AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Switch le Mer 4 Sep 2019 - 14:01

Faut bien avouer que 6 piliers absents (2 gauchers et 3 droitiers), ca n'aide pas trop dans ce secteur. Alors à nous d'appuyer là-dessus, même si la mêlée est l'une de nos rares déceptions sur ce début de saison.

Castres sera aussi handicapé par l'absence d'Urdapilleta. A nous de nous inspirer des connaissances d'Urios et de ce qu'on (presque) fait les montpelliérains pour nous imposer.

C'est possible, entre la rancoeur des castrais envers Urios et le duo de trompettes de choc au sifflet (Cardona/Minéry), je ne suis pas très optimiste. J'espère me tromper ! :siffle:


Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4540
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  le radis le Mer 4 Sep 2019 - 14:03

rire
Notre calendrier est assez costaud mais ne pas oublier qu'après la réception du SF, il y a un wkend sans match cad que les 8 premiers matchs sont découpés en bloc de 4 matchs consécutifs.
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5969
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Switch le Mer 4 Sep 2019 - 14:57

Effectivement, je viens de me rappeler que CdM oblige (et un somptueux France-Argentine en perspective Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 788813 ) le WE du 21/22 septembre était repos.

Raison de plus pour enchaîner ces 4 premiers matchs à fond et lancer notre saison. Les gars auront ensuite 1 semaine pour récupérer avant de repartir sur une semaine de travail pour préparer un déplacement à Montpellier.

De plus, je n'imagine pas Urios faire des impasses, surtout à Castres :siffle:

_________________
Metal rules, motherfu***** ! rock
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4540
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  jaja69 le Mer 4 Sep 2019 - 15:05

sudiste a écrit:
jaja69 a écrit:
grospaquet31 a écrit:
kolbe_shadow a écrit:est ce que je peux prédire votre défaite Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Tu peux.

Avant de prédire quoique soit, blague ou pronostic, j’aime bien voir les groupes et compositions.
Ça peut changer du tout au tout.

Oui il faut voir la composition pour connaitre les réelles intensions de chaque équipe

A moins d'avoir mal cerné le personnage je vois mal Urios envoyer une équipe de perdreaux à Castres pour revenir à Bordeaux la queue basse et les oreilles bourdonnantes des chants "d'accueil" du rugueux public tarnais.
D'un autre côté nous savons très bien que, pour alimenter l'amitié entre les 2 hommes, Reggiardo peaufine ce combat de pachydermes. Le match se joue avant tout sur cette rivalité d'entraineurs et j'estime que la motivation revancharde des joueurs castrais  envers leur ancien coach sera supérieure à celle des bordelais un peu moins immergés dans ce contexte.
En résumé nous ne sommes clairement pas favoris et si défaite il y a, je serai déjà satisfait qu'elle soit accompagné d'un bonus.
Car, contrairement aux toulousains lors de la première journée, il faut savoir reconnaître la valeur d'un point pris en milieu hostile  :chambreur:
A la dernière réception de Castres à Chaban, les castrais nous on mis à mal et le reste de la saison vous la connaissez, j'ai pas besoin de vous le rappeler.
A la fin de ce match, à la sortie des vestiaires pour saluer nos joueurs, les supporter Castrais très gentiment et pour enfoncer encore un peu plus le couteau dans la plaie, sont venus en masses, tambours et trompettes hurlantes, chanter en cœur "On vient, on gagne et on s'en va...". de quoi raviver la rancœur des joueurs et des supporter :censure: :censure:
Alors Oui CU, le staff et les joueurs ne voudront pas faire le déplacement avec une équipe de branquignole...

_________________
«On prend goût aux douleurs que le rugby provoque. Un match qui ne fait pas mal est un match raté.» (Walter Spanghero)
jaja69
jaja69
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1509
Localisation : Talence
Date d'inscription : 19/09/2011

http://www.ubbrugby.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  sudiste le Mer 4 Sep 2019 - 15:07

jaja69 a écrit:
A la fin de ce match, à la sortie des vestiaires pour saluer nos joueurs, les supporter Castrais très gentiment et pour enfoncer encore un peu plus le couteau dans la plaie, sont venus en masses, tambours et trompettes hurlantes, chanter en cœur "On vient, on gagne et on s'en va...". de quoi raviver la rancœur des joueurs et des supporter :censure: :censure:
Alors Oui CU, le staff et les joueurs ne voudront pas faire le déplacement avec une équipe de branquignole...

Le problème c'est qu'à cette époque c'est Urios qui tapait sur les tambours ... rire
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10053
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 15:58

densnewzealand a écrit:
jaja69 a écrit:
grospaquet31 a écrit:
kolbe_shadow a écrit:est ce que je peux prédire votre défaite Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Tu peux.

Avant de prédire quoique soit, blague ou pronostic, j’aime bien voir les groupes et compositions.
Ça peut changer du tout au tout.

Oui il faut voir la composition pour connaitre les réelles intensions de chaque équipe
J'aime bien ton lapsus clavier Jaja, dans intensions il y à tensions. rire rire ce match sent la poudre mais pas d'escampette, je verrais bien rentrer Flanquart, Tutaia, Tamanivalu, Ducuing, Tabidze, et peux etre Cordero et Tauleigne dans le 15 de départ. Repos pour Cobilas, Douglas, Roumat, devant. Et je testerais bien Tutaia/flanquart dans la cage. bref un gros turn over. Notre calendrier est vraiment hard sur le 7/8 premiers matchs. Il est temps de faire tourner .

D'accord avec toi densnewzealand, il faudrait faire tourner devant, on sort de deux gros matchs, les Tarnais seront plus frais que nous, ils ont laissé au repos Tulou, David, Jenecker, Lapeyre, Samson, Moreaux...
Reggiardo prône un nouveau système de jeu pour Castres, la question c'est, va-t-il s'y tenir sur ce match ?...
Ses joueurs pour l'instant ne semblent pas en place avec ce système, la tentation pourrait être grande de revenir à un schéma que les joueurs maîtrisent parfaitement et qui correspondrait bien à "l’environnement" du match.
Reggiardo a fait tourner, les castrais, joueurs et supporters, ont coché ce match, ainsi qu'Urios, gros combat en perspective où personne ne voudra rompre.
Dans ce contexte plus que rugueux, je verrais bien Botica et Lucu pour débuter, Jaja et Lesgourgues dans un deuxième temps, quand il y aura moins d'intensité et plus d'espaces.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  le radis le Mer 4 Sep 2019 - 16:05

Il joue à quel poste du pack Lapeyre, Scalp ? :chambreur: pirat
Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 728727
cadillac
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5969
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 16:08

le radis a écrit:Il joue à quel poste du pack Lapeyre, Scalp ?  :chambreur: pirat
Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 728727
cadillac

C'est comme David, je ne parlais pas spécialement des avants, mais des joueurs au repos Wink

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  le radis le Mer 4 Sep 2019 - 16:16

Yep, mais Y David c'est un presqu'un avant ! rire
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5969
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 16:18

le radis a écrit:Yep, mais Y David c'est un presqu'un avant  ! rire

Un centre buldozer qui a perdu un peu de son jus d'antan, mais pas complétement, le match de repos pour lui, ça a du sens.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Ante33 le Mer 4 Sep 2019 - 16:20

Je ne crois pas à un turnover si important que cela. Les intentions sont claires de notre côté, gagner le match. Urios et toute l'équipe veulent montrer que cette année l'UBB va être capable d'aller chercher des points à l'exétrieur, et ce dès le premier déplacement.
Ante33
Ante33
J'aime l'Union un peu
J'aime l'Union un peu

Nombre de messages : 29
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 27/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 16:23

Autrement franchement pour ce genre de match rude à l’extérieur, je sens bien à la charnière, Botica et Lucu, c'est du solide et comme je le disais, dans un deuxième temps, Jaja et lesgourgues, quand il y aura moins d'intensité et plus d'espaces.
J'ai aussi assez peur d'une possible blessure dans ce contexte pour Jaja...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 16:28

https://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2019-2020/top-14-alexandre-flanquart-le-plus-gros-challenge-c-est-ce-week-end-a-castres_sto7442746/story.shtml

Flanquart : "Le plus gros challenge, c'est ce week-end à Castres"

Par Jean-Yves Saint-Céran

Le nouveau deuxième ligne de l'UBB est remis de ses petits soucis au dos et piaffe d'impatience de fouler la pelouse avec ses nouvelles couleurs.

Tout d'abord comment allez-vous après vos problèmes au dos ?


Alexandre Flanquart : Tout va bien. Ce n'est plus qu'une anecdote. Cela a pris un petit plus de temps que prévu, mais c'est réglé et tout va bien.

Comment se passe votre intégration à l'UBB ?

A. F. : Franchement très bien. En même temps, cela serait compliqué de faire mieux. Le groupe vit bien. Tout se passe très bien. L'accueil est top. Je connaissais déjà quelques mecs. Donc, très sincèrement, je ne pouvais pas rêver mieux. On est installé maintenant. On prend nos marques à Bordeaux et on est très bien.

Pourquoi ce choix de Bordeaux, vous étiez en balance avec Montpellier dans votre choix ?

A. F. : Non. Montpellier n'a jamais été une piste pour moi. Cela l'a été peut-être pour vous. Je n'ai jamais été en contact avec Montpellier. Pour Bordeaux, cela a été une réflexion en début de saison. Les premières approches avec Bordeaux ont été vraiment intéressantes. Cela s'est concrétisé assez rapidement. Il n'y a pas eu beaucoup de choix à faire en réalité. Cela a été assez rapide. C'était un peu une évidence.

Vous ne connaissiez pas Christophe Urios ? Quelles sont vos impressions aujourd'hui ?

A. F. : Je ne le connaissais pas du tout. Je l'ai rencontré évidemment avant de prendre ma décision et c'est aussi cela qui a pesé dans mon choix. C'est quelqu'un qui sait ce qu'il veut, qui le fait savoir et qui le fait très bien. Après, c'est surtout quelqu'un qui maîtrise beaucoup son sujet, qui est beaucoup sur l'humain et sait tirer le meilleur des joueurs. Christophe est très bon techniquement, également.

Vous vous considérez comme quel type de seconde ligne ?

A. F. : Clairement, le jeu aérien constitue une part importante pour moi. Après, je pense être assez polyvalent dans mon jeu. Mais oui, la touche demeure quelque chose d'assez important pour moi.

On peut vous considérer comme un papa maintenant ?


A. F. : En tout cas, vu la moyenne d'âge de l'équipe, je fais partie des joueurs plus proches de la fin que du début (rires). On dira un joueur d'expérience.

Concernant la Coupe du Monde, c'est une déception pour vous ?


A. F. : Évidemment. Depuis la fin de la Coupe du monde 2015, j'ai toujours dit que c'était mon objectif. Donc oui, c'est une déception. Après, c'est totalement normal. Je n'ai quasiment pas joué.

Comment avez- vous trouvé les deux premiers matchs de l'UBB au stade Chaban-Delmas ?


A. F. : Chaban, c'était un stade que je connaissais déjà en tant qu'adversaire. Très sincèrement, cela a été deux très bons matchs surtout sur l'engagement des mecs et le cœur qu'ils y ont mis. Après, il s'agit de deux matchs à domicile contre deux grosses équipes. Donc, entre guillemets, c'était facile de faire de bons matchs sur ces points-là. Parce que si on n'y est pas là, cela n'est pas la peine de jouer le haut du tableau. Mais c'est très enthousiasmant. Il y a beaucoup de positif. Maintenant, le plus gros challenge, il est là, ce week-end avec le premier match à l'extérieur. C'est là qu'on va voir réellement ce qu'on vaut.

Castres va vous proposer un gros combat ?


A. F. : Comme toujours à Castres, c'est toujours compliqué. Mais après, on a à cœur de faire un gros match. Comme je le disais, ce sera un premier match à l'extérieur et on a hâte de voir où on en est et si on peut prétendre à ce que l'on veut. Donc, évidemment, cela sera un très gros match.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 16:57

http://www.centpourcent.com/les-infos-10/quand-liberation-place-castres-en-haute-garonne-11125

Quand Libération place Castres...en Haute Garonne !


Christophe Urios le répétait à l’envie durant ses 4 années à la tête du CO : la précision, c’est important. Le journal Libération a publié ce mercredi un portrait de l’ancien directeur sportif du Castres Olympique, intitulé « Christophe Urios, grand cru ? »


L’article présente le désormais patron du sportif de l’Union Bordeaux-Bègles, et évoque son parcours ainsi que ses méthodes de management. Mais au détour d’une phrase, le journaliste a commis une légère imprécision…qui a fait sourire -sinon bondir- de nombreux castrais.

La phrase en question ? « Une balafre pour l’entraîneur, parti sans vraiment dire au revoir, ce qui a laissé un goût amer en Haute-Garonne (où il revient samedi, dans le camp adverse). » Castres en Haute Garonne ? Ainsi, sans le savoir, les tarnais auraient déménagés dans la nuit pour se rapprocher du voisin toulousain ?

Une petite erreur qui a fait réagir les internautes : « Christophe Urios, grand cru ? et libé de la piquette ? » écrit ainsi Sylvain sur twitter. « Tout le monde sait que Castres est dans l’Aveyron », plaisante Julien, reprenant un running gag sur la localisation de Castres lancé par les membres de la Boucherie Ovalie, gang de passionnés du rugby à la sauce absurde. « Après l'Aveyron, voilà que Libé situe Castres en Haute-Garonne. Et pourquoi pas jouer en rouge et noir tant qu'on y est ? » râle Aubin.

Ce qui est sûr, c’est que samedi, à 15h30, Christophe Urios ne se trompera pas et reviendra bien à Castres dans le Tarn. Il sera même au stade Pierre Fabre.


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Switch le Mer 4 Sep 2019 - 16:59

C'est clair qu'une victoire à Castres nous ferait vraiment changer de dimension.

Sur ce premier bloc de 4 matchs (dont 3 réceptions), je pense que l'objectif de Urios doit être de 14 points minimum, soit un 3/3 à Chaban et 2 bonus glanés (1 BD à Castres et 1 BO contre Paris, par exemple). Le BO pris face à Toulon fait que nous sommes donc, à mon avis, légèrement en avance sur notre tableau de marche.
Mais une victoire à Castres nous ouvrirait les portes d'un potentiel 4/4 pour débuter la saison, ce qui serait exceptionnel ! Même si il ne faudra pas se relâcher lors de notre réception de Paris, bien sûr. Les Rochelais en savent quelque chose.

Nous avons su éviter le double-piège de ces deux premiers matchs à domicile face à de gros clients. C'est déjà très bien, pour une équipe en reconstruction comme la notre. Mais maintenant, il faut passer la seconde et réussir là où nous avons (presque ?) toujours échoué : gagner à l'extérieur dès notre premier déplacement. C'est là qu'on verra vraiment si nous sommes taillés dès cette année pour viser les places 7/8, ou directement le top 6.

_________________
Metal rules, motherfu***** ! rock
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4540
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 17:14

Switch a écrit:C'est clair qu'une victoire à Castres nous ferait vraiment changer de dimension.

Sur ce premier bloc de 4 matchs (dont 3 réceptions), je pense que l'objectif de Urios doit être de 14 points minimum, soit un 3/3 à Chaban et 2 bonus glanés (1 BD à Castres et 1 BO contre Paris, par exemple). Le BO pris face à Toulon fait que nous sommes donc, à mon avis, légèrement en avance sur notre tableau de marche.
Mais une victoire à Castres nous ouvrirait les portes d'un potentiel 4/4 pour débuter la saison, ce qui serait exceptionnel ! Même si il ne faudra pas se relâcher lors de notre réception de Paris, bien sûr. Les Rochelais en savent quelque chose.

Nous avons su éviter le double-piège de ces deux premiers matchs à domicile face à de gros clients. C'est déjà très bien, pour une équipe en reconstruction comme la notre. Mais maintenant, il faut passer la seconde et réussir là où nous avons (presque ?) toujours échoué : gagner à l'extérieur dès notre premier déplacement. C'est là qu'on verra vraiment si nous sommes taillés dès cette année pour viser les places 7/8, ou directement le top 6.


En tout cas ça parait évident qu'Urios veut la gagne et l'UBB peut gagner ce match à ce stade de la saison, Castres n'est pas vraiment en place, on est sur une dynamique, ce sera dur, mais possible. Le prochain bloc sera encore plus dur, trois déplacement au MHR, Lyon, Brives et réception de Clermont !!!

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  sudiste le Mer 4 Sep 2019 - 17:28

Switch a écrit:C'est clair qu'une victoire à Castres nous ferait vraiment changer de dimension.

Sur ce premier bloc de 4 matchs (dont 3 réceptions), je pense que l'objectif de Urios doit être de 14 points minimum, soit un 3/3 à Chaban et 2 bonus glanés (1 BD à Castres et 1 BO contre Paris, par exemple). Le BO pris face à Toulon fait que nous sommes donc, à mon avis, légèrement en avance sur notre tableau de marche.
Mais une victoire à Castres nous ouvrirait les portes d'un potentiel 4/4 pour débuter la saison, ce qui serait exceptionnel ! Même si il ne faudra pas se relâcher lors de notre réception de Paris, bien sûr. Les Rochelais en savent quelque chose.

Nous avons su éviter le double-piège de ces deux premiers matchs à domicile face à de gros clients. C'est déjà très bien, pour une équipe en reconstruction comme la notre. Mais maintenant, il faut passer la seconde et réussir là où nous avons (presque ?) toujours échoué : gagner à l'extérieur dès notre premier déplacement. C'est là qu'on verra vraiment si nous sommes taillés dès cette année pour viser les places 7/8, ou directement le top 6.

Tout doux Switch....une défaite à Castres ne signifiera pas pour autant que nous sommes partis pour une série de défaites sans fin à l'extérieur.
Gardons nous de jugement trop hâtif après quelques matchs seulement. Etre dans les 6 c'est bien mais y être à la fin voilà l'objectif nous savons de quoi nous parlons. Il y aura des trous d'air c'est inévitable (ce qui compte aussi c'est que notre infirmerie est quasi vide ...mais un ou 2 éléments clé au tapis et la donne peut s'inverser)

Maintenant si les joueurs veulent que j'explose le score du 100% et pulvérise toutes les données du concours de pronos et affole ton tableur Excell, je n'y vois pas d'inconvénient rire
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10053
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 18:34

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Christophe-urios-ubb-pour-avancer-il-faut-rever-fort/1055822

Christophe Urios (UBB) : « Pour avancer, il faut rêver fort »

Laurent Campistron, à Saint-Lary-Soulan mis à jour le 4 septembre 2019 à 18h20

À deux jours de son retour à Castres avec Bordeaux-Bègles, Christophe Urios sort un livre, coécrit avec Frédéric Rey-Millet, dans lequel il donne quelques clés de son management au travers de son expérience de la saison passée au CO.

C'est au coeur des Pyrénées, à Saint-Lary-Soulan, où il était en stage avec sa nouvelle équipe de l'UBB, que Christophe Urios nous a parlé de son livre. Un bouquin rédigé à quatre mains avec le consultant en management et gérant d'entreprises Frédéric Rey-Millet, qui avait déjà écrit un ouvrage du même type avec l'entraîneur de foot Pascal Dupraz. « Au départ, je n'étais pas très chaud, et je le lui ai dit, confie le néo-manager bordelais. Et puis, après réflexion, j'ai pensé que ça pouvait avoir du sens. J'ai toujours adoré lire des biographies de techniciens, des bouquins sur les méthodes de management. J'ai donc fini par accepter. »

Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Ce livre, enrichi par de multiples et courts entretiens entre les deux auteurs, décrypte la manière de fonctionner d'Urios en s'appuyant sur quelques-uns des matches les plus révélateurs de la saison passée. Son titre ? Être meilleur ne s'arrête jamais. « J'ai lu cette phrase dans un livre sur les All Blacks, dit l'entraîneur. C'est une expression qui m'habite tous les jours, quelque chose que j'essaie de transmettre en permanence à mon staff et à mes joueurs. »

« Ce livre révèle quelques séquences de vie restées secrètes jusqu'à aujourd'hui. Comme ce moment, avant Castres-Toulon (16-25), lors de la dernière journée de la saison régulière, où vous fondez en larmes devant vos joueurs pendant le discours d'avant match...


Ouais... Plus on se rapprochait de la causerie, plus je sentais que ça montait. J'étais un peu tendu, je ne sais pas pourquoi... Était-ce parce que je sentais la fin approcher ? Pourtant, j'étais vraiment braqué sur ce match. Je n'étais ni dans l'après ni dans l'avant. C'est quand j'ai lancé le discours que ça m'a pris. Je me suis arrêté de parler, j'ai essayé de me calmer, mais... je n'y arrivais pas, c'était dur. Mais c'est la vie, les émotions ne se maîtrisent et ne s'expliquent pas toujours. Peut-être ai-je montré un mauvais visage à mes joueurs à ce moment-là. Mais moi, je ne triche pas. Je suis comme ça, authentique. Je n'arrive pas à faire semblant. En tout cas, je ne regrette rien. J'avais beaucoup d'affection pour ces joueurs et j'en ai toujours, même s'ils m'ont énormément déçu. Je n'ai pas changé d'avis, moi. On a réalisé un très beau parcours et fait grandir le club ensemble.

Votre relation plutôt distante avec le président Pierre-Yves Revol revient à plusieurs endroits du livre. La regrettez-vous ?


J'ai effectivement eu cette expérience avec le président Revol. J'y ai ma part de responsabilité, je ne suis pas très bon avec ma hiérarchie. Aujourd'hui, je souhaite que cette expérience me serve de leçon. C'est pour ça qu'ici, à l'UBB, le président Laurent Marti et moi avons décidé d'instaurer une relation régulière. On se verra au moins une fois par semaine pour partager. C'est nécessaire pour faire évoluer le club et le sportif. Après, franchement, ma relation avec Pierre-Yves Revol n'est en rien responsable de notre mauvaise fin de saison avec le CO.

Quel était le problème, alors ?


Le manque d'humilité. On pensait tous qu'on jouerait les barrages. Faut dire qu'il y avait tellement peu de probabilités qu'on n'y soit pas... Je trouvais que les mecs avaient un peu changé depuis la victoire à Bordeaux-Bègles(12-16, 22e j.), le 13 avril. Je leur disais : "Les gars ! On va finir septièmes si on continue comme ça !" Je m'en veux de n'avoir pas réussi à les remettre sur les rails. J'ai sûrement manqué de vigilance.

« Quand le calendrier est sorti, je n'ai même pas regardé à quelle date tombait le match à Castres »


Leur avez-vous fait trop confiance ?

Mais bien sûr ! On avait tellement vécu de choses ensemble. Et c'est un tel groupe de compétiteurs, si bon lors des échéances décisives... Tu te dis que les mecs finiront par réagir, comme ils l'ont toujours fait. Et puis non. Le match contre Toulon est catastrophique. Ce jour-là, on a fait pleurer toute une ville. Pourtant, on avait fait un boulot tellement énorme jusque-là. On avait gagné huit fois à l'extérieur. C'est aussi l'année où on a entrepris le plus de choses avec les joueurs sur le plan du management. On a échangé en permanence, on a fait des voyages, on les a laissés construire des semaines d'entraînement, etc. Tout ça pour ça ?

Certains joueurs ont critiqué votre absence lors du barbecue présidentiel qui clôturait la saison...


Ils m'en veulent parce que je ne leur ai pas dit au revoir, oui. Mais sans déconner, c'est quoi ça à côté de l'erreur qu'on a commise ? J'ai franchement donné ma chemise pour eux. Quand tu sais combien c'est dur de gagner un bouclier de Brennus, j'ai le sentiment qu'on l'a abandonné sans combattre. C'est ce qui me fait le plus mal, qui me rend malade. Mais pourquoi on a fait ça ? Même aujourd'hui, c'est très vif. Alors, c'est vrai que ne pas être allé à cette fameuse grillade est sûrement un brin égoïste, mais franchement, je n'avais pas envie de les voir. De toute façon, ils le savaient. Je le leur avais dit dans le vestiaire juste après le match. Salut les gars, c'est fini, ciao ! Certains sont venus à la maison ou ont essayé de m'appeler pour me faire changer d'avis, mais je n'ai même pas répondu. Je n'avais pas envie de ça. Il fallait que je tourne la page. Tenez, quand le calendrier est sorti, je n'ai même pas regardé à quelle date tombait le match à Castres...

Votre choix de titulariser Yannick Caballero contre le RCT pour lui offrir une dernière sortie à domicile avant sa retraite a pu laisser croire aussi que vous n'aligniez pas votre meilleure équipe...

(Il coupe.) J'ai lu effectivement qu'un joueur disait que j'avais aussi manqué d'humilité. C'est faux. J'ai l'impression que celui ou ceux qui disent ça n'étaient pas avec nous dans le vestiaire. Ils ont bien vu quand même les problèmes qu'on rencontrait à certains postes, les blessures des uns, la méforme des autres... Moi, j'ai juste constaté que depuis le match à l'UBB, certains ne s'entraînaient pas comme il fallait. Après, j'ai sûrement manqué de vigilance, comme d'autres. Mais aujourd'hui, si c'était à refaire, je referais pareil. Yannick Caballero serait sur la feuille de match. Je ne vois pas ce que j'aurais pu changer. Ah si ! j'aurais dû annuler le stage à Saint-Lary, juste après la défaite à domicile contre Montpellier(9-12, 24e j.). J'aurais dû dire aux gars O.K., cassez-vous, retrouvez votre famille, prenez soin de vous et on se retrouve lundi pour préparer le match à Agen. Au lieu de ça, on est arrivés là-bas après deux défaites à la maison et je n'y ai pas senti le retour d'une bonne dynamique, même si on a gagné à Agen(10-17, 25e j.). Si je pouvais revenir en arrière, j'annulerais ce stage.

Ce livre dévoile aussi les trois clés de votre management. La première étant de "se rebeller"... Rebelle, vous ?

(Il sourit.) C'est vrai que lorsque Fred (Rey-Millet) m'a dit que j'étais un véritable rebelle, j'ai été surpris. Au premier abord, je n'ai perçu que la connotation négative du mot. Pour moi, un rebelle était le mec qui ne supporte pas les règles, qui se révolte contre tout, etc. Fred m'a répondu que non, que ce n'était pas que ça. Le rebelle est aussi un curieux qui va chercher des informations un peu partout, qui s'intéresse à la nouveauté, qui refuse un monde figé, qui fait tout pour progresser... Finalement, c'est un profil qui me correspond parfaitement.

« Ce n'est pas parce que je travaille quinze heures par jour que je suis plus fort que les autres »

La deuxième clé, c'est de "rêver"...

Oui. Parce que pour avancer, il faut rêver fort, rêver dur. Un rêve, ce n'est pas quelque chose que tu vas confier à la presse. C'est interne, c'est dire entre quatre murs, avec tes joueurs et ton staff : "Notre rêve absolu, c'est ça, voilà ce qu'on veut." Mais si tu as un rêve et que tu ne mets pas un plan d'action derrière pour tenter de le réaliser, ça devient un cauchemar, ça ne sert à rien. Exécuter, c'est la troisième clé de mon management. L'exécution se fait en accord avec les joueurs. C'est ce que j'appelle la raison d'être, l'objectif, les valeurs, le projet commun qui nous pousse à avancer ensemble.

Quel était votre rêve la saison dernière à Castres ?

Ce n'était pas d'être champion de France, puisqu'on venait de le devenir. C'était de marquer l'histoire du club, c'est-à-dire de gagner un deuxième titre d'affilée, ce que le club n'avait jamais réussi à faire. C'était notre rêve. Et quand ce rêve est là, tout près d'être réalisé, tu n'as pas le droit de ne pas le prendre. Mais qu'est-ce qu'on a foutu ?

Ce livre vous décrit aussi comme un technicien obsessionnel. D'accord ?


Ouais. Je suis un vrai obsédé (rires) ! Je suis engagé à fond dans mon job, mais ce n'est pas parce que je travaille quinze heures par jour que je suis plus fort que les autres. Il y a des gens qui n'ont jamais rien branlé de leur vie et qui ont une reconnaissance forte. Et d'autres qui ont besoin de marner pour exister. Moi, j'ai besoin de travailler. Je suis un mec laborieux, un mec qui s'est construit comme ça, par étapes. J'aime quand je maîtrise et contrôle le plus de choses possible. L'aléatoire, j'essaie de le supprimer complètement. Ça rend mes journées longues, je passe d'un truc à l'autre, mais ça me plaît. Je suis passionné par ce que je fais.

Quelle est la partie de votre métier que vous affectionnez le plus ?

Aujourd'hui, je suis plus attiré par le management et l'accompagnement des hommes que par le jeu. Mais je suis avant tout un technicien. Je sais que vous, les médias, avez l'habitude de cataloguer les entraîneurs, de dire qu'untel est un meneur d'hommes, qu'untel est paternaliste, qu'untel est un fin tacticien, etc. Mais c'est de la connerie, tout ça ! Aujourd'hui, si tu es respecté en Top 14, c'est parce que tu es un technicien. Si tu fais rêver tes joueurs en leur faisant miroiter je ne sais quoi et que derrière il ne se passe rien, ça ne va pas durer longtemps. Moi, j'aime quand mes joueurs jouent et se battent ensemble, quel que soit le rugby pratiqué. À Castres, j'avais un rugby différent de celui d'Oyonnax, et ici, à l'UBB, j'aurai un rugby différent de celui du CO, parce que je m'appuie sur le potentiel de mon groupe et sur la culture du club et du territoire. Ce qui me motive le plus, c'est de rendre les joueurs heureux autour d'un projet. Mais il ne s'agit pas juste de faire ami-ami avec eux. Je n'encourage pas les mecs à boire des bières ou à aller faire la fête. Ce n'est pas mon job et ils n'ont pas besoin de moi pour ça.

Vous dormez très peu, environ quatre ou cinq heures par nuit. Comment faites-vous pour tenir le coup ?


Quand j'ai un coup de pompe, j'ai un remède terrible : je me couche très tôt, environ à 20h30. Je prends un bouquin, je m'endors, et le lendemain, c'est reparti. Mais ça ne m'arrive pas souvent quand même. Mon rythme, c'est de me coucher à 23 heures et de me lever à 4 ou 5 heures. Le matin, à la maison, c'est calme, il n'y a personne autour, c'est là que je peux le mieux avancer sur les parties qui demandent le plus de réflexion. Parce qu'après, quand t'arrives au centre d'entraînement, ça ne s'arrête jamais. Et le soir, après le dîner, je traite tous les mails, toutes les choses que je n'ai pas pu régler dans la journée. J'ai toujours été comme ça. J'ai lu l'interview d'un entraîneur (Vincent Etcheto, dans Midi Olympique) qui disait que quand il avait une réunion à 8 heures, il arrivait deux minutes avant. Moi, j'en suis incapable, je n'ai pas ce talent-là. Il a de la chance, parce que moi, pour une réunion à 8 heures, il me faut arriver à 6 heures...

Un de vos rêves serait de donner des cours de management...


Oui, ç'a été un rêve et c'est devenu un projet. Ça pourrait me servir de transition vers mes vieux jours, parce que je ne suis pas quelqu'un qui ne fera que dalle une fois à la retraite. Ça me plairait de partager cette expérience. Pour ça, j'aimerais trouver un domaine dans le Minervois, d'où je viens, dans lequel on pourrait investir en famille. On en a déjà visité plusieurs. Mais ma priorité, aujourd'hui, c'est l'UBB. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  le radis le Mer 4 Sep 2019 - 18:55

Héhéhé, elle tombe bien cette interview par rapport au déplacement à Castres, nan ? :chambreur:
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5969
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  patrick le Mer 4 Sep 2019 - 19:35


_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 18901
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 53

http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Dr. Gregory Bouse le Mer 4 Sep 2019 - 20:09

patrick a écrit:Avant match de Reggiardo : https://twitter.com/i/status/1169265586385444866


:siffle:

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Flute-gifs-animes-8771040
Dr. Gregory Bouse
Dr. Gregory Bouse
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 166
Localisation : souvent nulle part...
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Mer 4 Sep 2019 - 21:53

le radis a écrit:Héhéhé, elle tombe bien cette interview par rapport au déplacement à Castres, nan ? :chambreur:

Ouaip mon Radis Wink , Urios veut gagner ce match, ça c'est une certitude, on est hyper attendu dans le Tarn, ce sera donc une rencontre très intéressante et instructive suppubb

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  flavio33 le Mer 4 Sep 2019 - 22:06

" J'ai lu l'interview d'un entraîneur (Vincent Etcheto, dans Midi Olympique) qui disait que quand il avait une réunion à 8 heures, il arrivait deux minutes avant. Moi, j'en suis incapable, je n'ai pas ce talent-là."

on t'embrasse vincent si tu nous regarde

_________________
le drop c'est l' éjaculation précoce de l'attaque
flavio33
flavio33
Orga
Orga

Nombre de messages : 1309
Localisation : merignac
Date d'inscription : 26/10/2015
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  krahknardz le Jeu 5 Sep 2019 - 2:04

flavio33 a écrit:" J'ai lu l'interview d'un entraîneur (Vincent Etcheto, dans Midi Olympique) qui disait que quand il avait une réunion à 8 heures, il arrivait deux minutes avant. Moi, j'en suis incapable, je n'ai pas ce talent-là."

on t'embrasse vincent si tu nous regarde

C'est surtout la fin de la phrase qui tue... rire rire rire
krahknardz
krahknardz
Team
Team

Nombre de messages : 3717
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Jeu 5 Sep 2019 - 7:50

https://www.sudouest.fr/2019/09/05/on-ne-va-pas-inventer-le-rugby-6523623-8.php

Avant Castres-UBB : « on ne va pas inventer le rugby »

par Denys Kappès-Grangé.

L’ancien manager du SUA Mauricio Reggiardo, désormais à la tête d’un Castres Olympique qui retrouve samedi Christophe Urios, se livre.

« Sud Ouest » Est-ce simple de préparer un match face à l’ancien manager emblématique de son équipe (Ndlr, Christophe Urios) ?

Mauricio Reggiardo. On reçoit d’abord le leader (Ndlr, co-leader derrière Lyon). C’est une équipe qui a été capable de remporter ces deux premiers matchs à la maison, qui a déployé un rugby à la hauteur des attentes et des investissements du club. On ne prépare pas un match face à l’ancien manager de Castres. On n’en parle surtout pas. Si chaque fois qu’un manager change de club, on doit parler de ça, il y en aura un paquet : ça avait déjà été le cas avec le Racing (Ndlr, Laurent Travers et Laurent Labit avaient été champions avec Castres avant de partir dans le club francilien).

Vos relations sont fraîches…


(Il coupe) Je ne le cache pas. Il n’y a pas de tabou. Aujourd’hui, on est sur des territoires opposés. Par le passé, on a joué ensemble, il m’a entraîné. On a deux forts caractères, c’est tout. Il y a des gens avec qui on a des affinités et d’autres non. Mais l’institution est plus importante que les hommes. Christophe Urios a fait un super travail au CO. Comme par le passé Matthias Rolland, comme Laurent Travers. À chaque fois que quelqu’un est passé, il a fait grandir le club. C’est désormais à moi de le faire. Christophe a été capable d’amener un groupe à être champion de France. Mais aujourd’hui, il est à l’UBB.

En fait, on voulait vous demander si, au-delà de vos relations, les joueurs qui étaient ses cadres tels que Jenneker, Capo Ortega, Tichit en faisaient un rendez-vous à part ?


Ce n’est pas un match anodin pour eux. C’est normal, ils ont été champions de France : ils ont vécu quelque chose d’extraordinaire. Mais aujourd’hui, Christophe a tourné la page. Les joueurs ont fait pareil.

Quel regard portez-vous sur votre début de saison ?

Sur le contenu du match contre Montpellier (26–25), on ne mérite pas de gagner. Mais pour l’engagement et l’investissement qu’ont mis les joueurs pendant deux mois de préparation, on le méritait. Au Racing (23–14), on n’est pas dedans pendant 10 à 20 minutes, mais après on revient… On peut faire mieux, individuellement et collectivement : on est en construction. On est en train de faire évoluer notre rugby. Il y a des choses qu’on a gardées de l’an dernier, d’autres qu’on a fait évoluer.

Le CO était très solide dans son ADN. Dans quel sens essayez-vous de le faire évoluer ?


La plus grande évolution, c’est dans la responsabilisation des joueurs : on veut un rugby basé sur la prise de décision. L’équipe avait la meilleure défense du championnat, elle était très costaude, très solide dans le combat. Le jeu était aussi très préétabli, on essaie de faire évoluer ça. Mais on ne va pas inventer le rugby, il faut d’abord respecter les bases et l’identité du club.

Le métier de manager est-il différent à Castres et à Agen ?

On était 13 dans le staff au SUA. Là, on est 22 ou 23. J’avais 28 contrats pros, là j’en ai 36. J’avais pas mal de jeunes joueurs qu’on essayait de développer, là c’est une équipe beaucoup plus mûre. Avec énormément de caractère : ça me plaît. Les jeunes (Ndlr, à Agen) ne m’ont jamais déçu dans l’investissement : les gamins rentrent sur le terrain sans se poser de question. Mais il fallait accepter que, parfois, ils commettent des erreurs. Quand tu as une équipe d’hommes, ils ont une autre façon de se préparer. On est plus exigeant avec eux du coup.

Agen jouait le maintien alors que Castres vise la qualification. Est-ce plus de pression ou plus de plaisir ?


Plus de plaisir. Peut-être aussi plus de pression… Si on descendait avec Agen, personne n’allait rien dire : on était le plus petit budget. Rester en Top 14, ce n’était que du bonheur. Quand tu te prépares à jouer le maintien, tu sais que tu vas gagner sept ou huit matchs dans l’année. On a fait 18 défaites ! Quand tu joues le haut de tableau, ça s’inverse. Tu joues pour aller chercher quelque chose d’important au lieu de la survie…

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Scalp le Jeu 5 Sep 2019 - 9:22

https://www.ladepeche.fr/2019/09/05/christophe-urios-je-pense-et-jespere-que-jaurai-un-bon-accueil,8394663.php

Retour de Christophe Urios à Castres : « Je pense et j'espère que j'aurai un bon accueil »

Publié le 05/09/2019

Après 4 saisons et un titre de champion de France passées sous les couleurs du Castres Olympique, Christophe Urios revient à Pierre-Fabre à la tête de l'Union Bordeaux Bègles.

Dans un contexte particulier, il va être confronté à des supporters castrais qui ont peut-être la mémoire trop courte en ne pensant qu'à la fin de saison dernière et en oubliant le Bouclier précédant. Il sera aussi confronté à un nouveau manageur castrais, en la personne de Mauricio Reggiardo avec lequel il ne vit pas une histoire d'amour.

Interview

Après deux victoires à domicile notables, le déplacement à Castres est-il devenu un gros test pour vous et votre équipe dans la mesure où c'est le premier match à l'extérieur ?


C'est exactement ça ! On vient de vivre deux victoires à la maison contre Toulouse et Toulon, deux grosses équipes avec des matchs que j'ai trouvés cohérents. Ceci dit à la maison, on a juste fait le boulot quoi ! Maintenant pour nous l'important c'est de se tester à l'extérieur, alors qu'on sait que la saison dernière, Bordeaux y a eu beaucoup de difficultés. On va voir si on a passé un cap face à une équipe de Castres qui est toujours difficile à manœuvrer.

Après un départ de Castres qu'on peut qualifier de tumultueux, quels seront vos sentiments lorsque vous vous retrouverez autour de la pelouse du stade Pierre-Fabre ?

À vrai dire, pour l'instant je ne le sais pas. Je verrai quand je serai au bord du stade.

Même si vous avec conduit le CO à un titre, avez-vous un doute sur l'accueil que peut vous réserver le public castrais ?


Non je n'ai pas de doute, j'ai eu de très bons rapports avec les supporters du CO pendant 4 années, je pense et j'espère que j'aurai un bon accueil.

Il le dit lui-même ce n'est pas une histoire d'amour entre vous deux, est-ce qu'il y a un problème particulier entre Christophe Urios et Mauricio Reggiardo, et est-ce que cela peut brouiller les cartes du match ?


Je ne comprends pas comment ça pourrait brouiller le match. Je prépare cette partie par rapport à mon équipe. Il s'agit qu'on fasse le meilleur match possible pour nous. Le contexte qui peut régner entre les manageurs n'aura pas d'influence sur le match en ce qui me concerne.

Forcément vous connaissez parfaitement votre adversaire du jour puisque vous l'avez quitté récemment et que son effectif a peu changé, est-ce un avantage pour l'UBB ?

Oui je connais bien les joueurs de Castres, à mon sens c'est un avantage.

Mais c'est peut-être le jeu de Castres qui peut vous surprendre ?

Je lis, j'entends dire que le jeu du CO a beaucoup changé, qu'on n'y pratique plus un jeu fermé, qu'ils prennent plus de plaisir. Je sais surtout qu'ils vont se resserrer sur les bases. Pour nous recevoir, le CO va se recentrer sur le combat, sur la conquête, les choses qu'ils savent faire et qui ont fait leurs forces. C'est une équipe orgueilleuse, qui a de l'expérience qui va jouer comme contre Montpellier avec du combat, voilà où ils seront forts ce week-end.

Donc pas de surprise possible pour vous ?

Non ! La surprise serait qu'il y ait une surprise.

Vous venez de sortir un livre qui est très révélateur de vos méthodes de management. Est-ce que vous ne donnez pas une partie des clés à vos adversaires en dévoilant cette méthode ?

Je pense que dans notre sport, on doit transmettre les choses. Je sais qu'il y a beaucoup d'informations dans ce livre, mais j'ai eu du plaisir à y participer, c'est un gros boulot, j‘espère que les gens auront du plaisir à le lire. (NDLR : «Etre meilleur ne s'arrête jamais», signé par Christophe Urios et Frédéric Rey-Millet vient de paraître aux éditions Eyrolles. Il raconte la dernière saison d'Urios vécue de l'intérieur)

Reggiardo : «chacun son ego»

Interrogé sur les différends existants entre lui et Christophe Urios, Mauricio Reggiardo a répondu : «Christophe et moi, nous avons des forts caractères. Chacun son ego. On n'est pas ami. Quand deux personnes ne sont pas des amis, cela ne veut pas dire que ce sont des ennemis. Il a ses amis, j'ai les miens, il fait le maximum pour son club, je fais le maximum pour le mien. Et ce week-end, il y a un match dans lequel il voudra gagner et dans lequel je veux gagner aussi. Il ne faut pas aller plus loin que ça».

Recueilli par J.A.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2876
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 3ème journée : Castres / UBB - Page 3 Empty Re: Top14 - 3ème journée : Castres / UBB

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum