AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

6 Nations 2020

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Aller en bas

6 Nations 2020 Empty 6 Nations 2020

Message  Scalp le Mar 21 Jan 2020 - 11:55


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Mer 22 Jan 2020 - 14:16


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Mer 22 Jan 2020 - 14:53

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Fabien-galthie-xv-de-france-la-victoire-tout-simplement/1101343

Fabien Galthié (XV de France) : « La victoire, tout simplement »

« Même si l'équipe est jeune et inexpérimentée », Fabien Galthié veut une équipe de France ambitieuse au Tournoi des Six Nations, qui débutera le 2 février face à l'Angleterre.
D.I. à Londres mis à jour le 22 janvier 2020 à 13h55

« Quel regard portez-vous sur l'Angleterre, finaliste de la Coupe du monde, votre premier adversaire du Tournoi des 6 Nations ?

L'Angleterre a toujours été une grande équipe, je l'ai vécu en tant que joueur, en tant que capitaine, cela a toujours été difficile de battre les Anglais. Ils savent s'adapter à toutes les conditions et aujourd'hui, peut-être plus qu'avant, ils pratiquent un jeu de haut niveau qui va nous obliger à élever nos standards.

Que serait un Tournoi réussi pour l'équipe de France ?

La victoire, tout simplement. Même si l'équipe est jeune et inexpérimentée, cela ne nous empêche pas d'être ambitieux.

Vous sentez-vous en mission pour redonner un souffle au rugby français ?

J'ai une responsabilité très forte et je voudrais fédérer le monde du rugby autour d'un projet. Notre équipe de France sera forte si nous partageons la même vision, la même ambition, la même identité. C'est la finalité pour moi, je pense que c'est autour de cette notion de partage que nous redeviendrons une grande nation. C'est autour de cette idée que je vis au quotidien avec Raphaël Ibanez (le manager) et avec mon staff, depuis notre prise de fonction, c'est ce que vous depuis trois jours à Nice avec mon capitaine et mon équipe. »

It's here!

The 2020 #GuinnessSixNations has officially been launched https://t.co/uwdpeTz6yH
— Guinness Six Nations (@SixNationsRugby) January 22, 2020

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Mer 22 Jan 2020 - 19:54

https://www.sudouest.fr/2020/01/22/les-premiers-indices-7095192-10142.php

Tournoi des VI-Nations : les premiers indices de la première liste…

Publié le 22/01/2020 à 19h10 par Denys Kappès-Grangé.

Alors que Galthié et Ollivon étaient à Londres ce mercredi pour le lancement médiatique du Tournoi, la première liste des 28 sera dévoilée jeudi


Les voûtes de briques de Tobacco Dock élèvent un décor de contrastes. Cet entrepôt de l’est de Londres est à la fois intimiste, vénérable et symbole d’expansionnisme commercial… En résumé ? Il constituait la scène idéale pour le lancement médiatique du Tournoi des Six-Nations qui débutera dans quelques jours. Charles Ollivon, qui s’y est rendu ce mercredi aux côtés d’un Fabien Galthié qui l’a désigné capitaine du XV de France, s’est peut-être fait cette réflexion lorsqu’il a pris la pose auprès d’Owen Farrell, Jonny Sexton et Alun-Wyn Jones.

C’est peut-être ce poids de l’histoire qui l’a poussé à faire profil bas lorsque, interrogé sur le premier match face à l’Angleterre que son équipe aura à disputer, le Basque du RCT a déclaré que « les Anglais font partie des deux meilleures équipes du monde ». Et que c’est justement pour cela qu’il ne savait pas s’il y avait « un meilleur moment pour les affronter » en dépit des hypothétiques stigmates laissés par leur défaite en finale de la Coupe du monde et des problèmes que rencontrent les Saracens, l’un des principaux pourvoyeurs du XV de la Rose qui sera relégué à l’issue de la saison.

Fabien Galthié s’est lui aussi refusé à toute déclaration tapageuse en reconnaissant que le rajeunissement du XV de France, dans lequel émargent 19 néophytes, s’inscrivait dans une « vision à moyen terme ». À savoir la Coupe du monde 2023 qui aura lieu en France… Mais le sélectionneur a aussi ajouté entretenir « une vision à court terme sur la compétition ». Un discours qu’il tient à Nice depuis lundi où les 42 joueurs convoqués se préparent dans l’optique du match contre l’Angleterre.

Après une première journée de prise de contact, lors de laquelle le manager Raphaël Ibañez leur a répété qu’ils étaient « légitimes » après leur avoir rappelé les cadres de vie et de jeu, les Bleus sont passés aux choses sérieuses avec une première séance à intensité, hier sur un terrain quadrillé par des lignes devant servir de repères de placement, qui trouvera un prolongement aujourd’hui lors d’un entraînement durant lequel les curseurs seront encore relevés.

Ossature


On a une équipe avec beaucoup d’envie et du talent. Mais le talent ne fait pas tout

Une montée en puissance qui permettra d’atteindre le point culminant de cette première semaine de travail puisque, à 12 h 30, Fabien Galthié communiquera sa première liste des 28 éléments qui resteront durant tout le week-end à Nice pendant que les 14 autres rejoindront leurs clubs pour disputer les matchs de Top 14 avant de revenir dimanche prochain sur la côte d’Azur.

Les choix du sélectionneur seront scrutés. Ils pourraient donner des indices sur sa première composition face à l’Angleterre. « Une bonne partie du groupe avec nous était à la Coupe du monde, a souligné Charles Ollivon mercredi. Il y a quelques repères. » Des repères que Fabien Galthié pourrait être tenté d’entretenir. Outre son capitaine, des cadres devraient être présents dans les 28, à commencer par le joueur le plus capé, Gaël Fickou (51 sélections), ou le plus âgé, Bernard Le Roux (30 ans). Jefferson Poirot, Camille Chat, Grégory Alldritt, Antoine Dupont, Romain Ntamack, Virimi Vakatawa et Damian Penaud devraient aussi former l’ossature de cette nouvelle ère.

« On a une équipe avec beaucoup d’envie et du talent. Mais le talent ne fait pas tout, a soufflé Charles Ollivon. Il y aura une grosse marche à franchir. » L’avertissement a bien été relayé par Fabien Galthié : « Lorsqu’on étudie l’adversaire (l’Angleterre), on se prépare à jouer une animation offensive et défensive, une stratégie de jeu incroyablement performante. Ça nous impose des standards très élevés, ça nous propulse sur la plus haute exigence. » La brique londonienne a sans doute fait résonner ces mots jusqu’à Nice.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  grospaquet31 le Mer 22 Jan 2020 - 21:06

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-francele-point-sur-les-joueurs-qui-devraient-etre-liberes-ce-week-end-1845527.html


Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié réduira ce jeudi son groupe de 42 à 28 joueurs, puisqu’un tiers du groupe disputera ce week-end la 14e journée de Top 14 avec évidemment des risques de blessures. Certains pourraient donc ne pas revenir à Nice dimanche soir et une hiérarchie va forcément se dessiner à certains postes.


L’heure du choix est déjà venue pour le staff du XV de France. A peine rassemblés depuis dimanche à Nice, les Bleus vont perdre 14 joueurs pour le week-end. Le sélectionneur Fabien Galthié dévoilera, jeudi à 12h30 dans un communiqué, les 28 joueurs qui seront conservés jusqu’au match contre l’Angleterre le 2 février, et donc les 14 autres qui rentreront en club pour disputer la 14e journée de Top 14 samedi et dimanche, comme prévu par l’accord entre la LNR et la FFR. Avant de revenir dimanche soir à Nice, à condition qu’ils ne se soient pas blessés. De fait, une hiérarchie va clairement se dessiner à certains postes.

Au sein d’un groupe large et rajeuni, certains choix feront évidemment plus de bruit que d’autres. Selon les dernières indiscrétions, Thomas Ramos pourrait être concerné. L’arrière du Stade Toulousain pourrait faire ses valises et rentrer dans la Ville Rose afin de préparer la réception de l’UBB, en tête du championnat, dimanche à 16h50. Au poste d’ouvreur en l’absence de Romain Ntamack qui restera sur la Côte d’Azur? Pour l’international aux 9 sélections parti prématurément de la Coupe du monde au Japon, le signe ne serait évidemment pas très encourageant.

Hounkpatin titulaire avec Castres contre le Racing sans ses internationaux?

Louis Carbonel, lui, pourrait pâlir de la concurrence au poste d’ouvreur avec Romain Ntamack et Matthieu Jalibert. Si c’était bien le cas, le jeune numéro dix de 20 ans pourra se dire qu’il a l’avenir devant lui et d’autres occasions de se montrer. Il pourrait alors être aligné contre le LOU à Mayol samedi. Même scénario possible pour ses partenaires Gervais Cordin et Julien Hériteau. Au poste de demi de mêlée, le Bordelais Maxime Lucu devrait lui aussi rentrer, ainsi que les Parisiens Kylan Hamdaoui et Lester Etien bien partis pour être alignés avec le Stade Français contre Clermont samedi soir. Ils sont notamment en balance avec les Montpelliérains Gabriel N'Gandebe et Arthur Vincent.

Devant, selon nos informations, le troisième ligne Dylan Cretin devrait finalement être conservé, alors que son partenaire de club Killian Geraci sera a priori mis à la disposition du LOU. Chez les piliers, Wilfrid Hounkpatin, appelé dimanche après le forfait de Dorian Aldegheri, est attendu à Castres pour un match extrêmement important contre le Racing, qui de son côté ne récupéra aucun international. Idem pour le pilier toulonnais Jean-Baptiste Gros.

C’est également le cas du talonneur toulousain Peato Mauvaka, retenu suite à la blessure d’Anthony Etrillard, et de son coéquipier de club, le jeune troisième ligne Selevasio Tolofua qui devraient être sur le terrain contre Bordeaux-Bègles. Des doutes également enfin pour les Bordelais Cyril Cazeaux (par ailleurs touché à un genou mercredi) et Cameron Woki. Les 14 joueurs concernés s’envoleront jeudi après-midi vers leurs clubs respectifs, avec peut-être une pointe d’amertume. Avant de revenir dimanche soir à Nice pour être à nouveau réunis à 42.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2985
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Mer 22 Jan 2020 - 22:41


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Jeu 23 Jan 2020 - 9:58


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Jeu 23 Jan 2020 - 11:07

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Avant-le-tournoi-des-six-nations-les-bleus-s-entrainent-en-intensite-augmentee/1101565

Avant le Tournoi des Six Nations, les Bleus s'entraînent en intensité augmentée

Fort de l'expérience lors de la dernière Coupe du monde, le staff français a décidé d'augmenter le rythme des entraînements en bleu : voici comment et pourquoi.

Renaud Bourel

Un changement anticipé

La révolution avait déjà eu lieu l'été dernier pendant la préparation à la Coupe du monde au Japon. Sous l'impulsion de Fabien Galthié, qui était encore adjoint, et Thibault Giroud, directeur de la performance, tous nommés pour renforcer le staff de Jacques Brunel, les Bleus avaient basculé dans une préparation physique intégrée au rugby. Les entraînements seraient donc plus intenses et plus rythmés. Idem pour le développement des qualités physiques, qui est effectué à l'intérieur des séances avec ballon.

Entraînement public intensif ce matin à Nice ! Les Bleus continuent de travailler pour préparer la réception du XV de la Rose le 2 février !

https://t.co/FqDrozBZFR#NeFaisonsXV #XVdeFrance pic.twitter.com/PqXjjwajNZ
— France Rugby (@FranceRugby) January 22, 2020

En même temps qu'inculquer une culture du travail différente et surtout bien plus exigeante, l'intention de l'encadrement était de faire correspondre au maximum le travail de semaine aux réalités du match. « L'entraînement à haute intensité prépare à la fois techniquement et physiquement, décrit le sélectionneur national. Dans un espace-temps limité, il s'agit de développer des compétences à la fois physiques, athlétiques, techniques et également collectives. Tout est fait conjointement à un rythme plus élevé que lors des matches. Plus cela va vite, plus le cerveau développe des connexions neuromusculaires et s'habitue à réaliser des gestes dans des situations de grande fatigue, de grande pression. »

Rivaliser avec les meilleurs

Cette nouvelle méthode n'avait pas qualifié le quinze de France pour les demi-finales du dernier mondial (éliminé en quarts par le pays de Galles), mais elle a contribué à grignoter un peu de son retard. « On avait des déviations de pratiquement 35 % sur certaines séquences longues et courtes par rapport aux meilleures nations, se souvient Giroud. Donc on s'est dit qu'il fallait désormais qu'on aille taper dans les mêmes intensités que les plus forts à l'entraînement. Pendant l'été, on a procédé par palier et ça nous a pris trois mois pour essayer de nous en approcher au maximum. Au retour du Japon, on était encore à 15-20 % de déviation en fonction des critères et des postes. Mais c'est constamment en évolution, et pendant le Tournoi, on va encore aller chercher plus haut. »

Toujours avec cette préoccupation lancinante d'instaurer une culture du travail et de l'effort. « Longtemps, le joueur français s'est dit que s'il ne s'économisait pas, il serait fatigué une fois qu'il aurait le ballon en sa possession, indique l'ancien joueur de foot américain. En réalité : non ! Le jeu sans ballon va vous permettre d'être en avance sur la défense, de prendre la ligne d'avantage, mais pour cela il faut être prêt physiquement. C'est un réel travail d'éducation pour que les mecs se rendent compte de ce qu'on leur demande. »

Un travail méthodique


Le point de départ est immuable : le projet de jeu est écrit par les entraîneurs. Ils vont tricoter leurs séances selon des thèmes de défense ou d'attaque à l'intérieur desquelles les préparateurs physiques corréleront des données athlétiques à atteindre pendant les exercices. « Les séquences à haute intensité sont là pour recréer la réalité du rugby en match selon le rugby souhaité et non pas une méthode pour développer uniquement l'aspect physiologique. La priorité c'est le rugby ! », assène Giroud. Mercredi matin, l'entraînement ouvert au public était axé sur l'énergétique. À savoir : des séquences longues de ballon vivant et courses explosives avec des temps de repos très courts au coeur d'un travail d'animation offensive.

Aujourd'hui, à huis clos, le sujet sera la défense et l'objectif physiologique neuromusculaire. Cette fois, les séquences seront plus courtes avec plus de repos. L'idée sera d'aller chercher de hautes vitesses et des changements de rythme avec un aspect énergétique limité. « Il y a un gros travail de planification scientifique en amont, rappelle le patron de la prépa physique. Quand on arrive sur un entraînement, on sait exactement ce qu'on va faire et pourquoi on va le faire. Après, cette planification se fait toujours dans un but de progrès. »

L'entraînement plus dur que le match


On a souvent entendu dans les travées de Marcoussis qu'il fallait, en semaine, garder de la fraîcheur pour le week-end. La donne a donc totalement changé sous l'impulsion de Galthié, qui explique : « Aujourd'hui, nous avons accès à la data, les entraînements sont monitorés et nous sommes capables de dire à des joueurs : "Voilà ce que vous devez être capables de faire si vous voulez progresser dans votre semaine, notamment grâce à l'exigence que vous allez mettre dans l'entraînement, et voilà ce que vous allez développer." Alors on va être concret sur l'intensité nécessaire, les distances précises, à des vitesses données, parce que dans n'importe quel sport, le cerveau enregistre ce qu'on lui demande de faire. Et si vous lui demandez d'être en capacité de réaliser des gestes à la vitesse maximale, à une intensité maximale sous un effet de fatigue maximale, et bien là vous êtes en train de progresser. »

Giroud abonde : « À l'entraînement, on essaie de créer des niveaux d'intensité largement supérieurs au match. À l'heure actuelle, un match de rugby en "ball in play" (ballon vivant sur terrain sans mauls, mêlées et touches) s'élève à 22 ou 24 minutes (soit 42 minutes de temps de jeu effectif). Pendant la préparation à la Coupe du monde, on a recréé à l'entraînement des "ball in play" de match. Et lors du stage en Espagne, nous avions essayé d'atteindre, sur 5 jours, l'équivalent de trois fois un match complet, en modulant les contacts. Au début, quand on faisait ce type d'entraînement à haute intensité, après quinze minutes, c'était ballons par terre, replacement en baisse. Ce qu'on voulait, c'est que les joueurs restent le plus lucide possible, atteignent les valeurs physiques souhaitées le plus longtemps possible pour se rapprocher de la réalité du match international. Et derrière, on a cherché à en rajouter un autre, puis un autre. En gros de les placer en surcharge pour que, quand ils arrivent en match, tout soit plus facile. Alors évidemment, pendant le Tournoi, on ne peut pas en faire autant, mais la philosophie et la finalité restent les mêmes. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Big'Ben le Jeu 23 Jan 2020 - 13:09

Il ne devait pas y avoir la liste des 28 dévoilée ? Ou alors c'est encore en cours ?
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 391
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Jeu 23 Jan 2020 - 13:26

Big'Ben a écrit:Il ne devait pas y avoir la liste des 28 dévoilée ? Ou alors c'est encore en cours ?

C'est pour aujourd'hui, mais je ne sais pas quand...., euh c'est maintenant Wink


Dernière édition par Scalp le Jeu 23 Jan 2020 - 13:30, édité 1 fois

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Jeu 23 Jan 2020 - 13:29

https://www.rugbyrama.fr/rugby/6-nations/2020/6-nations-2020-le-groupe-des-28-devoile-ramos-absent_sto7626462/story.shtml

14 joueurs libérés, Ramos à disposition de Toulouse


Fabien Galthié et le staff du XV de France ont dévoilé la liste des 28 joueurs qui vont rester à Nice ce week-end pour préparer le match contre l'Angleterre. Les 14 autres joueurs, non-retenus, retournent dans leurs clubs respectifs. C'est notamment le cas de l'arrière Thomas Ramos qui peut donc postuler pour le match contre l'UBB dimanche en Top 14.

Liste des 28 joueurs qui restent en stage à Nice :


Jefferson Poirot, Cyril Baille ; Julien Marchand, Camille Chat ; Demba Bamba, Mohamed Haouas ; Bernard Le Roux, Boris Palu, Romain Taofifenua, Paul Willemse ; Gregory Alldritt, Dylan Cretin, François Cros, Alexandre Fischer, Sekou Macalou, Charles Ollivon.

Antoine Dupont, Baptiste Serin ; Matthieu Jalibert, Romain Ntamack ; Gaël Fickou, Virimi Vakatawa, Arthur Vincent ; Gabriel Ngandebe, Damian Penaud, Teddy Thomas ; Vincent Rattez, Anthony Bouthier.

Liste des 14 non-retenus :

Jean-Baptiste Gros, Peato Mauvaka, Wilfrid Hounkpatin, Killian Geraci, Cyril Cazeaux, Cameron Woki, Selevasio Tolofua, Maxime Lucu, Louis Carbonel, Julien Hériteau, Lester Etien, Gervais Cordin, Thomas Ramos, Kylan Hamdaoui.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Jeu 23 Jan 2020 - 13:47


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Jeu 23 Jan 2020 - 13:57


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Big'Ben le Jeu 23 Jan 2020 - 14:50

Donc ça fait -3 pour Toulouse et pour nous, sachant qu'on ne sait pas vraiment si Cazeaux sera opérationnel. Ramos il revient sûrement suite aux pleurnicheries des toulousains. Ils ont Tedder qui a pas joué une seule minute en 10, il restera pas longtemps à Toulouse celui-là.
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 391
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Big'Ben le Jeu 23 Jan 2020 - 15:03

Les 28 de l'EDF par club :

ST : Baille - Marchand - Cros - Dupont - N'tamack (5)
RCM : Chat - Le Roux - Boris Palu - Vakatawa - Thomas (5)
MHR : Haouas - Willemse - Vincent - Ngandebe - Bouthier (5)
RCT : R. Taofifenua - Serin - Olivon (3)
UBB : Poirot - Jalibert (2)
LOU : Bamba - Cretin (2)
SR : Alldritt - Rattez (2)
ASM : Fischer - Penaud (2)
SF : Macalou - Fickou (2)

Je trouve que c'est assez homogène quand même, on est très loin de la domination des années phares de Toulouse et de Clermont qui fournissaient le 3/4 de l'EDF.
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 391
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Dr. Gregory Bouse le Jeu 23 Jan 2020 - 18:21

Scalp a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/6-nations/2020/6-nations-2020-le-groupe-des-28-devoile-ramos-absent_sto7626462/story.shtml

14 joueurs libérés, Ramos à disposition de Toulouse


Fabien Galthié et le staff du XV de France ont dévoilé la liste des 28 joueurs qui vont rester à Nice ce week-end pour préparer le match contre l'Angleterre. Les 14 autres joueurs, non-retenus, retournent dans leurs clubs respectifs. C'est notamment le cas de l'arrière Thomas Ramos qui peut donc postuler pour le match contre l'UBB dimanche en Top 14.

Liste des 28 joueurs qui restent en stage à Nice :


Jefferson Poirot, Cyril Baille ; Julien Marchand, Camille Chat ; Demba Bamba, Mohamed Haouas ; Bernard Le Roux, Boris Palu, Romain Taofifenua, Paul Willemse ; Gregory Alldritt, Dylan Cretin, François Cros, Alexandre Fischer, Sekou Macalou, Charles Ollivon.

Antoine Dupont, Baptiste Serin ; Matthieu Jalibert, Romain Ntamack ; Gaël Fickou, Virimi Vakatawa, Arthur Vincent ; Gabriel Ngandebe, Damian Penaud, Teddy Thomas ; Vincent Rattez, Anthony Bouthier.

Liste des 14 non-retenus :

Jean-Baptiste Gros, Peato Mauvaka, Wilfrid Hounkpatin, Killian Geraci, Cyril Cazeaux, Cameron Woki, Selevasio Tolofua, Maxime Lucu, Louis Carbonel, Julien Hériteau, Lester Etien, Gervais Cordin, Thomas Ramos, Kylan Hamdaoui.

A mon avis: Palu ou Willemse, Cretin et/ou Fisher, Vincent, Ngandebe seront en tribune.
Woki est un mutant Very Happy entre Cretin et Macalou, je le voyais d'ailleurs à la place du Lyonnais car Cameron est plus complet et plus physique. Un autre Macalou... :chambreur:
Pour Lucu, je pense vraiment qu'il n'est pas loin.

Ca fera du beau monde côté UBB pour se rendre à la Capitale intergalactique...(si j'avais remplacé par capitale du cassoulet, cela aurait rendu notre victoire moins éclatante, plus évidente...)
Dr. Gregory Bouse
Dr. Gregory Bouse
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 300
Localisation : souvent nulle part...
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  sudiste le Jeu 23 Jan 2020 - 18:25

Dr. Gregory Bouse a écrit:(si j'avais remplacé par capitale du cassoulet, cela aurait rendu notre victoire moins éclatante, plus évidente...)
Sûr qu'aller gagner à Castelnaudary c'est moins prestigieux :chambreur:
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10632
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Switch le Ven 24 Jan 2020 - 8:35

6 Nations 2020 Sans_t17

Ci-dessus, la répartition par clubs des sélectionnés, pour chaque nation.

Clairement, Edimbourg peut presque passer pour le XV du chardon, avec 16 des 39 sélectionnés écossais. Quand on dit que c'est une grosse équipe Rolling Eyes

_________________
Metal rules, motherfu***** ! rock
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4800
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Ven 24 Jan 2020 - 9:41

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Jefferson-poirot-xv-de-france-au-dela-du-capitanat-j-aimerais-avoir-un-role-dans-ce-groupe/1101966

Jefferson Poirot (XV de France) : « Au-delà du capitanat, j'aimerais avoir un rôle dans ce groupe »

La Coupe du monde difficile à digérer, le capitanat de l'équipe de France confié à Charles Ollivon, le Tournoi des VI Nations qui approche, le bon début de saison de Bordeaux-Bègles, Jefferson Poirot, comme à son habitude, n'a éludé aucun sujet. Le pilier international de l'UBB (27 ans, 33 sélections) s'est confié et croit fortement en un avenir radieux pour les Bleus.


Le sélectionneur Fabien Galthié a nommé Charles Ollivon comme capitaine du XV de France. Comment l'avez-vous vécu alors que vous étiez également pressenti, notamment pour avoir suppléé Guilhem Guirado dans ce rôle pendant la Coupe du monde ?

Je m'y étais un peu préparé car on ne me l'avait pas proposé. Il s'agit du début d'une nouvelle aventure et ma priorité était déjà de faire partie de ce groupe. C'est le cas. Mais au-delà d'être capitaine, j'aimerais avoir un rôle dans ce groupe. Il y aura de la déception si je ne fais pas partie des leaders. J'ai envie d'aider, d'apporter au quotidien comme je l'ai fait ces dernières années. En 2016, je suis arrivé sur la pointe des pieds. Puis je me construis jusqu'à être vice-capitaine pendant le Mondial. J'ai envie de continuer d'avancer avec cette équipe.

Fabien Galthié a précisé qu'il souhaitait avoir des leaders dans chaque ligne pour aider Charles Ollivon...

(il coupe) C'est la meilleure solution. On s'était beaucoup appuyé sur ce fonctionnement à plusieurs têtes à partir du Tournoi 2018. Ç'a bien fonctionné. Il faut partager les responsabilités. Fabien et Charles peuvent compter sur moi, ils savent que mon état d'esprit sera irréprochable.

Vous êtes capitaine de l'UBB, allez-vous vous freiner un peu en équipe de France ?

J'ai le respect de la hiérarchie. Il faut savoir rester à sa place et éviter d'ajouter une parole inutile. À la Coupe du monde, avec Guilhem (Guirado) et Louis (Picamoles), on fonctionnait en concertation. Je n'intervenais pas sans en avoir discuté avec eux. Je fonctionnerai de la même façon.

La Coupe du monde est-elle encore dans un coin de votre tête ou êtes-vous passé à autre chose ?

Elle est restée bien présente pendant presque deux mois après mon retour fin octobre. J'ai eu du mal à tourner la page.

La Coupe du monde ? « J'avais promis à ma famille que j'irais au bout »

Quand l'avez-vous tournée ?

Ça a été un cheminement quasi quotidien. Le match face à La Rochelle (victoire 20-15, le 22 décembre) m'a bien aidé à basculer totalement. J'étais présent avant, mais là, j'ai ressenti cette pression du derby. Ç'a été un match clé. Aujourd'hui, je pense encore à la Coupe du monde, mais la frustration est partie.

Pourquoi ça a été si difficile, si long ?

J'avais un goût d'inachevé. Je ne m'attendais pas à rentrer après le quart de finale (défaite 20-19 face au Pays de Galles). La Coupe du monde, je l'avais en ligne de mire depuis quatre ans. J'ai atteint cet objectif et derrière, forcément, il y a une petite sensation de vide. Il a fallu réenclencher. Ça prend du temps, mais j'ai été bien aidé par la dynamique positive de l'UBB (1er du Top 14).

Le scénario du quart de finale n'a pas dû aider...

Oui, encore une fois, on a l'impression d'avoir les capacités de gagner ce match et de passer à côté à la fin. Toujours la défaite encourageante... (il souffle) C'est le résumé des quatre dernières années. C'est une grosse frustration.

Uniquement de la frustration ou aussi de la colère ?

Plus de la tristesse, beaucoup de tristesse. Je m'étais promis des choses. J'avais promis à ma famille que j'irai au bout. Finale ou au moins petite finale. On a raté la dernière marche...

« Un staff qui colle à cette génération »


L'équipe de France va démarrer un nouveau cycle. Pourquoi faut-il y croire ?

Parce que je suis dans ce groupe et que j'ai l'intime conviction qu'il y a de la qualité. On a aussi une jeune génération talentueuse. Enfin, il y a un staff étoffé avec des compétences, composé d'entraîneurs proche des joueurs car ils étaient en club il n'y a pas si longtemps. Ils connaissent l'exigence de ce championnat et du très haut niveau. Ils collent à cette génération. L'alchimie peut être parfaite pour repartir de l'avant.

Pouvez-vous nous annoncer la fin des défaites encourageantes ?


(il se marre) Il le faut !

Vous allez recevoir l'Angleterre pour débuter le Tournoi (2 février, 16h). Est-ce le meilleur moyen de s'enflammer à nouveau en cas de victoire ou au contraire de tout de suite se coller le bordel en cas de défaite ?

On est à la maison, face aux vice-champions du monde, il n'y a grand-chose à perdre. C'est un bon moyen de bien entrer dans la compétition, de prendre la température pour les nouveaux. Ce n'est pas plus mal de débuter comme ça. Pour mes débuts en Bleus en 2016, j'avais affronté l'Italie au Stade de France. On était mené à vingt minutes de la fin et finalement on s'est imposé de justesse (23-21). C'était le feu ! Face à l'Angleterre, ce sera un bon révélateur.

La liste des 42 a été marquée par l'absence de nombreux mondialistes et la présence de nombreux jeunes. Vous vous êtes dit quoi ?

C'est logique finalement car il y a une nouvelle génération talentueuse qui arrive. De par mon expérience, je me sens garant du lien entre les générations. Mon but sera de mettre tout le monde à l'aise afin qu'on soit performant le plus rapidement possible. Mais je n'ai aucun doute. Cette génération s'adapte facilement, va vite.

À deux semaines du début du Tournoi, les ondes sont positives ?

Oui, tout semble rouler. On a vite reçu le plan de jeu et la planification des semaines d'entraînement. De l'extérieur, on a l'impression que ce n'est pas grand-chose, mais c'est énorme pour un joueur. Il n'y a plus qu'à...

« Christophe Urios est dur. Mais il sait aussi détendre l'atmosphère »


Il n'y a plus qu'à aussi avec l'UBB. Votre club réalise le début de saison quasi idéal. On a envie de dire enfin...

Oui, ça n'a jamais été comme ça. On a déjà réalisé de bons débuts de saison, mais l'important est de surtout bien la finir. Mais si on compare avec les années précédentes, il y a d'autres indicateurs qui prouvent qu'on est sur la bonne voie.

Pourquoi est-ce différent ?

Déjà la qualification en phases finales de la Challenge Cup. Avant, on ne pouvait pas se permettre de jouer sur les deux tableaux en raison d'un effectif à flux tendu. La compétition passait à la trappe et souvent elle cassait notre dynamique en Top 14. Quand tu envoyais quinze mecs qui ne jouaient généralement pas pour disputer un match de Challenge, au lieu de voir ça comme une opportunité de se montrer, le mec pensait surtout qu'on le faisait jouer car on ne comptait pas sur lui. Là, on la joue à fond, ça ajoute de la confiance et de l'émulation dans le groupe. C'est positif.

Quelle est la part de Christophe Urios dans renouveau bordelais ?

Il connaît parfaitement le Top 14, il sait parfaitement faire tourner son effectif, garder tous les mecs sous pression et créer une compétition saine en interne et bénéfique à tout le monde. Christophe est juste. D'abord, il fait ce qu'il dit. Ensuite, il est dur, mais il sait aussi détendre l'atmosphère. Il a aussi su adapter son plan de jeu à notre équipe. C'est sa force, on joue un jeu que notre équipe aime jouer. Il a compris l'ADN de l'UBB.

Pourquoi cette année, l'UBB ne va pas dégringoler et encore louper la qualification ?

C'est dur à dire. Mais contrairement aux années précédentes, à cette période du Tournoi, l'effectif était souvent déjà à bout de souffle. Là, ce n'est pas le cas.

Malgré les sollicitations, vous êtes toujours resté à l'UBB. Vous vous dites que vos choix sont enfin payants ?

(Il sourit) Je le dirai en fin de saison ! Mais c'est vrai que je vis enfin la saison que j'avais envie de vivre avec mon club. Je me pose moins de questions. Peut-être que j'ai perdu du temps, peut-être que sur l'instant T, je n'ai pas fait les bons choix. Mais je suis resté fidèle à mon club. J'ai toujours dit que je voulais gagner un titre avec l'UBB. J'espère vivre ses émotions. Je suis confiant, il y a une nouvelle dynamique. J'ai envie de profiter de ça. »



_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Ven 24 Jan 2020 - 9:50


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  jaja69 le Ven 24 Jan 2020 - 14:14

Switch a écrit:6 Nations 2020 Sans_t17

Ci-dessus, la répartition par clubs des sélectionnés, pour chaque nation.

Clairement, Edimbourg peut presque passer pour le XV du chardon, avec 16 des 39 sélectionnés écossais. Quand on dit que c'est une grosse équipe Rolling Eyes
+1 international Italien
+1 international Fijien (Mata)

_________________
«On prend goût aux douleurs que le rugby provoque. Un match qui ne fait pas mal est un match raté.» (Walter Spanghero)
jaja69
jaja69
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1581
Localisation : Talence
Date d'inscription : 19/09/2011

http://www.ubbrugby.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  marchal le Ven 24 Jan 2020 - 16:13

marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1775
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Sam 25 Jan 2020 - 9:23


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Dim 26 Jan 2020 - 1:01

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-pour-moi-je-suis-numero-10-reaffirme-jalibert-1847224.html

XV de France: "Pour moi, je suis numéro 10", réaffirme Jalibert


Un temps imaginé par le staff, le replacement à l’arrière de l’ouvreur de l’UBB Matthieu Jalibert ne devrait pas se produire. L’éventualité n’a pas été testée à Nice et lui a réaffirmé son souhait d’évoluer à son poste de prédilection.


Qui sera aligné à l’arrière contre l’Angleterre la semaine prochaine au Stade de France pour le premier match de l’ère Galthié? Au vu des entrainements depuis le début de semaine, le Montpelliérain Anthony Bouthier, pourtant néophyte et qui évoluait encore en Pro D2 la saison prochaine, tient la corde. Le Rochelais Vincent Rattez est une autre éventualité. Thomas Ramos, lui, est rentré à Toulouse ce week-end pour disputer, comme ouvreur, le choc contre l’UBB dimanche, tout comme le Parisien Kylan Hamdaoui, titulaire contre Clermont ce samedi soir (tous deux, comme les 14 autres joueurs libérés, reviendront à Nice dimanche soir).
"Pour être le plus efficace et le plus performant avec l’équipe de France, c’est à ce poste que je dois jouer"

Mais une autre option avait été envisagée par le staff ces dernières semaines: replacer Matthieu Jalibert de l’ouverture au poste de numéro 15. Visiblement, l’idée a été abandonnée et n’a pas été testée ces derniers jours. "Je n’ai pas du tout bossé à l’arrière, a indiqué le joueur de 21 ans ce samedi. J’ai eu une discussion avec Laurent (ndlr: Laurent Labit, l’entraineur des lignes arrières). Pour moi, je suis numéro 10. Pour être le plus efficace et le plus performant avec l’équipe de France, c’est à ce poste que je dois jouer. Il pourrait y avoir des modifications, je ne dis pas non, mais c’est au poste de demi d’ouverture que je pense pouvoir amener le plus de choses à cette équipe de France."

Deux ans après sa première et unique sélection en équipe de France, l’ouvreur de Bordeaux-Bègles ne se voit pas changer de poste pour le Crunch. Serait-ce un cadeau empoisonné de le faire jouer en 15? "Je ne sais pas, répond-il. Cela fait toujours plaisir de débuter un match en tant que titulaire avec l’équipe de France mais je pense que j’aurais manqué de repères au niveau international. Comme je le disais, pour être le plus performant et amener le plus de choses à cette équipe de France, c’est en jouant au poste auquel j’évolue tous les week-ends en club, c’est-à-dire en numéro 10. En plus, on a de très bons arrières dans le groupe des 42, il n’y pas de raison que je joue 15." Le message est passé.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Scalp le Lun 27 Jan 2020 - 19:16

https://www.sudouest.fr/2020/01/27/xv-de-france-bouthier-devrait-debuter-face-a-l-angleterre-7116160-4950.php

XV de France : Bouthier devrait débuter face à l’Angleterre

par Denys Kappès-Grangé.

Alors que Fabien Galthié dévoilera jeudi l’équipe qui débutera face à l’Angleterre dimanche au Stade France, des tendances se confirment : le Landais Anthony Bouthier (27 ans) devrait notamment vivre sa première sélection à l’arrière

Alors que le XV de France affrontera l’Angleterre, ce samedi à Paris lors de son premier match du Tournoi des Six-Nations, Fabien Galthié ne prendra la parole que jeudi pour dévoiler très officiellement la première composition de son mandat. Pour autant, l’ossature des Bleus apparaît déjà peu à peu.

Au poste d’arrière, c’est le Landais de Montpellier Anthony Bouthier qui devrait être titularisé selon nos informations. Ce joueur de 27 ans, qui vit sa première saison de Top 14 après avoir évolué durant cinq ans à Vannes entre la Fédérale 1 et la Pro D2, devrait vivre une première cape intense face aux vice-champions du monde qui sont spécialistes dans l’art de mettre une pression maximale sur les fonds de terrains adverses.

Alldritt en 8 ?

Au poste de talonneur, le forfait de Camille Chat (24 ans, 26 sélections) en raison d’une blessure au mollet implique – au-delà du coup dur pour les Bleus – très certainement la titularisation du Toulousain Julien Marchand. C’est Teddy Baubigny qui a été appelé ce lundi pour pallier le forfait de son coéquipier au Racing 92. Au rayon des « certitudes », on peut également ajouter la titularisation du capitaine Charles Ollivon sur l’aile de la troisième ligne.

Pour le reste, on ne peut faire état pour l’heure que de fortes présomptions. Il en va ainsi de la présence de Gaël Fickou au centre du terrain, que Shaun Edwards a déclaré avoir désigné capitaine de la défense : le Parisien devrait être associé à Virimi Vakatawa. Et il en va également ainsi de la charnière : aux côtés des « probables », ce sont les Toulousains Antoine Dupont et Romain Ntamack qui ont le plus souvent débuté. Le Rochelais Grégory Alldritt en numéro 8, Bernard Le Roux en deuxième ligne ou encore Damian Penaud à l’aile ont également de grandes chances de débuter.

Reste quelques interrogations. Elles touchent notamment l’axe droit de la mêlée. Qui endossera le numéro 4 au sein de l’attelage ? Et qui débutera à droite de la première ligne ? Demba Bamba ou Mohamed Haouas, néophyte au niveau international, mais surprenant à Nice…

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 4447
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6 Nations 2020 Empty Re: 6 Nations 2020

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum