AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

François Tisseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

François Tisseau

Message  Alain le Ven 5 Aoû 2011 - 9:14

De retour dans le club bordelais quitté en 2008, le deuxième ligne François Tisseau donne ses impressions avant le match amical de ce soir.

NICOLAS LE GARDIEN

«J'avais choisi de signer à Albi pour jouer en Top 14. A Bordeaux, on m'avait dit qu'ils allaient descendre et ils ont eu raison car ils ont effectivement été rétrogradés administrativement. Mais je ne regrette pas, j'ai vécu de très bons moments. » Trois ans après son départ de l'Union Bordeaux-Bègles, le deuxième ligne François Tisseau est revenu cet été. Mais pas vraiment à la case départ : « seuls trois joueurs sont toujours là et surtout, le club s'est beaucoup professionnalisé. » Lui, aussi combattant sur le terrain que force tranquille dans le civil, a également engrangé du vécu.

Que retirez-vous de ces six semaines de préparation ?

Je suis très content. Il y a eu une grosse préparation physique comme je n'avais jamais connue. C'est vraiment intéressant. Là, cela fait deux semaines que l'on commence à voir le jeu, les systèmes, les combinaisons. Ca change aussi de ce que j'ai appris auparavant. À Albi, on jouait beaucoup avec le pack de gros. Là, on me demande plus dans l'animation du ballon, de m'intégrer dans les lignes de trois-quart. Ca ne le déplaît pas. Au contraire, ça fait progresser.

C'est une remise en cause ?

Non, je pense que c'est l'évolution normale. C'est le jeu d'aujourd'hui en Top 14 : il faut toujours être guerrier mais ça va très vite etil faut de la fluidité dans le jeu. Cela a été la force de Bordeaux dans les phases finales de Pro D2 : ils ont su utiliser leur capacité offensive et restreindre dans les moments durs.

Vous soulignez que le club n'est plus le même qu'en 2008. Et, vous, avez-vous changé ?

J'espère que j'ai progressé, oui ! J'ai connu la galère de la blessure lors de ma première saison à Albi mais après j'ai enchaîné une dizaine de matches en Top 14, une saison complète en Pro D2, j'ai connu deux entraîneurs (Éric Béchu et Henry Broncan, NDLR)… J'ai progressé beaucoup devant, en mêlée, sur le pack, les ballons portés, les départs au ras. J'espère pouvoir apporter cette expérience, tout en apprenant ce que Bordeaux peut m'apporter. Rien est acquis et je vais devoir bosser pour avoir ma place.

Qu'avez-vous retenu de votre passage en Top 14 ?

Que la différence ne se fait pas tant dans les impacts ou la masse des joueurs que dans la vitesse de jeu. Il faut constamment se relever, se replacer et ne rien lâcher. Les matchs que l'on a gagné avec Albi, c'est parce qu'on avait réussi une prestation parfaite. Pour réussir en Top 14, il faut avoir un peu peur de ce championnat et, oui, atteindre la perfection.

Beaucup de monde vous prédit l'enfer. Qu'en pensez-vous ?

Au début, j'avais quelques craintes. Mais là, il y a des joueurs de qualité et j'ai un bon ressenti pour la suite. On a largement de quoi exister en Top 14. Nous devrons jouer sur notre force offensive, être très appliqués. Tout sera compliqué, à nous de prendre chaque équipe par le bon bout, gagner le maximum à la maison et si on fait un ou deux coups…

Humainement, comment avez-vous trouvé le groupe ?

On entend plein de choses, notamment le fait qu'il y ait beaucoup d'étrangers. Il y avait une petite appréhension que chacun soit dans son coin à faire son truc. Au bout du compte, ce n'est pas du tout ça : les étrangers sont avenants, il y a une bonne cohésion, ça rigole bien, il y a beaucoup d'affinités. Je suis vraiment content de ça.

Vous êtes arrivés au haut niveau via Cholet puis Langon en Fédérale 2, vous vous retrouvez dans un Top 14 constellé d'internationaux. Vous le vivez comme un aboutissement ?

Pas du tout ! Ce que je veux est que Bordeaux s'y maintienne. Après forcément, c'est excitant. Le Top 14 ne cesse de s'améliorer physiquement,sur le jeu. La perspective de jouer dans un grand stade (Chaban-Delmas), si c'est plein, c'est génial. Je suis convaincu que Bordeaux va attirer du monde et on aura besoin de ce public.

L'équipe a fait bonne impression contre Carcassonne. Brive est l'occasion de confirmer ?

On a réussi à mettre du mouvement, à marquer quand il fallait. Il reste des choses à régler, en mêlée notamment, mais on va voir maintenant ce que ça donne contre du Top 14, mesurer ce qui nous attend.

http://www.sudouest.fr/2011/08/05/un-bon-ressenti-467568-773.php

_________________
« Patere ut Vinceres !!! » « Souffrir pour Vaincre !!! ». L'esprit champion n'est pas qu'une histoire de talent, mais aussi d'âme et de coeur. Il n'y aurait pas de victoires s'il n'y avait pas, par instants, des chutes, des défaites, des tentations de ployer les genoux.
avatar
Alain
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1364
Localisation : BLAYE à BORDEAUX BEGLES
Date d'inscription : 31/01/2008
Humeur : ça le fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.immobilier-meynard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Tisseau

Message  Cool le Dim 7 Aoû 2011 - 12:48

Qu'avez-vous retenu de votre passage en Top 14 ?

Que la différence ne se fait pas tant dans les impacts ou la masse des joueurs que dans la vitesse de jeu. Il faut constamment se relever, se replacer et ne rien lâcher. Les matchs que l'on a gagné avec Albi, c'est parce qu'on avait réussi une prestation parfaite. Pour réussir en Top 14, il faut avoir un peu peur de ce championnat et, oui, atteindre la perfection.


Je crois que c'est vraiment une bonne analyse. Le jeu en mouvement c'est aussi ressortir vite des rucks. Nul doute que François va nous apporter comme il l'a déjà montré contre Carcassonne.
avatar
Cool
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 638
Localisation : merignac
Date d'inscription : 28/01/2008
Humeur : Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent...
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum