AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» In Extenso SuperSevens 2022
par Charles_ubb Hier à 22:35

» Préparation de la saison 2022-2023
par Scalp Hier à 20:18

» Sipili FALATEA
par Scalp Hier à 20:15

» Top 14 - 1ᵉʳᵉ journée : UBB / Stade Toulousain
par Scalp Hier à 19:35

» Ben Tameifuna
par krahknardz Hier à 17:01

» Madosh Tambwe
par Scalp Hier à 15:38

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2022/2023
par Scalp Hier à 12:45

» Lionnes 2022-2023
par Scalp Hier à 11:06

» Musique !!!
par Scalp Mar 16 Aoû 2022 - 9:28

» Rugby Championship
par Scalp Lun 15 Aoû 2022 - 16:25

» C'est beau, c'est Bordeaux !
par Scalp Lun 15 Aoû 2022 - 12:41

» Mahamadou Diaby
par Scalp Lun 15 Aoû 2022 - 12:27

» Matthieu Jalibert
par Scalp Lun 15 Aoû 2022 - 12:17

» Histoire du XV de France
par Scalp Lun 15 Aoû 2022 - 6:23

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par Scalp Sam 13 Aoû 2022 - 10:05

» espoirs 2022-2023
par marchal Sam 13 Aoû 2022 - 2:48

» Progamme TV
par Scalp Ven 12 Aoû 2022 - 14:04

» Autres Clubs
par Scalp Jeu 11 Aoû 2022 - 12:46

» Rémi Lamerat
par Scalp Mar 9 Aoû 2022 - 13:16

» Coupe du monde de Rugby féminine 2021 du XV de France
par Scalp Mar 9 Aoû 2022 - 11:29

» Autres joueurs
par krahknardz Lun 8 Aoû 2022 - 23:25

» Ulupano Seuteni
par Scalp Lun 8 Aoû 2022 - 11:05

» XV de France (partie en cours)
par Scalp Lun 8 Aoû 2022 - 11:04

» Le rugby et son évolution
par krahknardz Sam 6 Aoû 2022 - 20:45

» Aménagement de Chaban-Delmas, stade de l'UBB
par patrick Sam 6 Aoû 2022 - 15:54

» Yoram Moefana
par Scalp Sam 6 Aoû 2022 - 11:05

» 1991 - 9e titre de CDF de l'Union
par patrick Ven 5 Aoû 2022 - 23:23

» Christophe Urios
par Scalp Ven 5 Aoû 2022 - 14:47

» Félix Le Bourhis
par le radis Jeu 4 Aoû 2022 - 16:59

» Sport Féminin
par Scalp Jeu 4 Aoû 2022 - 15:11

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

XV de France (partie en cours)

+31
patrick
Yatangaki
Vévé64
Jbar33
Etchetera
Auré33
Tuhrah
lamapa
jeanlia
Vince33
Titou
densnewzealand
Bourrassol
tire-bouchon
le radis
Dr. Gregory Bouse
sudiste
grospaquet31
marchal
latine
krahknardz
Big'Ben
Switch
SympathyForTheDevil
Roberto Miopalmo
nadoloubb
léopold
zizou46
Scalp
willoush
Jean puech
35 participants

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  nadoloubb Dim 3 Juil 2022 - 10:48

Scalp a écrit:

L'essai de Tatafu, on incrimine Jalibert, mais on ne dit rien sur Moefana, c'est plutôt lui qui se fait transpercer par Tatafu..., difficile d'arrêter le numéro 8 Japonais.

Au passage, on peut voir que le 11 Japonais ne relâche jamais son ballon, l'essai n'aurait pas dû être accordé, la France a eu droit de son côté à un décorticage vidéo sur ses essais...


XV de France. Le joueur à craindre côté Japon : Tevita Tatafu, ce petit taureau furieux


https://www.lerugbynistere.fr/news/xv-de-france-le-joueur-a-craindre-cote-japon-tevita-tatafu-ce-petit-taureau-furieux-0107221328.php

Ca lui arrive de temps en temps à Moefana de balancer l'épaule et de plaquer au ballon. Et dans ce cas il loupe des placages (j'avais fait ce constat à Montpellier dans la même configuration à 5 m de la ligne).

Jaja sest fait prendre, ça arrive surtout à 5 mètres

nadoloubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3043
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 10:56

nadoloubb a écrit:
Scalp a écrit:

L'essai de Tatafu, on incrimine Jalibert, mais on ne dit rien sur Moefana, c'est plutôt lui qui se fait transpercer par Tatafu..., difficile d'arrêter le numéro 8 Japonais.

Au passage, on peut voir que le 11 Japonais ne relâche jamais son ballon, l'essai n'aurait pas dû être accordé, la France a eu droit de son côté à un décorticage vidéo sur ses essais...


XV de France. Le joueur à craindre côté Japon : Tevita Tatafu, ce petit taureau furieux


https://www.lerugbynistere.fr/news/xv-de-france-le-joueur-a-craindre-cote-japon-tevita-tatafu-ce-petit-taureau-furieux-0107221328.php

Ca lui arrive de temps en temps à Moefana de balancer l'épaule et de plaquer au ballon. Et dans ce cas il loupe des placages (j'avais fait ce constat à Montpellier dans la même configuration à 5 m de la ligne).

Jaja sest fait prendre, ça arrive surtout à 5 mètres

Si on parle de la défense Française sur cet essai, c'est aussi une œuvre collective en amont, comme la montée défensive hasardeuse et complètement ratée de Lebel...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 11:04

XV DE FRANCE. Face au Japon, ‘‘cela a été très compliqué en première mi-temps’’ décrypte Lucu

https://www.lerugbynistere.fr/news/xv-de-france-face-au-japon-cela-a-ete-tres-complique-en-premiere-mi-temps-decrypte-lucu-0307221018.php

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  nadoloubb Dim 3 Juil 2022 - 11:16

Scalp a écrit:
nadoloubb a écrit:
Scalp a écrit:

L'essai de Tatafu, on incrimine Jalibert, mais on ne dit rien sur Moefana, c'est plutôt lui qui se fait transpercer par Tatafu..., difficile d'arrêter le numéro 8 Japonais.

Au passage, on peut voir que le 11 Japonais ne relâche jamais son ballon, l'essai n'aurait pas dû être accordé, la France a eu droit de son côté à un décorticage vidéo sur ses essais...


XV de France. Le joueur à craindre côté Japon : Tevita Tatafu, ce petit taureau furieux


https://www.lerugbynistere.fr/news/xv-de-france-le-joueur-a-craindre-cote-japon-tevita-tatafu-ce-petit-taureau-furieux-0107221328.php

Ca lui arrive de temps en temps à Moefana de balancer l'épaule et de plaquer au ballon. Et dans ce cas il loupe des placages (j'avais fait ce constat à Montpellier dans la même configuration à 5 m de la ligne).

Jaja sest fait prendre, ça arrive surtout à 5 mètres

Si on parle de la défense Française sur cet essai, c'est aussi une œuvre collective en amont, comme la montée défensive hasardeuse et complètement ratée de Lebel...

Lebel a fait une très bonne saison il y a 2 ans, mais cette année il ne mérite pas l'edf trop de lacune. Et tu as raison sa montée amène le décalage
nadoloubb
nadoloubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3043
Localisation : orléans
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 12:14

XV de France. "Vengeons-nous samedi prochain" : Les Japonais veulent leur revanche face aux Bleus

https://actu.fr/sports/rugby/pro/xv-de-france-vengeons-nous-samedi-prochain-les-japonais-veulent-leur-revanche-face-aux-bleus_52203713.html

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Switch Dim 3 Juil 2022 - 12:34

nadoloubb a écrit:
Scalp a écrit:

L'essai de Tatafu, on incrimine Jalibert, mais on ne dit rien sur Moefana, c'est plutôt lui qui se fait transpercer par Tatafu..., difficile d'arrêter le numéro 8 Japonais.

Au passage, on peut voir que le 11 Japonais ne relâche jamais son ballon, l'essai n'aurait pas dû être accordé, la France a eu droit de son côté à un décorticage vidéo sur ses essais...


XV de France. Le joueur à craindre côté Japon : Tevita Tatafu, ce petit taureau furieux


https://www.lerugbynistere.fr/news/xv-de-france-le-joueur-a-craindre-cote-japon-tevita-tatafu-ce-petit-taureau-furieux-0107221328.php

Ca lui arrive de temps en temps à Moefana de balancer l'épaule et de plaquer au ballon. Et dans ce cas il loupe des placages (j'avais fait ce constat à Montpellier dans la même configuration à 5 m de la ligne).

Jaja sest fait prendre, ça arrive surtout à 5 mètres

Il faut toujours un coupable, un nom. Et Jalibert est une bonne cible, étant donnée son image de mauvais défenseur, que je trouve dépassée aussi puisqu'il a bien travaillé sur ce point. Plus facile de dire "Jalibert manque le dernier placage sous les perches" que "l'action démarre à 40m de là par un placage manqué de Lebel qui amène la percée", hélas. Le Midol n'a jamais été super fan de Jaja, ça ne va pas changer aujourd'hui. Heureusement qu'on nuance en précisant qu'un 10 face à un 8 aussi puissant que Tatafu, bon, peu auraient fait beaucoup mieux. Je doute que RNT aurait réalisé un placage offensif qui fasse reculer Tatafu sur 10m. Encore une fois, on dirait que Jalibert doit tout faire à 200%, doit tout faire mieux pour mériter la même reconnaissance que d'autres.

Dans la même veine, la note attribuée à Jolmès par ce même Merdol, la plus mauvaise des 15 français, est vraiment ridicule. On parle d'un mec qui il y a un an était au fond du sceau, qui jouait son 1er match international, et qui a surtout pêché par manque de cardio au bout de 30 minutes qui ont été excellentes. D'ailleurs plusieurs le note, dont Galthié.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7913
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 13:03

Analyse : L’attaque "verticale", atout premier des Bleus

https://www.rugbyrama.fr/rugby/xv-de-france/2021/xv-de-france-analyse-lattaque-verticale-atout-premier-des-bleus_sto9016875/story.shtml

Le Midol se rattrape sur Jalibert :chambreur:

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 13:12

XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt2178
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt2177
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4683

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 14:02

XV de France : quand un oncle et son neveu battent ensemble le Japon

XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4686
https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/xv-de-france/xv-de-france-quand-un-oncle-et-son-neveu-battent-ensemble-le-japon-20220703

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Big'Ben Dim 3 Juil 2022 - 14:05

Scalp a écrit:Analyse : L’attaque "verticale", atout premier des Bleus

https://www.rugbyrama.fr/rugby/xv-de-france/2021/xv-de-france-analyse-lattaque-verticale-atout-premier-des-bleus_sto9016875/story.shtml

Le Midol se rattrape sur Jalibert :chambreur:

Ils ont quand même trouvé le moyen d'encenser Lebel sur son essai Rolling Eyes
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3053
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 14:42

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Les-secrets-de-fabrication-du-succes-des-bleus-au-japon/1341724

Les secrets de fabrication du succès des Bleus au Japon

Fabien Galthié et son staff ont convié dimanche une poignée de journalistes à un débrief du premier test gagné par les Bleus face au Japon la veille (42-23). Une plongée passionnante dans les petits secrets de fabrication de la réussite tricolore.


Clément Dossin à Nagoya

La salle, immense, est située au quatrième étage de l'hôtel des Bleus à Nagoya. De nombreuses chaises, en cercle, laissent imaginer la cérémonie de remise des maillots qui s'y est tenue vendredi, veille du premier test remporté par le quinze de France face au Japon au Toyota Stadium (42-23). Au fond, une grande table toute en longueur autour de laquelle sont assis plusieurs membres du staff des Bleus : William Servat, entraîneur adjoint en charge de la mêlée, Nicolas Buffa, responsable de la cellule analyse vidéo, Jérémy Chéradame, « data scientist », le sélectionneur Fabien Galthié et le manager Raphaël Ibanez.

Pour la première fois, ils ont convié une poignée de journalistes à assister à un débrief technique du match remporté la veille, données statistiques à l'appui et images vidéo projetées sur un écran géant. L'exposé est passionnant, parfois ardu, mais il donne une idée très claire de la stratégie établie sur ce match par Galthié et son staff. Et, plus largement, des préceptes de jeu de ce quinze de France qui ne s'arrête plus de gagner.

« On ne donne quasiment pas de stats individuelles aux joueurs, explique le sélectionneur en préambule, ce qui parfois les surprend parce qu'ils sont habitués à en être nourris. Nous, ça nous importe peu, on est capable de voir qui joue bien et qui ne joue pas bien. En revanche, on analyse beaucoup la donnée de manière collective. On a besoin de stats qui nous guident vers la performance. Ce sont les KPI (key performance indicators) d'un match. » Illustration en quatre thèmes choisis.

Être fulgurant offensivement - Objectif atteint

Dès le début de son mandat en janvier 2020, Fabien Galthié avait exposé son mantra sur le plan offensif : ne pas posséder la balle trop longtemps au risque de se fatiguer et de s'exposer à des fautes ou des contres adverses. Il en a théorisé une règle dite « 22-22 », « c'est-à-dire ne pas tenir le ballon plus de 22 secondes dans la zone allant de nos 22 aux 22 adverses ». « Nous, on cherche la fulgurance, développe le sélectionneur. Offensivement, l'attaque éclair est plus efficace que le siège. »

Face au Japon, le dogme a été bien respecté avec quatre essais inscrits en première main derrière mêlée ou touche, sur des « blitz » offensifs dévastateurs, notamment les deux de Damian Penaud. Sur un graphique représentant toutes les actions du match avec l'évolution du ballon dans un camp ou un autre, une sorte d'encéphalogramme de la partie, Galthié pointe les courbes abruptes aboutissant à un essai : « Voilà ce qu'on cherche, des flèches ! »

Bien sûr, les 22 secondes ne sont pas un principe intangible à 100 %. « Ça peut aller un peu plus loin si on a le momentum (la dynamique). Le momentum, c'est un ruck de moins de trois secondes et la ligne d'avantage gagnée, ce qui nous donne le droit à un ruck de plus. » Le propos est illustré par une action du début du match, où les Bleus récupèrent le ballon après un jeu au pied japonais à hauteur de la ligne médiane. S'ensuit un premier temps de jeu sur lequel Mauvaka gagne la ligne d'avantage, un deuxième sur lequel Vakatawa est refoulé par la défense adverse.

La stratégie bleue exigerait alors du jeu au pied, d'ailleurs Jalibert et Jaminet se sont placés en retrait pour cela. Le sélectionneur navigue avec l'aide de Nicolas Buffa entre les différentes prises de vue (ce que vous ne pouvez pas faire depuis votre canapé) et montre les espaces vides dans le troisième rideau japonais. Au lieu de quoi, Lucu alerte ses avants pour un troisième temps de jeu infructueux. Attention, la possession a dépassé les 22 secondes et le momentum est perdu ! « Là, on déjoue et on est puni immédiatement par une pénalité, normal. »

Jouer haut - Objectif atteint


Par « jouer haut », Galthié entend jouer dans le camp adverse. Sur un schéma représentant le terrain, le camp français (de l'en-but à la ligne médiane) est peint en rouge. L'objectif est d'y passer le moins de temps possible, d'en sortir par un jeu au pied de qualité.

« Au total, on y a passé 3'30'' (ballon en main) pour 23 possessions. Si on le ramène à la possession, ça fait environ 11 secondes pour une moyenne de 0,4 ruck dans notre camp. Moins tu fais de rucks, moins tu y laisses de l'énergie et moins tu risques de faire une faute. On a été dans les standards qu'on s'était fixé en sortant très vite de notre camp. »

Rester discipliné entre les 22 - Objectif non atteint

Avant le match, le staff avait réclamé aux joueurs de ne pas concéder plus de quatre pénalités dans la zone allant des 22 aux 22. « Là-haut, on peut faire des fautes, ici, on peut en faire aussi, dit Galthié en pointant les 22 mètres adverses et les 22 mètres français. Mais là (entre les deux lignes des 22 mètres), il ne faut pas en faire. » Pourquoi ? « Une pénalité dans ces zones-là, ça veut dire pénaltouche et t'as 70 % de chance de prendre un essai au niveau international, même si on a un très bon ratio de défense sur touche. »

Dans cette zone, les Bleus ont effectué huit fautes, le double du pré-requis. « C'est le point négatif du match », pointe Galthié alors que c'était un secteur en nette amélioration depuis plusieurs mois.

Autre point noir, l'inefficacité au grattage dans cette zone malgré beaucoup d'implication. « On a attaqué trop de rucks, 30 sur 76 (39 %), pour une petite moisson, cinq ballons grattés. On le fait très bien avec notre équipe qui a l'habitude de jouer ensemble (celle du Grand Chelem), on sait quand il faut attaquer, quand il ne faut pas attaquer. Là, on n'avait pas les réflexes collectifs, on y a laissé de l'énergie et on s'est éliminés en attaquant les rucks qui ne convenaient pas. » Voilà un des axes de progression identifiés pour le deuxième test.

Développer un jeu au pied de qualité - Objectif pas toujours atteint


Galthié présente ensuite un terrain sur lequel sont modélisés tous les coups de pied tapés par les Bleus avec une couleur évaluant la qualité de chaque jeu au pied. Ça clignote dans tous les sens, mais, selon le sélectionneur, c'est « très important » : « Quand c'est rouge, c'est pas bon. Le vert, là, c'est Yoram (Moefana, sur son essai avec coup de pied à suivre pour lui-même). On avait un objectif de 97 % de qualité. Là, on est à 71 % donc on a une grosse marge de progression aussi. On a moins tapé que d'habitude (24 fois) parce que les Japonais se sont peu dépossédés du ballon. On avait prévu 15 jeux au pied de leur part. » Les stats finales leur en attribuent 14. Ou quand la prédiction confine presque à la voyance...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 22:38

Quels changements attendre pour le deuxième test ?

https://www.rugbyrama.fr/rugby/xv-de-france/2018-2019/xv-de-france-quels-changements-attendre-pour-le-2e-test_sto9017879/story.shtml

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Dim 3 Juil 2022 - 22:41

Jalibert : "J’avais vraiment envie de faire un bon retour"

https://www.rugbyrama.fr/rugby/xv-de-france/2021/xv-de-france-matthieu-jalibert-javais-vraiment-envie-de-faire-un-bon-retour_sto9017377/story.shtml

La suite demain matin Wink

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 9:21

XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt2183
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4691
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4692

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 9:22

XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4693
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt2184
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt2185

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 9:22

XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4694
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4696
XV de France (partie en cours) - Page 39 Capt4695

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 9:27

XV de France : la belle histoire d'amitié qui lie Ollivon et Lucu

https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/xv-de-france/xv-de-france-la-belle-histoire-d-amitie-qui-lie-ollivon-et-lucu-20220703

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 9:36

Jolmes, c’est l’histoire d’un mec...

https://www.rugbyrama.fr/rugby/xv-de-france/2021/xv-de-frnace-thomas-jolmes-ubb-cest-lhistoire-dun-mec._sto9018556/story.shtml

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 9:45

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Roberto Miopalmo Lun 4 Juil 2022 - 10:14

Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

Je félicite ceux qui souhaitaient qu'on se positionne sur Yoan Tanga.
Je le voyais pas à ce niveau là!
Et là on peut se questionner sur son choix de rejoindre LR, et d'aller se frotter à Grégory Aldritt. Car si les deux peuvent glisser en 6 ou 7, ça n'apparaît pas hyper judicieux...
Roberto Miopalmo
Roberto Miopalmo
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1615
Localisation : sur la table de massage
Date d'inscription : 25/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Yatangaki Lun 4 Juil 2022 - 10:27

Roberto Miopalmo a écrit:
Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

Je félicite ceux qui souhaitaient qu'on se positionne sur Yoan Tanga.
Je le voyais pas à ce niveau là!
Et là on peut se questionner sur son choix de rejoindre LR, et d'aller se frotter à Grégory Aldritt. Car si les deux peuvent glisser en 6 ou 7, ça n'apparaît pas hyper judicieux...

LR va avoir une très forte troisième ligne en effet.
Aldritt Tanga Haddad, c est JIFF et complémentaire sur le papier.
Par contre si deux sont sélectionnés ca les plumes complet à ce poste.
Aldritt et Tanga seront sélectionnés d après moi et Haddad avec ce qu il montre quand il joue il sera pas loin. D ailleurs LR manque de joueurs de rotation en 3ieme ligne, ils ont pas intérêt qu un se pète.

Nous, on a raté le coche Tanga. On verra maintenant ce qui nous sera annoncé prochainement.
Yatangaki
Yatangaki
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1703
Localisation : Pyrénées entre Lourdes et Tarbes
Date d'inscription : 01/05/2021
Humeur : La victoire viendra de l'union et l'union fera notre force

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  grospaquet31 Lun 4 Juil 2022 - 11:54

Roberto Miopalmo a écrit:
Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

Je félicite ceux qui souhaitaient qu'on se positionne sur Yoan Tanga.
Je le voyais pas à ce niveau là!
Et là on peut se questionner sur son choix de rejoindre LR, et d'aller se frotter à Grégory Aldritt. Car si les deux peuvent glisser en 6 ou 7, ça n'apparaît pas hyper judicieux...

Merci. :chambreur:

je le voyais meme prendre la place d'Alldritt, tant le jeu trop direct et inefficace à mon sens de ce dernier me decevait. d'ailleurs il fut un temps ou il joua qq match en commencant sur le banc. Pour moi Alldritt n'est pas encore revenu à son meilleur niveau.

J'ai peur malheureusement qu'on ne voit pas BVT ni Buros au prochain match. Pour moi, outre le fait que Jaminet n'a rien a faire en EDF, je ne comprends pas l'interet de Macalou en ailier. Encore un truc qui me depasse. J'ai aussi du mal avec Cretin, je le trouve limité, mais c'est un avis personnel.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7084
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 12:35

grospaquet31 a écrit:
Roberto Miopalmo a écrit:
Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

Je félicite ceux qui souhaitaient qu'on se positionne sur Yoan Tanga.
Je le voyais pas à ce niveau là!
Et là on peut se questionner sur son choix de rejoindre LR, et d'aller se frotter à Grégory Aldritt. Car si les deux peuvent glisser en 6 ou 7, ça n'apparaît pas hyper judicieux...

Merci. :chambreur:

je le voyais meme prendre la place d'Alldritt, tant le jeu trop direct et inefficace à mon sens de ce dernier me decevait. d'ailleurs il fut un temps ou il joua qq match en commencant sur le banc. Pour moi Alldritt n'est pas encore revenu à son meilleur niveau.

J'ai peur malheureusement qu'on ne voit pas BVT ni Buros au prochain match. Pour moi, outre le fait que Jaminet n'a rien a faire en EDF, je ne comprends pas l'interet de Macalou en ailier. Encore un truc qui me depasse. J'ai aussi du mal avec Cretin, je le trouve limité, mais c'est un avis personnel.

Voilà pourquoi le staff mettra toujours Jaminet dans sa playlist  :chambreur: cette musique leur plait...

XV de France. Quand Melvyn Jaminet et Damian Penaud affolent les compteurs en Bleus


https://actu.fr/sports/rugby/pro/xv-de-france-quand-melvyn-jaminet-et-damian-penaud-affolent-les-compteurs-en-bleus_52213143.html

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  grospaquet31 Lun 4 Juil 2022 - 12:59

Scalp a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Roberto Miopalmo a écrit:
Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

Je félicite ceux qui souhaitaient qu'on se positionne sur Yoan Tanga.
Je le voyais pas à ce niveau là!
Et là on peut se questionner sur son choix de rejoindre LR, et d'aller se frotter à Grégory Aldritt. Car si les deux peuvent glisser en 6 ou 7, ça n'apparaît pas hyper judicieux...

Merci. :chambreur:

je le voyais meme prendre la place d'Alldritt, tant le jeu trop direct et inefficace à mon sens de ce dernier me decevait. d'ailleurs il fut un temps ou il joua qq match en commencant sur le banc. Pour moi Alldritt n'est pas encore revenu à son meilleur niveau.

J'ai peur malheureusement qu'on ne voit pas BVT ni Buros au prochain match. Pour moi, outre le fait que Jaminet n'a rien a faire en EDF, je ne comprends pas l'interet de Macalou en ailier. Encore un truc qui me depasse. J'ai aussi du mal avec Cretin, je le trouve limité, mais c'est un avis personnel.

Voilà pourquoi le staff mettra toujours Jaminet dans sa playlist  :chambreur: cette musique leur plait...

XV de France. Quand Melvyn Jaminet et Damian Penaud affolent les compteurs en Bleus


https://actu.fr/sports/rugby/pro/xv-de-france-quand-melvyn-jaminet-et-damian-penaud-affolent-les-compteurs-en-bleus_52213143.html

C’est ce que je disais…heureusement que Jaminet n’est pas de la generation de Blanco ou Sadourny… misère..
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7084
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Lun 4 Juil 2022 - 13:19

grospaquet31 a écrit:
Scalp a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Roberto Miopalmo a écrit:
Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

Je félicite ceux qui souhaitaient qu'on se positionne sur Yoan Tanga.
Je le voyais pas à ce niveau là!
Et là on peut se questionner sur son choix de rejoindre LR, et d'aller se frotter à Grégory Aldritt. Car si les deux peuvent glisser en 6 ou 7, ça n'apparaît pas hyper judicieux...

Merci. :chambreur:

je le voyais meme prendre la place d'Alldritt, tant le jeu trop direct et inefficace à mon sens de ce dernier me decevait. d'ailleurs il fut un temps ou il joua qq match en commencant sur le banc. Pour moi Alldritt n'est pas encore revenu à son meilleur niveau.

J'ai peur malheureusement qu'on ne voit pas BVT ni Buros au prochain match. Pour moi, outre le fait que Jaminet n'a rien a faire en EDF, je ne comprends pas l'interet de Macalou en ailier. Encore un truc qui me depasse. J'ai aussi du mal avec Cretin, je le trouve limité, mais c'est un avis personnel.

Voilà pourquoi le staff mettra toujours Jaminet dans sa playlist  :chambreur: cette musique leur plait...

XV de France. Quand Melvyn Jaminet et Damian Penaud affolent les compteurs en Bleus


https://actu.fr/sports/rugby/pro/xv-de-france-quand-melvyn-jaminet-et-damian-penaud-affolent-les-compteurs-en-bleus_52213143.html

C’est ce que je disais…heureusement que Jaminet n’est pas de la generation de Blanco ou Sadourny… misère..

J'aurais bien aimé qu'on essaye Buros, j'avais un peu l'espoir que le staff fasse tourner, ç'aurait eu du sens, ça ne parait pas être la tendance malheureusement...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 22732
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  densnewzealand Lun 4 Juil 2022 - 15:57

Scalp a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Scalp a écrit:
grospaquet31 a écrit:
Roberto Miopalmo a écrit:
Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Face-au-japon-yoan-tanga-a-marque-des-points-chez-les-bleus/1341746

Face au Japon, Yoan Tanga a marqué des points chez les Bleus

Auteur d'une prestation de haut niveau face aux Japonais (victoire de l'équipe de France 42-23), le troisième-ligne et néo-Rochelais Yoan Tanga (25 ans) a séduit le staff tricolore.

Renaud Bourel, au Japon

Croisez un gars en bleu avec une grosse cocotte rouge sur le coeur et demandez-lui ce qu'il pense de Yoan Tanga. Invariablement, il dira : « Bon mec, très bon mec ! » C'est déjà ça. Ah ! il vous parlera aussi de ses talents derrière un clavier ou de son oreille « quasi » absolue. En même temps, dès 10 ans, à l'initiative de son papa, le gamin accompagnait le choeur de gospel de son église au piano. Et pour le rugby ? Le troisième-ligne maîtrise là aussi sa partition.

Désormais international (1 sélection), il reste sur deux performances qui ont conquis l'encadrement tricolore, à commencer par son sélectionneur, Fabien Galthié, ostensiblement satisfait à la sortie du premier test face au Japon (victoire des Bleus 42-23).

C'est toutefois quinze jours plus tôt, à Twickenham, contre l'Angleterre, que le néo-Rochelais de 25 ans avait posé une option sur un premier maillot bleu avec le huit dans le dos : « Yoan Tanga a livré une performance à l'image de son match face à l'Angleterre avec les Barbarians. Il a montré les mêmes qualités, il a fait un gros match. »

La révision vidéo a confirmé l'impression à chaud de celui qui ne partait pourtant pas favori au départ. Dans la hiérarchie établie par le staff des Bleus il y a, pour l'heure, l'inamovible Gregory Alldritt, laissé au repos cet été et c'est en réalité le Palois Jordan Joseph, son ancien partenaire au Racing 92, qui apparaissait comme un premier choix avant de devoir renoncer sur blessure.

« Yoan a été très performant durant la semaine. (...) Il mérite de continuer sur sa lancée »
Fabien Galthié, sélectionneur du quinze de France

Ses meubles actuellement en transit vers La Rochelle, où il retrouvera justement Alldritt, Tanga a surtout réussi une saison remarquable, dans le contexte peu évident d'un club francilien qui n'a jamais trouvé sa dynamique.

« On l'avait sélectionné parmi les 42 cet hiver, mais il s'était blessé hors terrain, avec une coupure profonde. On a pu le sélectionner avec les Barbarians, ce qui a constitué une semaine de travail intense pour tester notre nouvelle version (d'entraînement), détaillait Galthié en amont du séjour. Yoan a été très performant durant la semaine, quatre-vingts minutes de très haut niveau au poste de numéro 8 alors qu'on était pendant plus d'une mi-temps à 14... Il a déjà vécu une "première sélection" un peu particulière, il mérite de continuer sur sa lancée. »

Une partition quasi sans faute


Alors il y a bien sûr, en équipe de France, ce train des troisième-ligne encombré comme le carrefour de Shibuya à l'heure de pointe. S'il devait confirmer dans le second test, cette tournée pourrait-elle lui laisser un peu de place ? « Oui », comprend-on en interne.

D'abord parce que c'est « un bon mec », c'est-à-dire facile à gérer dans un groupe, surtout si son destin se rapproche plus du banc que du terrain. Ensuite parce que ses qualités s'insèrent dans le projet bleu. Il est intéressant dans le jeu au milieu du terrain et il aime contester, même s'il va devoir monter encore un peu le curseur sur ce secteur spécifique.

Même chose physiquement. Et on ne parle pas, ici, de ses mensurations (1, 85 m, 107 kg). Rapide, puissant grâce à un centre de gravité bas, il doit encore développer sa capacité à répéter les efforts intenses du niveau international.

Appelé à être revu

Dans la touffeur du Toyota Stadium, Tanga fut l'un des Français les plus propres et réguliers. Il y a eu ces deux pénalités au rayon boulette, mais une médaille d'argent aux plaquages avec 18 unités, derrière son partenaire Thibault Flament (19), et notamment une double cisaille aux chevilles de deux attaquants, dans la même minute (48e), qui fit perdre dix bons mètres à l'attaque nippone.

Il a aussi porté le ballon sur 42 mètres, l'un des secteurs où il fut franchement efficace, au ramassage derrière les rucks offensifs. Sans un déblayage sanctionné de Lauvault (52e), il aurait même été crédité d'une passe décisive quand, après une percée, il servait Lucu d'un offload magistral qui envoyait son demi de mêlée dans l'en-but. « Un gros match », a encore insisté Galthié, que Tanga aura sans doute tout le loisir de confirmer.

Je félicite ceux qui souhaitaient qu'on se positionne sur Yoan Tanga.
Je le voyais pas à ce niveau là!
Et là on peut se questionner sur son choix de rejoindre LR, et d'aller se frotter à Grégory Aldritt. Car si les deux peuvent glisser en 6 ou 7, ça n'apparaît pas hyper judicieux...

Merci. :chambreur:

je le voyais meme prendre la place d'Alldritt, tant le jeu trop direct et inefficace à mon sens de ce dernier me decevait. d'ailleurs il fut un temps ou il joua qq match en commencant sur le banc. Pour moi Alldritt n'est pas encore revenu à son meilleur niveau.

J'ai peur malheureusement qu'on ne voit pas BVT ni Buros au prochain match. Pour moi, outre le fait que Jaminet n'a rien a faire en EDF, je ne comprends pas l'interet de Macalou en ailier. Encore un truc qui me depasse. J'ai aussi du mal avec Cretin, je le trouve limité, mais c'est un avis personnel.

Voilà pourquoi le staff mettra toujours Jaminet dans sa playlist  :chambreur: cette musique leur plait...

XV de France. Quand Melvyn Jaminet et Damian Penaud affolent les compteurs en Bleus


https://actu.fr/sports/rugby/pro/xv-de-france-quand-melvyn-jaminet-et-damian-penaud-affolent-les-compteurs-en-bleus_52213143.html

C’est ce que je disais…heureusement que Jaminet n’est pas de la generation de Blanco ou Sadourny… misère..

J'aurais bien aimé qu'on essaye Buros, j'avais un peu l'espoir que le staff fasse tourner, ç'aurait eu du sens, ça ne parait pas être la tendance malheureusement...
Quand tu sais que Lucu et Jalibert butent, quel est le frein !! Ce test match est l’idéal pour que Buros se teste . Si Jaminet a un soucis on fait quoi à 2 mois de la coupe du monde . Je parie qu’il remettra Dulin . Moi Jaminet j’ai rien contre , on va pas lui enlever son pied long et précis, il bute pas si mal . Jeu en l’air on s’échappe pas. Il est typiquement dans le plan de jeu de Galthie , zéro relance de ses 30 mètres, déjà qu’il doit gérer Jalibert !! Par contre il sent pas le jeu , contre les Japonais il va s’empaler deux fois sur 3/4 défenseurs. C’est sur quand on zéro autorisation de jeu offensif . Bref on verra sûrement pas Buros , qui en plus de pas jouer fera une rentrée décalée . Le top.
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1980
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 39 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum