AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Les UBB Fanes existent, nous les avons rencontrés :)

Lun 12 Oct 2020 - 17:41 par patrick

Jean-Baptiste Poux UBB%20FanesV14


Après une longue gestation, l'association UBB Fanes est officiellement née.
Le Site Web des Ubb Fanes est en ligne et permet d'adhérer en ligne pour cette saison.

Propulser par votre énergie …

Commentaires: 14

Nouveau Site Web de AllezUnion

Sam 26 Sep 2020 - 17:11 par patrick

Le portail du forum est remplacé par un Site Web structurant un peu mieux les informations. Cliquez sur le lion qui gigote Jean-Baptiste Poux Allezu10 pour vous y rendre

Commentaires: 6

Derniers sujets
» Top14 - 7ème journée : UBB / Agen
par grospaquet31 Aujourd'hui à 10:44

» Rugby et Coronavirus
par Scalp Aujourd'hui à 10:18

» « Sport et Entreprise, quels leviers communs ? » avec Laurent Marti
par patrick Hier à 19:43

» Top14 - 6ème journée : LA ROCHELLE / UBB
par Scalp Hier à 19:42

» Le XV de France
par Scalp Hier à 17:26

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Hier à 16:38

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par Scalp Hier à 16:33

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par patrick Lun 26 Oct 2020 - 11:19

» Top14 : autres matchs
par guillaume ubb Sam 24 Oct 2020 - 21:37

» Bodéga Zoom
par patrick Sam 24 Oct 2020 - 18:44

» Pro D2 : Autres matchs
par willoush Jeu 22 Oct 2020 - 22:53

» Vous avez dit JIFF?
par Scalp Mer 21 Oct 2020 - 13:49

» Infirmerie 2020-2021
par Switch Mer 21 Oct 2020 - 12:33

» Coupe d'Europe 2019-2020
par Scalp Mer 21 Oct 2020 - 9:20

» Top14 - 5ème journée : PAU / UBB
par Scalp Mer 21 Oct 2020 - 9:07

» Salut à tou(te)s et bienvenue chez Marcel.DEFLANDRE antre des cagouilles
par grospaquet31 Mar 20 Oct 2020 - 15:07

» Maxime Lucu
par Scalp Mar 20 Oct 2020 - 11:34

» Le Pognon et le Rugby
par le radis Sam 17 Oct 2020 - 12:29

» Anonymat AllezUnion.com / UBB Fanes
par patrick Sam 17 Oct 2020 - 10:38

» Nans Ducuing
par patrick Ven 16 Oct 2020 - 23:33

» Rencontres internationales
par le radis Ven 16 Oct 2020 - 9:36

» Question d'un etudiant bordelaise pour un exposé
par patrick Mer 14 Oct 2020 - 20:08

» espoirs 2020/2021
par patrick Mer 14 Oct 2020 - 18:10

» Les UBB Fanes existent, nous les avons rencontrés :)
par Scalp Mar 13 Oct 2020 - 19:50

» Coupe d'Europe 2020-2021
par Scalp Lun 12 Oct 2020 - 16:54

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2020/2021 ???
par krahknardz Sam 10 Oct 2020 - 19:06

» Top14 - 4ème journée : UBB / CLERMONT
par Scalp Sam 10 Oct 2020 - 13:12

» Top14 - 3ème journée : LYON / UBB
par Scalp Jeu 8 Oct 2020 - 17:11

» Yoram Moefana
par Switch Jeu 8 Oct 2020 - 9:29

» Equipes de France Jeunes
par Scalp Mer 7 Oct 2020 - 17:25


Jean-Baptiste Poux

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Sam 28 Avr 2018 - 10:28

Midol :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Jeu 26 Avr 2018 - 15:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
https://www.francebleu.fr/sports/rugby/ubb-jean-baptise-poux-tire-sa-reverence-j-ai-ete-gate-1524673790

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  biscouette le Ven 2 Mar 2018 - 17:29

D'accord avec Marchal ! :)
JBP, juste et droit comme sa tenue en mêlée. Yesss
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1937
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur :

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  marchal le Ven 2 Mar 2018 - 15:18

si je comprend bien, jbp devrait continuer à s'occuper de la mélée la saison prochaine un peu comme ce que fait heinie avec les demi de mélée
en tout cas, jbp est un grand bonhomme
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2045
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  le radis le Jeu 1 Mar 2018 - 9:12

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/01/2751238-mon-corps-me-dit-d-arreter.html

Jean-Baptiste Poux, pilier de l'UBB : «Mon corps me dit d'arrêter»
Top 14 - TOP 14. 19 e journée. Avant Bordeaux-Bègles – Toulouse, samedi au Matmut Atlantique (20h45, sur Canal + Sport). Interview de Jean-Baptiste Poux, ancien pilier de Narbonne et du Stade Toulousain, aujourd'hui à l'UBB

Samedi, les supporters «rouge et noir» n'auront pas l'occasion de voir «Brad» avec son bandeau cerclé de chatterton noir sur les oreilles, héritage d'un staphylocoque contracté en 2006 après la finale perdue face à Biarritz. À 38 ans, l'ancien pilier polyvalent du Stade Toulousain, passé sous la bannière girondine en 2013, ne fait plus que dépanner à l'UBB, où il a tout de même effectué huit apparitions cette saison. En attendant que ne lui soit offerte une dernière opportunité d'enfiler un maillot pour faire ses adieux à 20 saisons chez les pros (plus de 400 matches), l'homme aux 42 sélections avec le XV de France (dont 3 Coupes du monde) et 6 titres avec le Stade Toulousain (3 Coupes d'Europe et 3 Brennus) nous a reçus lundi après-midi dans la cité girondine, dans un troquet donnant sur les quais de la rive droite. L'occasion pour celui qui a créé avec son épouse une société pour exporter du vin en Norvège, pays d'où elle est originaire – en espérant bientôt développer de l'œnotourisme avec les Norvégiens dans le Bordelais –, de confier à quel point il s'est épanoui durant toutes ces années.

Toulouse connaît des soucis au poste de pilier droit. Seriez-vous prêt à dépanner ?

(Rires). Ce serait difficile d'être aussi performant que les piliers toulousains. L'an dernier, le club était dans le dur et là, je le vois bien se qualifier. Il a retrouvé toute l'énergie pour jouer les premiers rôles, a effectué un recrutement intelligent et possède un bon noyau de jeunes qui commencent à s'aguerrir.

Quel sentiment vous anime au moment de retrouver le club où vous avez effectué la majorité de votre carrière ?

Nous n'avons pas trop l'occasion de nous voir en dehors de ces matches car les plannings sont assez chargés. C'est toujours un plaisir de retrouver les personnes avec qui j'ai partagé de très bons moments et créé des souvenirs forts durant 11 saisons avec 10 finales. C'était une génération dorée. Quand je vois comment cela évolue, j'ai été vraiment gâté. C'est de plus en plus difficile de gagner des titres. Nous avons vraiment eu de la chance même si nous n'avons pas réussi à faire le doublé. Nous avons marqué une génération et vraiment pris du plaisir à gagner ces matches à fort enjeu, à communier avec notre public. Cela reste merveilleux, ancré en nous.

Lorsque vous êtes parti à Bordeaux en 2013, vous étiez presque «trop vieux» pour prolonger…

Guy (Novès) était intéressé pour me conserver une saison et Bordeaux me proposait deux ans. Je sentais que l'aventure toulousaine se terminait. Je ne faisais plus partie des premiers choix et je voulais voir quelque chose d'autre. J'ai su saisir cette opportunité et je ne le regrette pas. Cela m'a permis de faire deux saisons pleines, une troisième où j'étais plus remplaçant que titulaire et les deux dernières pour dépanner.

Quel est le secret de cette longévité ?

L'envie est restée intacte. J'ai toujours aimé m'entraîner en essayant de repousser mes limites. Je ne voulais pas avoir de regrets par rapport à la fin de ma carrière et je crois que j'ai fait le maximum par rapport à mes moyens physiques et mentaux. Mais avec l'âge, il faut reconnaître que c'est difficile. Je fais les séances de course et de muscu pour m'entretenir mais je me mets un peu à l'écart sur les séances collectives pour laisser la place à ceux qui jouent le week-end. Je ne suis plus du tout compétitif, c'est vraiment ma dernière saison. Mon corps me dit d'arrêter. En comparaison avec les jeunes qui sont beaucoup mieux préparés, j'ai toujours un temps de retard.

Mais peu de jeunes sont capables d'évoluer des deux côtés de la mêlée…

C'était une chance d'être polyvalent. J'ai su fonctionner par rapport à l'évolution de la règle. J'ai commencé à droite à Narbonne puis à Toulouse avant de basculer à gauche. C'est là où j'avais les capacités les plus fortes pour vraiment atteindre le très haut niveau et c'est là où je me suis le plus épanoui. A contrario, avec le changement de règles, cela ne me fait rien du tout de passer à droite. La mêlée est désormais plus aseptisée.

Ne regrettez-vous pas de ne pas avoir fait de phases finales avec l'UBB ?

Cela s'est joué à pas grand-chose sur les deux premières saisons. Oui, c'est un regret car le président (Laurent Marti) s'emploie énormément pour faire évoluer son club et atteindre cet objectif. Nous avons du mal à y parvenir et c'est difficile d'entendre qu'il fait bon vivre à Bordeaux. Ce sont des raisonnements de comptoir car je peux vous dire que nous travaillons. Le club progresse. Par rapport à ce que j'ai connu quand je suis arrivé au niveau de l'effectif et des infrastructures, cela n'a rien à voir maintenant. Le problème, c'est que les autres clubs continuent eux aussi de progresser. C'est une bataille acharnée.

Quel regard portez-vous sur l'évolution du rugby ?

Il y a des bonnes choses et des moins bonnes. Nous prenons tout du professionnalisme. Depuis deux ans, nous rentrons dans une nouvelle ère. J'ai même l'impression qu'un mercato va apparaître. Les clubs sont gérés comme des entreprises par des présidents qui sont souvent des chefs d'entreprise avec beaucoup de moyens. Les mentalités ont changé. Avant, nous nous inscrivions dans la continuité. Aujourd'hui, on peut changer de club très facilement et les joueurs, qui ne sont pas à plaindre puisqu'ils gagnent plus d'argent qu'au début du professionnalisme, sont plutôt concentrés sur leurs performances individuelles et sur la valeur qu'ils peuvent avoir. Je pense que nous allons tendre vers le football, avec beaucoup de statistiques individuelles et des joueurs qui se vendent au mieux en sachant qu'ils pourront en plus quitter les clubs en cours de saison. C'est dommage pour le rugby et les supporters qui aiment bien identifier leur équipe à des joueurs. Les effectifs sont très chamboulés. Ça vient, ça repart, c'est un peu l'auberge espagnole.

Que vous inspire la fameuse nuit du XV de France à Edimbourg ?

Il faut bien encadrer les jeunes dès l'école de rugby pour former des bonnes personnes. Il faut mettre des garde-fous car les joueurs représentent quelque chose et doivent être respectueux. Nous ne pouvons pas avoir un sport qui se professionnalise de plus en plus, communiquer sur son image avec les réseaux sociaux et d'un autre côté se dépouiller et faire n'importe quoi. Il faut pouvoir garder le contrôle même si c'est difficile parce que ce sont de jeunes joueurs. Avec toute la médiatisation qu'il y a autour d'eux, il faut qu'ils sachent qu'il y a aussi le revers de la médaille. Passer un bon moment ensemble, après une victoire comme une défaite a toujours existé. Nous ne sommes pas des robots, nous avons affaire à des êtres humains. Cela fait partie de la vie d'un groupe et c'est ce que j'ai aimé dans le rugby. Mais il faut savoir se contrôler car le moindre dérapage coûte cher.

Comment envisagez-vous la suite ?

Je vais encore rester dans le milieu pour encadrer, m'occuper de la mêlée à l'UBB et former les jeunes. Cela me plaît, j'aime transmettre. J'ai eu la chance d'être appelé par l'ancien staff des Bleus, Yannick (Bru) et Guy (Novès). Malheureusement, cela s'est mal fini. C'est dommage car c'était passionnant et très enrichissant. Au niveau international, tu es vraiment sur de la précision et c'est très intéressant pour le retranscrire ensuite en club. Je regrette de ne pas avoir pu aller bout car mon objectif était d'aller jusqu'au Mondial.
Accédez à 100% des articles locaux à partir d'1€/mois

Entraîner n'est-il pas difficile quand on est réservé comme vous ?

Des fois je force ma nature parce que c'est mon rôle mais sans jamais crier. L'essentiel, c'est d'être proche des joueurs, d'instaurer un climat de confiance, de ne pas tricher avec eux. Il faut être sincère et juste, leur dire quand ça va mais aussi quand ça ne va pas. Ce n'est pas plus compliqué que ça.
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6931
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Sam 18 Nov 2017 - 13:08

SO : http://www.sudouest.fr/2017/11/17/avant-ubb-su-agen-jean-baptiste-poux-se-tient-pret-3957015-773.php

" Je peux dépanner "

BORDEAUX-BÈGLES - AGEN Conseiller de la mêlée du XV de France, Jean-Baptiste Poux (38 ans) reste un joueur de l'UBB, qui manque de piliers gauche

PROPOS RECUEILLIS PAR YOAN LESHAURIÈS

Il raccrochera les crampons à la fin de la saison après une longue et riche carrière. Âgé aujourd'hui de 38 ans, Jean-Baptiste Poux " pense surtout aux autres ". L'ex-international (42 sélections) ne ménage pas sa peine, que ce soit sous les couleurs de l'Union Bordeaux-Bègles, où il dépanne et encadre les jeunes, ou dans ses fonctions de conseiller de la mêlée auprès du XV de France. En cette période de doublons internationaux, le planning est donc chargé. Après une semaine auprès des Bleus à Marcoussis, dont un aller-retour à Lyon dimanche dernier, il est redescendu en début de semaine prêter main-forte à son club, en manque de piliers gauche. Le jeune Thierry Paiva (21 ans) honorera sa première titularisation en Top 14 sur le poste, tandis que " JB " Poux, lui, sera sur le banc, prêt à aider.

" Sud Ouest " La convocation de Sébastien Taofifenua pour le test des Bleus face à l'Afrique du Sud, qui s'est ajoutée aux sélections de Jefferson Poirot (France) et Peni Ravai (Fidji), vous a obligé à revenir à l'UBB. Comment prenez-vous la chose ?

Jean-Baptiste Poux C'est bien pour Seb, il le mérite par rapport à son début de saison. Mais dans tous les cas, il était prévu que je redescende avec l'UBB. Je suis remplaçant mais j'aurais été 25e en cas de pépin à l'échauffement car nous ne sommes pas assez de piliers.

Ce n'était pas forcément prévu que vous soyiez sur la feuille de match, mais là, vous vous y retrouvez vu le contexte particulier...

Notre côté gauche est complètement décimé. Mais Thierry Paiva (21 ans) a fait de bons matchs en Challenge Cup, il a fait une bonne rentrée à Toulouse, c'est une chance pour lui de montrer sa valeur. C'est bien de voir des jeunes qui montent et qui ont l'occasion de prouver.

Vous avez disputé votre dernier match le 13 octobre en Sibérie (Challenge), et en Top 14 le 16 septembre à Lyon. Ça ne remonte pas à trop loin ?

Il était prévu que cette année, comme l'année dernière, je joue s'il y avait des blessés. Moi, je me tiens prêt pour essayer d'apporter le maximum, comme d'habitude. C'est un rôle auquel je me suis fait depuis quelque temps maintenant.

Physiquement, vous êtes prêt ?

Je ne manque aucun entraînement, je récupère bien. Physiquement, je me sens comme un joueur de 38 ans. Je ne peux pas faire tous les matchs de Top 14 mais je peux dépanner.

Était-ce frustrant de quitter le XV de France ce week-end ?

Oui, c'est une période un peu particulière puisque ça fait un petit moment qu'il n'y a pas eu de victoire. Le week-end dernier, on a connu une première période délicate, avant de montrer un autre visage en seconde. J'espère qu'on va pouvoir gagner face à l'Afrique du Sud, même si ça sera très difficile. Il ne faudra pas attendre la 40e minute pour entrer dans la partie.

Sur le premier match face aux All Blacks, qu'avez-vous pensé de la mêlée des Bleus ?

Ça a été inconstant. Il y a eu de bonnes mêlées de notre part, avant de se retrouver en difficulté. Il n'y avait pas de problèmes individuels. L'arbitre a énormément sanctionné Rabah Slimani qui est dans le viseur depuis quelque temps, de manière un peu injustifiée. La mêlée est un secteur particulier, difficile à arbitrer et je pense que les arbitres se font pas mal influencer. Mais il faut être plus constant pour pouvoir remporter un match.

Vous prenez ces difficultés pour vous ?

Bien sûr, nous sommes tous sur le même bateau. C'est un travail d'équipe, entre les joueurs mais aussi des membres du staff. Tout le monde essaie d'apporter ses compétences. Quand on perd, tout le monde est fautif. Quand on gagne, la réussite est collective.

Guy Novès a pointé du doigt certains cadres, dont Jefferson Poirot, votre coéquipier à l'UBB. A-t-il été touché par ces critiques ?

Je n'ai pas trop discuté de ça avec lui mais ça fait partie d'une carrière de joueur. On ne peut pas être tout le temps excellent. La critique fait avancer, on n'a pas affaire à des enfants gâtés. Des fois, ça fait du bien de se faire rentrer dans le chou. Quand je jouais chez les Bleus, je peux vous dire que Bernard Laporte n'était pas tendre après les défaites.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  léopold le Jeu 8 Juin 2017 - 13:42

Voila qui est clair avec un vieux briscard à la baguette on se soit d'avoir des mêlées pro et Espoir à la hauteur du besoin, d'autant plus qu'on a des bonnes premières lignes semble t'il.Sinon se serait à désespérer de tout. :siffle:
léopold
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7596
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  marchal le Mer 7 Juin 2017 - 13:59

petit interview
http://www.lerepublicain.net/jean-baptiste-poux-entraineur-a-mi-temps_81616/
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2045
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  doubleD le Ven 11 Nov 2016 - 10:55

:clap: :clap: belle carrière
doubleD
doubleD
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 147
Localisation : pays gabaye 33
Date d'inscription : 25/01/2016
Humeur : comme le temps
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Ven 11 Nov 2016 - 10:15

SO :

Union Bordeaux-Bègles : "Je suis allé au bout", dit Jean-Baptiste Poux
Yoan Leshauriès

Ala fin de la saison, l'heure sera venue pour Jean-Baptiste Poux (37 ans) de raccrocher les crampons. Il aura joué au plus haut niveau pendant quinze années, aura disputé trois Coupes du monde avec les Bleus, jusqu'à cette 2e place en 2011 derrière les All Blacks, et décroché tous les titres avec le Stade Toulousain... Mais avant de tirer sa révérence, le pilier compte bien profiter des derniers moments de sa carrière de joueur professionnel avec l'Union Bordeaux-Bègles.

« Sud Ouest ». Personnellement, comment vivez-vous cette saison avec l'UBB ?

Jean-Baptiste Poux. Je joue beaucoup moins. Déjà, la saison dernière, j'avais l'habitude de moins jouer. En resignant pour une saison de plus à l'UBB, on m'avait averti que serais là pour dépanner. C'est souvent le rôle qu'on a à 37 ans. J'ai eu la chance de ne pas être confronté à ce type de situation durant ma carrière car j'ai énormément joué. C'est une situation bizarre au début mais je m'efforce de m'entraîner, d'effectuer le travail physique et rester en condition pour préparer un match si on fait appel à moi.

C'est votre dernière saison ?

Oui, c'est la dernière.

"Je suis fier de mon palmarès. J'ai joué tous les matchs que je voulais jouer. Ca fera de bons souvenirs par la suite"

Quel regard portez-vous sur votre carrière ?

Je suis fier de mon palmarès. En onze saisons à Toulouse, j'ai dû jouer dix finales. Avec Narbonne, j'ai même joué une finale de Challenge Cup (2001). J'ai joué tous les matchs que je voulais jouer... J'ai fait le Grand Chelem (2002, 2010), joué une finale de Coupe du monde (2011). Je pourrai dire que je suis allé au bout du bout et que j'ai donné le meilleur de moi-même. Quand tu fais du sport, tu veux marquer l'histoire de ta discipline, que ce soit collectivement ou de manière individuelle. Ça fera de bons souvenirs par la suite.

N'aurez-vous aucun regret ?

Aucun, j'ai donné le maximum. Je ne fais pas 1,90 m et 140 kg. Par rapport à mon physique, je suis allé au bout. Je pourrai passer à autre chose en ayant la sensation d'avoir tout donné.

Beaucoup de joueurs ont raccroché avant. Pourquoi avoir continué jusqu'à 37 ans ?

C'est le plaisir de m'entraîner et de jouer. C'est ma passion ! Je suis originaire de Béziers, le rugby fait partie de ma vie. À l'école, tous mes copains faisaient du rugby, j'ai baigné là-dedans.

Comment appréhendez-vous cette fin de carrière qui approche ?

Ça va être un changement de vie mais je ne me prends pas la tête là dessus. J'essaie de profiter au maximum de mes derniers moments de joueur. Je ne me projette pas encore trop sur le moment où ça va s'arrêter. Je veux vraiment aller au bout de l'aventure, au bout de l'histoire.

N'avez-vous pas anticipé ? Le rugby en Norvège (son épouse est Norvégienne) est-il toujours une piste ?

J'ai quelques pistes mais rien de bien clair encore. Entre la Norvège et la France, je réfléchis à tout, je vais être flexible. En Norvège, il y a beaucoup d'expat' qui jouent. Il y a beaucoup de bénévoles, les gens se paient eux-mêmes les déplacements… C'est avant tout le plaisir de se retrouver, j'aime ça.

Aimeriez-vous entraîner ?

Je me verrais bien entraîner. J'ai déjà commencé depuis l'an dernier à m'occuper de la mêlée des moins de 18 ans de Bègles. Transmettre, c'est intéressant. Après, ce n'est pas parce qu'on a fait une carrière de joueur qu'on va être forcément un bon entraîneur. Il faut apprendre beaucoup de chose. Ça m'intéresse.

"C'est plus dur quand tu as 37 ans que quand tu en as 25"

Quel regard portez-vous sur l'évolution du rugby depuis vos débuts ?

Le rugby a bien changé. À l'époque, au poste de pilier, on ne touchait pas autant de ballon qu'aujourd'hui, il y avait moins de phases de rucks. On était vraiment concentrés sur la mêlée ou la touche, une bonne défense. Aujourd'hui, il y a vraiment beaucoup de zones d'affrontements avec le ballon, beaucoup plus de plaquages. C'est devenu beaucoup plus intense au niveau physique. Quand je regarde nos matchs d'il y a quinze ans et les matchs d'aujourd'hui, ce n'est pas pareil.

Vous préférez le rugby d'avant ?

Il y a du bon dans toutes les époques. Moi, j'ai été préparé au rugby des années 90. C'est complètement différent aujourd'hui. Les jeunes sont beaucoup mieux préparés que moi à leur âge. Physiquement, ils sont vraiment au point, ils sont beaucoup plus encadrés que nous il y a quelques années. Il ne faut pas comparer les générations. J'ai eu la chance d'être le témoin de ces deux rugbys. Cette discipline évolue, comme tous les autres sports.

Aujourd'hui, vous pouvez tout de même vous appuyer sur votre expérience...

Oui mais physiquement, c'est plus dur quand tu as 37 ans que quand tu en as 25. Quand je vois Jeff (Poirot) ou Steven (Kitshoff), ils sont en pleine possession de leurs moyens physiques. J'essaie d'apporter mon expérience, d'être toujours positif. Quand on a 37 ans, on n'a pas du tout le même rôle. Si j'avais 25 ans et que je m'étais retrouvé dans cette situation de ne pas jouer beaucoup, ça aurait été complètement différent. Là, je suis ici pour accompagner et donner le maximum quand on fait appel à moi.

Vous êtes une sorte d'éducateur ?

Je n'irais pas jusque-là mais si un joueur me demande des conseils, je lui en donne avec plaisir. Je ne suis pas non plus le « père Castor » qui raconte de grandes histoires à tout le monde, ce n'est pas dans mon caractère. Au niveau de la mêlée, je donne mon avis mais c'est à chaque fois un échange entre un jeune et un ancien, ce n'est jamais en tant que donneur de leçon.

CV
Jean-Baptiste Poux

Né le 26 septembre 1979 à Béziers.

Nationalité Française.

Mensurations 1,80 m, 105 kg.

Poste Pilier droit-gauche.

Clubs successifs Bordeaux-Bègles (depuis 2013), Stade Toulousain (2002-2013), Narbonne (2001-2002).

Palmarès en club Vainqueur de la Coupe d’Europe (2003, 2005, 2010), champion de France (2008, 2011, 2012).

International 43 sélections (2001-2012) ; 3 participations à la Coupe du monde (2003, 2007, 2011) ; 4 participations au Tournoi des 6 Nations (2002, 2008, 2010, 2012).

Palmarès en sélection Vice-champion du monde (2011) ; Grand Chelem au Tournoi des 6 Nations (2002, 2010).

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Pat le Mer 9 Nov 2016 - 22:54

mon jambon star a écrit:
patrick a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.sudouest.fr/2016/11/09/union-bordeaux-begles-poux-mettra-un-terme-a-sa-carriere-a-la-fin-de-la-saison-2563094-773.php

37 ans, une jolie carrière et il n'a pas l'air cassé de partout :clap: :clap: :clap:

Ouais.
Respect.
+1
Un super bonhomme, sur et hors le terrain !
Pat
Pat
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10405
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépendait d'un Gascon ... à béret béarnais !

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  hurluberlu le Mer 9 Nov 2016 - 22:40

patrick a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.sudouest.fr/2016/11/09/union-bordeaux-begles-poux-mettra-un-terme-a-sa-carriere-a-la-fin-de-la-saison-2563094-773.php

37 ans, une jolie carrière et il n'a pas l'air cassé de partout :clap: :clap: :clap:

Ouais.
Respect.

_________________
Troll officiel.
Je suis d'accord avec Marchal.
"Ça daille, enfigaye !"
hurluberlu
hurluberlu
Team
Team

Nombre de messages : 2399
Localisation : "Spectateur, supporter, abandonne aux orages Ceux qui n’ont pas connu l’amertume des mers. Sache borner ton rêve à suivre du rivage L’éphémère sillon que trace Hugh Chalmers."
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Mer 9 Nov 2016 - 21:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.sudouest.fr/2016/11/09/union-bordeaux-begles-poux-mettra-un-terme-a-sa-carriere-a-la-fin-de-la-saison-2563094-773.php

37 ans, une jolie carrière et il n'a pas l'air cassé de partout :clap: :clap: :clap:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  marchal le Sam 11 Juil 2015 - 0:40

oui ainsi que rey et adams pour leur matchs avec mes babas, y'a des pistonnés
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2045
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Pat le Ven 10 Juil 2015 - 23:49

patrick a écrit:
JB aurait il eu le droit de faire l'impasse sur la 1ere semaine concoctée par Ludo :chambreur:
On appelle cela le respect des anciens... :chambreur:
Pat
Pat
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10405
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépendait d'un Gascon ... à béret béarnais !

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Ven 10 Juil 2015 - 22:34

https://www.midi-olympique.fr/article/17171-saison-sera-particuliere

«La saison sera particulière»

Après une défaite cruelle à Toulouse ne leur permettant pas d’être barragistes, les joueurs de l’Union Bordeaux Bègles se sont bien rattrapés en se qualifiant pour l’European Champions Cup grâce à une victoire 23 à 22 sur Gloucester. Jean-Baptiste Poux, le plus expérimenté des Girondins analyse la saison à venir.

Quand est prévue votre reprise de l’entraînement ?

Nous reprenons lundi prochain, le 13 juillet donc on profite un peu de ces derniers jours de voyage avant de se remettre au travail sans bien sûr tous les mondialistes comme Sofiane Guitoune ou les recrues Loann Goujon et Adam Ashley-Cooper.

Et que pensez-vous de l’arrivée d’Émile N’Tamack pour remplacer Vincent Etcheto ?

Moi, vous comprenez que je ne vais le côtoyer très souvent pendant les entraînements vu que je suis avant mais j’ai joué avec Émile et je pense qu’il peut apporter quelque chose à nos trois-quarts, Vincent a fait du bon travail mais lui, il fera part au groupe de sa vision différente du jeu et j’espère que ça marchera. Il a quand même eu une bonne expérience il y a quelques années en étant entraîneur des lignes arrières du XV de France donc ça va sûrement nous servir.

Au vu de cette arrivée mais également de celles d’Ashley-Cooper ou de Jean-Marcellin Butin, quelles sont les objectifs du club pour la saison 2015-2016 ?

On a un bon groupe, on était tout près d’accéder aux barrages en mai dernier donc je pense qu’il faut qu’on continue notre progression et finir dans les «six» est forcément un objectif. Enfin, on essaiera de bien figurer en Coupe d’Europe même si on a un groupe pas évident avec Clermont, Exeter et les Ospreys.

Et à propos du calendrier et de la Coupe du Monde ?

La saison sera particulière, c’est sûr puisqu’il y a une pause d’un mois à partir de mi-septembre, après la 4e journée et que nous retrouverons les mondialistes qu’après la Coupe du monde. Ce qui est même plus embêtant c’est que Adam Ashley-Cooper ne jouera avec nous qu’à partir de décembre mais c’est le lot d’autres équipes qui se sont également beaucoup renforcées donc ça équilibre. Il faudra surtout ne pas se louper lors du premier match, je n’ai regardé que la première journée, on recevra Castres et pour moi commencer à domicile, ce n’est pas forcément bien car cela met plus de pression.

Mais est-ce que jouer à Chaban-Delmas devant un public plus nombreux pour tous les matchs à domicile ne va-t-il pas vous aider ?

Oui, c’est sûr. On a déjà goûté à quelques matchs dans ce stade, souvent à guichets fermés et c’est bien jouer dans un stade pareil avec un public très nombreux. Propos recueillis par C.B.


JB aurait il eu le droit de faire l'impasse sur la 1ere semaine concoctée par Ludo :chambreur:

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  hurluberlu le Mer 31 Déc 2014 - 15:07

patrick a écrit:Notre jeune pilier droit au micro de Jacques  :chambreur:


INTERVIEW Jean-Baptiste POUX par ubbrugby

Sympa, Brad !
Moi aussi je te souhaite une bonne année.

_________________
Troll officiel.
Je suis d'accord avec Marchal.
"Ça daille, enfigaye !"
hurluberlu
hurluberlu
Team
Team

Nombre de messages : 2399
Localisation : "Spectateur, supporter, abandonne aux orages Ceux qui n’ont pas connu l’amertume des mers. Sache borner ton rêve à suivre du rivage L’éphémère sillon que trace Hugh Chalmers."
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Mer 31 Déc 2014 - 13:16

Notre jeune pilier droit au micro de Jacques :chambreur:


INTERVIEW Jean-Baptiste POUX par ubbrugby

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Ven 28 Nov 2014 - 18:26

SO :

Avant Oyonnax - Union Bordeaux-Bègles : Poux veut « laisser une trace »

Yoan Leshauriès
À 35 ans, le pilier de l’UBB Jean-Baptiste Poux a encore envie de donner… à gauche ou à droite, peu importe.

Spécialiste au poste de pilier gauche, où il a connu ses plus belles années sous le maillot du Stade Toulousain et du XV de France (42 sélections), Jean-Baptiste Poux évolue plus souvent à droite pour sa deuxième saison avec l'Union Bordeaux-Bègles. À 35 ans, celui qui a prolongé d'un an avec le club girondin accepte de dépanner avec plaisir. Pour lui, le plus important est de profiter du terrain jusqu'au bout.

Publicité

« Sud Ouest ». Comment doit-on vous présenter aujourd'hui ? Comme un pilier droit ?

Jean-Baptiste Poux. Oh non ! Comme un joueur polyvalent (rires). Je rends service à l'équipe. En ce moment, on a besoin du monde à droite alors j'ai la chance de jouer. Ça a commencé très tôt face au Racing, et là, ça dure mais je ne me plains pas. Tant que je ne joue pas derrière, tout va bien. Après, c'est le staff qui fait ses choix.

Vous vous sentez à l'aise à ce poste ?

J'avais l'habitude d'évoluer à gauche ces dernières saisons mais il m'est arrivé de dépanner à droite à Toulouse. Cette saison, il a fallu un peu de temps pour s'adapter avec les nouvelles règles. J'essaie de donner le meilleur où que ce soit. Mais il faut sans cesse travailler. Après cette petite coupure, on l'a vu cette semaine aux entraînements, la mêlée est une routine qui doit se travailler au quotidien. Si on arrête quelques jours, des repères peuvent vite se perdre. Là, les automatismes sont revenus, tout est rentré dans l'ordre. On est prêt à aller affronter Oyonnax qui possède l'une des meilleures mêlées du Top 14.

Dépanner de cette manière, ce sont des choses que l'on accepte plus facilement quand la fin de carrière approche ?

J'ai alterné les deux postes tout au long de ma carrière et ça m'a servi, notamment au niveau de la sélection. En club, sur certains matchs, ça m'a peut-être pénalisé. Mais j'ai toujours gardé cette polyvalence depuis très jeune. Pour moi, le plus important, c'est de pouvoir jouer et aider l'équipe. Maintenant que je suis sur mes dernières années, je profite de chaque instant : l'essentiel est d'être sur le terrain.

Vous avez prolongé d'une saison avec l'Union Bordeaux-Bègles. Qu'est ce qui a dicté ce choix de poursuivre ?

J'aime énormément ce que je fais et ici, je me sens bien. J'avais envie de continuer. Pour moi, c'est important de faire une longue carrière dans la régularité pour essayer de marquer les esprits et laisser une trace dans le rugby. Et puis on est des privilégiés, on joue tous les week-ends devant beaucoup de monde, on est massé, soigné, on n'a qu'à penser au rugby. Tant que ça peut durer…

L'après-rugby vous fait-il peur ?

Non. Dès que j'ai commencé ma carrière, j'ai toujours voulu aller chercher mes limites, physiques ou mentales. Là, c'est pareil : j'ai envie de voir jusqu'où je peux aller et n'avoir aucun regret. Le jour où j'arrêterai, je pourrai simplement passer à autre chose.

Après un début de saison solide, on a senti la mêlée de l'UBB marquer le pas lors des derniers matchs. C'est aussi votre ressenti ?

On a eu des difficultés au Stade Français mais on s'est repris contre Toulouse… Il faut chercher la constance. Parfois, on a du mal. Ce n'est pas dû au relâchement mais parce qu'en face, il y a du très lourd.

À Oyonnax, l'UBB va entamer une série de matchs qui pourrait être décisive pour la 6e place. Comment l'abordez-vous ?

La défaite contre Toulouse nous a repositionnés dans le milieu du tableau. Maintenant, c'est une question de mental : il ne faut rien lâcher. Parfois, quand on est dans le dur, on craque un peu. À domicile, c'est facile car on est poussé par le public mais à l'extérieur… J'espère qu'on pourra franchir ce cap. Si on veut viser plus haut, il le faut. Là, on rentre dans le dur.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  patrick le Dim 14 Sep 2014 - 8:49

SO :

Poux n’a pas bougé

nicolas le gardien
Épanoui à l’UBB, le pilier, qui décidera dans les prochains mois s’il poursuit ou non sa carrière, brille par sa constance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jean-Baptiste Poux titulaire à droite, quatre ans après. © Photo l. T.

Quand ils ont vu leur mêlée tanguer ces derniers temps, quelques supporteurs toulousains n'ont pas pu s'empêcher de se demander ce qu'il faisait sous un autre maillot. Ils le regretteront peut-être même encore un peu plus, cet après-midi, en voyant leur protégé durant onze ans pousser à… droite face à Montpellier, lui le gaucher, comme à ses plus belles heures de première ligne à tout faire chez les Rouge et Noir.

À son arrivée à l'Union Bordeaux-Bègles, son manager Raphaël Ibanez lui avait dit vouloir le fixer. Les circonstances de ce début de saison (blessures de Sa et Gomez Kodela) ont changé la donne et après deux entrées au poste, Jean-Baptiste Poux va enfiler au coup d'envoi un numéro 3 pour la première fois depuis… quatre ans (1). « Il a fallu se réadapter car même aux entraînements, je n'y jouais plus, glisse l'intéressé. Mais maintenant, j'ai retrouvé des repères, et ça ne me pose pas de problèmes. » Raphaël Ibanez résume : « il a mis une mêlée et demi et c'était parti… »

« Jean-Baptiste, il sait faire »

En treize mois, l'international est devenu l'« assurance tout risque » de la mêlée girondine. D'entrée pour stabiliser, en joker pour gagner, enchaînant les matchs de Top 14 (25) sans bouger. On ne va pas le cacher : à une minute près - celle de la liste des 74 où il ne figure pas -, on avait prévu de lui parler de l'équipe de France, après trois Coupes du Monde où les sélectionneurs l'avaient rappelé durant la saison précédente. « Quand on voit le Four-Nations, il faudrait qu'il se réadapte à la vitesse, à l'intensité, nuançait la veille Ibanez, ancien coéquipier en Bleu. Après, pour le reste, il sait faire. Sur un rendez-vous… » L'intéressé, lui, est resté sur le même pied depuis son débarquement à Moga : « je suis trop vieux ».

À 35 ans - il va les fêter le 26 septembre -, d'autres Tricolores ont joué un rendez-vous planétaire. Mais le Biterrois « ne se pose plus 36 000 questions. » « J'envoie mes dernières cartouches, je profite de chaque instant. Des affiches comme celle contre Montpellier, je n'en connaîtrai plus des tas. » Parce que, en fin de contrat, il n'a pas décidé encore si sa quatorzième saison dans l'élite sera la dernière ou non. Parce qu'il « s'est posé beaucoup de questions » à l'intersaison. Victime d'une blessure à l'épaule début avril à Oyonnax, marquant le début de la glissade de l'UBB dans la course à la 6e place (une coïncidence, vraiment ?), il est resté jusqu'à début juillet sous la menace d'une intervention chirurgicale ou de séquelles.

« Une opération, c'était reprendre dans quatre mois de plus. Si c'est ma dernière année… » glisse le pilier, qui s'est adonné à une rééducation quotidienne pendant les vacances, profitant notamment de la structure d'une équipe… d'Oslo. La Norvège, pays de son épouse, là où le couple a prévu de s'installer ensuite et où il a commencé à préparer sa reconversion dans l'import de vin.

« On va voir comment la saison va se dérouler. Mentalement ça va,, mais, à mon âge, c'est difficile de faire des plans. Mais si j'ai envie de continuer, je le ferai, ici ou ailleurs. » « On n'en a pas encore discuté, avance Ibanez. Mais il est précieux pour nous. »

« J'essaie de sensibiliser »

L'épaule est guérie, le goût d'inachevé de la saison passée « derrière », et « Brad » - (re) devenu « Jean-Ba » - apporte sa sérénité et son vécu. Vrai discret mais faux taiseux ; papa d'une petite fille, mais aussi de deux colosses, espoirs français en pilier gauche : Jefferson Poirot (21 ans) et Sébastien Taofifenua (22 ans), qui parlent de leur aîné sans qu'on leur pose la question. Ça veut tout dire. « Ils feront la même chose à mon âge, répond-il. Je ne force personne : c'est de l'échange. Je leur donne mon avis quand ils me consultent, comme je prends le leur aussi. J'ai le recul de ma carrière sur certaines choses, mais ça évolue et je n'ai pas la science infuse non plus. »

Après six ans sans le croiser, Raphaël Ibanez souligne avoir « retrouvé un Jean-Baptiste plus ouvert, plus joueur, plus à l'aise que celui que je connaissais en équipe de France. Il fallait aller le chercher dans la préparation, il donnait le sentiment de chercher sa place. Aujourd'hui, il vient naturellement. Il s'est installé dans ce lien avec les autres, y prend du plaisir et je ne m'y attendais pas forcément. »

« En équipe de France, j'ai souvent été de passage et j'étais plus à l'aise dans les préparations Coupe du Monde, proches de l' ambiance club, répond le pilier. Mais à Toulouse, j'étais aussi épanoui qu'ici. J'ai peut-être juste une approche différente. J'ai plus de recul sur le fonctionnement, je parle quand ça ne va pas mais je ne suis pas entraîneur non plus. J'essaie juste de passer des messages, au quotidien, sans prendre la tête. Sensibiliser le noyau de joueurs en train de se former entre 22 et 26 ans. Pour grandir, il faut que ça vienne de l'intérieur. »

(1) Le 4 novembre 2010 à Bourgoin.


Bruce a contribué a former nos arrières, JB le fait pour nos pilars. Rien de plus normal ... mais le normal n'est pas toujours si fréquent. Merci Monsieur Poux.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20032
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Pat le Mer 19 Fév 2014 - 19:32

Cool a écrit:
Pat a écrit:

Merci Cool, tu viens d'écrire ce que je pensais... je n'ai donc pas besoin de l'écrire, à croire que tu as lu mes pensées !  :chambreur: 

Absolument et là, à l'instant je voie que tu as envie de me payer un demi à la prochaine mi-temps.... Ca marche  Laughing

Tiens... d'un coup ta lecture se brouille  rire

Sinon avec plaisir  Jean-Baptiste Poux 543464 
Pat
Pat
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10405
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépendait d'un Gascon ... à béret béarnais !

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Cool le Mer 19 Fév 2014 - 19:02

Pat a écrit:

Merci Cool, tu viens d'écrire ce que je pensais... je n'ai donc pas besoin de l'écrire, à croire que tu as lu mes pensées !  :chambreur: 

Absolument et là, à l'instant je voie que tu as envie de me payer un demi à la prochaine mi-temps.... Ca marche  Laughing
Cool
Cool
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 638
Localisation : merignac
Date d'inscription : 28/01/2008
Humeur : Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent...
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Pat le Mer 19 Fév 2014 - 12:24

Cool a écrit:Il faut reconnaître que la pioche a été belle. Cela montre que notre staff a un jugement vraiment pointu et que l'ambiance générale permet aussi de considérer que l'équipe n'est pas la somme arbitraire de talents évalués par un salaire plus ou moins justifiés mais doit s'appuyer sur un truc qui ne s'achète pas et qui est lié au plaisir. On n'est pas le RM92 et j'en suis plus qu'heureux. Les joueurs connaissent plusieurs clubs dans leur carrière et c'est plutôt bien si au fur et à mesure ils donnent et apportent plus qu'une performance individuelle. Dans le cas présent Toulouse doit se dire qu'ils auraient peut-être du garder JB, mais son rayonnement n'aurait peut être pas été le même car la considération envers le joueur n'est peut être pas du même acabit. Bravo et merci à l'UBB de trouver cet équilibre.  Jean-Baptiste Poux 548764 

Merci Cool, tu viens d'écrire ce que je pensais... je n'ai donc pas besoin de l'écrire, à croire que tu as lu mes pensées !  :chambreur: 
Pat
Pat
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 10405
Localisation : VO
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ça dépendait d'un Gascon ... à béret béarnais !

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Cool le Mer 19 Fév 2014 - 11:52

Il faut reconnaître que la pioche a été belle. Cela montre que notre staff a un jugement vraiment pointu et que l'ambiance générale permet aussi de considérer que l'équipe n'est pas la somme arbitraire de talents évalués par un salaire plus ou moins justifiés mais doit s'appuyer sur un truc qui ne s'achète pas et qui est lié au plaisir. On n'est pas le RM92 et j'en suis plus qu'heureux. Les joueurs connaissent plusieurs clubs dans leur carrière et c'est plutôt bien si au fur et à mesure ils donnent et apportent plus qu'une performance individuelle. Dans le cas présent Toulouse doit se dire qu'ils auraient peut-être du garder JB, mais son rayonnement n'aurait peut être pas été le même car la considération envers le joueur n'est peut être pas du même acabit. Bravo et merci à l'UBB de trouver cet équilibre.  Jean-Baptiste Poux 548764 
Cool
Cool
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 638
Localisation : merignac
Date d'inscription : 28/01/2008
Humeur : Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent...
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Flow le Mer 19 Fév 2014 - 6:32

On avant confiance en ce joueur et on a bien fait. On sent un vrai leader en première ligne. N'importe qui ne joue pas titulaire une finale de Coupe du Monde.
Flow
Flow
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 632
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 29/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Baptiste Poux Empty Re: Jean-Baptiste Poux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum