 45), Romain Lonca sera sans doute un peu plus excité que d'habitude. L'ouvreur ou trois-quart polyvalent de l'Union Bordeaux-Bègles sera titulaire à l'ouverture dans l'équipe des Barbarians français, face à l'Australie.

« C'est un grand moment pour moi », sourit le longiligne (1,90 m, 84 kg) joueur originaire d'Hendaye, qui n'a pas toujours l'occasion d'évoluer à son poste de prédilection à l'UBB, où il joue fréquemment (et avec réussite) les utilités au centre.

Lonca, c'est un peu le prototype du Barbarians. Arrivé au rugby pro sans passer par la filière classique des centres de formation, il a gardé une fraîcheur de plus en plus rare à ce niveau-là. « Il y a quatre ans, j'étais encore en Fédérale 2, avec Hendaye. Arriver avec les Barbarians, c'est une sorte de grand écart. Cela me permet de mesurer le chemin parcouru, grâce à l'UBB, à son président et son staff, mais aussi à Vincent Etcheto (l'ancien entraîneur des trois-quart bordelais, aujourd'hui manager de Bayonne) qui est venu me chercher et qui m'a fait confiance ».
Associé à Lesgourgues

Ce soir, face aux Wallabies, Lonca l'ouvreur casqué, qui rappelle ainsi le style de la légende australienne Stephen Larkham, devra pourtant laisser un peu de son émotion aux vestiaires pour lancer le jeu d'une équipe qui n'a quasiment aucun repère collectif, puisqu'elle ne s'est entraînée que deux fois ensemble. « On a prévu des choses assez simples, mais je ne suis pas inquiet. Quand il n'y a que des bons joueurs dans l'équipe, c'est tout de suite plus facile. Sans compter que je vais évoluer avec Yann (Lesgourgues) comme demi de mêlée. On joue ensemble en club, c'est un copain, il est très doué. Ça aussi, ça rassure ».

À 24 ans, le joueur basque franchit une petite marche en plus dans sa carrière rugbys tique désormais bien lancée. Son temps de jeu en Top14 progresse lentement mais sûrement, et il vient de signer pour deux ans de plus à l'UBB.
Une récompense

Dans ce contexte, comment voit-il sa place chez les Barbarians, où les anciens viennent profiter tandis que quelques espoirs viennent se tester ? « Moi, je ne me mets pas dans une case particulière. Bien sûr que j'ai envie de me mesurer au niveau international, j'ai envie d'apprendre et de progresser au contact de supers joueurs, mais les Barbarians, c'est aussi un esprit de liberté. Je ne veux surtout pas aborder ce match avec une trop grande pression. Mes amis et ma famille seront au stade. Et pour moi qui n'ai jamais connu que le comité Côte Basque-Landes, c'est évidemment ma plus belle sélection ».

Faut-il y voir, aussi, une consolation après un dernier match de championnat, face à La Rochelle (victoire 26-0), où il n'est pas entré en jeu ? « Non, pas du tout. Sur le moment, j'étais déçu évidemment. C'est normal, quand on est compétiteur, on a envie de jouer. Mais le coach m'a expliqué qu'il m'avait ménagé dans la perspective du match avec les Barbarians. Au final, porter le maillot des Barbarians, c'est donc, à mon sens, une récompense pour moi comme pour mon club après notre bon début de saison ».

L'esprit Baa-Baa à l'épreuve australienne

La dernière fois que les Barbarians sont venus à Bordeaux, c’était en 2005, c’était déjà face à l’équipe d’Australie (où évoluait un tout jeune Adam Ashley-Cooper), et ils avaient pris une rouste (12-42). Qu’en sera-t-il ce soir, dans un stade Chaban-Delmas où l’on attend près de 30 000 personnes ? Suspense.
L’Australie débarque avec une équipe très différente de celle qui effectue actuellement la Tournée d’automne en Europe. Des espoirs sont venus d’Australie spécialement et quelques Australiens du Top 14, à l’image du troisième ligne palois Ben Mowen, ont été sollicités.
Et les Barbarians ? Ils présentent un visage séduisant, autour de leur capitaine Aurélien Rougerie (36 ans), toujours très performant avec Clermont et du deuxième ligne de Castres, Rodrigo Capo Ortega.
Concoctée par les anciens internationaux Thomas Lombard et Denis Charvet, garants de l’esprit Baa-Baa, cette sélection, qui a dû jongler avec le bon vouloir des clubs et les blessures de certains joueurs retenus (Iturria, Buttin, Holmes), présente un pack très rodé et une ligne de trois-quarts percutante.
Pour Raphaël Ibanez, le manager de l’UBB qui sera le coach d’un soir au côté du Rochelais Xavier Garbajosa, qui n’a jamais été Barbarians (forcément, il était toujours en équipe de France), les choses se sont préparées simplement. « Les gars savent tous jouer au rugby, on a seulement préparé trois ou quatre lancements. Ensuite, ils auront de la liberté ».
Il n’empêche, Ibanez n’oublie pas que certains jeunes seront observés dans un contexte différent du Top 14. On pense ainsi à l’espoir palois Dupichot, au Toulousain Bonneval, au Castrais Dupont ou au Lyonnais Félix Lambey, des graines d’internationaux. Sans parler du Parisien Rémi Bonfils, libéré spécialement par Guy Novès après quinze jours de stage à Marcoussis.
« Désormais, c’est aux garçons de jouer, de transformer leur nouvelle amitié en solidarité pour disputer un match de très haut niveau, s’enthousiasme Denis Charvet. Quoi qu’il arrive, quand ils retourneront dans leurs clubs, ils ne seront désormais plus tout à fait les mêmes joueurs de rugby ». C’est aussi ça, l’esprit Baa-Baa.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16382
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  léopold le Sam 26 Nov 2016 - 11:40

Pas vraiment convaincu de son passage en 10,faut dire qu'il n'a déjà pas de temps de jeu et à cette place en plus????
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6169
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  flavio33 le Sam 26 Nov 2016 - 12:09

Son jeu au pied est trop friable pour ce poste en top 14, 13 ou 15 c'est là où il peut nous apporter

_________________
le drop c'est l' éjaculation précoce de l'attaque
avatar
flavio33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 957
Localisation : merignac
Date d'inscription : 26/10/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romain Lonca

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum