AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Rencontres internationales
par Scalp Hier à 17:25

» Rugby et Coronavirus
par Scalp Hier à 13:09

» Préparation de la saison 2021-2022
par le radis Hier à 12:15

» Musique !!!
par Scalp Hier à 7:54

» Audience du rugby (réseaux sociaux...)
par le radis Sam 31 Juil 2021 - 17:17

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par le radis Sam 31 Juil 2021 - 17:06

» Romain Buros
par Scalp Sam 31 Juil 2021 - 16:06

» Abonnements Groupés des UBB Fanes 2021-2022
par Scalp Sam 31 Juil 2021 - 14:38

» Adhésion aux UBB Fanes 2021-2022
par patrick Sam 31 Juil 2021 - 13:03

» Vadim Cobilas
par Scalp Ven 30 Juil 2021 - 15:48

» Federico Mori
par Scalp Jeu 29 Juil 2021 - 19:37

» Top 14 - 1ère journée : Biarritz / UBB
par Scalp Jeu 29 Juil 2021 - 16:53

» Naming du stade Chaban Delmas
par Switch Jeu 29 Juil 2021 - 14:05

» Le Pognon et le Rugby
par tire-bouchon Mer 28 Juil 2021 - 16:33

» Le XV de France (partie en cours)
par tire-bouchon Mar 27 Juil 2021 - 20:16

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par marchal Mar 27 Juil 2021 - 12:23

» Bilan de la saison 2020-2021
par Dr. Gregory Bouse Lun 26 Juil 2021 - 22:22

» In Extenso SuperSevens 2021
par MrScots Lun 26 Juil 2021 - 11:07

» Cameron Woki
par Scalp Lun 26 Juil 2021 - 9:38

» Ben Tameifuna
par tire-bouchon Dim 25 Juil 2021 - 9:28

» Crise des Girondins (2021)
par grospaquet31 Ven 23 Juil 2021 - 19:34

» Evolution du Top14 (format, règles...)
par Scalp Ven 23 Juil 2021 - 12:02

» Champions Cup 2021-2022
par Scalp Ven 23 Juil 2021 - 12:01

» Pro D2 : Autres matchs
par Scalp Jeu 22 Juil 2021 - 12:05

» scott higginbotham
par Switch Mar 20 Juil 2021 - 10:44

» Yoram Moefana
par grospaquet31 Lun 19 Juil 2021 - 17:50

» Joseph Dweba
par densnewzealand Sam 17 Juil 2021 - 17:50

» Equipes de France Jeunes
par le radis Ven 16 Juil 2021 - 20:01

» Laurent Delboulbes
par le radis Mer 14 Juil 2021 - 19:52

» Ah c'est beau le foot !
par flavio33 Mar 13 Juil 2021 - 23:04


Etcheto/Urios

+3
grospaquet31
biscouette
louchalossais
7 participants

Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Etcheto/Urios

Message  louchalossais Jeu 17 Juin 2021 - 0:21

Joli revers de Chisté ' de près du Vincent, parfaitement ajusté à mon goût.

https://www.blog-rct.com/vincent-etcheto-envoie-valser-christophe-urios/
louchalossais
louchalossais
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 63
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  biscouette Jeu 17 Juin 2021 - 20:49

louchalossais a écrit:Joli revers de Chisté ' de près du Vincent, parfaitement ajusté à mon goût.

https://www.blog-rct.com/vincent-etcheto-envoie-valser-christophe-urios/
C'est pas faux :)
Jusque-là C.U n'avait pas trop démonté le passé, petite faute amha.

_________________
« You can't kill what you can't see. » The Last Poets
« Il est plus facile de tromper les gens, que de les convaincre qu’ils ont été trompés. » Mark Twain
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2014
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur :

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  grospaquet31 Jeu 17 Juin 2021 - 22:30

biscouette a écrit:
louchalossais a écrit:Joli revers de Chisté ' de près du Vincent, parfaitement ajusté à mon goût.

https://www.blog-rct.com/vincent-etcheto-envoie-valser-christophe-urios/
C'est pas faux :)
Jusque-là C.U n'avait pas trop démonté le passé, petite faute amha.

C’est ce que j’avais relevé. Je n’ai pas du tout apprécié ces paroles et c’est pas la premiere fois ou il se detache du groupe quand on perd. Il parle de « ils » ou « les joueurs ».
Il devrait regarder avec honnetete les performances actuelles, c’est de la merde, c’est une purge.
Peut etre qu Etcheto est un romantique, que je le suis aussi, mais franchement on s’emmerde avec ce jeu ou on ne sait plus faire une simple passe.

Quelque soit le resultat de samedi, j’espere quon fera un bon match avec du combat mais aussi de l’ambition et de la maitrise.

grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5444
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  Big'Ben Jeu 17 Juin 2021 - 22:55

Je ne vois pas en quoi il a démonté le passé, il en résultat simplement un constat think

Il a raison en disant que tu fais comme le bordeaux d'avant, c'est-à-dire échouer au porte du top 6, et Si Beauxis ne l'avait pas loupée, et Si Bernard ne l'avait pas loupée non plus, et si et si et si, et si Bayonne avait fait un drop à 30 secondes de la fin ils seraient peut-être encore en top 14, bref, c'est un constat réel.

Non, désolé, je ne me suis pas toujours régalé devant les matchs de l'UBB, se prendre 50 points c'est pas ce que j'appelle se régaler mais passer un très mauvais moment, se prendre branlée sur branlée ce n'est pas agréable, c'est mon côté mauvais perdant sûrement.

Alors oui je préfère largement le jeu que nous pratiquions la saison dernière avant son interruption, on était sur une autre planète, retour sur terre désormais. La réalité c'est qu'on a fait 3 demi finale sur une saison et ça ce ne sera jamais égalé. Jouer et aller sur les extérieurs pour au final commettre 15 en-avant par match, ce n'est pas non plus ce que j'appelle bien jouer, on essayait de bien jouer, ce n'était pas pareil. On joue bien quand on concrétise des actions, bref, j'adore Etcheto et je le remercie pour ce qu'il a fait, mais il n'a pas son mot à dire là-dedans... De plus, je pense qu'il voulait surtout faire allusion à la période d'après, quand on a commencé à avoir des Ibanez, N'tamack et consorts, beaucoup de promesse pour ? Des prunes.

Il en faudra plus pour le renvoyer dans ses 22, ses propos ne sont pas pertinent de mon point de vue et les propos d'Urios ont le mérite de donner un coup de pied là où ça fait mal. Les joueurs devaient se réveiller après deux non matchs juste avant les phases finales.
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1830
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  Scalp Jeu 17 Juin 2021 - 22:56

Ah, les années Etcheto..., mais c'était quand même aussi les années Delpoux..., c'est vrai que c'était vraiment sympa, euphorique, jouissif, même si on jouait surtout le maintient, on voyait du jeu, beaucoup de jeu, il y avait un enthousiasme qu'on ne retrouvera probablement jamais, c'était la période de l'adolescence, de l'insouciance, quand tu crois encore que tu ne peux pas mourir, que de toute façon tu t'en branles, que tu n'y penses même pas, il fallait absolument vivre ces moments...

Ensuite, on ne pouvait pas rester des éternels adolescents, il fallait grandir, et Etcheto n'était certainement pas l'homme de la situation, en tout cas pour être Manager de l'UBB, Marti ne le savait que trop bien. J'adore le personnage, le vent de fraicheur et d'enthousiasme qu'il a fait souffler sur l'UBB, sa vision presque romantique du jeu, c'était beau, c'était bon, mais Etcheto était surtout un grand branleur, un gros fêtard, il était un peu ce que le Rugby amateur est au Rugby professionnel et l'histoire s'est fini là, presque logiquement.

Je ne m'épancherais pas sur les années Ibanez, la plus longue erreur de Marti, c'est comme un moment de ta vie où tu te plantes, que tu te maries avec une femme que tu n'aimes pas vraiment, que tu navigues de déceptions en déceptions, en te posant des questions existentielles sur l'intérêt de vivre cette vie de merde, tout en regrettant le période doré et insouciante que tu avais vécu avant. Une transition ratée.

Je zappe direct la période gelée British, Teague et Worsley, pour arriver à l'essentiel, Christophe Urios..., le meilleur choix que Marti pouvait faire. Enfin l'homme de la situation pour faire basculer l'UBB dans l'âge adulte, on a enfin pulvérisé le plafond de verre et de quelle façon !, l'année Covid en étant l'absolu leader du top 14, cette saison en se tapant au minimum trois demi-finales, chapeau bas, respect, que c'est bon d'enfin basculer vers le futur.

Au passage, je voulais juste dire que quand Urios parle de l'UBB d'avant de manière péjorative, il parle surtout de la période Ibanez, et à raison. Pendant la période Etcheto, on ne visait pas vraiment le top 6, quand on a commencé à le viser, Etcheto était peut-être encore là, mais presque en passager clandestin, en sursis de se faire passer par-dessus bord, ce qui a fini par arriver. J'aime beaucoup Etcheto, mais au chapitre de ses défauts, on peut parler de son égo surdimensionné qui lui donne à penser qu'il incarnait à lui seul l'identité de l'UBB, donc que les piques d'Urios s'adressent forcément à lui, rien n'est plus faux. Mais ce n'est pas grave..., le tché nous aura laissé des souvenirs indélébiles et on ne le remerciera jamais assez pour ça, les gens qui te donnent du rêve, ce sont des artistes.


Dernière édition par Scalp le Jeu 17 Juin 2021 - 23:39, édité 1 fois

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13140
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  guillaume ubb Jeu 17 Juin 2021 - 23:34

[quote="Scalp"]


:clap: :clap: :clap: Yesss
guillaume ubb
guillaume ubb
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 204
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 21/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  grospaquet31 Ven 18 Juin 2021 - 8:36

Scalp a écrit:Ah, les années Etcheto..., mais c'était quand même aussi les années Delpoux..., c'est vrai que c'était vraiment sympa, euphorique, jouissif, même si on jouait surtout le maintient, on voyait du jeu, beaucoup de jeu, il y avait un enthousiasme qu'on ne retrouvera probablement jamais, c'était la période de l'adolescence, de l'insouciance, quand tu crois encore que tu ne peux pas mourir, que de toute façon tu t'en branles, que tu n'y penses même pas, il fallait absolument vivre ces moments...

Ensuite, on ne pouvait pas rester des éternels adolescents, il fallait grandir, et Etcheto n'était certainement pas l'homme de la situation, en tout cas pour être Manager de l'UBB, Marti ne le savait que trop bien. J'adore le personnage, le vent de fraicheur et d'enthousiasme qu'il a fait souffler sur l'UBB, sa vision presque romantique du jeu, c'était beau, c'était bon, mais Etcheto était surtout un grand branleur, un gros fêtard, il était un peu ce que le Rugby amateur est au Rugby professionnel et l'histoire s'est fini là, presque logiquement.

Je ne m'épancherais pas sur les années Ibanez, la plus longue erreur de Marti, c'est comme un moment de ta vie où tu te plantes, que tu te maries avec une femme que tu n'aimes pas vraiment, que tu navigues de déceptions en déceptions, en te posant des questions existentielles sur l'intérêt de vivre cette vie de merde, tout en regrettant le période doré et insouciante que tu avais vécu avant. Une transition ratée.

Je zappe direct la période gelée British, Teague et Worsley, pour arriver à l'essentiel, Christophe Urios..., le meilleur choix que Marti pouvait faire. Enfin l'homme de la situation pour faire basculer l'UBB dans l'âge adulte, on a enfin pulvérisé le plafond de verre et de quelle façon !, l'année Covid en étant l'absolu leader du top 14, cette saison en se tapant au minimum trois demi-finales, chapeau bas, respect, que c'est bon d'enfin basculer vers le futur.

Au passage, je voulais juste dire que quand Urios parle de l'UBB d'avant de manière péjorative, il parle surtout de la période Ibanez, et à raison. Pendant la période Etcheto, on ne visait pas vraiment le top 6, quand on a commencé à le viser, Etcheto était peut-être encore là, mais presque en passager clandestin, en sursis de se faire passer par-dessus bord, ce qui a fini par arriver. J'aime beaucoup Etcheto, mais au chapitre de ses défauts, on peut parler de son égo surdimensionné qui lui donne à penser qu'il incarnait à lui seul l'identité de l'UBB, donc que les piques d'Urios s'adressent forcément à lui, rien n'est plus faux. Mais ce n'est pas grave..., le tché nous aura laissé des souvenirs indélébiles et on ne le remerciera jamais assez pour ça, les gens qui te donnent du rêve, ce sont des artistes.

Ce que tu dis d’etcheto sur son ego quil incarnait l’ubb a lui seul c’est de l’interprétation, c’est un avis.
Chaque entraîneur a son style, que ce soit en com, en philosophie de jeu, en relation humaine etc..
Si l’ubb est la ou elle est aujourd’hui c’est grace a son passé, ses succes et surtout ses echecs.
Etcheto a raison, y a pas besoin de denigrer le passé, c’est pas comparable, tant en budget quen terme de niveau de joueur.
On ne saura jamais ce qu’Etcheto aurait fait avec ce groupe, planté aux portes du top6 comme champion d’europe.

Etcheto aime l’ubb, ca se sent, on ne pourra pas lui enlever.

Concernant Urios, je pense quil doit faire plus attention a ce quil dit, on peut se tromper, tout le monde peut se tromper, mais faut être solidaire de l’equipe, on gagne ensemble et on perd ensemble
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5444
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  Scalp Ven 18 Juin 2021 - 8:53

grospaquet31 a écrit:
Scalp a écrit:Ah, les années Etcheto..., mais c'était quand même aussi les années Delpoux..., c'est vrai que c'était vraiment sympa, euphorique, jouissif, même si on jouait surtout le maintient, on voyait du jeu, beaucoup de jeu, il y avait un enthousiasme qu'on ne retrouvera probablement jamais, c'était la période de l'adolescence, de l'insouciance, quand tu crois encore que tu ne peux pas mourir, que de toute façon tu t'en branles, que tu n'y penses même pas, il fallait absolument vivre ces moments...

Ensuite, on ne pouvait pas rester des éternels adolescents, il fallait grandir, et Etcheto n'était certainement pas l'homme de la situation, en tout cas pour être Manager de l'UBB, Marti ne le savait que trop bien. J'adore le personnage, le vent de fraicheur et d'enthousiasme qu'il a fait souffler sur l'UBB, sa vision presque romantique du jeu, c'était beau, c'était bon, mais Etcheto était surtout un grand branleur, un gros fêtard, il était un peu ce que le Rugby amateur est au Rugby professionnel et l'histoire s'est fini là, presque logiquement.

Je ne m'épancherais pas sur les années Ibanez, la plus longue erreur de Marti, c'est comme un moment de ta vie où tu te plantes, que tu te maries avec une femme que tu n'aimes pas vraiment, que tu navigues de déceptions en déceptions, en te posant des questions existentielles sur l'intérêt de vivre cette vie de merde, tout en regrettant le période doré et insouciante que tu avais vécu avant. Une transition ratée.

Je zappe direct la période gelée British, Teague et Worsley, pour arriver à l'essentiel, Christophe Urios..., le meilleur choix que Marti pouvait faire. Enfin l'homme de la situation pour faire basculer l'UBB dans l'âge adulte, on a enfin pulvérisé le plafond de verre et de quelle façon !, l'année Covid en étant l'absolu leader du top 14, cette saison en se tapant au minimum trois demi-finales, chapeau bas, respect, que c'est bon d'enfin basculer vers le futur.

Au passage, je voulais juste dire que quand Urios parle de l'UBB d'avant de manière péjorative, il parle surtout de la période Ibanez, et à raison. Pendant la période Etcheto, on ne visait pas vraiment le top 6, quand on a commencé à le viser, Etcheto était peut-être encore là, mais presque en passager clandestin, en sursis de se faire passer par-dessus bord, ce qui a fini par arriver. J'aime beaucoup Etcheto, mais au chapitre de ses défauts, on peut parler de son égo surdimensionné qui lui donne à penser qu'il incarnait à lui seul l'identité de l'UBB, donc que les piques d'Urios s'adressent forcément à lui, rien n'est plus faux. Mais ce n'est pas grave..., le tché nous aura laissé des souvenirs indélébiles et on ne le remerciera jamais assez pour ça, les gens qui te donnent du rêve, ce sont des artistes.

Ce que tu dis d’etcheto sur son ego quil incarnait l’ubb a lui seul c’est de l’interprétation, c’est un avis.
Chaque entraîneur a son style, que ce soit en com, en philosophie de jeu, en relation humaine etc..
Si l’ubb est la ou elle est aujourd’hui c’est grace a son passé, ses succes et surtout ses echecs.
Etcheto a raison, y a pas besoin de denigrer le passé, c’est pas comparable, tant en budget quen terme  de niveau de joueur.
On ne saura jamais ce qu’Etcheto aurait fait avec ce groupe, planté aux portes du top6 comme champion d’europe.

Etcheto aime l’ubb, ca se sent, on ne pourra pas lui enlever.

Concernant Urios, je pense quil doit faire plus attention a ce quil dit, on peut se tromper, tout le monde peut se tromper, mais faut être solidaire de l’equipe, on gagne ensemble et on perd ensemble

Évidemment qu'un texte comme ça, c'est de l'interprétation complètement personnelle, c'est comme ça que je vois Etcheto, que je le ressens, on est tous diffèrent dans nos ressentis, toi tu es un peu blessé par les remarques d'Urios, moi pas du tout Wink

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13140
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  Caillou33 Ven 18 Juin 2021 - 9:58

grospaquet31 a écrit:
Scalp a écrit:Ah, les années Etcheto..., mais c'était quand même aussi les années Delpoux..., c'est vrai que c'était vraiment sympa, euphorique, jouissif, même si on jouait surtout le maintient, on voyait du jeu, beaucoup de jeu, il y avait un enthousiasme qu'on ne retrouvera probablement jamais, c'était la période de l'adolescence, de l'insouciance, quand tu crois encore que tu ne peux pas mourir, que de toute façon tu t'en branles, que tu n'y penses même pas, il fallait absolument vivre ces moments...

Ensuite, on ne pouvait pas rester des éternels adolescents, il fallait grandir, et Etcheto n'était certainement pas l'homme de la situation, en tout cas pour être Manager de l'UBB, Marti ne le savait que trop bien. J'adore le personnage, le vent de fraicheur et d'enthousiasme qu'il a fait souffler sur l'UBB, sa vision presque romantique du jeu, c'était beau, c'était bon, mais Etcheto était surtout un grand branleur, un gros fêtard, il était un peu ce que le Rugby amateur est au Rugby professionnel et l'histoire s'est fini là, presque logiquement.

Je ne m'épancherais pas sur les années Ibanez, la plus longue erreur de Marti, c'est comme un moment de ta vie où tu te plantes, que tu te maries avec une femme que tu n'aimes pas vraiment, que tu navigues de déceptions en déceptions, en te posant des questions existentielles sur l'intérêt de vivre cette vie de merde, tout en regrettant le période doré et insouciante que tu avais vécu avant. Une transition ratée.

Je zappe direct la période gelée British, Teague et Worsley, pour arriver à l'essentiel, Christophe Urios..., le meilleur choix que Marti pouvait faire. Enfin l'homme de la situation pour faire basculer l'UBB dans l'âge adulte, on a enfin pulvérisé le plafond de verre et de quelle façon !, l'année Covid en étant l'absolu leader du top 14, cette saison en se tapant au minimum trois demi-finales, chapeau bas, respect, que c'est bon d'enfin basculer vers le futur.

Au passage, je voulais juste dire que quand Urios parle de l'UBB d'avant de manière péjorative, il parle surtout de la période Ibanez, et à raison. Pendant la période Etcheto, on ne visait pas vraiment le top 6, quand on a commencé à le viser, Etcheto était peut-être encore là, mais presque en passager clandestin, en sursis de se faire passer par-dessus bord, ce qui a fini par arriver. J'aime beaucoup Etcheto, mais au chapitre de ses défauts, on peut parler de son égo surdimensionné qui lui donne à penser qu'il incarnait à lui seul l'identité de l'UBB, donc que les piques d'Urios s'adressent forcément à lui, rien n'est plus faux. Mais ce n'est pas grave..., le tché nous aura laissé des souvenirs indélébiles et on ne le remerciera jamais assez pour ça, les gens qui te donnent du rêve, ce sont des artistes.

Ce que tu dis d’etcheto sur son ego quil incarnait l’ubb a lui seul c’est de l’interprétation, c’est un avis.
Chaque entraîneur a son style, que ce soit en com, en philosophie de jeu, en relation humaine etc..
Si l’ubb est la ou elle est aujourd’hui c’est grace a son passé, ses succes et surtout ses echecs.
Etcheto a raison, y a pas besoin de denigrer le passé, c’est pas comparable, tant en budget quen terme  de niveau de joueur.
On ne saura jamais ce qu’Etcheto aurait fait avec ce groupe, planté aux portes du top6 comme champion d’europe.

Etcheto aime l’ubb, ca se sent, on ne pourra pas lui enlever.

Concernant Urios, je pense quil doit faire plus attention a ce quil dit, on peut se tromper, tout le monde peut se tromper, mais faut être solidaire de l’equipe, on gagne ensemble et on perd ensemble

Je te rejoins complètement Grospack... Je ne vois pas l'intérêt de taper sur le passé comme ça, si ce n'est pour une sorte d'égo trip. Effectivement l'égo à ce niveau c'est nécessaire, et CU comme le Tché en sont des bons exemples sur cette séquence, mais est-ce vraiment le moment?

Là ou je suis en parti "déçu" c'est que j'adore l'entraîneur et le personnage public CU et que je trouvais qu'il avait fait un sans faute depuis son arrivée en termes de com', en insistant sur nos faiblesses mais aussi sur nos forces (le fameux "faire chanter Chaban"). Attention à ce que l'institution UBB ne passe pas derrière son entraîneur, on sait qu'à moyen terme c'est souvent une catastrophe pour les clubs..

Depuis quelques jours, j'ai le sentiment qu'il tape souvent soit sur les joueurs, soit sur le passé comme s'il envisageait et préparait déjà l'échec en se protégeant. "Connaissant" le bonhomme c'est peut être un moyen de piquer les joueurs et tout le club, et il est foutu de réussir à nous faire gagner le bout de bois. Mais en cas d'échec, ses saillies sur le passé du club, le discours un peu incompréhensible sur le "on" vs le "je", et la place donnée au beau jeu (tant dans les interviews que sur le pré) seront peut être à interroger au moment venu. Et je ne doute pas qu'il sera le premier à le faire.

Mais je suis persuadé qu'on est toujours tous convaincu qu'il est l'homme de la situation et que le travail accompli jusque là est plus que satisfaisant! Vivre et gagner une demie contre nos voisins serait juste incroyable. Et espérons que si les choses finissent bien dans 10 jours, CU comme le Tché seront fiers du travail qu'ils ont tous deux accomplis
Caillou33
Caillou33
J'aime l'Union un peu
J'aime l'Union un peu

Nombre de messages : 15
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  Scalp Ven 18 Juin 2021 - 10:09

Caillou33 a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Scalp a écrit:Ah, les années Etcheto..., mais c'était quand même aussi les années Delpoux..., c'est vrai que c'était vraiment sympa, euphorique, jouissif, même si on jouait surtout le maintient, on voyait du jeu, beaucoup de jeu, il y avait un enthousiasme qu'on ne retrouvera probablement jamais, c'était la période de l'adolescence, de l'insouciance, quand tu crois encore que tu ne peux pas mourir, que de toute façon tu t'en branles, que tu n'y penses même pas, il fallait absolument vivre ces moments...

Ensuite, on ne pouvait pas rester des éternels adolescents, il fallait grandir, et Etcheto n'était certainement pas l'homme de la situation, en tout cas pour être Manager de l'UBB, Marti ne le savait que trop bien. J'adore le personnage, le vent de fraicheur et d'enthousiasme qu'il a fait souffler sur l'UBB, sa vision presque romantique du jeu, c'était beau, c'était bon, mais Etcheto était surtout un grand branleur, un gros fêtard, il était un peu ce que le Rugby amateur est au Rugby professionnel et l'histoire s'est fini là, presque logiquement.

Je ne m'épancherais pas sur les années Ibanez, la plus longue erreur de Marti, c'est comme un moment de ta vie où tu te plantes, que tu te maries avec une femme que tu n'aimes pas vraiment, que tu navigues de déceptions en déceptions, en te posant des questions existentielles sur l'intérêt de vivre cette vie de merde, tout en regrettant le période doré et insouciante que tu avais vécu avant. Une transition ratée.

Je zappe direct la période gelée British, Teague et Worsley, pour arriver à l'essentiel, Christophe Urios..., le meilleur choix que Marti pouvait faire. Enfin l'homme de la situation pour faire basculer l'UBB dans l'âge adulte, on a enfin pulvérisé le plafond de verre et de quelle façon !, l'année Covid en étant l'absolu leader du top 14, cette saison en se tapant au minimum trois demi-finales, chapeau bas, respect, que c'est bon d'enfin basculer vers le futur.

Au passage, je voulais juste dire que quand Urios parle de l'UBB d'avant de manière péjorative, il parle surtout de la période Ibanez, et à raison. Pendant la période Etcheto, on ne visait pas vraiment le top 6, quand on a commencé à le viser, Etcheto était peut-être encore là, mais presque en passager clandestin, en sursis de se faire passer par-dessus bord, ce qui a fini par arriver. J'aime beaucoup Etcheto, mais au chapitre de ses défauts, on peut parler de son égo surdimensionné qui lui donne à penser qu'il incarnait à lui seul l'identité de l'UBB, donc que les piques d'Urios s'adressent forcément à lui, rien n'est plus faux. Mais ce n'est pas grave..., le tché nous aura laissé des souvenirs indélébiles et on ne le remerciera jamais assez pour ça, les gens qui te donnent du rêve, ce sont des artistes.

Ce que tu dis d’etcheto sur son ego quil incarnait l’ubb a lui seul c’est de l’interprétation, c’est un avis.
Chaque entraîneur a son style, que ce soit en com, en philosophie de jeu, en relation humaine etc..
Si l’ubb est la ou elle est aujourd’hui c’est grace a son passé, ses succes et surtout ses echecs.
Etcheto a raison, y a pas besoin de denigrer le passé, c’est pas comparable, tant en budget quen terme  de niveau de joueur.
On ne saura jamais ce qu’Etcheto aurait fait avec ce groupe, planté aux portes du top6 comme champion d’europe.

Etcheto aime l’ubb, ca se sent, on ne pourra pas lui enlever.

Concernant Urios, je pense quil doit faire plus attention a ce quil dit, on peut se tromper, tout le monde peut se tromper, mais faut être solidaire de l’equipe, on gagne ensemble et on perd ensemble

Je te rejoins complètement Grospack... Je ne vois pas l'intérêt de taper sur le passé comme ça, si ce n'est pour une sorte d'égo trip. Effectivement l'égo à ce niveau c'est nécessaire, et CU comme le Tché en sont des bons exemples sur cette séquence, mais est-ce vraiment le moment?

Là ou je suis en parti "déçu" c'est que j'adore l'entraîneur et le personnage public CU et que je trouvais qu'il avait fait un sans faute depuis son arrivée en termes de com', en insistant sur nos faiblesses mais aussi sur nos forces (le fameux "faire chanter Chaban"). Attention à ce que l'institution UBB ne passe pas derrière son entraîneur, on sait qu'à moyen terme c'est souvent une catastrophe pour les clubs..

Depuis quelques jours, j'ai le sentiment qu'il tape souvent soit sur les joueurs, soit sur le passé comme s'il envisageait et préparait déjà l'échec en se protégeant. "Connaissant" le bonhomme c'est peut être un moyen de piquer les joueurs et tout le club, et il est foutu de réussir à nous faire gagner le bout de bois. Mais en cas d'échec, ses saillies sur le passé du club, le discours un peu incompréhensible sur le "on" vs le "je", et la place donnée au  beau jeu (tant dans les interviews que sur le pré) seront peut être à interroger au moment venu. Et je ne doute pas qu'il sera le premier à le faire.

Mais je suis persuadé qu'on est toujours tous convaincu qu'il est l'homme de la situation et que le travail accompli jusque là est plus que satisfaisant! Vivre et gagner une demie contre nos voisins serait juste incroyable. Et espérons que si les choses finissent bien dans 10 jours, CU comme le Tché seront fiers du travail qu'ils ont tous deux accomplis

"Connaissant" le bonhomme c'est peut être un moyen de piquer les joueurs et tout le club : Tu as raison, je crois aussi que c'est ça, il ne faut pas chercher plus loin, Urios nous balance ça dans la gueule, ce n'est pas agréable, mais il faut toujours mieux regarder la vérité en face.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13140
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Etcheto/Urios Empty Re: Etcheto/Urios

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum