AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Laurent Marti « J'ai un nouveau projet »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laurent Marti « J'ai un nouveau projet »

Message  Alain le Mar 23 Aoû 2011 - 9:57

Laurent Marti, le président bordelais, dit peaufiner un dossier de développement « vers le Brennus » qu'il dévoilera s'il sent de l'engouement. Et est convaincu que son équipe se maintiendra.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laurent Marti va retrouver les Agenais Daniel Dubroca et Alain Tingaud dans l'élite. PHOTO CLAUDE PETIT

Depuis hier, Laurent Marti est à Toulouse pour préparer la « rentrée » et les orientations de son groupe Top-Tex, jusqu'ici épargné par la crise économique. Mais depuis deux mois, c'est aussi beaucoup au nouveau visage de son club, qui va découvrir le Top 14, que le président de l'Union Bordeaux-Bègles a pensé.

« Sud Ouest ». À quelques jours de la reprise, où en êtes-vous structurellement ?

Ça court dans tous les sens ! On va avoir encore quelques journées de panique mais je pense que l'on sera prêt. Et s'il y a des choses à ajuster sur les premiers matches, j'espère que les gens seront conciliants. C'est une préparation en amont considérable, d'autant que l'on doit faire très attention financièrement. Olivier Brouzet (directeur du développement), avec son équipe, a fait un boulot formidable, il n'a pas pris un jour de vacances. Mais on le fait avec plaisir et si, comme je le pense, on est toujours en Top 14 la saison prochaine, l'intersaison sera plus simple.

Si le 22 mai, après la finale de Pro D2, on vous avait dit que vous en seriez à ce budget (8,7 M€, lire ci-dessus), qu'en auriez-vous pensé ?

J'aurais été plutôt satisfait. Qu'est-ce que l'on sait de plus ? On a dû refuser des abonnements dès fin juin car les 3 200 places assises de Bègles étaient parties (1). L'investissement des PME locales est très important, ce qui nous a d'ailleurs obligés à revoir le budget à la hausse pour le réceptif. L'implication des collectivités, et notamment de la mairie de Bègles pour mettre le stade Moga aux normes, est satisfaisante. A contrario, il y a deux déceptions à ce jour : l'absence pour l'instant, car nous sommes en discussion, d'augmentation de subventions, et ne pas avoir réussi à accrocher un gros partenaire.

Comment expliquez-vous ce dernier point ?

Pour l'attirer, il y a trois facteurs essentiels : il faut être en Top 14, exister en Top 14 et s'appuyer sur le lobbying du président, du conseil d'administration, des politiques et des proches du club. Nous concernant, le deuxième point reste à démontrer et sur le troisième, nous ne sommes pas encore assez efficaces même s'il y a eu des touches intéressantes.

L'autre promu, Lyon, a monté son budget de 8,5 à 14,5 M€…

L'explication est qu'aujourd'hui, à Lyon, il y a plusieurs présidents, une implication de personnalités plus fortes qu'à Bordeaux. C'est encore ce qui nous fait défaut.

On a le sentiment que les six prochains mois seront décisifs pour savoir si le club peut prendre une autre dimension…

Vous savez, je réalise vraiment maintenant combien les quatre années passées ont été un traumatisme et combien on peut savourer d'avoir atteint l'objectif. Alors, cette année, je vais évidemment continuer à me battre pour faire progresser le club mais je vais aussi me placer en observateur. Les clés du camion ne sont plus seulement dans mes mains : j'ai besoin de sentir un vrai élan des gens autour, des politiques, besoin de voir Chaban se remplir. La vision à plus long terme, je l'ai. J'ai un nouveau projet que je n'ai dévoilé à personne et que je suis en train de peaufiner. Cela concerne les structures, le partenariat, le marketing. J'ai aussi une vision précise de l'orientation à donner à notre formation. Ce que je veux, c'est aller chercher le Bouclier de Brennus. Pour cela, il faudra énormément travailler pendant cinq ans. Mais ce ne sera possible que si tout le monde en a envie autour de nous.

Vous en avez parlé aux élus ?

Non. J'ai besoin d'abord de sentir le soutien, de connaître le lieu où le club jouera (lire ci-contre), Je ne me prononcerai pas avant janvier-février. Mais si tout est positif, je sortirai un projet.

Ce n'est pas lié aussi au maintien ?

Non. Si jamais on redescend, ce que je ne crois pas, il y a plusieurs façons de le faire. Descendre en ayant des soucis financiers et ça, je ne le supporterai pas. Mais il y a aussi descendre en ayant jeté toutes ses forces - ce que l'on fera -, en ayant reçu le soutien de tous. Cela voudrait dire qu'on aurait accéléré notre construction et on repartirait plus fort. Prenez La Rochelle : il va y avoir plus d'abonnés en Pro D2 qu'en Top 14. Le public envoie un message : on vous suit, on veut un grand club. Ici, on est monté à la passion, sans gros moyens, en étant des monsieurs propres. Notre histoire est jolie. Maintenant, il faut qu'on nous récompense en nous disant que ça vaut le coup de continuer à se battre.

Qu'est ce qui vous fait dire que vous allez vous maintenir ?

En novembre, j'ai dit aux joueurs : on va monter et on va se maintenir car la saison de Coupe du monde est idéale pour se faufiler entre les gouttes. J'avoue que je n'avais pas prévu à l'époque d'avoir six internationaux, ce qui nous empêchera d'engranger autant de points. Ceci dit, je n'ai pas changé d'avis. On a un staff compétent, avec qui je n'ai pas toujours été d'accord, mais en progrès constant. On a des joueurs de talent qui me semblent au niveau. Il va y avoir des moments hyper difficiles quand on va jouer les grosses cylindrées. Mais ce qui fait la différence au final, c'est la détermination. Et ils l'ont.

De l'extérieur, ça ressemble a de la méthode Coué…

C'est normal ! On monte en étant 5e, on a un budget qui est celui de La Rochelle en Pro D2… Mais c'est une intime conviction. La clé, c'est le travail et ne jamais renoncer. Agen l'a prouvé la saison dernière.

À part peut-être Reihana voire Houston, vous n'avez recruté aucun joueur vraiment au-dessus. Cela ne va-t-il pas manquer ?

On ne peut pas nier que quand tu as un Caucaunibuca en forme à 10 mètres de la ligne, tu peux avoir travaillé toutes les combinaisons possibles, il fait la différence tout seul. Celui-là, on ne l'a pas, mais on ne l'avait pas non plus l'an passé. On n'en a pas les moyens et je ne suis pas sûr que mettre une ou deux vedettes au milieu de ce groupe aurait été bénéfique. Par contre, j'ai choisi des entraîneurs pour pratiquer un certain jeu, ils le font bien, et on a collé notre recrutement à cette philosophie. Marc (Delpoux, le manageur, NDLR) l'a expliqué : on n'a pas une équipe hyper puissante, alors on passera par plus temps de jeu, de la mobilité. L'autre force est d'avoir 35 mecs soudés presque de même niveau.

Personnellement, on vous sent moins stressé qu'en Pro D2…

C'était tellement compliqué que chaque match perdu faisait encore plus mal. Le Top 14, on en rêvait, maintenant on y est. C'est très excitant. Même si lorsque le premier coup de sifflet va être donné, je ne doute pas que vais retrouver cette sensation…

(1) Des pass pour les 6 matches disputés à Chaban-Delmas restent en vente.

Union Bordeaux-Bègles · rugby · Top14 · Sports


http://www.sudouest.fr/2011/08/23/j-ai-un-nouveau-projet-480641-773.php

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.

Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum