AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Préparation de la saison 2022-2023
par densnewzealand Hier à 18:06

» Rugby Championship
par tire-bouchon Hier à 9:51

» Le rugby et son évolution
par krahknardz Sam 6 Aoû 2022 - 20:45

» Top 14 - 1ᵉʳᵉ journée : UBB / Stade Toulousain
par Scalp Sam 6 Aoû 2022 - 20:27

» Aménagement de Chaban-Delmas, stade de l'UBB
par patrick Sam 6 Aoû 2022 - 15:54

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2022/2023
par patrick Sam 6 Aoû 2022 - 15:23

» Yoram Moefana
par Scalp Sam 6 Aoû 2022 - 11:05

» Coupe du monde de Rugby féminine 2021 du XV de France
par Scalp Sam 6 Aoû 2022 - 11:01

» C'est beau, c'est Bordeaux !
par densnewzealand Sam 6 Aoû 2022 - 9:10

» 1991 - 9e titre de CDF de l'Union
par patrick Ven 5 Aoû 2022 - 23:23

» Musique !!!
par Scalp Ven 5 Aoû 2022 - 19:14

» Christophe Urios
par Scalp Ven 5 Aoû 2022 - 14:47

» Histoire du XV de France
par Scalp Ven 5 Aoû 2022 - 9:24

» espoirs 2022-2023
par le radis Jeu 4 Aoû 2022 - 16:59

» Félix Le Bourhis
par le radis Jeu 4 Aoû 2022 - 16:59

» Sport Féminin
par Scalp Jeu 4 Aoû 2022 - 15:11

» Vous avez dit JIFF?
par grospaquet31 Jeu 4 Aoû 2022 - 11:38

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par Scalp Jeu 4 Aoû 2022 - 11:00

» Madosh Tambwe
par le radis Jeu 4 Aoû 2022 - 9:35

» Autres joueurs
par Scalp Mer 3 Aoû 2022 - 14:57

» Thierry Païva
par Scalp Mer 3 Aoû 2022 - 8:28

» Autres Clubs
par Switch Mer 3 Aoû 2022 - 0:28

» Rémi Lamerat
par Roberto Miopalmo Mar 2 Aoû 2022 - 21:56

» Christopher Vaotoa
par Scalp Mar 2 Aoû 2022 - 16:50

» Antoine Miquel
par Dr. Gregory Bouse Mar 2 Aoû 2022 - 16:40

» Cameron Woki
par Dr. Gregory Bouse Mar 2 Aoû 2022 - 16:33

» Coupe du Monde 2023 en France
par densnewzealand Lun 1 Aoû 2022 - 10:34

» Crise des Girondins (2022)
par Scalp Dim 31 Juil 2022 - 10:30

» Romain Buros
par Scalp Dim 31 Juil 2022 - 10:10

» Vadim Cobilas
par Scalp Sam 30 Juil 2022 - 14:53

-38%
Le deal à ne pas rater :
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To 2,5″ SATA III à 64,99€
64.99 € 104.99 €
Voir le deal

La police dans les vestiaires de musard

Aller en bas

La police dans les vestiaires de musard Empty La police dans les vestiaires de musard

Message  patrick Sam 1 Nov 2008 - 10:52

http://www.sudouest.com/accueil/actualite/france/article/403501/mil/3438570.html

ROBERT BROUSSARD. Sa traque de Mesrine l'a rendu célèbre. Mais l'ex-patron de la brigade antigang est surtout un passionné de rugby. Au sein de la Fédération française, il est chargé de la sécurité
Le commissaire aime la mêlée - portrait - Auteur : Arnaud David

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert Broussard. Dans les vestiaires de l'Union Bordeaux-Bègles. « J'aime l'ambiance du rugby » photo l. theillet

Le collier de barbe est toujours là. Il a blanchi, bien sûr. Mais la silhouette n'a pas changé : 1,74 m pour 90 kilos. Elle vous renvoie presque trente ans en arrière. Dans le couloir qui mène aux vestiaires du stade André-Moga à Bègles, Robert Broussard promène l'allure d'un talonneur à l'ancienne.

Le pas de l'ancien « premier flic de France », bientôt 73 ans, est alerte. Une poignée de main ferme. Un sourire chaleureux. Et un avertissement : « D'accord, on parle. Mais pas de ça. » « Ça », c'est « Mesrine ». La sortie du film de Jean-François Richet, avec Vincent Cassel, qui est l'un des événements de la rentrée cinématographique, a replacé l'ancien chef de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) de Paris, puis de l'antigang, sous les feux de l'actualité.

Contre son gré.

S'il était mardi soir l'invité de « Faites entrer l'accusé » (« Il y a plusieurs mois que j'avais été sollicité pour cette émission, explique-t-il, et j'apprécie le travail de Christophe Hondelatte »), Robert Broussard a refusé toutes les invitations à commenter ce premier volet, pour éviter les polémiques liées à l'arrestation et à la mort de l'« ennemi public numéro 1 », tué le 2 novembre 1979 à la Porte de Clignancourt par les policiers de la BRI.

Sur le personnage de Mesrine, qu'il a traqué pendant sept ans, Broussard s'est contenté d'un communiqué publié par l'Agence France-Presse. Il y décrit « un marginal en révolte contre la société... Un fainéant emporté par la spirale de l'orgueil et de la mégalomanie ». Point final. Inutile d'aller plus loin.

En revanche, Monsieur le Commissaire se réchauffe et se montre disert si l'on veut évoquer sa passion pour le rugby. Quelque part, le fil rouge d'une vie. S'il assistait dimanche dernier à Bègles au match entre l'Union et Albi, c'est que Robert Broussard est depuis la Coupe du monde 2007 le responsable de la commission sécurité à la Fédération française de rugby.

« Bernard Lapasset (ancien président la FFR) m'avait demandé de faire le lien entre le comité d'organisation, les forces de police et les personnes chargées de la sécurité. »

Un « teignous ».

Il dirige désormais une quinzaine de délégués qui visitent les stades et prodiguent leurs conseils. « Depuis la Coupe du monde, un nouveau public s'est greffé. Ça se passe bien, mais il faut être vigilant pour éviter les travers d'autres sports. » Son implication comme dirigeant n'est pas neuve. Il a été de 2000 à 2005 le président du club de Suresnes (92), en Troisième division.

« Le rugby, c'est une ambiance que j'aime », assure-t-il. Et son attachement vient du plus loin de l'enfance, aux côtés de son père le long des mains courantes, à Saint-Jean-d'Angély, en Charente-Maritime. Il en est devenu le talonneur jusqu'à son départ pour l'armée.

« À mon niveau, modeste, j'étais un joueur plutôt rapide et bon défenseur. Un teignous, un gagneur. J'allais jusqu'au bout, je n'aimais pas reculer. »

Jeune commis aux écritures au commissariat d'Argenteuil, en banlieue parisienne, Broussard a repris le rugby à son retour d'Algérie, en 1960. « À Puteaux, avec des copains charentais. »

Il y a rencontré son épouse, Dorothée, « la fille du président », a continué à traîner ses crampons sur les terrains d'Ile-de-France « comme trois-quarts centre puis comme pilier », jusqu'à l'âge de 33 ans : « Parce qu'avec mon boulot, je ne pouvais plus m'entraîner. »

Ces valeurs, ces moments forts qu'il était allé chercher dans la pratique du sport, Robert Broussard les a alors transposés dans son quotidien de flic. « Le rugby m'a beaucoup apporté dans mon métier, raconte-t-il. On a souvent dit à mon sujet que je constituais mes équipes comme un pack.

Ce qui est sûr, c'est que, dans une brigade comme l'antigang, un homme seul ne peut rien. Comme sur un terrain de rugby, il faut savoir se montrer humble, connaître ses forces, ses faiblesses, avoir une totale confiance en ses partenaires. Plus tard (en 1984), j'ai formé le Raid à cette image et j'y ai constitué aussi une équipe de rugby. »

Il évoque le plaisir de ses rencontres avec les grands joueurs de sa génération, Spanghero, Dauga, Albaladejo, Gachassin. Plus tard, avec Philippe Sella : « Un ami. » On est désormais loin de Mesrine, et l'on se risque. « Jamais voyou sur un terrain, Monsieur le Commissaire ? » Rires. « J'aimais le contact, mais je n'étais pas méchant... » Une pointe de gêne. Puis les aveux. « Je ne devrais pas le dire, mais j'ai pris deux cartons rouges. Mais bon, sur l'ensemble d'une carrière... »


2 séjours en tôle, c'est vrai que pour une carrière de truand, ce ne serait pas énorme Laughing

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 21846
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 56

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum