AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Top14 : autres matchs
par Switch Aujourd'hui à 21:02

» France Bleu Gironde : La mêlée du lundi
par Scalp Aujourd'hui à 21:02

» Top 14 - 9ème journée : UBB / ASM
par Scalp Aujourd'hui à 20:58

» XV de France (partie en cours)
par Scalp Aujourd'hui à 20:57

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par Dr. Gregory Bouse Aujourd'hui à 18:59

» espoirs 2021-2022
par tire-bouchon Aujourd'hui à 16:52

» Rencontres internationales
par MrScots Aujourd'hui à 14:44

» Top 14 - 8ieme journée : UBB / USAP
par Switch Aujourd'hui à 9:08

» Marco Tauleigne
par Switch Aujourd'hui à 9:03

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Hier à 19:48

» Le Pognon et le Rugby
par Scalp Hier à 14:26

» Evolution du Top14 (format, règles...)
par Big'Ben Hier à 11:28

» Christophe Urios
par Switch Hier à 9:23

» Ben Tameifuna
par Scalp Hier à 9:09

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par marchal Hier à 0:38

» Top 14 - 10ieme journée : La Rochelle / UBB
par krahknardz Lun 25 Oct 2021 - 12:49

» Nans Ducuing
par Scalp Dim 24 Oct 2021 - 13:09

» Matthieu Jalibert
par Scalp Ven 22 Oct 2021 - 19:07

» Lionnes 2021-2022
par Scalp Ven 22 Oct 2021 - 18:52

» Guido Petti
par Scalp Ven 22 Oct 2021 - 18:03

» ARL - Top UBB
par patrick Ven 22 Oct 2021 - 17:55

» Infirmerie 2021-2022
par Big'Ben Ven 22 Oct 2021 - 17:51

» Pro D2 : Autres matchs
par willoush Jeu 21 Oct 2021 - 22:49

» alban roussel
par le radis Jeu 21 Oct 2021 - 17:13

» Rugby et démence sénile
par Scalp Jeu 21 Oct 2021 - 16:34

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2012/2013 ???
par Scalp Jeu 21 Oct 2021 - 9:43

» Top 14 - 7ieme journée : Pau / UBB
par Scalp Mer 20 Oct 2021 - 9:24

» Joseph Dweba
par krahknardz Mer 20 Oct 2021 - 0:29

» Geoffrey Cros
par Scalp Mar 19 Oct 2021 - 9:36

» Entraînements joueurs au CEVA Campus
par patrick Lun 18 Oct 2021 - 11:30

Le deal à ne pas rater :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch – Précommande à ...
49.99 €
Voir le deal

Le XV de France (partie 2)

+31
marchal
tire-bouchon
DODO974
willoush
Titou
zizou46
Dawei
Rougemont56
léopold
guillaume ubb
flavio33
densnewzealand
Ribouldingue
Dr. Gregory Bouse
Charles_ubb
Vince33
kaze33
patrick
sudiste
hurluberlu
latine
Roberto Miopalmo
nadoloubb
Auré33
krahknardz
Switch
tintin33
le radis
Big'Ben
grospaquet31
Scalp
35 participants

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Mar 17 Nov 2020 - 13:31

https://sport24.lefigaro.fr/rugby/xv-de-france/fil-info/la-reaction-virulente-de-nagusa-apres-le-match-gagne-de-la-france-face-aux-fidji-1022221

La réaction virulente de Nagusa après le match gagné de la France face aux Fidji


Par David Reyrat

Le Comité des six nations a décidé, en application du règlement, de donner match gagné sur tapis vert au XV de France après le forfait des Fidji pour cause de joueurs positifs au coronavirus. Sur le score de 28-0, point de bonus offensif à la clé. Une décision qui ne plaît pas du tout à l’ancien ailier de Montpellier, désormais à Grenoble, Jim Nagusa. «Toutes nos félicitations à l’équipe de France pour le point de bonus, a ironisé le Fidjien. Quelqu'un prépare un bol de conneries en cette période de pandémie...» Si des joueurs de la sélection du Pacifique étaient à nouveau testés positifs cette semaine, la prochaine rencontre contre l’Italie serait également annulée. Et les Fidji probablement retirés de la Coupe d’automne des nations.

   Congratulations @FranceRugby for the bonus point....Someone is cooking a bowl of Bullshit in this pandemic time...
   — Jim Nagusa (@NagusaJim14) November 17, 2020

Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Date d'inscription : 11/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Mar 17 Nov 2020 - 14:34

Des Mauls et Débats : Macalou guide le Stade français face au leader

Des Mauls et Débats est forcé aujourd'hui de parler de Sekou Macalou. Impressionnant, il a guidé les Parisiens vers un succès facile face au leader. On se demande ensuite si Jalibert a les épaules pour être titulaire avec le XV de France, lui qui n'a encore rien prouvé au niveau international. Coup de cœur pour Matera, capitaine en mission, coup de gueule contre le MHR et on pronostique le déplacement des Bleus en Écosse.


https://www.midi-olympique.fr/2020/11/17/des-mauls-et-debats-macalou-guide-le-stade-francais-face-au-leader-9205362.php



Vers la 8éme minutes pour l'avis du Midol sur Jaja...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Mer 18 Nov 2020 - 11:40


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Mer 18 Nov 2020 - 17:41

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/fidji-les-raisons-d-un-fiasco-apres-l-annulation-des-matchs-contre-la-france-et-l-italie-2007441.html

Fidji: les raisons d’un fiasco après l’annulation des matchs contre la France et l’Italie

Info RMC SPORT - Avec 29 cas de Covid-19, les Fidji doivent renoncer au déplacement en Italie samedi, une semaine après l’annulation du match contre la France. Un vrai scénario cauchemardesque pour Semi Radradra et ses partenaires. Certaines questions demeurent, notamment sur la responsabilité du staff.


Les Fidji sont en plein doute. Après l’annulation du match contre la France dimanche à Vannes, et une défaite 28-0 sur tapis vert, Vern Cotter et ses joueurs doivent aussi renoncer au déplacement en Italie ce week-end. Avec 29 cas de Covid-19 selon les tests effectués lundi, les Fidjiens sont une nouvelle fois dans l’impossibilité de disputer la Autumn Nations Cup. On voit mal, en l’état, comment ils pourraient se rendre en Ecosse la semaine prochaine. Pour l’heure, il n’est pas encore question de les exclure mais tout dépendra de l’évolution rapide de la pandémie.

Mais les interrogations se multiplient. "Les dirigeants des Fidji sont fous furieux", nous dit-on. Rassemblés à Limoges puis à Saint-Etienne, Semi Radradra et les autres joueurs ont-ils bien respecté le protocole sanitaire? Sachant surtout que des cas positifs avaient rapidement été révélés. Une épidémie qui pourrait avoir été importée selon plusieurs sources par Vern Cotter lui-même, fraîchement arrivé des Barbarians britanniques. Le premier rassemblement peut être l’origine de tous ces problèmes, bien avant l’annulation de Fidji-Portugal en amical. Alors que plusieurs joueurs avaient été testés positifs au début du rassemblement, des mesures de précaution avaient effectivement été mises en place, avec des entraînements en petits groupes. Tout semblait alors être rentré dans l’ordre. Ou presque…

Vern Cotter fragilisé?


Car une fois les tests avérés négatifs le 6 novembre dernier, l’ensemble de la délégation a repris les entraînements collectifs. De manière finalement trop prématurée alors que certains membres de la délégation auraient voulu continuer à appliquer la même prudence pour sauver le match contre la France. Les cas n’ont fait ensuite qu’augmenter depuis pour atteindre 29 tests positifs en ce début de semaine. Les joueurs, eux, ont-ils également vraiment respecté toutes les mesures de distanciation? L’ambiance s’est tendue en coulisses ces derniers jours. Avec l’instauration de la Autumn Nations Cup, les Fidjiens espéraient engranger des recettes et surtout marquer les esprits sportivement à trois ans de la Coupe du monde. C’est malheureusement le cas mais pas vraiment comme ils l’auraient imaginé…

"Ce n’est pas sérieux", selon une source proche du dossier pour qui Vern Cotter pourrait être menacé. L’ancien manager de Clermont et de Montpellier, nommé sélectionneur en janvier dernier, n’a pas encore dirigé le moindre match avec sa sélection mais se retrouve déjà sous le feu de certaines critiques. "On va bosser sur le potentiel des joueurs, il y a un réservoir qu'on peut exploiter, plein de choses qu'on peut développer pour être plus performants, disait Cotter la semaine passée dans le Super Moscato Show. C'est plaisant parce qu'il y a plein de travail à faire pour la Coupe du monde 2023 et même plus tard." Cotter, dont le licenciement serait forcément coûteux, pourrait-il vraiment en faire les frais? Il est encore trop tôt pour l’affirmer. Les prochains jours s’annoncent agités en coulisses dans les rangs fidjiens. Confinés dans leurs chambres d’hôtels à Saint-Etienne, les joueurs doivent, eux, forcément trouver le temps très long…

Jean-François Paturaud

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Mer 18 Nov 2020 - 17:45

https://www.sudouest.fr/2020/11/18/les-lecons-a-retenir-de-murrayfield-8090958-10142.php

XV de France : les leçons à retenir de Murrayfield

Par Denys Kappès-Grangé

C’est face à des Écossais qu’ils retrouvent dimanche que les Bleus ont essuyé leur unique défaite depuis le début du mandat de Fabien Galthié.

On n’ira pas jusqu’à écrire que c’est un mal pour un bien. Mais s’il fallait trouver une raison de se réjouir de l’annulation du match entre la France et les Fidji, prévu dimanche dernier à Vannes, ce serait peut-être celle-ci : alors que les cadres auraient dû disputer en Bretagne le dernier match que leur autorisaient les accords FFR-LNR, c’est sur la pelouse de Murrayfield qu’ils vont valider leur troisième et dernière feuille de match lors de cette tournée d’automne.

Pourquoi s’en réjouir ? Parce qu’au-delà des deux succès convaincants décrochés face au Pays de Galles et à l’Irlande, ce déplacement en Écosse va offrir aux coéquipiers de Charles Ollivon l’opportunité de démontrer qu’ils ont véritablement grandi.

Fabien Galthié ne le dira peut-être pas aussi clairement vendredi lorsqu’il se présentera face aux médias pour annoncer la composition de son équipe mais il ne peut avoir oublié que c’est à Edimbourg que le XV de France a concédé sa seule défaite en six matchs depuis qu’il a été promu sélectionneur (27–18). Il n’en faut guère plus pour faire de ce rendez-vous un test de maturité.

Au soir de ce revers, Fabien Galthié avait pointé du doigt l’accumulation de « faits de jeu ». Difficile de le contester au terme d’un match marqué par le coup de sang de Mohamed Haouas qui avait expédié son poing dans un nez écossais…

Mais ce n’est pas tout, rappelle Dimitri Yachvili, consultant pour France Télévisions : « L’avant-match aussi avait été perturbé. Camille Chat s’était blessé à l’échauffement, Romain Ntamack était ensuite vite sorti (sur commotion) et François Cros avait reçu un carton jaune. Ce sont des faits perturbants pour une équipe nouvelle qui venait de changer de statut. Il y avait eu du battage médiatique autour de la possibilité du Grand Chelem. (…) Peut-être que la marche était trop haute à ce moment-là. » Résultat ? Les Bleus avaient déjoué.

La formule est correcte. Mais elle ne décrit pas dans quelle mesure ils sont sortis de leur système ce jour-là. Face à l’équipe de Gregor Townsend, le XV de France a fini par réciter une stratégie inverse à celle sur laquelle il a basé ses succès en 2020.

Standards inversés

Sur la pelouse de Murrayfield, ces Bleus ont eu la possession à leur avantage (53 %) pour la première fois dans le Tournoi. Même face aux faibles Italiens, ils s’en étaient délestés (46 %). Laurent Labit, en charge de l’attaque, l’a d’ailleurs reconnu : « Le seul match où on a tenu plus le ballon que notre adversaire, on l’a perdu. » Même constat en ce qui concerne l’utilisation du pied. Pour la première fois depuis le début du mandat de Fabien Galthié, un adversaire l’a utilisé plus que les Bleus (29 contre 22). Même face à l’Italie, qu’ils avaient pourtant dominée territorialement, ça n’avait pas été le cas.

Orientés par un Matthieu Jalibert auteur d’une prestation décevante ce jour-là, les Bleus se sont usés en jouant loin des zones de marque et, pour la première fois depuis le début du Tournoi encore une fois, en faisant plus de passes que leurs adversaires (129 contre 97). Et cela alors que leur credo consiste à délaisser la possession pour consacrer leur énergie dans une défense agressive offrant des turn-overs sur lesquels ils excellent.

« On a appris »


À chaud, Fabien Galthié avait déploré que son équipe n’ait pas su s’en tenir à son plan : « Nous sommes une jeune équipe, en construction, on passe par des émotions très intenses dans les hauts, mais dans les bas aussi. Ce contrôle des émotions, ça fait partie du chemin par lequel on doit passer. »

Or si les matchs disputés face aux Gallois et aux Irlandais représentent deux étapes supplémentaires, alors les Bleus ont continué à l’arpenter pour emmagasiner de l’expérience estime Dimitri Yachvili : « C’était il y a huit mois, l’équipe a évolué. Elle jouait bien les ballons de récupération, mais son jeu est plus en place désormais. Ce match a permis de mettre les choses à niveau et de mettre en lumière les lacunes. »

Alors quoi de mieux qu’un nouveau voyage à Murrayfield pour dresser un bilan d’étape ? « On a appris de cette défaite », a promis Thomas Ramos cette semaine à Marcoussis. C’est dimanche qu’il faudra le démontrer.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Mer 18 Nov 2020 - 21:27

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Xv-de-france-huit-changements-pour-l-ecosse/1195916#xtor=RSS-1

Huit changements pour le XV de France face à l'Écosse ?

Si l'on en croit la mise en place effectuée mercredi soir à Marcoussis, le staff des Bleus pourrait changer un peu plus de la moitié de son équipe de départ pour le match en Écosse dimanche (16h15).

R.Be. et L.C. à Marcoussis

Avant que le match ne soit annulé, Fabien Galthié et son staff avaient prévu des rotations dans leur équipe de départ pour affronter les Fidji dimanche dernier. La logique va-t-elle se poursuivre pour le voyage à Edimbourg ?

Dans l'entraînement ouvert aux médias mercredi soir à Marcoussis, c'était en tout cas la tendance si l'on en croit la mise en place. Habituée à finir les matches, la première ligne Gros-Chat-Bamba portait les chasubles des titulaires en début de séance. Idem pour le deuxième ligne Romain Taofifenua, qui remplacerait Paul Willemse. En troisième ligne, Francois Cros blessé, c'est Dylan Cretin qui devrait débuter.

Teddy Thomas de retour comme titulaire ?


Même situation à l'ouverture où Matthieu Jalibert devrait très probablement remplacer Romain Ntamack, blessé à une cuisse, et à l'arrière avec la titularisation de Thomas Ramos à la place d'Anthony Bouthier, touché à un genou il y a une semaine. Enfin, de retour de blessure, Teddy Thomas retrouverait sa place à l'aile, Gaël Fickou revenant au centre. Ce qui ferait un total de huit changements par rapport à l'équipe qui a débuté le 31 octobre face à l'Irlande.

Prudence néanmoins : au cours de la séance, différentes associations ont été testées. Les piliers Cyril Baille et Mohamed Haouas et le talonneur Julien Marchand ont notamment joué quelques séquences avec les potentiels titulaires, tout comme Paul Willemse en deuxième ligne, Arthur Vincent au centre et Gabin Villiere à l'aile. Le flanker Cameron Woki et la charnière Couilloud-Carbonel ont également travaillé quelques minutes en fin de séance avec l'équipe des titulaires. À noter enfin que le deuxième ligne du LOU Killian Geraci a dû écourter sa séance. Le XV de départ sera dévoilé vendredi midi.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Big'Ben Mer 18 Nov 2020 - 22:53

8 changements ça ferait quand même beaucoup... et le retour de Thomas à l'aile n'a rien de rassurant, défensivement parlant. Jalibert devrait être titulaire, Woki remplaçant et Cazeaux dans les 28. D'ailleurs je comprends pas qu'on ait mis Fickou sur les ailes au lieu de le laisser en 12, y a des mecs aux ailes qui pouvaient, pourraient, donner satisfaction mais on ne leur donne pas la moindre chance...
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2013
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Jeu 19 Nov 2020 - 11:36

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/French-flair-or-not-french-flair-pour-l-equipe-de-france-de-rugby/1195890

French flair or not French flair pour l'équipe de France de rugby ?

Le XV de France a-t-il ressuscité d'entre les morts l'esprit du French flair, l'a-t-il modernisé ou bien glissons-nous vers un léger contresens ? Les avis divergent.

Frédéric Bernès

L'interro surprise n'a pas décontenancé Dylan Cretin. Dans l'auditorium de Marcoussis, on venait de lui demander sans sommation de donner sa définition du French flair. Sans chercher ses idées ni ses mots, comme quelqu'un qui a déjà réfléchi au sujet, le troisième-ligne lyonnais livra cette réponse : « Pour moi, ce n'est pas forcément du jeu hasardeux, de la relance en faisant n'importe quoi. C'est plutôt quelque chose de structuré qui, au moment où il faut conclure, se transforme. Et s'il faut emprunter des chemins pas conventionnels, eh bien il faut les prendre. »

Assis à côté de lui, Arthur Vincent, conquis par cette réponse, n'eut pas envie de rajouter un seul grain de sel. Quand le thème avait été abordé une première fois un peu plus tôt, l'oeil du Montpelliérain s'était aussitôt allumé : « Le French flair, ah ben oui, ça nous parle. Quand tu es gosse, tu tapes French flair sur YouTube et tu tombes sur les meilleures actions. Tu es sensible à ça » Au moins aurons-nous appris que cette expression fourre-tout gardait une résonnance forte chez les moins de 25 ans, dont on ne peut pas dire qu'ils aient connu de leur vivant tant de pétulance avec le XV de France.

« J'avais des posters de Jo Maso, moi aussi j'ai joué col relevé mais ça ne m'a pas empêché de penser que le French flair, c'était d'abord courage fuyons »
Pierre Michel Bonnot, ancien spécialiste du rugby à L'Equipe

Ce qui est intéressant dans la définition proposée par Cretin, c'est qu'elle s'applique parfaitement à ce qui caractérise cette équipe de France mais s'éloigne de la signification primitive du French flair, trouvaille sémantique de Pat Marshall. Pour l'éminent journaliste anglais, le French flair, c'est ce qui arrive quand on passe de rien à tout. Un rien qui renverse tout.

« Cette formule nous renvoie bien avant, à l'époque où le XV de France fit son entrée dans le Tournoi des Cinq Nations, rappelle notre ancien confrère Pierre Michel Bonnot, qui a toujours gardé la moustache méfiante devant cette notion charmeuse et flottante. Comme les Français ne connaissaient pas les règles, ils ont fait un peu n'importe quoi. Ils ont déconcerté les Rosbeefs qui étaient d'une naïveté confondante en défense en ce temps-là. Une feinte de passe d'un Français et tout le monde se retrouvait dans les tribunes. Historiquement, le French flair, ça veut dire sortir du cadre. Et comme il n'y a pas eu de cadre pendant longtemps en équipe de France, disons que c'était plus facile d'en sortir. J'avais des posters de Jo Maso, moi aussi j'ai joué col relevé mais ça ne m'a pas empêché de penser que le French flair, c'était d'abord courage fuyons. »

Une maxime qui ne sied pas tellement au teint de Fabien Galthié et sa bande, chez qui le cadre commande les embardées. À moins, comme Marc Lièvremont, de considérer qu'ils revisitent et modernisent le concept. « En nous affublant de cette expression, les Britanniques montraient une part de respect face à une façon de faire qui leur était inconnue, explique l'ancien sélectionneur du XV de France (2007-2011).

Mais il y avait aussi une part d'ironie que nous préférions ne pas voir, qui décrivait aussi bien une équipe capable de réussir un match sorti de nulle part que de livrer un match pourri la fois d'après. C'était une approche moins rationnelle du jeu, qui appartenait à une époque révolue. Aujourd'hui, nous sommes en face d'une version contemporaine du French flair avec un cadre relativement strict, une méthodologie et à l'intérieur de tout cela, la permission d'innover, de s'adapter, de faire preuve de créativité. »

C'est donc au moment où le XV de France n'a jamais autant utilisé le jeu au pied, où il obéit à un staff qui minute chaque exercice que le French flair vivrait une nouvelle renaissance ? « Parce que le French flair ne peut s'exprimer qu'à l'intérieur d'une organisation forte, indique Pierre Berbizier, sélectionneur de 1991 à 1995. Il faut un cadre, quel qu'il soit. » Sinon ce serait le triomphe de l'anarchie ou le règne de l'excentricité chère aux Barbarians.

Pas de ça avec Galthié. Le patron des Bleus a placé des bornes, dans la vie du groupe comme sur le terrain, construisant une géographie du bon-vouloir. Il a ainsi délimité le terrain selon un code couleur : la zone bleue, où il est possible de prendre des risques, et la zone rouge, représentant les endroits où il est fortement déconseillé d'exprimer sa spontanéité.

Bien entendu, tout n'est pas qu'affaire de géolocalisation. En match, la qualité du ballon à jouer peut influer sur la décision à prendre. On peut supposer que ce découpage entre zone libre et zone d'occupation a aidé à clarifier les idées des joueurs, à les rassurer et donc à les libérer. « Quand j'étais en poste, j'avais essayé d'organiser le terrain en trois zones (0-40 mètres, 40-22 adverses, 22 adverses-ligne d'essai), rebondit Berbizier. Qu'est-ce que je n'avais pas fait ! J'ai été montré du doigt comme celui qui voulait enfermer les joueurs. »

Ce qui nous amène tout droit à cette question : du moment qu'il existe des zones, est-on encore fondé à parler de French flair ? Étant donné qu'on recense autant de définitions de la chose que de chapelles dans le rugby français, et que certains, comme Bernard Laporte, n'ont jamais nié qu'ils n'y croyaient pas, ce débat fait partie des meilleurs moyens pour se fâcher entre collègues.

« Le French flair, ce n'est qu'une conséquence. Prenez « l'essai du bout du monde » à Auckland en 1994, qui nous donne la victoire contre les Blacks. Trente secondes de magie et quasiment une heure et demie de résistance »
Pierre Berbizier, sélectionneur de l'équipe de France de 1991 à 1995.

La perception de cette équipe est aussi teintée de ce qui l'a précédée : des résultats marmiteux et l'impression que le XV de France ne savait plus s'ébattre dans le désordre, ni même marquer après des ballons de récupération. Au pays de Cyrano, la carence de panache ne passe jamais bien longtemps.

« Ce qu'on retrouve avec cette équipe, c'est notre culture du jeu dans le désordre, qu'on a toujours su garder dans notre rugby sans pouvoir toujours l'exprimer, pense Philippe Saint-André, sélectionneur de 2011 à 2015. Le French flair, c'est jouer dans le bon tempo, être imprévisible, disponible pour l'aventure. Mais quand je regarde cette équipe, ce n'est pas "French flair" qui me vient en premier à l'esprit. Je suis par exemple plus impressionné par son efficacité. Elle n'a pas besoin de cinquante occasions pour la mettre au fond.

French flair ? Je dirais oui et non. Ç'a toujours été les joueurs qui ont fait le French flair, jamais le système. Dire cela n'enlève aucun mérite au staff en place. Il y a dans cette équipe des joueurs aux qualités individuelles rares. Ils bénéficient aussi du temps accordé à la sélection, ce qui compte pour se connaître, anticiper les mouvements des autres, se comprendre. »

Les joueurs, donc. Existe-t-il pour eux une estampille French flair, une sorte de carte d'adhérent ? « Dupont, ce n'est pas du French flair, estime Pierre Michel Bonnot, un peu comme Sella qui n'était pas considéré comme remplissant les bons critères. Romain Ntamack, ce n'est pas du French flair. On n'a jamais eu un ouvreur aussi anglo-saxon que lui (et c'est un compliment). Vakatawa ? Oui, du French flair moderne, où les qualités athlétiques comptent pour 70 %, les qualités techniques pour 20 % et l'inspiration prenant ce qui reste. Damian Penaud aussi possède cette capacité à produire quelque chose d'inattendu. »

Pierre Berbizier vient à hauteur : « Si on parle de la capacité d'adaptation dans une situation en mouvement puis de l'accélération de ce mouvement, Philippe Sella est à mes yeux le prototype du joueur French flair. Mais c'est vrai qu'il existait des écoles de pensée : certains opposaient Cordorniou-Maso à Sella-Bertranne. Ma conviction, c'est que ce n'est jamais le French flair qui fait gagner les matches. Le French flair, ce n'est qu'une conséquence. C'est trente secondes de beauté. Prenez "l'essai du bout du monde", à Auckland en 1994, qui nous donne la victoire contre les Blacks (23-20). Trente secondes de magie et quasiment une heure et demie de résistance.

Autre exemple : quand on pense French flair, on convoque la merveilleuse demi-finale de la Coupe du monde 1999 contre les All Blacks, à Twickenham (43-31). Dans l'imaginaire collectif, c'est le summum du French flair. La vérité : une seule passe à la main en quatre essais. Il est où le spectacle ? On est davantage dans la notion d'opportunisme. Actuellement, l'équipe de France est opportuniste. J'aime bien ses transitions défense-attaque. »

« Si on associe le French flair au panache, au spectaculaire et à l'efficacité, alors cette équipe remplit les critères »

Emile Ntamack,46 sélections en bleu entre 1994 et 2000.

Émile Ntamack, 46 sélections et de nombreuses fulgurances, était des épopées face aux All Blacks de 1994 et 1999. Aujourd'hui, son fils Romain perpétue chez les Bleus une tradition, familiale et française. « Si on associe le French flair au panache, au spectaculaire et à l'efficacité, alors cette équipe remplit les critères, affirme le papa. Parce que le French flair, ce sont des actions qui vont au bout, qui t'ont fait gagner des matches.

Cette équipe a démontré sa capacité à réussir des actions non programmées. Pour que ça marche, il faut que le staff soit aussi dans cet esprit. Si on dit aux mecs allez-y, tentez des choses mais ne vous loupez pas, les conditions ne seront pas réunies. Ce que je vois, c'est un rugby qui me parle. Comme dans la vie, c'est aussi une histoire de séduction. Les titres sont gravés dans la pierre mais parfois, il arrive que tu ne te souviennes plus qui jouait dans cette équipe qui a gagné, alors que tu te rappelles parfaitement une autre équipe qui avait un style, un souffle. » Au foot, on penserait immédiatement aux Pays-Bas de 1974, à la France de 1982. « La manière voyage très bien dans le temps, mieux que les résultats », insiste « Milou ».

Le French flair a vécu son âge d'or dans les années 50-60-70, avec l'attaque lourdaise, l'attaque montoise, les cheveux au vent et le vent dans les cheveux, du temps où on n'avait pas le droit d'aller au sol. Elle perdura ensuite. Sella qui passe les bras, Blanco pour Lafond. Et puis Michalak pour Heymans.

« L'effet pervers, avise Pierre Michel Bonnot, c'est que le French flair a trop souvent servi de fantasme ou d'excuse pour cacher la médiocrité. On a vécu là-dessus alors que le rugby était devenu de plus en plus athlétique et que tout le monde avait appris à glisser en défense. J'ai toujours été dubitatif. En plus, on confond souvent French flair avec le nombre de passes alors que ça n'a rien à voir. Autre chose : si le French flair désigne le sens du soutien, alors les All Blacks l'ont autant que nous. »

Dans nos colonnes, vendredi 13 novembre, Fabien Galthié acceptait de bonne grâce qu'on colle cette étiquette sur le front de son équipe, à une condition : « Si on doit être les romantiques qui massacrent leurs adversaires, pourquoi pas. Si ça doit être notre signature, prenons-la. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  tintin33 Jeu 19 Nov 2020 - 19:43

Pour information, sera abordé au prochain comité directeur de la Ligue le décompte des jiff sur la dernière journée de Top 14 avec l'annulation du match France Fidji
tintin33
tintin33
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 119
Localisation : floirac
Date d'inscription : 12/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  tintin33 Jeu 19 Nov 2020 - 19:44

Source Allrugby
tintin33
tintin33
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 119
Localisation : floirac
Date d'inscription : 12/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Jeu 19 Nov 2020 - 22:26


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  le radis Ven 20 Nov 2020 - 10:58

Moefana sélectionné pour affronter l’Italie . Shocked

https://www.sudouest.fr/2020/11/20/xv-de-france-yoram-moefana-dans-la-liste-des-31-pour-preparer-l-italie-8098030-773.amp.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter&__twitter_impression=true

le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 9078
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Switch Ven 20 Nov 2020 - 11:02

https://www.rugbyrama.fr/rugby/autumn-nations-cup/2020/autumn-nations-cup-moefana-lebel-et-barraque-parmi-les-nouveaux-pour-affronter-litalie_sto7999869/story.shtml

Moefana, Lebel, et Barraque parmi les nouveaux pour affronter l’Italie

La FFR a communiqué le groupe appelé à préparer le dernier match de poules de l’Autumn Nations Cup samedi prochain (21h10) au Stade de France contre l’Italie. Parmi cette liste, on retrouve 16 novices dont le Toulousain Mathis Lebel, le Bordelo-Béglais Yoram Moefana ou encore le Clermontois Jean-Pascal Barraque.

Pour encadrer cette jeunesse, Fabien Galthié et son staff vont pouvoir s’appuyer sur des éléments d’expérience comme Uini Atonio (32 sélections), Baptiste Serin (38 sélections) ou encore Brice Dulin (29 sélections).

Le groupe des 31 pour l’Italie :

Piliers : Dorian Aldegheri (Toulouse), Uini Atonio (La Rochelle), Hassane Kolingar (Racing 92), Rodrigue Neti (Toulouse), Ali Oz (Racing 92) ;

Talonneurs : Teddy Baubigny (Racing 92), Pierre Bourgarit (La Rochelle), Peato Mauvaka (Toulouse).

Deuxième ligne : Cyril Cazeaux (UBB), Killian Geraci (Lyon), Baptiste Pesenti (Pau), Swan Rebbadj (Toulon).

Troisième ligne : Yacouba Camara (Montpellier), Anthony Jelonch (Castres), Sekou Macalou (Stade français), Fabien Sanconnie (Racing 92), Cameron Woki (UBB).

Demis de mêlée : Baptsite Couilloud (Lyon), Baptiste Serin (Toulon).

Demis d’ouverture : Louis Carbonel (Toulon), Matthieu Jalibert (UBB).

Centres : Jean-Pascal Barraque (Clermont), Julien Delbouis (Stade français), Olivier Klemenczak (Racing 92), Yoram Moefana (UBB).

Ailiers : Alivereti Raka (Clermont), Mathis Lebel (Toulouse), Teddy Thomas (Racing 92), Gabin Villière (Toulon).

Arrières : Gervais Cordin (Toulon), Brice Dulin (La Rochelle).


Je trouve cela un poil prématuré, même si je suis très heureux pour lui ! Moins pour le club... Qu'on ne nous le blesse et le crâme pas, surtout ! :priere:

Par contre pour le déplacement à Montpellier, nous serons donc privé de 4 joueurs, contre 1 à Montpellier Rolling Eyes

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7076
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Big'Ben Ven 20 Nov 2020 - 11:06

Vu les autres 3/4 centres, y a de grande chance qu'il ne figure pas sur le match. Autant les 3 autres oui, mais Moefana est plus là en qualité de numéro 4 à mon avis pour lui faire découvrir le groupe des seniors après son passage en u20.
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2013
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  nadoloubb Ven 20 Nov 2020 - 11:14

Big'Ben a écrit:Vu les autres 3/4 centres, y a de grande chance qu'il ne figure pas sur le match. Autant les 3 autres oui, mais Moefana est plus là en qualité de numéro 4 à mon avis pour lui faire découvrir le groupe des seniors après son passage en u20.

Moi je trouve ça malin et intéressant que Galthié intègre des jeunes joueurs à fort potentiel, afin qu'ils puissent se frotter aux entrainements en EDF et se familiariser au projet de jeu. Et comme toi je ne pense pas qu'il sera dans les 23 pour affronter l’Italie.
nadoloubb
nadoloubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1638
Localisation : orléans
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Roberto Miopalmo Ven 20 Nov 2020 - 11:18

Je crois effectivement qu’ils le font venir pour une prise de température mutuelle: lui va voir les attentes du très haut niveau, on lui montre de la confiance, le chemin à suivre pour progresser. Et le staff, lui va pouvoir l’observer de près surnommé le terrain, discuter avec lui, le jauger en somme. Égoïstement, ça fera surtout un mec en moins à l’entraînement de l’ubb dans une période où on est un peu à poil.
Par contre, je serais ravi de voir Jalibert en 10 et Barraque en 13
Roberto Miopalmo
Roberto Miopalmo
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1068
Localisation : sur la table de massage
Date d'inscription : 25/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  grospaquet31 Ven 20 Nov 2020 - 11:26

Switch a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/autumn-nations-cup/2020/autumn-nations-cup-moefana-lebel-et-barraque-parmi-les-nouveaux-pour-affronter-litalie_sto7999869/story.shtml

Moefana, Lebel, et Barraque parmi les nouveaux pour affronter l’Italie

La FFR a communiqué le groupe appelé à préparer le dernier match de poules de l’Autumn Nations Cup samedi prochain (21h10) au Stade de France contre l’Italie. Parmi cette liste, on retrouve 16 novices dont le Toulousain Mathis Lebel, le Bordelo-Béglais Yoram Moefana ou encore le Clermontois Jean-Pascal Barraque.

Pour encadrer cette jeunesse, Fabien Galthié et son staff vont pouvoir s’appuyer sur des éléments d’expérience comme Uini Atonio (32 sélections), Baptiste Serin (38 sélections) ou encore Brice Dulin (29 sélections).

Le groupe des 31 pour l’Italie :

Piliers : Dorian Aldegheri (Toulouse), Uini Atonio (La Rochelle), Hassane Kolingar (Racing 92), Rodrigue Neti (Toulouse), Ali Oz (Racing 92) ;

Talonneurs : Teddy Baubigny (Racing 92), Pierre Bourgarit (La Rochelle), Peato Mauvaka (Toulouse).

Deuxième ligne : Cyril Cazeaux (UBB), Killian Geraci (Lyon), Baptiste Pesenti (Pau), Swan Rebbadj (Toulon).

Troisième ligne : Yacouba Camara (Montpellier), Anthony Jelonch (Castres), Sekou Macalou (Stade français), Fabien Sanconnie (Racing 92), Cameron Woki (UBB).

Demis de mêlée : Baptsite Couilloud (Lyon), Baptiste Serin (Toulon).

Demis d’ouverture : Louis Carbonel (Toulon), Matthieu Jalibert (UBB).

Centres : Jean-Pascal Barraque (Clermont), Julien Delbouis (Stade français), Olivier Klemenczak (Racing 92), Yoram Moefana (UBB).

Ailiers : Alivereti Raka (Clermont), Mathis Lebel (Toulouse), Teddy Thomas (Racing 92), Gabin Villière (Toulon).

Arrières : Gervais Cordin (Toulon), Brice Dulin (La Rochelle).


Je trouve cela un poil prématuré, même si je suis très heureux pour lui ! Moins pour le club... Qu'on ne nous le blesse et le crâme pas, surtout ! :priere:

Par contre pour le déplacement à Montpellier, nous serons donc privé de 4 joueurs, contre 1 à Montpellier Rolling Eyes

Je serais toi, je m'inquieterais surtout pour le match à domicile contre le Racing. on va etre vraiment à poil

n'oublies pas non argentins et georgiens.

coté MHR, Bouthier est blessé


Dernière édition par grospaquet31 le Ven 20 Nov 2020 - 11:30, édité 1 fois
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5959
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Switch Ven 20 Nov 2020 - 11:27

Si c'est effectivement plus pour lui faire découvrir le XV de France sans jouer, c'est certes un peu frustrant pour Moefana mais c'est une bonne chose. Ca lui montre qu'il est dans "les papiers" du staff, qu'on pense à lui et compte sur lui à l'avenir. De quoi l'encourager à travailler dur et à se donner à fond, notamment avec l'UBB :chambreur:

J'aime aussi le fait que par petites touches, on amène des (très) jeunes au XV de France, pour leur faire découvrir et leur faire passer le message qu'ils sont l'avenir. C'est une gestion intelligente, surtout que 2023 approche quand même et que ces mecs de 20 ou 22 ans seront peut-être de potentiels sélectionnés pour cette CdM. Dans 3 ans, on ne peut que souhaiter que Moefana soit devenu un taulier de l'UBB Yesss Et en plus son profil manque au XV de France.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7076
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  grospaquet31 Ven 20 Nov 2020 - 11:33

Switch a écrit:Si c'est effectivement plus pour lui faire découvrir le XV de France sans jouer, c'est certes un peu frustrant pour Moefana mais c'est une bonne chose. Ca lui montre qu'il est dans "les papiers" du staff, qu'on pense à lui et compte sur lui à l'avenir. De quoi l'encourager à travailler dur et à se donner à fond, notamment avec l'UBB :chambreur:

J'aime aussi le fait que par petites touches, on amène des (très) jeunes au XV de France, pour leur faire découvrir et leur faire passer le message qu'ils sont l'avenir. C'est une gestion intelligente, surtout que 2023 approche quand même et que ces mecs de 20 ou 22 ans seront peut-être de potentiels sélectionnés pour cette CdM. Dans 3 ans, on ne peut que souhaiter que Moefana soit devenu un taulier de l'UBB Yesss Et en plus son profil manque au XV de France.

comme le staff de l'EDF le disait, les places de titulaires se gagnent à l'entrainement. Pour moi, tout est possible, il peut etre 24ieme comme titulaire. il n'a rien a envie à qui que ce soit, il a certainement le plus grand potentiel des 4.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5959
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Big'Ben Ven 20 Nov 2020 - 11:34

Est-ce que les journaleux sauront faire remarquer que l'UBB comptera 8 joueurs en sélection (9 avec le joker médical) ? rire
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2013
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  nadoloubb Ven 20 Nov 2020 - 11:34

grospaquet31 a écrit:
Switch a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/autumn-nations-cup/2020/autumn-nations-cup-moefana-lebel-et-barraque-parmi-les-nouveaux-pour-affronter-litalie_sto7999869/story.shtml

Moefana, Lebel, et Barraque parmi les nouveaux pour affronter l’Italie

La FFR a communiqué le groupe appelé à préparer le dernier match de poules de l’Autumn Nations Cup samedi prochain (21h10) au Stade de France contre l’Italie. Parmi cette liste, on retrouve 16 novices dont le Toulousain Mathis Lebel, le Bordelo-Béglais Yoram Moefana ou encore le Clermontois Jean-Pascal Barraque.

Pour encadrer cette jeunesse, Fabien Galthié et son staff vont pouvoir s’appuyer sur des éléments d’expérience comme Uini Atonio (32 sélections), Baptiste Serin (38 sélections) ou encore Brice Dulin (29 sélections).

Le groupe des 31 pour l’Italie :

Piliers : Dorian Aldegheri (Toulouse), Uini Atonio (La Rochelle), Hassane Kolingar (Racing 92), Rodrigue Neti (Toulouse), Ali Oz (Racing 92) ;

Talonneurs : Teddy Baubigny (Racing 92), Pierre Bourgarit (La Rochelle), Peato Mauvaka (Toulouse).

Deuxième ligne : Cyril Cazeaux (UBB), Killian Geraci (Lyon), Baptiste Pesenti (Pau), Swan Rebbadj (Toulon).

Troisième ligne : Yacouba Camara (Montpellier), Anthony Jelonch (Castres), Sekou Macalou (Stade français), Fabien Sanconnie (Racing 92), Cameron Woki (UBB).

Demis de mêlée : Baptsite Couilloud (Lyon), Baptiste Serin (Toulon).

Demis d’ouverture : Louis Carbonel (Toulon), Matthieu Jalibert (UBB).

Centres : Jean-Pascal Barraque (Clermont), Julien Delbouis (Stade français), Olivier Klemenczak (Racing 92), Yoram Moefana (UBB).

Ailiers : Alivereti Raka (Clermont), Mathis Lebel (Toulouse), Teddy Thomas (Racing 92), Gabin Villière (Toulon).

Arrières : Gervais Cordin (Toulon), Brice Dulin (La Rochelle).


Je trouve cela un poil prématuré, même si je suis très heureux pour lui ! Moins pour le club... Qu'on ne nous le blesse et le crâme pas, surtout ! :priere:

Par contre pour le déplacement à Montpellier, nous serons donc privé de 4 joueurs, contre 1 à Montpellier Rolling Eyes

Je serais toi, je m'inquieterais surtout pour le match à domicile contre le Racing. on va etre vraiment à poil

On joue le 5 décembre contre le racing il n'y a pas de matchs internationaux, on sera au quasi complet (il nous manquera les argentins). Par contre le match contre Montpellier le 28 novembre on risque d’être plus tendu car on perdra les internationaux français, argentins et géorgiens.
nadoloubb
nadoloubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1638
Localisation : orléans
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  grospaquet31 Ven 20 Nov 2020 - 11:40

nadoloubb a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Switch a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/autumn-nations-cup/2020/autumn-nations-cup-moefana-lebel-et-barraque-parmi-les-nouveaux-pour-affronter-litalie_sto7999869/story.shtml

Moefana, Lebel, et Barraque parmi les nouveaux pour affronter l’Italie

La FFR a communiqué le groupe appelé à préparer le dernier match de poules de l’Autumn Nations Cup samedi prochain (21h10) au Stade de France contre l’Italie. Parmi cette liste, on retrouve 16 novices dont le Toulousain Mathis Lebel, le Bordelo-Béglais Yoram Moefana ou encore le Clermontois Jean-Pascal Barraque.

Pour encadrer cette jeunesse, Fabien Galthié et son staff vont pouvoir s’appuyer sur des éléments d’expérience comme Uini Atonio (32 sélections), Baptiste Serin (38 sélections) ou encore Brice Dulin (29 sélections).

Le groupe des 31 pour l’Italie :

Piliers : Dorian Aldegheri (Toulouse), Uini Atonio (La Rochelle), Hassane Kolingar (Racing 92), Rodrigue Neti (Toulouse), Ali Oz (Racing 92) ;

Talonneurs : Teddy Baubigny (Racing 92), Pierre Bourgarit (La Rochelle), Peato Mauvaka (Toulouse).

Deuxième ligne : Cyril Cazeaux (UBB), Killian Geraci (Lyon), Baptiste Pesenti (Pau), Swan Rebbadj (Toulon).

Troisième ligne : Yacouba Camara (Montpellier), Anthony Jelonch (Castres), Sekou Macalou (Stade français), Fabien Sanconnie (Racing 92), Cameron Woki (UBB).

Demis de mêlée : Baptsite Couilloud (Lyon), Baptiste Serin (Toulon).

Demis d’ouverture : Louis Carbonel (Toulon), Matthieu Jalibert (UBB).

Centres : Jean-Pascal Barraque (Clermont), Julien Delbouis (Stade français), Olivier Klemenczak (Racing 92), Yoram Moefana (UBB).

Ailiers : Alivereti Raka (Clermont), Mathis Lebel (Toulouse), Teddy Thomas (Racing 92), Gabin Villière (Toulon).

Arrières : Gervais Cordin (Toulon), Brice Dulin (La Rochelle).


Je trouve cela un poil prématuré, même si je suis très heureux pour lui ! Moins pour le club... Qu'on ne nous le blesse et le crâme pas, surtout ! :priere:

Par contre pour le déplacement à Montpellier, nous serons donc privé de 4 joueurs, contre 1 à Montpellier Rolling Eyes

Je serais toi, je m'inquieterais surtout pour le match à domicile contre le Racing. on va etre vraiment à poil

On joue le 5 décembre contre le racing il n'y a pas de matchs internationaux, on sera au quasi complet (il nous manquera les argentins). Par contre le match contre Montpellier le 28 novembre on risque d’être plus tendu car on perdra les internationaux français, argentins et géorgiens.

tu te trompes. y a les matchs de classement ce we là
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5959
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  nadoloubb Ven 20 Nov 2020 - 11:55

grospaquet31 a écrit:
nadoloubb a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Switch a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/autumn-nations-cup/2020/autumn-nations-cup-moefana-lebel-et-barraque-parmi-les-nouveaux-pour-affronter-litalie_sto7999869/story.shtml

Moefana, Lebel, et Barraque parmi les nouveaux pour affronter l’Italie

La FFR a communiqué le groupe appelé à préparer le dernier match de poules de l’Autumn Nations Cup samedi prochain (21h10) au Stade de France contre l’Italie. Parmi cette liste, on retrouve 16 novices dont le Toulousain Mathis Lebel, le Bordelo-Béglais Yoram Moefana ou encore le Clermontois Jean-Pascal Barraque.

Pour encadrer cette jeunesse, Fabien Galthié et son staff vont pouvoir s’appuyer sur des éléments d’expérience comme Uini Atonio (32 sélections), Baptiste Serin (38 sélections) ou encore Brice Dulin (29 sélections).

Le groupe des 31 pour l’Italie :

Piliers : Dorian Aldegheri (Toulouse), Uini Atonio (La Rochelle), Hassane Kolingar (Racing 92), Rodrigue Neti (Toulouse), Ali Oz (Racing 92) ;

Talonneurs : Teddy Baubigny (Racing 92), Pierre Bourgarit (La Rochelle), Peato Mauvaka (Toulouse).

Deuxième ligne : Cyril Cazeaux (UBB), Killian Geraci (Lyon), Baptiste Pesenti (Pau), Swan Rebbadj (Toulon).

Troisième ligne : Yacouba Camara (Montpellier), Anthony Jelonch (Castres), Sekou Macalou (Stade français), Fabien Sanconnie (Racing 92), Cameron Woki (UBB).

Demis de mêlée : Baptsite Couilloud (Lyon), Baptiste Serin (Toulon).

Demis d’ouverture : Louis Carbonel (Toulon), Matthieu Jalibert (UBB).

Centres : Jean-Pascal Barraque (Clermont), Julien Delbouis (Stade français), Olivier Klemenczak (Racing 92), Yoram Moefana (UBB).

Ailiers : Alivereti Raka (Clermont), Mathis Lebel (Toulouse), Teddy Thomas (Racing 92), Gabin Villière (Toulon).

Arrières : Gervais Cordin (Toulon), Brice Dulin (La Rochelle).


Je trouve cela un poil prématuré, même si je suis très heureux pour lui ! Moins pour le club... Qu'on ne nous le blesse et le crâme pas, surtout ! :priere:

Par contre pour le déplacement à Montpellier, nous serons donc privé de 4 joueurs, contre 1 à Montpellier Rolling Eyes

Je serais toi, je m'inquieterais surtout pour le match à domicile contre le Racing. on va etre vraiment à poil

On joue le 5 décembre contre le racing il n'y a pas de matchs internationaux, on sera au quasi complet (il nous manquera les argentins). Par contre le match contre Montpellier le 28 novembre on risque d’être plus tendu car on perdra les internationaux français, argentins et géorgiens.

tu te trompes. y a les matchs de classement ce we là

exacte du coup Montpellier et racing vont être compliqués .
nadoloubb
nadoloubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1638
Localisation : orléans
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Ven 20 Nov 2020 - 11:59

Il n'avait pas la bonne coupe de cheveux, ça devrait aller maintenant :chambreur:

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Captu792
Le XV de France (partie 2) - Page 2 Captu793

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Switch Ven 20 Nov 2020 - 12:18

L'exemple parfait de l'article pour dire "vous voyez, on parle de lui, aussi" mais qui en fait en parle plus pour lui mettre la pression, le comparer et reparler de ce "geste" à Castres. Franchement autant ne pas faire d'article...

C'est dingue cette campagne de déstabilisation permanente du concurrent principal de l'élu de Dieu, le Messi, le sauveur du rugby français, "plus jeune de 6 mois" comme le souligne magistralement le Midol, comme si c'était un point capital !

Vraiment, on ne fait rien pour lui faciliter la tâche, et si il s'en sort, il l'aura bien plus mériter que son concurrent auquel on déroule depuis 2ans le tapis rouge chaque fois qu'on cite son nom. Allez Matthieu, fais nous fermer toutes ces gueules bien trop ouvertes et remet les points sur les "i" ! :grrr:

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7076
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Scalp Ven 20 Nov 2020 - 12:44

https://sport24.lefigaro.fr/rugby/xv-de-france/fil-info/xv-de-france-huit-changements-pour-affronter-l-ecosse-1022602

XV de France : huit changements pour affronter l’Ecosse

Fabien Galthié a procédé à huit changements par rapport au XV de départ victorieux de l’Irlande il y a deux semaines. Trois changements sont liés aux forfaits. François Cros (fracture du pied), Romain Ntamack (contracture à la cuisse) et Anthony Bouthier (entorse du genou) sont respectivement remplacés par Dylan Cretin (première titularisation), Matthieu Jalibert et Thomas Ramos. Les autres changements sont, eux, des récompenses. Un turn-over entre habituels titulaires et «finisseurs». La première ligne est ainsi entièrement échangée : Demba Bamba, Camille Chat et Jean-Baptiste Gros débuteront à Murrayfield, Mohamed Haouas, Julien Marchand et Cyril Baille prenant leur place sur le banc. Idem en deuxième-ligne où Romain Taofifenua tourne avec Paul Willemse. Enfin, dans la ligne de trois-quarts, Teddy Thomas, rétabli, reprend sa place à l’aile, ce qui permet à Gaël Fickou de revenir au centre, au détriment d’Arthur Vincent. A noter les apparitions sur le banc du flanker bordelais Cameron Woki et du demi d’ouverture de Toulon Louis Carbonel.

Le XV de départ : Ramos - Thomas, Vakatawa, Fickou, Rattez - Jalibert, Dupont - Alldritt, Ollivon (cap), Cretin - Taofifenua, Le Roux - Bamba, Chat, Gros
Remplaçants : Marchand, Baille, Haouas, Willemse, Woki, Couilloud, Carbonel, Vincent.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 14151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 2) - Page 2 Empty Re: Le XV de France (partie 2)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum