AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Entre deux matches, Raphaël Lagarde, ouvreur de Bordeaux-Bègles, aime à revenir dans sa commune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entre deux matches, Raphaël Lagarde, ouvreur de Bordeaux-Bègles, aime à revenir dans sa commune

Message  Alain le Jeu 26 Mar - 10:45

http://www.sudouest.com/gironde/sports/rugby/article/540864/mil/4329189.html

Une réflexion, lancée lors de la soirée Rugby y Toros, illustre parfaitement l'attachement de Raphaël Lagarde à Captieux. « Cela faisait un mois que je n'étais pas venu ici, et cela me manquait », glissait le demi d'ouverture de l'Union Bordeaux-Bègles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Raphaël, entouré par les gloires agenaises Daniel Dubroca et Jean-Jacques Crenca. (photo o.E.)

Le parcours du jeune homme montre que l'on peut allier ses ambitions de joueur professionnel et un attachement à un territoire. Même si pour Raphaël, certains horizons girondins peuvent parfois paraître lointains. Gamin, il a commencé à manier le cuir au sein de l'école de rugby de Captieux. Il a continué même quand il était au collège à Bazas. En troisième, il rejoint Langon, attiré par le niveau des équipes de jeunes. Mais cela ne suffit pas. « Pour évoluer en Crabos, il fallait que je parte à Bègles. »

Que nous disent les cartes routières ? Qu'il y a environ 70 kilomètres entre Captieux et la cité béglaise. La distance est abordable, mais l'éloignement est surtout celui du coeur pour Raphaël Lagarde. « Quand je suis parti à Bègles, j'ai trouvé ça un peu dur », raconte la nouvelle vedette d'un rugby capsylvain qui a toujours su fournir des joueurs de qualité. « Heureusement que je ne suis pas parti seul et qu'il y avait Morgan Sourillan, qui venait de Langon lui aussi, avec moi. »

Le bon pote est depuis reparti dans la sous-préfecture. Entre Captieux et Bègles, l'ouvreur n'oublie pas d'ailleurs de jeter un oeil aux résultats du Stade Langonnais, que son père entraînait la saison dernière. « J'ai des copains qui y jouent, comme par exemple Morgan ou Julien Lavie. » Les Langonnais ont quelques difficultés en trophée Jean-Prat, qu'ils ont entamé par deux défaites, avant de se reprendre face à Périgueux. « Il ne faut pas oublier que, quoi qu'il arrive, ils ont déjà fait une bonne saison en se qualifiant pour le Jean-Prat. Maintenant, ils affrontent les meilleures équipes de Fédérale 1, dont certaines ont sans doute leur place en Pro D2. »

« Je suis un peu casanier »

Personnellement, Raphaël Lagarde fait peu à peu sa place dans le jeu béglais. Un problème à l'oeil l'avait privé d'un déplacement à Albi. Mais il avait pu ainsi rester jusqu'au dessert lors de la soirée Rugby y Toros, organisée à Captieux par son grand-oncle André Durantau. Affichant un grand sourire, il était parfaitement heureux à la table des personnalités. « Moi, je suis un peu casanier. J'adore être ici », confiait-il entre deux plats.

Sur le terrain, tout a l'air d'aller également. À l'image de son équipe, le Capsylvain monte en puissance cette saison, en s'imposant à l'ouverture. Il garde néanmoins les pieds sur terre. « Là, je suis en contrat Espoirs. J'ai signé pour deux ans, avec une année de contrat pro la saison prochaine. Ensuite, je verrai comment ça se passe, notamment en fonction du staff et des joueurs qui seront là à la fin de mon contrat. »

Il est néanmoins des engagements que Raphaël n'hésite pas à prendre. Lui qui vient à Captieux « dès qu'il le peut » à déjà réservé le premier week-end de juin, pour la feria Rugby y Toros. Le vendredi, il devrait d'ailleurs venir encourager ses copains lors de l'intervillages face à Bernos-Beaulac et Grignols. Et il ne faudrait pas trop le pousser ce soir-là pour qu'il descende des tribunes...

Auteur : olivier escots

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Raphael Lagarde sur sport aq ce jour

Message  Alain le Dim 15 Nov - 13:57

Sur sport'aq ce jour Raphael Lagarde, portré de l'ancien joueur à 7 vers la 13.05mn

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=h33a_sportaqui&video_number=0

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum