AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Infirmerie 2017-2018

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  Biscouette le Jeu 3 Mai 2018 - 1:23

Super. J'ai l'impression qu'on a pris toutes les précautions, c'est bien.
Bon retour !

yesbx

Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 984
Date d'inscription : 08/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  Switch le Jeu 3 Mai 2018 - 16:24

A l'occasion de l'arrêt de Spence et de la convalescence de Marco : http://www.lemonde.fr/rugby/article/2018/05/03/le-rugby-en-etat-de-chocs_5293577_1616937.html

Le rugby en état de chocs

Commotions cérébrales et traumatismes crâniens sont répertoriés de plus en plus souvent, même chez les jeunes et les amateurs. Le sport est-il devenu trop violent  ?

La vérité sort parfois de la bouche des parents. Ceux-là, tout emmitouflés, attendent derrière la main courante d’une pelouse municipale. Il fait froid, il fait nuit noire : un mercredi soir comme les autres. Ils aiment le rugby, mais ils aiment aussi leurs enfants. « Pour l’instant, on le laisse jouer, il s’éclate avec ses copains », raconte un père de famille, Dominique Froger. Pour la suite, lorsque son fils entrera dans l’adolescence, ce restaurateur « se posera des questions ». « Je n’ai pas envie de le voir sortir sur une civière. Ma femme m’a déjà dit : “Si ça se passe comme ça, il faudra qu’il arrête le rugby.” » Leur petit Emilien, 10 ans, s’entraîne dans le club amateur de Montaigut-le-Blanc (Puy-de-Dôme).

Ici comme ailleurs en France, la multiplication des commotions cérébrales alimente de plus en plus les craintes. Le nombre de traumatismes crâniens est en forte augmentation, surtout parmi les rugbymen professionnels. Mais ils inquiètent aussi dans les clubs amateurs, chez les adultes comme chez les adolescents.

Ces commotions, parents et enfants les voient d’abord à la télévision. A Montaigut-le-Blanc, tout le monde peut citer les débuts pros de Samuel Ezeala, 18 ans, en championnat de France. Le 7 janvier, l’ailier prenait en pleine face un adversaire du Racing, Virimi Vakatawa, 92 kg lancés pleins fers ! A terre, le Clermontois recevait les premiers soins derrière des draps blancs dressés à même le terrain : perte de connaissance, pose d’électrodes, puis sortie sur un brancard, direction l’hôpital.

« Un jour, il y aura un mort »

Ezeala va mieux aujourd’hui. Mais les séquelles de ce genre d’incident restent mal connues des scientifiques. « Un jour, il y aura un mort », s’alarme Jean Chazal, professeur au CHU de Clermont-Ferrand, qui regrette que Bernard Laporte, le patron de la Fédération française de rugby (FFR), ait simplement qualifié le choc de...[...]


Je n'ai pas la fin de l'article (n'étant pas abonné), mais qu'on en parle dans un journal non-spécialisé, Le Monde, témoigne de la prise de conscience qui espérons le commence à se faire  Rolling Eyes

_________________
Metal rules, motherfu***** ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Switch
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3721
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  léopold le Jeu 3 Mai 2018 - 16:42

Oui il va falloir se pencher sur les techniques de plaquage plus en détail,plaqueur et plaqué doivent pour se préserver tenir compte de certaines attitudes.Bien sur cela ne tient que lorsque le plaqué est conscient de devoir s'attendre à un choc.
Les situations scélérates telles que les déblayages, les arrivées en planche sur les rucks,les joueurs au sol doivent être supprimés et au minimum fortement réprimés, comme les plaquages hauts et les prises en l'air, pour moi ce n'est plus du Rugby mais de la démolition, et un rouge est le minimum.
On a amendé la mêlée pour limiter les effondrements avec un certain succès, donc il suffit de vouloir.Il y aura un mort ou des handicapés à vie, j'ai rencontré Sam Revailler, force de la nature, il est quoi aujourd'hui???
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6552
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  krahknardz le Jeu 3 Mai 2018 - 17:24

Euh, le mort par traumatisme cérébral en raison d'un placage il est déjà là. Ou plutôt la morte... A peine 18 ans...
avatar
krahknardz
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3102
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  cebada le Jeu 24 Mai 2018 - 9:57

Suite au décès d'un jeune rugbyman de 17 ans, les commentaires et analyses d'un neurochirurgien clermontois qu'il me semble évident de partager.

https://www.lamontagne.fr/billom/sports/rugby/2018/05/23/deces-d-un-jeune-rugbyman-de-billom-le-desarroi-du-neurochirurgien-clermontois-jean-chazal_12857874.html

Si certains les attendaient pour prendre des mesures, les décès dans le rugby sont désormais une réalité.
Alors on fait quoi ?? :censure:

Faire évoluer les règles est une des solutions : interdire les plaquages au-dessus de la taille, carton rouge pour un plaquage ou un déblaiement à l'épaule (sans tenir compte de la zone d'impact), carton rouge pour tout raffut ne respectant pas la règle (avec la main fermée, coude ou avant-bras en avant).
Faire évoluer la formation : à l'école de rugby, les gamins n'apprennent plus à éviter l'adversaire mais à péter dans des boucliers !!! Sad Sad
Changer les mentalités, discours, tactiques et options de jeu de certains techniciens : le rugby de percussion est entretenu et développé à l'excès par certains entraîneurs professionnels français (dont certains sont des références sur ce forum mad ) mais rares sont ceux qui dénoncent cet état de fait. Il n'est qu'à comparer notre si merveilleux :siffle: Top 14 "boum-boum" avec le championnat anglais ou la ligue celte où le jeu est la priorité. Le jeu, c'est à dire se faire des passes, être dans l'évitement plus que dans la percussion-destruction et cela, y compris pour les gros de devant.

Un travail de fond et sur du long terme est nécessaire. Cela implique des décisions fortes des instances dirigeantes internationales (pour les règles) et nationales (pour la formation).
avatar
cebada
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 47
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  krahknardz le Jeu 24 Mai 2018 - 11:06

Deux jeunes morts en moins d'un mois, on a largement passé le seuil d'alerte. Que fait World Rugby??? Allo quoi Allo quoi
A ce rythme là les inscriptions des gamins dans les clubs vont s'effondrer la saison prochaine. Quel parent voudra mettre son gamin dans un sport où il risque sa peau?
avatar
krahknardz
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3102
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  DODO974 le Jeu 24 Mai 2018 - 11:22

comme je l'ais déjà dit, a mon époque, on avait le droit de "toucher " seulement le porteur du ballon et donc notre but était vite de faire vivre le ballon ou alors on pouvait prendre jusqu'à 15 gus sur le rable . les déblayements sont dangereux et contraire a notre sport , on n'est pas FOOT US
avatar
DODO974
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1003
Localisation : andernos
Date d'inscription : 11/11/2012
Humeur : plutot JEEP
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  Biscouette le Ven 25 Mai 2018 - 1:19

Évidemment d’accord avec vous, je rajouterais que de la même manière qu’on fait passer des tests cardio ou le test réflexe du genou pour évaluer l’état de la moelle épinière, on devrait pouvoir faire passer un test ou une analyse de la boîte crânienne car à ce niveau aussi nous ne sommes pas tou-te-s égaux (et de plus chez les ados ou les jeunes adultes, il doit y avoir des différences non négligeables à un an d’écart, etc.). Il doit bien exister un moyen pas trop compliqué ni trop onéreux (autres qu’IRM et Scanner) pour évaluer la qualité de protection de la boîte crânienne (l’épaisseur des méninges ou que sais-je… ?).
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 984
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infirmerie 2017-2018

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum