AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le lampadaire trépied Loft LAHTI noir
Voir le deal
53.99 €

Préparation de la saison 2020-2021

Page 23 sur 26 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26  Suivant

Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Dim 30 Aoû 2020 - 19:19

https://www.sudouest.fr/2020/08/29/le-rugby-face-au-scenario-du-pire-7789185-10142.php

Coronavirus : le Top 14 face au scénario du pire

Par Denys Kappès-Grangé

C’était leur plus grande crainte : les clubs ne vont pas pouvoir remplir leurs stades. Exemples à l’UBB, qui rassemble le plus de public, et au Stade Rochelais, qui recense le plus d’abonnés

Jusque-là, ce n’était qu’une (sombre) hypothèse parmi d’autres. Une histoire à faire peur à n’importe quel président de Top 14 mais qui, en dépit des alertes lancées par la LNR auprès des pouvoirs publics, restait reléguée au rang de menace improbable. Ce que raconte ce scénario du pire, c’est le récit d’une saison sans spectateur. Et cela alors que la billetterie et les partenariats représentent 60 % des revenus des clubs. Or ce spectre, effrayant pour les équilibres économiques du rugby professionnel, a pris forme. Emmanuel Eschalier, directeur général de la Ligue, ne se réjouit pas d’avoir sonné l’alarme à raison : « La réalité de la jauge partielle est face à nous. »
Aux premiers jours de l’été, le reflux de la pandémie de Covid-19 avait encouragé les présidents à l’optimisme.

« En juin, au vu de la situation sanitaire, on pensait repartir avec des jauges pleines », reconnaît Vincent Merling, président du Stade Rochelais. Mais depuis un mois, leur degré de nervosité est indexé sur la courbe des cas de Coronavirus. Le Rochelais le déplore : « Les clubs sont contraints de s’adapter dans l’urgence. »

Pessimisme


Et leurs présidents sont suspendus aux décisions des autorités… Le 11 août, la limitation à 5 000 spectateurs dans les enceintes a été prolongée jusqu’au 30 octobre. Mercredi dernier, le Premier ministre Jean Castex a ajouté qu’aucune demande dérogation préfectorale ne serait accordée en zone rouge. Et que les huis clos pourraient même être dégainés. Premiers concernés, l’Union Bordeaux-Bègles, Lyon, Montpellier, du Stade Français et le Racing….
« C’est une catastrophe ! » Laurent Marti a souvent utilisé cette formule ces derniers mois. Mais cette fois, le président de l’Union Bordeaux-Bègles, qui avait transmis une demande de dérogation pour accueillir entre 12 et 15 000 spectateurs à Chaban-Delmas (34 000 places), fait face à une situation bien concrète. Avec la première affluence d’Europe – plus de 24 000 spectateurs en moyenne la saison dernière –, son club est l’un des plus exposés.

« Une limitation à 5 000, ça équivaut à 300 000 euros de pertes par match, liste le président de l’UBB. Pour le quart de finale qu’on doit jouer contre Edimbourg en Challenge Cup, c’est une perte de 500 à 600 000 euros ! »

Le vertige des chiffres à l’UBB

Le vide donne le vertige à un club qui a monté un budget prévisionnel de 23 M€ (contre 26,3 M€ la saison précédente)… Malgré tout, avec la prolongation des aides de l’État, l’UBB pense s’en sortir : « À 5 000, on peut rentrer nos partenaires qui représentent 50 % de nos ressources, et une grande partie de nos abonnés (5 000 environ). » Dans le cas d’un huis clos, l’affaire serait par contre insoluble poursuit Laurent Marti : « On perd toutes les recettes stade et 85 % de nos partenaires : on arriverait peut-être à sauver les 15 % qui ont une visibilité TV. Mais ça représenterait près d’1 million d’euros de perte. On serait dans une situation de dépôt de bilan. »
L’expression n’est pas utilisée à la légère par ce chef d’entreprise. Tout en insistant sur les retombées générées par le Top 14 sur l’agglomération bordelaise, il se défend d’ailleurs de tout cynisme : « Chaque match à Chaban, c’est 400 personnes qui travaillent : jouer là-bas impose des frais d’organisation importants. Si je poussais la logique jusqu’au bout, je pourrais d’ailleurs dire que je vais jouer à Moga (6 000 places), à Bègles, ça nous reviendrait moins cher. Mais je ne le fais pas. »

La quadrature du cercle rochelais

Dans une Charente-Maritime toujours classée en zone verte, Vincent Merling n’est pas confronté à la menace du huis clos. Le président du Stade Rochelais espère d’ailleurs toujours obtenir une dérogation (une demande pour 12 000 a été déposée) pour la réception de Toulon samedi à Marcel-Deflande (16 000 places). Mais il n’est pas épargné par les sueurs froides :

« J’aime être stratège. Mais là, c’est terriblement anxiogène : on n’a aucune capacité à se projeter. »


La lecture des projections des pertes financières en fonction des scénarios n’est de toute façon pas de nature à la rassurer. Une limitation à 5 000 spectateurs à Marcel-Delfandre, c’est un manque à gagner de 300 000 euros en Top 14. Et un huis-clos, c’est près de 800 000 euros en moins.
Le cas rochelais est lui aussi symptomatique. Ses 13 000 abonnés et partenaires – record en la matière – alimentent son budget à hauteur de 70 %. C’est une manne – selon les études de la LNR un abonné dépense en moyenne 60 euros par matchs – mais le club va tout de même être contraint à des choix difficiles en privilégiant les prestations les plus « rentables ».

« On est dans un contexte où ce qui faisait notre force devient notre faiblesse, déplore Vincent Merling. On a 600 partenaires, mais on ne va pas pouvoir tous les accueillir (NDLR, certaines prestations assurent des packages de places). »

L’impact sur le budget prévisionnel est inéluctable. Le Stade Rochelais l’a d’ailleurs déjà anticipé, conformément aux préconisations de la DNACG, en dégradant ses prévisions de 15 %. Mais il n’évitera pas les pertes. « On a établi un budget de 25,5 M€ (NDLR, contre 29M€ la saison dernière), mais on sait déjà qu’on aura un décalage d’environ 1 M€. » Vincent Merling en est réduit à croiser les doigts pour que ce ne soit pas pire : « Sans aide de l’État, on ne pourra pas tenir nos comptes. »

Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Date d'inscription : 11/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  gael33 le Dim 30 Aoû 2020 - 19:35

patrick a écrit:Même si les touristes n'explique pas tout, la période estivale et tout ce qui va avec en Gironde (concentration aux abords des plages, fréquentation des terrasses des bars, des restaurants, les 3km de quais à Bordeaux, le beau temps et ses jupes à fleurs et chemises ouvertes, etc.) n'ont surement pas beaucoup aidé à modérer la contamination. Les vacances se finissent, le vent du nord est arrivé, les mesures barrière sont rappelées et durcies ... mécaniquement, les chiffres pourraient rapidement s'améliorer.

[mode Radis On] Mais d'ici la décision du Prefet pour le premier matchs à Chaban, j'avoue ne pas trop y croire Embarassed
[mode Radis Off] Si les 5000 spectateurs sont sérieux contre Brive et que la tendance épidémiologique est positive, on peut tout espérer pour la CE Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 548764

Je te trouve bien optimiste
Le virus est en progression exponentielle et on est encore en août, que va-t-il se passer en novembre sous la pluie et le froid ?
Le seul truc qui modère légèrement mon pessimisme, c’est que les admissions en réanimation et décès sont assez stables.
Peut-être que le virus est maintenant moins dangereux mais aucune étude ne semble le prouver formellement.
Si par contre, cela se confirmait, notre regard sur cette maladie changerait et nous pourrions envisager vivre « normalement » avec ce virus comme nous l’avons toujours fait avec la grippe.
gael33
gael33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 306
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 07/06/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Dim 30 Aoû 2020 - 19:38

gael33 a écrit:
patrick a écrit:Même si les touristes n'explique pas tout, la période estivale et tout ce qui va avec en Gironde (concentration aux abords des plages, fréquentation des terrasses des bars, des restaurants, les 3km de quais à Bordeaux, le beau temps et ses jupes à fleurs et chemises ouvertes, etc.) n'ont surement pas beaucoup aidé à modérer la contamination. Les vacances se finissent, le vent du nord est arrivé, les mesures barrière sont rappelées et durcies ... mécaniquement, les chiffres pourraient rapidement s'améliorer.

[mode Radis On] Mais d'ici la décision du Prefet pour le premier matchs à Chaban, j'avoue ne pas trop y croire Embarassed
[mode Radis Off] Si les 5000 spectateurs sont sérieux contre Brive et que la tendance épidémiologique est positive, on peut tout espérer pour la CE Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 548764

Je te trouve bien optimiste
Le virus est en progression exponentielle et on est encore en août, que va-t-il se passer en novembre sous la pluie et le froid ?
Le seul truc qui modère légèrement mon pessimisme, c’est que les admissions en réanimation et décès sont assez stables.
Peut-être que le virus est maintenant moins dangereux mais aucune étude ne semble le prouver formellement.
Si par contre, cela se confirmait, notre regard sur cette maladie changerait et nous pourrions envisager vivre « normalement » avec ce virus comme nous l’avons toujours fait avec la grippe.

Un des arguments avancé pour expliquer le faible nombre de cas graves, c'est que les contaminations touchent essentiellement un public jeune, pour l'instant...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  krahknardz le Dim 30 Aoû 2020 - 21:24

gael33 a écrit:
Le seul truc qui modère légèrement mon pessimisme, c’est que les admissions en réanimation et décès sont assez stables.
Peut-être que le virus est maintenant moins dangereux mais aucune étude ne semble le prouver formellement.

L'hypothèse du virus moins dangereux n'est en effet supportée par aucun fait concret. Le nombre limité d'hospitalisations APPARENT est très certainement dû à une simple erreur de comparaison. En effet on compare les contaminations actuelles avec celles du printemps, ce qui est un non- sens complet. En effet à l'époque on ne testait que les cas symptomatiques hospitalisés. Il n'y a pas encore d'études fiables mais on peut aisément estimer qu'on ne diagnostiquait qu'entre 5 et 10% du nombre RÉEL de cas. Donc on parlait sans doute de plusieurs dizaines de milliers de contagion journalières.

Fort heureusement, le nombre de contaminations actuellement est bien inférieur. Mais si les gens commencent à croire que c'est fini et que le virus n'est plus dangereux, ça peut partir en vrille très vite
krahknardz
krahknardz
Team
Team

Nombre de messages : 4433
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  kaze33 le Dim 30 Aoû 2020 - 22:06

Je vois pas comment on pourra mener à son terme ce niveau championnat avec la règle du report.

Après un rapide décompte, d'ici fin juin 2021 il y aurait 13 dates disponibles.  
Sachant que si on "passe" Edimbourg, on aura plus que 12 dates et si on va en finale plus que 11 avec déjà le report de notre match prévu à Pau.

Donc sur ces 11 matchs restant, on peut retirer à minima 6 matchs de coupe d'Europe pour l'édition 2020-2021. Ce qui laisserait 5 dates à condition de pas sortir des poules... Et je vous parle pas s'il y a plus de matchs de poule...

Donc un report du match contre le SF et un UBB qui passe Edimbourg et va en finale, ne nous laisserait 4 dates disponibles à condition de se faire sortir de poules en Champions Cup.

Donc peu de dates disponibles et surtout des joueurs sans vacances pendant 8 mois ce qui n'est pas possible l également ... Scénario peu crédible... Donc seul moyen, jouer 2 matchs par semaine à un moment... Chose qui a toujours été refusée pour préserver physiquement les joueurs.

Le report c'est la quadrature du cercle ou risquer l'intégrité des joueurs avec une réduction des plages de récupération et de possibles matchs en semaine pour préserver l'intégrité physique des joueurs.

Le forfait, accompagné d'une neutralisation des descentes à la rigueur (top 16 en 2021/2022), semble clairement une solution largement plus viable.

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
kaze33
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4567
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  léopold le Lun 31 Aoû 2020 - 7:43

Le coeur du problème c'est l'incapacité à remplir les stades,avec des dêpots de bilan si la situation ne se détend pas,le problème ne sera plus de reporter des matchs ou de rétrograder des clubs.
léopold
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7558
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Switch le Lun 31 Aoû 2020 - 8:15

https://rugby-scapulaire.com/breves/99590-lubb-favori-du-championnat-pour-les-entraineurs-de-top-14

Dans son édition du jour, le Midi Olympique a interrogé 11 des 14 entraîneurs de Top 14 (Toulouse, Toulon et Lyon n’ont pas voulu répondre) sur leur favori pour le titre de champion à l’issue de la saison. Notre club, qui a terminé en tête la saison dernière, avant l’interruption due au Covid-19, est placée comme favori par la plupart des managers.


_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5147
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  le radis le Lun 31 Aoû 2020 - 8:40

krahknardz a écrit:
gael33 a écrit:
Le seul truc qui modère légèrement mon pessimisme, c’est que les admissions en réanimation et décès sont assez stables.
Peut-être que le virus est maintenant moins dangereux mais aucune étude ne semble le prouver formellement.

L'hypothèse du virus moins dangereux n'est  en effet supportée par aucun fait concret. Le nombre limité d'hospitalisations APPARENT est très  certainement dû à une simple erreur de comparaison. En effet on compare les contaminations actuelles avec celles du printemps, ce qui est un non- sens complet. En effet à l'époque on ne testait que les cas symptomatiques hospitalisés. Il n'y a pas encore d'études fiables mais on peut aisément estimer qu'on ne diagnostiquait qu'entre 5 et 10% du nombre RÉEL  de cas. Donc on parlait sans doute de plusieurs dizaines de milliers de contagion journalières.

Fort heureusement, le nombre de contaminations actuellement est bien inférieur.  Mais si les gens commencent à croire que c'est fini et que le virus n'est plus dangereux, ça peut partir en vrille très vite

C'est tout à fait ça; on y ajoute que les personnes dites à risques (âgées, cardiaques et en fort surpoids)  se prémunissent réellement, on tombe sur une circulation faible et donc des admissions faibles.
40% des cas positifs en moyenne en Gironde concernent les 20/29 ans. Jeudi dernier, le département représentait près de 8% des cas positifs de la France métropolitaine.
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6843
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Switch le Lun 31 Aoû 2020 - 10:47

J'entends de plus en plus dire partout que le risque de contamination en espace ouvert est faible, voire très faible. Ce qui ne fait qu'accroître mon agacement de voir les stades limités à 5.000 places quand on pousse les gens à aller au cinéma et au théâtre.

Concernant l'épidémie, je rejoins pour le coup Marti sur un point : si ce virus s'installe durablement, qu'allons-nous faire ? Allons-nous vivre les 10 prochaines années confinés ou quasi-confinés, en interdisant au gens d'aller au stade, en obligeant au port du masque H24, en imposant des limitations et des distances de sécurité...etc ? Il faudra bien apprendre à vivre avec ce virus.
A trop enrober les gens dans du coton, à trop tomber dans le principe de précaution, on aura l'effet inverse. Mais personne en haut-lieu ne semble avoir suffisamment de vision et de réflexion pour le comprendre.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5147
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  densnewzealand le Lun 31 Aoû 2020 - 10:55

Switch a écrit:J'entends de plus en plus dire partout que le risque de contamination en espace ouvert est faible, voire très faible. Ce qui ne fait qu'accroître mon agacement de voir les stades limités à 5.000 places quand on pousse les gens à aller au cinéma et au théâtre.

Concernant l'épidémie, je rejoins pour le coup Marti sur un point : si ce virus s'installe durablement, qu'allons-nous faire ? Allons-nous vivre les 10 prochaines années confinés ou quasi-confinés, en interdisant au gens d'aller au stade, en obligeant au port du masque H24, en imposant des limitations et des distances de sécurité...etc ? Il faudra bien apprendre à vivre avec ce virus.
A trop enrober les gens dans du coton, à trop tomber dans le principe de précaution, on aura l'effet inverse. Mais personne en haut-lieu ne semble avoir suffisamment de vision et de réflexion pour le comprendre.

D'accord avec toi, j'en ai marre du risque zéro, je nuance bien sur, sinon on va tous crever , le soucis c'est nos gouvernants de tous bords, formatés , incapables de s'adapter et une population latine, et oui on est pas des Allemands comme dirait Chicandier rire rire . Mais je vois que les traitements progressent , les mises en oxygenations moins invasives, bref , on va y arriver. Mais laissez le privé respirer et occupez vous de faire arriver les trains.
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 592
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  le radis le Lun 31 Aoû 2020 - 11:19

https://dicodusport.fr/blog/salary-cap-stade-francais-verse-300000-euros-apres-decouverte-irregulatites/

Et en plus ça contourne le SC. Bravo à ce club qui non seulement par sa légèreté joue avec la santé de ses joueurs mais aussi se permet de ne pas respecter le SC; mais comme le propriétaire est un milliardaire qui donne près de 20M/ an, 300 000 € de + ou de -...
La vie est belle au SF : les règles c'est pour les autres.
le radis
le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6843
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  patrick le Lun 31 Aoû 2020 - 11:23

le radis a écrit:https://dicodusport.fr/blog/salary-cap-stade-francais-verse-300000-euros-apres-decouverte-irregulatites/

Et en plus ça contourne le SC. Bravo à ce club qui non seulement par sa légèreté joue avec la santé de ses joueurs mais aussi se permet de ne pas respecter le SC; mais comme le propriétaire est un milliardaire qui donne près de 20M/ an, 300 000 € de + ou de -...
La vie est belle au SF : les règles c'est pour les autres.

Dépasser le SC et avoir de tels résultats sportifs. Ils sont vraiment très forts au SF Rolling Eyes

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 19885
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Switch le Lun 31 Aoû 2020 - 11:23

C'est clair que le comportement des gens n'aide pas. Quand je vois des personnes dites "à risque" (agées, par exemple) se balader sans masque, c'est pénible car on prend notamment toutes ces précautions pour protéger en priorité ces gens là.
Le français est râleur, et surtout pas à une contradiction prêt. Il râle parce qu'on lui demande de porter le masque/respecter des distances/ferme ou limite ses lieux favoris, mais il râle aussi parce que l'Etat ne fait (selon lui) pas suffisamment contre cette crise.

J'en viens à penser comme les suédois : on vise l'immunité de groupe, on laisse les gens faire ce qu'ils veulent, mais qu'après on ne vienne pas se plaindre si mamie est en réa ou si papa est malade. Sans parler de soi.
De plus, ne serait-il pas pertinent de laisser les gens vaquer à leurs occupations et leurs loisirs, d'encourager au contraire à relancer les économies (restaurants, bars, magasins, stades, loisirs...etc) pour ensuite récupérer une partie de ces ressources financières par différents biais (type TVA) et les réinvestir dans le système médical afin de gérer mieux la crise ? Je pense à des embauches supplémentaires, à du matériel supplémentaire...etc. Je pose la question peut-être naïvement, mais je m'interroge sur la nécessité de trouver une alternative au contexte actuel qui ne pourra de toutes façons pas perdurer des années.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5147
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Switch le Lun 31 Aoû 2020 - 11:52

https://www.midi-olympique.fr/2020/08/29/pronostics-des-entraineurs-le-club-des-cinq-9040091.php

Plus légèremment Rolling Eyes

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5147
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 11:53

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Captu684
Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Captu685


Dernière édition par Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 11:57, édité 2 fois

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 11:54

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Capt1149
Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Capt1148
Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Capt1147

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 11:54

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Captu683
Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Capt1150
Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Captu682

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 11:55

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Capt1151

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  léopold le Lun 31 Aoû 2020 - 12:04

Ne sois pas trop inquiêt pour les "vieux",ils se protégent eux même,portant le masque dés le premier jour en dehors de leur domicile et surtout dans les lieux publics, évitant les réunions de famille, les repas  en groupe et au restaurant.
A part ceux qui vivent dans une HEPAD, ceux qui vivent nombreux dans un appart de tour HLM, les autres ne sont pas malheureux, moyennant quelques précautions on vit bien.
Moi ce qui me chagrine, c'est tout ces jeunes "cons", les raves,les soirées sans retenue, ces bars ou restaurants du bassin qui ont pris la reléve des boites,bref ces représentant de cette civilisation de "jouisseur" qui ne vois que leur trou de balle,qui attendent tout de la collectivité évoquant sans arrêt leur droit sans parler de leur devoir.
Je fais parti d'une génération dont beaucoup ont passé les plus belles années de leur vie à droper le djebel,revenant pour certain entre 4 planches, étudiant déchargeant les camions la nuit aux halles pour payer leurs études,se jetant à corps perdu dans leur vie professionnelle à 50h/W pour s'établir et faire vivre leur famille.Bien sur tout cela est heureusement dépassé,mais on ne peut pas pousser la barre trop loin, partir au lof et faire couler le navire.
léopold
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7558
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 12:47

https://www.sudouest.fr/2020/08/31/top-14-la-reprise-est-vitale-pour-la-survie-du-rugby-pro-lance-paul-goze-7791631-10618.php

Top 14 : la reprise est "vitale pour la survie du rugby pro", lance Paul Goze

"Pour le rugby professionnel, il n’y a pas le choix. Il faut que nous rejouions rapidement" assure le président de la LNR.

La reprise du Top 14, programmée vendredi après six mois sans compétition liés à la pandémie de nouveau coronavirus, est "vitale pour la survie du rugby professionnel", a déclaré lundi le président de la Ligue nationale de rugby Paul Goze. "Ce sera d’une façon différente mais il faut que nous reprenions (…) Pour le rugby professionnel, il n’y a pas le choix. Il faut que nous rejouions rapidement, dès le week-end prochain bien évidemment", a insisté le patron de la LNR lors d’une conférence de rentrée organisée quatre jours avant la reprise.

"Il faut apprendre à vivre avec cette situation"


La Top 14, dont la saison 2019–2020 avait été annulée sans titre ni relégation du fait du contexte sanitaire, doit reprendre ses droits vendredi avec deux rencontres de l’exercice 2020–2021, Stade Français – Bordeaux-Bègles et Montpellier – Pau. Mais reprendre, "cela ne veut pas dire prend des risques, ni pour les joueurs, ni les arbitres, ni l’encadrement", a souligné Paul Goze, en rappelant que la Ligue a mis en place un protocole strict.

Trois cas de contamination au Covid-19 détectés dans un même club de Top 14 à trois jours d’un match entraîneront ainsi le report d’un match selon ce protocole. "On se dit qu’après ces six mois d’interruption de très belles choses vont se profiler devant nous (…) On va jouer malgré l’épidémie, d’une manière un peu différente. Il faut apprendre à vivre avec cette situation", a ajouté le président de la LNR, qui avait fait part de ses inquiétudes ces derniers jours concernant le maintien de la jauge à 5.000 personnes dans les stades.

"Nos clubs sont en péril", avait-il déploré dans une entretien à l’AFP. Selon les calculs de la LNR, les trente clubs professionnels français pourraient perdre entre 30 et 35 millions d’euros pendant les deux premiers mois du championnat avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  grospaquet31 le Lun 31 Aoû 2020 - 13:24

krahknardz a écrit:
gael33 a écrit:
Le seul truc qui modère légèrement mon pessimisme, c’est que les admissions en réanimation et décès sont assez stables.
Peut-être que le virus est maintenant moins dangereux mais aucune étude ne semble le prouver formellement.

L'hypothèse du virus moins dangereux n'est  en effet supportée par aucun fait concret. Le nombre limité d'hospitalisations APPARENT est très  certainement dû à une simple erreur de comparaison. En effet on compare les contaminations actuelles avec celles du printemps, ce qui est un non- sens complet. En effet à l'époque on ne testait que les cas symptomatiques hospitalisés. Il n'y a pas encore d'études fiables mais on peut aisément estimer qu'on ne diagnostiquait qu'entre 5 et 10% du nombre RÉEL  de cas. Donc on parlait sans doute de plusieurs dizaines de milliers de contagion journalières.

Fort heureusement, le nombre de contaminations actuellement est bien inférieur.  Mais si les gens commencent à croire que c'est fini et que le virus n'est plus dangereux, ça peut partir en vrille très vite
Le virus c’est comme la merde, quand on la (le) cherche, on la (le) trouve.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3133
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Switch le Lun 31 Aoû 2020 - 13:44

léopold a écrit:Ne sois pas trop inquiêt pour les "vieux",ils se protégent eux même,portant le masque dés le premier jour en dehors de leur domicile et surtout dans les lieux publics, évitant les réunions de famille, les repas  en groupe et au restaurant.
A part ceux qui vivent dans une HEPAD, ceux qui vivent nombreux dans un appart de tour HLM, les autres ne sont pas malheureux, moyennant quelques précautions on vit bien.
Moi ce qui me chagrine, c'est tout ces jeunes "cons", les raves,les soirées sans retenue, ces bars ou restaurants du bassin qui ont pris la reléve des boites,bref ces représentant de cette civilisation de "jouisseur" qui ne vois que leur trou de balle,qui attendent tout de la collectivité évoquant sans arrêt leur droit sans parler de leur devoir.
Je fais parti d'une génération dont beaucoup ont passé les plus belles années de leur vie à droper le djebel,revenant pour certain entre 4 planches, étudiant déchargeant les camions la nuit aux halles pour payer leurs études,se jetant à corps perdu dans leur vie professionnelle à 50h/W pour s'établir et faire vivre leur famille.Bien sur tout cela est heureusement dépassé,mais on ne peut pas pousser la barre trop loin, partir au lof et faire couler le navire.

Encore ce WE dans les artères commerçantes de Lyon, j'ai croisé des personnes sans masques de toutes tranches d'âge. Je dirai même que la catégorie la plus représentée était les 30-50 ans. Les + de 60 ans (et même + de 70/75 ans) l'étaient majoritairement mais pas systématiquement non plus, comme on pourrait l'attendre de "sages anciens". Le non-port (et surtout mal-port) du masque n'est pas l'apanage de la jeunesse, loin de là. Il touche tous les profils (jeunes et vieux, hommes et femmes, ouvriers et cadres sups...etc). J'ai passé une semaine en août sur le Bassin puis une autre sur la Côté d'Azur, et dans les lieux fréquentés (pour ne pas dire "festifs"), c'était loin d'être du exclusivement du 18-25 ans.

Quand à l'état des lieux sur la jeunesse actuelle, si tu penses qu'elle ne fait que faire la fête sans bosser ni faire le nécessaire pour vivre, peut-être faudrait-il nuancer ton propos et faire une petit mise à jour  Wink  La France regorge de jeunes qui bossent pour payer leurs études (devenues très chères pour beaucoup) et enchaînent journées de cours puis journée (ou nuit, ou WE) de taf. Une minorité cumule même deux boulots, notamment les parisiens pour payer des hébergements devenus hors de prix.
Des jeunes qui déchargent les camions la nuit, il y en a au moins autant qu'avant (dans le sens de "travailler"). Sauf à revenir de 50 ou 100 ans en arrière, le travail étudiant n'est pas plus cool aujourd'hui qu'il ne l'était avant. Bosser chez McDo ou Domino's Pizza comme un larbin de 18h à 00h, risquer son c** tous les soirs sur son vélo comme livreur Deliveroo ou Uber Eats, ou encore faire le planton à distribuer les journaux aux heures de pointes dans les transports, ce n'est pas vraiment la fête.
Quant aux jeunes actifs qui ne bosseraient pas ou peu, laissant cet honneur aux "anciens", si je prends l'exemple de mon couple nous cumulons près d'une centaine d'heures hebdo, à 24 et 30 ans. Comme beaucoup de jeunes actifs de mon entourage. Nous n'avons pas franchement à avoir honte de nos horaires ni à nous excuser d'être de jeunes bran*****.

Evidemment il y a des "jeunes" co** qui ont des comportements inadmissibles, irrespectueux et inconscients, mais de la même façon qu'il y a des adultes "responsables" de 40 ou 50 ans ou même des retraités qui en ont. Sauf qu'encore une fois, on cherche un bouc émissaire quand c'est l'ensemble de la population qui serait à blâmer, du moins tout ceux qui ont des attitudes dangereuses ou imprudentes.

Pour finir, il est maintenant démontré que les plus gros clusters n'ont pas pour origine les soirées de "jeunes" mais les cercles familiaux/amicaux d'une part, et le monde de l'entreprise d'autre part. C'est à dire des milieux plutôt fermés (dans le sens "espaces clos") et propices aux proximités physiques rapprochées et répétées. Deux typologies de foyers qui ne sont pas spécialement l'apanage des "jeunes".

De toutes façons, ce virus de merde est l'affaire de tous. Et ce n'est que si tout le monde joue le jeu qu'on s'en sortira. Espérons que les consciences évoluent et s'améliorent.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5147
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 14:00

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Paul-goze-president-de-la-lnr-il-y-a-un-peu-d-intox-en-debut-de-saison/1166590

Paul Goze (président de la LNR) : « Il y a un peu d'intox en début de saison »

Le président de la LNR Paul Goze est revenu lundi sur la polémique lancée par Laurent Marti (UBB) persuadé que le Stade de Français cherche à reporter son match contre les Bordelais, mais aussi sur la possibilité de sacrifier la Coupe d'Europe pour libérer des dates et compenser d'éventuels reports de matches.

Richard Escot

Lundi, c'était l'heure de la rentrée pour la Ligue nationale de rugby (LNR). À l'issue d'une visioconférence qui réunissait une centaine d'interlocuteurs, et en particulier trente joueurs représentant les clubs professionnels de Top 14 et de ProD2, nous avons interrogé le président de la LNR, Paul Goze, sur quelques sujets d'actualité à quatre jours de la reprise du Championnat.

« D'après les informations médicales et sanitaires dont vous disposez ce lundi, quel est le pourcentage de chance que les sept matches de la première journée soient tous disputés ?

On a un fort espoir que la plupart des rencontres puissent se disputer. Mais assurer que ce sera en totalité... Nous ne regardons pas seulement la première journée : nous englobons dans notre réflexion les deux premières car après ce bloc de match, il y aura deux week-ends de Coupe d'Europe (les phases finales de la saison 2019-2020). Concernant le Top 14, nous n'avons aucune certitude. Mais je sais que le maximum est fait dans les clubs pour que ces matches se jouent. C'est pour cela que nous avons élargi la plage du week-end, non pas seulement du vendredi au dimanche, mais jusqu'au mardi, s'il le faut, en dernière limite pour tenir autant que faire se peut l'ensemble des matches de la journée.

« Nous allons déjà faire un point dans cinq semaines. Nous aurons là une idée du nombre de matches éventuellement reportés »

S'il s'avère qu'il y a trop de matches reportés et qu'ils ne pourraient pas être joués, êtes-vous assuré du soutien financier du principal diffuseur, Canal + ?

J'ai du mal à vous donner une réponse sur les deux premières journées, alors imaginez-vous sur la saison entière... Les relations que nous avons avec Canal + sont excellentes mais disons que nos positions et le contenu de nos discussions dépendront de ce qu'aura été la saison. Nous allons déjà faire un point dans cinq semaines. Nous aurons là une idée du nombre de matches éventuellement reportés. Et si ce nombre est trop important, et afin que le championnat puisse se dérouler de façon fluide et arrive à son terme, nous envisagerons des solutions (ndlr, résultat nul ou match perdu). Tout cela influencera beaucoup le contenu des discussions possibles avec Canal +. Mais je vous le répète, nous ne nous projetons que sur les deux premières journées en espérant qu'il y ait le moins de problèmes possible. Et nous avancerons comme cela au fur et à mesure du déroulé de la saison, c'est-à-dire en effectuant des points réguliers avec Canal +.

Quelques présidents de Top 14 évoquent la possibilité que la Coupe d'Europe soit une variable d'ajustement, à savoir que la saison 2020-2021 ne soit pas disputée afin de libérer neuf dates qui pourraient être utilisées par le Top 14 en cas de matches reportés. Pensez-vous que ce soit envisageable ?

On a bien vu que des choses que l'on pensait absolument impossibles et inimaginables en temps normal sont advenues, comme par exemple arrêter le Championnat... Donc, à ce jour, compte tenu des événements inédits qui surgissent chaque semaine, rien n'est à exclure. Mais il n'a pas été envisagé, et il ne me semble pas que ce soit une bonne solution, de sacrifier la Coupe d'Europe pour le Top 14. Évidemment, notre Championnat est prioritaire mais il y a d'autres solutions à trouver avant d'éliminer la Coupe d'Europe d'un trait de plume. Sauf cas extrême que je n'ose envisager, ça ne me parait pas une solution, en tout cas pas pour faire disputer un nombre important de matches dans le cas où nous aurions de nombreux reports.

« C'est la Ligue qui prendra la décision de maintenir ou d'annuler les matches, décisions qui s'imposeront aux clubs »


Alors que l'heure est à la solidarité, comment avez-vous perçu les propos de Laurent Marti, laissant entendre que le Stade Français (fortement touché par le Covid-19) cherchait par tous les moyens à reporter le match d'ouverture du Championnat face à l'UBB ?

On peut imaginer qu'il y a de l'énervement et donc une certaine tension au moment de la reprise du Championnat, dans des conditions difficiles pour tout le monde. Bordeaux-Bègles a connu une saison dernière tronquée alors qu'il était dans une position relativement favorable. Et il faut saluer la façon dont s'est conduit l'UBB en fin de saison dernière, acceptant de façon chevaleresque la décision de la Ligue d'annuler la phase finale. Après, voilà, il y a un peu d'intox en début de saison (sourire). Chacun avance ses pions pour essayer de déstabiliser l'adversaire. De toute manière, in fine, c'est la Ligue qui prendra, dans les deux jours qui viennent, la décision de maintenir ou d'annuler les matches, décisions qui s'imposeront aux clubs, quelle que soit leur manière de voir le problème. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Switch le Lun 31 Aoû 2020 - 14:14

Quelques présidents de Top 14 évoquent la possibilité que la Coupe d'Europe soit une variable d'ajustement, à savoir que la saison 2020-2021 ne soit pas disputée afin de libérer neuf dates qui pourraient être utilisées par le Top 14 en cas de matches reportés. Pensez-vous que ce soit envisageable ?

On a bien vu que des choses que l'on pensait absolument impossibles et inimaginables en temps normal sont advenues, comme par exemple arrêter le Championnat... Donc, à ce jour, compte tenu des événements inédits qui surgissent chaque semaine, rien n'est à exclure. Mais il n'a pas été envisagé, et il ne me semble pas que ce soit une bonne solution, de sacrifier la Coupe d'Europe pour le Top 14. Évidemment, notre Championnat est prioritaire mais il y a d'autres solutions à trouver avant d'éliminer la Coupe d'Europe d'un trait de plume. Sauf cas extrême que je n'ose envisager, ça ne me parait pas une solution, en tout cas pas pour faire disputer un nombre important de matches dans le cas où nous aurions de nombreux reports.


Tiens tiens, ne serait-ce pas des présidents du sud de la France, au hasard de Toulouse et Montpellier ?  :siffle:

Alors que l'heure est à la solidarité, comment avez-vous perçu les propos de Laurent Marti, laissant entendre que le Stade Français (fortement touché par le Covid-19) cherchait par tous les moyens à reporter le match d'ouverture du Championnat face à l'UBB ?

On peut imaginer qu'il y a de l'énervement et donc une certaine tension au moment de la reprise du Championnat, dans des conditions difficiles pour tout le monde. Bordeaux-Bègles a connu une saison dernière tronquée alors qu'il était dans une position relativement favorable. Et il faut saluer la façon dont s'est conduit l'UBB en fin de saison dernière, acceptant de façon chevaleresque la décision de la Ligue d'annuler la phase finale. Après, voilà, il y a un peu d'intox en début de saison (sourire). Chacun avance ses pions pour essayer de déstabiliser l'adversaire. De toute manière, in fine, c'est la Ligue qui prendra, dans les deux jours qui viennent, la décision de maintenir ou d'annuler les matches, décisions qui s'imposeront aux clubs, quelle que soit leur manière de voir le problème. »

Ca veut bien dire ce que ca veut dire. On sait que certains pipotent royalement, mais bon, ne le disons pas trop (fort). Et plus que cà, faisons comme si nous n'avions rien vu ni entendu. Franchement, un président de ligue pro qui dit cà... Sans commentaire.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5147
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 14:24

Switch a écrit:
léopold a écrit:Ne sois pas trop inquiêt pour les "vieux",ils se protégent eux même,portant le masque dés le premier jour en dehors de leur domicile et surtout dans les lieux publics, évitant les réunions de famille, les repas  en groupe et au restaurant.
A part ceux qui vivent dans une HEPAD, ceux qui vivent nombreux dans un appart de tour HLM, les autres ne sont pas malheureux, moyennant quelques précautions on vit bien.
Moi ce qui me chagrine, c'est tout ces jeunes "cons", les raves,les soirées sans retenue, ces bars ou restaurants du bassin qui ont pris la reléve des boites,bref ces représentant de cette civilisation de "jouisseur" qui ne vois que leur trou de balle,qui attendent tout de la collectivité évoquant sans arrêt leur droit sans parler de leur devoir.
Je fais parti d'une génération dont beaucoup ont passé les plus belles années de leur vie à droper le djebel,revenant pour certain entre 4 planches, étudiant déchargeant les camions la nuit aux halles pour payer leurs études,se jetant à corps perdu dans leur vie professionnelle à 50h/W pour s'établir et faire vivre leur famille.Bien sur tout cela est heureusement dépassé,mais on ne peut pas pousser la barre trop loin, partir au lof et faire couler le navire.

Encore ce WE dans les artères commerçantes de Lyon, j'ai croisé des personnes sans masques de toutes tranches d'âge. Je dirai même que la catégorie la plus représentée était les 30-50 ans. Les + de 60 ans (et même + de 70/75 ans) l'étaient majoritairement mais pas systématiquement non plus, comme on pourrait l'attendre de "sages anciens". Le non-port (et surtout mal-port) du masque n'est pas l'apanage de la jeunesse, loin de là. Il touche tous les profils (jeunes et vieux, hommes et femmes, ouvriers et cadres sups...etc). J'ai passé une semaine en août sur le Bassin puis une autre sur la Côté d'Azur, et dans les lieux fréquentés (pour ne pas dire "festifs"), c'était loin d'être du exclusivement du 18-25 ans.

Quand à l'état des lieux sur la jeunesse actuelle, si tu penses qu'elle ne fait que faire la fête sans bosser ni faire le nécessaire pour vivre, peut-être faudrait-il nuancer ton propos et faire une petit mise à jour  Wink  La France regorge de jeunes qui bossent pour payer leurs études (devenues très chères pour beaucoup) et enchaînent journées de cours puis journée (ou nuit, ou WE) de taf. Une minorité cumule même deux boulots, notamment les parisiens pour payer des hébergements devenus hors de prix.
Des jeunes qui déchargent les camions la nuit, il y en a au moins autant qu'avant (dans le sens de "travailler"). Sauf à revenir de 50 ou 100 ans en arrière, le travail étudiant n'est pas plus cool aujourd'hui qu'il ne l'était avant. Bosser chez McDo ou Domino's Pizza comme un larbin de 18h à 00h, risquer son c** tous les soirs sur son vélo comme livreur Deliveroo ou Uber Eats, ou encore faire le planton à distribuer les journaux aux heures de pointes dans les transports, ce n'est pas vraiment la fête.
Quant aux jeunes actifs qui ne bosseraient pas ou peu, laissant cet honneur aux "anciens", si je prends l'exemple de mon couple nous cumulons près d'une centaine d'heures hebdo, à 24 et 30 ans. Comme beaucoup de jeunes actifs de mon entourage. Nous n'avons pas franchement à avoir honte de nos horaires ni à nous excuser d'être de jeunes bran*****.

Evidemment il y a des "jeunes" co** qui ont des comportements inadmissibles, irrespectueux et inconscients, mais de la même façon qu'il y a des adultes "responsables" de 40 ou 50 ans ou même des retraités qui en ont. Sauf qu'encore une fois, on cherche un bouc émissaire quand c'est l'ensemble de la population qui serait à blâmer, du moins tout ceux qui ont des attitudes dangereuses ou imprudentes.

Pour finir, il est maintenant démontré que les plus gros clusters n'ont pas pour origine les soirées de "jeunes" mais les cercles familiaux/amicaux d'une part, et le monde de l'entreprise d'autre part. C'est à dire des milieux plutôt fermés (dans le sens "espaces clos") et propices aux proximités physiques rapprochées et répétées. Deux typologies de foyers qui ne sont pas spécialement l'apanage des "jeunes".

De toutes façons, ce virus de merde est l'affaire de tous. Et ce n'est que si tout le monde joue le jeu qu'on s'en sortira. Espérons que les consciences évoluent et s'améliorent.

Je profite de votre discussion pour rappeler quelques chiffres, près de 20 % des étudiants vivent en dessous du seuil de pauvreté, 46 % des étudiants travaillent pendant l’année scolaire, dans 19 % des cas, l’activité rémunérée est considérée comme concurrente, voire très concurrente des études, du fait de son amplitude horaire (minimum à mi-temps)...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  romojito33 le Lun 31 Aoû 2020 - 14:32

Lu sur le forum du stade français, confirmation de la tenue ou non du match de vendredi mardi soir!

_________________
La balle à l'aile, la vie est belle
romojito33
romojito33
Orga
Orga

Nombre de messages : 1203
Localisation : paris
Date d'inscription : 29/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la saison 2020-2021 - Page 23 Empty Re: Préparation de la saison 2020-2021

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 26 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum