AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

24ème Journée : UBB - Pau

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SO du jour

Message  patrick le Lun 14 Mar 2011 - 18:34

http://www.sudouest.fr/2011/03/14/une-bonne-chose-de-faite-342038-625.php

14 mars 2011 10h41 | Par Nicolas Le Gardien

Union Bordeaux-Bègles : une bonne chose de faite

Retrouvés en première mi-temps, rattrapés par leurs manques et le doute ensuite, les Girondins ont remporté face à Pau un succès précieux (18-14). Mais il ne va plus falloir se relâcher

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En première période, le pack girondin a mis son homologue sur le reculoir. photo thierry david

Il était temps que ça se finisse. Un dernier plaquage de Connor sur Puyo, une prise de balle en touche de Treloar en suivant et un coup de pied de Seron dans les tribunes, tout au bout d'un quart d'heure interminable : hier, l'Union Bordeaux-Bègles a renoué avec la victoire (18-14) en poussant un ouf de soulagement. Oui, elle est toujours devant dans la course à huit pour les deux dernières places de demi-finaliste (lire ci-contre). Mais pour peu, Alain Juppé, venu (c'est une première) féliciter les joueurs dans le vestiaire et leur assurer que « la ville de Bordeaux est derrière eux » (1), aurait surtout dû trouver des mots de consolation.

Ne mentons pas : lorsque le 18-6 de la 54e minute s'est transformé en 18-14 à la 65e, le fantôme du scénario « aixois » a rôdé à Moga. Un jeu au pied maladroit et faiblard d'un Fraser tirant la langue après avoir été décisif, une conquête devenant tremblante, quelques ballons perdus aux impacts, de la fatigue lisible sur les visages, un essai offert par une incompréhension en touche (lire ci-contre) … « On a été rattrapé par le stress, la peur de lâcher le résultat », commentait Marc Delpoux, le manager girondin.

Mais aller plus loin dans la comparaison avec la semaine dernière serait injuste : hier, face à une formation paloise venue pour gagner, les Bordelais ont redressé la barre et mérité leur succès, dans l'envie, dans la balance des occasions nettes aussi. Ballottés après la pause, ils ont montré beaucoup plus de jugeote, que ce soit en marquant sur l'un de leurs rares temps forts de la période par un drop de Fraser ou en s'appuyant sur des groupés pénétrants maîtrisés et en cherchant à occuper au pied même si, sur ce dernier point, la réalisation technique n'a (vraiment) pas suivi les intentions. Et surtout, durant une demi-heure, la première, l'Union a retrouvé son rugby, celui percutant qui enthousiasme et fait mal aux défenses.

Quand on avance…

On se posait la question, on se doutait de la réponse : il y avait une partie de défection mentale dans la mauvaise passe vécue depuis trois semaines. L'engagement dans les déblayages, dans les impacts, la concentration montrée dès les premiers ballons hier n'avaient rien à voir avec la légèreté de l'entame contre Aix. « Devant, on avait vraiment à cœur de se racheter et je pense que pendant quatre-vingts minutes, on a tout donné », lâchait le capitaine Matthew Clarkin.

Ce n'est pas tout : allant d'abord jouer chez l'adversaire, fixant et resserrant la défense avant d'écarter, alternant pour faire bref, elle a remis les choses dans l'ordre. Et forcément, certains retours ont été remarqués : les incontournables Jaulhac et Leo, le combattant Chollon, le serein Lopez, l'animateur Adams ou le décisif Lilo. Mine de rien, le Tongien va finir par disputer le titre de meilleur marqueur de Pro D2 à la fusée montoise Matanavou.

Hier, l'ailier a marqué ses neuvième et dixième essais (le premier sur un lancement de jeu répété maintes fois à l'entraînement) en vingt-deux minutes. Et après avoir vu une mauvaise passe d'un Treloar en progrès avorter un nouveau beau mouvement à deux mètres de la ligne (26e) et Dearlove se sacrifier pour empêcher une cocotte d'aller au bout (27e), on se disait que cette Union qui jouait en avançant allait pour de bon éloigner Pau du Top 5. Mais, non : elle a rendu à la Section, plus saignante défensivement et relevant le gant après la pause, le bonus et le point average particulier en cas d'égalité finale. « Quand on fait une première période de cette qualité et une deuxième si différente, c'est que ça joue beaucoup dans la tête », glissait Marc Delpoux.

Défense au rendez-vous

Pas seulement, évidemment : l'Union a toujours des manques, à commencer, on se répète, par cette difficulté à inverser la pression au pied. Et, à voir la baisse de régime dans tous les secteurs en fin de rencontre, l'espoir de vider l'infirmerie avant la fin du mois (lire ci-contre) n'est pas de trop. « On a beaucoup couru en leur rendant trop de ballons et on s'est fatigué », lâchait Silviu Florea. « On va me dire que j'aurais dû faire des changements avant, mais je ne le sentais pas », devançait Marc Delpoux, qui peut aussi être satisfait de sa défense.

La seule grosse frayeur finalement ? Une pénaltouche paloise en forme de balle de match gâchée par une combinaison téléphonée. « Il faut voir le positif : la semaine dernière, il y avait 0 minute à garder, là il y en a 40. » Il faut espérer que les 80 sont pour bientôt : si l'Union respire à nouveau, le grand bol d'air n'est pas encore dans la poche.

(1) Auparavant, le maire de Bordeaux avait déjeuné avec les partenaires et assisté au match aux côtés de Laurent Marti.


http://www.sudouest.fr/2011/03/14/un-point-qui-ne-suffit-pas-342074-773.php

14 mars 2011 10h54 | Par Nicolas Le Gardien

Un point qui ne suffit pas pour la Section Paloise

Ultra-dominée pendant 25 minutes avant de prendre progressivement le dessus, la Section, repoussée à 7 points du Top 5, n'était pas consolée par le bonus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Palois ont payé leur mauvaise entame de match. photo thierry david

Un point de bonus défensif engrangé, une différence particulière favorable en fin de saison en cas d'égalité avec l'Union Bordeaux-Bègles : hier, la Section n'est pas revenue le panier complètement vide de son voyage en Gironde. Elle a même engrangé de quoi espérer encore grimper dans les cinq premières places d'ici le 9 mai au soir. Mais seulement le minimum vital, et ce n'est pas vraiment ce qu'elle était venue chercher : à lire les têtes et regards béarnais quelques minutes après leur revers (14-18), les 7 points qui les séparent ce matin de leur adversaire d'hier, du Stade Montois et donc des positions de qualifiable étaient durs à avaler. Grégory Puyo et les siens avaient l'occasion de reprendre leur destin en mains, ils l'ont manquée.

Balle de match manquée

« Non, on ne peut pas être satisfait, glissait le jeune Damien Larrieu. Nous étions venus ici pour gagner, il nous manque 3 points. Nous sommes passés à travers à l'entame. C'est un faux-pas et il faudra l'effacer à Carcassonne (le 26 mars, NDLR). Nous avons tous l'objectif des demi-finales en tête et maintenant on n'a plus le choix. » « Eux sont maintenant devant et sont bien installés, enchaînait son entraîneur Conrad Stoltz. Mais je ne crois qu'il faille voir le prochain match comme une dernière chance. Il faut juste que nous n'y déplacions avec le même état d'esprit que celui qui nous a animés en seconde période. »

Des regrets ? Oui, car, plus agressifs défensivement, rééquilibrant le combat devant et dans les rucks et profitant de la maladresse girondine dans l'occupation au pied, les Béarnais ont eu à l'heure de jeu un petit air d'Italiens, menés 18-6 mais vraiment pas morts. Oui, car ils ont même eu une balle de match dont la gestion a fait bondir Joël Rey en haut des tribunes béglaises : une penaltouche (74e) dans les 22 mètres, bien captée mais où Jacquot et Maignien se sont lancés dans une combinaison scabreuse (et ratée) quand le rapport de force du moment appelait le groupé pénétrant.

Mais non, car ils ne pouvaient pas beaucoup espérer mieux en ayant été aussi dominés pendant une demi-heure. « Sur la deuxième mi-temps, j'ai la sensation qu'on a pris le match en mains et qu'on a dominé. On marque un bel essai sur un ballon qu'ils perdent en touche, avec des passes, du mouvement. Mais, honnêtement, à la 25e minute, j'aurais signé des deux mains pour le bonus défensif », glissait Conrad Stoltz.

Fébriles à l'entame

Les Palois s'étaient préparés toute la semaine à devoir contenir d'entrée la marée de Bordelais revanchards après leur contre-performance contre Aix. Ils y ont été emportés : reculant aux impacts, dominés en conquête, ils ont vu les Girondins répéter leurs gammes avec deux essais, et autant d'occasions nettes tout près d'aboutir. « On les a regardés » déplorait le Sud-Africain, avant bizarrement de reprendre leurs esprits à 14 contre 15. Avec beaucoup de fébrilité aussi, à l'image d'une première touche cafouillée et de ballons aériens lâchés. « Trop de pression, non je ne pense pas, répondait Conrad Stoltz. Les gars savent maintenant qu'une demie, c'est avant tout pour eux. » « Je crois qu'on a surtout été pris dans le combat avant de rectifier le tir, notamment en mêlée, en fin de première période » ajoutait Damien Larrieu.

Intéressante dans l'occupation, la Section peut alors s'en vouloir d'avoir laissé filer les quelques opportunités (excès de gourmandise d'Hiriart après un coup de pied complètement manqué de Lilo et un surnombre, 16e), finalement rares même en seconde mi-temps. « Je regrette que l'on se soit parfois un peu vite débarrassé du ballon, concluait Conrad Stoltz. On a déjà montré que l'on était capable de le porter, d'être dangereux, mais j'ai l'impression qu'on n'ose pas assez. » À Carcassonne, il faudra s'en souvenir.

Section paloise · Union Bordeaux-Bègles · Pro D2 · rugby


« On va me dire que j'aurais dû faire des changements avant, mais je ne le sentais pas », devançait Marc Delpoux
Peut-être avait il raison, peut-être pas. En tout cas sur ce coup il a su anticiper rire rire rire

patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16044
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

SO du 15/03

Message  patrick le Jeu 17 Mar 2011 - 8:36

http://www.sudouest.fr/2011/03/15/une-entame-qui-fait-mal-343105-773.php

15 mars 2011 09h02 | Par louis dabir

Une entame qui a fait mal à la Section Paloise

Les Palois n'ont pas su contrer les Girondins en première période et ont accumulé un retard qu'ils n'ont pu combler, se contentant d'un simple bonus défensif

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Saia Fekitoa et les Palois ont payé leur mauvais début de match. photo thierry david

Les Palois étaient prévenus. Ils allaient affronter une bête blessée, vexée et bien sûr revancharde une semaine après la déconvenue subie dans son antre d'André-Moga face à Aix-en-Provence. Une équipe de l'Union sous pression devant l'éventualité de perdre sa place au sein du si convoité quinté de tête. La Section n'ignorait pas l'enjeu de cette rencontre pour son adversaire du jour.

Généralement, une équipe de rugby s'efforce de ne pas louper son entame de match. Et de surcroît lorsqu'elle joue à domicile. Les premiers duels, les premières mêlées sont d'une extrême importance et déterminent la physionomie de la rencontre. Les joueurs de l'Union n'ont pas manqué ces instants décisifs et révélateurs. Les hommes de Marc Delpoux ont su alterner entre des phases de combat et de mouvement. La Section s'est patiemment contentée de défendre et sa conquête, un poil défaillante durant la première demi-heure de jeu, l'a empêché d'utiliser au mieux les occasions qui se sont présentées à elle. « Nous perdons trois ballons en touche et nous rendons le ballon à l'adversaire. Si nous marquons en première période, tout est relancé », explique Conrad Stoltz. Résultat, l'ailier Lilo marque à deux reprises et Bordeaux-Bègles s'échappe. Mais malgré le retard pris au score, on sent les joueurs de la Section capables de faire mieux et de bousculer l'Union. Il a juste manqué une pointe d'agressivité en défense et de réalisme en attaque. Le coup semble jouable. « Le message a été positif à la mi-temps car nous avons senti que nous revenions. Nous leur avons demandé d'être plus agressifs en défense et de se faire davantage violence dans les rucks », poursuit le coach sud-africain.

La Section en vain

La tendance va s'inverser durant le second acte de la rencontre. Au fur et à mesure que le coup de sifflet final approche, les Bordelais affichent une certaine fébrilité et les Palois reviennent au contact de leurs adversaires grâce, notamment, à une présence plus marquée dans les regroupements des Filo, Dearlove, Andrew et Charlon pour ne citer qu'eux.

La mêlée paloise prend le dessus sur son adversaire, les groupés pénétrants sont plus compacts et avancent davantage. L'Union recule et Bruno Hiriart inscrit un essai après un joli « une-deux » avec l'hyperactif Seti Filo. Mais le retard est trop important, les Béarnais sont partis de trop loin et paient leur mauvais début de partie. Les Bordelais ralentissent les sorties de balles et la Section Paloise échoue à quatre petites longueurs de son adversaire qu'elle laisse s'échapper au classement. « Quand on voit notre seconde mi-temps, on voit qu'il y a la place », regrette Conrad Stoltz. Le rugby se joue souvent à de petits détails qui font la différence. L'entame d'un match n'en est pas un.

Pro D2 · rugby · Union Bordeaux-Bègles · Section paloise

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16044
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  léopold le Jeu 17 Mar 2011 - 10:24

Pas mal le coach de la Section, un peu comique aussi. Sur que si tu fais abstraction des partie de match où tu as été dominé et en grande partie absent du débat, tu peux battre tout le monde.
Pas mal de positiver, comme si l'adversaire ne jouait aucun rôle dans les moments où on subit?
La deuxième mi-temps a été Paloise en grande partie, certains de nos gars étaient cuits,Sur que si la Section avait été totalement à la maille ils auraient pu gagner, mais la maladresse est un élément rédibitoire de ce jeu.
Sinon comme eux nous pouvons affirmer que tout au long de la saison il y avait la place de faire mieux, ça n'engage à rien. rire rire rire rire
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6065
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  sudiste le Jeu 17 Mar 2011 - 10:55

Lilo s'impatiente de voir en ligne la vidéo de ses 2 essais rire
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8201
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  L'Eclair le Jeu 17 Mar 2011 - 13:40

léopold a écrit:Pas mal le coach de la Section, un peu comique aussi. Sur que si tu fais abstraction des partie de match où tu as été dominé et en grande partie absent du débat, tu peux battre tout le monde.
Pas mal de positiver, comme si l'adversaire ne jouait aucun rôle dans les moments où on subit?
La deuxième mi-temps a été Paloise en grande partie, certains de nos gars étaient cuits,Sur que si la Section avait été totalement à la maille ils auraient pu gagner, mais la maladresse est un élément rédibitoire de ce jeu.
Sinon comme eux nous pouvons affirmer que tout au long de la saison il y avait la place de faire mieux, ça n'engage à rien. rire rire rire rire

Salut Léo, je trouve ton ironie un tantinet déplacée.
Je t'engage a analyser les contradictions contenues dans tes deux phrases (si vous êtes cuits n'est ce pas grâce au travail de la Section ?) et à retourner lire les déclarations de Delpoux sur le match aller, à les lire on a l'impression que vous avez perdu tout seuls sans que la Section y soit pour quelque chose.... ( http://www.allezunion.com/t751p60-9eme-journee-pau-union ) Rolling Eyes
Pour ma part, même si nous avons véritablement été un peu en dessous pendant les 20 premieres minutes, je relève que plusieurs fautes flagrantes n'ont pas été sifflées contre vous sur ce laps de temps. En particulier sur les rucks, je t'engage à revoir le match. Il y a par exemple cette succession où vous plongez sur le côté voire derriere nos joueurs à 3 reprises qui vous permet de sortir de votre camps où alors ce moment où votre 9 pique un de nos ballons à l'intérieur de la mélée pour une séquence à suivre qui entrainera une domination territoriale et finalement l'essai. C'est surtout nos deux fautes défensives sur les essais qui font votre score et effectivement notre maladresse qui fait le notre.
Comme lui je pense qu'il y avait largement la place de passer. Il y a le classement, il y a nos confrontations directes, nous gagnons 5 pts à 4 et c'est mérité car au vu des deux matchs, nous vous avons été supérieurs.

Je ne doute pas qui si nous revoyons le match ensemble, tu modérerais tes propos, il y avait effectivement la place pour nous

A bientot Wink
avatar
L'Eclair
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 130
Localisation : Pau
Date d'inscription : 17/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  RUGBY972 le Jeu 17 Mar 2011 - 13:41

sudiste a écrit:Lilo s'impatiente de voir en ligne la vidéo de ses 2 essais rire

Yesss Yesss

_________________
Allez l'UBB !!!!
avatar
RUGBY972
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1980
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 08/02/2008
Humeur : BONNE QUAND ON GAGNE
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  sudiste le Jeu 17 Mar 2011 - 14:00

Salut l'Eclair ...puisque tu as les moyens de revoir le match peux-tu me confirmer que votre essai est réellement valable...il est imparable certes mais il y a un petit doute sur le fait qu'Hiriart relâche le ballon au moment d'aplatir scratch
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8201
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  L'Eclair le Jeu 17 Mar 2011 - 14:05

sudiste a écrit:Salut l'Eclair ...puisque tu as les moyens de revoir le match peux-tu me confirmer que votre essai est réellement valable...il est imparable certes mais il y a un petit doute sur le fait qu'Hiriart relâche le ballon au moment d'aplatir scratch

Personnellement je n'ai pas enregistré. Quand la vid sortira chez vous on en saura plus.
Mais je n'ai pas lu un seul commentaire de la part des téléspectateurs sur notre forum dans ce sens.
A suivre Wink
a +

_________________
Toques si gauses !
avatar
L'Eclair
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 130
Localisation : Pau
Date d'inscription : 17/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  patrick le Jeu 17 Mar 2011 - 15:28

léopold a écrit:Pas mal le coach de la Section, un peu comique aussi. Sur que si tu fais abstraction des partie de match où tu as été dominé et en grande partie absent du débat, tu peux battre tout le monde.
Pas mal de positiver, comme si l'adversaire ne jouait aucun rôle dans les moments où on subit?
La deuxième mi-temps a été Paloise en grande partie, certains de nos gars étaient cuits,Sur que si la Section avait été totalement à la maille ils auraient pu gagner, mais la maladresse est un élément rédibitoire de ce jeu.
Sinon comme eux nous pouvons affirmer que tout au long de la saison il y avait la place de faire mieux, ça n'engage à rien. rire rire rire rire

Je pense même que compte tenu de notre match contre Albi à Musard, le grand Stade Toulousain peut commencer à trembler rire rire rire

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 16044
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24ème Journée : UBB - Pau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum