AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Laurent Marti et l'UBB vus par ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laurent Marti et l'UBB vus par ...

Message  patrick le Dim 11 Oct 2009 - 11:41

SO du 11/10/09
http://www.sudouest.com/accueil/sports/rugby/article/733563/mil/5218494.html

RUGBY PRO D2 (6E JOURNÉE). Soutenant le travail du président Laurent Marti, les dirigeants aquitains suivront avec attention le déroulement du derby au stade Chaban-Delmas
Union Bordeaux Bègle-Agen : les dirigeants du club aquitain ont Laurent Marti à l'oeil

Quoiqu'il arrive de son aventure avec l'Union Bordeaux-Bègles, Laurent Marti, qui entame sa troisième saison à la présidence, sait qu'il aura gagné l'amitié, ou au moins le respect, de nombre de ses homologues du rugby du Sud-Ouest. Quand on évoque avec eux la (re) construction d'un club de rugby d'élite dans la capitale aquitaine, c'est le nom et l'investissement de l'entrepreneur (basé à Toulouse) qui vient tout de suite. « Je le connais bien, c'est un président qui a envie et qui a des idées à l'image de ce derby à Chaban-Delmas » avance ainsi le patron agenais Alain Tingaud, qui partagera le couvert avec Laurent Marti ce midi pour un repas qui réunira quelque 800 convives au gymnase de Lescure. « Cette journée couronne le travail mené par Laurent Marti et son équipe depuis quelques années qui a permis de faire accepter le rugby à Bordeaux », explique Gilbert Ponteins, le président dacquois. Il ne faut pas non plus oublier les anciens, comme les frères Moga, qui sont toujours derrière.

Tous se félicitent en tout cas de l'initiative, qui s'apparentait à un pari osé, de déplacer un match de saison régulière de Pro D2 dans une enceinte de 33 000 places.

Une « reconnaissance »

« Cette rencontre délocalisée est la reconnaissance des Bordelais envers le club de leur ville, » renchérit Gilbert Ponteins. Et même un peu plus, puisque les dirigeants de l'Union ont « chassé » les spectateurs sur tout le Comité Côte d'Argent et jusqu'en Dordogne, terre natale de Laurent Marti (les écoles de rugby y ont été invitées). Et ils ont trouvé du répondant : plus de 16 000 billets avaient trouvé preneur hier soir, alors que les guichets seront ouverts aujourd'hui dès 11 h 30. Le record de Béziers - Montauban, 16e journée 2005-2006 de Pro D2 (16002 spectateurs) devrait tomber et le premier objectif extra-sportif sera atteint.

Le second, s'appuyer là-dessus pour faire redécoller le rugby, deuxième sport le plus médiatisé, dans l'agglomération bordelaise, sera une autre paire de manche. « Il faudrait que tout le monde se rende compte que dans ces terres du Sud -O uest, terre de rugby, la plus grande ville n'a pas d'équipe de rugby en première division » lance Richard Dourthe, manageur bayonnais et ancien Béglais. Et qu'il est difficile d'y monter un budget de 4,2 millions d'euros, soit 23 fois moins environ que celui des Girondins. « Je crois tout d'abord que la difficulté est due à l'importance histori- que du football dans la ville, avance Alain Tingaud. À Toulouse, le foot et le rugby coexistent, mais historiquement, c'est le rugby qui prime. À Bordeaux, c'est différent. Le cas lyonnais se rapproche un peu plus de la problématique bordelaise. De plus, il y a la dualité entre Bègles et Bordeaux. L'essence du club, c'est tout de même Bègles et non Bordeaux. »

« La voie est tracée »

Richard Dourthe et Gilbert Ponteins partagent le sentiment de l'Agenais. « Le problème à Bordeaux, c'est qu'il n'y a qu'un club, les Girondins de Bordeaux. Tout le monde pousse. L'idéal, serait qu'il y ait des Girondins de Bordeaux en rugby » explique le premier. « Avec Bègles, Bordeaux avait un grand club dans son agglomération. Mais le rugby a changé et il est devenu professionnel. La voie est tracée par les dirigeants actuels. Il y a un intérêt marqué pour l'Union et les résultats qui commencent à aller avec. Maintenant, il manque simplement une prise de conscience des collectivités locales qui doivent se faire à l'idée qu'une cohabitation foot-rugby est possible... »

Et le président dacquois de conclure : « Si un jour, l'Union possède 15 millions d'euros de budget, elle aura une grande équipe. Mais j'ai l'impression, pour le moment, qu'il manque une dynamique... » Le derby de cet après-midi a pour vocation de la lancer...
Auteur : N.L.G, A.T., B.F. et T.D.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16384
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et l'UBB vus par ...

Message  patrick le Lun 12 Oct 2009 - 12:22

http://www.sudouest.com/gironde/sports/rugby/article/734562/mil/5222103.html

EN QUESTIONS. Le derby était un jour crucial dans l'histoire de l'Union. Bilan
L'après 11 octobre

Dans l'entourage de l'Union, le Bordeaux-Bègles - Agen du 11 octobre était tellement attendu que, ce matin, un brin de nostalgie flottera sûrement déjà. Pas raté, pas complètement réussi, l'événement fera pourtant date.

1 La défaite efface-t-elle le succès de la journée ?

Non. Si dans les minutes après la rencontre, le goût d'inachevé prédominait, il ne faut pas oublier que le premier objectif était de rappeler aux collectivités, à la France de l'Ovalie et avec elle celles des entreprises, que le rugby intéressait à Bordeaux. Avec 20 158 spectateurs dans les tribunes, même si les Agenais s'étaient déplacés en nombre, preuve est faite.

Le second but en revanche - séduire les personnes attirées par l'intense communication pour les revoir au stade André-Moga - risque de s'avérer sans suite. « Les gens sont venus parce qu'ils croient en nous et je les remercie car ce qu'on a réalisé vaut des finales de Pro D2 : c'est exceptionnel, disait le président Laurent Marti après la rencontre. Mais je ne crois pas qu'on ait été à la hauteur et ça gâche la fête. »

2 Quelle ambition sportive désormais ?

Elle ne change pas par rapport à ce qu'elle était avant la rencontre : une place dans la première moitié du tableau. « J'avais dit que, même si on perdait contre Agen, une place entre 5 et 8 restait possible » pointait Laurent Marti. Mais ce qu'il n'avait pas déclaré, c'est qu'il espérait qu'un succès sur le grand favori de la Pro D2 serve de tremplin à ses hommes pour se mêler à la course au Top 5, désormais 7 points devant.

Avec des déplacements à Mont-de-Marsan et Pau, eux aussi ambitieux dans la panade, et des réceptions d'Aix et de Colomiers qui serviront surtout à se mettre à l'abri des deux dernières places, la suite du bloc sera révélatrice, même si dans un championnat très homogène, tout va très vite : il reste 24 matches.

3 Quel avenir pour le club ?

L'Union voulait créer un précédent pour accélérer sa croissance. Elle l'a réalisé, on va maintenant mesurer dans les prochains mois s'il servira à quelque chose. Laurent Marti se voulait à chaud plutôt pessimiste (lire page 2-4) et s'il assure « qu'il continuera à se battre », les questions qu'ils se posaient en début de saison ont été accentuées en mesurant ce qui sépare actuellement son équipe et Agen. « Nous, nous devons nous battre pour avoir un budget de 4,2 M? et je dois même combler en fin de saison ; eux (Agen) en ont un de 6,7 M?. Alors si le problème, c'est le président, tant mieux pour le club car ça se renouvelle. Mais si c'est la ville, alors ça sera compliqué... »

Le groupe, jeune et renouvelé à l'intersaison, a du potentiel mais besoin de temps pour se construire s'il veut jouer les premiers rôles. Et la prestation d'hier inquiète, forcément. « J'ai l'impression que le chat se mord la queue » glissait Laurent Marti.
Auteur : nicolas le gardien
n.legardien@sudouest.com


On espérait un avant et un après le 11 octobre. Après ce qui viens de se passer, j'oserais presque espérer que ça n'ait pas lieu tellement mes craintes sont grandes pale

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16384
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et l'UBB vus par ...

Message  bordelais le Lun 12 Oct 2009 - 13:22

Le groupe, jeune et renouvelé à l'intersaison, a du potentiel mais besoin de temps pour se construire s'il veut jouer les premiers rôles.

excuse trop souvent invoquée, cela fait 4 ans qu'on nous la rabâche Sad
avatar
bordelais
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1472
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 24/03/2008
Humeur : "no scrum, no win"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et l'UBB vus par ...

Message  sudiste le Lun 12 Oct 2009 - 15:21

de combien de temps a-t-il besoin pour exprimer son potentiel ce groupe? si c'est plus d'une saison alors pourquoi le renouveler chaque année Allo quoi

Le dégroupage ça fout le bordel je l'ai constaté avec Free !!!

Aujourd'hui la vraie question est "quest-ce qui peut faire rester Marti ?".... certainement pas les huiles politiques et économiques locales toujours prêtes à venir agiter leur petit drapeau devant caméras et photographes mais moins prompts à dégainer le portefeuille.

Qu'ils sont loin les 15 millions, qu'ils sont loin !!!! Embarassed
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8357
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Marti et l'UBB vus par ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum