AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  bordelais le Mar 28 Avr 2009 - 18:38

JUPPE POUR UN GRAND STADE DE FOOT A BORDEAUX

MOI CA ME BRANCHE BIEN SURTOUT SI ON RECUPERE LESCURE POUR L'UNION BORDEAUX-BEGLES

quel beau stade pour le rugby, mais au prix du metre carre en ville ca peut aussi devenir un bel emplacement pour y construire de jolis appartements ..............................

http://www.sudouest.com/accueil/sports/football/article/573791/mil/4460891.html

SPORT. Le maire de Bordeaux a créé la surprise hier en annonçant, lors du conseil municipal, vouloir pousser le dossier d'un nouveau stade, dans l'optique de l'Euro 2016

A Bordeaux, Juppé relance le débat autour d'un futur "Grand stade"


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Profitant de l'engouement autour des Girondins, Alain Juppé a relancé le projet d'un stade de 50 000 places. (Photo archives Thierry David)

Hier, Alain Juppé a entamé son conseil municipal par un sujet qui n'était pas à l'ordre du jour. Il n'a pas manqué de surprendre l'opposition. En félicitant les Girondins pour leurs dernières prestations, le maire de Bordeaux a déclaré son intention de « s'attaquer au projet du grand stade que l'équipe mérite », ajoutant qu'une agglomération comme Bordeaux métropole le méritait également.

Ce projet de stade d'une capacité d'au moins 50 000 places - Chaban-Delmas en compte 33 000 - alimente les conversations footballistiques depuis plusieurs années déjà. Mais c'est lors de la campagne municipale de 2007 que le sujet avait refait surface dans les discours du maire sortant et de son adversaire Alain Rousset, avant de retomber dans les oubliettes.

En fin de semaine dernière, Laurent Blanc, l'entraîneur des Girondins, avait déclaré dans une interview à « L'Équipe » que les politiques locaux ne voulaient pas « d'un stade privé », comparant le stade Chaban-Delmas - public - à un « musée ».

Appel aux partenaires privés

Alain Juppé a implicitement démenti ces allégations, non seulement en reprenant l'idée d'un grand stade à son compte, mais en déclarant vouloir faire appel à des partenaires privés pour son financement. « La ville reprend l'initiative », a-t-il dit avant d'annoncer que certains partenaires seraient déjà intéressés. Parmi eux, la chaîne de télévision M6, propriétaire des Girondins. Visiblement tenu informé de l'initiative du maire de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, le président du club, s'en félicitait hier soir. « Il n'y a pas lieu de s'enflammer pour l'instant. Mais c'est une déclaration d'intérêt importante, a déclaré Jean-Louis Triaud. Nous avons lancé avec M6 une étude de faisabilité pour construire un grand stade à Bordeaux. Seul un partenariat public-privé nous permettrait d'aboutir. L'idée de l'implanter à Bordeaux-Lac est cohérente. »

Dans sa déclaration, Alain Juppé a en effet mentionné Bordeaux-Lac comme destination souhaitable. Or deux emplacements sont envisageables. Un terrain attenant aux parkings de la foire expo. Et celui de la « friche Alfred-Daney », en face d'Auchan-Lac, où le promoteur Apsys a un dossier d'immobilier commercial déjà ficelé.

Retoqué dernièrement en CDAC (commission départementale d'urbanisme commercial), le projet d'Apsys pourrait-il renaître adossé à un projet de grand stade ? L'avenir le dira.

« D'ici à 2016, il faut se dépêcher », a encore dit Alain Juppé, comme en réponse à l'impatience de Laurent Blanc. C'est en effet à cette date que se tiendra l'Euro, pour lequel la France a posé sa candidature en tant que pays hôte et dont certains matches pourraient se dérouler à Bordeaux.

Partie du plan de relance

Si les déclarations de l'entraîneur des Girondins datent de la semaine dernière, la décision de remettre ce projet sur la table est sûrement antérieure. « Il serait injuste que la ville de Bordeaux finance un tel projet seule », a déclaré le maire de Bordeaux tout en annonçant avec confiance que l'État assumerait probablement une partie du financement. Il y a plus d'une semaine de cela, on se souvient de la présence de Bernard Laporte dans les tribunes du stade Chaban-Delmas pour assister à la défaite de Lyon.

Le lendemain, Alain Juppé et le secrétaire d'État chargé des sports s'étaient retrouvés pour discuter. « Ce dossier pourrait figurer dans le plan de relance de l'économie », a encore glissé hier Jean-Louis Triaud. Il se pourrait fort que Bernard Laporte l'ait signifié la semaine dernière à Alain Juppé.

L'annonce du maire de Bordeaux de soutenir un tel projet est importante pour le dossier de la France, pays notoirement pauvre en stades d'envergure, dans l'optique de sa candidature à l'organisation de l'Euro 2016. Pour Alain Juppé, cette échéance est le meilleur moyen d'attirer les investisseurs privés indispensables et de doter Bordeaux d'un stade plus moderne et plus grand, même si les diagnostics divergent quand au remplissage et à la rentabilité d'un complexe d'une telle taille.

Pierre Hurmic, conseiller municipal d'opposition (Verts), ne conteste pas le besoin d'un stade de ces dimensions. Étonné par l'annonce « surprise » du maire en introduction du conseil municipal, il se dit « extrêmement réservé quant au financement public du foot business. Les clubs sont des sociétés commerciales parfois même cotées en bourse, dit-il. Si les Girondins ne sont pas contents du stade actuel, qu'ils l'assument à leurs frais. »

Alain Juppé n'est pas connu pour la fréquence de ses apparitions au stade. Il montre néanmoins qu'il supporte à sa manière les Girondins mais surtout qu'il sait, lui aussi, saisir la balle au bond.

bordelais
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1446
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 24/03/2008
Humeur : "no scrum, no win"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  patrick le Mar 28 Avr 2009 - 19:16

Pour les appartements, ça semble un peu compromis, l'architecture du stade étant classée.
Par contre, on peut en effet se demander ce qu'il deviendrait si les Girondins ne l'utilisait plus.
Mise à part si on en réduit la capacité, je ne vois pas ce que l'Union en ferait. Même en Top14 avec une équipe qui tourne, 15 à 20 mille places seraient largement suffisantes surtout si 1 ou 2 fois par an le nouveau stade était empruntable. Pour un club moderne de rugby il faudrait donc au minimum condamner/transformer (sans les détruire) les virages et peut être aménager les structures de réceptions pour les partenaires (loges + repas + restaurant) et les supporters (bodéga + commerces). A suivre, mais je pense qu'on est dans ce bon vieux Musard pour un certain temps quitte à lui aussi le faire évoluer.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15512
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

stade à Bordeaux

Message  terrasson-jean-paul le Mar 28 Avr 2009 - 23:24

Bonsoir Patrick,
On rentre de réunion, et ce que tu dis ,personne n'a eu ton idée que je trouve excellente. C'est certains qu'en 2016, les manchots, vont aller au lac, il y aura tout un conplexe, pour moi l'idée Juppé est bonne et va procurer du travail.
Mais on va encore jouer à Musard, regarde Toulouse ils ne jouent pas toute la saison au stadium. Mais ton projet merite une étude très sérieuse, et pourrait faire des envieux. Pour le Match de grenoble le repas se précise.
Amitié Don camillo :clap: fan fan fan fan :yeah: :friendship: :friendship: :friendship:

terrasson-jean-paul
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 97
Localisation : Artigue prés Bordeaux
Date d'inscription : 27/12/2008
Humeur : super bonne quand l'union gagne
Age : 71

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  patrick le Mar 28 Avr 2009 - 23:48

Oh non, je ne pense pas être le premier à y penser et quoi qu'il en soit, 2016 ça nous laisserait suffisamment de temps pour créer une très grande équipe à Bordeaux ... enfin j'espère. Par contre, si on devait rester à Musard durablement, il faudrait bien un jour se décider à l'adapter à notre époque. Faisons confiance aux politiques pour programmer l'avenir, ils sont là pour ça non Rolling Eyes
Pour le repas, pensez à en faire la plus grande pub possible dès que vous aurez des infos : forum, site officiel, SO, rugbyrama, GoldFM, etc.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15512
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  RUGBY972 le Mer 29 Avr 2009 - 3:44

Pour ma part, je préfère voir l'équipe jouer a Musard plein qu' a Chaband Delmas vide ( vu le nombre de places ).
Je dis pas que le stade ne s'y prête pas pour y avoir vu des matchs de rugby ( et de foot aussi mais j'étais gamin Embarassed ), mais sauf a exploser le nombre de spectateurs, c'est vraiment trop grand pour nous.
En plus a Musard, les souvenirs flotent dans l'air. :musard: :iknew:

_________________
Allez l'UBB !!!!

RUGBY972
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1980
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 08/02/2008
Humeur : BONNE QUAND ON GAGNE
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dossier Sud Ouest

Message  patrick le Mer 29 Avr 2009 - 9:15

http://www.sudouest.com/gironde/actualite/article/575178/mil/4466057.html

BORDEAUX. Le projet d'un équipement d'envergure ressurgit. Réelle volonté ou idée en l'air : le point

Tous pour un grand stade
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'étude de rénovation de Pierre Ferret du stade André-Moga à Bègles n'est pas liée à l'opération grand stade, mais au projet Euratlantique. Le XV de l'Union pourrait jouer certains matches à Chaban-Delmas si les Girondins disposaient d'un autre équipement. (reproduction « Sud Ouest »)

En relançant l'idée de construire un grand stade à Bordeaux, lundi en conseil municipal, Alain Juppé a fait mouche.

S'agit-il d'une véritable démarche ou d'un effet de manche en cette période où arborer l'écharpe bleue et blanche des Girondins s'impose ?

« L'idée n'est pas d'aujourd'hui, mais il fallait qu'elle mûrisse », argue Arielle Piazza, adjointe aux sports à la mairie de Bordeaux. « Une vraie volonté se dégage. Nous ne sommes plus dans le flou mais dans les starting-blocks », s'enthousiasme-t-elle.

Un peu vite sans doute. Car bien des questions demeurent.

1Pourquoi le projet ressort-il subitement ?

La venue récente à Bordeaux de Bernard Laporte, le secrétaire d'État aux Sports n'est pas étrangère à l'évolution de la position d'Alain Juppé.

Les collaborateurs de l'ancien entraîneur du XV de France confirment que ce dernier ne manque pas une occasion d'inciter les maires des grandes villes de France à créer un grand stade. Des équipements indispensables pour que l'Hexagone puisse accueillir le championnat d'Europe des nations de football en 2016.

Aucun stade du pays ne répond à ce jour aux normes imposées par le cahier des charges des organisateurs de la compétition. Même le stade de France est dépassé.

Autant dire qu'il y a urgence. Il faut rapidement restaurer les structures qui peuvent l'être et en créer de nouvelles tout aussi vite. Douze stades nécessaires au total : deux de plus de 50 000 places, trois de 40 000, quatre de 30 000 et trois en secours.

Pour faciliter et accélérer les démarches administratives des collectivités qui veulent se lancer dans l'aventure, Bernard Laporte va prochainement déposer un projet de loi. Avec l'aide de Roseline Bachelot, sa ministre de tutelle, il vient d'obtenir une enveloppe de 100 millions d'euros dans le cadre du plan de relance de l'économie. C'est peu pour construire tous les stades en prévision, mais les aides attribuées pourraient boucler des financements difficiles.

Bordeaux pourrait ainsi décrocher une aide de 10 à 15 millions, voire davantage, ce qui ne serait pas négligeable.

2La CUB peut-elle payer un grand stade ?

Seule, la Ville de Bordeaux ne peut pas faire face à un tel investissement. Le stade qui aurait déjà pris forme dans les études lancées par les Girondins et M6 coûterait entre 150 et 200 millions d'euros.

Toutefois, de nouvelles possibilités de financement s'offrent dorénavant aux collectivités. Une réalisation « public-privé » ou totale ment privée.

Bordeaux pourrait, par exemple, s'inspirer du mode de financement retenu par Lille. Pierre Ferret, l'architecte bordelais, figure dans l'équipe d'architectes qui a conçu le stade de l'agglomération lilloise. « Je n'ai pas à me prononcer sur les choix de la ville de Bordeaux comme de l'agglomération, dit celui-ci, mais il est certain que la formule adoptée dans le Nord peut l'être en Gironde. »

Le stade de Lille, abrité les jours de mauvais temps, découvert sous le soleil, proposera 50 000 places assises et une salle de spectacle. Un ouvrage mixte de 325 millions d'euros.

La construction et l'exploitation de cet ensemble vont être réalisées dans le cadre d'un Partenariat public-privé. Pour faire simple, le groupe Eiffage va construire et le Stadia Consulting Group exploitera les lieux pendant 30 ans. En compensation, Lille métropole versera une redevance annuelle de 10 millions d'euros (sa participation jointe à celle du club de foot). Au bout de 30 ans la Communauté urbaine lilloise deviendra propriétaire de l'ensemble. Comme dans le cas d'un contrat de location vente.

3Où un tel stade peut-il se construire ?

La ville de Bordeaux ou la Cub auraient deux terrains à proposer à ce jour pour la construction de ce grand stade, à Bordeaux Nord, près de la rocade, pour faciliter les entrées et sorties. « Il faut quatre à cinq hectares », précise Arielle Piazza l'adjointe au sport.

Premier terrain disponible : à Bordeaux-Lac, juste de l'autre côté du Parc des expositions. À proximité du stadium-vélodrome et des terrains sportifs déjà aménagés. Un emplacement superbe, car il est au plus près du parking de 15 000 places du Parc des expositions et du futur terminus de la ligne C du tram, dont la fin des travaux est prévue en 2013.

Autre terrain possible : l'espace dit Alfred-Daney, situé en face d'Auchan-Lac, de l'autre côté du boulevard Alienor-d'Aquitaine. Un lieu jusque-là convoité par la société Apsys pour un gros projet d'implantation commerciale. A priori, ce terrain serait suffisamment vaste pour accueillir un stade mais aussi des parkings.

4Qu'en pensent les éventuels partenaires ?

« Lors de la dernière campagne, l'une de mes propositions était de lancer l'étude de faisabilité d'un grand stade, je suis heureux d'apprendre qu'Alain Juppé reprend mon idée », souligne malicieusement Alain Rousset, président PS de la Région. Cependant, il ne dit pas s'il serait « partant ».

Philippe Madrelle, président PS du Conseil général, affirme avoir lancé cette idée dès 1984 lorsque les Girondins ont remporté le titre de champion de France. « L'idée n'a pas été suivie à ce moment-là, regrette-t-il, le projet d'Alain Juppé, si intéressant soit-il, arrive bien tard. Le contexte économique est aujourd'hui si dégradé que personne ne comprendrait que de l'argent public soit investi dans un tel chantier. Le projet doit être minutieusement étudié et il ne peut être mis à l'ordre du jour de nos collectivités sans garantie. »

Vincent Feltesse, président socialiste de la CUB, dit travailler sur le sujet depuis longtemps. Il a demandé à son vice-président, Ludovic Freygefond, d'étudier des montages financiers. Et de regarder ceux de Lille et Lyon. Vincent Feltesse propose à M6 et aux Girondins de présenter aux collectivités le contenu de leurs études. « Après le choix de la grande salle de spectacle Arena, à Floirac, succédant à de nombreuses années de tergiversations, le projet de grand stade constitue un nouveau défi pour les acteurs locaux qui ont bien conscience que l'échelle et les enjeux de cette opération imposent de jouer collectif. »

Noël Mamère veut aussi son stade

Alain Juppé a annoncé son projet le jour même où Noël Mamère en rendait public un autre. Pour le rugby, bien sûr. Bègles a fait inscrire le stade André-Moga dans le périmètre de l'opération Euratlantique, comme une bonne partie de sa commune mitoyenne de Bordeaux.

Avec l'arrivée du TGV en vue. Objectif du maire de Bègles : « Faire de Moga le stade de rugby de l'agglomération », pour une Union Bègles Bordeaux évoluant, espère-t-il, au plus haut niveau. L'hypothèse de voir Chaban-Delmas abandonné par le foot et converti au rugby n'ébranle pas le Béglais. « Lescure, c'est 34 000 places. Ce n'est un stade pour le rugby de tous les dimanches, mais pour des demi-finales ou des finales, comme ça se passe aujourd'hui. Le stade André-Moga, agrandi à 14 000 places, est à la bonne échelle. »

Quant au financement par les collectivités d'un partenariat public-privé pour le site Béglais, Noël Mamère imagine un syndicat intercommunal à vocation sportive (SIVS) incluant notamment Bègles, Mérignac et Bordeaux, pour gérer « au moins le hand-ball et le rugby ».

Lequel SIVS pourrait être aidé par la CUB, au nom de sa compétence « économique ».

Puisqu'avec ces stades multifonctions, le sport, « c'est aussi de l'économie ».
Auteur : Jean-paul vigneaud
jp.vigneaud@sudouest.com


Dans le domaine du sport et de l'architecture, à Bordeaux il y a bien sur le cabinet de Pierre Ferret qui est mondialement reconnu http://www.archiferret.eu/pierreferret.htm Il a aussi le cabinet d'un certain Michel Moga http://www.michelmoga.com Rolling Eyes


Dernière édition par patrick le Mer 29 Avr 2009 - 18:36, édité 1 fois

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15512
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  sudiste le Mer 29 Avr 2009 - 17:12

Avant de se prononcer pour un grand stade j'aimerais que les politiques s'engagent d'abord pour une grande équipe de rugby Evil or Very Mad

Le foot est un business qui rapportent un paquet de pognon , que l'argent public soit donc d'abord alloué à ceux qui en manquent ...et c'est le cas du rugby à Bordeaux. mad2

Pour leur grand stade les Girondins ont cas faire appel à M6 et à d'autres boites privées et pourquoi pas à la FFF et la FIFA puisque je suppose qu'elles touchent une partie du pactole que rapporte ces coupes européennes

Alors ce stade si c'est déshabiller Paul le rugbyman (qui survit déjà en haillons) pour habiller Pierre le footeux en manteau de fourrure à col de chinchilla et botines croco je dis NON !!! Evil or Very Mad

Et puis les nouvelles arènes elles sont où ????

En se "footisant" encore on se "désudouestisent" un peu plus...comme notre quotidien régional Sad

sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 7792
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  Alain le Mer 29 Avr 2009 - 17:56

Que veux tu dire par "désudouestisent" scratch Laughing

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  damiers 79 le Mer 29 Avr 2009 - 18:11

MUSARD relooké version architecte FERRET ne me déplait pas du tout (voir projet au dessus).

damiers 79
J'aime l'Union un peu
J'aime l'Union un peu

Nombre de messages : 18
Localisation : 33140
Date d'inscription : 16/12/2008
Humeur : Bonne, dés qu"il sagit de rugby......

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  sudiste le Mer 29 Avr 2009 - 18:13

je reprends "désud-ouestisent" (aussi dur à écrire qu'à dire ...c'est normal c'est quand même peu utilisé rire )

Ce que je veux dire c'est que si un jour l'Occitanie acquière son indépendance je ne suis pas sûr qu'elle acceptera que Bordeaux en fasse partie....car le sport roi et obligatoire (unique même si dans sa lutte d'indépendance l'Occitanie perd ses valeurs de tolérance et impose un pouvoir dictatorial) y sera évidemment le Rugby !!!!!!!

Bon je rentre chez moi ....car je dois avouer que je suis au "boulot" pale

sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 7792
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  sudiste le Mer 29 Avr 2009 - 18:18

damiers 79 a écrit:MUSARD relooké version architecte FERRET ne me déplait pas du tout (voir projet au dessus).

l'image est quand même ici un peu déformée ...cependant je suis quand même assez sceptique face au "paté" du fond ...m'enfin s'ils le font ce n'est pas moi qui vais l'ouvrir pour critiquer.

Mais je crains fort que l'image en reste une pour longtemps ...penses donc vite à l'imprimer rire

sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 7792
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  bordelais le Jeu 30 Avr 2009 - 19:50

sa fait tellement longtemps que MOGA n'est pas venu voir un match de l'UNION (comme les autres d'ailleurs) qu'il en a meme oublie le nom...................................................cf l'article de SO

bordelais
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1446
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 24/03/2008
Humeur : "no scrum, no win"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  patrick le Ven 1 Mai 2009 - 0:14

Moga je ne sais pas, mais Mamère était là dimanche à proximité de Simon et j'ai même vu Acco en coup de vent.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15512
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

grand stade

Message  terrasson-jean-paul le Ven 1 Mai 2009 - 14:09

[b]Bonjour sudiste
je te rejoin un grand stade à Bordeaux . En ce moment c'est comme la grippe porcine, on ne fait qu'en parler, je me demande s'il n'y à pas des elections dans les mois à venir. Les manchots quej'admirent, vont être champions, que c'est beau :clap: rire rire .Même Mamere veut un grand stade mad2 mad2 mad2 rire Elle est pas belle la vie . Mais avant il nous faut une grande équipe, il faut en être conscient. J'ai eut la chance d'être au milieu de patrons de pme cette semaine, c'est l'espoir, ils ont confiance, pour l'union, mais la crise est là. Alors attendons, j'ai envoyé un message au vatican, mais les voix, sont impénétrables. Donc pas de Réponses. Don camillo Twisted Evil allez l\\'union :P What a Face What a Face What a Face :dude: :dude: :dude: :dude: :dude: :loupiotte: :loupiotte: :loupiotte: :zen: :zen: :zen: :zen: :pingu: :supporter: :supporter: :supporter: :soleil: :soleil: :couvert: :soleil: :priere: :priere: :priere: :priere: :priere: :priere: :priere: :priere: Pour Lyon

terrasson-jean-paul
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 97
Localisation : Artigue prés Bordeaux
Date d'inscription : 27/12/2008
Humeur : super bonne quand l'union gagne
Age : 71

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  léopold le Ven 1 Mai 2009 - 17:39

D'abord des grandes équipes et aprés des grands stades et surtout des grandes Usines avec beaucoup de petits boulots pour que les gens puissent se payer l'entrée au stades et les industriels servir de "vaches à lait"AUX POLITIQUES de tous bords.
Tout ça ce sont les jeux du cirque du bon Néron,"que le bon peuple s'amuse."
Un trés grand stade pour les Girondins et quelques évenements nationaux ,ok mais privé,qui veut paye.
Aprés bien sur on va vouloir nous refiler Chaban, ce n'est pas un stade pour le rugby,à la main courante ça ne sent pas la sueur,top loin du terrain,et trop grand pour l'audience hebdomadaire du rugby girondin.
Musard relowké ça me va,mais c'est pas demain la veille.
D'abord une bonne équipe de l'Union capable de gagner chez elle et de tenir le haut du pavé de la proD2.

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5821
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un grand stade même sans l'Euro

Message  Alain le Mer 11 Nov 2009 - 23:09

http://www.sudouest.com/gironde/actualite/article/765853/mil/5345210.html

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parmi les candidats en lice pour réaliser l'ouvrage le duo d'architectes suisses Herzog-De Meuron qui ont signé le nid d'oiseau à Pékin. (photo dr)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le site de la Jallère (numéro 2) tient la corde pour accueillir le grand stade. (photo so)


Cet après-midi, la Fédération française de football dévoile les douze villes figurant dans le dossier de candidature de la France à l'Euro 2016 de football. Il est improbable que Bordeaux, ville du champion de France en titre, ne figure pas dans la liste. Le mot d'ordre est désormais le suivant : Bordeaux et notamment son maire veulent leur grand stade. Euro ou pas. Le stade Chaban-Delmas (lire par ailleurs) ayant été unanimement déclaré obsolète.

1/ 30 millions d'euros manquent à l'appel
Le coût de l'ouvrage était initialement estimé à 230 millions d'euros. Aujourd'hui la ville table sur 200 millions d'euros (stade et aménagements compris). Le club amènera 100 millions d'euros. Les collectivités locales ont elles aussi été sollicitées. La CUB s'est engagée pour une somme de 15 millions d'euros. La Région versera la même somme, ainsi que la Ville de Bordeaux. Le Département ne participera pas. Au total, 145 millions d'euros sont sur la table.

Manque la participation de l'État. Une enveloppe de 150 millions d'euros sera ventilée entre les villes candidates. Bordeaux en a demandé 50. Tout le travail du moment consiste à faire les yeux doux à Paris pour en obtenir le maximum. Bordeaux table sur une dotation de 25 millions d'euros. L'arbitrage sera rendu par Rama Yade, la secrétaire d'État chargée des sports, en fin de mois. Il manquerait environ 30 millions d'euros. Les plus optimistes y voient la possibilité de boucler le financement avec quelques appoints notamment le « naming » (donner le nom d'une marque à l'enceinte), des partenariats avec le privé...

2/ Agitation en coulisse
En attendant l'arbitrage de l'État, les grandes manoeuvres ont débuté en coulisse. L'appel à projet n'a certes pas été lancé, mais entrepreneurs de travaux publics et architectes sont dans les starting-blocks. Chaque candidat use de son entregent, puise dans son carnet d'adresse et actionne les réseaux. Des équipes sont constituées par les gros promoteurs. Fayat, Vinci ou Eiffage sont sur les rangs. Bouygues Immobilier est en revanche hors du coup. Difficile pour l'actionnaire de TF1 de construire le grand stade du propriétaire des Girondins et de M6.

Côté architectes : Michel Pétuaud Létang est sur les rangs. Luc Arsène-Henri et Alain Triaud (le frère de Jean-Louis) également. Le cabinet Pierre Ferret serait également intéressé. Le Bordelais arrive avec un CV bien doté. La Ville de Lille a retenu son projet, conçu avec le groupe Eiffage, pour son grand stade. Les travaux sont en cours et la livraison prévue en 2012. Autres architectes de poids : le duo suisse Jacques Herzog et Pierre de Meuron. Ils ont signé le stade du nid d'oiseau ayant accueilli les derniers Jeux olympiques de Pékin. Ils sont entrés dans le dossier par l'entremise de Christian Moueix, le négociant en vin, proche de Nicolas de Tavernost, pour qui ils ont réalisé des chais dans la Napa valley. La réalisation du projet, sous forme de partenariat public-privé, pourrait faire l'objet d'alliances et de partenariats entre les différents candidats.

3/ 40.000 places à Bordeaux Lac
Il existe encore trop d'incertitudes pour dire si le stade sortira de terre ou non. Chez les Girondins de Bordeaux comme à la mairie, tout est mis en oeuvre pour que le dossier aboutisse. La jauge du grand stade s'établira à 40 000 places, plus 3 000 autres. Soit environ 5 000 de plus qu'à Chaban-Delmas. Trois sites sont pressentis pour l'accueillir dans le secteur de Bordeaux Lac. Pour des raisons d'accès, le site la Jallère situé à deux pas du Parc des expositions tient la corde. Le tramway y arrivera quelques centaines de mètres en 2014 (photo de droite). Les deux autres sites (Labarde et à proximité du Vélodrome) obligeraient à construire des voies d'accès, ou même à prolonger la ligne du tramway. Mais à 20 millions d'euros le kilomètre, la question sera rapidement tranchée. Il reste également à déterminer sa vocation extra footballistique, pour ne pas en faire un lieu désert les jours sans matches. Avec la réponse de l'État sur la dotation dont bénéficiera Bordeaux le sort du Grand Stade Bordelais sera scellé dans les semaines à venir.

Si grand stade il y a, que deviendra Chaban ? C'est le casse-tête auquel il s'agira de répondre. Un casse-tête coûteux puisque le stade historique des Girondins demande de gros frais d'entretien (10 millions d'euros investis pour une rénovation qui prendra fin en 2012). Alain Juppé a évoqué la possibilité de le réorienter en suggérant d'en faire le terrain du CABBG, un lieu pour l'athlétisme ou de l'ouvrir au sport amateur. Le dossier sera lancé si le tour de table parvient à être bouclé pour le grand stade. Un redimensionnement de l'enceinte, qui n'est pas classée, pourrait ainsi être envisagé.

Auteur : Xavier Sota

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  léopold le Jeu 12 Nov 2009 - 7:02

Encore un à qui il faudra encore ouvrir les yeux, faire jouer le CABBG à Chaban, pourquoi pas on y mettra l'école de Rugby et on fournira aussi des jumelles et des casques lourd pour pas prendre du béton par la gueule.
Qui sait c'est peut être ça l'entourloupe vous allez à Chaban et on vous donnera la subvention qu'on vous a jamais donné sinon allez vous cuire.
Et puis il faudrait une fois pour toute nommer l'Union par son nom,c'est maladroit et vraiment pas PRO. mad2
C'est clair on peut attendre tout des politiques qui ne voient dans le sport que la façon de se faire briller, pour eux c'est un spectacle avant tout, l'aspect social du sport connait pas, et pourtant les gamins sont mieux sur les stades que dans les cage d'escalier des cité.Depuis Neron finalement rien de changé et surtout pas à l'ENA où le sport doit pas être un gros coefficient.
Un Musard relooké en écrin pour de beaux matchs de Rugby, plein à craquer, où planne nos souvenirs et les ombres des grands sportifs qui l'ont fréquenté pour moi rien de tel.
Et vous?

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5821
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  bordelais le Jeu 12 Nov 2009 - 9:27

ET ALLEZ SA CONTINU

si meme les politiques disent CABBG ou vas t on
Leopold je le consoit il est tellement occupé en ce moment qu'il n'a fait que "cite" l'article
mais bon y a un truc que tout le monde oubli c'est que le CABBG et le SBUC sont OUT et que maintenant il s'agit de L'UNION BORDEAUX BEGLES

et je reste convaincu que les soucis de SOUTIEN dont nous parle MR MARTI sont souvent liés a cette historique guegeurre entre politique de droite et de gauche, entre stadistes et beglais, tout ca encore une foie du a la volonte de certains de garder leur petit pouvoir de merde

et c'est un jaune et noir qui vous dit ca baaaaaaaaaaaa mad2 mad2

bordelais
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1446
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 24/03/2008
Humeur : "no scrum, no win"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  léopold le Jeu 12 Nov 2009 - 11:09

Non Bordelais je ne me suis pas trompé mais je me moque à cette occasion de tout les pro de la politique ou des médias qui ouvrent leur gueule sans avoir ouvert 2' un dossier pour actualiser leur connaissance, on entend de tout, c'est pas très compliqué de retenir que les PRO c'est Union Bordeaux Bégles et les amateurs CABBG et Stade Bordelais, après il y a aussi CAB mais là soit on parle du passé ou alors d'un autre sport que le Rugby.
Je serais Marti j'enverrai tout péter, il n'y a pas de respect pour les gens qui entreprennent dans ce pays, voir ils deviennent vite suspects.
Dommage il fut un temps où ce n'était pas comme ça, nous vivons une époque moderne ou chacun attend l'autre derrière ses barbelés.
Allez Union

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5821
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  patrick le Jeu 12 Nov 2009 - 11:31

D'ici à ce qu'il nous fasse jouer sur la passerelle Eiffel rire rire rire
Faudrait que Fonfon se mette sérieusement à la natation pour récupérer ses ballons pale
Au moins, là-bas, l'eau serait gratuite Rolling Eyes

PS. Excusez le journaliste, ce n'est qu'un professionnel, pas un amateur (de l'Union) comme nous. Le droit à l'approximatif, ça doit être ça la liberté de la presse ... Par contre le droit à la réflexion, non ! 10M€ ce serait trop cher ... mais on continuerait tout de même à utiliser Chaban pour le rugby scratch Allo quoi

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15512
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  léopold le Jeu 12 Nov 2009 - 11:55

Pas con la passerelle Eiffel, pour les ballons on mettrait des épuisettes ou des filets comme à Musard au fond du terrain annexe, loupé plus on rapproche l'obstacle du buteur et plus il faut qu'il soit haut, encore un polytechnicien sans doute, j'espére qu'on a pas payé la facture. mad2 mad2 mad2
Et puis on pourrait balancer au fleuve les arbitres qui ne seraient pas tendre pour nous et les mauvais qui louppent les passes, ne dites pas non j'en ai vu et comme disait Colluche j'ai noté les noms.
Ca me rapelle les bateaux Nantais utilisés pendant la révolution, ah si les crabes pouvaient parler.
Allez Patrick encore une bonne idée SVP. :clap: :clap: :clap: :clap:

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5821
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  patrick le Jeu 12 Nov 2009 - 12:02

Faut dire que je l'adore cette :censure: de passerelle. Parce que c'est le premier étron du Grand Gustave, va falloir qu'on se le tape jusqu'au jour où on en aura mare de voir ce truc hideux (y a que les piliers qui sont beaux) qui en plus nous coutera un fric fou à entretenir. Qu'on en face vite des lingots d'acier avant que ce ne soit que de la rouille et qu'à la place on y mette éventuellement une belle passerelle moderne et élancée pour les piétons et cyclistes mad2 mad2 mad2

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15512
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  léopold le Jeu 12 Nov 2009 - 12:13

Bravo pour une fois je suis d'accord avec toi, sur que ça va couter un max aux contribuables, on fera comme le Colbert 2 remorqueurs et trois coups de tronçonneuse.
Par contre déposer la ferraille et refaire une passerelle en bois eccolo c'est génial, on trouvera bien un architecte japonais pour nous faire ça en "acajou des Landes".
Au fait bien vu pour le nouveau stade, le local Ferret construit des stades partout il vaut mieux aller chercher des suisses, surtout qu'ils sont pas tous pris par le Vatican il y a des chomeurs en suisse.

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5821
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  patrick le Jeu 12 Nov 2009 - 12:16

Parce que parfois t'es pas d'accord ??? Laughing

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15512
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Des millions à trouver

Message  Alain le Jeu 3 Déc 2009 - 14:37

http://www.sudouest.com/gironde/actualite/article/793595/mil/5436432.html

Il avait demandé 50, tablait sur 30 mais se contente de 20. Au sortir de l'Élysée, Alain Juppé saluait pourtant « l'effort significatif de l'État » pour le projet de grand stade à Bordeaux. Nicolas Sarkozy a dévoilé aux douze maires des villes en lice pour l'Euro 2016 la répartition de l'enveloppe de 150 millions d'euros du plan grand stade. Bonne nouvelle, celle-ci n'est pas conditionnée à l'accueil de la compétition.

15 millions manquent

Hier, le maire de Bordeaux jouait de prudence : « Nous devons maintenant boucler le tour de table. 90 % des financements sont sur la table, mais ce sont les 10 % restants qui sont parfois les plus compliqués à trouver. » Il chiffre la facture totale - aménagements extérieurs compris - à 190 millions d'euros.

Dans ce dossier, les Girondins se sont engagés à verser 100 millions d'euros sous forme de loyer. Les collectivités locales (CUB, Région et Ville de Bordeaux) abonderont l'opération à hauteur de 15 millions d'euros chacune. Toujours selon le plan échafaudé au Palais-Rohan, s'ajouteront les 20 millions annoncés hier, plus 10 millions d'euros pourvus par le « naming » (1). Résultat de l'opération 175 millions d'euros sont sur la table. 15 millions manqueraient donc à l'appel.

« On peut les trouver »

« On peut les trouver », explique Alain Juppé. Mais où ? « Nous allons clairement annoncer la couleur. Des économies sont à réaliser sur le coût de la construction. Nous allons faire jouer la concurrence... J'ai rencontré le président de la Juventus de Turin qui m'a expliqué que leur nouveau stade allait coûter 105 millions d'euros... » Une manière pour le maire de Bordeaux de remettre un coup de pression sur les candidats à la construction du grand stade qui animent la coulisse (lire ci-contre). Il entend par ailleurs réunir rapidement tous les partenaires pour, dit-il, « faire entrer notre budget dans le cadre des moyens disponibles »...

Alain Juppé en a profité pour jeter un pavé dans la mare, expliquant avoir reçu une lettre « encourageante » de Philippe Madrelle. Le président du Conseil général, qui jusqu'ici n'a eu de cesse de décliner toute participation au grand stade, s'exprimera demain sur la question. Juppé aurait-il réussi à le convertir ? « Intox », réplique le premier cercle de Philippe Madrelle.

« Juppé, cavalier seul »

Si Alain Juppé émettait hier quelques réserves, il ne cachait pas un certain optimisme. Assez peu partagé du côté de la Communauté urbaine de Bordeaux où l'agacement affleure : « Le plan de financement est à revoir. À Lille le naming rapporte 3 millions d'euros, pourquoi 10 à Bordeaux, interroge Ludovic Freygefond, vice-président de la CUB chargé des finances. Pour nous, il manque entre 30 et 50 millions d'euros sur le projet. Sur cette opération, Juppé a fait cavalier seul depuis le début. Des chiffres sont lancés en pâture. Il va maintenant falloir se pencher sérieusement et profondément sur ce dossier. Rien n'est impossible mais il manque de l'argent. »

Débats homériques et intrigues florentines sont au menu des jours qui viennent autour de ce grand stade de 42 000 places. Malgré cela, Bordeaux n'a jamais été aussi prêt d'obtenir son grand stade.

(1) Une entreprise privée donne son nom au stade en échange d'une contrepartie financière importante. L'accord entre les partenaires est généralement établi pour une période longue. Lire également en page 40.

Alain Juppé,

maire UMP de Bordeaux

« Je souhaite que l'ensemble des collectivités puisse se réunir rapidement avec le club pour confirmer sur ces bases leur engagement budgétaire. Ceci devant permettre de réaffirmer notre candidature pour le 15 décembre. »

Ludovic Freygefond, vice-président PS de la CUB

« L'enveloppe de l'État est une déception. Pour nous le plan de financement du grand stade est à revoir. Des chiffres sont livrés sans étude sérieuse. Ce n'est pas impossible, mais le compte n'y est pas. Les Girondins feraient un geste important en mettant un peu plus. Je pense aussi que la ville qui abritera ce stade peut également donner l'exemple. »

Michèle Delaunay, députée PS de la Gironde

« L'importance de la somme qui reste à combler, en particulier par les collectivités, constitue un encouragement à renoncer à ce projet pharaonique, qui n'aidera en aucun cas au développement économique de notre ville. »

Les majors préparent le match
Les grandes entreprises de construction restent discrètes sur leurs intentions. Mais elles se préparent sérieusement à répondre à l'appel d'offres que lancera la ville de Bordeaux : pour le moment du moins, c'est toujours vers un contrat de partenariat public-privé que l'on se dirige.

La ville de Bordeaux cherchera donc dans les prochains mois un groupement d'entreprises capable d'investir, de construire et d'assurer la maintenance du futur grand stade de l'avenue de la Jallère au Lac. Autrement dit, un candidat capable de lever 150 à 200 millions d'euros, remboursés par des loyers du club, voire des collectivités sur trente ans. L'équipe d'architectes sera l'un des critères prépondérants du choix du maître d'ouvrage dans la ville d'Arc en rêve centre d'architecture et d'Agora, la biennale de l'architecture. Elle « signera » un équipement sportif visible à chaque retransmission télévisée.

Cinq équipes probables

« Sud Ouest » est en mesure de dévoiler trois des probables cinq associations candidates potentielles à la construction du grand stade. Le groupe Vinci fait équipe avec Herzog et De Meuron, les architectes du nid d'oiseau, le stade olympique de Pékin. Les deux concepteurs suisses ont fait une visite remarquée à Bordeaux la semaine dernière. Ils étaient les invités d'Arc en rêve centre d'architecture où ils ont eu le loisir de multiplier les contacts utiles... Notamment avec Alain Juppé au cours d'un déjeuner.

Le groupe Vinci, dont la présence est croissante sur l'agglomération, montre en tout cas qu'il ne se contentera pas de réaliser le pont Bacalan-Bastide où il avait - mais le concours est déjà loin - devancé le groupe Bouygues notamment. Ce dernier, bien qu'actionnaire de TF1, est lui aussi très intéressé par la construction du stade du club filial de M6 dans le quartier du Lac. Il est encore réticent à dire avec quel architecte il entend mener le match, mais la rumeur persistante place le Lot-et-Garonnais Jean Nouvel en haut des prétendants à l'association avec Bouygues Construction.

Fayat en embuscade

Eiffage, qui est le candidat le plus actif, travaille à l'équipe de ses rêves constituée du cabinet Arsène-Henry-Triaud, l'une des plus grosses agences bordelaises, et de Pierre Ferret, l'architecte bordelais spécialiste des stades (il construit celui de Lille, de Dax et de Clermont-Ferrand).

L'architecte Michel Pétuaud-Létang et Pascal Bertrand, l'actionnaire majoritaire du groupe Safran, l'un des principaux promoteurs immobiliers de la place, partiront ensemble sur ce projet, avec, déjà, le soutien (info ou intox ?) de certaines banques. Reste Fayat, toujours très discret sur ses intentions tant qu'il n'est pas vainqueur. Clément Fayat n'aime pas ces contrats où la rentabilité s'établit sur trente ans, mais la jeune garde pousse pour une candidature au sein de son groupe. Un rapprochement avait été envisagé avec Eiffage qui n'en veut pas. Il est vrai que le groupe girondin n'a guère d'expérience en matière de stades, même si le Niçois Cari qu'il vient de racheter est impliqué dans le dossier du stade de Nice. Mais l'équation bancaire du groupe Fayat est sans doute la plus rassurante pour un maître d'ouvrage. Il avait d'ailleurs raflé la mise à l'issue de la compétition sur le futur immeuble de la Communauté urbaine de Bordeaux rue Jean-Fleuret, au nez et à la barbe de tous, majors compris. Il lui reste toutefois à choisir un architecte. Clément Fayat a confié, il y a peu, ne pas l'avoir encore trouvé. Selon nos informations l'affaire est pourtant bien engagée.

Auteur : Xavier Sota
x.sota@sudouest.com

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum