AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Top 14 - 21ème journée : SUA / UBB
par patrick Aujourd'hui à 12:49

» Top 14 - 24ème journée : UBB / Castres
par patrick Aujourd'hui à 12:41

» Top14 : autres matchs
par flavio33 Aujourd'hui à 12:34

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par Vince33 Aujourd'hui à 11:44

» Le XV de France (partie en cours)
par le radis Aujourd'hui à 11:09

» Equipes de France Jeunes
par le radis Aujourd'hui à 11:06

» Vous avez dit JIFF?
par Scalp Aujourd'hui à 10:32

» espoirs 2020/2021
par le radis Aujourd'hui à 9:26

» Aménagement de Chaban-Delmas, stade de l'UBB
par le radis Aujourd'hui à 9:01

» Les UBB Fanes existent, nous les avons rencontrés :)
par patrick Aujourd'hui à 1:03

» Tiers de la saison: un bilan
par krahknardz Aujourd'hui à 0:40

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par Yatangaki Aujourd'hui à 0:01

» Recherche d'un chant pour l'Union
par Yatangaki Hier à 20:36

» Rugby et Coronavirus
par Scalp Hier à 9:49

» C'est beau, c'est Bordeaux !
par léopold Hier à 8:56

» FINALE : Tous à AGEN !!!!
par patrick Ven 14 Mai 2021 - 15:32

» Musique !!!
par biscouette Jeu 13 Mai 2021 - 20:12

» Coupe d'Europe - 1/2 de finale : Toulouse / UBB
par krahknardz Jeu 13 Mai 2021 - 18:14

» Matthieu Jalibert
par Yatangaki Jeu 13 Mai 2021 - 9:46

» France Bleu Gironde : La mêlée du lundi
par Scalp Jeu 13 Mai 2021 - 9:39

» Top 14 - 22ème journée : UBB / MHR
par léopold Mer 12 Mai 2021 - 19:36

» Crise des Girondins (2021)
par Yatangaki Mer 12 Mai 2021 - 15:20

» Top 14 - 25ème journée : Toulon / UBB
par Yatangaki Mer 12 Mai 2021 - 13:07

» Rugby et démence sénile
par léopold Mar 11 Mai 2021 - 12:41

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Mar 11 Mai 2021 - 12:02

» Top 14 - 23ème journée : Bayonne / UBB
par Scalp Mar 11 Mai 2021 - 10:07

» Indépendance de l'Écosse
par Scalp Mar 11 Mai 2021 - 9:42

» L'arbitrage
par Yatangaki Mar 11 Mai 2021 - 0:58

» Jean Prat, ‘’Monsieur Rugby’’
par Yatangaki Ven 7 Mai 2021 - 13:12

» Pro D2 : Autres matchs
par willoush Ven 7 Mai 2021 - 11:51

Le Deal du moment : -62%
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban ...
Voir le deal
14.99 €

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Page 17 sur 17 Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Dim 17 Jan 2021 - 16:29

sudiste a écrit:
grospaquet31 a écrit:
sudiste a écrit:Le rythme physique et psychologique de cette saison n'est comparable à aucune autre ... changement incessant de calendrier, enchainement des matchs (et pour nous tous avec un enjeu réel) sans aucune plage de repos ... c'est un peu dingue.
Au diable d'ailleurs la soit disant sacro sainte "santé des joueurs" , le professionalisme et sa survie imposant ces impératifs un peu déraisonnables.
Ceci étant dit tout le monde est logé à la même enseigne (disons la majorité de nos concurrents à la qualification exception faite du SF) et nous savions que nous partions pour un marathon entrecoupé de sprints intermédiaires :chambreur:
Le constat est que notre profondeur de banc qui, sur le papier paraissait plutôt bonne, se révèle insuffisante si l'on additionne les blessés et quelques anciens cadres loin de leur niveau de la saison dernière.  
Un trou, ou un coup de moins dans l'équipe (hier notamment au centre) et la belle dynamique s'enraye notamment avec un manque de fluidité dans les lignes arrières, moins de confiance qui amène beaucoup de joueurs à conserver le ballon parfois de façon inopportune.
Vue l'infirmerie et compte tenu du risque qu'elle se remplisse encore, il parait indispensable d'intégrer un max de joueurs qui risquent de devenir indispensables. Je pense à Mignot (sur le banc hier mais non utilisé ?) à Hulleu, Kitwanga mais également à Dweba qui joue très peu (un soucis avec lui ?).
Notre voyage au Racing où honnêtement ramené ne serait-ce qu'un point serait une belle performance, devrait être l'occasion de leur donner une chance en même temps que de faire souffler qques  gars.
Le prochaine objectif c'est le match retour à Clermont, pour préparer la correction à infliger au SF le week-end suivant mad2

Non...le we suivant clermont c’est repos! Ouf!

Parfait ...ce qui permettra de ne pas s'économiser à Clermont et de prendre 4 points au Michelin avant d'en engranger 5 , quinze jours plus tard :chambreur:

C'est où qu'on signe Very Happy mais sans blaguer, je pense qu'on est capable de le faire Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 548764

Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Date d'inscription : 11/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  grospaquet31 Dim 17 Jan 2021 - 17:04

sudiste a écrit:
grospaquet31 a écrit:
sudiste a écrit:Le rythme physique et psychologique de cette saison n'est comparable à aucune autre ... changement incessant de calendrier, enchainement des matchs (et pour nous tous avec un enjeu réel) sans aucune plage de repos ... c'est un peu dingue.
Au diable d'ailleurs la soit disant sacro sainte "santé des joueurs" , le professionalisme et sa survie imposant ces impératifs un peu déraisonnables.
Ceci étant dit tout le monde est logé à la même enseigne (disons la majorité de nos concurrents à la qualification exception faite du SF) et nous savions que nous partions pour un marathon entrecoupé de sprints intermédiaires :chambreur:
Le constat est que notre profondeur de banc qui, sur le papier paraissait plutôt bonne, se révèle insuffisante si l'on additionne les blessés et quelques anciens cadres loin de leur niveau de la saison dernière.  
Un trou, ou un coup de moins dans l'équipe (hier notamment au centre) et la belle dynamique s'enraye notamment avec un manque de fluidité dans les lignes arrières, moins de confiance qui amène beaucoup de joueurs à conserver le ballon parfois de façon inopportune.
Vue l'infirmerie et compte tenu du risque qu'elle se remplisse encore, il parait indispensable d'intégrer un max de joueurs qui risquent de devenir indispensables. Je pense à Mignot (sur le banc hier mais non utilisé ?) à Hulleu, Kitwanga mais également à Dweba qui joue très peu (un soucis avec lui ?).
Notre voyage au Racing où honnêtement ramené ne serait-ce qu'un point serait une belle performance, devrait être l'occasion de leur donner une chance en même temps que de faire souffler qques  gars.
Le prochaine objectif c'est le match retour à Clermont, pour préparer la correction à infliger au SF le week-end suivant mad2

Non...le we suivant clermont c’est repos! Ouf!

Parfait ...ce qui permettra de ne pas s'économiser à Clermont et de prendre 4 points au Michelin avant d'en engranger 5 , quinze jours plus tard :chambreur:

Peut etre que Cordero reviendra pour ce match contre le SF. Ca parait juste quand meme.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5220
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Dim 17 Jan 2021 - 19:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Top 14 – UBB : Maxime Lucu veut voir le verre à moitié plein

Après un match mal maîtrisé (16-16) face à Clermont qui fait paradoxalement entrer l’Union Bordeaux-Bègles dans le Top 6, le demi de mêlée veut croire que l’équipe a retenu la leçon. Et qu’elle va s’en servir pour grandir.

France Bleu : comment on sort d’un combat pareil ?

Maxime Lucu : Frustré et rincé parce qu’on est tombé sur une équipe dense physiquement. On a essayé d’être présent en défense, de faire le moins de fautes possible mais on on leur a donné trop de points sur notre indiscipline encore une fois. En se donnant autant physiquement en défense, c’est dommage.

On avait des rucks un peu plus lents, on tombait sur un mur en face et du coup on jouait moins en avançant que les semaines précédentes.


Qu’est-ce qui vous a empêchés de construire votre victoire comme face à Toulon et Lyon ?

Au niveau des rucks, on a eu affaire à d’énormes gratteurs, à une énorme pression au sol. On a eu du mal à sortir de cette pression, à avoir des rucks rapides, ce qu’on avait plutôt bien fait face à Toulon et Lyon. On avait des rucks un peu plus lents, on tombait sur un mur en face et du coup on jouait moins en avançant que les semaines précédentes. On a essayé de les contourner mais on n’arrivait pas à tenir ce ballon en bout de ligne.

Vous ratez le coche en première période ?

On a deux essais refusés. Ça prouve qu’on avait envie de jouer, des intentions, une stratégie pour les mettre à mal. C’est dommage de ne pas l’avoir fait notamment quand ils étaient à 13 et en plus en prend un essai alors qu’ils sont deux de moins. On a laissé passer le coche à ce moment-là. En deuxième période, on a beaucoup de situations dans leurs 22 ou leurs 40 mètres où on pêche sur des touches, sur des mauls où on avance et où on se fait contrer. Il y a beaucoup de situations où on aurait pu prendre le large. Il y a des regrets mais il y a aussi beaucoup de positif. On enchaîne les matchs, on a beaucoup de blessures, on a l’état d’esprit qu’il faut….Ca se joue à des détails ces matchs-là contre des grosses équipes et c’est dommage de laisser filer ces points. Aujourd’hui il y avait la possibilité de faire autre chose.

D’autant que Clermont n’a jamais été vraiment dangereux ?

On a bien défendu, on les a mis sous pression chez eux et ce sont ces fautes bêtes, notamment celle à 55 mètres (ndlr : qui amène l'égalisation auvergnate), qui sont dommageables. Il reste cinq minutes, on n’est pas en danger. C’est dommage de mettre les mains parce que derrière ils ont des gros buteurs et ça fait mouche. On fait énormément de fautes ces dernières semaines et il faut qu’on progresse et qu’on grandisse dans la discipline. Parce qu’on perd deux points.

La consolation, c’est que vous entrez dans les six pour la première fois de la saison…

Ce match est passé, on perd deux points mais on en a pris deux. C’est long, on n’est qu’au début de la phase retour, il faut s’accrocher. On n’a pas le temps de gamberger, il faut repartir au boulot parce que samedi prochain on a encore un énorme match au Racing, une revanche à prendre (ndlr : après la défaite 12-17 à Chaban début décembre). C’est bien d’être dans les six, on est dans les temps de passage mais c’est vrai qu’on aurait aimé un peu plus parce qu’on le méritait. Après, il faudra soigner ces détails parce que contre le Racing, ça se paiera cash.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Dim 17 Jan 2021 - 19:29


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Dim 17 Jan 2021 - 20:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après UBB – Clermont : "Il faut grandir", dit Maxime Lucu

Par Yoan Leshauriès

Frustré par le match nul (16–16), Maxime Lucu, le demi de mêlée de l’Union Bordeaux-Bègles, espère que son équipe saura soigner les détails et corriger son indiscipline sur les prochains rendez-vous.

« Sud Ouest ». Dans quel état ressortez-vous de ce match nul face à Clermont ?


Maxime Lucu. Frustré dans un premier temps, rincé aussi parce qu’on est tombés sur une équipe dense physiquement. Pendant 80 minutes, il a fallu être présent. On a essayé de faire bloc en défense, de faire le moins de fautes possible mais on a donné trop de points à cause de notre indiscipline, encore une fois.

   "C’est dommage de laisser filer ces points"

Qu’est-ce qui vous a empêché de construire une victoire comme vous avez su le faire lors des deux matchs précédents ?

Au niveau des rucks, on a eu affaire à d’énormes gratteurs, une énorme pression au sol. On a eu du mal à sortir des ballons rapides, ce qu’on avait plutôt bien fait contre Toulon et Lyon. Là, on était face à un mur et on a moins joué en avançant. On a essayé de les contourner mais il y a toujours eu des approximations, notamment en bout de ligne où on n’a pas pu tenir le ballon. C’est dommage parce qu’on a donné beaucoup de forces dans la bataille.

Vous avez laissé passer les occasions en première période…


Exactement. On a deux essais refusés, à juste titre, on aurait pu faire un petit break. Mais ça prouve qu’on avait envie de jouer. On avait une stratégie pour les mettre à mal. C’est dommage de ne pas en avoir profité quand ils étaient à 13, on prend même un essai sur une erreur de défense un peu bête. On a laissé passer le coche à ce moment-là et eux, ils se sont mis en confiance. Cet essai nous fait du mal. En seconde période, on a essayé de jouer, on a aussi eu beaucoup de situations dans leurs 22 mètres dont on n’arrive pas à sortir gagnants. C’est dommage de laisser filer ces points-là.

Les regrets ne sont-ils pas d’autant plus grands que Clermont n’est venu que rarement dans vos 22 mètres ?

Oui. En seconde période, on a bien défendu, on les a mis sous pression chez eux avec le léger vent qu’il y avait. La stratégie était bonne mais on avait tout le temps le ballon dans leurs 40 mètres, on faisait en sorte qu’ils nous rendent les munitions, on arrivait plutôt bien à sortir du camp mais ce sont ces fautes bêtes de notre part qui sont dommage. On fait énormément de fautes ces dernières semaines, il faut progresser sur ça et grandir.

   "Il faut s’accrocher, on n’a pas le temps de gamberger"


On a vu l’UBB insister en touche plutôt que de prendre les points. Pourquoi une telle décision ?


C’est une décision collective, on décide de taper en touche parce qu’on se sent forts mais c’est vrai qu’avec un buteur comme Matthieu (Jalibert), c’est trois points de plus, on se soulage, on sort du camp… C’est dommage. Si on avait marqué, on aurait dit le contraire. Mais parfois, dans ce genre de situation, c’est vrai qu’on peut se demander : pourquoi ne prend-on pas les points ?

L’UBB est tout de même entrée dans le top 6 pour la première fois de la saison. Après ce match nul, on imagine que ce n’est pas ce que vous retenez…

Non, c’est sûr, on aurait préféré la victoire. Ce match est passé, on prend deux points et on en perd deux. Il reste encore des matchs, le championnat est long, nous n’en sommes qu’au début de la phase retour. Il faut s’accrocher, on n’a pas le temps de gamberger. Il faut repartir au boulot parce que samedi prochain, on a encore un énorme match au Racing 92 face à qui on a une revanche à prendre. On est frustrés. C’est bien d’être dans le top 6, c’est un point de passage, mais aujourd’hui (samedi), on aurait aimé un peu plus. Il va falloir soigner les détails.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  patrick Dim 17 Jan 2021 - 23:17

Scalp a écrit:

Je le découvre mais vraiment très sympa ce debrief :clap: :clap: :clap:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20792
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 55

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Lun 18 Jan 2021 - 10:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  marchal Lun 18 Jan 2021 - 15:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2383
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Mar 19 Jan 2021 - 9:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Altercation entre Urios et Bès à la fin du match UBB-Clermont

Par David Reyrat

L’entraîneur des avants de l’ASM, apostrophé sans ménagement sur le bord du terrain par le manager de Bordeaux samedi, a raconté avoir réglé ses comptes dans les couloirs du stade à l’issue de la rencontre.

Samedi, à quelques minutes de la fin du match entre l’Union Bordeaux-Bègles et Clermont, conclu sur un score nul (16-16), la tension était montée d’un cran, Christophe Urios, le manage de l’UBB, s’en prenant verbalement à Didier Bès, l’entraîneur des avants de l’ASM. Interrogé par France Bleu lundi, ce dernier est revenu sur cet échange peu amène. «A deux minutes de la fin, j’ai trouvé qu’Urios parlait beaucoup aux arbitres et mettait beaucoup de pression en disant qu’on allait tomber (en mêlée, NDLR), qu’on allait s’effondrer et être à la faute. Et ça va cinq minutes, donc ça m’a gonflé aussi. C’est parti de là…»

Didier Bès regrette que les micros de Canal + n’aient capté que les propos du manager girondin et affirme ne pas s’être laissé faire. «On entend surtout lui et on ne m’entend pas trop répondre mais je lui réponds. Cela ne lui a pas plu mais c’est comme ça. Je lui dis de me respecter par rapport à ce qu’il dit et je ne vais pas répéter ses phrases. Les micros de mon côté étaient un peu plus loin et un peu plus fermés.» Et de révéler que cet épisode, déjà peu glorieux, a eu un épilogue entre quatre yeux dans les couloirs du Stade Chaban-Delmas, où les deux hommes, proches d’en venir aux mains, ont dû être séparés.

   «Ce sont des choses que l’on doit se dire dans les yeux et c’est ce que j’ai fait dans le couloir»

   Didier Bès, entraîneur des avants de Clermont

«Ce sont des choses que l’on doit se dire dans les yeux et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait dans le couloir. Et ça, ce n’était pas filmé, ce n’était pas devant les caméras et ça me va bien. Je ne suis pas là pour faire du spectacle. On ne peut pas dire que ça a été cordial. On était très proche, on n’avait pas besoin de crier, on s’entendait très bien», raconte Didier Bès.

Le Clermontois en faisait une affaire personnelle. «Je ne pouvais pas ne rien dire au bord du terrain. Ce qui me gêne, c’est qu’on l’entend beaucoup lui sur les vidéos. Mais j’ai dit ce que j’avais à lui dans le couloir à la fin du match, même si ça a été chaud et qu’il a fallu que des gens calment la situation…» Une confrontation qu’au final il juge cependant inutile. «Sincèrement, ça me fatigue. Je pense qu’on a assez de choses à s’occuper…»


Concours de saucisse :chambreur:

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Mar 19 Jan 2021 - 9:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Top 14 : quand les petites phrases résonnent

Par Denys Kappès-Grangé

Les commentaires des staffs, plus audibles dans le silence des huis clos, peuvent être à l’origine de hausses de tension cette saison

Vous vous souvenez de l’affiche du film « Alien, le huitième passager » ? À sa sortie en 1979, elle était agrémentée d’un petit sous-titre : « Dans l’espace, personne ne vous entend crier. » « Et alors ? », songerez-vous certainement à la lecture de ce préambule cinématographique : quel rapport avec un article consacré au rugby ? Eh bien dans le grand vide sidéral imposé par le huis clos en Top 14, c’est tout le contraire. On entend tout. Même ce qui n’a pas vocation à l’être…

Le dernier exemple en date est tout frais. Lors des dernières minutes de la rencontre entre l’UBB et Clermont, samedi, les « mots doux » distillés par Christophe Urios à l’adresse de Didier Bès, membre du staff clermontois, ont été captés par les micros de Canal+ : « Fais pas le malin, ferme ta gueule… »

Ce bouillant coup sang du manager de l’UBB est rare. Mais il a un précédent. Le 27 décembre dernier, c’est Patrice Collazo, le manager du RCT, qui s’était laissé aller à exprimer le fond de sa pensée en plein match à son homologue auvergnat Franck Azéma : « Non mais arrête, ferme ta gueule maintenant, tu me gonfles ! » Ce qui lui avait valu un blâme et une amende de la part de la LNR.

Qu’en déduire ? Si on élimine la théorie – on vous voit venir – selon laquelle le staff clermontois, cible systématique mais sympathique, n’est pas étranger à ces échanges peu amènes, il semble que l’ambiance se crispe ces temps-ci sur le bord des terrains de rugby. Logique. Dans des stades désertés, mais où se disputent des affiches à l’enjeu intact, les membres des équipes perçoivent les moindres commentaires susurrés par leurs adversaires. Certains peuvent prêter à sourire. Ainsi, l’appréciation du manager toulousain Ugo Mola, « surpris » par les micros en train de commenter une décision arbitrale lors du match contre le Stade Français il y a deux semaines, n’a pas prêté à polémique : « Il n’aime pas le rugby, c’est sûr ! » Mais il n’est pas rare que les encouragements des joueurs remplaçants, à qui il est demandé de donner de la voix, virent au chambrage.

Auto discipline


« Il peut y avoir des accroches sur les bancs, mais rien de très particulier », minimise l’ancien entraîneur de la Section Paloise, Nicolas Godignon : « Des tensions, il y en a toujours eu. » Simples épiphénomènes alors ? Deux cas recensés sur les 186 matchs disputés depuis le début de cette étrange saison ne suffisent évidemment pas à élaborer une quelconque règle absolue. Mais cela ne suffit pas à balayer le sujet du revers de la main.

« Moi je trouve les mecs très tendus sur les bancs, estime ainsi un entraîneur officiant en Top 14. Mais c’est normal. Avant, tu faisais des commentaires dans ta moustache. Mais désormais, c’est comme si tu étais tout seul dans une cave : tout le monde entend tout ce que tu dis. » Et dans ce flot perpétuel et bruyant, certaines sorties agacent… « Quand tu entends les mecs du staff adverse gueuler en permanence ‘hors-jeu’, ça peut provoquer des réactions », euphémise ce même technicien.

« Avec les huis clos, on entend effectivement beaucoup de choses », confirme Franck Maciello, directeur national de l’arbitrage : « Mais je pense que c’était déjà le cas auparavant, le bruit les cachait. Les arbitres ne s’en plaignent pas. »

En prenant l’exemple de la demi-finale de Challenge disputée en septembre dernier face à Bristol, Christophe Urios avait reconnu, dans un entretien à « L’Équipe », l’importance de s’auto discipliner pour éviter tout excès : « C’est notre premier match à huis clos. On prévient les gars, notamment les remplaçants et les hors groupe : ‘ Il faut qu’on nous entende.’[…] Au final on se rend compte qu’au-delà de supporter notre équipe, on se branchait en permanence avec le staff d’en face. » Avec le recul, le manager de l’UBB avait déclaré ne plus vouloir voir ça. Mais c’est parfois difficile de résister…

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Switch Mar 19 Jan 2021 - 10:00

Scalp a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Top 14 : quand les petites phrases résonnent

Par Denys Kappès-Grangé

Les commentaires des staffs, plus audibles dans le silence des huis clos, peuvent être à l’origine de hausses de tension cette saison

Vous vous souvenez de l’affiche du film « Alien, le huitième passager » ? À sa sortie en 1979, elle était agrémentée d’un petit sous-titre : « Dans l’espace, personne ne vous entend crier. » « Et alors ? », songerez-vous certainement à la lecture de ce préambule cinématographique : quel rapport avec un article consacré au rugby ? Eh bien dans le grand vide sidéral imposé par le huis clos en Top 14, c’est tout le contraire. On entend tout. Même ce qui n’a pas vocation à l’être…

Le dernier exemple en date est tout frais. Lors des dernières minutes de la rencontre entre l’UBB et Clermont, samedi, les « mots doux » distillés par Christophe Urios à l’adresse de Didier Bès, membre du staff clermontois, ont été captés par les micros de Canal+ : « Fais pas le malin, ferme ta gueule… »

Ce bouillant coup sang du manager de l’UBB est rare. Mais il a un précédent. Le 27 décembre dernier, c’est Patrice Collazo, le manager du RCT, qui s’était laissé aller à exprimer le fond de sa pensée en plein match à son homologue auvergnat Franck Azéma : « Non mais arrête, ferme ta gueule maintenant, tu me gonfles ! » Ce qui lui avait valu un blâme et une amende de la part de la LNR.

Qu’en déduire ? Si on élimine la théorie – on vous voit venir – selon laquelle le staff clermontois, cible systématique mais sympathique, n’est pas étranger à ces échanges peu amènes, il semble que l’ambiance se crispe ces temps-ci sur le bord des terrains de rugby. Logique. Dans des stades désertés, mais où se disputent des affiches à l’enjeu intact, les membres des équipes perçoivent les moindres commentaires susurrés par leurs adversaires. Certains peuvent prêter à sourire. Ainsi, l’appréciation du manager toulousain Ugo Mola, « surpris » par les micros en train de commenter une décision arbitrale lors du match contre le Stade Français il y a deux semaines, n’a pas prêté à polémique : « Il n’aime pas le rugby, c’est sûr ! » Mais il n’est pas rare que les encouragements des joueurs remplaçants, à qui il est demandé de donner de la voix, virent au chambrage.

Auto discipline


« Il peut y avoir des accroches sur les bancs, mais rien de très particulier », minimise l’ancien entraîneur de la Section Paloise, Nicolas Godignon : « Des tensions, il y en a toujours eu. » Simples épiphénomènes alors ? Deux cas recensés sur les 186 matchs disputés depuis le début de cette étrange saison ne suffisent évidemment pas à élaborer une quelconque règle absolue. Mais cela ne suffit pas à balayer le sujet du revers de la main.

« Moi je trouve les mecs très tendus sur les bancs, estime ainsi un entraîneur officiant en Top 14. Mais c’est normal. Avant, tu faisais des commentaires dans ta moustache. Mais désormais, c’est comme si tu étais tout seul dans une cave : tout le monde entend tout ce que tu dis. » Et dans ce flot perpétuel et bruyant, certaines sorties agacent… « Quand tu entends les mecs du staff adverse gueuler en permanence ‘hors-jeu’, ça peut provoquer des réactions », euphémise ce même technicien.

« Avec les huis clos, on entend effectivement beaucoup de choses », confirme Franck Maciello, directeur national de l’arbitrage : « Mais je pense que c’était déjà le cas auparavant, le bruit les cachait. Les arbitres ne s’en plaignent pas. »

En prenant l’exemple de la demi-finale de Challenge disputée en septembre dernier face à Bristol, Christophe Urios avait reconnu, dans un entretien à « L’Équipe », l’importance de s’auto discipliner pour éviter tout excès : « C’est notre premier match à huis clos. On prévient les gars, notamment les remplaçants et les hors groupe : ‘ Il faut qu’on nous entende.’[…] Au final on se rend compte qu’au-delà de supporter notre équipe, on se branchait en permanence avec le staff d’en face. » Avec le recul, le manager de l’UBB avait déclaré ne plus vouloir voir ça. Mais c’est parfois difficile de résister…

Ces pudeurs de gazelles... Ce sport va devenir aseptisé à mort. Plus de bagarre, plus de coups de gueule, en attendant plus de placages et de provoc ? Quel que soit le niveau, les coachs gueulent sur la touche, et parfois s'embrouillent. Je parle en connaissance de cause, ayant eu ces dernières années un duo de coachs particulièrement versé là-dedans :chambreur:

Alors oui, c'est du Top14, c'est des pros, mais ca reste des humains, et dans un sport qui depuis toujours est fait de combat, de tensions et de rugosité. Personne ne parle de la présence de micros sur le banc des staffs. Le diffuseur (et son public) est toujours plus avide de petites phrases, de coups de gueules et de mots doux. Bientôt on mettra des micros sous la mêlée, dans les rucks et sur les joueurs. Faut n'avoir jamais fait de rugby (ou de sport en général) pour croire que les joueurs et les coachs doivent normalement rester zen, polis et disciplinés pendant 80 ou 90 min, sans broncher et en restant sourire aux lèvres à fixer les caméras :grrr:

Urios et Bès se sont expliqué entre bonhommes, hors caméras et dans les couloirs du stade. Alors à chaud, oui, ca a dû péter, d'autant que les deux ne sont pas spécialement des poètes, mais c'est très bien comme cà et l'incident est clos. Les coachs comme les joueurs se connaissent tous bien, je ne doute pas que dans quelques jours ou quelques semaines, ca ira mieux entre eux.

Y en a ras la casquette de ces "polémiques" (l'engueulade d'Urios avec Bès, la poussette de Jalibert sur Dumora, le haka dans les vestiaires...etc) lancées à la volée ! On a vraiment rien d'autre à foutre ?! On devrait plus parler des vraies polémiques autour de certains hommes de pouvoirs (Laporte, Altrad...etc) qui pourrissent notre sport, depuis des années, et de manière bien plus graves et répréhensibles !


Dernière édition par Switch le Mar 19 Jan 2021 - 10:04, édité 1 fois

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6409
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Roberto Miopalmo Mar 19 Jan 2021 - 10:01

Rien de glorieux de part et d’autres dans ces échanges de noms d’oiseaux, mais y a un petit côté pathétique, genre petit garçon du côté de Bés dans son interview: «  on l’entend lui, mais je me suis pas laissé faire... je lui ai répondu, et puis on a failli en venir aux mains, gna gna gna... » Alors qu’en l’absence de micro de son côté, il aurait pu jouer la distance et balancer: « je ne comprend pas pourquoi Christophe s’énerve et perd son sang froid... » . Des gamins!!!!
Roberto Miopalmo
Roberto Miopalmo
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 834
Localisation : sur la table de massage
Date d'inscription : 25/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Mar 19 Jan 2021 - 10:07

Roberto Miopalmo a écrit:Rien de glorieux de part et d’autres dans ces échanges de noms d’oiseaux, mais y a un petit côté pathétique, genre petit garçon du côté de Bés dans son interview: «  on l’entend lui, mais je me suis pas laissé faire... je lui ai répondu, et puis on a failli en venir aux mains, gna gna gna... » Alors qu’en l’absence de micro de son côté, il aurait pu jouer la distance et balancer: « je ne comprend pas pourquoi Christophe s’énerve et perd son sang froid... » . Des gamins!!!!

rire Avec le tweet hier de Bézy, décidément, ce sont des grands enfants à l'ASM :chambreur:

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Mar 19 Jan 2021 - 10:12

Switch a écrit:
Scalp a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Top 14 : quand les petites phrases résonnent

Par Denys Kappès-Grangé

Les commentaires des staffs, plus audibles dans le silence des huis clos, peuvent être à l’origine de hausses de tension cette saison

Vous vous souvenez de l’affiche du film « Alien, le huitième passager » ? À sa sortie en 1979, elle était agrémentée d’un petit sous-titre : « Dans l’espace, personne ne vous entend crier. » « Et alors ? », songerez-vous certainement à la lecture de ce préambule cinématographique : quel rapport avec un article consacré au rugby ? Eh bien dans le grand vide sidéral imposé par le huis clos en Top 14, c’est tout le contraire. On entend tout. Même ce qui n’a pas vocation à l’être…

Le dernier exemple en date est tout frais. Lors des dernières minutes de la rencontre entre l’UBB et Clermont, samedi, les « mots doux » distillés par Christophe Urios à l’adresse de Didier Bès, membre du staff clermontois, ont été captés par les micros de Canal+ : « Fais pas le malin, ferme ta gueule… »

Ce bouillant coup sang du manager de l’UBB est rare. Mais il a un précédent. Le 27 décembre dernier, c’est Patrice Collazo, le manager du RCT, qui s’était laissé aller à exprimer le fond de sa pensée en plein match à son homologue auvergnat Franck Azéma : « Non mais arrête, ferme ta gueule maintenant, tu me gonfles ! » Ce qui lui avait valu un blâme et une amende de la part de la LNR.

Qu’en déduire ? Si on élimine la théorie – on vous voit venir – selon laquelle le staff clermontois, cible systématique mais sympathique, n’est pas étranger à ces échanges peu amènes, il semble que l’ambiance se crispe ces temps-ci sur le bord des terrains de rugby. Logique. Dans des stades désertés, mais où se disputent des affiches à l’enjeu intact, les membres des équipes perçoivent les moindres commentaires susurrés par leurs adversaires. Certains peuvent prêter à sourire. Ainsi, l’appréciation du manager toulousain Ugo Mola, « surpris » par les micros en train de commenter une décision arbitrale lors du match contre le Stade Français il y a deux semaines, n’a pas prêté à polémique : « Il n’aime pas le rugby, c’est sûr ! » Mais il n’est pas rare que les encouragements des joueurs remplaçants, à qui il est demandé de donner de la voix, virent au chambrage.

Auto discipline


« Il peut y avoir des accroches sur les bancs, mais rien de très particulier », minimise l’ancien entraîneur de la Section Paloise, Nicolas Godignon : « Des tensions, il y en a toujours eu. » Simples épiphénomènes alors ? Deux cas recensés sur les 186 matchs disputés depuis le début de cette étrange saison ne suffisent évidemment pas à élaborer une quelconque règle absolue. Mais cela ne suffit pas à balayer le sujet du revers de la main.

« Moi je trouve les mecs très tendus sur les bancs, estime ainsi un entraîneur officiant en Top 14. Mais c’est normal. Avant, tu faisais des commentaires dans ta moustache. Mais désormais, c’est comme si tu étais tout seul dans une cave : tout le monde entend tout ce que tu dis. » Et dans ce flot perpétuel et bruyant, certaines sorties agacent… « Quand tu entends les mecs du staff adverse gueuler en permanence ‘hors-jeu’, ça peut provoquer des réactions », euphémise ce même technicien.

« Avec les huis clos, on entend effectivement beaucoup de choses », confirme Franck Maciello, directeur national de l’arbitrage : « Mais je pense que c’était déjà le cas auparavant, le bruit les cachait. Les arbitres ne s’en plaignent pas. »

En prenant l’exemple de la demi-finale de Challenge disputée en septembre dernier face à Bristol, Christophe Urios avait reconnu, dans un entretien à « L’Équipe », l’importance de s’auto discipliner pour éviter tout excès : « C’est notre premier match à huis clos. On prévient les gars, notamment les remplaçants et les hors groupe : ‘ Il faut qu’on nous entende.’[…] Au final on se rend compte qu’au-delà de supporter notre équipe, on se branchait en permanence avec le staff d’en face. » Avec le recul, le manager de l’UBB avait déclaré ne plus vouloir voir ça. Mais c’est parfois difficile de résister…

Ces pudeurs de gazelles... Ce sport va devenir aseptisé à mort. Plus de bagarre, plus de coups de gueule, en attendant plus de placages et de provoc ? Quel que soit le niveau, les coachs gueulent sur la touche, et parfois s'embrouillent. Je parle en connaissance de cause, ayant eu ces dernières années un duo de coachs particulièrement versé là-dedans :chambreur:

Alors oui, c'est du Top14, c'est des pros, mais ca reste des humains, et dans un sport qui depuis toujours est fait de combat, de tensions et de rugosité. Personne ne parle de la présence de micros sur le banc des staffs. Le diffuseur (et son public) est toujours plus avide de petites phrases, de coups de gueules et de mots doux. Bientôt on mettra des micros sous la mêlée, dans les rucks et sur les joueurs. Faut n'avoir jamais fait de rugby (ou de sport en général) pour croire que les joueurs et les coachs doivent normalement rester zen, polis et disciplinés pendant 80 ou 90 min, sans broncher et en restant sourire aux lèvres à fixer les caméras :grrr:

Urios et Bès se sont expliqué entre bonhommes, hors caméras et dans les couloirs du stade. Alors à chaud, oui, ca a dû péter, d'autant que les deux ne sont pas spécialement des poètes, mais c'est très bien comme cà et l'incident est clos. Les coachs comme les joueurs se connaissent tous bien, je ne doute pas que dans quelques jours ou quelques semaines, ca ira mieux entre eux.

Y en a ras la casquette de ces "polémiques" (l'engueulade d'Urios avec Bès, la poussette de Jalibert sur Dumora, le haka dans les vestiaires...etc) lancées à la volée ! On a vraiment rien d'autre à foutre ?! On devrait plus parler des vraies polémiques autour de certains hommes de pouvoirs (Laporte, Altrad...etc) qui pourrissent notre sport, depuis des années, et de manière bien plus graves et répréhensibles !

Tu peux rajouter à la liste, plus d'embrassades, de câlinothérapie de groupe et de manifestation de joie :siffle:

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  willoush Mar 19 Jan 2021 - 11:45

Scalp a écrit:
Roberto Miopalmo a écrit:Rien de glorieux de part et d’autres dans ces échanges de noms d’oiseaux, mais y a un petit côté pathétique, genre petit garçon du côté de Bés dans son interview: «  on l’entend lui, mais je me suis pas laissé faire... je lui ai répondu, et puis on a failli en venir aux mains, gna gna gna... » Alors qu’en l’absence de micro de son côté, il aurait pu jouer la distance et balancer: « je ne comprend pas pourquoi Christophe s’énerve et perd son sang froid... » . Des gamins!!!!

rire Avec le tweet hier de Bézy, décidément, ce sont des grands enfants à l'ASM :chambreur:

Quel Tweet ? J'ai peut être loupé l'info
willoush
willoush
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 763
Localisation : Au sud
Date d'inscription : 26/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Mar 19 Jan 2021 - 12:01

willoush a écrit:
Scalp a écrit:
Roberto Miopalmo a écrit:Rien de glorieux de part et d’autres dans ces échanges de noms d’oiseaux, mais y a un petit côté pathétique, genre petit garçon du côté de Bés dans son interview: «  on l’entend lui, mais je me suis pas laissé faire... je lui ai répondu, et puis on a failli en venir aux mains, gna gna gna... » Alors qu’en l’absence de micro de son côté, il aurait pu jouer la distance et balancer: « je ne comprend pas pourquoi Christophe s’énerve et perd son sang froid... » . Des gamins!!!!

rire Avec le tweet hier de Bézy, décidément, ce sont des grands enfants à l'ASM :chambreur:

Quel Tweet ? J'ai peut être loupé l'info


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plus exactement c'est la réponse à ce tweet de l'ASM...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  willoush Mar 19 Jan 2021 - 12:48

Merci
willoush
willoush
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 763
Localisation : Au sud
Date d'inscription : 26/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Vévé64 Mar 19 Jan 2021 - 13:18

Sur ce match ubb clermont, je m attendais à voir ravai mis en difficulté sur toutes les mêlées. On n'a pas vraiment pris l ascendant dans ce secteur ce qui nous aurait permis de récupérer quelques pénalités
Vévé64
Vévé64
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 189
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  nadoloubb Mar 19 Jan 2021 - 14:46

Vévé64 a écrit:Sur ce match ubb clermont,  je m attendais à voir ravai mis en difficulté sur toutes les mêlées. On n'a pas vraiment pris l ascendant dans ce secteur ce qui nous aurait permis de récupérer quelques pénalités

Non ravai est un bon pilier chez nous il a toujours tenu (j’aurais préféré avoir falgoux en face) par contre c'est faleta qui est perfectible (pour le moment) à droite, il a été pris plusieurs fois par paiva.
nadoloubb
nadoloubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 995
Localisation : orléans
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Scalp Jeu 21 Jan 2021 - 9:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Top 14 - Quand Olivier Magne fusille Alivereti Raka pour son jeu trop direct

Theo Fondacci

L'ancien troisième ligne du XV de France a pesté contre une action peu inventive de l'ailier clermontois face à l'UBB le week-end dernier.

Alors qu'il était annoncé comme le futur facteur X des Bleus à l'aube du Mondial 2019, force est de constater qu'Alivereti Raka n'a jamais été celui-ci en EDF, laissant la patate chaude à Damian Penaud ou Teddy Thomas depuis. Pire, l'Auvergnat de 26 ans semble aujourd'hui avoir été dépassé à la régulière dans la course aux places sur les ailes tricolores par les deux précédents nommés ainsi que Gabin Villière, Vincent Rattez et même Donovan Taofifenua voire Arthur Retière. Il faut dire que le Fidjien d'origine est moins éclatant que les saisons précédentes, en n'ayant notamment planté qu'un seul petit essai en 7 apparitions avec Clermont cette saison, longtemps été suspendu pour un plaquage dangereux. En fin d'année dernière, Raka n'avait pas su non plus saisir la chance qui lui était donnée pendant l'Autumn Nations Cup, en étant relativement décevant contre l'Angleterre et sanctionné sur la dernière action du match, qui donnait la victoire aux British.

Si l'on parle tout de même d'un joueur auteur de 44 essais en 72 matchs pro avec l'ASM et dont les qualités athlétiques sont incontestables, c'est aussi le jeu relativement "bourrin" auquel s'adonne de plus en plus l'ailier de 94 kilos qui est pointé du doigt aujourd'hui. Moins décisif, moins inventif, le natif de la province de Naitasiri à notamment provoqué la colère d'Olivier Magne durant la rencontre face à Bordeaux samedi dernier (16 à 16). Sur une relance depuis le fond de terrain et alors qu'il avait du champ pour faire valoir ses qualités exceptionnelles de vitesse, "Ali" est en effet allé s'empaler sur Pablo Uberti. Sur les ondes de Sud-Radio, l'ancien troisième ligne du XV de France (89 sélections) n'a pas manqué de tomber sur Raka, lui, le grand adepte de l'évitement. Selon le Cantalien, World Rugby devrait même légiférer autour de genre d'actions afin de sanctionner les joueurs qui iraient chercher l'affrontement direct lorsque le contournement est possible.

“On voit Raka se saisir du ballon après du jeu au pied. Il avait une possibilité de relance avec beaucoup de champ et il est allé directement sur de l’affrontement sur Uberti. Raka a dégueulé le ballon derrière. Je fais une parenthèse sur cela car ce sont des gestes qui me dérangent énormément dans le rugby actuel. Il y a la volonté de diminuer l’adversaire sur le plan physique en allant directement à l’affrontement alors qu’il avait la possibilité de trouver un espace à côté du défenseur. Et je trouve que ce genre de comportement devrait être sanctionné. J’imagine que World Rugby réfléchit un peu à cela dans la possibilité de protéger l’intégrité physique des joueurs et je trouve que ce genre d’action devrait être prohibée. Le fait qu’il tombe le ballon derrière, c’est plutôt bien pour l’UBB d’avoir pu récupérer la possession du ballon sur une action assez passable.”

Olivier Magne

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11064
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont - Page 17 Empty Re: Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 17 Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum