AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Vadim Cobilas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vadim Cobilas

Message  patrick le Sam 7 Mai 2016 - 12:35

Allez, on ouvre ce sujet sur un joueur auquel les supporters de Sale s'était fortement attaché.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.manchestereveningnews.co.uk/sport/rugby-union/vads-sad-leaving-sale-sharks-11291705

Je vous laisse Gahet et consort vous faire la traduction. Un extrait sur RS.com qui a trouvé l'article http://rugby-scapulaire.com/breves/28730-cobilas-je-voulais-saisir-lopportunite-de-jouer-dans-le-top-14




Oh, et puis si Bernard s'en va ou si Beauxis a un coup de mou, même pas grave : http://www.espn.com.ar/video/clip/_/id/2351594 :chambreur:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  Gahet le Sam 7 Mai 2016 - 12:58

patrick a écrit:Allez, on ouvre ce sujet sur un joueur auquel les supporters de Sale s'était fortement attaché.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.manchestereveningnews.co.uk/sport/rugby-union/vads-sad-leaving-sale-sharks-11291705

Je vous laisse Gahet et consort vous faire la traduction. Un extrait sur RS.com qui a trouvé l'article http://rugby-scapulaire.com/breves/28730-cobilas-je-voulais-saisir-lopportunite-de-jouer-dans-le-top-14




Oh, et puis si Bernard s'en va ou si Beauxis a un coup de mou, même pas grave : http://www.espn.com.ar/video/clip/_/id/2351594 :chambreur:

Cobilas, who gone from rough Diamond to 24-carat gold as a prop during his time in Manchester : Un diamant Brut qui c'est transformé en bijou Yesss
avatar
Gahet
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 685
Localisation : Gazinet
Date d'inscription : 23/07/2015
Humeur : Hasta la victoria siempre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  patrick le Sam 7 Mai 2016 - 13:09

Gahet a écrit:
patrick a écrit:Allez, on ouvre ce sujet sur un joueur auquel les supporters de Sale s'était fortement attaché.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.manchestereveningnews.co.uk/sport/rugby-union/vads-sad-leaving-sale-sharks-11291705

Je vous laisse Gahet et consort vous faire la traduction. Un extrait sur RS.com qui a trouvé l'article http://rugby-scapulaire.com/breves/28730-cobilas-je-voulais-saisir-lopportunite-de-jouer-dans-le-top-14




Oh, et puis si Bernard s'en va ou si Beauxis a un coup de mou, même pas grave : http://www.espn.com.ar/video/clip/_/id/2351594 :chambreur:

Cobilas, who gone from rough Diamond to 24-carat gold as a prop during his time in Manchester : Un diamant Brut qui c'est transformé en bijou Yesss

Avec un jeu de mot sur (Steve) Diamond, le directeur du rugby qui l' fait venir à Sale Wink

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  patrick le Sam 7 Mai 2016 - 13:11

Bon par contre, dans le jeu, faudra pas le mettre à l'ouverture :



rire

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  patrick le Sam 7 Mai 2016 - 21:02



Vadim a contribué à qualifier son équipe pour la CCup. Espérons que ses futurs coéquipiers en feront autant.


_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  Biscouette le Sam 1 Oct 2016 - 2:38

Au cas où vous ne l'auriez pas vu passer, un ITW pour faire connaissance avec le sympathique Vadim Cobilas :
http://rugby-scapulaire.com/2016/09/27/2016/34927-interview-cobilas-le-rugby-a-bordeaux-a-une-place-tres-speciale
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 758
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  patrick le Ven 23 Déc 2016 - 13:27

L'Equipe :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  mon jambon star le Mar 27 Déc 2016 - 20:20

уваже́ние ! :clap:
Message gnagnagna trop court.

_________________
In Hugh we trust !
avatar
mon jambon star
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2006
Localisation : "Spectateur, supporter, abandonne aux orages Ceux qui n’ont pas connu l’amertume des mers. Sache borner ton rêve à suivre du rivage L’éphémère sillon que trace Hugh Chalmers."
Date d'inscription : 26/08/2012
Humeur : Je suis d'accord avec Marchal qui était d'accord avec Pat.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  Pat le Mar 27 Déc 2016 - 20:33

mon jambon star a écrit:уваже́ние !  :clap:
Message gnagnagna trop court.

Pareil pour les titres..... ça énerve hein !!!? :chambreur:
avatar
Pat
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 10405
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépendait d'un Gascon ... à béret béarnais !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  tom85 le Mar 27 Déc 2016 - 23:12

mon jambon star a écrit:уваже́ние !  :clap:
Message gnagnagna trop court.

Je vais jouer les mecs un peu ennuyant (mais bon, j'aime bien les précisions :chambreur: ), mais même s'il comprend le russe (vu qu'il y a joué et qu'il est très enseigné en Moldavie de part leur histoire), sa langue maternelle est le roumain, qui est une langue latine et qui a une petite partie de son vocabulaire directement issue du français. Donc un simple "Respect" et tu parles aussi dans sa langue Wink Very Happy

En tout cas, +1, grand respect pour lui :clap:
avatar
tom85
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 290
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 14/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  mon jambon star le Jeu 29 Déc 2016 - 17:54

tom85 a écrit:
mon jambon star a écrit:уваже́ние !  :clap:
Message gnagnagna trop court.

Je vais jouer les mecs un peu ennuyant (mais bon, j'aime bien les précisions :chambreur: ), mais même s'il comprend le russe (vu qu'il y a joué et qu'il est très enseigné en Moldavie de part leur histoire), sa langue maternelle est le roumain, qui est une langue latine et qui a une petite partie de son vocabulaire directement issue du français. Donc un simple "Respect" et tu parles aussi dans sa langue Wink Very Happy

En tout cas, +1, grand respect pour lui :clap:

Ah ouais ? Shocked  "Respect" en roumain se dit "respect" (se sont pas fait chier sur le coup) ?
En tout cas, merci Tom pour la précision. vin
J'aime bien apprendre de nouveaux trucs. Wink

_________________
In Hugh we trust !
avatar
mon jambon star
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2006
Localisation : "Spectateur, supporter, abandonne aux orages Ceux qui n’ont pas connu l’amertume des mers. Sache borner ton rêve à suivre du rivage L’éphémère sillon que trace Hugh Chalmers."
Date d'inscription : 26/08/2012
Humeur : Je suis d'accord avec Marchal qui était d'accord avec Pat.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  patrick le Ven 17 Fév 2017 - 18:23

Midol :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  patrick le Sam 18 Fév 2017 - 11:59

Et encore un article sur la star de l'équipe :chambreur:

SO : http://www.sudouest.fr/2017/02/18/dans-les-pas-de-cobilas-3208277-773.php

Avant UBB – Castres : Dans les pas de Cobilas
Publié le 18/02/2017 à 9h48. Mis à jour à 9h49 par Yoan Leshauriès.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayant découvert le rugby sur le tard en Moldavie, le pilier Vadim Cobilas est passé par la Roumanie, la Russie et l’Angleterre, avant de débarquer à l’UBB cet été.

C’est ce qu’on appelle un parcours atypique. Ancien lutteur, Vadim Cobilas (33 ans) a découvert le rugby sur le tard, à l’âge de 20 ans. C’était en Moldavie, le pays où il est né et dont il porte les couleurs de la sélection nationale depuis 2003. « J’aime voyager, le rugby m’en a donné l’opportunité », se réjouit le solide pilier droit, qui a rejoint l’Union Bordeaux-Bègles cet été (15 matchs de Top 14 dont 13 comme titulaire), après être passé par la Roumanie, la Russie et l’Angleterre. Carnets de voyage aux quatre coins de l’Europe.

Moldavie : de la lutte au rugby

Soroca, ville au Nord de la Moldavie, à la frontière ukrainienne. C’est ici qu’est né Vadim Cobilas en 1983. Issu d’une famille modeste, d’un père chauffeur de bus et d’une mère employée dans une usine de textile, le pilier se souvient de « temps difficiles » à l’époque où son pays vivait dans le giron de l’URSS. L’indépendance sera proclamée huit ans plus tard. « Mais mes parents ont toujours fait le meilleur pour moi », souligne-t-il.

Football, basket-ball, tennis de table, hockey sur glace… Le garçon touche à tous les sports mais c’est en lutte gréco-romaine, sport très populaire dans cette République de l’Est, qu’il brille et décroche même une médaille de bronze aux championnats nationaux juniors.

Il continue à pratiquer cette discipline lorsqu’il rejoint l’université de Chisinau, la capitale moldave, où il suit un cursus dans le management sportif. « Au bout de deux mois, un ami m’a demandé si je voulais jouer au rugby. Je ne savais même pas ce que c’était, je confondais ce sport avec le football américain, sourit-il. J’ai essayé et j’ai adoré. C’était un bon mélange de tous les sports que j’avais pratiqués. Le foot et le basket pour le maniement du ballon, la lutte au niveau des placages et la tenue en mêlée ».

Roumanie : vers le professionnalisme

Vadim Cobilas ne joue au rugby que depuis six mois lorsqu’un coach lui propose de rejoindre le Dinamo Bucarest, en Roumanie. « C’était la première fois que je quittais ma famille, c’était un peu difficile mais ce n’était pas trop loin, à 6 ou 7 heures de voiture de chez moi, je rentrais les jours de repos ». Ne connaissant personne dans ce pays frontalier de la Moldavie mais parlant la même langue, le jeune joueur travaille dur pour apprendre tous les rouages du rugby. « Le niveau était meilleur, les clubs étaient semi-professionnels et je gagnais assez pour ne vivre que du rugby. J’ai découvert la Challenge Cup avec le Dinamo ».

Russie : le tremplin

Après deux saisons dans le championnat roumain, Vadim Cobilas poursuit son chemin en Russie. « Pas mal de joueurs roumains jouaient dans le championnat russe, explique-t-il. Ils m’ont invité à les rejoindre, ils m’ont dit qu’on était mieux payé là-bas ». Direction Monino, à 30 km de Moscou. Mais « là-bas, il fait très froid, si bien que la pré-saison dure de 5 à 6 mois. J’ai dit au coach que j’avais vraiment besoin de jouer, d’apprendre plus… Je suis donc retourné à Bucarest et lors de ma première année, j’ai joué la saison en Roumanie et en mai, j’ai enchaîné avec la saison en Russie ». Il joue pendant six saisons sous les couleurs du VVA Podmoskovye.

Angleterre : un autre monde

Vadim Cobilas saisit l’opportunité de faire le grand saut vers la Premiership lorsque l’anglais Steve Diamond, sélectionneur de la Russie (2010–2011), lui propose de le suivre à Sale. « Je n’ai pas réfléchi une seconde, j’ai accepté aussitôt, se souvient Cobilas. C’était la dernière chance pour moi de jouer à ce niveau. Quand je suis arrivé en Angleterre, j’ai commencé à comprendre ce qu’était le rugby. Il y avait une grosse différence de niveau par rapport à ce que j’avais connu. J’étais vraiment surpris par les infrastructures, c’était un autre monde. » Accompagné pour la première fois à l’étranger par sa femme, qui venait de terminer ses études, il a eu la chance de jouer avec son petit frère Maxim qui l’a rejoint, a été finaliste de la Coupe anglo-galloise en 2013 et a été élu meilleur pilier droit du championnat la saison dernière. Des fans anglais lui rendent encore hommage aujourd’hui. « Certains ont réservé leur vol pour venir supporter l’UBB face à Toulon en avril », annonce-t-il.

France : le rêve accompli

« Le Top 14, j’en rêve depuis longtemps », confie Vadim Cobilas. Depuis son époque au Dinamo Bucarest, où il a vu certains joueurs roumains rejoindre la France, comme Petru Balan (à Grenoble et à Biarritz). Après un essai qui n’a pas abouti en 2009 à Aix-en-Provence, le rêve de Vadim Cobilas s’est réalisé l’été dernier lorsqu’il a rejoint l’UBB. « Quand j’ai joué le premier match, j’ai senti ce qu’était le Top 14. De bonnes mêlées, des passes, un jeu complet. Je me suis vite senti à l’aise. En plus, ici, la vie est agréable, le vin est excellent et la météo est bien meilleure qu’à Manchester ». Sous contrat avec l’UBB jusqu’en juin 2018, Vadim Cobilas a-t-il déjà une idée de sa prochaine destination ? « Le Japon ?, s’interroge-t-il. On verra si mon corps est d’accord ».

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  marchal le Ven 22 Sep 2017 - 13:29

avatar
marchal
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 754
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  patrick le Sam 25 Nov 2017 - 13:38

SO : http://www.sudouest.fr/2017/11/25/cobilas-un-pilier-essentiel-3978236-773.php

Avant UBB – Brive : Cobilas, un pilier essentiel

Publié par Yoan Leshauriès.

À 34 ans, l’international moldave enchaîne les titularisations avec l’Union Bordeaux-Bègles. Aussi solide en mêlée qu’habile ballon en main, il est devenu indispensable. Il honorera sa 10e titularisation en 10 matchs ce samedi (18 heures) face à Brive

« Un coach en Roumanie m’a dit un jour que si tu es un bon pilier, la mêlée, c’est le moment où tu dois récupérer », s’amuse Vadim Cobilas. Un conseil qu’il semble suivre à la lettre puisqu’à 34 ans, le pilier droit de l’Union Bordeaux-Bègles ne semble jamais fatigué. Le Moldave honorera ce soir face à Brive sa 10e titularisation en 10 matchs de Top 14. Et s’il faut jouer 80 minutes, « je ferai de mon mieux », assure-t-il.

Vadim Cobilas ne déçoit jamais, il est même devenu un rouage essentiel de l’équipe et force le respect du staff et de ses coéquipiers. « Il est capable de jouer 60 ou 80 minutes tous les week-ends, souligne Jeremy Davidson, l’entraîneur des avants de l’UBB. On a fait appel à lui le week-end dernier pour re-rentrer quand Marc Clerc a pris le carton rouge. C’est un mec qui est indiscutable. On est contents qu’il puisse enchaîner malgré son âge. Un pilier droit comme ça, avec beaucoup d’expérience, ça donne une plus-value, un gros plus à l’effectif. »

Une force de la nature

« 34 ans, pour un pilier, ce n’est pas si vieux que ça, tempère Jean-Baptiste Poux (38 ans), qui sait de quoi il parle. Vadim est dans la force de l’âge, il est bien physiquement, il a l’expérience. C’est un élément très important pour l’équipe, une valeur sûre, quelqu’un qui ne s’économise pas à l’entraînement et en match. Et puis, il faut dire que physiquement, la nature l’a bien aidé. »

Mais une telle endurance, tout de même… « Parfois, je me sens un peu fatigué, surtout après les semaines de repos, où il est difficile de repartir mais je n’ai pas de problème particulier, explique le joueur. C’est sûrement parce que j’ai commencé le rugby sur le tard. » À 20 ans, du côté de Chisinau, la capitale moldave. C’est là-bas qu’il a débuté une carrière qui l’a amené aux quatre coins de l’Europe : Roumanie (Dinamo Bucarest, 2004–2006), Russie (VVA Podmoskovye, 2006–2011), Angleterre (Sale, 2011–2016) et France (à l’UBB depuis 2016).

Solide en mêlée, l’international moldave détone surtout dans le jeu et possède une technique impressionnante ballon en main, capable de faire jouer ses partenaires. « Au premier abord, on ne pense pas qu’il puisse faire des passes mais au final, il en fait pas mal, s’étonne le demi de mêlée Yann Lesgourgues. Pour un Moldave, c’est assez surprenant (rires). »

Vadim Cobilas sait même se servir de son pied, ce qui fait souvent rire le vestiaire girondin. « Des fois on montre des vidéos pour déconner un petit peu, avant que la séance vidéo ne débute vraiment, explique Jeremy Davidson. Cette année, j’ai déjà montré son drop et sa transformation avec la Moldavie, son coup de pied à suivre (face à Toulon)… On a bien sûr montré ses montées défensives où il sort de la ligne à 2 000 à l’heure et où il fait des plaquages agressifs dominants. Vadim, c’est un pilier complet. »

Une large palette

Une large palette qui prend racine dans le parcours du pilier droit. « Avant le rugby, j’ai pratiqué beaucoup de sports (football, basket-ball, lutte…), je pense que ça m’aide beaucoup, confie Vadim Cobilas. Mon parcours m’a aussi aidé. En Roumanie, on travaille beaucoup la technique, en Russie, davantage le physique… J’ai connu différents styles de jeu. J’ai pris le meilleur de là où je suis passé. »

En fin de contrat en juin 2019, Vadim Cobilas ne sait pas de quoi sera fait son avenir, ni où celui-ci s’inscrira. Une chose est sûre, « je veux jouer aussi longtemps que je le peux », appuie-t-il. Toujours prêt au combat.

La mêlée : "Un mécanisme bien huilé"

Pilier droit d’expérience, Vadim Cobilas explique la recette d’une bonne mêlée, à travers les trois commandements de l’arbitre.
Flexion !

« Durant cette première étape, j’essaie de me concentrer sur la manière dont je vais effectuer la balance. Je dois bien sentir le deuxième ligne qui lui doit bien sentir le flanker. Le mécanisme doit être bien huilé, tout le monde ne doit faire qu’un. À ce moment-là, je ne pense pas à l’adversaire mais à moi et à mes coéquipiers. Si tu ne fais pas qu’un avec ton équipe, tu peux avoir des problèmes face à un pilier ou une équipe qui ne sont pas très bons. Si tu ne fais qu’un, tu peux prendre le dessus sur les meilleurs. »

LIER !

« Cette deuxième annonce lance le début de la lutte. Épaule contre épaule, tu sens ton adversaire, tu prends son pouls, tu prends tes marques. Mais on ne se chambre pas, tu n’as pas le temps de parler, tu dois rester vraiment concentré. »

Jeu !

« C’est le moment de l’impact. Si tu as bien procédé sur les deux premières étapes, l’impact sera forcément bon, dans 99 % des cas. Tu dois pousser au bon moment, ne pas y aller trop tôt, histoire de donner une bonne image à l’arbitre. Si tu commences à tricher, il t’aura dans le collimateur jusqu’à la fin du match. »


Vraiment une très bonne pioche :clap: :clap: :clap: Très heureux d'avoir Vadim avec nous yesbx

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16617
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  marchal le Sam 25 Nov 2017 - 14:17

assurément, le plus ses passes sur un pas qui me sidére à chaque fois
vraiment une trés trés bonne pioche
avatar
marchal
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 754
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  krahknardz le Sam 25 Nov 2017 - 14:59

Pas photo, au vu de ses prestations de l'an dernier et encore plus de cette année, comment hésiter une seule seconde à le prolonger au moins 2 ans? Si on ne le fait pas, je pense que les requins qui assurément tournent autour se feront une joie de lui offrir un contrat... S'il y en a bien un qui valide sa place de non-JIFF, c'est lui!
avatar
krahknardz
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2815
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vadim Cobilas

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum