AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  Switch le Jeu 8 Nov 2018 - 14:43

En foot US la particularité est aussi qu'on recherche des receveurs grands et costauds pour attraper les passes en hauteur du quaterback mais aussi résister aux (énormes) plaquages des receveurs, safety et cornerback en tête. Mis à part au lancement de jeu, où les tracés comportent parfois un virage à 90°, ceux-ci se composent essentiellement de longues courses assez rectilignes. Au final on recherche moins chez les receveurs des qualités d'évitement que de vitesse, le but restant de se débarrasser de son défenseur, essentiellement à la vitesse Wink

Switch
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3988
Date d'inscription : 30/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  grospaquet31 le Jeu 8 Nov 2018 - 14:43

Switch a écrit:Je ne suis pas médecin du sport, ni ingénieur en bio-mécanique. Mais je pense qu'il faut différencier d'un côté la capacité à éviter/esquiver et d'un autre la capacité à aller vite.

Un mec comme Usain Bolt est plus taillé pour la vitesse pure, car son gabarit (grand, musclé mais taillé en V) lui fournit des avantages tels que de grandes jambes (donc une grande foulée) et un centre de gravité haut (haut du corps plus musclé que le bas) qui sont adaptés au sprint, dans lequel on recherche surtout de longs mouvements uniformes. La dynamique du sprint s'apparente à une chute vers l'avant, et une masse plus importante tombant de plus haut donc plus de vitesse. Pour répondre à Cebada, la tendance aujourd'hui est quand même plus aux sprinters assez grands (parmis les 10 meilleurs perfs mondiales en 2017 : Y. Blake 1,80m, W. Van Niekerk 1,83m, C.Belcher 1,80m, J. Vicaut 1,84m, I. Young 1,80m...). Les sprinters à passer sous les 10s sont (très) rarement sous les 1m75, voire même sous les 1m80, désormais.

A l'inverse, un mec comme Kolbe est plus taillé pour l'évitement, car son gabarit (petit, musclé mais homogène) lui fournit d'autres avantages comme des jambes plus courtes, une musculature plus uniforme et un centre de gravité plus bas (moins d'inertie, plus d'équilibre...) lui rendant plus facile les changements de direction, les reprises d'appuis et les petits mouvements rapides, c'est à dire l'évitement. Ici on ne cherche pas de longs mouvements uniformes, mais de petits mouvements rapides et saccadés (tels que les crochets). Je pense aussi qu'il travaille depuis longtemps une posture proche de l'athlé comme le signale Biscouette, ce qu'il l'aide à accroître encore davantage ses capacités tout en réduisant le risque de blessure.

Pour ce qui est du débat "vitesse ou évitement", le rugby reste un sport d'évitement, et je pense qu'un joueur très fort en évitement sera toujours plus dangereux qu'un joueur très rapide, l'idéal étant bien sûr de coupler les deux, mais c'est assez rare  :chambreur: Mais l'évitement permet souvent de créer un décalage, une brèche ou tout simplement l'élimination d'un défenseur synonyme d'essai, quand la vitesse pure sans évitement ne sert à rien, sauf dans le cas où l'on a un boulevard devant soit  :siffle:
En résumé, pour moi, la vitesse c'est bien, l'évitement c'est mieux  :chambreur:

un exemple: sebastien carrat, était un ancien sprinter (courait 10'30 env le 100m), gabarit moyen et fluet, et il a été champion d'Europe avec Brive en 97 et a souvent fait la difference grace à sa vitesse ou il traversait tout le terrain. il a mis la misère à tous ses adversaires, Leicester entre autre doit s'en souvenir encore!
avatar
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1252
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  cebada le Jeu 8 Nov 2018 - 15:45

Switch a écrit:Je ne suis pas médecin du sport, ni ingénieur en bio-mécanique. Mais je pense qu'il faut différencier d'un côté la capacité à éviter/esquiver et d'un autre la capacité à aller vite.

Un mec comme Usain Bolt est plus taillé pour la vitesse pure, car son gabarit (grand, musclé mais taillé en V) lui fournit des avantages tels que de grandes jambes (donc une grande foulée) et un centre de gravité haut (haut du corps plus musclé que le bas) qui sont adaptés au sprint, dans lequel on recherche surtout de longs mouvements uniformes. La dynamique du sprint s'apparente à une chute vers l'avant, et une masse plus importante tombant de plus haut donc plus de vitesse. Pour répondre à Cebada, la tendance aujourd'hui est quand même plus aux sprinters assez grands (parmis les 10 meilleurs perfs mondiales en 2017 : Y. Blake 1,80m, W. Van Niekerk 1,83m, C.Belcher 1,80m, J. Vicaut 1,84m, I. Young 1,80m...). Les sprinters à passer sous les 10s sont (très) rarement sous les 1m75, voire même sous les 1m80, désormais.

A l'inverse, un mec comme Kolbe est plus taillé pour l'évitement, car son gabarit (petit, musclé mais homogène) lui fournit d'autres avantages comme des jambes plus courtes, une musculature plus uniforme et un centre de gravité plus bas (moins d'inertie, plus d'équilibre...) lui rendant plus facile les changements de direction, les reprises d'appuis et les petits mouvements rapides, c'est à dire l'évitement. Ici on ne cherche pas de longs mouvements uniformes, mais de petits mouvements rapides et saccadés (tels que les crochets). Je pense aussi qu'il travaille depuis longtemps une posture proche de l'athlé comme le signale Biscouette, ce qu'il l'aide à accroître encore davantage ses capacités tout en réduisant le risque de blessure.

Pour ce qui est du débat "vitesse ou évitement", le rugby reste un sport d'évitement, et je pense qu'un joueur très fort en évitement sera toujours plus dangereux qu'un joueur très rapide, l'idéal étant bien sûr de coupler les deux, mais c'est assez rare  :chambreur: Mais l'évitement permet souvent de créer un décalage, une brèche ou tout simplement l'élimination d'un défenseur synonyme d'essai, quand la vitesse pure sans évitement ne sert à rien, sauf dans le cas où l'on a un boulevard devant soit  :siffle:
En résumé, pour moi, la vitesse c'est bien, l'évitement c'est mieux  :chambreur:

Mon propos n'est pas d'opposer "vitesse" et "évitement" car à mon sens, comme tu le dis toi-même, les deux sont compatibles et génèrent, je pense, ..... des joueurs très performants (Kolbe, Imhoff et qques autres).
Si je conçois le rugby comme un sport d'évitement et adhère à ce concept, ce que j'en vois chaque we me laisse, malheureusement, penser qu'on s'en éloigne à grands pas, au profit (???) d'un rugby de percussion.
Il me semble que dans les clubs (pros et amateurs), les qualités d'évitement, donc de crochets, donc d'appuis pourraient se travailler à l'image de ce qui se pratique en athlé avec du travail "de pied".
Or, aujourd'hui, une grande part des entrainements (y compris chez les plus jeunes et c'est là le plus désolant) consiste à péter dans des "boudins" ou dans des boucliers Evil or Very Mad

avatar
cebada
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 73
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  Biscouette le Jeu 8 Nov 2018 - 16:34

Cebada, tu m’ôtes les mots de la bouche, depuis le temps que je dis qu’il faut travailler la course… et ce avec des coachs athlé. Travail du pied, placement du bassin, psoas, etc.
Pour Kolbe, je rappelle qu’il a une formation de sprinter.
Effectivement la taille joue mais il y a tellement de critères qui rentrent en compte. A. Dupont, petit et trapu s’est blessé à peu près sur le même type d'appuis que G. Cros qui a une taille et un morphotype différents.

Je vais éviter de me lancer dans un grand débat sur le sprint (que je pratique donc)… Mais je ne peux pas m’empêcher de dire qqs trucs quand même… (vous m’avez provoqué !! :chambreur: )

Il y a des principes généraux et puis des petites adaptations/compromis de chacun et parfois des partis pris carrément uniques.
Un des plus beaux sprinters, pour moi, Carl Lewis, manquait de force pure, donc un peu de puissance. Mais plutôt que d’essayer de bosser à fond cette faiblesse, il a préféré optimiser au max son point fort, la vitesse (et la capacité à la maintenir), sans doute parce que son coach et lui pensaient qu’il gagnerait plus que sur la force/puissance où il n’aurait que peu progressé (il le travaillait aussi bien sûr, mais sans en faire une obsession, ce qui explique ses départs «lents»). Alors à l’époque on levait globalement un poil plus les genoux, mais il était quand même magnifique le Carl. La grosse différence avec Bolt c’est que Bolt avait un meilleur départ (même si pas excellent), plus puissant. Après Lewis, il y a eu l’époque des très musculeux, puis on est revenu à plus d’équilibre pour assurer la vitesse pure.
Pour prendre un célèbre exemple de profil singulier, Michael Johnson (200 et 400) : buste en arrière, genoux bas, foulée de nain… mais fréquence et puissance de malade… En fait son entraîneur avait décidé d’exploiter ces particularités plutôt que d’essayer d’en faire un athlète élégant. Ce qui est amusant c’est que Johnson ensuite s’est occupé de Jeremy Wariner (400), exact opposé, svelte, manque de puissance, foulée ample, etc. mais chacun ayant une capacité hallucinante à maintenir leur vitesse, quand les autres s’écroulaient aux 350. Bref, tout ça pour dire qu'on peut s'adapter, trouver des compromis.

Mais malgré toutes ces particularités, il y a des trucs inévitables. Ce que j’essaye de relever c’est les grandes lignes valables pour tous, et les constats globaux :
grands ou petits, j’ai constaté les mêmes défauts d’appuis, et pour beaucoup (voire tous ?) il y a ce pb récurrent : la faiblesse de certains muscles profonds (= posturaux, stabilisateurs, "starters"…). Ce qui se travaille de façon subtile car c’est tout un circuit neuro-musculaire qu’il faut réveiller : en s’y prenant mal on risque de re-solliciter les muscles voisins ou superficiels qu’on a pris l’habitude de mobiliser. Cela donc ne représente pas qu’un travail de force. Ça demande aussi de travailler le mouvement dans le respect des lois anatomiques (ce qui malheureusement est loin de ce qui se fait en général).
Quant aux pieds, déficients chez tous ou presque, on en a déjà parlé depuis un moment, ça a l'air d'être maintenant intégré par la plupart des entraîneurs.
Et tout est lié, de la plante des pieds aux cervicales…
Pour revenir aux sprinters, si depuis une quinzaine d’années ils nous paraissent plus élancés, ils ont des muscles profonds travaillés et des psoas de malades (qui, avec l’iliaque, sont à la fois profonds et superficiels – gros muscles essentiels dans le sprint mais qui ne se voient pas).
Bref… vitesse ou évitement, sprint ou crochets : il faut renforcer (réveiller) les muscles profonds, le pied, etc. C’est ce qui me permet à mon grand âge de continuer à faire du 400 ! (course à laquelle je me suis mis vraiment sur le tard en plus, comme quoi…).
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1112
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  cyrano de bergerac le Jeu 8 Nov 2018 - 18:42

Il est evident que l'atlhetisme est une discipline incontournable de notre sport :siffle:  au meme titre que les sports de combat, la musculation, pour développer la vitesse, l'endurance,la force,la puissance,le mental bref tous les basiques pour faire un bon joueur.....Alors ont a sur le marché toutes sorte de preparateurs physique issu de toutes les disciplines, ils sont bien sur les bienvenus, mais nous a l'UBB nous avions un des RARE preparateur issu de la famille connaissant toutes les subtilités de notre discipline du pilier droit au numero 15 en passant par les remplaçants....bref je regrette beaucoup le depart de Ludovic LOUSTAUD :chambreur: :chambreur:
avatar
cyrano de bergerac
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 43
Localisation : en Bergeracois
Date d'inscription : 31/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  Switch le Jeu 8 Nov 2018 - 18:49

Ouais mais on a un directeur de la performance ! yesbx

_________________
Metal rules, motherfu***** ! rock
avatar
Switch
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3988
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  le radis le Jeu 8 Nov 2018 - 19:16

Au delà de la terminologie de sa fonction (qui se répand cependant aussi étonnant cela puisse être),  je n'ai pas trouvé de creux physique de notre équipe durant les matchs comme on a pu voir depuis les 4 dernières saisons. Bien au contraire.



cebada a écrit:
le radis a écrit:Penaud a été replacé à l'aile, parce que Raka, Grosso et Betham manquaient à l'appel, que N Williams n'était pas encore prêt. Ce n'est pas un choix par stratégie; mas par nécessité qui s'est avéré eu égard à sa vitesse et ses crochets une bonne nouvelle pour les auvergnats.
Je n'ai pas les chronos, mais il suffit de les voir jouer pour comprendre le différentiel de vitesse. Qu'ils bouffent les ballons ne suffit pas à les rendre similaires; Naqalevu bouffe aussi les ballons.
D'ailleurs des centres français qui ne bouffent pas les ballons je n'en connais que très peu.

Euh ...... Bastareaud ?? Non, je déc......
N'est pas Codorniou ou Sella qui veut :siffle:

Ouep, et encore rappelle toi les puristes de la 1er moitié des années 80 qui voyaient en P Sella un unique "physico-physique"; certains n'ayant jamais admis son célèbre passage de bras (dont il est le précurseur) et conspuant ses retours intérieurs !
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4745
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  latine le Jeu 8 Nov 2018 - 23:23

patrick a écrit:
Biscouette a écrit:Oh pitaing, j’y pense à l’instant, le jour où l’on vire Blair, qui va s’occuper de Latine ???? :chambreur:

rire rire rire

Blair du moment qu'il prend sa retraite après l'UBB pour aller faire du surf et servir des bières au Dog and Duck, ça m'ira.
Ce qui serait insupportable, c'est qu'il nous fasse des infidélités sous un autre maillot ! :chambreur: :chambreur: :chambreur:

C'est trop calé vos discussions sur le sprint : j'ai pas le niveau pour comprendre rire rire rire
avatar
latine
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1730
Localisation : A proximité de Chaban !
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  Biscouette le Ven 9 Nov 2018 - 0:35

Ouep c'était bien les entraînements avec Ludo !  rire

avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1112
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  fabswe le Ven 9 Nov 2018 - 11:31

Biscouette a écrit:Cebada, tu m’ôtes les mots de la bouche, depuis le temps que je dis qu’il faut travailler la course… et ce avec des coachs athlé. Travail du pied, placement du bassin, psoas, etc.
Pour Kolbe, je rappelle qu’il a une formation de sprinter.
Effectivement la taille joue mais il y a tellement de critères qui rentrent en compte. A. Dupont, petit et trapu s’est blessé à peu près sur le même type d'appuis que G. Cros qui a une taille et un morphotype différents.

Je vais éviter de me lancer dans un grand débat sur le sprint (que je pratique donc)… Mais je ne peux pas m’empêcher de dire qqs trucs quand même… (vous m’avez provoqué !! :chambreur: )

Il y a des principes généraux et puis des petites adaptations/compromis de chacun et parfois des partis pris carrément uniques.
Un des plus beaux sprinters, pour moi, Carl Lewis, manquait de force pure, donc un peu de puissance. Mais plutôt que d’essayer de bosser à fond cette faiblesse, il a préféré optimiser au max son point fort, la vitesse (et la capacité à la maintenir), sans doute parce que son coach et lui pensaient qu’il gagnerait plus que sur la force/puissance où il n’aurait que peu progressé (il le travaillait aussi bien sûr, mais sans en faire une obsession, ce qui explique ses départs «lents»). Alors à l’époque on levait globalement un poil plus les genoux, mais il était quand même magnifique le Carl. La grosse différence avec Bolt c’est que Bolt avait un meilleur départ (même si pas excellent), plus puissant. Après Lewis, il y a eu l’époque des très musculeux, puis on est revenu à plus d’équilibre pour assurer la vitesse pure.
Pour prendre un célèbre exemple de profil singulier, Michael Johnson (200 et 400) : buste en arrière, genoux bas, foulée de nain… mais fréquence et puissance de malade… En fait son entraîneur avait décidé d’exploiter ces particularités plutôt que d’essayer d’en faire un athlète élégant. Ce qui est amusant c’est que Johnson ensuite s’est occupé de Jeremy Wariner (400), exact opposé, svelte, manque de puissance, foulée ample, etc. mais chacun ayant une capacité hallucinante à maintenir leur vitesse, quand les autres s’écroulaient aux 350. Bref, tout ça pour dire qu'on peut s'adapter, trouver des compromis.

Mais malgré toutes ces particularités, il y a des trucs inévitables. Ce que j’essaye de relever c’est les grandes lignes valables pour tous, et les constats globaux :
grands ou petits, j’ai constaté les mêmes défauts d’appuis, et pour beaucoup (voire tous ?) il y a ce pb récurrent : la faiblesse de certains muscles profonds (= posturaux, stabilisateurs, "starters"…). Ce qui se travaille de façon subtile car c’est tout un circuit neuro-musculaire qu’il faut réveiller : en s’y prenant mal on risque de re-solliciter les muscles voisins ou superficiels qu’on a pris l’habitude de mobiliser. Cela donc ne représente pas qu’un travail de force. Ça demande aussi de travailler le mouvement dans le respect des lois anatomiques (ce qui malheureusement est loin de ce qui se fait en général).
Quant aux pieds, déficients chez tous ou presque, on en a déjà parlé depuis un moment, ça a l'air d'être maintenant intégré par la plupart des entraîneurs.
Et tout est lié, de la plante des pieds aux cervicales…
Pour revenir aux sprinters, si depuis une quinzaine d’années ils nous paraissent plus élancés, ils ont des muscles profonds travaillés et des psoas de malades (qui, avec l’iliaque, sont à la fois profonds et superficiels – gros muscles essentiels dans le sprint mais qui ne se voient pas).
Bref… vitesse ou évitement, sprint ou crochets : il faut renforcer (réveiller) les muscles profonds, le pied, etc. C’est ce qui me permet à mon grand âge de continuer à faire du 400 ! (course à laquelle je me suis mis vraiment sur le tard en plus, comme quoi…).

alors là j'adhère complètement ... ce qui me fait penser qu'il n'est peut-être pas nécessaire de faire travailler TOUS les aspects de ce jeu à TOUS les joueurs, mais plutôt d'offrir la possiblité aux joueurs de renfocer leur point fort et de faire une équipe non pas en fonction des qualités des coachs mais plutôt des joueurs. Une chose qu'a très bien compris Etcheto qui a souvent tiré le meilleur de ces joueurs. Bastaraud ne sera jamais rapide, il ne sert donc à rien de le forcer à changer son jeu. Il faut donc des coachs qui soient bien formés et qui sachent déceler les qualités de chacun. Si on n'a pas de Sella dans l'équipe, on va pas l'inventer ....

donc si on est pas bon à la touche, pourquoi pratiquer un jeu de pression au pied ?

avatar
fabswe
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 527
Localisation : Bassens
Date d'inscription : 02/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  grospaquet31 le Ven 9 Nov 2018 - 11:38

fabswe a écrit:

donc si on est pas bon à la touche, pourquoi pratiquer un jeu de pression au pied ?


ces phases de jeu prennent souvent 10-20s. donc c'est pas une surprise ni pour l'adversaire. alors pourquoi on est très rarement au point de chute? et quand on y est on ne saute pas.
avatar
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1252
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  patrick le Ven 9 Nov 2018 - 12:02

latine a écrit:
patrick a écrit:
Biscouette a écrit:Oh pitaing, j’y pense à l’instant, le jour où l’on vire Blair, qui va s’occuper de Latine ???? :chambreur:

rire rire rire

Blair du moment qu'il prend sa retraite après l'UBB pour aller faire du surf et servir des bières au Dog and Duck, ça m'ira.
Ce qui serait insupportable, c'est qu'il nous fasse des infidélités sous un autre maillot ! :chambreur: :chambreur: :chambreur:

C'est trop calé vos discussions sur le sprint : j'ai pas le niveau pour comprendre rire rire rire

Tout à fait d'accord Latine, moi les profs d'EPS m'ont toujours bassiné. Si tu veux on peut se faire un sujet Fish&Chips, Pies et température de service de la pinte :chambreur:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 17893
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  Biscouette le Ven 9 Nov 2018 - 15:47

patrick a écrit:
latine a écrit:
patrick a écrit:
Biscouette a écrit:Oh pitaing, j’y pense à l’instant, le jour où l’on vire Blair, qui va s’occuper de Latine ???? :chambreur:

rire rire rire

Blair du moment qu'il prend sa retraite après l'UBB pour aller faire du surf et servir des bières au Dog and Duck, ça m'ira.
Ce qui serait insupportable, c'est qu'il nous fasse des infidélités sous un autre maillot ! :chambreur: :chambreur: :chambreur:

C'est trop calé vos discussions sur le sprint : j'ai pas le niveau pour comprendre rire rire rire

Tout à fait d'accord Latine, moi les profs d'EPS m'ont toujours bassiné. Si tu veux on peut se faire un sujet Fish&Chips, Pies et température de service de la pinte :chambreur:
Ok Patrick, tu me cherches, puisque c'est ça je vais réactiver ma chronique mode. moqueur
avatar
Biscouette
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1112
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  grospaquet31 le Lun 12 Nov 2018 - 17:30

grospaquet31 a écrit:
patrick a écrit:
sudiste a écrit:3 jours plus tard ...toujours aucune trace de la claque toulousaine sue le site officielle du club think
Où comment se voiler la face à moindre frais.
A moins que nous ne souffrions encore trop de la "saturday slap fever" ? :chambreur:

Je crois que tout le monde est en vacances ... probablement même depuis Vendredi comme nous l'ont montré les joueurs sur le terrain :siffle:
A moins que Laurent ait poussé un très gros et inhabituel coup de gueule et que plus personne n'ose moufter :chambreur:

Je pense surtout que tout le monde a encore mal à la tête...
Marti qui s’excuse auprès des supporters, notamment ceux qui ont fait le déplacement... :clap:
Je ne sais pas s’il s’etait déjà excusé publiquement tellement c’etait nul.

apparemment le mal de tete n'est pas passé chez certain...
cette séparation d'un commun accord est sage et bienvenue. Pour moi, ce n'est pas l'échec de RT mais bien de Marti. Il a choisi un entraineur avec peu d'expérience mais surtout avec aucune légitimité aux yeux des joueurs, que ce soit en tant qu'entraineur qu'en tant que joueur. Malgré tout, je pense qu'il voulait vraiment bien faire. Bonne chance à lui...et bonne chance à Joe.
avatar
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1252
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Top14 - 9ème journée : Toulouse / UBB

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum