AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Nans Ducuing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nans Ducuing

Message  Switch le Sam 21 Nov 2015 - 13:50

http://www.sudouest.fr/2015/11/21/nans-ducuing-de-retour-pour-une-premiere-2192770-3603.php

Exeter - UBB : Nans Ducuing, sa chance arrive

Prévu deux titularisations prévues mais avortées par le sort, l'ancien Perpignanais va avoir l'occasion de confirmer la solidité montrée lors de ses premières apparitions

À l'heure de faire ses premiers pas en Champions Cup avec l'UBB, Nans Ducuing aborde le rendez-vous à Exeter sans pression apparente. « On tombe un peu dans l'inconnue mais on sait forcément à quoi s'attendre. Les coachs nous ont prévenu que le rythme se rapproche de celui du niveau international, confie-t-il. Il ne faut pas se poser de question. On a aussi nos arguments à faire valoir, il ne faut pas avoir peur de jouer. Il faut profiter de cette compétition pour se libérer et avoir ce petit déclic pour qu'offensivement, on prenne plus de plaisir ».

« Je reste insouciant »

L'ex-Perpignanais connaîtra sa première titularisation depuis le match à Agen (le 16 octobre). Prévu à l'aile contre Toulouse, un K.-O. l'avait obligé à renoncer. Le report du match contre Clermont a ensuite repoussé sa première apparition à l'arrière. « Les coachs m'ont dit que ce n'était pas un cadeau, que s'ils m'alignaient, c'est parce qu'ils avaient confiance en moi. Je me dois de leur rendre cette confiance. Ils ne me mettent pas plus de pression que ça, je sais ce que j'ai à faire… Je ne me pose pas de question, je reste insouciant ».

Touché aux ischios pendant la préparation d'avant-saison, Nans Ducuing avait manqué le premier match de championnat face à Catres. Après être entré en jeu à Oyonnax puis à Montpellier, il avait été aligné avec deux bonnes prestations à l'aile à Clermont et à Agen mais n'avait pu enchaîner. Avec le retour des Mondialistes, la concurrence s'annonce désormais relevée.

« Ces pépins physiques sont forcément frustrants, témoigne-t-il. En tant que joueur de haut niveau, on sait aussi qu'il y a une part psychologique et mentale importante. Il ne faut jamais lâcher. Je me dis que si ça ne m'a pas souri les semaines précédentes, j'espère que ça va me sourire là, dès ce week-end. Je suis content de revenir ». Après avoir attendu son heure, l'Ariégeois est prêt à relever le défi pour le premier match de sa carrière en dehors du sol français.

_________________
Metal rules, motherfu***** ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Switch
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3151
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nans Ducuing

Message  patrick le Jeu 10 Mar 2016 - 19:06

SO :

Avant Toulouse - UBB : Nans Ducuing, tout schuss
nicolas le gardien

Tout a commencé par une histoire de blague - logique, diront ses coéquipiers, pour l'expert Nans Ducuing. Peu avant Noël, l'an passé, le jeune homme, alors 23 ans et contrat espoirs à Perpignan, reçoit un SMS. Signé : Laurent Marti. « Je ne connaissais pas le numéro. Comme on se charriait pas mal entre coéquipiers, je pensais à un canular. Je n'ai pas répondu. » Heureusement, le président de l'UBB a de la suite dans les idées. Quelques jours plus tard, il a décroché son téléphone. « J'ai reconnu sa voix. À ce moment-là, j'étais le plus heureux » sourit le Haut-Pyrénéen, optant peu après pour la Gironde plus que la proposition catalane. Pierre-Henry Broncan, alors chargé du recrutement girondin, avait en amont dû appeler Saint-Lary et le magasin de ski tenu par son père pour dégoter le numéro : Nans Ducuing n'avait alors pas d'agent, seulement sept matchs de Pro D2 derrière lui et commence à entrevoir un vrai départ chez les pros.

Quatorze mois plus tard, l'arrière devrait débuter demain (20 h 45) pour la rencontre au sommet de Top 14 à Toulouse, son dixième dans l'élite (plus trois en Champions Cup), la septième titularisation. Loin des espoirs, avec qui il avait débuté encore la saison 2014-2015 à l'USAP.

« Quand les entraîneurs et dirigeants me disaient que cela pouvait aller très vite, je n'y croyais pas trop, avoue-t-il. Aujourd'hui, je peux attester que c'est vrai. Je mesure le chemin, mais je me refuse de prendre du recul pour me dire : “qu'est-ce que tu fais là ?” Maintenant que j'y suis, je savoure et j'ai envie d'être acteur, pas juste regarder les autres. »

« On cherchait un arrière, Pierre me l'a signalé, explique Laurent Marti, qui avait souhaité le faire venir en joker médical dès janvier. On a découvert un joueur sans point faible, qui allait vite, sûr, avec un bon jeu au pied. En se renseignant, on a su qu'il avait débuté tard, n'avait pas été épargné par les blessures. On s'est dit qu'il n'avait peut-être pas réussi son début de carrière, mais qu'il pouvait faire carrière. »

Pôle espoirs alpin et études

Des carrières, le Bigourdan avait déjà eu plusieurs. Jusqu'à 15 ans, d'abord, sur les pistes enneigées, avec une certaine réussite. « On m'avait proposé de faire le pôle espoirs dans les Alpes. J'ai refusé car je suis assez casanier. J'avais mal au cœur de quitter la famille. » Ayant « toujours rêvé de percer dans un sport », il bifurque alors vers le rugby, pratiqué par son père, ex-treiziste Toulouse, mais vraiment approfondi à partir du lycée. Enfin, sauf l'hiver. « Pendant trois mois, tous les terrains ferment » sourit-il.

Mais il avance vite. Lannemezan, la sélection Armagnac-Bigorre, Bayonne durant quatre saisons. Il s'entraîne avec les pros - époque Gajan, Lièvremont - a une proposition pour signer espoirs mais se propose à… Perpignan. « à l'Aviron, j'ai eu pas mal de pépins physiques. J'ai vu que c'était éphémère, qu'on pouvait vite passer du devant de l'affiche aux oubliettes. Poussé par mes parents, j'ai préféré privilégier mes études de kiné. Il n'y avait pas d'école à Bayonne et Pierre Gayraud (troisième ligne, NDLR), catalan, m'a mis en relation avec l'USAP. »

L'appel de l'UBB a obligé de mettre son cursus sur pause cette saison - « il n'y a pas de cellule sportif de haut niveau à l'école de kiné de Bordeaux, on discute » - et a freiné ses élans neigeux. « Je privilégie la luge » s'amuse-t-il.

Les slaloms, l'autonommé « Tic » - « Tac étant son binôme Romain Lonca - les garde par son goût de l'offensive. « Je ne sais pas si le ski me sert. Peut-être sur les jambes. J'aime le côté solitaire, vitesse du poste d'arrière », dit-il.

Paradoxalement, c'est sur sa capacité à se mettre aussitôt au niveau dans les duels défensifs qu'il a surpris, dépannant à l'aile - il a aussi joué centre en espoir - en début de saison. « étonné ? Non. Les joueurs qui font des différences en Pro D2 répondent en Top 14 » souligne Laurent Marti.

Galvanisé par les sceptiques

« On a dû s'appuyer très tôt sur lui alors qu'ils auraient pu avoir besoin de temps pour s'imprégner des principes de jeu, note le manager Raphaël Ibanez. Il s'en est plutôt bien sorti, alors que son poste de prédilection est à l'arrière. L'idée est de le voir évoluer là, qu'il apporte maintenant des garanties dans le placement, la concentration, le pied long. Il est toujours jovial et un état d'esprit comme le sien compte dans un groupe. Mais à lui aussi de canaliser cette énergie sur le terrain. »

Le chambreur en chef, « faisant les choses sérieusement sans se prendre la tête », n'en est pas moins ambitieux. « Je sais que je suis l'inconnu au bataillon, qu'il y a du monde, que je dois progresser sur le tri des ballons. Mais tellement de gens m'ont dit de ne pas signer, que l'UBB me prenait juste pour faire le nombre de JIFF que ça m'a galvanisé. J'aime les défis et j'ai besoin de ça. » Demain, ils pourront en tout cas le regarder à la télé

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15729
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nans Ducuing

Message  patrick le Ven 25 Mar 2016 - 19:08

Au tour de Nans :


ITW DECALEE NANS DUCUING par ubbrugby

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15729
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nans Ducuing

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum