AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Bordeaux contre Toulouse, tout contre :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bordeaux contre Toulouse, tout contre :)

Message  patrick le Ven 4 Oct 2013 - 9:05

http://www.sudouest.fr/2013/10/03/bordelais-vs-toulousains-rivalites-cliches-et-verites-1186840-5377.php

Par Aude Courtin

Bordelais vs Toulousains : rivalités, clichés et vérités

Une vidéo sur les clichés des Toulousains cartonne sur le Web. Évidemment... elle "insulte" les Bordelais. D'où viennent ces rivalités ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les clichés ont la vie dure, mais les rivalités entre les deux villes seraient-elles en train de s'estomper ? (Montage Sud Ouest)

"Je n'en connais pas personnellement mais les Bordelais, c'est tous des cons". Un verre de vin à la main, un comédien parodie les Toulousains. Chauvin, retardataire : tous les clichés des habitants de la Ville rose y passent. La vidéo, faite par deux comédiens installés depuis dix ans là-bas, fait un carton. Mise en ligne le 28 septembre, elle avait été vue plus de 195 000 fois ce jeudi matin.



Sur cette vidéo, qui dure plus de 2 minutes, il ne faut attendre que quelques secondes pour entendre la réflexion anti-bordelaise. "Qui ne s’est pas amusé à marmonner 'encore un con de Bordelais' en se faisant klaxonner par une voiture immatriculée 33", renchérit La Dépêche du Midi dans un article concernant ce fameux clip.
http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/02/1722037-les-cliches-toulousains-sommes-nous-vraiment-comme-ca.html

D'où viennent ces rivalités ? Y a-t-il du vrai dans les clichés que se font les Toulousains des Bordelais, et inversement ?

   Comment expliquer ces rivalités ?

Auteur de "Toulouse - Bordeaux, l'un dans l'autre" en 2005, Serge Legrand-Vall retrace les origines de ce duel. Ce natif de Montauban a passé une dizaine d'années à Toulouse avant de s'installer à Bordeaux il y a 18 ans.

"D'abord, il y a le point de vue géographique", explique Serge Legrand-Vall. "Ce sont deux métropoles dans un même territoire. Le Sud-Ouest ne s'est jamais trouvé un pôle car lui en a deux".

Ensuite, il y a le côté historique. "La guéguerre a commencé à l'époque médiévale quand les Toulousains ont refusé de tomber sous la coupe des ducs d'Aquitaine".

Premier vrai élément de rivalité selon l'auteur : "Bordeaux a déclenché une guerre du vin. Le 'privilège bordelais' a commencé au Moyen-Âge (au 13e siècle, ndlr). Les Bordelais étaient autorisés à vendre toutes leurs vendanges avant que les autres vins du Sud-Ouest ne puissent commencer à être sur le marché".

Deuxième élément de rivalité : "alors qu'au 18e siècle, les deux villes étaient sur la même marche, l'ouverture du commerce transatlantique a généré une explosion de richesse à Bordeaux, pendant que Toulouse n'a pas bougé. Il y a eu un regard envieux de la part des Toulousains, qui se sont demandés : 'mais qu'est-ce qu'ils ont de plus que nous ?'. Bordeaux est une ville ouverte sur l'océan, c'est cette porte qui lui a été profitable", poursuit celui qui est aujourd'hui concepteur-rédacteur à l'agence StJohn's, spécialisée dans la communication, à Bordeaux.

"Puis, il y a eu un retournement de situation au 20e siècle. Bordeaux s'est endormie, s'est provincialisée, la ville est devenue triste alors que Toulouse s'est réveillée, notamment avec l'aéronautique. Toulouse s'est modernisée, a développé son identité. Là, ce sont les Bordelais qui se montrés jaloux envers cette ville attirante", raconte Serge Legrand-Vall.

"À la fin du 20e et au 21e siècle, les choses se sont équilibrées, Bordeaux a rattrapé son retard, repris des initiatives et retrouvé sa convivialité. Aujourd'hui, entre les deux villes, il y a match nul. Les villes et les régions ont commencé à travailler ensemble. La rivalité est devenue folklorique." Juste pour chambrer en somme.

   Bordeaux-Toulouse :  au coude à coude dans les classements

En janvier 2012, L'Express a consacré un dossier aux deux villes : "Bordeaux - Toulouse : où vit-on le mieux ?".  Le magazine a retenu une dizaine de critères. Résultat des courses :  Toulouse était devant en ce qui concerne le dynamisme économique, l'emploi, l'éducation, les prix de l'immobilier, Bordeaux l'emportait dans le domaine du tourisme, du caractère durable et de la sécurité. Sur cinq autres thèmes, les deux villes étaient à égalité : cadre de vie, climat, offre de soins, accessibilité et attractivité économique.

Les dernières études et sondages sont tout aussi serrés : Bordeaux est la deuxième ville préférée des Français derrière Paris et devant Toulouse, la deuxième ville la plus attractive (derrière Paris, devant Lyon et Toulouse), la ville où il faut investir côté immobilier (devant Toulouse). En revanche, Toulouse semble toujours avoir une longueur d'avance pour les jeunes.

(>> Voir l'avis d'un Bordelais à Toulouse et d'une Toulousaine à Bordeaux en bas d'article).

   Les deux villes sont-elles encore rivales ?

Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux, disait à La Dépêche en novembre 2012 : Toulouse est "une ville magnifique, avec un bassin d'emplois et une locomotive industrielle - Airbus - que l'on envie. Bordeaux a longtemps nourri un complexe à l'égard de Toulouse, de son style de vie et de ce qu'elle dégage. Mais aujourd'hui, je pense que nous supportons très bien la comparaison". Sur la rivalité entre les deux villes : le match "existera toujours". "Mais ni Toulouse ni Bordeaux ne possèdent la taille critique des grandes métropoles européennes. Les deux cités ont donc intérêt à se rapprocher".
Pierre Cohen, député-maire de Toulouse, ne voit "pas plus de rivalité avec Bordeaux qu'il y en a avec Montpellier, la troisième agglomération du Grand Sud ! La concurrence est ailleurs. Nous avons changé d'échelle. Prenons l'exemple de l'aéronautique. Ce n'est pas avec Bordeaux que nous sommes en compétition pour construire les avions de demain, mais avec les Etats-Unis ou la Chine", indiquait-il à L'Express en janvier 2012. "Pour moi, le seul derby entre Toulouse et Bordeaux, c'est celui qui oppose chaque année le TFC aux Girondins !".

Un derby ? Pas vraiment, selon les supporters des deux clubs de foot. "Il n’y a jamais vraiment eu de rivalité sportive entre les deux clubs, donc on ne peut pas vraiment appeler ça un derby", expliquait un supporter toulousain à So Foot en 2012. Idem du côté bordelais : la rivalité est avec Marseille, "pour des raisons historiques".  "C’est vraiment le match lors duquel il y a le plus de tension (...) Rien à avoir avec Toulouse".

Rivalités, qu'ils disaient ?
Une Toulousaine à Bordeaux, un Bordelais à Toulouse


@mag_moreno, 24 ans, étudiante en communication, a grandi à Toulouse. Depuis un an, elle est installée à Bordeaux. @ClaudePeze, 27 ans, originaire de la région bordelaise, travaille à Toulouse depuis l'été 2012.

Avez-vous le droit régulièrement à des réflexions sur le fait que vous soyez Toulousaine ou Bordelais ?
Magali : Aucune à Bordeaux ! Cependant, mes amis toulousains ne se privent jamais de faire une remarque sur le fait que je sois passée chez "l'ennemi".
"Claude" : Quand je dis que je suis bordelais, j'ai le droit aux habituels clichés "Bordeaux - ville de droite - bourgeois - gens froids". Mais en général, les réflexions disparaissent rapidement.

Trois choses que Bordeaux peut envier à Toulouse ?
Magali : le centre plus historique, plus joli car mieux conservé, les berges de la Garonne aménagées pour un espace pique-nique (la prairie des filtres), l'équipe de rugby du Stade Toulousain.
"Claude" : son Zénith (on attend toujours à Bordeaux une salle de concert digne de ce nom), le palmarès de son club de rugby, son dynamisme.

Trois choses que Toulouse peut envier à Bordeaux ?
Magali : les quais magnifiques et l'ambiance hyper-dynamique qui y règne, la proximité des plages et des lacs, son tram.
"Claude" : la beauté des quais de la Garonne, le palmarès de son club de foot, la façon de conduire (les Toulousains conduisent n'importe comment).

Les différences qui vous viennent à l'esprit entre Bordelais et Toulousains ?
Magali : le dynamisme bordelais contre la tranquillité (trop tranquille) des Toulousains, plus de prétention chez les Bordelais, plus de chauvinisme chez les Toulousains.
"Claude" : le Toulousain est plus accueillant en apparence avec une mentalité qui se rapproche du sudiste (à la limite de la grande gueule) alors que le Bordelais est plus "méfiant" au premier abord.

Au final, Bordeaux ou Toulouse ?
Magali : Bordeaux. Le dynamisme, l'activité et l'ambiance jeune entrepreneur m'ont convaincue !
"Claude" : Bordeaux évidemment. Même si je n'y vis plus depuis 6 ans, je reste bordelais et espère bien revenir y vivre un jour .

- La carte de France vue par les Toulousains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- La carte de France vue par les Bordelais
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Les 25 clichés sur Bordeaux et les Bordelais
http://defigrandesecoles.lexpress.fr/kedge-business-school-bordeaux/2012/11/30/les-25-cliches-sur-bordeaux-et-les-bordelais/


Y a tout dans cet article, un témoin très compétent :chambreur: et même le fameux Claude Pèze (à lire sur twitter) qui semble particulièrement bien connaitre Sudiste rire

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16400
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux contre Toulouse, tout contre :)

Message  Kryss le Ven 4 Oct 2013 - 15:40

Excellent, merci pour le partage mais la carte est fausse !
Le nord-est, c'est dès la rive droite, du moins, c'est ce dont je me souviens de mes cours de géographie. J'ai bon ? :chambreur: 
avatar
Kryss
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 237
Localisation : Lanton
Date d'inscription : 05/12/2011
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum