AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Simon Hickey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Simon Hickey

Message  patrick le Sam 21 Mai 2016 - 15:39

J'ouvre le sujet dur Simon avec cet article de SO. Sera t'il le dernier ?

Bordeaux-Bègles : la carte Simon Hickey à l’ouverture
Yoan Leshauriès

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Simon Hickey enchaîne, avant de retourner à Auckland.

Il avait été engagé par l'Union Bordeaux-Bègles en tant que joueur supplémentaire en octobre, suite à l'opération du ménisque de Pierre Bernard. Ce soir, Simon Hickey sera titulaire à Montpellier, club qui ciblait Pierre Bernard, justement, dans son recrutement pour la saison prochaine. Ce soir, l'ancien Castrais ne sera même pas du voyage dans l'Hérault. Une relation de cause à effet ? « Rien à voir, coupe net le président de l'UBB Laurent Marti. Simon a joué quand Pierre a été blessé. Quand Pierre est revenu, il a eu sa chance et a fait de bons matchs. Cette année, il y a une grosse concurrence et tout le monde est logé à la même enseigne ». L'absence de Pierre Bernard s'explique aussi par le fait qu'il soit devenu papa mardi.

Dans la course à la qualification, Simon Hickey honorera donc ce soir sa troisième titularisation de rang avec l'UBB. « C'est toujours plaisant d'avoir du temps de jeu, surtout dans ces matchs couperets, confie le jeune Néo-Zélandais (22 ans). Je n'avais pas beaucoup joué depuis quelques mois, c'était parfois un peu frustrant. Mais quand on a l'opportunité d'être sur le terrain, il faut la saisir ».
« Un jeu léché »

Le joueur donne en tout cas pleine satisfaction aux dirigeants girondins. « Comme Jean-Baptiste Dubié, Nans Ducuing ou Cyril Cazeaux, Simon Hickey fait partie de ces recrutements dont on est fier, souligne Laurent Marti. Il jouait en Nouvelle-Zélande mais n'était pas titulaire. Les trois autres jouaient en Pro D2. Ils sont en train de devenir des titulaires à part entière. Simon correspond aussi à notre retour vers un jeu plus léché ».

"Sa présence à l'UBB dépendra de ce que fera Pierre Bernard la saison prochaine" (Laurent Marti)

Le finaliste de la dernière ITM Cup, international néo-zélandais chez les jeunes, profite pleinement de ces rencontres de Top 14. « Il nous reste trois matchs, on doit se battre jusqu'au bout. Si on continue à bien jouer au rugby, on sera dans les 6 », assure-t-il

Et ensuite ? Encore sous contrat avec les Auckland Blues, Simon Hickey rentrera au pays pour jouer l'ITM Cup, dont il a été finaliste juste avant de débarquer en France. Reviendra-t-il à l'UBB ? « Sa présence peut dépendre de ce que fera Pierre Bernard l'année prochaine, répond Laurent Marti. Je pourrais réfléchir à le faire revenir ». Le joueur, lui, ne ferme pas la porte : « Bien sûr que j'aimerais jouer à nouveau pour l'UBB dans le futur. J'ai vraiment apprécié mon passage ici. Mais je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir ». En attendant, il court après la qualification avec le club girondin.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16403
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simon Hickey

Message  patrick le Sam 9 Sep 2017 - 10:03

SO : http://www.sudouest.fr/2017/09/09/simon-hi-ckey-reprend-son-pied-3761752-773.php

UNION BORDEAUX-BÈGLES - STADE FRAN ÇAIS À court de forme en fin de saison dernière après avoir enchaîné ITM Cup et Top 14, le demi d'ouverture néo-zélandais est rentré au pays pour recharger les batteries cet été

Simon Hickey reprend son pied

Après une bonne préparation, il a bien débuté le nouvel exercice avec l'UBB

YOAN LESHAURIÈS

Il a retrouvé la forme et avec lui, l'Union Bordeaux-Bègles peut compter sur un leader dans le jeu depuis le début de la saison. Ayant fini l'exercice 2016/2017 à bout de souffle, obligeant Baptiste Serin à dépanner au poste de demi d'ouverture, Simon Hickey (23 ans, 1,76 m, 83 kg) a profité de l'été pour recharger les batteries. Sur les deux premiers matchs de Top 14, le numéro 10 néo-zélandais a retrouvé du plaisir et compte bien poursuivre sur sa lancée.

1 La forme retrouvée

Il a rafraîchi sa coupe de cheveux mais pas que... En ce début de saison, Simon Hickey est bien plus frais qu'en fin de saison dernière. L'arrivée de Ian Madigan aurait pu le reléguer sur le banc mais l'Irlandais a déçu et Hickey est resté le n° 1 indiscutable à l'ouverture. Si bien qu'il a enchaîné les matchs (16 matchs dont 14 titularisations), avant de connaître une baisse de régime en avril.

" À la fin de la saison dernière, les entraînements sont devenus plus difficiles pour moi, confie-t-il. Avec la fatigue, je ne prenais plus trop de plaisir. Et quand tu ne t'entraînes pas bien, il est difficile de bien jouer. " Le numéro 10 néo-zélandais a en fait payé l'enchaînement ITM-Cup/Top 14. " J'ai beaucoup joué au rugby ces deux dernières années sans trop de repos (NDLR : 51 matchs) ", souligne-t-il.

Cet été, en Nouvelle-Zélande, Simon Hickey a enfin pu souffler. " J'ai juste fait un peu de travail physique pour rester en condition. Mais j'ai surtout profité des vacances pour me ressourcer auprès de ma famille. Et après une bonne préparation d'avant-saison, ce que je n'ai pas eu l'année dernière, je me sens vraiment bien maintenant ! "

Sur les deux premières journées, il n'a pas déçu. Efficace au pied (lire par ailleurs), il a également bien organisé le jeu de l'UBB. " Il est beaucoup plus frais, physiquement et mentalement, observe le manager Jacques Brunel. Il est revenu plus pétillant dans son jeu, dans sa façon de vivre également. Il a fait de belles prestations sur les deux premiers matchs. À son poste, il faut de la clairvoyance, de la lucidité, de l'efficacité. Il faut qu'il soit dans les meilleures dispositions possibles. Il l'est actuellement ". Et ça se voit sur le terrain.

2 Un leader dans le jeu

" Simon n'est pas un leader de vestiaire mais il est très bien intégré dans le groupe, il est très respecté, explique le président Laurent Marti. C'est surtout un leader sur le terrain dans le sens où il connaît bien son rugby. " L'âme d'un leader, Simon Hickey ? " Quand tu es demi d'ouverture, tu te dois d'en être un, répond-il. Les numéros 10 donnent la direction, c'est important, donc j'essaie d'être un leader autant que je peux quand je suis sur le terrain. "

Le joueur originaire d'Auckland n'a pas attendu de débarquer à l'UBB pour avoir des responsabilités. Il a été capitaine des " Baby Blacks " et a eu ce même statut chez les Auckland Blues en Super Rugby, alors qu'il n'avait que 20 ans. " D'habitude, tu deviens capitaine quand tu es un peu plus vieux. Ça m'a pas mal apporté, j'ai beaucoup appris de cette expérience, je me sens aujourd'hui plus à l'aise dans ce rôle de leader de jeu. C'était un peu difficile à l'époque mais ça m'a bien évidemment aidé. " Un apprentissage en accéléré qui porte ses fruits aujourd'hui à l'UBB. " Il y a encore la barrière de la langue, ce qui fait qu'à son poste, c'est une petite difficulté mais il est en train de s'améliorer en français ", indique Laurent Marti.

3 Discret dans la vie

D'un naturel calme, discret, un peu timide même, Simon Hickey n'en demeure pas moins " un super mec " pour Laurent Marti : " Je l'adore ! " Bon soldat, le Néo-Zélandais ne fait jamais de vagues. Entamant sa troisième saison avec l'UBB, il se sent aujourd'hui comme un poisson dans l'eau en Gironde. " Je suis plus à l'aise aujourd'hui, dit-il. C'était un peu difficile quand je suis arrivé. Je ne connaissais pas grand monde, je ne parlais pas français, j'essaie d'apprendre, de m'améliorer sur ce point. C'est quelque chose d'important, aussi bien sur le terrain que pour la vie sociale. "

La famille, elle, joue un rôle central dans sa vie, comme en témoignent les quelques photos qu'il poste sur les réseaux sociaux. " C'est sûrement la chose la plus difficile de jouer au rugby à Bordeaux et d'être loin d'eux. Mais je suis quelqu'un de privilégié. Mes parents, mes frères et soeurs viennent parfois me voir. Ils aiment Bordeaux, ils aiment venir voir les matchs, l'ambiance à Chaban... " Lui se sent aujourd'hui " comme à la maison à Bordeaux ".




Fuatai, l'ami d'enfance


Entre Simon Hickey et Fa'asiu Fuatai, c'est une longue histoire. Le demi d'ouverture néo-zélandais s'est réjoui de voir son compatriote, international à 7, signer à l'Union Bordeaux-Bègles cet été. Et pour cause. " Nous étions à l'école ensemble, on se connaît depuis l'âge de 8 ans ", confie Hickey. Entre temps, les deux joueurs ne se sont jamais perdus de vue. Ils se sont croisés sur les terrains d'ITM Cup, lorsque Hickey évoluait sous les couleurs d'Auckland, et Fuatai sous celles d'Otago. Ils ont même joué ensemble la Coupe du monde junior en 2012/2013 avec les " Baby Blacks ".

Quand Laurent Marti a repéré l'ailier néo-zélandais, il a demandé l'avis de Hickey. " Il se trouve qu'il le connaissait mais je ne savais pas qu'il le connaissait à ce point, il a donc dû trop me le flatter ", sourit le président de l'UBB.

" C'est une grande opportunité pour Fa'asiu de venir jouer en France, juge Hickey, c'est un gros bosseur et il est très rapide, on l'a bien vu lorsqu'il a inscrit son essai face à Clermont. C'est une bonne chose de l'avoir ici, d'abord pour le club parce que c'est un très bon joueur, et puis pour moi car je retrouve un bon ami néo-zélandais. "

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16403
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum