AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Staff 2019-2020

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  gael33 le Mar 20 Nov 2018 - 6:28

Déjà, le personnage m’est beaucoup plus sympathique que RT.
Ensuite pour le jeu, il a eu entre ses mains du rugby de « village » (ce n’est absolument pas péjoratif dans ma bouche), rugueux, travailleur...un peu à son image.
On va bien voir si avec une équipe un peu plus « bobo » (ce n’est pas péjoratif non plus...encore que Laughing ), il change un peu son système.
Sinon, ça ne peut de toutes façons pas être pire que ces dernières années No


gael33
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  le radis le Mar 20 Nov 2018 - 8:40

Urios est un pragmatique dans le jeu.
Moi ce que je vois avant tout, bien avant tout (c'est pour insister un peu, :chambreur: rire ) c'est qu'il aime les équipes (les joueurs la composant) de caractère.
Force est de constater que c'est tout ce que l'on ne voit pas chez nous. Du coup on peut légitimement s'interroger sur sa capacité à faire de nos joueurs des équipiers au caractère bien trempé haïssant la défaite.
Personnellement je n'attends pas d'Urios qu'il permette à l'UBB pour la première fois de se qualifier dans le top 6, mais qu'il confirme l'UBB dans le top 6. :chambreur:


Quant à la conférence de presse de L Marti, j'ai de plus en plus de mal à croire au président ingénu. J'annonce le lundi la séparation avec R Teague, puis on nous met en relation avec C Urios, ça se passe bien, on se voit le surlendemain à Toulouse, ça se passe super bien, on convient de se revoir 3 jours après dimanche dernier à Bègles où il visite les installations (nouvelles) pour vérifier que ce n'est pas du pipeau, on se tope la main, on convient d'une conférence de presse la semaine précédent le 2nd bloc de la coupe d'Europe (dans 15 jours) puis le soir on lit le Midol, on se rappelle en se disant que l'on ne peut pas laisser écrire autant de bêtises et qu'il faut avancer l'annonce parce que vous comprenez ça peut gêner F Galthié et X Garbajosa.
Vous y croyez aussi ?
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4747
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  SCALP le Mar 20 Nov 2018 - 8:56

le radis a écrit:Urios est un pragmatique dans le jeu.
Moi ce que je vois avant tout, bien avant tout (c'est pour insister un peu, :chambreur: rire ) c'est qu'il aime les équipes (les joueurs la composant) de caractère.
Force est de constater que c'est tout ce que l'on ne voit pas chez nous. Du coup on peut légitimement s'interroger sur sa capacité à faire de nos joueurs des équipiers au caractère bien trempé haïssant la défaite.
Personnellement je n'attends pas d'Urios qu'il permette à l'UBB pour la première fois de se qualifier dans le top 6,  mais qu'il confirme l'UBB dans le top 6. :chambreur:


Quant à la conférence de presse de L Marti, j'ai de plus en plus de mal à croire au président ingénu. J'annonce le lundi la séparation avec R Teague, puis on nous met en relation avec C Urios, ça se passe bien, on se voit le surlendemain à Toulouse, ça se passe super bien, on convient de se revoir  3 jours après  dimanche dernier à Bègles où il visite les installations (nouvelles) pour vérifier que ce n'est pas du pipeau, on se tope la main, on convient d'une conférence de presse la semaine précédent le 2nd bloc de la coupe d'Europe (dans 15 jours) puis le soir on lit le Midol,  on se rappelle en se disant que l'on ne peut pas laisser  écrire autant de bêtises et qu'il faut avancer l'annonce parce que vous comprenez ça peut gêner F Galthié et X Garbajosa.
Vous y croyez aussi ?

Déjà première étape atteignons le top 6 pour la première fois, seconde étape et on a en tout 4 ans pour ça, remportons le bouclier de Brennus, t'es pas d'accord :chambreur:

Après pour le storytelling de Marti, j’achète celui de mon président plutôt que celui du Midol, en toute objectivité bien sûr Wink
avatar
SCALP
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 262
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  le radis le Mar 20 Nov 2018 - 9:10

Ah oui je suis d'accord ! :chambreur:

Pour le storytelling je n'en achète aucun je préfère le mien ! :chambreur: rire
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4747
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  SCALP le Mar 20 Nov 2018 - 9:14

Sud-Ouest : https://www.sudouest.fr/2018/11/20/marti-a-convaincu-urios-5581955-8.php

Marti a convaincu Urios

Après quatre saisons à Castres, Christophe Urios rejoindra l’UBB le 1er juillet 2019

Le président girondin a annoncé hier la signature du technicien castrais au poste de manager pour les quatre prochaines saisons.

Yoan Leshauriès

Un « grand nom », de l’« expérience », de la « rigueur » et des « valeurs humaines »… Le futur manager de l’Union Bordeaux-Bègles répond à tous les critères cités hier en conférence de presse par le président girondin Laurent Marti. « Je suis convaincu que Christophe Urios (52 ans) est le mec qui nous manquait pour s’améliorer », a déclaré le dirigeant de l’UBB, heureux d’annoncer la signature du technicien castrais, champion de France en titre, pour les quatre prochaines saisons. Une semaine après l’annonce du départ de Rory Teague (33 ans), l’UBB tient donc son nouveau manager qui débarquera en Gironde le 1er juillet 2019.

Si Laurent Marti n’a pas voulu s’épancher sur les raisons du divorce avec le jeune manager anglais, qu’il avait pourtant soutenu pendant de longs mois face aux critiques, il a cependant lâché : « Dans notre mode de fonctionnement, il y avait des désaccords qui se sont amplifiés. » Si la débâcle à Toulouse (40–0) a été vécue comme « une honte atroce », elle n’a « pas fait pencher la balance ». Le mal était plus profond et le divorce déjà consommé.

Dès l’annonce de la séparation, les CV ont afflué sur le bureau de Laurent Marti. « Mais dès que nous avons été en contacts avec Christophe Urios et que j’ai compris qu’il y avait un intérêt, il est tout de suite devenu ma priorité », souligne le président girondin. Les deux hommes ont commencé à échanger mardi dernier et se sont rencontrés à Toulouse le lendemain… Dimanche, le technicien castrais est venu visiter les installations de l’UBB et un accord a vite été trouvé. Les choses sont claires, nettes et précises : « Christophe Urios sera à l’UBB pour les 4 saisons qui viennent et ne sera libéré sous aucune condition pour l’équipe de France. Même si le président Macron me le demande, j’ai bien dit à Christophe que ce serait non, et un grand non », assure Laurent Marti, encore échaudé par le départ précipité de Jacques Brunel à la tête des Bleus en janvier dernier.

L’expérience et l’humain

Avec Christophe Urios, l’UBB attire là un véritable chef de meute. « Ses résultats parlent pour lui, poursuit Laurent Marti. En plus, j’ai eu le temps de la réflexion sur tout ce qui a pu se passer à l’UBB et je me suis dit que ce profil correspondait à ce qu’on espérait : de la rigueur, des valeurs humaines, des compétences rugbystiques, un mec qui connaît très bien le Top 14 et un vrai passionné. Je me suis rendu compte, un peu tard peut-être, qu’à part Jacques Brunel, je n’avais jamais nommé ni un manager, ni un entraîneur, ayant fait ses preuves en Top 14. C’est peut-être l’erreur que j’ai commise. Je ne veux plus prendre le risque de me lancer dans des expérimentations. »

Après avoir amené Oyonnax et Castres en phases finales du Top 14, et décroché un titre de champion de France 2018 avec le CO, Christophe Urios sera-t-il capable de faire franchir un cap à l’UBB ? Le club girondin est en tout cas persuadé d’avoir choisi le meilleur guide.



Le spécialiste des qualifications

Ainsi, Christope Urios n’avait pas menti. Depuis qu’il avait annoncé cet été qu’il ne prolongerait pas son contrat à Castres, alors qu’il venait tout juste de remporter un Brennus et qu’il lui restait à honorer la dernière année de son contrat de quatre saisons, l’entraîneur devait sans cesse répéter qu’il n’avait pas pris cette décision pour « briguer quelque chose ». À savoir, la succession de Jacques Brunel à la tête de l’équipe de France. « Ce n’est pas quelque chose que l’on peut revendiquer », avait-il ajouté récemment.

Les résultats de ses derniers clubs en avaient pourtant fait un candidat légitime. Depuis qu’il est dans le Tarn, il a systématiquement qualifié le CO pour les phases finales. Et, alors qu’elle est septième actuellement, son équipe peut légitimement espérer défendre son titre en juin.

« J’ai besoin de défi »

Cet objectif que l’UBB n’a toujours pas réussi à remplir, soit dit en passant, il l’avait déjà atteint avec des moyens bien moindres lorsqu’il entraînait Oyonnax, où il est resté pendant huit ans. Après avoir permis au club de l’Ain de bondir de la Fédérale 1 au Top 14, il l’a hissé en barrages (courte défaite à Toulouse, 20–19) juste avant de retourner dans son club de cœur, avec lequel cet ancien talonneur avait été sacré champion de France en tant que joueur en 1993.

« J’ai besoin de défi », répète-t-il souvent. Il a surtout besoin d’aventure humaine. Il l’avait déclaré la saison dernière, « je ne veux pas entraîner dans un endroit où je n’ai pas de relation avec les joueurs. Sinon, je m’en vais. » Christophe Urios est un bâtisseur capable de forger des collectifs redoutables. Mais on ne peut le résumer à cela. C’est aussi un stratège : « Quand je prépare un match, ma première pensée, c’est comment je vais faire déjouer les mecs en face. Et ensuite, comment placer mon jeu. Ça fait partie des armes d’un combat. » Charge à lui d’inculquer ces vertus à l’UBB. Peut-être que ça lui permettra de franchir le palier sur lequel elle bute depuis 2011.

"En attendant, "on continue la saison comme ça"

En attendant l’arrivée de Christophe Urios, « l’idée est de continuer la saison comme ça entre nous », indique Laurent Marti. Joe Worsley, en charge de la défense de l’UBB depuis 2012, assure l’intérim. Jean-Baptiste Poux continue de s’occuper de la mêlée, Luke Narraway de la touche et Brock James cumule les casquettes d’entraîneur-coach des lignes arrière.

N’y a-t-il pas un risque de voir l’UBB sacrifier l’exercice en cours ? « C’est ce qui nous inquiète, reconnaît Laurent Marti. Bien évidemment, si on perd les six prochains matchs, on va se poser des questions. Mais on n’a pas envie que cette année soit une année de transition. Même si on est conscients que ce n’est pas la meilleure manière de la réussir, on a encore toutes nos chances. »
avatar
SCALP
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 262
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  SCALP le Mar 20 Nov 2018 - 9:56

le radis a écrit:Ah oui je suis d'accord ! :chambreur:

Pour le storytelling je n'en achète aucun je préfère le mien ! :chambreur: rire

C'est bien je que j'avais remarqué, le Radis en plus d'être bon pour le foie est un esprit indépendant :chambreur:
avatar
SCALP
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 262
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  jaja69 le Mar 20 Nov 2018 - 11:11

Avant de se voir dans le TOP6, je souhaite que Mr Urios apporte son expertise et sa connaissance technique afin que le club soit craint dans ce championnat, qu'il puisse apporter ce supplément d'âme, qui fasse que les joueurs adhèrent enfin au projet de jeu et qu'ils se donnent à fond sur le terrain, à domicile comme à l'extérieur.

_________________
«On prend goût aux douleurs que le rugby provoque. Un match qui ne fait pas mal est un match raté.» (Walter Spanghero)
avatar
jaja69
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1261
Localisation : Talence
Date d'inscription : 19/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ubbrugby.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  Switch le Mar 20 Nov 2018 - 12:14

Je suis bien sûr content de l'arrivée d'Urios chez nous, mais le travail qui l'attend est énorme. Et je garde une réserve sur son apport à l'UBB.

Avant tout résultat, et avant même de changer la façon de jouer ou de travailler, il va devoir changer les mentalités. Je reste convaincu que l'UBB est toujours un club "gentil" et "sympa", où les joueurs ne sont pas autant secoués et professionnalisés que dans les grosses écuries. Peut-être est-ce le cadre de vie (l'océan, les vignes, le soleil...), peut-être est-ce le laissé allé depuis quelques saisons, peut-être est-ce même une conséquence du management "convivial" de l'époque Delpoux-Etcheto qui persiste. Je pense que c'est un peu des trois. Je pense enfin que de ce côté-ci, le passage de Teague a fait du bien, en remettant (certes un peu brutalement, apparemment) l'église au milieu du village et en rappelant à tout ce petit monde que le sport pro, c'est pas les vacances ni la bonne franquette.
J'attends donc d'Urios qu'il bouscule un peu tout cà, et, dans le prolongement de Teague (mais avec plus d'intelligence et de charisme), redresse la maison UBB en profondeur en apportant de la rigueur, du sérieux et de l'envie. A ce titre, je pense qu'on verra effectivement des départs à l'avenir (et même dès la saison prochaine), notamment des joueurs qui ne donneraient pas les garantir de pouvoir rentrer dans ce moule. Des arrivés "made in Urios" seront aussi sûrement à prévoir, qu'il s'agisse de joueurs ou d'encadrants. Moins de grands noms, moins de bling-bling, mais plus de joueurs de devoir et de guerriers. Ca, c'est nouveau, à l'UBB, et c'est exactement ce qu'il nous fallait ! J'espère juste que tout le monde au club le suivra et se donnera à fond, car il aura besoin de tout le monde pour réussir.
On doit d'abord bâtir un groupe soudé, rigoureux et appliqué avant de viser un quelconque objectif sportif et rugbystique. Je n'attends donc pas une qualification obligatoire pour le Top 6 dès la saison 2019-2020, car l'objectif prioritaire sera de bâtir une vraie équipe avec un état d'esprit irréprochable.

Une fois ces bases posées, et solidement posées, on pourra alors, à mon sens, passer à la phase suivante : construire un jeu et aller chercher des résultats. J'ai des inquiétudes, certes, sur l'avenir du "beau jeu bordelais" (même si depuis 2 ou 3 saisons, le beau jeu bordelais... :siffle: ). Urios n'est pas réputé pour encourager le jeu à la Super Rugby. Mais j'ai aussi des certitudes, comme le fait qu'Urios saura faire de l'UBB une équipe courageuse et combattante sur le terrain, qui s'y file et ne laisse rien passer ni rien tomber. Une équipe capable de défendre jusqu'au bout et de s'accrocher jusqu'à la dernière minute. Une équipe, enfin, qui n'abandonne pas le match en cours de route, qui ne joue pas qu'une mi-temps, et qui sort ses tripes sur le terrain. Ce qu'encore une fois n'a jamais vraiment été l'UBB.

Le chantier est grand, mais je pense qu'Urios a la carrure pour réussir (dans tous les sens du terme :chambreur: ). C'est un grand coach, qui a fait ses preuves, mais ce n'est pas non plus Dieu ou le messi. Il lui faudra certainement du temps, car il y a vraiment beaucoup à faire. D'ici là, sauvons cette saison mal embarquée mais encore loin d'être catastrophique. Il y a encore plein de choses à aller chercher et surtout à prouver, notamment aux supporters.

_________________
Metal rules, motherfu***** ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Switch
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3989
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  jaja69 le Mar 20 Nov 2018 - 12:31

Je commence à lire ici et là des posts sur Urios et les méthodes qu'il pourrait employer.
Rigueur, Professionnalisme, Remise en question du staff, Pragmatisme, Réforme du foncier des joueurs, Recomposition de l'effectif, adhésion des joueurs au plan de jeu, Remise à plat des façons de s'entrainer, du temps pour reconstruire …..
Mais que demandait R. Teague ???

Vous savez rien ne se fait sans casser des œufs, il y a toujours des heureux et des déçus, les historiques des clubs resteront des historiques mais un club doit se regénérer sinon il se meurt.

Certains clubs ont des méthodes bien plus dures, par exemple au stade Toulousains passer 32 ans, un joueur quelque soit son pédigré ou sa renommée, n'est plus dans les petits papiers et peut se préparer à aller voir ailleurs.
D'autres clubs conservent et/ou recrutent des anciens mais n'ont pas de politique jeunes et achetent des JIFF...

Il n'y a pas de magie si ce n'est qu'il faut du temps pour s'imposer

_________________
«On prend goût aux douleurs que le rugby provoque. Un match qui ne fait pas mal est un match raté.» (Walter Spanghero)
avatar
jaja69
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1261
Localisation : Talence
Date d'inscription : 19/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ubbrugby.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  cebada le Mar 20 Nov 2018 - 12:56

jaja69 a écrit:Je commence à lire ici et là des posts sur Urios et les méthodes qu'il pourrait employer.
Rigueur, Professionnalisme, Remise en question du staff, Pragmatisme, Réforme du foncier des joueurs, Recomposition de l'effectif, adhésion des joueurs au plan de jeu, Remise à plat des façons de s'entrainer, du temps pour reconstruire …..
Mais que demandait R. Teague ???

Vous savez rien ne se fait sans casser des œufs, il y a toujours des heureux et des déçus, les historiques des clubs resteront des historiques mais un club doit se regénérer sinon il se meurt.

Certains clubs ont des méthodes bien plus dures, par exemple au stade Toulousains passer 32 ans, un joueur quelque soit son pédigré ou sa renommée, n'est plus dans les petits papiers et peut se préparer à aller voir ailleurs.
D'autres clubs conservent et/ou recrutent des anciens mais n'ont pas de politique jeunes et achetent des JIFF...

Il n'y a pas de magie si ce n'est qu'il faut du temps pour s'imposer

Le temps qui n'aura jamais été accordé à RT :siffle:
Bonne chance à JW et au staff actuel pour le reste de la saison.
Et bienvenue à CU, dont je ne suis aucunement fan des options de jeu (basé principalement, tant à Oyo qu'au CO, sur le défi physique et les sacro-saintes "valeurs" scratch ) mais si celles-ci évoluent à l'UBB (on peut rêver, non ??), je serai le premier à faire amende honorable fan1
avatar
cebada
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 73
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  grospaquet31 le Mar 20 Nov 2018 - 13:34

jaja69 a écrit:Je commence à lire ici et là des posts sur Urios et les méthodes qu'il pourrait employer.
Rigueur, Professionnalisme, Remise en question du staff, Pragmatisme, Réforme du foncier des joueurs, Recomposition de l'effectif, adhésion des joueurs au plan de jeu, Remise à plat des façons de s'entrainer, du temps pour reconstruire …..
Mais que demandait R. Teague ???

Vous savez rien ne se fait sans casser des œufs, il y a toujours des heureux et des déçus, les historiques des clubs resteront des historiques mais un club doit se regénérer sinon il se meurt.

Certains clubs ont des méthodes bien plus dures, par exemple au stade Toulousains passer 32 ans, un joueur quelque soit son pédigré ou sa renommée, n'est plus dans les petits papiers et peut se préparer à aller voir ailleurs.
D'autres clubs conservent et/ou recrutent des anciens mais n'ont pas de politique jeunes et achetent des JIFF...

Il n'y a pas de magie si ce n'est qu'il faut du temps pour s'imposer

Tu oublies un point important: Teague n’avait aucune expérience et aucune légitimité. Imagines un gars sorti de ferderale ou Pro D2 dire à des mecs de Top14 comment il faut jouer. Sa carrière de joueur est très modeste et en tant qu’entraîneur le quasi néant.

Urios est régulièrement en Top6 et champion de France en titre. Ça démontre qu’il a les aptitudes requises (compétences techniques, humaines etc) pour amener un groupe au sommet.

Maintenant, je ne suis pas naïf, Urios va hériter d’un groupe qu’il n’a pas choisi et devra composer avec ses qualités et faiblesses , en tirer la quintessence, faire des concessions si besoin. Je ne doute pas que les joueurs l’ecouteront, lui il a déjà gagné, le groupe actuel rien.


Édit: je n’y crois pas trop par rapport au ST et cette barrière des 32 ans. Kaino a quel âge? Des joueurs comme Clerc, Albacte Johnston, dussotoir, Fritz, etc il y en a à la pelle qui avaient cette âge et qui jouaient au ST. La seule règle est la performance, peut importe l’age.
avatar
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1253
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  Switch le Mar 20 Nov 2018 - 14:03

grospaquet31 a écrit:
jaja69 a écrit:Je commence à lire ici et là des posts sur Urios et les méthodes qu'il pourrait employer.
Rigueur, Professionnalisme, Remise en question du staff, Pragmatisme, Réforme du foncier des joueurs, Recomposition de l'effectif, adhésion des joueurs au plan de jeu, Remise à plat des façons de s'entrainer, du temps pour reconstruire …..
Mais que demandait R. Teague ???

Vous savez rien ne se fait sans casser des œufs, il y a toujours des heureux et des déçus, les historiques des clubs resteront des historiques mais un club doit se regénérer sinon il se meurt.

Certains clubs ont des méthodes bien plus dures, par exemple au stade Toulousains passer 32 ans, un joueur quelque soit son pédigré ou sa renommée, n'est plus dans les petits papiers et peut se préparer à aller voir ailleurs.
D'autres clubs conservent et/ou recrutent des anciens mais n'ont pas de politique jeunes et achetent des JIFF...

Il n'y a pas de magie si ce n'est qu'il faut du temps pour s'imposer

Tu oublies un point important: Teague n’avait aucune expérience et aucune légitimité. Imagines un gars sorti de ferderale ou Pro D2 dire à des mecs de Top14 comment il faut jouer. Sa carrière de joueur est très modeste et en tant qu’entraîneur le quasi néant.

Urios est régulièrement en Top6 et champion de France en titre. Ça démontre qu’il a les aptitudes requises (compétences techniques, humaines etc) pour amener un groupe au sommet.

Maintenant, je ne suis pas naïf, Urios va hériter d’un groupe qu’il n’a pas choisi et devra composer avec ses qualités et faiblesses , en tirer la quintessence, faire des concessions si besoin. Je ne doute pas que les joueurs l’ecouteront, lui il a déjà gagné, le groupe actuel rien.


Édit: je n’y crois pas trop par rapport au ST et cette barrière des 32 ans. Kaino a quel âge? Des joueurs comme Clerc, Albacte Johnston, dussotoir, Fritz, etc il y en a à la pelle qui avaient cette âge et qui jouaient au ST. La seule règle est la performance, peut importe l’age.

Je rajouterais surtout, et là c'est plus grave (tous les entraîneurs ayant un jour été débutants), un entêtement dans ses choix, un mépris du passé et une arrogance sans fondement. Que RT n'ait pas débarqué à Bordeaux avec un gros CV est un fait, mais des entraîneurs néophyte ayant connu le succès, il y en a déjà eu. Etre un "débutant" dans un poste n'est pas toujours (et heureusement !) synonyme d'échec. De plus, il n'est pas fautif d'avoir eu une carrière de joueur assez courte ni d'avoir été jeune.
En revanche, il est pleinement coupable de son attitude, ses actes et ses réflexions. Et c'est surtout ce qu'on lui reproche. On peut pardonner à un débutant qui fait mal et qui commet des erreurs. Mais on ne peut pardonner à quelqu'un qui s'entête contre tous, qui comment des fautes majeures et pourtant évidentes, ou encore qui se conduit comme il l'a fait. Je m'arrêterai là, tout a déjà été dit.

Concernant Urios, comme je l'ai dis plus haut, nous pouvons légitimement attendre beaucoup de lui, mais pas tout ! Ce n'est pas une machine, ni Dieu. Il est évident que son succès ne dépendra pas que de lui, et il faut souhaité qu'il soit mis dans les meilleures conditions pour réussir. Il a le vécu (comme joueur et entraîneur), il a l'expérience et il a le charisme. Et ca me rassure quand même plus que son prédécesseur.

_________________
Metal rules, motherfu***** ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Switch
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3989
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  Elwood33 le Mar 20 Nov 2018 - 14:58

Salut
Les quelques critiques lues sur Urios me font sortir mon hibernation.
Avoir mis OYO dans les 6, c’était quand même pas donné.
Ramener le bouclier à Castres…vous m’avez compris.
Dans les 2 cas, l’effectif dont il a disposé est nettement plus modeste (euphémisme) que le résultat obtenu.
Mais pour plaire à certains, il aurait -en plus- fallu réussir cela en développant « du beau jeu ».
Hé, c’est juste un entraineur de rugby…c’est pas un magicien.
Et du jeu ces derniers temps, vous en voyez plus à Chaban que là-bas ?
Non bien sur…
Alors, tous derrière lui, je suis sûr qu’il va faire son boulot de patron du terrain, faisons le nôtre ici et dans les tribunes.
Et si en plus on peut éviter de le pourrir au premier match foiré, ça serait pas mal, non ?
avatar
Elwood33
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 32
Localisation : 33
Date d'inscription : 29/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  léopold le Mar 20 Nov 2018 - 17:05

+1
On pourrait lui laisser le temps d'arriver avant de le démolir il me semble.
Procès d'intention, c'est le terme choisi.
Les supporters de Oyo et de Castres savent qui leur a donné du plaisir!!!
Et puis tout dépend de quel matériel on dispose, il est clair que certains recrutements et pas les plus clinquants sont de qualité pour les autres on reste sur notre faim et là
les managers successifs ont été mis devant le fait accompli.
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6707
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  Adrien le Mar 20 Nov 2018 - 18:21

"C'est un défi qui me plait". Christophe Urios s'est exprimé pour la première fois sur son arrivée à l'@UBBrugby la saison prochaine. Et ce n'est pas que pour les cannelés ou les huîtres... Interview #Top14 #UBB #rugby sudouest.fr/2018/11/20/chr…
avatar
Adrien
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2639
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  patrick le Mar 20 Nov 2018 - 20:05

AFP :

Top 14: "Je veux faire franchir un cap à l'UBB" annonce Urios

Castres (AFP) - "Je veux faire franchir un cap à l'UBB", a annoncé le manager Christophe Urios mardi à Castres, qu'il quittera à la fin de la saison pour rejoindre l'Union Bordeaux-Bégles comme l'a officialisé lundi Laurent Marti, le président du club girondin.

Urios a réussi l'exploit de mener le CO, seulement 11e budget du Top 14 et 6e de saison régulière, à un titre surprise en juin, au nez et à la barbe de clubs plus puissants financièrement (Toulouse, Racing 92, Montpellier), renversés en phase finale par la force collective des Tarnais.

Q: Qu'est-ce qui vous a séduit dans le projet de l'Union Bègles-Bordeaux ?

R: "Les cannelés, vous savez bien que je suis très gourmand (rire). Je dois d'abord dire que j'ai décidé de partir de Castres parce que j'avais une mission en arrivant et que je l'ai menée à bien. J'ai donné à Castres ce que je pouvais donner et j'avais envie de m'investir sur un autre projet. Pour moi, il y a trois types de projet: ceux qui peuvent viser la coupe d'Europe, ceux qui peuvent viser le titre de champion de France et les autres qui jouent le maintien. Évidemment, j'étais intéressé par une des premières éventualités et Bordeaux en fait partie puisque ce club a la potentiel pour faire partie du top 6 (les six premiers sont qualifiés pour la phase finale, NDLR)."

Q: Comment avez-vous fait pour prendre votre décision ?

R: "Finalement, on peut parler d'un choix naturel. J'ai eu une très bonne relation avec Laurent Marti que je ne connaissais pas très bien auparavant. Laurent Marti est pour 70% au moins dans mon engagement. Il y a eu pas mal d'investissements qui ont été faits dans ce club, c'est une grande et une belle ville. Je suis content de me battre pour un autre projet, ça me ravit. C'est un club où je pense qu'il y a des gens passionnés. Quand l'équipe a fonctionné, il y a eu jusqu'à 25 à 30.000 spectateurs. Tout ça a compté aussi."

Q: Mais l'UBB ne s'est jamais qualifiée pour la phase finale...

R: "Oui, c'est une équipe qui n'arrive pas à se qualifier mais du coup, c'est un défi comme je les aime. Je veux faire franchir un cap à l'UBB. J'ai envie de faire plaisir à ce président qui s'engage beaucoup."

Q: Quid de votre futur staff et comment allez-vous jongler entre les deux clubs ?

R: "Il est trop tôt pour parler de tout ça. Pour le staff, on verra s'il faut recruter, je m'adapterai. Jusqu'en décembre je travaille à fond pour Castres, il y a du boulot. Après, à partir de janvier 2019, je me pencherai sur le projet de l'UBB, sur mes jours de congés. Le recrutement derrière est déjà finalisé, il ne me reste que les avants."

Q: Par ce choix, vous faites une croix à moyen terme sur le XV de France, qui devra se trouver un nouveau sélectionneur en 2020...

R: "Je l'ai dit et je le répète, on ne postule pas pour l'équipe de France, il faut être là au bon moment, être la personne idoine. On a beaucoup fabulé, mon nom a été avancé. Je ne devais pas être la personne idoine et on n'avait sans doute pas envie d'évoluer. J'ai signé à Bordeaux pour quatre ans et je n'ai aucune clause, je n'en ai jamais eue. Je ferai mes quatre ans et basta".



_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 17898
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  SCALP le Mar 20 Nov 2018 - 20:07

SUD-OUEST : https://www.sudouest.fr/2018/11/20/christophe-urios-a-l-ubb-c-est-un-defi-qui-me-plait-5583103-773.php

Christophe Urios à l’UBB : "C’est un défi qui me plaît"

Le technicien castrais s’est confié ce mardi sur sa prochaine arrivée en Gironde

Au lendemain de l’annonce de son arrivée à l’Union Bordeaux-Bègles pour les quatre prochaines saisons, au poste de manager, Christophe Urios (52 ans) s’est exprimé pour la première fois sur son arrivée en Gironde ce mardi lors de la conférence de presse du Castres Olympique, qui se déplace à Perpignan ce samedi.

« Sud Ouest ». Qu’est-ce qui vous a séduit dans le projet de l’UBB ?

Christophe Urios. Les cannelés. Je suis gourmand. On m’a dit qu’à Bordeaux, la spécialité, c’est les cannelés… Donc je vais à Bordeaux pour les cannelés. Non, qu’est ce qui m’a séduit ? Je vais juste rappeler le contexte du pourquoi je n’ai pas resigné à Castres : je suis venu pour une mission, je l’ai faite. J’avais vraiment le sentiment d’avoir donné ce que je pouvais donner à Castres. J’avais envie de bouger, je cherchais un autre projet. Dans ma façon de fonctionner, il y a trois types de projets : ceux qui sont capables de gagner la Coupe d’Europe, ceux qui sont capables de se qualifier pour gagner un titre de champion de France et ceux qui jouent le maintien. Evidemment, j’étais intéressé par les première et deuxième catégories de projets. Pour moi, Bordeaux fait partie de ceux qui peuvent jouer le top 6. C’est un choix tout naturel. Pourquoi Bordeaux et pas un autre ? Parce que j’ai eu une très bonne relation avec Laurent Marti (le président), que je ne connaissais pas bien. Bordeaux est une équipe qui a beaucoup d’ambitions, qui est toujours pas très loin de la qualification mais qui ne se qualifie pas, qui a fait beaucoup d’investissements pour y arriver. C’est aussi une grande et belle ville… Il y a plein de choses qui sont entrées en compte. Et ce qui me paraît le plus important pour moi, c’est que c’est une équipe qui n’arrive pas à se qualifier : donc c’est un bon défi pour moi. Il va donc falloir préparer quelque chose qui nous fasse gagner mais aussi qui plaise, parce que le rugby à Bordeaux est un peu différent de celui de Castres.

Ce sera pour 4 ans et donc, comme Laurent Marti vous l’a dit, pas d’équipe de France…

Oui, oui. L’équipe de France, comme d’autres, savait que j’étais sur le marché depuis le mois de juillet. Pour moi, tu ne postules pas en équipe de France. On vient te chercher parce qu’on pense que c’est le bon moment et que tu es la personne idoine pour le faire. Aujourd’hui, même si mon nom a été beaucoup avancé, on fabule, il y a beaucoup de choses qui circulent. Aujourd’hui, je n’ai rien. Ca veut dire qu’on n’est pas prêts à faire évoluer les choses ou qu’on n’y voit pas assez clair, ou que je ne suis tout simplement pas la personne idoine. J’ai rencontré un président étonnant, dans son ambition et dans son engagement, un projet étonnant… Je ne cours pas après l’équipe de France, franchement, ça ne m’empêche pas de dormir. J’aurais été très fier de pouvoir y postuler mais ce n’est pas un problème pour moi. Je m’engage à Bordeaux. Je ne suis pas le genre de mec qui met des clauses dans son contrat, je n’en ai jamais eu. Je m’engage avec l’Union Bordeaux-Bègles pour 4 ans, je n’ai pas de clause et basta !

Êtes-vous déçu de ne pas avoir reçu de coup de fil de la FFR depuis juin ?

Non, je n’ai pas fait ça pour ça. Quand j’ai dit que je partais de Castres, je ne savais pas où je voulais aller. Evidemment, Bordeaux faisait partie dans mon imaginaire des choses qui étaient possibles mais Rory Teague avait signé un contrat de 3 ans (2+1)… Je trouvais que ça collait assez bien à ce que j’avais envie de faire. Je ne suis pas déçu, je n’attendais rien. Là, il y a un beau projet, des gens passionnés. A l’époque, ils sont montés avec Marc Delpoux avec un rugby collectif, ils ont réussi à remplir Chaban-Delmas avec la plus grande affluence d’Europe… Tout cela n’est pas neutre. Ca aussi ça a compté dans ma réflexion, plus que les cannelés, même si les huîtres ne sont pas loin derrière (rires).

L’ambition sera-t-elle de faire le même parcours qu’avec Castres ?

L’ambition sera de faire passer un cap à cette équipe et à ce club. Mais c’est encore beaucoup trop tôt, on aura le temps d’en reparler.

Vous dites avoir eu une bonne relation avec le président Laurent Marti. Que vous a-t-il inspiré ?

Je suis assez surpris par son engagement, parce que ce n’est pas facile. Il est arrivé il y a onze ans je crois, dans un club qui a connu une fusion, dans une région qui est sommes toute pas très rugby me semble-t-il, je ne connais pas assez. De par son engagement personnel, sa volonté, sa connaissance du jeu… franchement, il est pour 70 % de mon engagement dans ce club. J’ai envie de l’aider à réussir ce qu’il n’a jamais réussi. Ca, c’est un défi qui me plaît.

Cela veut dire que ça va rallonger vos journées d’ici juillet : finir la saison avec Castres et préparer la prochaine ?

Oui mais je m’emmerdais donc ça tombe bien (rires). Ce n’est pas un problème pour moi. La seule chose, c’est que le timing que j’ai, c’est que jusqu’en décembre, je n’irai pas avec eux (l’UBB), je reste ici. Et à partir de janvier 2019, mes journées, celle du mercredi notamment, seront occupées à préparer le projet de l’Union.

Arriverez-vous seul à l’UBB ou avec un staff ?

C’est beaucoup trop tôt pour en parler. J’ai donné mon accord dimanche. Aujourd’hui, ce qui m’importe, c’est que j’ai donné l’information à mes joueurs, Laurent (Marti) a donné l’information à son club. Ca a été fait proprement. La deuxième chose qui me paraît importante maintenant, c’est de travailler sur le recrutement. Il a déjà été bien avancé (Lamerat, Botica, Lucu, Le Guen), il reste à travailler sur des postes de devant, c’est bien pour moi. Après, je ne connais pas bien le staff, on va voir.
avatar
SCALP
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 262
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  SCALP le Mar 20 Nov 2018 - 20:21

Je retire quelques phrases intéressantes dans cette interview :

-Il va donc falloir préparer quelque chose qui nous fasse gagner mais aussi qui plaise, parce que le rugby à Bordeaux est un peu différent de celui de Castres.

-à partir de janvier 2019, mes journées, celle du mercredi notamment, seront occupées à préparer le projet de l’Union.

-il reste à travailler sur des postes de devant, c’est bien pour moi. Après, je ne connais pas bien le staff, on va voir.

-franchement, il est pour 70 % de mon engagement dans ce club. J’ai envie de l’aider à réussir ce qu’il n’a jamais réussi. Ça, c’est un défi qui me plaît.
avatar
SCALP
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 262
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  kaze33 le Mar 20 Nov 2018 - 20:45

En tout cas je sais pas si Urios c est un bon recrutement mais tous mes collègues supporteurs d autres clubs comme Toulouse, Toulon ou l ASM avaient une lueur d'envie dans le regard aujourd'hui en me félicitant grandement pour ce recrutement, et ce gros coup réalisé, ils ne l'avaient jamais fait avant pour un joueur ou un entraîneur arrivant à l' UBB.

L arrivée d Urios va t il aussi permettre de relancer l engouement derrière l UBB et surtout aiguillonner les partenaires ?

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
avatar
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3804
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  le radis le Mar 20 Nov 2018 - 20:48

Merci Scalp, d'accord avec toi pour le résumé (même j'y aurais ajouté la mescaline ! rire )

avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4747
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  SCALP le Mer 21 Nov 2018 - 10:37

le radis a écrit:Merci Scalp, d'accord avec toi pour le résumé (même j'y aurais ajouté la mescaline !  rire )


ça pourrait donner ça l'interview vu sous mescaline :chambreur:

Christophe Urios  : Laurent me plaît

« Sud Ouest ». Qu’est-ce qui vous a séduit avec Laurent

Les cannelés, je suis gourmand (rires), non, qu’est ce qui m’a séduit ?, … Il y a plein de choses qui sont entrées en compte, C’est un choix tout naturel. Pourquoi Laurent et pas un autre ? Parce que j’ai eu une très bonne relation avec Laurent, que je ne connaissais pas bien, qui a beaucoup d’ambitions, qui a fait beaucoup d’investissements pour y arriver.

Vous dites avoir eu une bonne relation avec Laurent. Que vous a-t-il inspiré ?

Je suis assez surpris par son engagement, parce que ce n’est pas facile avec moi, Je trouvais que ça collait assez bien à ce que j’avais envie de faire. Je ne suis pas déçu, je n’attendais rien…

Cela veut dire que ça va rallonger vos journées d’ici juillet

Oui mais je m’emmerdais donc ça tombe bien (rires), Ce n’est pas un problème pour moi. La seule chose, c’est que le timing que j’ai, c’est que jusqu’en décembre, je n’irai pas avec Laurent. Et à partir de janvier 2019, mes journées, celle du mercredi notamment, seront occupées à préparer le projet d’Union.

Ce sera pour 4 ans donc, comme Laurent Marti vous l’a dit

Laurent, savait que j’étais sur le marché depuis le mois de juillet, On vient te chercher parce qu’on pense que c’est le bon moment et que tu es la personne idoine pour le faire, mais Je ne suis pas le genre de mec qui met des clauses dans son contrat, j’ai donné mon accord Dimanche, Laurent avait signé un contrat de 3ans avec Rory, moi je m’engage pour 4 ans avec Laurent, basta !
avatar
SCALP
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 262
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  Mam's le Mer 21 Nov 2018 - 11:03

Moi je pense qu'il va se composer un staff quand il arrivera, je le vois mal bosser avec des gens qu'il n'as pas choisis. On va finir la saison comme sa avec Narraway et je pense qu'il partira en juillet.
avatar
Mam's
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 162
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 23/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  grospaquet31 le Mer 21 Nov 2018 - 11:31

Mam's a écrit:Moi je pense qu'il va se composer un staff quand il arrivera, je le vois mal bosser avec des gens qu'il n'as pas choisis. On va finir la saison comme sa avec Narraway et je pense qu'il partira en juillet.

peut être.
après je le vois mal pratiquer la langue de shakespear. Joe parle français, fait plutôt du bon boulot donc je pense qu'il restera. après c'est une question humaine, ça peut le faire comme pas du tout. il mettra a profit ces journées au club pour connaitre les gens, voir comment ils fonctionnent. il saura alors avec qui il a envie de travailler et ceux qui devront partir.
avatar
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1253
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  Mam's le Mer 21 Nov 2018 - 11:38

grospaquet31 a écrit:
Mam's a écrit:Moi je pense qu'il va se composer un staff quand il arrivera, je le vois mal bosser avec des gens qu'il n'as pas choisis. On va finir la saison comme sa avec Narraway et je pense qu'il partira en juillet.

peut être.
après je le vois mal pratiquer la langue de shakespear. Joe parle français, fait plutôt du bon boulot donc je pense qu'il restera. après c'est une question humaine, ça peut le faire comme pas du tout. il mettra a profit ces journées au club pour connaitre les gens, voir comment ils fonctionnent. il saura alors avec qui il a envie de travailler et ceux qui devront partir.

Quans je disais sa je pensais plus a Narraway qu'à Joe en fait!
avatar
Mam's
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 162
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 23/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  le radis le Mer 21 Nov 2018 - 11:49

SCALP a écrit:
le radis a écrit:Merci Scalp, d'accord avec toi pour le résumé (même j'y aurais ajouté la mescaline !  rire )


ça pourrait donner ça l'interview vu sous mescaline :chambreur:

Christophe Urios  : Laurent me plaît

« Sud Ouest ». Qu’est-ce qui vous a séduit avec Laurent

Les cannelés, je suis gourmand (rires), non, qu’est ce qui m’a séduit ?, … Il y a plein de choses qui sont entrées en compte, C’est un choix tout naturel. Pourquoi Laurent et pas un autre ? Parce que j’ai eu une très bonne relation avec Laurent, que je ne connaissais pas bien, qui a beaucoup d’ambitions, qui a fait beaucoup d’investissements pour y arriver.

Vous dites avoir eu une bonne relation avec Laurent. Que vous a-t-il inspiré ?

Je suis assez surpris par son engagement, parce que ce n’est pas facile avec moi, Je trouvais que ça collait assez bien à ce que j’avais envie de faire. Je ne suis pas déçu, je n’attendais rien…

Cela veut dire que ça va rallonger vos journées d’ici juillet

Oui mais je m’emmerdais donc ça tombe bien (rires), Ce n’est pas un problème pour moi. La seule chose, c’est que le timing que j’ai, c’est que jusqu’en décembre, je n’irai pas avec Laurent. Et à partir de janvier 2019, mes journées, celle du mercredi notamment, seront occupées à préparer le projet d’Union.

Ce sera pour 4 ans donc, comme Laurent Marti vous l’a dit

Laurent, savait que j’étais sur le marché depuis le mois de juillet, On vient te chercher parce qu’on pense que c’est le bon moment et que tu es la personne idoine pour le faire, mais Je ne suis pas le genre de mec qui met des clauses dans son contrat, j’ai donné mon accord Dimanche, Laurent avait signé un contrat de 3ans avec Rory, moi je m’engage pour 4 ans avec Laurent, basta !

rire rire
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4747
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  le radis le Mer 21 Nov 2018 - 13:31

Sinon L Marti avait bien dit lundi dernier que concernant Adams et Clarkin ils devaient faire leur preuve.

https://www.rugbyrama.fr/rugby/pro-d2/2018-2019/pro-d2-biarritz-jack-isaac-sur-le-depart-heini-adams-pour-le-remplacer_sto7020439/story.shtml

Pro D2 - Biarritz : Jack Isaac sur le départ, Heini Adams pour le remplacer ?
Marc Duzan

PRO D2 - Sous contrat jusqu'à la fin de la saison en cours, Jack Isaac pourrait quitter ses fonctions au BOPB plus rapidement que prévu et, si notre information se confirmait, être remplacé par l'ancien Bordelo-Béglais Heini Adams à la tête du sportif biarrot.

Le 11 novembre dernier, le Biarritz olympique s'inclinait lourdement face à Soyaux Angoulême (31-15), laissant ses concurrents directs à la qualification s'installer provisoirement devant lui. C'est à l'issue de cette rencontre que Jack Isaac, le manager du club basque, aurait émis certaines réserves à ses dirigeants quant à la possibilité de mener à bien sa mission sur la Côte basque. Si ses dirigeants avaient d'abord balayé d'un revers de main un possible départ de l'Australien, il semble que les choses aient considérablement évolué ces dernières heures.

Jack Isaac sera-t-il encore l'entraîneur du BOPB en 2019 ? Rien n'est moins sûr. Et si le divorce était aujourd'hui consommé entre le Biarritz olympique et son manager, un nom revient avec insistance pour remplacer Isaac, champion de France en 2002 avec les Rouge et Blanc: celui d'Heini Adams, l'ancien demi de mêlée de l'Union Bordeaux-Bègles. Aujourd'hui à la tête du club amateur de Saint-André de Cubzac (Promotion Honneur), Heini Adams pourrait donc rejoindre d'ici peu son ancien numéro 8 à l'UBB Mattew Clarkin, promu directeur de rugby du BOPB en début de saison.
avatar
le radis
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4747
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staff 2019-2020

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum