AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Pierre-Yves Revol à la Ligue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pierre-Yves Revol à la Ligue

Message  patrick le Mar 3 Mar 2009 - 11:17

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2008-2009/sport_sto1861910.shtml

Top 14 - 03/03/2009
Révolution en vue

Pierre-Yves Revol, le nouveau président de la Ligue Nationale, veut réformer le Top 14 dès la saison prochaine. Phases finales étoffées, "salary cap", et régles plus strictes autour des transferts sont à l'étude. Selon Midi Olympique un accord est sur le point d'être trouvé.

Les premières réformes ne vont pas se faire attendre. Fraîchement élu à la tête de la LNR, Pierre-Yves Revol travaille avec ses collaborateurs à une refonte rapide du Top 14 sur la forme mais aussi sur le fond. Le comité directeur de la Ligue, réuni vendredi dernier à Paris, s'est mis d'accord pour une évolution du championnat. Il a même trouvé un calendrier cohérent pour viabiliser une formule qui nécessiterait pourtant un date supplémentaire. Tout pourrait être enterriné le 2 avril, date du prochain comité directeur.

Des phases finales étoffées

L'ancien président du Castres olympique souhaite mettre en place une phase finale plus consistante en accordant aux deux premiers clubs de la phase régulière le droit de choisir le stade de leur demi-finale. Une juste récompense réclamée depuis longtemps. Ils bénéficieront aussi d'une semaine de repos pour préparer cette échéance car leurs adversaires seraient déterminés à l'issue d'un match de barrage entre le troisième et le sixième d'un côté, et entre le quatrième et le cinquième de l'autre. Un façon de maintenir jusqu'à la dernière journée l'intérêt de la phase régulière.

Ce nouveau schéma pose une nouvelle fois le problème du calendrier avec l'intégration d'une date supplémentaire. Les responsables de la LNR auraient trouvé la parade avec la mise en place de cinq doublons et la programmation de trois journées en semaine. Le championnat débuterait le 15 août pour une finale prévue le 29 mai.

Vers un "salary cap"

Si tous les clubs devraient finalement accepter la nouvelle formule du Top 14 et donc le calendrier qui en découle, quelques-uns devraient tousser au moment d'évoquer la réforme financière voulue par Pierre-Yves Revol. En effet, le "salary cap" est le cheval de bataille de la nouvelle équipe dirigeante selon laquelle l'avenir du rugby français passait par cette réforme. Un groupe de travail, guidé par le vice-président Patrick Wolff et soutenu par le centre de droit et d'économie du sport de Limoges, a étudié les systèmes déjà en vigueur en Angleterre et aux Etats-Unis pour arriver à ficeler un modèle de "salary cap" viable dans l'hexagone.

D'autres mesures du même acabit seraient à l'étude pour assurer le développement durable du rugby tricolore. C'est dans ce souci d'assainissement des finances et pour éviter toute dérive que la LNR compte apporter des modifications au régime des mutations "afin de moraliser les transferts et de limiter les effets d'annonces prématurées." La saison prochaine, l'annonce de la signature de tout élément liant un joueur à un nouveau club sera interdite jusqu'au 31 janvier, sous peine de sanction financière pouvant osciller entre 5 000 et 250 000 euros envers les clubs et d'une suspension pour les joueurs incriminés.

Toutes ces propositions seront étudiées le 2 avril, la première date importante du mandat de Pierre-Yves Revol... le début d'une nouvelle ère pour le rugby professionnel.


Ca bouge Shocked

Manque plus que la limitation du nombre de joueurs non sélectionnables en EDF, mais là Rolling Eyes


Dernière édition par patrick le Sam 4 Avr 2009 - 0:09, édité 1 fois

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16113
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

la suite avec Wolf dans l'Equipe.fr

Message  patrick le Lun 9 Mar 2009 - 19:10

http://www.lequipe.fr/Rugby/20090309_173209_bientot-un-salary-cap.html

09/03/2009 17:32
Rugby - Top14 - Bientôt un «salary cap» ?
Patrick Wolff réfléchit à l'adoption d'un «salary cap» (L'Equipe)

A l'image du championnat anglais, la Ligue nationale de rugby réfléchit à l'adoption d'un «mécanisme permettant de bloquer les masses salariales» des clubs professionnels français. Patrick Wolff (Photo L'Equipe), le vice-président de la LNR l'explique ainsi : «Malgré certaines imperfections, on pense aujourd'hui qu'il est nécessaire de trouver des mécanismes permettant de bloquer les masses salariales, peut-être en fixant un montant maximum de masse salariale que les clubs, collectivement, ne puissent pas dépasser».

35% d'étrangers
La LNR a mis en place un groupe de travail, présidé par le vice-président de la LNR, qui doit soumettre ses propositions sur l'encadrement de la masse salariale au Comité directeur le 2 avril prochain, alors que l'arrivée de nouveaux joueurs étrangers est annoncée pour la saison prochaine. Cette année, le contingent étranger représente déjà 35% des effectifs professionnels. Et il devrait se renforcer avec les arrivées, déjà signées, de James Haskell et Tom Palmer au Stade Français, Riki Flutey à Brive et celle prévue de Jonny Wilkinson à Toulon, Bayonne ou Perpignan.

«Cet afflux de joueurs étrangers, en particulier britanniques, ne nous réjouit pas du tout, a expliqué Patrick Wolff. On ne peut pas durablement accueillir dans un pays comme le nôtre les meilleurs joueurs du monde sous peine de déséquilibrer le rugby mondial. On n'a pas vocation à être les seuls à jouer au rugby.»

Bloquer les gros salaires
Ce groupe de travail réfléchit à «une deuxième mesure, qui viendrait compléter la précédente, a poursuivi M. Wolff. Il s'agirait de bloquer les cinq ou dix salaires les plus élevés dans chaque club. Si un club veut Carter ou Chabal, qu'il le fasse venir, mais qu'on ne puisse pas le faire dans un même club, en tout cas, on ne peut pas se permettre qu'un seul club assèche le marché des transferts.»

Autre piste évoquée par Patrick Wolff : «Réformer la DNACG [Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion, ndrl]. Cela viserait à lui donner les moyens d'anticiper beaucoup plus les problèmes, d'aller plus loin en matière d'analyse de prévision.» (Avec AFP)

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16113
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

SO du 03/04

Message  patrick le Sam 4 Avr 2009 - 0:16

Après l'ère Blanco, la ligue commence enfin à avoir des c.....s

RUGBY LIGUE, GRENOBLE. Les débats ont été animés mais le président Pierre-Yves Revol a été suivi par son comité directeur
« Majorité confortable » pour les réformes

Quand on veut réformer, il faut le faire tout de suite. Ce qui vaut pour la politique vaut aussi pour le sport. Quatre mois seulement après son élection à la présidence de la Ligue nationale de rugby (LNR), Pierre-Yves Revol a obtenu, hier à Grenoble, l'aval de son comité directeur sur ses trois mesures phares. Mais cela n'a pas été de tout repos.

Le successeur de Serge Blanco décrit l'ambiance d'une jolie formule : « Les débats ont été animés comme il se doit lorsqu'on parle de sujets passionnels entre gens passionnés. Mais sans débordements excessifs ». Malgré les divergences, ses propositions ont été adoptées « à une très grande majorité ».

Pas de barrage contre le barrage. Malgré les réticences du Stade Toulousain, l'instauration de matches de barrage à partir de la saison prochaine dans le Top 14 (1) suit son cours. Pour être effectif, ce changement de format de la phase finale devra être validé par l'assemblée générale du 7 mai, sachant qu'il faudra caser une date supplémentaire, sans doute mi-mai, dans un calendrier déjà surchargé. « Oui, mais pour quatre équipes, relativise le président Revol. Les internationaux ne seront pas plus exposés pour autant ». Le troisième de la phase régulière accueillera le sixième, le quatrième le cinquième, les vainqueurs accédant aux demi-finales. Reste à savoir si le premier et le deuxième auront l'avantage du terrain au tour suivant. La question n'a pas été tranchée.

Le « salary cap » passe le cap

La masse salariale des clubs sera plafonnée, mais seulement à partir du championnat 2010-11. Le maximum autorisé, qui ne pourra dépasser 52 % de leur budget, entraîneurs non compris, se calera sur la moyenne des trois plus importantes masses salariales de la division sur l'exercice écoulé, « avec un pourcentage d'évolution ne pouvant en aucun cas excéder 10 % ». Sinon, des sanctions en points sont prévues. En complément, il se pourrait que les dix plus gros salaires de chaque club soient également encadrés. Mais de manière globale, pas individuellement. Pour l'heure, ce n'est qu'une piste de réflexion.

Dans l'intérêt des Bleus. À partir de la saison 2010-11, chaque effectif professionnel devra compter au moins 50 % de joueurs issus des filières de formation françaises, le seuil passant ensuite à 70 %. « Les joueurs venant du monde entier nous apportent une valeur ajoutée incontestable », a quand même tenu à souligner Pierre-Yves Revol. Quant à la réduction de l'élite, elle n'est pas pour demain : « Dans mon esprit, le Top 12 n'a jamais été dans l'air du temps. C'est hors de question ».

(1) La saison 2009/2010 débutera le week end des 14 et 15 août.
Auteur : Emmanuel Commissaire, envoyé spécial


Budgets limités (même si c'est tout de même au niveau de la moyenne des 3 plus gros) et stabilisés, encadrement des plus gros salaires, 50 puis 70% de l'effectif formé en France, ça va un peu changer le paysage. Va falloir sérieusement bétonner pour ne pas se faire piller si le dédommagement pour la formation n'est pas conséquent. Autre solution, proposer mieux ici qu'ailleurs et là, ça veut dire Top14 et budget à la hauteur. Allez, on commence demain Very Happy

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16113
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Yves Revol à la Ligue

Message  patrick le Sam 4 Avr 2009 - 0:35

Voici le lien vers le communiqué officiel http://www.lnr.fr/omm/upload/CP_CD_2_avril_2009.pdf

Le joueur ayant commencé le rugby à plus de 18 ans (après par exemple une pratique de haut niveau dans un autre sport) sera donc considéré comme non formé en France et ce, quelle que soit sa nationalité.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16113
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Yves Revol à la Ligue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum