AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Simon Desaubies
par patrick Aujourd'hui à 0:13

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par nadoloubb Hier à 21:22

» Mafia Cassoulet
par Scalp Hier à 19:41

» Top14 : autres matchs
par densnewzealand Hier à 17:30

» espoirs 2020/2021
par densnewzealand Hier à 15:52

» XV de France féminin
par Scalp Hier à 13:03

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par marchal Sam 17 Avr 2021 - 21:00

» Pro D2 : Autres matchs
par léopold Sam 17 Avr 2021 - 12:59

» France Bleu Gironde : La mêlée du lundi
par Scalp Sam 17 Avr 2021 - 10:51

» Top 14 - 21ème journée : SUA / UBB
par Scalp Sam 17 Avr 2021 - 10:45

» Rugby et Coronavirus
par sudiste Ven 16 Avr 2021 - 11:23

» Top 14 - 22ème journée : UBB / MHR
par MrScots Jeu 15 Avr 2021 - 19:40

» Focus sur L. Marti dans le Midol
par le radis Jeu 15 Avr 2021 - 18:09

» Coupe d'Europe - 1/2 de finale : Toulouse / UBB
par Scalp Jeu 15 Avr 2021 - 14:34

» Coupe d'Europe - 1/4 de finale : UBB / Racing
par Scalp Mer 14 Avr 2021 - 15:22

» Coupe d'Europe 2020-2021
par léopold Mer 14 Avr 2021 - 13:13

» Vous avez dit JIFF?
par Scalp Mar 13 Avr 2021 - 20:48

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Mar 13 Avr 2021 - 20:43

» Ovalie régionale
par Dr. Gregory Bouse Mar 13 Avr 2021 - 20:23

» Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste
par Switch Mar 13 Avr 2021 - 16:15

» Election LNR 2021
par Switch Mar 13 Avr 2021 - 11:41

» Infirmerie 2020-2021
par Vévé64 Lun 12 Avr 2021 - 11:09

» Forum | questions techniques
par Dr. Gregory Bouse Dim 11 Avr 2021 - 15:55

» Coupe du Monde 2023 en France
par Dr. Gregory Bouse Sam 10 Avr 2021 - 19:11

» Aménagement de Chaban-Delmas, stade de l'UBB
par le radis Ven 9 Avr 2021 - 22:40

» Coupe d'Europe - 8ème de finale : UBB / Bristol
par Scalp Jeu 8 Avr 2021 - 17:02

» Romain Buros
par marchal Mer 7 Avr 2021 - 22:24

» Geoffrey Cros
par Scalp Mer 7 Avr 2021 - 18:30

» Matthieu Jalibert
par nadoloubb Mer 7 Avr 2021 - 9:46

» Maxime Lucu
par Scalp Mer 7 Avr 2021 - 9:32

-28%
Le deal à ne pas rater :
Disque dur SSD interne 1 To Samsung 870 QVO 2,5’’ SATA III
78.99 € 109.99 €
Voir le deal

Le XV de France (partie en cours)

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Switch Jeu 25 Mar 2021 - 14:56

zizou46 a écrit:
Switch a écrit:
Scalp a écrit:https://www.ladepeche.fr/2021/03/25/rugby-le-xv-de-france-ironise-sur-la-journee-de-la-gaufre-et-ca-ne-fait-pas-rire-tout-le-monde-9449117.php

Rugby : le XV de France ironise sur la journée de la gaufre… Et ça ne fait pas rire tout le monde

l'essentiel Le compte de l’équipe de France de rugby sur Twitter s’est permis une petite sortie humoristique en cette journée de la gaufre. Une référence à la polémique où certains joueurs avaient été aperçus en train de manger une gaufre en Italie, faisant fi de la bulle sanitaire mise en place au sein du XV de France.

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Capt1845

Des joueurs du XV de France avaient été aperçus dégustant des gaufres à Rome le 5 février, veille de leur premier match du Tournoi des six nations face à l’Italie (50-10), en violation du protocole sanitaire destiné à les protéger du virus.

   En ce 25 mars, nous vous souhaitons à toutes et à tous, une excellente journée internationale de la gaufre \ud83d\ude0b #WaffleDay pic.twitter.com/wUMYmFRuuZ
   — France Rugby (@FranceRugby) March 25, 2021

La sortie de ces joueurs avait été pointée du doigt alors que seize contaminations au Covid-19 avaient ravagé les rangs du XV de France entre le 16 et le 25 février et provoqué le report du match France - Écosse. Cette rencontre de la 3e journée, prévue initialement le 28 février, aura lieu vendredi 26 mars (21h) au Stade de France.

Et ce clin d’oeil, bien qu’humoristique, ne passe pas particulièrement bien auprès de nombreux suiveurs de rugby. Bon nombre d’entre eux conseil d’ailleurs au XV de France, et notamment à ceux qui en gèrent la communication, de faire profil bas à ce sujet… Florilège.

   In French, we don't say : "On a fait de la merde, passons donc entre les gouttes et faisons profil bas" mais ceci: https://t.co/6Va5OU2CSl
   — Boucherie Ovalie (@BoucherieOvalie) March 25, 2021

   Franchement vous feriez de faire profil bas sur cette histoire plutot que faire les malins avec ce genre de tweets
   — Panda roux (et noir) (@samsissa) March 25, 2021

   Insulte au rugby amateur… https://t.co/OGmfGi54rW
   — Fanny ??????? ???????ℎ? \ud83d\udc79?\ud83c\udf8f (@fanny_abernathy) March 25, 2021

   C’est fou qu’avec les résultats actuels et une Coupe du Monde dans deux ans, @FranceRugby fasse autant d’efforts pour être détestables.
   — MC (@Marcelcomics) March 25, 2021

Pour rappel, les Bleus peuvent encore remporter le Tournoi pour la première fois depuis 2010 s’ils inscrivent quatre essais et gagnent cette ultime rencontre en passant au moins 21 points aux Écossais.

De très mauvais goût. On rigole d'une situation scandaleuse. Franchement mais le rugby français tombe tellement bas... J'y vois une nouvelle provoc de Laporte, Simon et leur mafia à l'encontre de leurs détracteurs. Bientôt on aura droit à une photo de Galthié au match de son fils disant "La FFR souhaite bonnes chances aux jeunes de Colomiers, soutenus par le rugby français en la personne de notre sélectionneur".

Je sais pas vous mais je trouve cà navrant et minable...

Sur le fond je trouve ça minable, surtout quand on sait de qui a vient ....

Mais pour être complétement honnête, ça m'a bien fait marrer rire rire

En soit, il n'y a pas mort d'hommes, évidemment, mais bon... Que dirait-on si le compte de la présidence de la République ou de Matignon twittait "Aujourd'hui c'est les journées de la gastronomie française, alors une pensée pour nos cafetiers, restaurateurs et hôteliers !" ? Si la FIFA twittait "Tous ensembles pour les droits de l'homme" alors qu'elle a accordé le prochain mondial au Qatar, pays notoirement connu pour se torcher avec les fameux droits de l'homme ? Ou encore, pour parler plus actuel, si Pierre Ménès célébrait la journée de la femme en twittant "Bisous à toutes" alors qu'il est dans la tourmente ?

Pour moi c'est aussi malvenu et déplacé. C'est juste une provocation, et franchement ca en dit long sur le niveau intellectuel des dirigeants de la FFR Rolling Eyes Ils font beaucoup trop les malins. Il y a intérêt à sortir une grosse perf ce WE, déjà. Et ensuite, faire profil bas après le scandale de la "bulle" sanitaire et des contaminations. A leur place, je me tairais, plutôt :siffle:

Faudrait pas oublier que nous, les amateurs, on est privé de rugby et notre saison annulée à cause de ce fameux virus, et ça nous fait pas vraiment rire...

Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6249
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  zizou46 Jeu 25 Mar 2021 - 12:51

Switch a écrit:
Scalp a écrit:https://www.ladepeche.fr/2021/03/25/rugby-le-xv-de-france-ironise-sur-la-journee-de-la-gaufre-et-ca-ne-fait-pas-rire-tout-le-monde-9449117.php

Rugby : le XV de France ironise sur la journée de la gaufre… Et ça ne fait pas rire tout le monde

l'essentiel Le compte de l’équipe de France de rugby sur Twitter s’est permis une petite sortie humoristique en cette journée de la gaufre. Une référence à la polémique où certains joueurs avaient été aperçus en train de manger une gaufre en Italie, faisant fi de la bulle sanitaire mise en place au sein du XV de France.

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Capt1845

Des joueurs du XV de France avaient été aperçus dégustant des gaufres à Rome le 5 février, veille de leur premier match du Tournoi des six nations face à l’Italie (50-10), en violation du protocole sanitaire destiné à les protéger du virus.

   En ce 25 mars, nous vous souhaitons à toutes et à tous, une excellente journée internationale de la gaufre \ud83d\ude0b #WaffleDay pic.twitter.com/wUMYmFRuuZ
   — France Rugby (@FranceRugby) March 25, 2021

La sortie de ces joueurs avait été pointée du doigt alors que seize contaminations au Covid-19 avaient ravagé les rangs du XV de France entre le 16 et le 25 février et provoqué le report du match France - Écosse. Cette rencontre de la 3e journée, prévue initialement le 28 février, aura lieu vendredi 26 mars (21h) au Stade de France.

Et ce clin d’oeil, bien qu’humoristique, ne passe pas particulièrement bien auprès de nombreux suiveurs de rugby. Bon nombre d’entre eux conseil d’ailleurs au XV de France, et notamment à ceux qui en gèrent la communication, de faire profil bas à ce sujet… Florilège.

   In French, we don't say : "On a fait de la merde, passons donc entre les gouttes et faisons profil bas" mais ceci: https://t.co/6Va5OU2CSl
   — Boucherie Ovalie (@BoucherieOvalie) March 25, 2021

   Franchement vous feriez de faire profil bas sur cette histoire plutot que faire les malins avec ce genre de tweets
   — Panda roux (et noir) (@samsissa) March 25, 2021

   Insulte au rugby amateur… https://t.co/OGmfGi54rW
   — Fanny ??????? ???????ℎ? \ud83d\udc79?\ud83c\udf8f (@fanny_abernathy) March 25, 2021

   C’est fou qu’avec les résultats actuels et une Coupe du Monde dans deux ans, @FranceRugby fasse autant d’efforts pour être détestables.
   — MC (@Marcelcomics) March 25, 2021

Pour rappel, les Bleus peuvent encore remporter le Tournoi pour la première fois depuis 2010 s’ils inscrivent quatre essais et gagnent cette ultime rencontre en passant au moins 21 points aux Écossais.

De très mauvais goût. On rigole d'une situation scandaleuse. Franchement mais le rugby français tombe tellement bas... J'y vois une nouvelle provoc de Laporte, Simon et leur mafia à l'encontre de leurs détracteurs. Bientôt on aura droit à une photo de Galthié au match de son fils disant "La FFR souhaite bonnes chances aux jeunes de Colomiers, soutenus par le rugby français en la personne de notre sélectionneur".

Je sais pas vous mais je trouve cà navrant et minable...

Sur le fond je trouve ça minable, surtout quand on sait de qui a vient ....

Mais pour être complétement honnête, ça m'a bien fait marrer rire rire
zizou46
zizou46
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 978
Localisation : Kourou - Guyane
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Big'Ben Jeu 25 Mar 2021 - 12:29

Je crois que j'ai dû louper un chapitre car je ne comprends pas du tout ce qui a été posté.
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1580
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Switch Jeu 25 Mar 2021 - 12:04

Scalp a écrit:https://www.ladepeche.fr/2021/03/25/rugby-le-xv-de-france-ironise-sur-la-journee-de-la-gaufre-et-ca-ne-fait-pas-rire-tout-le-monde-9449117.php

Rugby : le XV de France ironise sur la journée de la gaufre… Et ça ne fait pas rire tout le monde

l'essentiel Le compte de l’équipe de France de rugby sur Twitter s’est permis une petite sortie humoristique en cette journée de la gaufre. Une référence à la polémique où certains joueurs avaient été aperçus en train de manger une gaufre en Italie, faisant fi de la bulle sanitaire mise en place au sein du XV de France.

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Capt1845

Des joueurs du XV de France avaient été aperçus dégustant des gaufres à Rome le 5 février, veille de leur premier match du Tournoi des six nations face à l’Italie (50-10), en violation du protocole sanitaire destiné à les protéger du virus.

   En ce 25 mars, nous vous souhaitons à toutes et à tous, une excellente journée internationale de la gaufre \ud83d\ude0b #WaffleDay pic.twitter.com/wUMYmFRuuZ
   — France Rugby (@FranceRugby) March 25, 2021

La sortie de ces joueurs avait été pointée du doigt alors que seize contaminations au Covid-19 avaient ravagé les rangs du XV de France entre le 16 et le 25 février et provoqué le report du match France - Écosse. Cette rencontre de la 3e journée, prévue initialement le 28 février, aura lieu vendredi 26 mars (21h) au Stade de France.

Et ce clin d’oeil, bien qu’humoristique, ne passe pas particulièrement bien auprès de nombreux suiveurs de rugby. Bon nombre d’entre eux conseil d’ailleurs au XV de France, et notamment à ceux qui en gèrent la communication, de faire profil bas à ce sujet… Florilège.

   In French, we don't say : "On a fait de la merde, passons donc entre les gouttes et faisons profil bas" mais ceci: https://t.co/6Va5OU2CSl
   — Boucherie Ovalie (@BoucherieOvalie) March 25, 2021

   Franchement vous feriez de faire profil bas sur cette histoire plutot que faire les malins avec ce genre de tweets
   — Panda roux (et noir) (@samsissa) March 25, 2021

   Insulte au rugby amateur… https://t.co/OGmfGi54rW
   — Fanny ??????? ???????ℎ? \ud83d\udc79?\ud83c\udf8f (@fanny_abernathy) March 25, 2021

   C’est fou qu’avec les résultats actuels et une Coupe du Monde dans deux ans, @FranceRugby fasse autant d’efforts pour être détestables.
   — MC (@Marcelcomics) March 25, 2021

Pour rappel, les Bleus peuvent encore remporter le Tournoi pour la première fois depuis 2010 s’ils inscrivent quatre essais et gagnent cette ultime rencontre en passant au moins 21 points aux Écossais.

De très mauvais goût. On rigole d'une situation scandaleuse. Franchement mais le rugby français tombe tellement bas... J'y vois une nouvelle provoc de Laporte, Simon et leur mafia à l'encontre de leurs détracteurs. Bientôt on aura droit à une photo de Galthié au match de son fils disant "La FFR souhaite bonnes chances aux jeunes de Colomiers, soutenus par le rugby français en la personne de notre sélectionneur".

Je sais pas vous mais je trouve cà navrant et minable...

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6249
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Jeu 25 Mar 2021 - 11:37

https://www.ladepeche.fr/2021/03/25/rugby-le-xv-de-france-ironise-sur-la-journee-de-la-gaufre-et-ca-ne-fait-pas-rire-tout-le-monde-9449117.php

Rugby : le XV de France ironise sur la journée de la gaufre… Et ça ne fait pas rire tout le monde

l'essentiel Le compte de l’équipe de France de rugby sur Twitter s’est permis une petite sortie humoristique en cette journée de la gaufre. Une référence à la polémique où certains joueurs avaient été aperçus en train de manger une gaufre en Italie, faisant fi de la bulle sanitaire mise en place au sein du XV de France.

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Capt1845

Des joueurs du XV de France avaient été aperçus dégustant des gaufres à Rome le 5 février, veille de leur premier match du Tournoi des six nations face à l’Italie (50-10), en violation du protocole sanitaire destiné à les protéger du virus.

En ce 25 mars, nous vous souhaitons à toutes et à tous, une excellente journée internationale de la gaufre \ud83d\ude0b #WaffleDay pic.twitter.com/wUMYmFRuuZ
— France Rugby (@FranceRugby) March 25, 2021

La sortie de ces joueurs avait été pointée du doigt alors que seize contaminations au Covid-19 avaient ravagé les rangs du XV de France entre le 16 et le 25 février et provoqué le report du match France - Écosse. Cette rencontre de la 3e journée, prévue initialement le 28 février, aura lieu vendredi 26 mars (21h) au Stade de France.

Et ce clin d’oeil, bien qu’humoristique, ne passe pas particulièrement bien auprès de nombreux suiveurs de rugby. Bon nombre d’entre eux conseil d’ailleurs au XV de France, et notamment à ceux qui en gèrent la communication, de faire profil bas à ce sujet… Florilège.

In French, we don't say : "On a fait de la merde, passons donc entre les gouttes et faisons profil bas" mais ceci: https://t.co/6Va5OU2CSl
— Boucherie Ovalie (@BoucherieOvalie) March 25, 2021

Franchement vous feriez de faire profil bas sur cette histoire plutot que faire les malins avec ce genre de tweets
— Panda roux (et noir) (@samsissa) March 25, 2021

Insulte au rugby amateur… https://t.co/OGmfGi54rW
— Fanny ??????? ???????ℎ? \ud83d\udc79?\ud83c\udf8f (@fanny_abernathy) March 25, 2021

C’est fou qu’avec les résultats actuels et une Coupe du Monde dans deux ans, @FranceRugby fasse autant d’efforts pour être détestables.
— MC (@Marcelcomics) March 25, 2021

Pour rappel, les Bleus peuvent encore remporter le Tournoi pour la première fois depuis 2010 s’ils inscrivent quatre essais et gagnent cette ultime rencontre en passant au moins 21 points aux Écossais.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Jeu 25 Mar 2021 - 11:16

Rugby. XV de France : Romain Ntamack, l'occasion de montrer qu'il est bien le numéro 1...

https://actu.fr/sports/rugby/xv-de-france/rugby-xv-de-france-romain-ntamack-l-occasion-de-montrer-qu-il-est-bien-le-numero-1_40518908.html

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Jeu 25 Mar 2021 - 10:54




_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Jeu 25 Mar 2021 - 10:50

https://www.midi-olympique.fr/2021/03/25/farrell-avec-jalibert-et-ntamack-vous-avez-deux-ouvreurs-de-tres-haut-niveau-9448983.php

Farrell : « Avec Jalibert et Ntamack, vous avez deux ouvreurs de très haut niveau »

Figure du XV de la Rose depuis 2012, l’ouvreur ou centre des Saracens nous a accordés une interview exclusive à la mi-février, en plein Tournoi des 6 Nations. Il se livre sur sa carrière, ses épreuves, les Saracens, ainsi que la relation avec son père, Andy, sélectionneur de l’Irlande.

Il y a un mois vous avez été élu Oscar Monde de Midi Olympique, qu’est-ce que cela représente pour vous d’être distingué par un journal étranger ?


Déjà c’est très gentil de votre part ! Et c’est très flatteur surtout quand on voit les joueurs qui ont été nommés ou qui ont reçu cette distinction par le passé. De toute évidence, c’est aussi une belle forme de reconnaissance pour l’équipe dans laquelle j’ai la chance d’évoluer. Vous savez, en rugby les performances et les récompenses individuelles ne sont possibles que grâce au travail et aux efforts de tous. C’est donc génial pour l’équipe d’Angleterre qu’un journal français décide d’élire un joueur de son effectif.

Et plus spécialement venant d’un journal français, quand on connaît la rivalité qui existe entre nos deux pays…

Bien sûr ! Nous sommes rivaux mais nous avons aussi beaucoup de respect les uns pour les autres. Encore une fois je mesure l’importance et la signification de cette distinction quand je vois les autres joueurs qui m’ont précédé… Et puis votre pays est passionné de rugby, donc c’est flatteur.

Connaissiez-vous Midi Olympique ?


Je le connais et je sais que c’est un journal très important dans le monde du rugby français. En revanche, je ne l’ai jamais lu car mes compétences en français sont bien trop limitées…

L’année dernière, cet Oscar Monde était allé à l’ailier sud-africain du Stade toulousain Cheslin Kolbe, qui fut sacré champion du monde au Japon. Qu’est-ce que cela vous fait de lui succéder ?

Ce serait un grand honneur, car Cheslin est un joueur fantastique. Il a fait une immense Coupe du monde et a été capable d’être aussi performant à son retour en France. Il ne cesse de progresser en tant que joueur, d’améliorer encore ses points forts. Lui succéder est tout simplement génial.

On imagine qu’être nommé parmi les meilleurs joueurs du monde en ces temps si troublés doit rendre cette nomination encore plus spéciale…

C’est très positif pour l’équipe aussi, car comme tout le monde elle traverse cette période avec beaucoup de courage et d’abnégation. Jouer, ne pas jouer, vivre avec les restrictions, jouer finalement sans nos fans, tout ça… Réussir à être performant dans ces conditions c’est un bel accomplissement et l’équipe peut être fière d’elle.

En tant que journaliste français je dois vous demander si vous avez toujours hâte d’affronter le XV de France…


Un match contre la France, nous l’avons toujours dans un coin de la tête. Nous voulons toujours affronter les meilleurs, et les Français en font partie. Ce sont toujours des grands matchs.

Quel regard portez-vous sur le XV de France ?

Les Bleus sont parvenus à conserver leur dynamique de l’automne. Quelques joueurs ont émergé, il y a eu quelques changements en raison de certaines blessures mais le score que les Français ont infligé aux Italiens parle de lui-même. Les joueurs que l’on attendait se sont montrés à la hauteur, et d’autres se sont affirmés.

Qu’avez-vous pensé des performances de Matthieu Jalibert ?

J’ai affronté Matthieu pendant l’automne, et c’est un joueur formidable. Il est rapide, il franchit les défenses et il possède clairement un très bon jeu au pied. Avec Romain Ntamack, vous avez deux ouvreurs de très haut niveau.

Si vous deviez comparer leurs styles de jeu respectifs, que diriez-vous ?


Ce ne sont pas les mêmes, c’est clair. Mais ils ont l’air d’être capables de tenir leur rang lors des grands matchs, voire même à se transcender pour les grands rendez-vous. Pour moi, c’est le plus beau compliment que l’on puisse faire à un joueur.

Ressentez-vous que la rivalité entre la France et l’Angleterre est redevenue très forte ? L’année dernière, les deux équipes étaient en course pour remporter le Tournoi…

Vous savez, j’ai toujours considéré que la rivalité entre nos deux pays était forte. J’ai toujours vécu des matchs durs contre le XV de France. C’est un match attendu par les fans, également. On le sent dans la semaine qui précède les rencontres…

On imagine que les petites piques doivent fuser entre vous sur le terrain…

Le problème, c’est que je ne peux pas les chambrer en français parce que je ne parle pas suffisamment bien votre langue ! Non, allez plus sérieusement, ces matchs sont toujours très accrochés.

Aaron Smith a récemment déclaré qu’il considérait Antoine Dupont comme le meilleur demi de mêlée au monde à l’heure actuelle, êtes-vous d’accord avec ce constat ?


Difficile à dire ! Tout ce que je peux reconnaître, c’est qu’il est très performant. Il fait partie de ces jeunes joueurs français extrêmement prometteurs, tant en sélection qu’avec Toulouse. J’ai l’impression que beaucoup de choses se passent autour de lui, mais qu’il parvient à rester concentré sur ses performances. En match, il est toujours « focus » sur ce qu’il se passe autour de lui et parvient souvent à sortir de nulle part pour se proposer au soutien de ses coéquipiers.

Comment l’Angleterre a su se relever après sa déception en finale de la Coupe du monde pour remporter le dernier Tournoi quelques mois plus tard ?

Ce n’était pas une revanche, c’était juste la volonté d’une équipe qui avait envie d’avancer ensemble après une défaite. Nous voulions continuer à grandir, à progresser. J’ai aimé notre réaction après la défaite que nous ont infligés les Bleus, lors du premier match. Derrière, nous avons pu décrocher le Tournoi et j’espère qu’à l’avenir nous ferons preuve de la même force de caractère.

Justement, l’ambiance devait être lourde dans le vestiaire après la défaite contre la France…

Oui, c’était dur. Quelques mois plus tôt, nous perdions le Mondial en finale et là, on perdait d’emblée face à la France. Mais on est un groupe dans lequel chacun veut tirer dans le même sens et qui ne se cherche pas d’excuse. Nous cherchons toujours à franchir un cap, à progresser dans un secteur.

Le XV de la Rose a pourtant mal démarré son Tournoi en perdant d’emblée à Twickenham face à l’Ecosse, comment l’avez-vous vécu ?


On s’est réuni pour parler de ce qui n’allait pas. Les semaines d’entraînement qui ont suivi étaient meilleures, mais on en revient toujours à la même chose : il faut être bon le jour du match.

Que vous a-t-il manqué contre l’Ecosse ?


Nous avons été dominés dans trop de secteurs. J’ai aussi trouvé que nous n’étions pas vraiment nous-mêmes, à cause de certaines choses que nous pouvons contrôler donc nous devons remédier à cela. Et puis l’Ecosse a très bien joué aussi. Le Tournoi est de plus en plus dur, avec des équipes qui progressent sans cesse.

Sur un plan plus personnel, comment vivez-vous avec le Covid en Angleterre ?

Nous sommes confinés depuis un sacré moment ici, ce n’est pas facile. Par chance, mon statut de sportif me permet d’aller aux entraînements et de jouer des matchs, même si je n’ai pas pu le faire en club. Mais au moins, nous avons la chance de travailler et d’exercer le métier de nos rêves, de vivre de notre passion. J’ai pris conscience de la chance que l’on avait. En se réunissant pour la préparation de ce Tournoi, j’ai réalisé à quel point les familles des joueurs traversaient des moments difficiles partout dans le pays.

La vie normale vous manque-t-elle ?


Je ne peux même plus m’en souvenir ! C’est terriblement frustrant…

Est-ce bizarre de jouer dans un stade de Twickenham vide ?

C’est étrange de jouer dans un stade 80 000 places sans personne dedans oui… Mais tout est étrange en ce moment non ? Finalement, ce n’est pas plus bizarre que le reste, comme de ne pas aller au restaurant. Et je ne parle pas que de mon pays, mais du monde entier. On essaye de s’adapter et de nous concentrer sur nos tâches mais il faut reconnaître que les supporters jouent un rôle immense dans une partie. Nous espérons vraiment les retrouver le plus vite possible, et les entendre chanter à nouveau.

Les supporters vous manquent ?

Tellement… Pour nous les rappeler, la fédération a installé un maillot de chaque équipe du pays sur les sièges de Twickenham. C’est comme s’ils étaient un peu derrière nous… Malheureusement, il n’y a pas celui de ma première équipe de rugby, car c’était une équipe à XIII !

À quoi ressemblent vos semaines avec les Saracens, étant donné que vous ne pouvez pas jouer le week-end ?

Les entraînements n’ont pas changé. Comme nous n’avons pas de championnat pour le moment, on a réussi à obtenir un match de présaison contre Ealing avant de rejoindre le camp d’entraînement de l’Angleterre. Cette coupure a été bonne sur certains aspects car cela nous a permis de nous régénérer mais… au fond de nous, on a envie de jouer au rugby. On s’entraîne donc en suivant les restrictions, donc on ne peut pas dire que ce soit comme avant. Encore une fois, on a de la chance de garder notre job et de vivre de notre passion.

Ne craignez-vous pas de manquer de rythme après cette coupure ?

C’est à nous de tirer le meilleur de cette période étrange. Il faut voir cela comme une opportunité, et je vais faire tout mon possible pour en profiter.

Sur le terrain, vous jouez souvent à l’ouverture, vous êtes capitaine et en charge des tirs au but, comment faites-vous pour gérer autant des responsabilités ?


La vérité c’est que j’ai toujours aimé ça. Déjà le rugby a toujours été ma passion, j’adore jouer. C’est ce que je voulais faire et cela ne dérange pas d’avoir des responsabilités, au contraire. J’ai le sentiment que cela me rend meilleur.

Vous ne souffrez donc pas de la pression ?


La pression c’est toujours bon ! S’il y a de la pression, ça veut dire que c’est important, que c’est excitant. On veut tous jouer les plus grands matchs, quand cela compte le plus.

Si vous aviez le choix, vous préfériez jouer au centre ou à l’ouverture ?


Là où c’est le mieux pour l’équipe, en fonction de l’adversaire. Peu importe, vraiment.

Vous n’avez pas de préférence ?


Si, ma préférence est ce qui est le mieux pour l’équipe !

Quel est l’avantage de jouer avec deux ouvreurs sur le terrain ?


Cela donne un regard de plus sur le jeu, une voix, et un pied en plus aussi ! Ne serait-ce que pour s’entraider, c’est vraiment profitable. Pour réduire la pression aussi, on peut interchanger en cours de rencontre.

Est-ce difficile de changer de poste d’une semaine à une autre ?


Pas vraiment… Les matchs ne ressemblent pas et l’on ne sait jamais ce qui va se passer, mais ce n’est pas comme si on devait évoluer à un poste complètement différent. Ils sont relativement proches.

Est-ce que votre père, aujourd’hui sélectionneur de l’Irlande, joue toujours un rôle dans votre développement en tant que joueur ?

Même si on ne joue plus pour la même équipe, on a toujours une excellente relation père-fils, je vous rassure. Le truc, c’est qu’on est autant passionné de rugby l’un que l’autre donc le sujet arrive en général assez vite dans nos discussions. Donc oui, on parle beaucoup de rugby avec mon père.

Êtes-vous toujours fan de rugby à XIII ?

Oh que oui ! Je suis mon équipe de Wigan, là où j’ai commencé le rugby.

Comment et quand avez-vous choisi le rugby à XV ?

Un peu comme ça… J’ai joué à XIII jusqu’à mes 14 ans. À l’époque, mon père jouait pour Wigan puis il a signé avec les Saracens à XV en 2005. Nous avons, quitté Wigan et déménagé vers le sud de l’Angleterre, à Harpenden dans le Hertforshire. Et là, il n’y avait pas vraiment d’équipe à XIII, et le meilleur niveau de rugby que je pouvais trouver dans le coin était à XV. Donc j’en ai fait à l’école et j’ai intégré un club local. Et ça m’a plu, tout simplement.

Vous n’avez jamais eu de regret de jouer à XIII à haut niveau ?

Non… J’adore ce jeu, vraiment. Mais je ne sais même pas si je serais suffisamment bon pour jouer à haut niveau à XIII ! Et puis le rugby à XV m’a toujours offert des tas de défis, des compétitions à remporter ou des équipes à intégrer donc je me suis concentré là-dessus.

Quel aspect du XIII préférez-vous ?

C’est un jeu tellement différent ! C’est difficile de comparer les deux disciplines tant elles divergent. C’est presque une erreur d’essayer de le faire, en fait. J’aime justement le XIII parce qu’il est complètement différent du XV.

Le XIII est pourtant souvent une source d’inspiration pour les quinzistes…

C’est vrai, on peut prendre des choses de tas de sports pour progresser au rugby, et le XIII est le jeu qui s’en rapproche le plus. Il faut toujours rester ouvert aux autres disciplines pour voir comment on pourrait progresser.

Parlons un peu de la prochaine tournée des Lions, qui doit se tenir en Afrique du Sud. Êtes-vous inquiet au sujet de la tenue de cette tournée ?

Je pense que les gens qui sont en charge de l’organisation savent beaucoup plus de choses que nous. En tant que joueurs, on a tous très envie d’y aller. Pour cela, on doit se concentrer sur nos performances du moment, sur ce que l’on peut contrôler.

Qu’est ce qui est le plus important : que les Lions partent en tournée à l’étranger ou qu’ils affrontent absolument les champions du monde en titre, les Springboks, quitte à les faire venir en Grande-Bretagne ?

C’est la première fois que l’on me pose cette question, et je dois reconnaître qu’elle n’est pas facile. De toute évidence, la tournée des Lions est un événement dans lequel les supporters jouent un rôle énorme. Où pourrons-nous jouer ? Je n’en ai aucune idée… Il faudrait demander à quelqu’un de beaucoup plus intelligent que moi ! Ce sera à ces gens de décider du meilleur scénario, le plus réalisable. Nous vivons des temps étranges, et nous devons tirer un maximum de chaque chose qui se présente à nous. C’est ce qui importe le plus à mes yeux.

Le fait que les Sud-africains soient les champions du monde en titre ajoute tout de même beaucoup à l’affiche de cette tournée…


Bien sûr, ce serait vraiment génial de les affronter. Ce serait l’affiche rêvée, d’ailleurs. J’ai encore confiance, je suis sûr que l’on affrontera les Springboks.

Si vous deviez expliquer à un étranger ce que représente une tournée des Lions britanniques et irlandais, que lui diriez-vous ?

Le simple fait que l’équipe soit composée de joueurs issus de quatre nations rend déjà l’événement énorme, d’autant plus qu’en dehors de cette tournée, ce sont des nations rivales. C’est déjà très spécial. Après, c’est difficile à expliquer car c’est une équipe éphémère, qui est réunie pour une courte durée et qui va devoir apprendre à se connaître et à performer en très peu de temps. Et puis les Lions possèdent une histoire, une tradition. Il faut leur raconter ce que les Lions ont accompli par le passé, lors des précédentes tournées…

Comment faites-vous pour sympathiser aussi vite avec des joueurs qui sont d’ordinaire vos rivaux en sélection ?


On passe du temps ensemble, on vit ensemble, et on passe de bons moments. C’est comme cela qu’on se découvre, qu’on apprend à se connaître sur le terrain et en dehors. Après, il faut aussi y mettre du sien et s’ouvrir aux autres. Enfin, le fait de souffrir ensemble pendant la préparation rapproche aussi beaucoup les joueurs.

Simon Valzer

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Jeu 25 Mar 2021 - 10:03

La curieuse provocation de la FFR en cette journée internationale de la gaufre

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Capt1842
https://sport24.lefigaro.fr/rugby/6-nations/fil-info/la-curieuse-provocation-de-la-ffr-en-cette-journee-internationale-de-la-gaufre-1038069

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Dr. Gregory Bouse Jeu 25 Mar 2021 - 9:25

Switch a écrit:
Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/En-l-absence-de-matthieu-jalibert-romain-ntamack-reprend-la-main-en-equipe-de-france/1235724

En l'absence de Matthieu Jalibert, Romain Ntamack reprend la main en équipe de France

Matthieu Jalibert absent, Romain Ntamack reprendra la place à l'ouverture face à l'Écosse (vendredi à 21 heures). L'occasion pour le Toulousain de prouver qu'il reste le numéro 1 au poste.

Maxime Raulin

Avec Romain Ntamack et Matthieu Jalibert, le rugby français a touché deux bijoux. Et en a peut-être pris par là même pour des années de chassé-croisé et de débats. Après six titularisations de rang du Toulousain, puis sept de son concurrent en raison notamment d'une fracture à la mâchoire de Ntamack, ce dernier retrouvera le numéro 10 vendredi face à l'Écosse (21 heures), profitant d'une commotion subie par Jalibert contre le pays de Galles, samedi dernier.

Mais même si Jalibert avait été disponible vendredi, le débat autour du nom de l'ouvreur aurait existé tant la rentrée de Ntamack a été propre. « Romain a effectué un retour gagnant, a reconnu le sélectionneur Fabien Galthié en conférence de presse. Il a été très solide, il a su répondre en prenant les bonnes décisions. »

Sorti du banc à la demi-heure de jeu, il a en effet, après un temps d'adaptation, parfaitement guidé les Bleus lors de l'opération remontée en fin de rencontre (32-30). « Son entrée a été déterminante face au pays de Galles, précise l'ancien ouvreur Rémi Talès (24 sél. entre 2013 et 2015), actuel entraîneur de Mont-de-Marsan (Pro D2). Il a amené de la sérénité alors que les Bleus étaient dans le dur. Sur les vingt premières minutes, c'est parti à dix mille, les mecs étaient un peu capot ouvert. Il a su canaliser tout le monde, amener sa fraîcheur, sa froideur. Le fait d'avoir observé les trente premières minutes sur le banc lui a aussi permis de bien analyser la situation, de décrypter le jeu gallois. Il savait par exemple qu'ils tapaient beaucoup dans la zone du dix. Il a pu s'y préparer. Ça lui a permis d'avoir un temps d'avance. »

« Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour prendre le match par le bon bout »

Lionel Beauxis, ancien ouvreur des Bleus

« Il a été très bon, confirme Lionel Beauxis (24 sél. entre 2007 et 2018), ouvreur d'Oyonnax (Pro D2). Sa maîtrise a permis de mieux réguler le jeu de l'équipe de France face à une très bonne défense galloise. Ce qui m'impressionne,c'est sa maturité à seulement 21 ans. La pression semble lui couler dessus. »

Le retour de Romain Ntamack est-il celui du numéro 1 au poste ? Ou un simple nouvel épisode dans l'histoire d'un duel qui ne sera tranché qu'en 2023 ? À force, on ne sait plus vraiment. Ntamack, titulaire lors de la Coupe du monde au Japon, s'était imposé comme le premier choix. En son absence, l'ouvreur de l'UBB Matthieu Jalibert a lui aussi montré qu'il avait les épaules (et les capacités d'adaptation) pour guider les Bleus.

« Il a relancé la concurrence et aurait mérité de jouer ce dernier match face à l'Écosse, pose Talès. L'un ou l'autre, c'est la même chose au niveau de la qualité. Ils amènent des choses différentes. Ntamack, c'est surtout sa maîtrise du poste et son sang-froid qui m'impressionnent. Il a vraiment tout. C'est la marque des grands. Il assure la mise en place de la stratégie en respectant les schémas de jeu. Il est aussi très fort techniquement et c'est un bon défenseur. Sans oublier qu'en attaque, il a grandi à l'école toulousaine, il fait beaucoup jouer et marquer des essais. Jalibert maîtrise également le poste et il amène un peu plus d'insouciance. Par sa vitesse, il a cette faculté à sortir du cadre. »

Pour le défi qui attend les Bleus lors du dernier match face à l'Écosse, avec cette obligation de marquer au moins quatre essais et d'avoir un écart supérieur à 21 points pour remporter le Tournoi, Lionel Beauxis pense que le retour de Romain Ntamack tombe à pic : « Il va amener son pragmatisme. Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, la gestion, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour bien attaquer ce match et le prendre par le bon bout. »

« Il va apporter sa gestion, son talent, son plaisir, a précisé Fabien Galthié. Il va être lui-même. » Le Toulousain, vainqueur du Tournoi et du Mondial avec l'équipe de France des moins de 20 ans (2018) et champion de France avec Toulouse en 2019, a l'occasion d'ajouter une ligne prestigieuse à son palmarès. Et il sait qu'il a la confiance de son sélectionneur.

« Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin »
Rémi Talès, ancien ouvreur de l'équipe de France

« Avec cette génération championne du monde, quand ils mettent le maillot de l'équipe de France, ce n'est pas un poids, au contraire, ils sont galvanisés, se félicite Talès. Avant, tu avais la peur de mal faire et de sauter au prochain match. Ce n'est plus le cas. Même s'ils loupent un match, ils ne jouent pas leur place, du coup, ils jouent libérés. Ce qui explique sans doute pourquoi Ntamack et Jalibert sont bons malgré la concurrence. Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin. »

Pour beaucoup d'observateurs, le numéro 1 reste tout de même Romain Ntamack. « Il était indiscutable avant sa blessure, je ne pense pas que cela ait changé », nous disait récemment Julien Peyrelongue (6 sél. en 2004). Le jeu de la concurrence ne devrait pas faire trembler Ntamack. L'an dernier, alors que la tentation de lancer le Bordelais titillait le staff, le prodige avait claqué un grand match à Cardiff, avec 17 points à la clé.

Quand tu lis cà, franchement, faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas reconnaître qu'il y a différence de traitement. Si tu résume l'intervention de Talès, RNT c'est la maîtrise, le sang-froid, la stratégie, la technique, la défense, l'attaque, le fait de faire marquer des essais et surtout "l'école toulousain" (le Harvard du rugby, sans doute)  :chambreur: Et Jalibert c'est...l'insouciance. C'est tout :chambreur:

Et alors le pompon c'est la dernière intervention, en fin d'article. Effectivement, on sent vraiment que quoi que puisse faire ou montrer Jalibert, même un match où il ferait gagner les Bleus contre les Blacks avec un hat-trick ou un full-house avec 25 ou 30pts à lui seul, le "Prodige" serait toujours considéré comme le meilleur. C'est assez moche. Comme si la hiérarchie ne pouvait jamais s'inverser dans les 10 ans à venir...

Quant au fait que "pour beaucoup d'observateurs, RNT reste le n°1", je dirais plutôt "pour beaucoup d'observateurs français", voire "pour beaucoup d'observateurs toulousains" Rolling Eyes Depuis quelques mois, pour beaucoup de supporters (autres que toulousains), Jalibert a rattrapé son "retard" sur RNT et est un titulaire potentiel également. Et puis quand je lis la presse britannique (pas vraiment néophyte en matière de rugby), je constate que déjà ils reconnaissant les qualités et le potentiels de chacun mais surtout pour eux, Jalibert a des qualités assez dingues qui le rendent unique et en font un futur très grand joueur de rugby, pas reconnu à sa juste valeur par les siens (comprendre "par les français").

Bref, arrêtons de nous faire du mal. La suite à court terme on la connaît déjà : RNT se verra attribuer la victoire contre l'Ecosse (SI victoire il y a) ainsi que la victoire finale dans le VI Nations même si il n'aura joué que 1 match 1/2 sur les 5, et il sera à nouveau érigé en parangon du rugby et en Dieu de l'ovalie quand Jalibert sera tout juste considéré comme un plan B acceptable. J'espère que la fin de saison et notamment les phases finales seront l'occasion pour Jaja de prouver qu'il n'a rien à envier à son collègue et qu'il est tout autant que lui digne d'être le 10 des Bleus. D'ici là, je pense qu'on doit laisser de côté de sujet parasité, dévoyé ou pourri par le lobby pro-RNT/Toulouse. Ca n'apporte rien, hormis de l'amertume et de la frustration. Laissons les toulousains s'astiquer jusqu'à la crampe sur des photos ou des bouts de vidéos de RNT et Dupont et se complaire dans leur malhonnêteté et leur suffisance. Ce n'est pas cà qui les fera gagner le Top14 et/ou la Champions Cup.

Entre toi et Krahk, qui lui parle, et je le cite: "se cirer le manche", je dois reconnaître, les gars, que vous n'y allez pas de main morte, si je puis dire !! :chambreur:

De toute manière, la situation ne changera pas et je pense que si Matthieu Jalibert devait un jour quitter l'UBB (ce que personne ne souhaite), il le ferait soit pour un gros club genre RCF ou alors en Angleterre...Accueilli les bras ouverts par les Anglo-Saxons, il serait, n'est-ce pas ? !
Dr. Gregory Bouse
Dr. Gregory Bouse
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 827
Localisation : à l'arrière des taxis...
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Dr. Gregory Bouse Jeu 25 Mar 2021 - 9:23

krahknardz a écrit:
Auré33 a écrit:Je commence à en avoir ras le bol de ce débat... On a 2 très bons numéros 10,point final... Et je sens que dans un futur proche, on aura le droit a Matthieu en 10 et Romain en 12. Je suis sûr que ce duo ferait des merveilles

Tu rêves tout éveillé... Quand tu vois 2 anciens ouvreurs qui parlent de sang-froid pour un ouvreur qui mange deux situations dangereuses en voulant y aller tout seul et en ignorant les surnombres juste à côté, les bras m'en tombent...

En parlant de sang froid, l'un des 2 en a franchement manqué lors d'une pénalité à transformer en face des perches...
Dr. Gregory Bouse
Dr. Gregory Bouse
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 827
Localisation : à l'arrière des taxis...
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Switch Jeu 25 Mar 2021 - 9:10

Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/En-l-absence-de-matthieu-jalibert-romain-ntamack-reprend-la-main-en-equipe-de-france/1235724

En l'absence de Matthieu Jalibert, Romain Ntamack reprend la main en équipe de France

Matthieu Jalibert absent, Romain Ntamack reprendra la place à l'ouverture face à l'Écosse (vendredi à 21 heures). L'occasion pour le Toulousain de prouver qu'il reste le numéro 1 au poste.

Maxime Raulin

Avec Romain Ntamack et Matthieu Jalibert, le rugby français a touché deux bijoux. Et en a peut-être pris par là même pour des années de chassé-croisé et de débats. Après six titularisations de rang du Toulousain, puis sept de son concurrent en raison notamment d'une fracture à la mâchoire de Ntamack, ce dernier retrouvera le numéro 10 vendredi face à l'Écosse (21 heures), profitant d'une commotion subie par Jalibert contre le pays de Galles, samedi dernier.

Mais même si Jalibert avait été disponible vendredi, le débat autour du nom de l'ouvreur aurait existé tant la rentrée de Ntamack a été propre. « Romain a effectué un retour gagnant, a reconnu le sélectionneur Fabien Galthié en conférence de presse. Il a été très solide, il a su répondre en prenant les bonnes décisions. »

Sorti du banc à la demi-heure de jeu, il a en effet, après un temps d'adaptation, parfaitement guidé les Bleus lors de l'opération remontée en fin de rencontre (32-30). « Son entrée a été déterminante face au pays de Galles, précise l'ancien ouvreur Rémi Talès (24 sél. entre 2013 et 2015), actuel entraîneur de Mont-de-Marsan (Pro D2). Il a amené de la sérénité alors que les Bleus étaient dans le dur. Sur les vingt premières minutes, c'est parti à dix mille, les mecs étaient un peu capot ouvert. Il a su canaliser tout le monde, amener sa fraîcheur, sa froideur. Le fait d'avoir observé les trente premières minutes sur le banc lui a aussi permis de bien analyser la situation, de décrypter le jeu gallois. Il savait par exemple qu'ils tapaient beaucoup dans la zone du dix. Il a pu s'y préparer. Ça lui a permis d'avoir un temps d'avance. »

« Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour prendre le match par le bon bout »

Lionel Beauxis, ancien ouvreur des Bleus

« Il a été très bon, confirme Lionel Beauxis (24 sél. entre 2007 et 2018), ouvreur d'Oyonnax (Pro D2). Sa maîtrise a permis de mieux réguler le jeu de l'équipe de France face à une très bonne défense galloise. Ce qui m'impressionne,c'est sa maturité à seulement 21 ans. La pression semble lui couler dessus. »

Le retour de Romain Ntamack est-il celui du numéro 1 au poste ? Ou un simple nouvel épisode dans l'histoire d'un duel qui ne sera tranché qu'en 2023 ? À force, on ne sait plus vraiment. Ntamack, titulaire lors de la Coupe du monde au Japon, s'était imposé comme le premier choix. En son absence, l'ouvreur de l'UBB Matthieu Jalibert a lui aussi montré qu'il avait les épaules (et les capacités d'adaptation) pour guider les Bleus.

« Il a relancé la concurrence et aurait mérité de jouer ce dernier match face à l'Écosse, pose Talès. L'un ou l'autre, c'est la même chose au niveau de la qualité. Ils amènent des choses différentes. Ntamack, c'est surtout sa maîtrise du poste et son sang-froid qui m'impressionnent. Il a vraiment tout. C'est la marque des grands. Il assure la mise en place de la stratégie en respectant les schémas de jeu. Il est aussi très fort techniquement et c'est un bon défenseur. Sans oublier qu'en attaque, il a grandi à l'école toulousaine, il fait beaucoup jouer et marquer des essais. Jalibert maîtrise également le poste et il amène un peu plus d'insouciance. Par sa vitesse, il a cette faculté à sortir du cadre. »

Pour le défi qui attend les Bleus lors du dernier match face à l'Écosse, avec cette obligation de marquer au moins quatre essais et d'avoir un écart supérieur à 21 points pour remporter le Tournoi, Lionel Beauxis pense que le retour de Romain Ntamack tombe à pic : « Il va amener son pragmatisme. Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, la gestion, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour bien attaquer ce match et le prendre par le bon bout. »

« Il va apporter sa gestion, son talent, son plaisir, a précisé Fabien Galthié. Il va être lui-même. » Le Toulousain, vainqueur du Tournoi et du Mondial avec l'équipe de France des moins de 20 ans (2018) et champion de France avec Toulouse en 2019, a l'occasion d'ajouter une ligne prestigieuse à son palmarès. Et il sait qu'il a la confiance de son sélectionneur.

« Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin »
Rémi Talès, ancien ouvreur de l'équipe de France

« Avec cette génération championne du monde, quand ils mettent le maillot de l'équipe de France, ce n'est pas un poids, au contraire, ils sont galvanisés, se félicite Talès. Avant, tu avais la peur de mal faire et de sauter au prochain match. Ce n'est plus le cas. Même s'ils loupent un match, ils ne jouent pas leur place, du coup, ils jouent libérés. Ce qui explique sans doute pourquoi Ntamack et Jalibert sont bons malgré la concurrence. Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin. »

Pour beaucoup d'observateurs, le numéro 1 reste tout de même Romain Ntamack. « Il était indiscutable avant sa blessure, je ne pense pas que cela ait changé », nous disait récemment Julien Peyrelongue (6 sél. en 2004). Le jeu de la concurrence ne devrait pas faire trembler Ntamack. L'an dernier, alors que la tentation de lancer le Bordelais titillait le staff, le prodige avait claqué un grand match à Cardiff, avec 17 points à la clé.

Quand tu lis cà, franchement, faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas reconnaître qu'il y a différence de traitement. Si tu résume l'intervention de Talès, RNT c'est la maîtrise, le sang-froid, la stratégie, la technique, la défense, l'attaque, le fait de faire marquer des essais et surtout "l'école toulousain" (le Harvard du rugby, sans doute) :chambreur: Et Jalibert c'est...l'insouciance. C'est tout :chambreur:

Et alors le pompon c'est la dernière intervention, en fin d'article. Effectivement, on sent vraiment que quoi que puisse faire ou montrer Jalibert, même un match où il ferait gagner les Bleus contre les Blacks avec un hat-trick ou un full-house avec 25 ou 30pts à lui seul, le "Prodige" serait toujours considéré comme le meilleur. C'est assez moche. Comme si la hiérarchie ne pouvait jamais s'inverser dans les 10 ans à venir...

Quant au fait que "pour beaucoup d'observateurs, RNT reste le n°1", je dirais plutôt "pour beaucoup d'observateurs français", voire "pour beaucoup d'observateurs toulousains" Rolling Eyes Depuis quelques mois, pour beaucoup de supporters (autres que toulousains), Jalibert a rattrapé son "retard" sur RNT et est un titulaire potentiel également. Et puis quand je lis la presse britannique (pas vraiment néophyte en matière de rugby), je constate que déjà ils reconnaissant les qualités et le potentiels de chacun mais surtout pour eux, Jalibert a des qualités assez dingues qui le rendent unique et en font un futur très grand joueur de rugby, pas reconnu à sa juste valeur par les siens (comprendre "par les français").

Bref, arrêtons de nous faire du mal. La suite à court terme on la connaît déjà : RNT se verra attribuer la victoire contre l'Ecosse (SI victoire il y a) ainsi que la victoire finale dans le VI Nations même si il n'aura joué que 1 match 1/2 sur les 5, et il sera à nouveau érigé en parangon du rugby et en Dieu de l'ovalie quand Jalibert sera tout juste considéré comme un plan B acceptable. J'espère que la fin de saison et notamment les phases finales seront l'occasion pour Jaja de prouver qu'il n'a rien à envier à son collègue et qu'il est tout autant que lui digne d'être le 10 des Bleus. D'ici là, je pense qu'on doit laisser de côté de sujet parasité, dévoyé ou pourri par le lobby pro-RNT/Toulouse. Ca n'apporte rien, hormis de l'amertume et de la frustration. Laissons les toulousains s'astiquer jusqu'à la crampe sur des photos ou des bouts de vidéos de RNT et Dupont et se complaire dans leur malhonnêteté et leur suffisance. Ce n'est pas cà qui les fera gagner le Top14 et/ou la Champions Cup.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6249
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Dr. Gregory Bouse Jeu 25 Mar 2021 - 9:07

krahknardz a écrit:
Scalp a écrit:6 Nations 2021. Retour de Russell, l'Écosse aligne ses cadres pour affronter la France

https://www.lerugbynistere.fr/news/6-nations-2021-lecosse-avec-ses-cadres-pour-affronter-la-france-2403211251.php

Le premier commentaire, d'un supporter toulousain:
"Ça va être vraiment compliqué pour remporter le tournoi. Mais si on met la même intensité que contre le PDG, c’est faisable"

Si on joue comme contre le PdG, on perd ce match... Je n'ai qu'un espoir, c'est que les joueurs réalisent à quel point ils se sont fait promener le week-end dernier et qu'ils ne se montent pas la tête. Si non, on part au massacre.

Un connaisseur, cong !!! :chambreur:
Dr. Gregory Bouse
Dr. Gregory Bouse
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 827
Localisation : à l'arrière des taxis...
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  latine Jeu 25 Mar 2021 - 7:46

krahknardz a écrit:
Auré33 a écrit:Je commence à en avoir ras le bol de ce débat... On a 2 très bons numéros 10,point final... Et je sens que dans un futur proche, on aura le droit a Matthieu en 10 et Romain en 12. Je suis sûr que ce duo ferait des merveilles

Tu rêves tout éveillé... Quand tu vois 2 anciens ouvreurs qui parlent de sang-froid pour un ouvreur qui mange deux situations dangereuses en voulant y aller tout seul et en ignorant les surnombres juste à côté, les bras m'en tombent...

En fait, on comprend rien : c’est de la stratégie de sang froid pour que la fin de match soit plus exaltante pour les supporters !!!

Tu vas voir avec ce sang froid et cette stratégie, vendredi, il passe sur la sirène la transformation du quatrième essai qui donne le 21e point d’écart de la gagne !!!
On va voir ce qu’on va voir... ou pas...
latine
latine
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2184
Localisation : A proximité de Chaban !
Date d'inscription : 24/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Auré33 Jeu 25 Mar 2021 - 7:09

Oui je suis d'accord avec vous, la différence de traitement entre les 2 joueurs est vraiment fatiguante à la longue, mais non je suis persuadé qu'on peut voir ce duo en action un jour !
Auré33
Auré33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2184
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/07/2015
Humeur : Tant que l'ubb gagne tout va bien :)

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  krahknardz Jeu 25 Mar 2021 - 1:33

Auré33 a écrit:Je commence à en avoir ras le bol de ce débat... On a 2 très bons numéros 10,point final... Et je sens que dans un futur proche, on aura le droit a Matthieu en 10 et Romain en 12. Je suis sûr que ce duo ferait des merveilles

Tu rêves tout éveillé... Quand tu vois 2 anciens ouvreurs qui parlent de sang-froid pour un ouvreur qui mange deux situations dangereuses en voulant y aller tout seul et en ignorant les surnombres juste à côté, les bras m'en tombent...
krahknardz
krahknardz
Team
Team

Nombre de messages : 5016
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  latine Jeu 25 Mar 2021 - 0:21

Auré33 a écrit:Je commence à en avoir ras le bol de ce débat... On a 2 très bons numéros 10,point final... Et je sens que dans un futur proche, on aura le droit a Matthieu en 10 et Romain en 12. Je suis sûr que ce duo ferait des merveilles

Sauf qu’on ne le verra probablement jamais...
De toutes façons, quand tu lis la presse, tu as l’impression que RNT est en connexion avec le divin donc la messe est dite rire
latine
latine
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2184
Localisation : A proximité de Chaban !
Date d'inscription : 24/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Auré33 Mer 24 Mar 2021 - 23:47

Je commence à en avoir ras le bol de ce débat... On a 2 très bons numéros 10,point final... Et je sens que dans un futur proche, on aura le droit a Matthieu en 10 et Romain en 12. Je suis sûr que ce duo ferait des merveilles
Auré33
Auré33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2184
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/07/2015
Humeur : Tant que l'ubb gagne tout va bien :)

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  grospaquet31 Mer 24 Mar 2021 - 22:59

Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/En-l-absence-de-matthieu-jalibert-romain-ntamack-reprend-la-main-en-equipe-de-france/1235724

En l'absence de Matthieu Jalibert, Romain Ntamack reprend la main en équipe de France

Matthieu Jalibert absent, Romain Ntamack reprendra la place à l'ouverture face à l'Écosse (vendredi à 21 heures). L'occasion pour le Toulousain de prouver qu'il reste le numéro 1 au poste.

Maxime Raulin

Avec Romain Ntamack et Matthieu Jalibert, le rugby français a touché deux bijoux. Et en a peut-être pris par là même pour des années de chassé-croisé et de débats. Après six titularisations de rang du Toulousain, puis sept de son concurrent en raison notamment d'une fracture à la mâchoire de Ntamack, ce dernier retrouvera le numéro 10 vendredi face à l'Écosse (21 heures), profitant d'une commotion subie par Jalibert contre le pays de Galles, samedi dernier.

Mais même si Jalibert avait été disponible vendredi, le débat autour du nom de l'ouvreur aurait existé tant la rentrée de Ntamack a été propre. « Romain a effectué un retour gagnant, a reconnu le sélectionneur Fabien Galthié en conférence de presse. Il a été très solide, il a su répondre en prenant les bonnes décisions. »

Sorti du banc à la demi-heure de jeu, il a en effet, après un temps d'adaptation, parfaitement guidé les Bleus lors de l'opération remontée en fin de rencontre (32-30). « Son entrée a été déterminante face au pays de Galles, précise l'ancien ouvreur Rémi Talès (24 sél. entre 2013 et 2015), actuel entraîneur de Mont-de-Marsan (Pro D2). Il a amené de la sérénité alors que les Bleus étaient dans le dur. Sur les vingt premières minutes, c'est parti à dix mille, les mecs étaient un peu capot ouvert. Il a su canaliser tout le monde, amener sa fraîcheur, sa froideur. Le fait d'avoir observé les trente premières minutes sur le banc lui a aussi permis de bien analyser la situation, de décrypter le jeu gallois. Il savait par exemple qu'ils tapaient beaucoup dans la zone du dix. Il a pu s'y préparer. Ça lui a permis d'avoir un temps d'avance. »

« Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour prendre le match par le bon bout »

Lionel Beauxis, ancien ouvreur des Bleus

« Il a été très bon, confirme Lionel Beauxis (24 sél. entre 2007 et 2018), ouvreur d'Oyonnax (Pro D2). Sa maîtrise a permis de mieux réguler le jeu de l'équipe de France face à une très bonne défense galloise. Ce qui m'impressionne,c'est sa maturité à seulement 21 ans. La pression semble lui couler dessus. »

Le retour de Romain Ntamack est-il celui du numéro 1 au poste ? Ou un simple nouvel épisode dans l'histoire d'un duel qui ne sera tranché qu'en 2023 ? À force, on ne sait plus vraiment. Ntamack, titulaire lors de la Coupe du monde au Japon, s'était imposé comme le premier choix. En son absence, l'ouvreur de l'UBB Matthieu Jalibert a lui aussi montré qu'il avait les épaules (et les capacités d'adaptation) pour guider les Bleus.

« Il a relancé la concurrence et aurait mérité de jouer ce dernier match face à l'Écosse, pose Talès. L'un ou l'autre, c'est la même chose au niveau de la qualité. Ils amènent des choses différentes. Ntamack, c'est surtout sa maîtrise du poste et son sang-froid qui m'impressionnent. Il a vraiment tout. C'est la marque des grands. Il assure la mise en place de la stratégie en respectant les schémas de jeu. Il est aussi très fort techniquement et c'est un bon défenseur. Sans oublier qu'en attaque, il a grandi à l'école toulousaine, il fait beaucoup jouer et marquer des essais. Jalibert maîtrise également le poste et il amène un peu plus d'insouciance. Par sa vitesse, il a cette faculté à sortir du cadre. »

Pour le défi qui attend les Bleus lors du dernier match face à l'Écosse, avec cette obligation de marquer au moins quatre essais et d'avoir un écart supérieur à 21 points pour remporter le Tournoi, Lionel Beauxis pense que le retour de Romain Ntamack tombe à pic : « Il va amener son pragmatisme. Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, la gestion, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour bien attaquer ce match et le prendre par le bon bout. »

« Il va apporter sa gestion, son talent, son plaisir, a précisé Fabien Galthié. Il va être lui-même. » Le Toulousain, vainqueur du Tournoi et du Mondial avec l'équipe de France des moins de 20 ans (2018) et champion de France avec Toulouse en 2019, a l'occasion d'ajouter une ligne prestigieuse à son palmarès. Et il sait qu'il a la confiance de son sélectionneur.

« Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin »
Rémi Talès, ancien ouvreur de l'équipe de France

« Avec cette génération championne du monde, quand ils mettent le maillot de l'équipe de France, ce n'est pas un poids, au contraire, ils sont galvanisés, se félicite Talès. Avant, tu avais la peur de mal faire et de sauter au prochain match. Ce n'est plus le cas. Même s'ils loupent un match, ils ne jouent pas leur place, du coup, ils jouent libérés. Ce qui explique sans doute pourquoi Ntamack et Jalibert sont bons malgré la concurrence. Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin. »

Pour beaucoup d'observateurs, le numéro 1 reste tout de même Romain Ntamack. « Il était indiscutable avant sa blessure, je ne pense pas que cela ait changé », nous disait récemment Julien Peyrelongue (6 sél. en 2004). Le jeu de la concurrence ne devrait pas faire trembler Ntamack. L'an dernier, alors que la tentation de lancer le Bordelais titillait le staff, le prodige avait claqué un grand match à Cardiff, avec 17 points à la clé.

T’es sur que c’est pas le midol qui a ecrit cet article? Lol

On a vraiment pas vu le meme match concernant la performance de N’tamack...Jalibert a aucune chance. Meme en etant mediocre N’tamack est porté en genie.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5132
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Mer 24 Mar 2021 - 22:33

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/En-l-absence-de-matthieu-jalibert-romain-ntamack-reprend-la-main-en-equipe-de-france/1235724

En l'absence de Matthieu Jalibert, Romain Ntamack reprend la main en équipe de France

Matthieu Jalibert absent, Romain Ntamack reprendra la place à l'ouverture face à l'Écosse (vendredi à 21 heures). L'occasion pour le Toulousain de prouver qu'il reste le numéro 1 au poste.

Maxime Raulin

Avec Romain Ntamack et Matthieu Jalibert, le rugby français a touché deux bijoux. Et en a peut-être pris par là même pour des années de chassé-croisé et de débats. Après six titularisations de rang du Toulousain, puis sept de son concurrent en raison notamment d'une fracture à la mâchoire de Ntamack, ce dernier retrouvera le numéro 10 vendredi face à l'Écosse (21 heures), profitant d'une commotion subie par Jalibert contre le pays de Galles, samedi dernier.

Mais même si Jalibert avait été disponible vendredi, le débat autour du nom de l'ouvreur aurait existé tant la rentrée de Ntamack a été propre. « Romain a effectué un retour gagnant, a reconnu le sélectionneur Fabien Galthié en conférence de presse. Il a été très solide, il a su répondre en prenant les bonnes décisions. »

Sorti du banc à la demi-heure de jeu, il a en effet, après un temps d'adaptation, parfaitement guidé les Bleus lors de l'opération remontée en fin de rencontre (32-30). « Son entrée a été déterminante face au pays de Galles, précise l'ancien ouvreur Rémi Talès (24 sél. entre 2013 et 2015), actuel entraîneur de Mont-de-Marsan (Pro D2). Il a amené de la sérénité alors que les Bleus étaient dans le dur. Sur les vingt premières minutes, c'est parti à dix mille, les mecs étaient un peu capot ouvert. Il a su canaliser tout le monde, amener sa fraîcheur, sa froideur. Le fait d'avoir observé les trente premières minutes sur le banc lui a aussi permis de bien analyser la situation, de décrypter le jeu gallois. Il savait par exemple qu'ils tapaient beaucoup dans la zone du dix. Il a pu s'y préparer. Ça lui a permis d'avoir un temps d'avance. »

« Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour prendre le match par le bon bout »

Lionel Beauxis, ancien ouvreur des Bleus

« Il a été très bon, confirme Lionel Beauxis (24 sél. entre 2007 et 2018), ouvreur d'Oyonnax (Pro D2). Sa maîtrise a permis de mieux réguler le jeu de l'équipe de France face à une très bonne défense galloise. Ce qui m'impressionne,c'est sa maturité à seulement 21 ans. La pression semble lui couler dessus. »

Le retour de Romain Ntamack est-il celui du numéro 1 au poste ? Ou un simple nouvel épisode dans l'histoire d'un duel qui ne sera tranché qu'en 2023 ? À force, on ne sait plus vraiment. Ntamack, titulaire lors de la Coupe du monde au Japon, s'était imposé comme le premier choix. En son absence, l'ouvreur de l'UBB Matthieu Jalibert a lui aussi montré qu'il avait les épaules (et les capacités d'adaptation) pour guider les Bleus.

« Il a relancé la concurrence et aurait mérité de jouer ce dernier match face à l'Écosse, pose Talès. L'un ou l'autre, c'est la même chose au niveau de la qualité. Ils amènent des choses différentes. Ntamack, c'est surtout sa maîtrise du poste et son sang-froid qui m'impressionnent. Il a vraiment tout. C'est la marque des grands. Il assure la mise en place de la stratégie en respectant les schémas de jeu. Il est aussi très fort techniquement et c'est un bon défenseur. Sans oublier qu'en attaque, il a grandi à l'école toulousaine, il fait beaucoup jouer et marquer des essais. Jalibert maîtrise également le poste et il amène un peu plus d'insouciance. Par sa vitesse, il a cette faculté à sortir du cadre. »

Pour le défi qui attend les Bleus lors du dernier match face à l'Écosse, avec cette obligation de marquer au moins quatre essais et d'avoir un écart supérieur à 21 points pour remporter le Tournoi, Lionel Beauxis pense que le retour de Romain Ntamack tombe à pic : « Il va amener son pragmatisme. Démarrer avec un joueur qui est plus dans la maîtrise, la gestion, le respect du plan de jeu, c'est très bien pour bien attaquer ce match et le prendre par le bon bout. »

« Il va apporter sa gestion, son talent, son plaisir, a précisé Fabien Galthié. Il va être lui-même. » Le Toulousain, vainqueur du Tournoi et du Mondial avec l'équipe de France des moins de 20 ans (2018) et champion de France avec Toulouse en 2019, a l'occasion d'ajouter une ligne prestigieuse à son palmarès. Et il sait qu'il a la confiance de son sélectionneur.

« Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin »
Rémi Talès, ancien ouvreur de l'équipe de France

« Avec cette génération championne du monde, quand ils mettent le maillot de l'équipe de France, ce n'est pas un poids, au contraire, ils sont galvanisés, se félicite Talès. Avant, tu avais la peur de mal faire et de sauter au prochain match. Ce n'est plus le cas. Même s'ils loupent un match, ils ne jouent pas leur place, du coup, ils jouent libérés. Ce qui explique sans doute pourquoi Ntamack et Jalibert sont bons malgré la concurrence. Avec deux ouvreurs comme ça, on peut aller très loin. »

Pour beaucoup d'observateurs, le numéro 1 reste tout de même Romain Ntamack. « Il était indiscutable avant sa blessure, je ne pense pas que cela ait changé », nous disait récemment Julien Peyrelongue (6 sél. en 2004). Le jeu de la concurrence ne devrait pas faire trembler Ntamack. L'an dernier, alors que la tentation de lancer le Bordelais titillait le staff, le prodige avait claqué un grand match à Cardiff, avec 17 points à la clé.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  densnewzealand Mer 24 Mar 2021 - 20:21

Big'Ben a écrit:
Charles_ubb a écrit:Donc on récupère Moefana et Woki? :chambreur:

Dans nos rêves les plus fou :siffle:

On va récupérer un Woki en manque de rythme et un Moefana qui revenait tout juste de blessure, lui aussi en manque de rythme, le XV de France me sidère !
Plus Cazeaux avec un soucis dont on ne sait pas grand chose, un Jalibert qui à subi une commotion, bref, il va falloir ranger tous les bidons que Galthié à mis en bordel. je n'oublie pas Paiva non plus, bref moi cette parenthèse edf, ne va pas me manquer.
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1028
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Mer 24 Mar 2021 - 19:30

krahknardz a écrit:
Scalp a écrit:6 Nations 2021. Retour de Russell, l'Écosse aligne ses cadres pour affronter la France

https://www.lerugbynistere.fr/news/6-nations-2021-lecosse-avec-ses-cadres-pour-affronter-la-france-2403211251.php

Le premier commentaire, d'un supporter toulousain:
"Ça va être vraiment compliqué pour remporter le tournoi. Mais si on met la même intensité que contre le PDG, c’est faisable"

Si on joue comme contre le PdG, on perd ce match... Je n'ai qu'un espoir, c'est que les joueurs réalisent à quel point ils se sont fait promener le week-end dernier et qu'ils ne se montent pas la tête. Si non, on part au massacre.

Le nombre de gens qui ont trouvé ce match incroyable..., franchement, ce devait être juste grâce à la victoire et au dernier quart d'heure, le reste du temps on a subi, on aurait dû perdre contre meilleur que nous. L'essentiel, c'est que le staff et les joueurs en soit bien conscient...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  krahknardz Mer 24 Mar 2021 - 19:20

Scalp a écrit:6 Nations 2021. Retour de Russell, l'Écosse aligne ses cadres pour affronter la France

https://www.lerugbynistere.fr/news/6-nations-2021-lecosse-avec-ses-cadres-pour-affronter-la-france-2403211251.php

Le premier commentaire, d'un supporter toulousain:
"Ça va être vraiment compliqué pour remporter le tournoi. Mais si on met la même intensité que contre le PDG, c’est faisable"

Si on joue comme contre le PdG, on perd ce match... Je n'ai qu'un espoir, c'est que les joueurs réalisent à quel point ils se sont fait promener le week-end dernier et qu'ils ne se montent pas la tête. Si non, on part au massacre.
krahknardz
krahknardz
Team
Team

Nombre de messages : 5016
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  DODO974 Mer 24 Mar 2021 - 15:20

il y a presque 23 Jiffs vin
comme quoi la règle des Jiffs donne des résultats :clap:
DODO974
DODO974
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1181
Localisation : andernos
Date d'inscription : 11/11/2012
Humeur : plutot JEEP
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Auré33 Mer 24 Mar 2021 - 15:10

Je sens qu'on va remporter ce match mais de 5pts d'écart max. Je ne vois pas, d'autant plus sous la pluie, coller un +21 et un BO à cette équipe écossaise. Ils ont juste un des meilleurs 10 et 15 du monde, une 3ème ligne dantesque, bref ça serait un exploit monumental de chercher le titre.

Bref bis repetita avec le dernier tournoi...
Auré33
Auré33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2184
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/07/2015
Humeur : Tant que l'ubb gagne tout va bien :)

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Mer 24 Mar 2021 - 14:33

6 Nations 2021. Retour de Russell, l'Écosse aligne ses cadres pour affronter la France

https://www.lerugbynistere.fr/news/6-nations-2021-lecosse-avec-ses-cadres-pour-affronter-la-france-2403211251.php

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10207
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie en cours) - Page 9 Empty Re: Le XV de France (partie en cours)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum