AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  patrick le Sam 8 Mar 2008 - 12:40

Grâce au CABBG, 9e titre de l'Union le 1er juin 1991 à Paris (Parc des Princes) contre le Stade Toulousain 19 à 10

Le 1er juin 1991, sont opposés le Stade Toulousain, 14 fois finaliste et 10 fois Champion de France et le Club Athlétique Bègles-Bordeaux, 2 fois finaliste et 1 seule fois Champion de France... le Stade est archi-titré, mais ce sont les joueurs du CA Bègles, qui grâce à leur fameuse "tortue", s'imposent par 19 à 10 et qui remportent ainsi leur second titre. A noter que sur les 3 finales jouées par les Béglais, les deux que ces derniers ont remportées ont été toutes deux disputées contre les Toulousains.

Pour Bordeaux: 2 essais de Courtiols (6) et Mougeot (32); 1 transformation (6) et 2 pénalités (47, 79) de Sallefranque; 1 drop de Reigt
Pour le Stade Toulousain: 2 essais de Cazalbou (66, 76)



Allez aussi voir le compte rendu sur le site du CABBG

Quelques photos du 1/8 de finale retour contre Toulon.



On pourra remarquer la qualité du terrain qui de nombreuses années n'a pas du être pour rien dans le jeu plutôt rude pratiqué par le CAB ...

Merci à alain pour le document.

La vidéo ayant fait ses débuts, voici les 2 mi-temps du 1/8 de finale aller.



Dernière édition par patrick le Jeu 20 Mar 2008 - 22:36, édité 3 fois

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

9iéme Titre de CDF

Message  léopold le Sam 8 Mar 2008 - 14:07

Bravo et merci messieurs!!!
Un club c'est avant tout une continuité entre les fondateurs, ceux qui ont donné les moyens les frères Moga, les éducateurs qui nous ont formé SIOT,Marrens,Sallenave, et les joueurs qui nous ont donnés tant d'émotions,
Tarzan,Zaza,Le grand Dubois des meilleurs et j'en passe.
Faisons voeux pour l'Union de la même réussite que celle rencontrée par le passé par le SBUC et CABBG!!
Aller l'Union!!!!

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5825
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  RUGBY972 le Lun 10 Mar 2008 - 10:21

que dire!
Quelle emotion et que de souvenirs en voyant ces images.
C' était une belle equipe à la différence du terrain.
Mais c'est fini, alors place à l'Union et à toutes ses futures conquètes.

RUGBY972
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1980
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 08/02/2008
Humeur : BONNE QUAND ON GAGNE
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  nico le Ven 14 Mar 2008 - 5:14

Ca c'est pour l'ambiance, un petit résumé.
Yesss yesbx


nico
Admin
Admin

Nombre de messages : 1018
Localisation : Strasbourg Plage
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

1991/9ieme titre de l'Union

Message  léopold le Ven 14 Mar 2008 - 10:45

Cet marrant les Toulonnais ont raison, j'ai beau chercher je ne vois pas "Bernie" là où ça pigne.
Déjà un instinct "politique" très affirmé normal pour un neuf.
Dans un bon équipage peu importe le nombre des rameurs pourvus qu'ils souquent ferme à l'unisson par contre il est indispensable qu'il n'y ait qu'un seul barreur.
Autant vaut il être celui là, c'est sûr.
Aller l'Union le même en couleur!!!!!

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5825
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  nico le Dim 16 Mar 2008 - 5:10

Il est bien derrière en effet. Pas chouette Bernie. :greuh:
En revanche, le 3 qui balance un coup de tatane dans le dos d'un joueur au sol...
ce serait pas Gimbert...des fois?

Sinon les touches façon crapaud de Bernie, c'est du collector en barre. Moscato était si mauvais que ça au lancé?
:drunken:

nico
Admin
Admin

Nombre de messages : 1018
Localisation : Strasbourg Plage
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re:1991 8iéme titre CDF pou l'Union

Message  léopold le Dim 16 Mar 2008 - 7:22

Oui c'est bien GIMBERT, mais il y a prescription!!!!
Non MOSCATO était assez adroit quand il était lucide, mais Bernie trouvait moins risqué pour lui de lancer plutôt que de tenir le rôle du relayeur.
C'est une question de stratégie, comment peut on gagner si les chefs sont en première ligne?
Du recul, du recul leçon N°1 en terme de gouvernance!

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5825
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo sur le site de l'INA

Message  patrick le Jeu 22 Mai 2008 - 0:32

Voici la finale vue du côté des supporters restés à Bègles.



Si quelqu'un se reconnait ... 17 ans déjà Embarassed

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Demie finale contre BEZIERS

Message  Alain le Mar 17 Juin 2008 - 16:44



C'est tout un symbole, B Laporte esquisse une tortue dès le couloir menant à la pelouse. Les biterrois avait leur revanche du quart de finale perdu lors du challenge Du Manoir, Malgré la nette domination bèglaise, les biterrois mènent au score à 5 minutes de la fin du match. Les rapetous volent trois ballons successifs en mêlée et marquent par Téchoueyres l'essai pour la finale. Score finale 13-12 les bèglais iront au Parc des Princes.

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

le résumé d'un membre du forum Parisen

Message  Alain le Dim 10 Oct 2010 - 17:40

http://www.stade.fr/forum/showthread.php?t=26824

Bordille à écrit

"Si je puis me permettre... Un petit résumé du match et les compos. Basé sur mes souvenirs et sur la vidéo en question. Donc forcément un peu fabuliste. La compo de Toulon est la bonne, pour Bègles, c'est la compo de l'équipe qui gagna le bouclier de Brennus quelques matchs plus tard, pour ce match-là, j'ignore si elle était au complet.


Les images du match peuvent sembler violentes (quoique la vidéo ne montre pas tout, de part sa qualité, d'une part, d'autre part car le montage a coupé bon nombre de bagarres générales et de gestes) car elles le sont. Mais l'incomparable, l'inoubliable, l'évènement n'était pas le match en lui même, mais l'ambiance qui régnait autour.

C'était le dernier match de Daniel Herrero comme entraineur à Mayol, son dernier sera le match retour à Musard. Jérôme Gallion avait prit sa retraite un an plus tôt. Manu Diaz était en activité mais blessé pour ce match ainsi que pour le match retour, ce sera aussi la fin de sa carrière. La fin d'une époque, d'un règne, celui qui nous avait emmené à 3 finales (1985-1987-1989), et un morceau de bois...

Petit flash back... C'est l'année des rapetous béglais. Un pack surpuissant avec la nouvelle technique de la "tortue" dans les mauls debout, Gimbert, Moscato, Simon, Berthozat, Courtiols, Conchy, Alibert, et un certain Bernard Laporte qui avaient passé la saison à ravager tous les terrains de France en basant leur jeu sur le pack et la culture d'avant ; jusque là chasse-gardée des toulonnais.

Sentant la fin de règne de l'époque toulonnaise et aussi pour se donner du courage avant d'affronter Mayol dans une phase finale, ils eurent la mauvaise idée de s'étaler en déclarations provoquantes dans la presse les semaines avant le match. Que Toulon était mort, qu'ils allaient venir nous faire brouter notre pelouse et j'en passe. Vincent Moscato déclara même dans les colonnes d'un journal sportif que pour ce match, il allait « faire reculer l’humanité de trente siècles »
Les toulonnais ne répondirent que par une déclaration commune qui disait en substance : "Qu'ils s'attendent à connaitre le stade Mayol comme il n'a jamais été" car à Toulon, on avait pas l'habitude de cette jeunesse irrespectueuse, qui s'étalait dans la presse pour provoquer. A Toulon, les points de vue, on les échange sur le terrain. Et pour ce qui pouvait être (et qui sera) le dernier match de Dany le rouge à Mayol, pas question de se faire marcher dessus.

Les spectateurs s'étaient agglutinés en masse dans les tribunes, malgré tout le stade n'était pas plein car les résultats décevants de la saison, et la domination des béglais sur tout le championnat ne présageait pas de bon augure, et certains supporters, blasés de victoires, ou craignant la défaite, voire l'humiliation, restèrent à la maison.

Soyons clairs, on s'attendait à tout, sauf, il faut le dire, à un match de rugby. Les toulonnais à la réputation rugueuse dans son stade, et les béglais qui n'étaient pas des enfants de choeur non plus, inspirés qu'ils étaient de cette culture d'avants, de conquête et de défi qui étaient nos valeurs ancestrales. On imagine le dernier discours d'avant-match de Daniel Herrero en de telles circonstances...

L'entrée des joueurs donna le ton. Les deux équipes, côte à côte, entrent sur la pelouse en marchant, fait rarissime à l'époque. Chaque joueur fixant et dévisageant son vis-à-vis. Eric Champ qui avait pour habitude de refaire son lacet à la sortie du tunnel pour que les adversaires foulent en premier la pelouse, stoppa les rouges et noir. Mais... Les béglais l'attendirent et certains joueurs commencaient a se rapprocher sans se toucher, nez contre nez, menton contre menton. Dans un bruit assourdissant de 15 000 spectateurs en transe hurlant de tous leurs poumons "TOU-LON TOU-LON".

Déjà, la scène était romaine, épique, à la fois pathétique et d'une intensité dramatique inouïe. La marche en avant repris jusqu'au centre de la pelouse, les deux équipes collées littérallements l'une à l'autre, se défiant du regard comme l'auraient fait les gladiateurs marchant vers la mort quelques millénaires plus tôt. Tout le stade comprennait en quelques secondes ce qui avait pu se dire. Ces quinze hommes étaient prêts à mourrir sur le terrain pour l'honneur de leur entraineur, de leur club, et du peuple qui les transcendait chaque jour de match.

L'instant qui suivit fût encore pire. Une minute de silence était prévue. Elle eut lieu. Après le bruit de la foule aux portes de la follie, ce fût une minute de silence assourdissante de fureur. Eric Champ, Chapus, Raibault, Louvet, Carbonnel, Roux, Tremouille et Deylaud face à Gimbert, Simon, Moscato, Conchy, Berthozat et Laporte face-à-face, à un mètre les uns des autres, séparés par la ligne médiane et l'arbitre que l'on entendait chuchoter dans un écho "Messieurs, on ne se touche pas. Ce n'est pas le moment" quelques mots doux se chuchotèrent de part et d'autre, l'arbitre tenta de reprendre ses troupes en cet instant solennel par un "Chuuttt une minute de silence, messieurs, s'il vous plait"....

Mais personne n'avait l'intention de bouger, les regards échangés ce jour-là à cet instant reflétaient à la fois ce qui allait se produire de plus misérable sur un terrain de sport, et aussi toute la culture du rugby, d'un état d'esprit, l'exceptionnelle fusion d'un groupe derrière un public et pour un maillot. Une guerre sauvage, un combat brutal, un affrontement vital, un match de rugby.

15000 personnes n'étaient plus dans un stade, mais à Fort Alamo au moment de l'attaque finale. Nous étions des japonnais après l'explosion de La Bombe, nous étions des bêtes blessées prêtes à tout pour survivre. Et nous nous sommes défendus.

Christophe Deylaud donna le coup d'envoi directement en touche, pour que l'affrontement commence dans les tranchées, au milieu du champ de bataille. Plus personne ne savait ce qui se passait, plus personne ne savait qui il était, nous avions oubliés nos noms, nos familles, ou nous étions car nous avions tous conscience d'assister à un moment historique, un match anthologique, titanesque, qui marquerait non seulement la culture toulonnaise, mais tout un sport.

La première mélée au centre fût une parodie, l'arbitre entre les deux packs pour éviter tout incident, tenta une manoeuvre pour détendre l'atmosphère, il tapota la tête de Moscato, puis se tourna, offrant son séant à la première ligne béglaise. Serge Simon, discrètement, tendra le bras pour baisser le short de l'arbitre qui s'éternisait trop à faire jouer la mélée de l'apocalypse. L'arbitre siffla aussi tôt pénalité pour Toulon, Deylaud la passera. 10 secondes de jeu, 3-0 pour Toulon.

La seconde mélée, qui ne serait pas la dernière, fût une offensive terrible qui explosa le pack béglais. Berthozat sorti de sa mélée et commenca par un placage dangeureux sur Deylaud que l'arbitre sanctionna. L'action suivante, c'est lui qui alla rendre le placage haut à Berthozat, volontairement après avoir donné le coup de pied de renvoi. S'en suivit la première bagarre générale qui en entrainera d'autres.... Et encore d'autres... Et encore d'autres... Tantot lancé par les uns, tantot par les autres. Chacun était à fleur de peau, la pression était telle que c'était les nerfs qui parlaient.

En seconde mi-temps, chaque regrouppement, chaque mélée était un combat de tranchée, d'une puissance terrible. Les mauvais gestes se succédaient dans le jeu et dans les temps morts, les provocations se firent incontrolables. A l'heure de jeu, Jean-Michel Casalini sort épuisé et laisse la place de talonneur à Raibault qui, deux minutes plus tard, se fera piétinner dangeureusement dans un regrouppement par Gimbert. L'action était confuse, seuls les joueurs connaissaient le nom du responsable. C'était Philippe Gimbert. Raibault regagna la pelouse avec un bandage énorme autour du crâne en forme de coquille d'oeuf, en fait, il avait une fracture de la mâchoire, il retrouva ses coéquipiers. Il fallu deux minutes avant que Gimbert se retrouve au sol, alors que tout son pack se relevait d'un regrouppement, la mâchoire complètement broyée. Il savait qu'il payait son geste, il n'accusera jamais personne et sortira sans pouvoir dire un mot.

J'ai le souvenir de beaucoup de gens qui pleuraient dans le public, exténués, à bout de nerf, ou d'émotion. J'ai le souvenir d'Eric Champ prenant Vincent Moscato sur le bord de la touche à coups de boule après lui avoir retourné son maillot sur la tête. J'ai le souvenir d'Eric Melville, non violent de nature, trainant trois béglais dans ses bras et les propulsants à une vingtaine de mètre vers les tribunes. J'ai le souvenir de Louvet se faisant marcher sur la gueule dans un regrouppement, sortant ensanglanté, venant s'essuyer le visage avec le maillot de son agresseur.
J'ai le souvenir de Deylaud hors-de-lui ne cherchant même plus à renvoyer les ballons mais plutot a l'envoyer assez loin pour que l'offensive suivante soit une vague rouge et noire dévastatrice sur les défenseurs. J'ai le souvenir de mélées aujourd'hui oubliées, reculant de plusieurs dizaines de mètres avec des joueurs en difficulté. Celle de Bègles rendant bec et ongle les poussées toulonnaises. J'ai le souvenir de Laporte teigneux, toujours le premier à donner des coups de poings et partant en courant derrière ses gros pour se protéger, comme un enfant terrifié.

Toulon l'emporta mais cela n'avait plus aucun intérêt. Les béglais pleins d'allant et d'aplomb, déclarèrent après ce match que Toulon n'oserait jamais venir à Musard pour le match retour. Ils y allèrent, les toulonnais, et pour leur montrer, Eric Champ avant d'entrer sur la pelouse ira frapper à la porte des vestiaires béglais, pour leur lancer chez eux un "On est là, on y va les filles ?"
Moscato fit alors semblant de refaire son lacet à l'entrée sur la pelouse... Les toulonnais les attendirent....

Toulon, malgré ses neufs points d'avance du match aller, perdit le match retour , match qui fut beaucoup plus correct, l'arbitre n'hésitant pas à sanctionner d'entrée de jeu des actions anodines pour mettre son autorité en place. Cette année-là Bègles allait décrocher son titre de Champion de France, il était mérité. Mais contrairement à ce qu'ils pouvaient croire, Toulon n'était pas mort. L'année suivante, c'est le RCT qui ira battre Blanco et le Biarritz Olympique avec une génération de joueurs de 19 ans...

Les équipes :

Bègles :
Geneste - Sallefranque, Frentzel, Soulé, Techoueyre - Reigt (o), Laporte (m) - Conchy, Alibert, Courtiols - Mougeot, Berthozat - Gimbert, Moscato, Simon.
Entraineur : Yves Appriou.

Toulon :
Ruet - Jehl - Trémouille - Carbonnel - Jaubert - Deylaud (o) - Raynaud (m) - Champ - Louvet - Loppy - Motteroz - Roux - Braendlin - Casalini - Chapus.
Entraineur : Daniel Herrero"

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  patrick le Sam 11 Juin 2011 - 13:38

Regardez bien cette vidéo de l'année qui a suivi le titre. Outre la tortue, l'herbe qui est maintenant un peu plus présente et la bodéga qui n'avait pas remplacé les peupliers, en 20 ans rien n'a véritablement changé à Musard.


_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  FAN2XV le Dim 12 Juin 2011 - 11:11

et voici un résumé de la finale de 91 contre toulouse


http://www.lerugbynistere.fr/videos/le-resume-de-la-finale-entre-begles-et-toulouse-en-1991.php


FAN2XV
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 158
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  patrick le Dim 12 Juin 2011 - 22:42

Si on s'en tient à ces images (qui rafraichissent un peu la mémoire), on ne dirait pas qu'il y a 20 ans qui séparent ces 2 équipes. Même domination, même croyance en ses forces, même continuité dans le jeu. Pour être franc, le jeu (sur 80') et le physique ont tout de même beaucoup évolué.
On peut quand même regretter qu'il ait fallu 20 ans pour retrouver quelque chose de comparable à ce dont nous disposions à l'époque. Que de gâchis alors que cette équipe du CABBG naissait à peine Crying or Very sad Déjà le manque d'investisseur nous pénalisait et n'a pas permis de poursuivre dans la lancée. Le stade s'est fossilisé, nous avons tiré le diable par la queue et finalement nous nous sommes fourvoyés en pactisant avec des marchants de rêve. Dommage mais bon, remercions les anciens (qui ont d'ailleurs démontré un très bel état d'esprit lors du 20ème anniversaire) et maintenant pensons à l'avenir qui s'écrit en Bordeaux et Blanc.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  Olivier le Lun 13 Juin 2011 - 0:05

Le premier truc qui m'a marqué, c'est le ballon en cuir. Je me demandais s'il était déjà en pvc en 1991.
Tous ces en-avants avec ce cuir qui fuyait nos doigts dès qu'il pleuvait... qui n'a pas échappé des mains cette savonnette en poussant un grognement rageur ??

Euh... les moins de 25 ans en fait Embarassed

Putaing, ça rajeunit pas :chambreur:

Je me demande ce qu'est devenu Yves Apriou.

Olivier
Admin
Admin

Nombre de messages : 1583
Localisation : Aire sur l'Adour
Date d'inscription : 22/12/2008
Humeur : Ca dépend de mon humeur
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  patrick le Lun 13 Juin 2011 - 0:44

On le voit parfois à l'Académie ... et je suis quasi-sûr qu'il est souvent heureux de ce qu'il voit sur le terrain.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  Trastevere le Lun 13 Juin 2011 - 11:39

Merci à Patrick et à FAN2XV pour ces vidéos qui rappellent les dernières belles heures de gloire du club. Avec le recul, on peut se dire que nous avons eu une chance extraordinaire de connaître, de voir sur le pré une si belle équipe qui avait réussi à s'installer au sommet du rugby français. Ce qui n'est pas une mince affaire... La tristesse dans tout çà c'est ce qui s'est passé après le titre avec le départ de nos plus illustres ambassadeurs. Quand on sait ce qu'ils ont réussi de merveilleux après au Stade Français, alors se dit que c'est bien triste qu'is ne soient pas restés à Bègles quelques années de plus, ce qui aurait peut être permis au CABBG de tutoyer les sommets du rugby français pendant quelques années...
C'est déjà bien dur d'arriver en haut du podium, alors quand on s'y installe, il faut se donner les moyens de rester en haut. Mais cela n'a pas été le cas à Bègles Crying or Very sad
20 ans après, on se satisfait tous...d'une remontée de Pro D2 en Top 14. Maintenant, on étant lucide, on se dit que si on se maintient, ce sera déjà très bien ! Quant à être à nouveau champion de France dans les prochaines années, on peut toujours en rêver, y croire... Mais quand je vois la puissance (financière notamment) de clubs comme Toulouse, le Métro Racing 92, Clermont, Toulon (et j'en passe), çà va être sacrément dur en Gironde de re-tutoyer rapidement le sommet du rugby français

Trastevere
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 43
Localisation : Près et loin de Bègles
Date d'inscription : 29/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  léopold le Lun 13 Juin 2011 - 13:37

Remplir le stade et se faire plaisir en commun en développant un type de jeu, courageux, complet, entreprenant serait déjà un beau challenge, après la vérité se fera sur le pré, Laurent Marti a raison et la saison dernière l'a démontré, la qualité du jeu pratiqué et comme un aimant qui attire les spectateurs, les médias, les partenaires.
Pour cela même si on n'est pas le meilleur il faut se démarquer de la mouvance des enquilleurs de chandelles,des partisans des petits paquets, il faut être généreux et faire vivre le cuir pour faire vibrer les tribunes.
Nous survivrons si nous le méritons!!!
Allez Union.

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5825
Localisation : A Musard le lundi, à Musard le mardi, ... , à Musard le dimanche
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  patrick le Lun 13 Juin 2011 - 13:39

Un magnat britannique, américain ou russe qui aurait pratiqué notre noble sport à l'Université et qui serait un passionné de notre culture viticole, je vois que ça pour combler le fossé Embarassed

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  Olivier le Lun 13 Juin 2011 - 16:09

En général, les magnats américains qui s'intéressent à notre vignoble viennent davantage par ici pour nous piquer nos œnologues, ou nos meilleurs cèpes pour leurs vignes californiennes, plutôt que pour filer des rond au rugby local Rolling Eyes

Reste la filière des russes qui pourraient se lasser du football à Chelsea Laughing

Olivier
Admin
Admin

Nombre de messages : 1583
Localisation : Aire sur l'Adour
Date d'inscription : 22/12/2008
Humeur : Ca dépend de mon humeur
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  nico le Dim 1 Avr 2012 - 11:56

Du lourd, du très lourd... j'ai pas su voir si ce bijou avait été posté par ailleurs. Désolé si redondance il y a.
Sinon, ce reportage de 90 est mythique (cf, "voilà, j'aime la vie...").


_________________
Mon tragique à moi, c'est la vie quotidienne : la muflerie, la stupidité, le comportement de l'homme moyen, une sorte de méchanceté uniforme et institutionnelle.

Francis Blanche

nico
Admin
Admin

Nombre de messages : 1018
Localisation : Strasbourg Plage
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  patrick le Dim 1 Avr 2012 - 19:58

21 ans ... et toujours les mêmes tribunes. Ah non, pas tout à fait les mêmes, elles étaient moins vieilles à l'époque :chambreur:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  Olivier le Lun 2 Avr 2012 - 1:32

Pinaise, c'était aussi l'époque où le stade était à moins de 10 km de chez moi.
14 ans que ce n'est plus le cas... ça passe...

Je sais, parfois, je me confonds en banalités :chambreur:



_________________

Olivier
Admin
Admin

Nombre de messages : 1583
Localisation : Aire sur l'Adour
Date d'inscription : 22/12/2008
Humeur : Ca dépend de mon humeur
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  patrick le Ven 7 Sep 2012 - 18:04

Midol du jour







21 ans plus tard les langues se délient. C'était pas beau mais c'est entré dans la légende, probablement pas comme les dernières phases finales de Top14 Rolling Eyes

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15513
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  sudiste le Ven 7 Sep 2012 - 18:44

Le guerrier en chef ce jour là, ce fût Conchy ...qu'est ce qu'il distribua...mais loyalement, toujours en risposte :chambreur:

On a beau en garder de beaux souvenirs c'était vraiment un rugby de merde ...

sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 7801
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  jaja69 le Jeu 4 Sep 2014 - 22:07

Finale 1991, remise du bouclier et en fin de vidéo arrivée des Joueurs à la Gare Saint Jean de Bordeaux, la fête est belle et le public est là en masse....



à voir et revoir

_________________
"Au rugby , un caramel c'est pas une friandise." (F. Galthier)

jaja69
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 777
Localisation : Talence
Date d'inscription : 19/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ubbrugby.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1991 - 9e titre de CDF de l'Union

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum