AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Camille Gérondeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Camille Gérondeau

Message  Camiste le Lun 31 Déc 2012 - 12:43

Il est passé par ici....si le Metro n'en veut plus ( ) je suis pour que Camille fasse un retour aux sources....il repassera par là? 1,94 pour 110 kgs, ça le fait!

avatar
Camiste
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1273
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/02/2008
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Gérondeau

Message  jebni le Lun 31 Déc 2012 - 12:46

Il y a beaucoup de joueurs JIFF formés sur Bordeaux qui nous feraient du bien:
Gerondeau,Machenaud,Fall,Brugnault....
Mais bon...

_________________
"Si tu veux"
avatar
jebni
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1102
Localisation : carbon blanc
Date d'inscription : 23/05/2011
Humeur : ouais....
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Gérondeau

Message  patrick le Lun 31 Déc 2012 - 12:59

... tant qu'on n'aura pas les moyens de les faire rêver sur place, ils se tireront.
Enfin pour Gérondeau (peut-être également Peluchon et d'autres) c'est quand même un peu différent, ce sont les staffs de l'époque qui n'en ont pas voulu :siffle:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15867
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Gérondeau

Message  patrick le Jeu 7 Jan 2016 - 8:48

Où quand on retrouve Camille ...

SO :
Rugby - Champions Cup : Camille Gérondeau, le défi permanent
Nicolas espitalier

Camille Gérondeau est un pur Girondin. Né à Caudéran, un quartier de Bordeaux, ami de Maxime Machenaud « depuis tout petit », ce petit-fils d'ostréiculteurs a grandi au Cap-Ferret - « à la pointe » - puis à Arcachon, où il a commencé le rugby à 15 ans. Il est revenu à Bordeaux à 16 ans et a été formé à l'UBB jusqu'en 2010. Il y a connu Baptiste Serin « tout jeune » et a « vu arriver Hugh Chalmers ». Désormais à Clermont, ce troisième ligne de 27 ans est l'une des révélations du début de saison. Entretien.

« Sud Ouest ». Comment se passe votre première saison à Clermont ?

Camille Gérondeau. Bien, très bien ! J'ai tout de suite eu du temps de jeu et on a eu la chance de faire un bon début de saison. C'était en pleine Coupe du monde, il manquait plein d'internationaux, donc on était en groupe réduit et ça a accéléré l'intégration des recrues. En plus, ce sont les coaches qui étaient venus me chercher au Racing, ça prouve qu'ils me voulaient. Ils m'ont fait confiance tout de suite et j'essaie de leur rendre cette confiance.

Pourquoi aviez-vous quitté votre club formateur en 2010 ?

Au centre de formation à Bordeaux, je touchais un peu à la Pro D2 mais je voyais que ça allait être compliqué pour moi d'avoir du temps de jeu. Alors, je suis parti à Béziers en Fédérale 1. C'était un vrai pari, parce que je quittais le cocon girondin, où j'avais tous mes potes, ma famille, ma vie. Je n'avais connu que ça. Avec le recul, je ne regrette pas ce choix, parce que ça m'a servi de tremplin. Parfois, il faut savoir reculer pour mieux sauter. Deux ans après, plusieurs clubs de Top 14 ont voulu me recruter, dont l'UBB et le Racing. Et j'ai choisi le Racing.

Pourquoi le Racing ?

Bordeaux, c'était le choix du cœur, mais j'avais un peu peur de retourner dans une forme de confort, de facilité. En revenant chez moi, est-ce que j'aurais eu complètement la tête au rugby ? C'était trop tôt pour revenir. Il faut savoir se mettre en danger. Le Racing était un gros défi. C'est un club avec une longue et belle histoire.

Qu'avez-vous appris au Racing ?

C'est là que j'ai goûté au haut niveau. Il y avait là-bas un projet, des infrastructures hyper professionnelles. En troisième ligne, j'étais le seul à ne pas être international ! J'ai grandi, je me suis fait des amis, j'ai vécu des moments exceptionnels. La saison dernière, j'ai joué beaucoup de matches.

Dont ce cruel quart de finale de Coupe d'Europe perdu à la dernière seconde contre les Saracens (11-12)…

Oui, j'étais titulaire. Au moment de la pénalité (de Marcelo Bosch à la 80e minute, NDLR), j'étais sorti. On avait fait une super campagne européenne pour avoir ce quart à domicile et ce match, même s'il était serré, on n'a jamais eu l'impression qu'il pouvait nous échapper. Et puis voilà, il y a eu cette faute que l'arbitre a sifflée, cette pénalité qui n'était pas évidente et qui est passée… C'était cruel. Mais ça reste un grand moment de ma carrière.

Dans quelles conditions avez-vous rejoint l'ASM ?

Les gens de l'ASM m'ont suivi, ils sont venus me chercher, ils ont racheté ma dernière année de contrat et m'ont offert un contrat longue durée (jusqu'en juin 2019, NDLR). Quand une équipe comme ça vient vous chercher, vous ne pouvez pas refuser ! Cette équipe, elle est dans le Top 2 européen. Elle incarne la constance au très haut niveau. Tout est impressionnant, le stade, les infrastructures, le public… Il y a une force identitaire dans ce club.

Y a-t-il des joueurs de Clermont qui vous faisaient rêver avant d'être vos partenaires ?

Des mecs comme Alex Lapandry et Morgan Parra, ils sont de ma génération et ils ont déjà une carrière énorme derrière eux. Ils ont été champions de France et ils ont fait le Grand Chelem (en 2010, quand lui n'était pas titulaire à l'UBB en Pro D2, NDLR). Et regardez la longévité de mecs comme Aurélien Rougerie ou Brock James ! Il y a des joueurs magnifiques dans ce club, je suis admiratif. Ils vivent des phases finales tous les ans depuis dix ans, c'est ça l'ASM.

Depuis que vous en êtes parti, vous avez évolué, mais l'UBB aussi… Qu'en pensez-vous ?

Quand on voit l'engouement qu'il y a aujourd'hui, c'est énorme. C'est fou, ça a pris à une vitesse ! Quand j'y étais, c'était le début de la fusion. Ça jouait à Musard et certains disaient « Allez Bègles » et d'autres « Allez Bordeaux ». Chacun venait avec son maillot, c'était compliqué ! Je suis content de voir comment ça s'est développé. J'ai déjà eu la chance de jouer à Chaban avec le Racing. Pour moi, ça reste Lescure, évidemment, c'est un stade où j'ai vu plus de matches de foot que de rugby. Mais c'est un stade génial.

Bordeaux-Bègles - Clermont, vendredi à 20 h 45


Belle route depuis l'équipe espoir de l'Union. Stats impressionnantes depuis 2010 http://www.itsrugby.fr/joueur-total-17860.html avec a priori 32 matchs joués l'an dernier Shocked

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
avatar
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 15867
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : Pour l'instant, ça va ...
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Gérondeau

Message  sudiste le Jeu 7 Jan 2016 - 8:56

6 ans de regrets .... déjà Sad
avatar
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 8138
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : ça dépend de Pat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Gérondeau

Message  léopold le Jeu 7 Jan 2016 - 12:42

Camille a bien résumé les raisons de sa fulgurante progression.
Il avait besoin de couper le cordon ombilical, de se remettre en question pour extérioriser enfin ce formidable potentiel que l'on pouvait déjà apprécier lors de son passage à l'UBB.Faut dire que le staff de l'époque n'était pas très ouvert vers l'éclosion de jeunes talents.
Notre manque de nez, fut de de pas le prêter pour ce faire.
Serait il revenu?
A ce jour peu de joueur prêté et aucun retour, est ce bien réaliste.
Bref Clermont a mis le "paquet", ce qui m'étonne c'est que l'EDF ne soit pas interessé,on nous bassine avec des gamins qui à ce jour n'ont rien prouvé, Camille à 27ans est peut être trop vieux,Guitou change de lunette.:siffle: :siffle:
avatar
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5992
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Gérondeau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum