AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Top14 : autres matchs
par Scalp Aujourd'hui à 11:47

» Espoirs 2023-2024
par Scalp Aujourd'hui à 11:14

» Champions Cup
par louchalossais Aujourd'hui à 11:14

» Autres Clubs
par Scalp Aujourd'hui à 11:02

» 25e journée : USAP / UBB
par Scalp Aujourd'hui à 10:55

» Mafia Cassoulet - Publireportages
par Dr. Gregory Bouse Aujourd'hui à 9:55

» Jonny Gray
par Ubb332006 Hier à 16:49

» Autres joueurs
par Scalp Hier à 10:48

» Challenge Cup autres clubs
par Switch Sam 25 Mai 2024 - 12:53

» Phases finales ProD2 2023/2024
par Scalp Sam 25 Mai 2024 - 12:22

» Transferts (Autres clubs)
par Scalp Sam 25 Mai 2024 - 12:18

» Pro D2 : Autres matchs
par densnewzealand Sam 25 Mai 2024 - 11:16

» 24éme journée : SF / UBB
par Scalp Sam 25 Mai 2024 - 9:55

» 26e journée : UBB / Oyonnax
par Dr. Gregory Bouse Ven 24 Mai 2024 - 17:32

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par Scalp Ven 24 Mai 2024 - 10:28

» UBB, où est ton jeu ?
par Scalp Jeu 23 Mai 2024 - 14:52

» Autres sports
par Scalp Jeu 23 Mai 2024 - 14:16

» Coupe du Monde 2023 en France
par Scalp Jeu 23 Mai 2024 - 12:39

» Aquitaine terre de rugby (France 3 06/06/2015)
par Scalp Jeu 23 Mai 2024 - 12:05

» Madosh Tambwe
par Scalp Jeu 23 Mai 2024 - 12:03

» Rugby et démence
par Scalp Jeu 23 Mai 2024 - 11:31

» Le Pognon et le Rugby
par guillaume ubb Mer 22 Mai 2024 - 23:27

» UBB : Prolongations, Signatures, Départs pour 2024/2025
par marchal Mer 22 Mai 2024 - 16:21

» Yannick Bru
par biscouette Mer 22 Mai 2024 - 15:17

» Le rugby et son évolution
par Switch Mer 22 Mai 2024 - 15:11

» ils font briller la prod2
par marchal Mar 21 Mai 2024 - 14:39

» Lionnes 2023-2024
par Scalp Mar 21 Mai 2024 - 12:28

» Ben Tameifuna
par Scalp Dim 19 Mai 2024 - 17:51

» Ugo Boniface
par biscouette Dim 19 Mai 2024 - 17:23

» Baptiste Serin
par biscouette Dim 19 Mai 2024 - 14:41

-45%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go /1 To
1099.99 € 1999.99 €
Voir le deal

Tevita Tatafu

+18
densnewzealand
marchal
Bordelais exilé ds le 31
patrick
zizou46
Big'Ben
Roberto Miopalmo
grospaquet31
Dr. Gregory Bouse
coach2rugby
le radis
nadoloubb
biscouette
S.K.I.T.O
sudiste
Switch
Yatangaki
Scalp
22 participants

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Thony Mer 27 Mar 2024 - 8:39

Scalp a écrit:

Yesss

Encore un gros match de Tatafu !

Thony
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 12/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Dr. Gregory Bouse Mer 27 Mar 2024 - 9:07

Scalp a écrit:

Yesss

Yesss
Dr. Gregory Bouse
Dr. Gregory Bouse
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5895
Localisation : à l'arrière des taxis...
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Yatangaki Mer 27 Mar 2024 - 10:44

Scalp a écrit:

Yesss

Il faudrait vraiment qu il prolonge après 2025.
Mais en attendant on va bien profiter parce qu il régale :chambreur:
Yatangaki
Yatangaki
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6501
Localisation : Hautes-Pyrénées
Date d'inscription : 01/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Scalp Ven 5 Avr 2024 - 21:14

https://www.sudouest.fr/sport/rugby/bordeaux-begles/union-bordeaux-begles-ubb-comme-aux-tonga-ou-au-japon-tevita-tatafu-ne-cesse-d-avancer-19208883.php

Union Bordeaux-Bègles (UBB) : comme aux Tonga ou au Japon, Tevita Tatafu ne cesse d’avancer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par Yoan Leshauriès

Depuis son arrivée à l’Union Bordeaux-Bègles l’été dernier, le troisième ligne international japonais s’illustre par ses charges dévastatrices. Il tentera de montrer encore la voie face aux Saracens, en 8e de finale de Champions Cup


Les charges dévastatrices contrastent avec la timidité du personnage. Sur le terrain, Tevita Tatafu (28 ans, 1,83 m, 120 kg) détruit tout ce qui se trouve sur son passage. Dans la vie de tous les jours, le troisième ligne centre de l’Union Bordeaux-Bègles est plutôt du genre discret, très réservé. Au Japon, le pays d’où il est arrivé cet été et où il s’est construit depuis ses 14 ans, les règles de bienséance et le respect sont une affaire sérieuse. Mais ce numéro 8 né aux Samoa américaines puise ses racines aux Tonga, où il a grandi. Une période de sa vie durant laquelle il s’est forgé et vraiment endurci.

« Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby »


« La vie était plutôt difficile, nous n’avions pas tout le temps à manger, se souvient-il. On partait souvent à l’école le ventre vide. Je pense que ça explique pourquoi je suis si costaud aujourd’hui. Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby ».

Depuis, le colosse est affamé. Durant le confinement à Tokyo pendant la période du Covid, il a atteint les 140 kg sur la balance. « Je ne faisais que manger, explique-t-il. C’était assez dur de me contrôler. J’ai mis deux mois à revenir à 120 kg, mon poids de forme. Aujourd’hui, je fais plus attention ».

Avant de débarquer à l’UBB et de découvrir le Top 14, l’international japonais (14 sélections) a été mis en garde par Kotaro Matsushima, son coéquipier chez les Sungoliaths de Tokyo et sous le maillot des Brave Blossoms, passé par Clermont (2020-2022). « Il m’a toujours dit de faire attention ici avec le fromage, sourit-il. Il m’a aussi prévenu que dans le championnat français, le jeu était beaucoup plus physique ».

Tevita Tatafu n’a pourtant pas trouvé de difficulté à s’adapter à la rudesse du Top 14, marquant vite ses adversaires au fer rouge. Depuis le début de la saison, il est l’avant qui a battu le plus de défenseurs (58). « Après, mon rôle est plutôt simple : les mecs me passent le ballon, et je cours », s’amuse-t-il, plutôt modeste. Mais le troisième ligne se montre tout aussi efficace dans les rucks que balle en main, en faisant jouer derrière lui.

« Je regardais Fuifui Moimoi courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui »


Il faut dire qu’il a débuté en tant que centre au Lycée Meguro dans la banlieue de Tokyo. « À l’époque, l’équipe avait besoin de plus de puissance devant, alors je suis passé 3e ligne centre. Ça s’est plutôt bien passé. Maintenant, je ne pourrais plus revenir en arrière, c’est trop tard ».

Une opportunité de rêve

Tevita Tatafu garde pourtant toujours un œil rempli d’émotions en revenant sur son parcours. Son enfance aux Tonga, durant laquelle les parties de rugby à toucher s’improvisaient entre voisins. « On jouait pieds nus, parfois avec un ballon, mais la plupart du temps, c’était avec une bouteille d’eau en plastique », raconte-t-il. À cette époque, le rêve de devenir joueur de rugby pro est déjà bien présent, avec pour modèle un certain Fuifui Moimoi, originaire du même village, pro en NRL australienne (rugby à XIII). « Je le regardais courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui ».

Repéré à l’âge de 14 ans par un coach venu du Japon, Tevita Tatafu voit une opportunité inespérée se présenter : rejoindre le pays du Soleil Levant pour jouer au rugby et faire ses études. « Je ne savais pas du tout à quoi ressemblait la vie là-bas mais je n’ai pas hésité une seconde. Je suis arrivé en t-shirt et en tongs alors qu’il neigeait, j’écrivais des mots sur un papier pour me faire comprendre… »

Épatant face aux Bleus

Sur le terrain de rugby, il a vite trouvé ses marques dans les championnats lycéen et universitaire. Sélectionné par le Japon dans les catégories jeunes, il devient pro chez les Sungoliaths de Tokyo (Top League) en 2019. « C’est le club qui m’a aidé à devenir un vrai professionnel et à mettre un pied en sélection japonaise ».

Tevita Tatafu avait déjà connu une première sélection en 2016 en Asia Championship. Mais en raison de multiples blessures et d’une forte concurrence à son poste, il n’avait plus été appelé. Il fera un retour remarqué en 2021 face aux Lions Britanniques. Confirmera lors des deux tests face au XV de France en juillet 2022. Sur le premier, il avait renversé Moefana et Jalibert pour aller à l’essai. Sur le second, Moefana l’avait empêché d’aplatir. « Si j’avais marqué cet essai, nous aurions gagné », souligne-t-il.

Après une blessure au genou, Tevita Tatafu avait réussi à revenir pour préparer la Coupe du monde 2023 avec le Japon. Mais il avait dû déclarer forfait à cause d’une fracture à la main pendant le camp d’entraînement. « J’étais vraiment au plus bas moralement à cette période », reconnaît-il.

Pour passer à autre chose, il s’est vite plongé dans sa nouvelle aventure avec l’UBB où il a débarqué fin août. « Au début, ça a été compliqué à cause de la barrière de la langue ». Mais il s’est vite intégré, épaulé par Ben Tameifuna, d’origine tongienne comme lui. « J’ai eu de la chance de le trouver. Les jours de repos, on se rend visite, on boit le kava, et on fait des barbecues ». Toujours aussi affamé, et prêt à foncer.

Eddie Jones garde un œil sur Tatafu


La sélection et l’UBB. Après avoir signé pour deux saisons à l’UBB, Tevita Tatafu avait fait savoir, dans une interview accordée à un média japonais, son intention de retourner au Japon au terme de son contrat pour rejouer avec la sélection nationale, en vue de la Coupe du monde 2027. « Mais aujourd’hui, je ne sais pas encore si je rentrerai ou si je resterai ici », précise-t-il. Selon nos informations, Eddie Jones, le sélectionneur du Japon, est en contacts avec l’UBB. Le club girondin est prêt à libérer le troisième ligne durant les tournées de novembre et d’été. Le sélectionneur verrait d’un bon oeil que son joueur continue d’évoluer en Top 14. Affaire à suivre.

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 43495
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Thony Ven 5 Avr 2024 - 21:32

Scalp a écrit:https://www.sudouest.fr/sport/rugby/bordeaux-begles/union-bordeaux-begles-ubb-comme-aux-tonga-ou-au-japon-tevita-tatafu-ne-cesse-d-avancer-19208883.php

Union Bordeaux-Bègles (UBB) : comme aux Tonga ou au Japon, Tevita Tatafu ne cesse d’avancer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par Yoan Leshauriès

Depuis son arrivée à l’Union Bordeaux-Bègles l’été dernier, le troisième ligne international japonais s’illustre par ses charges dévastatrices. Il tentera de montrer encore la voie face aux Saracens, en 8e de finale de Champions Cup



Les charges dévastatrices contrastent avec la timidité du personnage. Sur le terrain, Tevita Tatafu (28 ans, 1,83 m, 120 kg) détruit tout ce qui se trouve sur son passage. Dans la vie de tous les jours, le troisième ligne centre de l’Union Bordeaux-Bègles est plutôt du genre discret, très réservé. Au Japon, le pays d’où il est arrivé cet été et où il s’est construit depuis ses 14 ans, les règles de bienséance et le respect sont une affaire sérieuse. Mais ce numéro 8 né aux Samoa américaines puise ses racines aux Tonga, où il a grandi. Une période de sa vie durant laquelle il s’est forgé et vraiment endurci.

   « Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby »


« La vie était plutôt difficile, nous n’avions pas tout le temps à manger, se souvient-il. On partait souvent à l’école le ventre vide. Je pense que ça explique pourquoi je suis si costaud aujourd’hui. Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby ».

Depuis, le colosse est affamé. Durant le confinement à Tokyo pendant la période du Covid, il a atteint les 140 kg sur la balance. « Je ne faisais que manger, explique-t-il. C’était assez dur de me contrôler. J’ai mis deux mois à revenir à 120 kg, mon poids de forme. Aujourd’hui, je fais plus attention ».

Avant de débarquer à l’UBB et de découvrir le Top 14, l’international japonais (14 sélections) a été mis en garde par Kotaro Matsushima, son coéquipier chez les Sungoliaths de Tokyo et sous le maillot des Brave Blossoms, passé par Clermont (2020-2022). « Il m’a toujours dit de faire attention ici avec le fromage, sourit-il. Il m’a aussi prévenu que dans le championnat français, le jeu était beaucoup plus physique ».

Tevita Tatafu n’a pourtant pas trouvé de difficulté à s’adapter à la rudesse du Top 14, marquant vite ses adversaires au fer rouge. Depuis le début de la saison, il est l’avant qui a battu le plus de défenseurs (58). « Après, mon rôle est plutôt simple : les mecs me passent le ballon, et je cours », s’amuse-t-il, plutôt modeste. Mais le troisième ligne se montre tout aussi efficace dans les rucks que balle en main, en faisant jouer derrière lui.

   « Je regardais Fuifui Moimoi courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui »


Il faut dire qu’il a débuté en tant que centre au Lycée Meguro dans la banlieue de Tokyo. « À l’époque, l’équipe avait besoin de plus de puissance devant, alors je suis passé 3e ligne centre. Ça s’est plutôt bien passé. Maintenant, je ne pourrais plus revenir en arrière, c’est trop tard ».

Une opportunité de rêve

Tevita Tatafu garde pourtant toujours un œil rempli d’émotions en revenant sur son parcours. Son enfance aux Tonga, durant laquelle les parties de rugby à toucher s’improvisaient entre voisins. « On jouait pieds nus, parfois avec un ballon, mais la plupart du temps, c’était avec une bouteille d’eau en plastique », raconte-t-il. À cette époque, le rêve de devenir joueur de rugby pro est déjà bien présent, avec pour modèle un certain Fuifui Moimoi, originaire du même village, pro en NRL australienne (rugby à XIII). « Je le regardais courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui ».

Repéré à l’âge de 14 ans par un coach venu du Japon, Tevita Tatafu voit une opportunité inespérée se présenter : rejoindre le pays du Soleil Levant pour jouer au rugby et faire ses études. « Je ne savais pas du tout à quoi ressemblait la vie là-bas mais je n’ai pas hésité une seconde. Je suis arrivé en t-shirt et en tongs alors qu’il neigeait, j’écrivais des mots sur un papier pour me faire comprendre… »

Épatant face aux Bleus

Sur le terrain de rugby, il a vite trouvé ses marques dans les championnats lycéen et universitaire. Sélectionné par le Japon dans les catégories jeunes, il devient pro chez les Sungoliaths de Tokyo (Top League) en 2019. « C’est le club qui m’a aidé à devenir un vrai professionnel et à mettre un pied en sélection japonaise ».

Tevita Tatafu avait déjà connu une première sélection en 2016 en Asia Championship. Mais en raison de multiples blessures et d’une forte concurrence à son poste, il n’avait plus été appelé. Il fera un retour remarqué en 2021 face aux Lions Britanniques. Confirmera lors des deux tests face au XV de France en juillet 2022. Sur le premier, il avait renversé Moefana et Jalibert pour aller à l’essai. Sur le second, Moefana l’avait empêché d’aplatir. « Si j’avais marqué cet essai, nous aurions gagné », souligne-t-il.

Après une blessure au genou, Tevita Tatafu avait réussi à revenir pour préparer la Coupe du monde 2023 avec le Japon. Mais il avait dû déclarer forfait à cause d’une fracture à la main pendant le camp d’entraînement. « J’étais vraiment au plus bas moralement à cette période », reconnaît-il.

Pour passer à autre chose, il s’est vite plongé dans sa nouvelle aventure avec l’UBB où il a débarqué fin août. « Au début, ça a été compliqué à cause de la barrière de la langue ». Mais il s’est vite intégré, épaulé par Ben Tameifuna, d’origine tongienne comme lui. « J’ai eu de la chance de le trouver. Les jours de repos, on se rend visite, on boit le kava, et on fait des barbecues ». Toujours aussi affamé, et prêt à foncer.

Eddie Jones garde un œil sur Tatafu


La sélection et l’UBB. Après avoir signé pour deux saisons à l’UBB, Tevita Tatafu avait fait savoir, dans une interview accordée à un média japonais, son intention de retourner au Japon au terme de son contrat pour rejouer avec la sélection nationale, en vue de la Coupe du monde 2027. « Mais aujourd’hui, je ne sais pas encore si je rentrerai ou si je resterai ici », précise-t-il. Selon nos informations, Eddie Jones, le sélectionneur du Japon, est en contacts avec l’UBB. Le club girondin est prêt à libérer le troisième ligne durant les tournées de novembre et d’été. Le sélectionneur verrait d’un bon oeil que son joueur continue d’évoluer en Top 14. Affaire à suivre.

Merci pour l'article ! vin

Sacrée bonne nouvelle d'apprendre que Tatafu va peut être continuer (avec nous?) après 2025 !
Thony
Thony
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 231
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 12/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Bordelais exilé ds le 31 Ven 5 Avr 2024 - 21:36

Thony a écrit:
Scalp a écrit:https://www.sudouest.fr/sport/rugby/bordeaux-begles/union-bordeaux-begles-ubb-comme-aux-tonga-ou-au-japon-tevita-tatafu-ne-cesse-d-avancer-19208883.php

Union Bordeaux-Bègles (UBB) : comme aux Tonga ou au Japon, Tevita Tatafu ne cesse d’avancer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par Yoan Leshauriès

Depuis son arrivée à l’Union Bordeaux-Bègles l’été dernier, le troisième ligne international japonais s’illustre par ses charges dévastatrices. Il tentera de montrer encore la voie face aux Saracens, en 8e de finale de Champions Cup



Les charges dévastatrices contrastent avec la timidité du personnage. Sur le terrain, Tevita Tatafu (28 ans, 1,83 m, 120 kg) détruit tout ce qui se trouve sur son passage. Dans la vie de tous les jours, le troisième ligne centre de l’Union Bordeaux-Bègles est plutôt du genre discret, très réservé. Au Japon, le pays d’où il est arrivé cet été et où il s’est construit depuis ses 14 ans, les règles de bienséance et le respect sont une affaire sérieuse. Mais ce numéro 8 né aux Samoa américaines puise ses racines aux Tonga, où il a grandi. Une période de sa vie durant laquelle il s’est forgé et vraiment endurci.

   « Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby »


« La vie était plutôt difficile, nous n’avions pas tout le temps à manger, se souvient-il. On partait souvent à l’école le ventre vide. Je pense que ça explique pourquoi je suis si costaud aujourd’hui. Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby ».

Depuis, le colosse est affamé. Durant le confinement à Tokyo pendant la période du Covid, il a atteint les 140 kg sur la balance. « Je ne faisais que manger, explique-t-il. C’était assez dur de me contrôler. J’ai mis deux mois à revenir à 120 kg, mon poids de forme. Aujourd’hui, je fais plus attention ».

Avant de débarquer à l’UBB et de découvrir le Top 14, l’international japonais (14 sélections) a été mis en garde par Kotaro Matsushima, son coéquipier chez les Sungoliaths de Tokyo et sous le maillot des Brave Blossoms, passé par Clermont (2020-2022). « Il m’a toujours dit de faire attention ici avec le fromage, sourit-il. Il m’a aussi prévenu que dans le championnat français, le jeu était beaucoup plus physique ».

Tevita Tatafu n’a pourtant pas trouvé de difficulté à s’adapter à la rudesse du Top 14, marquant vite ses adversaires au fer rouge. Depuis le début de la saison, il est l’avant qui a battu le plus de défenseurs (58). « Après, mon rôle est plutôt simple : les mecs me passent le ballon, et je cours », s’amuse-t-il, plutôt modeste. Mais le troisième ligne se montre tout aussi efficace dans les rucks que balle en main, en faisant jouer derrière lui.

   « Je regardais Fuifui Moimoi courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui »


Il faut dire qu’il a débuté en tant que centre au Lycée Meguro dans la banlieue de Tokyo. « À l’époque, l’équipe avait besoin de plus de puissance devant, alors je suis passé 3e ligne centre. Ça s’est plutôt bien passé. Maintenant, je ne pourrais plus revenir en arrière, c’est trop tard ».

Une opportunité de rêve

Tevita Tatafu garde pourtant toujours un œil rempli d’émotions en revenant sur son parcours. Son enfance aux Tonga, durant laquelle les parties de rugby à toucher s’improvisaient entre voisins. « On jouait pieds nus, parfois avec un ballon, mais la plupart du temps, c’était avec une bouteille d’eau en plastique », raconte-t-il. À cette époque, le rêve de devenir joueur de rugby pro est déjà bien présent, avec pour modèle un certain Fuifui Moimoi, originaire du même village, pro en NRL australienne (rugby à XIII). « Je le regardais courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui ».

Repéré à l’âge de 14 ans par un coach venu du Japon, Tevita Tatafu voit une opportunité inespérée se présenter : rejoindre le pays du Soleil Levant pour jouer au rugby et faire ses études. « Je ne savais pas du tout à quoi ressemblait la vie là-bas mais je n’ai pas hésité une seconde. Je suis arrivé en t-shirt et en tongs alors qu’il neigeait, j’écrivais des mots sur un papier pour me faire comprendre… »

Épatant face aux Bleus

Sur le terrain de rugby, il a vite trouvé ses marques dans les championnats lycéen et universitaire. Sélectionné par le Japon dans les catégories jeunes, il devient pro chez les Sungoliaths de Tokyo (Top League) en 2019. « C’est le club qui m’a aidé à devenir un vrai professionnel et à mettre un pied en sélection japonaise ».

Tevita Tatafu avait déjà connu une première sélection en 2016 en Asia Championship. Mais en raison de multiples blessures et d’une forte concurrence à son poste, il n’avait plus été appelé. Il fera un retour remarqué en 2021 face aux Lions Britanniques. Confirmera lors des deux tests face au XV de France en juillet 2022. Sur le premier, il avait renversé Moefana et Jalibert pour aller à l’essai. Sur le second, Moefana l’avait empêché d’aplatir. « Si j’avais marqué cet essai, nous aurions gagné », souligne-t-il.

Après une blessure au genou, Tevita Tatafu avait réussi à revenir pour préparer la Coupe du monde 2023 avec le Japon. Mais il avait dû déclarer forfait à cause d’une fracture à la main pendant le camp d’entraînement. « J’étais vraiment au plus bas moralement à cette période », reconnaît-il.

Pour passer à autre chose, il s’est vite plongé dans sa nouvelle aventure avec l’UBB où il a débarqué fin août. « Au début, ça a été compliqué à cause de la barrière de la langue ». Mais il s’est vite intégré, épaulé par Ben Tameifuna, d’origine tongienne comme lui. « J’ai eu de la chance de le trouver. Les jours de repos, on se rend visite, on boit le kava, et on fait des barbecues ». Toujours aussi affamé, et prêt à foncer.

Eddie Jones garde un œil sur Tatafu


La sélection et l’UBB. Après avoir signé pour deux saisons à l’UBB, Tevita Tatafu avait fait savoir, dans une interview accordée à un média japonais, son intention de retourner au Japon au terme de son contrat pour rejouer avec la sélection nationale, en vue de la Coupe du monde 2027. « Mais aujourd’hui, je ne sais pas encore si je rentrerai ou si je resterai ici », précise-t-il. Selon nos informations, Eddie Jones, le sélectionneur du Japon, est en contacts avec l’UBB. Le club girondin est prêt à libérer le troisième ligne durant les tournées de novembre et d’été. Le sélectionneur verrait d’un bon oeil que son joueur continue d’évoluer en Top 14. Affaire à suivre.

Merci pour l'article !  vin

Sacrée bonne nouvelle d'apprendre que Tatafu va peut être continuer (avec nous?)  après 2025 !

Et ça, j'achète :chambreur: :chambreur:
Bordelais exilé ds le 31
Bordelais exilé ds le 31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 842
Localisation : Fontenilles
Date d'inscription : 14/02/2023
Humeur : Si ubb gagne, joyeux

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Yatangaki Ven 5 Avr 2024 - 21:37

Bordelais exilé ds le 31 a écrit:
Thony a écrit:
Scalp a écrit:https://www.sudouest.fr/sport/rugby/bordeaux-begles/union-bordeaux-begles-ubb-comme-aux-tonga-ou-au-japon-tevita-tatafu-ne-cesse-d-avancer-19208883.php

Union Bordeaux-Bègles (UBB) : comme aux Tonga ou au Japon, Tevita Tatafu ne cesse d’avancer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par Yoan Leshauriès

Depuis son arrivée à l’Union Bordeaux-Bègles l’été dernier, le troisième ligne international japonais s’illustre par ses charges dévastatrices. Il tentera de montrer encore la voie face aux Saracens, en 8e de finale de Champions Cup



Les charges dévastatrices contrastent avec la timidité du personnage. Sur le terrain, Tevita Tatafu (28 ans, 1,83 m, 120 kg) détruit tout ce qui se trouve sur son passage. Dans la vie de tous les jours, le troisième ligne centre de l’Union Bordeaux-Bègles est plutôt du genre discret, très réservé. Au Japon, le pays d’où il est arrivé cet été et où il s’est construit depuis ses 14 ans, les règles de bienséance et le respect sont une affaire sérieuse. Mais ce numéro 8 né aux Samoa américaines puise ses racines aux Tonga, où il a grandi. Une période de sa vie durant laquelle il s’est forgé et vraiment endurci.

   « Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby »


« La vie était plutôt difficile, nous n’avions pas tout le temps à manger, se souvient-il. On partait souvent à l’école le ventre vide. Je pense que ça explique pourquoi je suis si costaud aujourd’hui. Je suis passé par des moments compliqués. J’ai vécu des choses beaucoup plus dures que d’être sur un terrain de rugby ».

Depuis, le colosse est affamé. Durant le confinement à Tokyo pendant la période du Covid, il a atteint les 140 kg sur la balance. « Je ne faisais que manger, explique-t-il. C’était assez dur de me contrôler. J’ai mis deux mois à revenir à 120 kg, mon poids de forme. Aujourd’hui, je fais plus attention ».

Avant de débarquer à l’UBB et de découvrir le Top 14, l’international japonais (14 sélections) a été mis en garde par Kotaro Matsushima, son coéquipier chez les Sungoliaths de Tokyo et sous le maillot des Brave Blossoms, passé par Clermont (2020-2022). « Il m’a toujours dit de faire attention ici avec le fromage, sourit-il. Il m’a aussi prévenu que dans le championnat français, le jeu était beaucoup plus physique ».

Tevita Tatafu n’a pourtant pas trouvé de difficulté à s’adapter à la rudesse du Top 14, marquant vite ses adversaires au fer rouge. Depuis le début de la saison, il est l’avant qui a battu le plus de défenseurs (58). « Après, mon rôle est plutôt simple : les mecs me passent le ballon, et je cours », s’amuse-t-il, plutôt modeste. Mais le troisième ligne se montre tout aussi efficace dans les rucks que balle en main, en faisant jouer derrière lui.

   « Je regardais Fuifui Moimoi courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui »


Il faut dire qu’il a débuté en tant que centre au Lycée Meguro dans la banlieue de Tokyo. « À l’époque, l’équipe avait besoin de plus de puissance devant, alors je suis passé 3e ligne centre. Ça s’est plutôt bien passé. Maintenant, je ne pourrais plus revenir en arrière, c’est trop tard ».

Une opportunité de rêve

Tevita Tatafu garde pourtant toujours un œil rempli d’émotions en revenant sur son parcours. Son enfance aux Tonga, durant laquelle les parties de rugby à toucher s’improvisaient entre voisins. « On jouait pieds nus, parfois avec un ballon, mais la plupart du temps, c’était avec une bouteille d’eau en plastique », raconte-t-il. À cette époque, le rêve de devenir joueur de rugby pro est déjà bien présent, avec pour modèle un certain Fuifui Moimoi, originaire du même village, pro en NRL australienne (rugby à XIII). « Je le regardais courir, foncer sur les mecs. Je voulais être comme lui ».

Repéré à l’âge de 14 ans par un coach venu du Japon, Tevita Tatafu voit une opportunité inespérée se présenter : rejoindre le pays du Soleil Levant pour jouer au rugby et faire ses études. « Je ne savais pas du tout à quoi ressemblait la vie là-bas mais je n’ai pas hésité une seconde. Je suis arrivé en t-shirt et en tongs alors qu’il neigeait, j’écrivais des mots sur un papier pour me faire comprendre… »

Épatant face aux Bleus

Sur le terrain de rugby, il a vite trouvé ses marques dans les championnats lycéen et universitaire. Sélectionné par le Japon dans les catégories jeunes, il devient pro chez les Sungoliaths de Tokyo (Top League) en 2019. « C’est le club qui m’a aidé à devenir un vrai professionnel et à mettre un pied en sélection japonaise ».

Tevita Tatafu avait déjà connu une première sélection en 2016 en Asia Championship. Mais en raison de multiples blessures et d’une forte concurrence à son poste, il n’avait plus été appelé. Il fera un retour remarqué en 2021 face aux Lions Britanniques. Confirmera lors des deux tests face au XV de France en juillet 2022. Sur le premier, il avait renversé Moefana et Jalibert pour aller à l’essai. Sur le second, Moefana l’avait empêché d’aplatir. « Si j’avais marqué cet essai, nous aurions gagné », souligne-t-il.

Après une blessure au genou, Tevita Tatafu avait réussi à revenir pour préparer la Coupe du monde 2023 avec le Japon. Mais il avait dû déclarer forfait à cause d’une fracture à la main pendant le camp d’entraînement. « J’étais vraiment au plus bas moralement à cette période », reconnaît-il.

Pour passer à autre chose, il s’est vite plongé dans sa nouvelle aventure avec l’UBB où il a débarqué fin août. « Au début, ça a été compliqué à cause de la barrière de la langue ». Mais il s’est vite intégré, épaulé par Ben Tameifuna, d’origine tongienne comme lui. « J’ai eu de la chance de le trouver. Les jours de repos, on se rend visite, on boit le kava, et on fait des barbecues ». Toujours aussi affamé, et prêt à foncer.

Eddie Jones garde un œil sur Tatafu


La sélection et l’UBB. Après avoir signé pour deux saisons à l’UBB, Tevita Tatafu avait fait savoir, dans une interview accordée à un média japonais, son intention de retourner au Japon au terme de son contrat pour rejouer avec la sélection nationale, en vue de la Coupe du monde 2027. « Mais aujourd’hui, je ne sais pas encore si je rentrerai ou si je resterai ici », précise-t-il. Selon nos informations, Eddie Jones, le sélectionneur du Japon, est en contacts avec l’UBB. Le club girondin est prêt à libérer le troisième ligne durant les tournées de novembre et d’été. Le sélectionneur verrait d’un bon oeil que son joueur continue d’évoluer en Top 14. Affaire à suivre.

Merci pour l'article !  vin

Sacrée bonne nouvelle d'apprendre que Tatafu va peut être continuer (avec nous?)  après 2025 !

Et ça,  j'achète :chambreur: :chambreur:

Si LM arrive à garder Tatafu :priere:
Yatangaki
Yatangaki
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6501
Localisation : Hautes-Pyrénées
Date d'inscription : 01/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  krahknardz Sam 6 Avr 2024 - 9:59

Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année
krahknardz
krahknardz
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 7025
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Scalp Sam 6 Avr 2024 - 10:06

krahknardz a écrit:Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année

C'est assez logique, avoir un joueur qui évolue dans le haut de tableau d'un top championnat, c'est un atout. Jones a raison, mais peut-être que s'il était Japonais, il verrait peut-être les choses sous un angle plus nationaliste…, heureusement pour nous, ce n'est pas le cas.

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 43495
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  le radis Sam 6 Avr 2024 - 10:27

Scalp a écrit:
krahknardz a écrit:Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année

C'est assez logique, avoir un joueur qui évolue dans le haut de tableau d'un top championnat, c'est un atout. Jones a raison, mais peut-être que s'il était Japonais, il verrait peut-être les choses sous un angle plus nationaliste…, heureusement pour nous, ce n'est pas le cas.

A la lecture de cet article, incidemment on comprend d'autant mieux l'opportunité Matiu et secondairement Jacobs.
le radis
le radis
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 12787
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Roberto Miopalmo Sam 6 Avr 2024 - 12:05

Ça serait idéal. Et puis il ne s’agit que de lui et possiblement 1 ou 2 autres joueurs maximum qui évolueraient à l’étranger. La plupart des pays qui exigent que leurs joueurs jouent dans le championnat local pour être éligibles en équipe nationale le font plus pour des considérations économiques que sportive. Si leurs meilleurs joueurs vont à l’étranger (pour de plus gros salaires) ça dévalorise leur championnat. Les seules exceptions c’est l’Angleterre car leurs joueurs évoluant à l’étranger ne sont pas soumis aux conventions de mise à disposition et donc ne peuvent être présents à tous les rassemblements et le Japon ou c’est un peu plus énigmatique mais il semblerait que ce soit vraiment pour des questions nationalistes (peuplé quand même pas super ouvert….).
Mais le rugbystiquement le Japon a tout à gagner à ce qu’un joueur cadre comme Tatafu évolue dans un championnat plus dur que le sien pour le bien de l’équipe nationale.
Roberto Miopalmo
Roberto Miopalmo
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3608
Localisation : sur la table de massage
Date d'inscription : 25/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  densnewzealand Sam 6 Avr 2024 - 12:08

krahknardz a écrit:Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année
On peut aussi ajouter qu’avec Gazzotti qui va prendre de l’ampleur au poste on est pas à poil. Ils peuvent alterner pendant les périodes de fenêtre inter du Japon.
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4061
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Yatangaki Sam 6 Avr 2024 - 12:25

densnewzealand a écrit:
krahknardz a écrit:Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année
On peut aussi ajouter qu’avec Gazzotti qui va prendre de l’ampleur au poste on est pas à poil. Ils peuvent alterner pendant les périodes de fenêtre inter du Japon.

Exact.

A voir comment on va utiliser Matiu aussi, Flanker ou 8 ou les deux think
Ibsaiene va peut être faire apparition d ici deux saisons aussi non?
Yatangaki
Yatangaki
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6501
Localisation : Hautes-Pyrénées
Date d'inscription : 01/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  le radis Sam 6 Avr 2024 - 13:12

Yatangaki a écrit:
densnewzealand a écrit:
krahknardz a écrit:Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année
On peut aussi ajouter qu’avec Gazzotti qui va prendre de l’ampleur au poste on est pas à poil. Ils peuvent alterner pendant les périodes de fenêtre inter du Japon.

Exact.

A voir comment on va utiliser Matiu aussi, Flanker ou 8 ou les deux think
Ibsaiene va peut être faire apparition d ici deux saisons aussi non?

2 saisons ? :chambreur: rire
le radis
le radis
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 12787
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Yatangaki Sam 6 Avr 2024 - 13:16

le radis a écrit:
Yatangaki a écrit:
densnewzealand a écrit:
krahknardz a écrit:Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année
On peut aussi ajouter qu’avec Gazzotti qui va prendre de l’ampleur au poste on est pas à poil. Ils peuvent alterner pendant les périodes de fenêtre inter du Japon.

Exact.

A voir comment on va utiliser Matiu aussi, Flanker ou 8 ou les deux think
Ibsaiene va peut être faire apparition d ici deux saisons aussi non?

2 saisons ? :chambreur: rire

La fin de celle ci, une saison en espoir peut être pour faire la bascule?
Après il est certainement proche du groupe Pro, c est un jeune joueur au dessus du lot.
Mais il faudrait pas que l intensité et le degré d engagement soit trop haut d un coup et qu il se fasse mal. Enfin je sais pas j ai jamais eu la chance de faire du rugby à haut niveau chez les jeunes et encore moins adulte  rire mais la différence entre crabos et Top 14 ca doit être quelque chose dans l engagement et les collisions.
Yatangaki
Yatangaki
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 6501
Localisation : Hautes-Pyrénées
Date d'inscription : 01/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  densnewzealand Sam 6 Avr 2024 - 15:01

Yatangaki a écrit:
le radis a écrit:
Yatangaki a écrit:
densnewzealand a écrit:
krahknardz a écrit:Quelle bonne nouvelle! Si le Club arrive à s'entendre avec Jones et conserve Tatafu en échange de le libérer sur les périodes internationales, on signe de suite tellement il a été convaincant en 8 cette année
On peut aussi ajouter qu’avec Gazzotti qui va prendre de l’ampleur au poste on est pas à poil. Ils peuvent alterner pendant les périodes de fenêtre inter du Japon.

Exact.

A voir comment on va utiliser Matiu aussi, Flanker ou 8 ou les deux think
Ibsaiene va peut être faire apparition d ici deux saisons aussi non?

2 saisons ? :chambreur: rire

La fin de celle ci, une saison en espoir peut être pour faire la bascule?
Après il est certainement proche du groupe Pro, c est un jeune joueur au dessus du lot.
Mais il faudrait pas que l intensité et le degré d engagement soit trop haut d un coup et qu il se fasse mal. Enfin je sais pas j ai jamais eu la chance de faire du rugby à haut niveau chez les jeunes et encore moins adulte  rire mais la différence entre crabos et Top 14 ca doit être quelque chose dans l engagement et les collisions.
Radis le voit arriver gros comme une maison ce jeune😜
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4061
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Scalp Mar 23 Avr 2024 - 17:40

Tevita Tatafu retenu pour les prochaines tournées du Japon ?

https://www.rugbypass.com/fr/news/tevita-tatafu-retenu-pour-les-prochaines-tournees-du-japon/

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 43495
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Scalp Jeu 2 Mai 2024 - 15:34



Traduction DeePL :

Succès des productions destinées à attirer les jeunes
L'affluence dans le Top 14 français augmente
L'affluence moyenne la plus élevée par match a été de 27 656 personnes à Bordeaux.
(Rugby Republic / Miyuki Fukumoto)
https://rugby-rp.com/2024/05/01/abroad/112872
--
Le TOP14 est le numéro 1 mondial des championnats les plus populaires✨.
Tatafu Bordeaux🍇 est le plus grand nombre de spectateurs parmi eux.
Cela signifie que Tatafu joue dans l'équipe la plus populaire du monde 🔥.
Je suis très émotif 😭.

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 43495
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Tevita Tatafu - Page 9 Empty Re: Tevita Tatafu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum