AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Le GRAND STADE (Matmut Atlantique) et nous
par Ubb332006 Aujourd'hui à 19:08

» Nans Ducuing
par densnewzealand Aujourd'hui à 18:58

» Autres Clubs
par Switch Aujourd'hui à 18:45

» Bilan saison 2023-2024
par Scalp Aujourd'hui à 18:06

» Espoirs 2024-2025
par marchal Aujourd'hui à 15:50

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par marchal Aujourd'hui à 15:48

» Préparation saison 2024 /2025
par marchal Aujourd'hui à 15:39

» XV de France (partie en cours)
par marchal Aujourd'hui à 15:35

» Matthieu Jalibert
par patrick Aujourd'hui à 15:20

» Abonnement UBB et/ou adhésion UBB Fanes 2024-2025
par krahknardz Aujourd'hui à 13:26

» Transferts (Autres clubs)
par Switch Hier à 14:04

» Coupe du monde U20 2024
par marchal Lun 22 Juil 2024 - 12:45

» Temo Matiu
par Scalp Lun 22 Juil 2024 - 10:29

» Damian Penaud
par Dr. Gregory Bouse Lun 22 Juil 2024 - 8:49

» Romain Buros
par Dr. Gregory Bouse Dim 21 Juil 2024 - 17:02

» Du rugby et du dopage
par Scalp Dim 21 Juil 2024 - 15:38

» Ugo Boniface
par Scalp Dim 21 Juil 2024 - 10:20

» Romain Gardrat
par marchal Dim 21 Juil 2024 - 0:01

» UBB : Prolongations, Signatures, Départs pour 2024/2025
par Polo Sam 20 Juil 2024 - 23:54

» Musique !!!
par Scalp Ven 19 Juil 2024 - 15:58

» Yoram Moefana
par Scalp Ven 19 Juil 2024 - 11:13

» Espoirs 2023-2024
par léopold Jeu 18 Juil 2024 - 18:59

» Equipes de France Jeunes
par marchal Jeu 18 Juil 2024 - 17:18

» Le rugby et son évolution
par Scalp Jeu 18 Juil 2024 - 15:31

» ils font briller la prod2
par Scalp Jeu 18 Juil 2024 - 15:19

» Vous avez dit JIFF?
par Scalp Mer 17 Juil 2024 - 17:37

» Finale 2024 : Stade Toulousain / UBB
par marchal Mer 17 Juil 2024 - 12:40

» Le Pognon et le Rugby
par krahknardz Mer 17 Juil 2024 - 0:20

» Zaccharie Affane
par Scalp Mar 16 Juil 2024 - 11:36

» Béret brodé avec logo UBB Fanes
par Math68 Lun 15 Juil 2024 - 19:21


Temo Matiu

4 participants

Aller en bas

Temo Matiu Empty Temo Matiu

Message  marchal Sam 6 Avr 2024 - 1:19

j'ouvre le sujet vu que je pense qu'on va beaucoup en parler


sudouest.fr
Biarritz Olympique : Temo Matiu, à la vitesse de la lumière
Julie L’hostis
3–4 minutes

Publié le 05/04/2024 à 7h30.

   Écouter

   Réagir

   Voir sur la carte

Raffut

Temo Matiu est sorti de l’ombre de la Pro D2. Encore en sport étude basket à Mont-de-Marsan il y a 5 ans, le 3e ligne biarrot est désormais en route pour l’UBB et le Top 14 la saison prochaine

Heureusement qu’il n’y a pas que les chemins tout tracés qui conduisent vers la réussite. Certains ont beau les empruntés bien comme il faut, la lumière ne les attend pas au bout. D’autres n’y mettent pas un pied mais finissent par crever l’écran quand même. Temo Matiu, 22 ans, fait partie de la deuxième catégorie. Pas de titre cadet, Reichel ou espoir. Pas de sélections en équipe locale ou nationale. Pas de signe avant-coureur. Le jeune troisième ligne franco néo-zélandais s’est dessiné sa propre route.

Aujourd’hui, Temo Matiu (1,91 m, 100 kg) est un cadre du Biarritz Olympique (19 titularisations en 21 matchs sur 25 journées). Il...

Heureusement qu’il n’y a pas que les chemins tout tracés qui conduisent vers la réussite. Certains ont beau les empruntés bien comme il faut, la lumière ne les attend pas au bout. D’autres n’y mettent pas un pied mais finissent par crever l’écran quand même. Temo Matiu, 22 ans, fait partie de la deuxième catégorie. Pas de titre cadet, Reichel ou espoir. Pas de sélections en équipe locale ou nationale. Pas de signe avant-coureur. Le jeune troisième ligne franco néo-zélandais s’est dessiné sa propre route.

Aujourd’hui, Temo Matiu (1,91 m, 100 kg) est un cadre du Biarritz Olympique (19 titularisations en 21 matchs sur 25 journées). Il a été un artisan majeur des deux dernières victoires contre Vannes (12-10) et Montauban (33-19), a manqué Béziers (défaite 35-31) pour une blessure au quadriceps mais sera de nouveau sur la feuille de match contre Aurillac, ce vendredi soir (19 h 30)....
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5837
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Temo Matiu Empty Re: Temo Matiu

Message  Yatangaki Sam 6 Avr 2024 - 13:02

Très intéressant ce joueur, des fois il fait vraiment peur, il semble léger et avec sa rapidité, parfois ca donne des impact impressionnant, il aime défier, les contacts avec de plus gros gabarits ne le dérange pas, ne le freine pas.
Il est impressionnant de maturité dans le jeu et aussi un mélange d insouciance.
Cadrages debordements, mobilité impressionnante, il avance aux impacts contre des gabarits plus lourds que lui.

Curieux de voir où il va evoluer chez nous, Flanker ou 8.
Son physique va certainement évoluer aussi.
Pour l instant il n a pas le profil de jumper par contre, à voir dans son évolution.

_________________
"Si vous pouvez être des coéquipiers exceptionnels, vous avez une chance de devenir une équipe exceptionnelle"
Yatangaki
Yatangaki
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6915
Localisation : Hautes-Pyrénées
Date d'inscription : 01/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Temo Matiu Empty Re: Temo Matiu

Message  marchal Dim 7 Avr 2024 - 1:18

je mets l'article complet


sudouest.fr
Biarritz Olympique : Temo Matiu, à la vitesse de la lumière
Julie L’hostis
7–9 minutes

Heureusement qu’il n’y a pas que les chemins tout tracés qui conduisent vers la réussite. Certains ont beau les empruntés bien comme il faut, la lumière ne les attend pas au bout. D’autres n’y mettent pas un pied mais finissent par crever l’écran quand même. Temo Matiu, 22 ans, fait partie de la deuxième catégorie. Pas de titre cadet, Reichel ou espoir. Pas de sélections en équipe locale ou nationale. Pas de signe avant-coureur. Le jeune troisième ligne franco néo-zélandais s’est dessiné sa propre route.

Aujourd’hui, Temo Matiu (1,91 m, 100 kg) est un cadre du Biarritz Olympique (19 titularisations en 21 matchs sur 25 journées). Il...

Heureusement qu’il n’y a pas que les chemins tout tracés qui conduisent vers la réussite. Certains ont beau les empruntés bien comme il faut, la lumière ne les attend pas au bout. D’autres n’y mettent pas un pied mais finissent par crever l’écran quand même. Temo Matiu, 22 ans, fait partie de la deuxième catégorie. Pas de titre cadet, Reichel ou espoir. Pas de sélections en équipe locale ou nationale. Pas de signe avant-coureur. Le jeune troisième ligne franco néo-zélandais s’est dessiné sa propre route.

Aujourd’hui, Temo Matiu (1,91 m, 100 kg) est un cadre du Biarritz Olympique (19 titularisations en 21 matchs sur 25 journées). Il a été un artisan majeur des deux dernières victoires contre Vannes (12-10) et Montauban (33-19), a manqué Béziers (défaite 35-31) pour une blessure au quadriceps mais sera de nouveau sur la feuille de match contre Aurillac, ce vendredi soir (19 h 30). Pourtant, hier, en 2020, il était encore basketteur du club de Labenne après être passé par le pôle espoir et le sport étude de Mont-de-Marsan. Demain, la saison prochaine, il évoluera en Top 14 sous les couleurs de l’UBB pour trois saisons. Il a préféré le club bordelais à celui de Montpellier notamment pour rester géographiquement plus proche de ses parents.

« Durant toutes ces années de basket, je me suis régalé, c’était un bon niveau », rembobine celui qui évoluait au poste de meneur car parmi les plus petits, environ 1,61 m. Il a pris les 30 centimètres plus tard ! « Au Pôle, j’ai beaucoup appris, travaillé et géré les cours et le sport. C’était intense mais j’ai adoré. » Et ça a continué puisque le jeune joueur est actuellement étudiant en première année d’école d’ingénieur à l’Estia, à Bidart. Dans la vie normale, travailler dans la mécanique, l’électronique ou l’aérodynamisme le tenterait bien.
Temo Matiu (troisième en partant de la gauche) lors de la présentation d’un travail de groupe avec l’Estia le 28 mars dernier.
Temo Matiu (troisième en partant de la gauche) lors de la présentation d’un travail de groupe avec l’Estia le 28 mars dernier.

Nicolas Mollo/SO
Covid

Mais il y a eu le rugby. Ou plutôt le Covid puis le rugby. « À cause de la pandémie, on ne pouvait plus pratiquer les sports en salle, poursuit-il. Mais j’avais des potes qui faisaient du rugby à Biarritz et eux continuaient à s’entraîner, j’étais un peu jaloux. Alors j’ai demandé si je pouvais venir, on m’a dit oui. » Son père, Legi, ancien deuxième ligne international français (2 sélections) et joueur du BO (1996-2002), intervient pour préciser : « Ma femme, professeur d’anglais, avait un de ses élèves préparateur physique chez les jeunes de Biarritz. Il lui a parlé du statut d’aspirant puis de partenaire du centre de formation. C’est ce qu’il a fait pendant deux ans jusqu’à pleinement intégrer la structure en 2022. »

« Il fait tout à fond et quand il a truc en tête sur le terrain, il le fait et ça marche »

Au mois de novembre, l’infirmerie se remplie et Temo Matiu sort de sa cachette contre Aurillac, à Aguilera. C’est la 10e journée. Il n’en manquera que quatre jusqu’à la fin de la saison. « J’ai eu ma chance et je l’ai saisie, résume le principal intéressé avec autant de maturité que d’humilité. Je suis très reconnaissant envers les gens qui me l’ont donnée. Quand j’ai démarré en pro, on m’a dit que je méritais d’être là. J’ai eu envie d’être à la hauteur. » Depuis, il n’est pas redescendu.
Taiseux et curieux

« Ce qui m’impressionne, c’est sa vitesse dans chaque action et sa capacité d’apprentissage. Il commet rarement les mêmes erreurs », confie le Montpelliérain et ami d’enfance Lenni Nouchi. Samuel Nouchi et Legi Matiu, les deux pères, s’étaient croisés à Toulon et Biarritz en occupant le même poste de deuxième ligne et sont restés très proches. « Il fait toujours tout à fond. Et quand il a truc en tête sur le terrain, il le fait et ça marche », abonde son ami et coéquipier biarrot, l’ailier Baptiste Fariscot.
Temo Matiu et son père, Legi, ancien joueur biarrot et international français.
Temo Matiu et son père, Legi, ancien joueur biarrot et international français.

E. Drouinaud

Qu’avait bien pu dire sa famille du basket quand elle l’a vu changer de crémerie ? « C’est sûrement un bon choix, estime son ancien entraîneur de pôle, Marc-Antoine Pawlicki. Ça semble facile de le dire aujourd’hui mais cette fibre rugby, il l’a toujours eu. Dans sa manière de jouer, dans sa défense, dans son engagement, ça se sentait. Sa première année au pôle, il a dû me dire deux mots dans la saison mais c’est un jeune qui était très facile à entraîner, toujours avide de conseils, de savoir. Il avait déjà les bons ingrédients pour réussir. » Même constat côté ovale : « C’est un jeune particulièrement’’coachable’‘, tente le manager du BO, Simon Mannix. Il a toujours le sourire, il écoute, demande, apprend. Il fait souvent des choses exceptionnelles mais il a une marge de progression colossale. »

« Sa première année au pôle, il a dû me dire deux mots mais c’est un jeune qui était très facile à entraîner, avide de conseils, de savoir »

Poussière dans l’œil

Pour la suite, il pourra aussi compter sur sa vraie famille, celle du sang, celle à laquelle il est très attaché. « Quand il s’est lancé dans le basket, j’avais peur de ne pas pouvoir l’aider autant que les autres parents qui étaient souvent d’anciens basketteurs, se souvient Legi. Alors je l’ai accompagné sur la dimension mentale. Je l’ai encouragé à s’accrocher. Avec sa mère, quand on lui a demandé s’il s’amusait, il nous avait promis qu’à force de travail, ça paierait. » Le père marque un silence. Frotte son œil, ravale son émotion et s’en excuse. « Il avait déjà cette mentalité de travailleur, de ne rien lâcher. Ça venait de lui, il s’est donné les moyens tout seul. » Legi Matiu n’est quand même jamais loin, notamment pour des séances vidéos à la maison pour encore améliorer un peu plus le jeu de son fils.
Temo Matiu, pris en sandwich par ses coéquipiers et fidèles amis, Joe Jonas (à gauche) et Baptiste Fariscot (à droite) après la victoire contre Montauban.
Temo Matiu, pris en sandwich par ses coéquipiers et fidèles amis, Joe Jonas (à gauche) et Baptiste Fariscot (à droite) après la victoire contre Montauban.

E. Drouinaud

Lenni Nouchi, qui rêvait tout bas que son ami le rejoigne au MHR mais qui sera finalement son adversaire la saison prochaine, confirme : « C’est presque inutile de parler de son parcours, il suffit de regarder. Quand on arrive à ce niveau en si peu de temps, c’est épatant mais c’est forcément beaucoup de travail. » Temo Matiu dirait plutôt qu’il ne voulait pas « être à la ramasse par rapport à ceux qui jouaient depuis beaucoup plus longtemps. » Une certaine définition de la volonté.
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5837
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Temo Matiu Empty Re: Temo Matiu

Message  Switch Dim 7 Avr 2024 - 13:32

Si Nadolo pouvait nous faire un petit récap de la saison de Matiu, ce serait génial !
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11088
Localisation : Savoie / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Temo Matiu Empty Re: Temo Matiu

Message  Scalp Jeu 4 Juil 2024 - 14:27


_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 45614
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Temo Matiu Empty Re: Temo Matiu

Message  Switch Jeu 4 Juil 2024 - 14:30

Ce joueur semble vraiment plein de promesses. Espérons qu'elles se concrétisent !

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 11088
Localisation : Savoie / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Temo Matiu Empty Re: Temo Matiu

Message  Scalp Lun 22 Juil 2024 - 10:29

Top 14 – Lucas Martin, Antoine Aucagne, Christian Ambadiang… Ces joueurs qui ont tout pour exploser la saison prochaine

https://www.rugbyrama.fr/2024/07/22/top-14-lucas-martin-antoine-aucagne-christian-ambadiang-ces-joueurs-qui-ont-tout-pour-exploser-la-saison-prochaine-12093697.php

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 45614
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Temo Matiu Empty Re: Temo Matiu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum