AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Francisco Gomez-Kodela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Francisco Gomez-Kodela

Message  patrick le Jeu 23 Oct 2014 - 19:20

SO :

Union Bordeaux-Bègles : Gomez-Kodela a une carte à jouer chez les London Welsh

Nicolas Le Gardien

Ses débuts à l’UBB freinés par une blessure, le pilier droit argentin sera titulaire pour la deuxième fois ce soir (20h45) en Challenge européen. L’occasion de s’affirmer


Francisco Gomez Kodela, mardi à l’entraînement. © Photo Q. salinier

Au premier abord, ça peut surprendre. Pas qu'un Argentin parle Français après trois ans dans le pays - c'est courant -, plus quand c'est avec une aisance presque naturelle et avec une pointe d'accent… basque. Le fruit de deux heures de cours quotidiennes à son arrivée au Biarritz Olympique en octobre 2011. Derrière sa personnalité réservée - au point de sembler même parfois presque détachée -, Francisco Gomez-Kodela serait plutôt bavard. Et jusqu'ici, quasi sans faute avec l'UBB, rejoint l'été dernier, lors de ses entrées en jeu (contre Lyon, à Brive et contre Clermont) ou de sa seule titularisation face à Castres. à un poste où Benjamin Sa revient juste, où Patrick Toetu a paru en baisse de régime sur les dernières sorties et où Jean-Baptiste Poux n'a pas vocation à s'installer, le pilier droit argentin, 29 ans, a l'occasion, ce soir, de s'affirmer pour de bon dans la hiérarchie en vue du Top 14. Découverte.

Ses origines : professionnel à 26 ans

Originaire de Buenos Aires, « Cisco » a débuté le rugby sur le tard : à 15 ans, à Belgrano, club historique du rugby argentin. À 17 ans, il « affrontait l'équipe de France » en Tournée avec sa Province ; à 21, il croisait Thibault Lacroix et Lionel Beauxis au Mondial de la catégorie. Mais a dû attendre ses 26 ans pour découvrir le professionnalisme, au BO, d'abord en tant que joker médical. « Il a la dimension physique du poste mais une marge de progression colossale », décrivait Serge Milhas, alors entraîneur basque. Repéré après avoir été élu parmi les meilleurs joueurs du championnat argentin, il s'est vite imposé.

Biarritz : « Fier d'y avoir joué »

Avec le BO, il aura tout connu : la H-Cup, la victoire en Challenge européen puis la descente la saison dernière, disputant 76 matchs (48 titularisations) en deux saisons et demie. Au final ? « Que des bons souvenirs. Biarritz m'a beaucoup aidé pour jouer à ce niveau-là, je garde de bons copains. Je suis fier d'avoir porté ce maillot. La première année a été bonne, la suite plus compliquée mais même s'il y a eu des moments durs à la fin, ça forge le caractère. »

Ses débuts à l'UBB : « C'est énorme »

Depuis son arrivée à l'UBB, le pilier aura beaucoup côtoyé… Ludovic Loustau. Poussé à en faire plus durant l'été par Raphaël Ibanez et le staff, il est repassé par quatre semaines « intenses » de préparation physique après sa fracture à la main intervenue lors de la première journée contre Lyon. « ça m'a permis de revenir plus fort. Je n'ai pas perdu de poids (120 kg pour 1,84 m), mais j'ai changé. Je me sens plus à l'aise sur les courses, les déplacements. À Biarritz, c'était dur aussi, mais différent. Là, ça colle au style du jeu du club. »

Installé avec sa compagne (également argentine), il est aujourd'hui ravi. « On se sent bien, on est heureux ici. Et au niveau sportif, c'est énorme. Le club est sérieux, on bosse beaucoup, les résultats suivent et ça aide à continuer à avancer. En arrivant ici, j'étais un peu revanchard, j'avais envie de retrouver le plaisir, de ne pas rester sur une descente. Maintenant, on ne doit pas non plus se reposer sur ce qu'on a fait à Chaban. »

Les Pumas : « Ça passe par l'UBB »

Intégré pour la première fois lors de la Coupe des nations disputée avec des joueurs locaux en juillet 2011, l'Argentin a saisi sa chance avec les Pumas et disputé 10 tests les deux saisons suivantes. Avant de disparaître au changement de sélectionneur. « Ma tête est 100 % ici. Je sais que la Coupe du monde approche mais, actuellement, je ne suis pas pris en compte. Si ça doit arriver, ce sera sur ce que je montre à l'UBB. » Sans jusqu'ici le dilemme « Four Nations » qui a poussé hors du Top 14 nombre de ses compatriotes. « Il y avait quatre-cinq Argentins par club, aujourd'hui je suis tout seul ici. ça fait bizarre mais je ne me pose pas trop la question. 0n verra si le problème se présente. »

La mêlée : « Son truc »

Il faut mieux pour un pilier droit, d'accord, mais c'est « son truc ». « La première semaine après son arrivée, il demandait tout le temps : “Quand va-t-on pousser des mêlées ?” », racontait son coéquipier Arnaud Héguy. C'est pour sa tenue dans le secteur qu'il a d'abord été recruté. « Je regarde un peu partout, j'essaie de m'inspirer. J'adore ça. En Argentine, c'est normal. »

Et de poursuivre : « L'expérience de mes trois ans en Top 14 est importante mais, après, la mêlée, c'est du collectif. Vous pouvez avoir le plus grand vécu que vous voulez, si vous ne bossez pas avant la semaine, ça ne passera pas. Jusqu'ici, on est plutôt content mais on sait aussi que l'on a beaucoup de détails à rectifier pour être vraiment solide. »

Ce soir, la première ligne, dans le collimateur de l'arbitre gallois vendredi dernier, se sait attendue. « Disons qu'il faudra jouer à la Britannique, pas à la Française », sourit-il.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16063
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Francisco Gomez-Kodela

Message  le radis le Ven 23 Oct 2015 - 10:35

SO Edition Abonnés Publié le 23/10/2015 à 08h29 , modifié le 23/10/2015 à 08h29 par Nicolas Le Gardien

Avant UBB - Toulouse : ce Puma s’affirme aussi

Parmi les meilleurs Girondins depuis cet été, le pilier droit argentin Francisco Gomez Kodela force peu à peu sa nature. "Et il peut aller encore plus loin" est convaincu le staff


Son entraîneur Régis Sonnes voit en lui « le plus gros potentiel qu'il a entraîné au poste ». Pourtant, c'est de France et devant la télévision que Francisco Gomez Kodela suit le parcours décapant de ses compatriotes à la Coupe du Monde. « Tout Argentin aimerait y être, dit-il. C'est difficile mais ça me fait d'abord plaisir. La combinaison entre les anciens de très haut niveau et le sang neuf est bonne. Entendre tous ses compliments me rend fier : j'ai des copains dans l'équipe, c'est mon pays. »

Le pilier droit de l'Union Bordeaux-Bègles, 30 ans, est né quelques années trop tôt pour prendre la vague de la PLADAR (1) et des Pamas, ossature des nouveaux Pumas. Il n'a pas réussi non plus à forcer la porte avec une sélection remaniée lors des tests internationaux 2013, dernières de ses 10 sélections et de l'ère Santiago Phelan. L'ex-Biarrot appartient aussi à cette génération qui s'est ancrée en Europe. L'UBB ne s'en plaint pas. Depuis cet été, Gomez Kodela, qui débutera demain contre Toulouse pour la quatrième fois consécutive, tient sa barre en mêlée et plus que cela : plus régulier, plus présent dans les taches de l'ombre que la saison dernière. Plus épanoui.
« J'ai du temps de jeu, ça me fait du bien. Je me sens plus adapté à l'équipe, plus à l'aise. Je m'entends mieux aussi avec les copains. Forcément, ça aide. »
Son aventure en Gironde avait débuté en pointillés. Un staff un peu dérouté par un tempérament introverti et une certaine indolence, un joueur en retrait voulant de la confiance et une fracture à la main dès la première journée. « Ça ne m'a pas permis d'enchaîner, de montrer ce que je vaux. Ensuite, j'avais souvent été 25e. C'était dur, je m'en voulais car je ne montrais pas de bonnes choses. Quand je suis revenu, j'avais envie d'abord de me trouver à moi-même que j'avais le niveau. »
« Il peut aller plus loin »
Propulsé en mars sur le devant de la scène, « Cisco » ne l'a plus quitté, devenant le titulaire du redressement au printemps. Le contact a été aussi établi au fil des mois avec le staff. « Il me connaît mieux, je le comprends mieux, dit Régis Sonnes. Et il a évolué. » « Avec Régis, on s'est fixé des petits rendez-vous sur les matchs avec des statistiques à atteindre sur les secteurs où j'avais trop de déchet, raconte l'intéressé. Un coup les placages, ensuite la mêlée, les ballons portés. Ça m'a permis de gagner en confiance. Cet été, je suis revenu avec une blessure au tendon d'Achille qui m'a un peu freiné, mais avec l'envie de continuer. »
Le résultat est là : 8 placages (aucun manqué), 8 ballons offensifs joués (0 perdu) et aucune pénalité concédée à Agen, quand la mêlée girondine n'a perdu que 4 ballons depuis le début de saison. « Après, les chiffres ne correspondent pas toujours à mon ressenti du match. » Il retient surtout la dernière stat' : « c'est le fruit d'un énorme boulot, de beaucoup de discussions. On met énormément d'énergie là-dessus. »
Au quotidien, ce pince-sans-rire derrière le masque, curieux à la vraie culture rugbystique, a trouvé sa place dans le groupe. Régis Sonnes reste convaincu qu'il n'a pas encore lâché les chevaux. « Il peut aller encore plus loin. Il lui reste des caps dans tous les secteurs, dans son engagement aussi. S'approprier encore plus l'amour de ce club en fait partie pour pouvoir se sublimer. »
« Kepu ? Ça me donne envie »
En fin de contrat, l'Argentin s'imagine pour l'instant rester en France plus que de taper à la porte de la nouvelle franchise de son pays engagée dans le Super 15. « Ma vie est dans ce pays, ma femme s'y plaît. Mais on n'a pas discuté. » Pas contre à l'idée de poursuivre dans une équipe « à qui l'enchaînement des matchs de Top 14 et de Champions Cup va faire beaucoup de bien. J'ai eu la chance de le connaître avec Biarritz. Se confronter à ce qui se fait de mieux, c'est excellent, un plaisir énorme. »
L'arrivée le 1er décembre de Sekope Kepu, futur concurrent de poids dont il n'a rien manqué aux prestations avec les Wallabies, ne l'effraie pas. « On disait qu'il avait des faiblesses en mêlée. Moi, je le trouve super fort. Il est complet. Tout le monde est impatient, attend qu'il fasse des choses extraordinaires. Ça ne me dérange pas. Au contraire, ça me donne envie. On va se compléter avec moi et Patrick (Toetu), se tirer vers le haut. » Argentins et Australiens peuvent aussi s'associer.
(1) Plan de développement et formation du rugby argentin.
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3321
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Francisco Gomez-Kodela

Message  léopold le Sam 24 Oct 2015 - 13:22

Personnellement pas fan de ce jouer qui pour moi se regardait un peu trop le nombril mais depuis le début de saison je serai enclin à reconnaitre l'avoir mal jugé.
Il a certainement du potentiel et encore pas mal sous la pédale,plus actif aux entraînement ou on le voit moins à l'écart du groupe.
Sur que l'arrivée de quelques pointures va en pousser pas mal à se dépasser, la vie n'est pas si désagréable à Bordeaux, donc pourquoi ne pas faire l'effort et puis ce que femme veut!!! rire
En Argentine ou ailleurs bien souvent ce sont elles qui dirigent la manoeuvre. rire rire rire
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6072
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Francisco Gomez-Kodela

Message  patrick le Jeu 7 Jan 2016 - 8:30


http://rugby-scapulaire.com/2016/01/07/2016/22578-gomez-kodela-cest-toujours-difficile-de-prendre-la-decision-de-quitter-un-club

Kepu arrivé, une autre pointure probablement pas très loin, il est certain que Francisco allait devoir laisser la place de n°1 qu'il occupait jusqu'alors. Marti aurait il aussi cherchait à faire venir un 2ème pilier droit laissant alors Francisco en stand-by un peu trop longtemps ???

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16063
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Francisco Gomez-Kodela

Message  léopold le Jeu 7 Jan 2016 - 12:46

Finalement voila une version aussi bizarre que pour Chalmers,Francisco cette saison a montré qu'il tenait la route pourquoi en changer, pour un Jiff peut être?
C'est vrai que les deux derniers recrutement en pilier sont du haut de gamme, mais....
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6072
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Francisco Gomez-Kodela

Message  le radis le Jeu 7 Jan 2016 - 13:38

"Même si je suis très content et satisfait du temps de jeu et de l’équipe, je n’étais pas dans les plans du Président, comme je le croyais. J’étais parti pour rester à Bordeaux et ça, c’était ma priorité. Mais le plus le temps avançait, moins je sentais que mon avenir serait à Bordeaux la saison prochaine. C’est toujours facile de dire qu’il s’agit d’un choix financier, mais c’est bien plus compliqué que ça. Mais cela fait partie de l’histoire ancienne déjà, et chacun a sa version des faits"

L Marti a été clair : 3 joueurs jugés prioritaires (Connor/Tao et Talebula), probablement une perte non désirée pour le départ de Ledevedec, et le "reste"...
Donc oui clairement cela interpelle.
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3321
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Francisco Gomez-Kodela

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum