AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Qui pour la montée - SO du 24/01

Aller en bas

Qui pour la montée - SO du 24/01

Message  patrick le Sam 24 Jan 2009 - 12:04

http://www.sudouest.com/accueil/sports/rugby/article/483740/mil/encore.html

RUGBY PRO D2 17E JOURNÉE, MONTÉE. Alors que le championnat est entré dans sa phase retour, nous avons sondé entraîneurs et joueurs de Pro D2. Ils voient (presque) tous le Racing-Métro finir en tête et accéder au Top 14
Tout n'est pas (encore) joué... - Auteur : julien duby j.duby@sudouest.com

L'exercice a forcément ses limites, puisqu'après-tout, il ne s'agit que d'un simple jeu de pronostics. À un détail près, les votants sont des initiés. Qu'ils soient entraîneurs, managers ou joueurs, un représentant de chacun des seize clubs de la Pro D2 a accepté de livrer à « Sud-Ouest » sa vision de la suite du championnat. Quel constat se dégage de cette consultation ?

1 Le Racing-Métro, grâce à son avance

Avec 7 points d'avance sur Albi, 9 sur La Rochelle et 10 sur Agen, le Racing-Métro 92 de Pierre Berbizier fait l'unanimité. À l'image de Toulon la saison dernière, le club du président Lorenzetti semble vouloir éviter à tout prix de risquer toute sa saison sur un match, en l'occurrence une finale d'accession. Battus à Limoges par des surprenants Montois la saison dernière, les Racingmen ont retenu la leçon.

Leurs adversaires ont bien compris le message. La plupart d'entre eux s'accordent d'ailleurs à dire que cette équipe « est très solide mais n'a rien d'impressionnant », comme le résume Thierry Peuchlestrade, l'entraîneur aurillacois. « Mais à part ça, enchaîne Thierry Cléda le manager de Pau, le Racing a tout ce qu'il faut pour faire respecter la logique. Un effectif très complet, des joueurs expérimentés, une grosse défense et surtout, il a déjà gagné quatre fois à l'extérieur sans avoir perdu chez lui. »

En clair, si personne n'a vraiment trouvé de point faible au Racing, beaucoup ont trouvé de grosses qualités à ses deux principaux rivaux, Agen et La Rochelle.

2 Agen et La Rochelle en embuscade

La renaissance agenaise de ces dernières semaines n'a échappé à personne. Cette équipe quelconque en début de saison est devenue une machine à gagner depuis le retour de son ailier vedette Rupeni Caucaunibuca. Thierry Peuchlestrade en a fait les frais avec Aurillac en décembre dernier. « J'ai été très impressionné par les Agenais, ils ont un jeu très complet. Caucaunibuca ? C'est un Nalaga bis. Mais même sans lui, ils nous auraient battus. On sent vraiment qu'ils montent en puissance. » Henry Broncan partage-t-il cet avis ? Le manager agenais, d'un naturel prudent, ne s'aventure évidemment pas à prédire la première place pour Agen en fin de saison. « Mais si nous avions déjà joué notre match au Racing (reporté au 15 février), mon vote aurait peut-être été différent... »

Un peu moins « bling-bling », le Stade Rochelais retient tout autant l'attention que le SU Agen. Régulièrement cité pour sa régularité et son expérience de la Pro D2, le « Stade » a surtout séduit cette saison par son jeu.

Depuis Bourg, Jean-Baptiste Dambielle suit les Rochelais de près « car mon frère (Benjamin) y joue et parce qu'ils pratiquent un très beau rugby. Ils risquent d'être là en fin de saison, car ils doivent beaucoup recevoir dans cette phase retour. Et surtout de grosses cylindrées. »

Principal intéressé, Rémi Vaquin, le troisième ligne rochelais veut y croire. « Je nous vois premier, parce que si nous prenons conscience de notre potentiel, je suis persuadé que nous en sommes capables, sinon, Agen et le Racing ne se priveront pas pour en profiter. »

3 Pour les demies c'est ouvert

En fait le seul terrain où l'on ne mette pas tous les pronostiqueurs d'accord, concerne finalement les deux places restantes pour la qualification aux demi-finales, derrière Agen et La Rochelle. Si Albi actuel deuxième, conserve légitimement une marge sur les autres, tout le monde semble se méfier de tout le monde.

Lyon, bien sûr, bénéficie de cette réputation d'équipe à fort potentiel. « Ils se sont qualifiés de justesse l'an dernier et ils possèdent de bonnes individualités. Mais ils s'expriment mieux quand ils ne sont pas sous pression », estime Cléda qui sera sans doute ravi d'apprendre que ses Palois inspirent également quelques craintes. Mais la lutte semble particulièrement ouverte à ce niveau du championnat puisque même Aurillac et Oyonnax où il est toujours très compliqué d'aller jouer, sont pris très au sérieux

4 Bourg-en-Bresse n'y échappera pas

Si Bourg n'a pas fait le plein des voix dans la catégorie des favoris pour la descente, c'est sans doute parce que deux entraîneurs ont préféré s'abstenir de « jouer » avec des équipes en grande difficulté. C'est aussi parce que Jean-Baptiste Dambielle veut encore y croire. « Je sais bien qu'on est mal parti, mais non, je ne vais tout de même pas pronostiquer une descente de Bourg. »

Dans les faits pourtant, personne ne croit vraiment que le promu puisse s'en tirer. Concernant Béziers, qui n'est pourtant guère mieux loti, le poids du passé vient à la rescousse. De nombreux entraîneurs ont hésité avant de se résoudre à « condamner » cette place forte. « Mais après un si mauvais début de saison, je ne vois pas comment ils pourront revenir », résume Henry Broncan.


On joue où nous ? Dans une autre division ? mad2

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 17416
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum