AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Le Deal du moment : -48%
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie ...
Voir le deal
35.69 €

Le rugby et son évolution

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  léopold le Lun 24 Juin 2019 - 7:00

Enfin des sauveurs rire rire rire rire rire rien que des types qui débarquent, des candides avec un oeil neuf rire rire rire rire
Bien sur nul n'est mieux placé que celui qui a fait n'importe quoi, profitant largement du système pour proposer de faire mieux.
La soupe est bonne et j'en reprendrait bien une louche :siffle:

léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7558
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  jaja69 le Lun 24 Juin 2019 - 14:07

léopold a écrit:Enfin des sauveurs rire rire rire rire rire rien que des types qui débarquent, des candides avec un oeil neuf rire rire rire rire
Bien sur nul n'est mieux placé que celui qui a fait n'importe quoi, profitant largement du système pour proposer de faire mieux.
La soupe est bonne et j'en reprendrait bien une louche :siffle:
Blanco, Président de la LNR et vice président de la FFR...
Pelous, Manager de l'équipe de France A, Manager des France U20 et directeur sportif du Stade Toulousain. ll est au comité directeur de la FFR...
Skrela, Directeur du sportif au Centre National du Rugby à Marcoussis, Directeur Technique National à la FFR puis Manager des équipes de France à 7...

Je pense qu'ils connaissaient bien le sujet avant que Bernie n'arrive au pouvoir et ont contribué comme tous les autres au déclin du XV de France

_________________
«On prend goût aux douleurs que le rugby provoque. Un match qui ne fait pas mal est un match raté.» (Walter Spanghero)
jaja69
jaja69
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1630
Localisation : Talence
Date d'inscription : 19/09/2011

http://www.ubbrugby.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Ven 28 Juin 2019 - 20:02

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/World-rugby-presente-ses-recommandations-pour-la-sante-et-la-securite-des-joueurs/1034773

World Rugby présente ses recommandations pour la santé et la sécurité des joueurs

Ce vendredi, World Rugby a publié un certain nombre de recommandations visant à renforcer la prévention des blessures dans le rugby.

World Rugby s'est réuni à Londres cette semaine pour discuter des recommandations à suivre concernant l'évolution du rugby pour plus de sécurité des joueurs. Un groupe de révision de la loi du jeu a rassemblé plusieurs experts pour réfléchir à l'avenir de ce sport.

Sir Bill Beaumont, le président de World Rugby, a souhaité rappeler que « le plaqueur est responsable de 50% de toutes les blessures en match et 76% de toutes les commotions cérébrales (dont 72% des victimes sont les plaqueurs). Depuis la Coupe du monde 1987, le temps de jeu a augmenté de 50%, ce qui a entraîné une hausse de 252% du nombre de plaqués depuis 30 ans. Ceci explique pourquoi nous sommes si concernés sur ce domaine.»

Des mesures après le colloque de Marcoussis


Les différentes propositions qui avaient été examinées lors du colloque de Marcoussis en mars dernier ont été de nouveau discutées. Voici les recommandations de World Rugby concernant ces pistes :

- Si une équipe qui se trouve entre ses 22 mètres et la ligne médiane trouve une touche indirecte, le lancer lui reviendra. Cette règle a pour but de créer plus d'espace en obligeant les adversaires à couvrir plus de terrain et ainsi mettre moins de joueurs dans la ligne de défense. World Rugby approuve cette idée et désire la tester avant de la légiférer.

- Réduire le nombre de remplacements autorisés pour favoriser les espaces grâce à la fatigue accumulée par les joueurs. World Rugby est favorable à la poursuite des recherches pour déterminer si cette mesure serait un réel avantage pour le bien-être des joueurs.

- La défense devra attendre que le premier joueur attaquant reçoive le ballon ou que le relayeur choisisse de ne pas transmettre le ballon pour monter. Cette règle, qui avait pour objectif de laisser plus de temps et d'espace à l'attaque, n'a pas été retenue par World Rugby.

- Abaisser le plaquage à la taille forcerait les joueurs à défendre plus bas et ainsi réduire le risque de blessures à la tête pour le plaqueur et le plaqué. World Rugby souhaite tester cette mesure avant de l'appliquer totalement. La baisse de choc à la tête pour le plaqueur ne semble pas assuré à 100% par un tel changement de règle.

- Un carton jaune pourra être transformé en carton rouge pour un joueur coupable d'un jeu dangereux. Cette règle qui sera testée a pour but de ne pas laisser impunies des fautes graves sanctionnée trop légèrement.

De nouvelles pistes de réflexion


Le groupe de révision de la loi a également examiné de nouvelles pistes, pas forcément discutées à Marcoussis :

- L'introduction d'une limite d'infraction pour chaque équipe (pénalité et coup franc) au-delà de laquelle un carton jaune est donné au dernier joueur fautif à titre de sanction collective. Cette mesure qui encourage la discipline sera essayée en Australie.

- Un remplacement supplémentaire sera autorisé en rugby à 7 pendant les prolongations, afin de mieux gérer la fatigue et la charge de travail des joueurs. Cette règle sera mise en pratique lors des étapes des Sevens Series.

- Le High Tackle Warning (avertissement pour plaquage haut) a été testé avec succès lors du Mondial U20 en 2018 et 2019 pour prévenir les blessures à la tête. World Rugby a approuvé ce test et entend le reconduire.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Jeu 8 Aoû 2019 - 23:24

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/World-rugby-va-tester-six-regles-pour-la-sante/1047305


World Rugby va tester six règles pour la santé


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le plaquage de Romain Taofifénua sur le bordelais Afa Amosa en novembre dernier. Le Toulonnais sera exclu pour ce geste. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Confrontée à un jeu de plus en plus dangereux pour les joueurs, le comité exécutif de la Fédération internationale a validé la mise à l'essai de six changements de règles dont l'abaissement de la ligne de plaquage autorisé des épaules à la poitrine.

08 août 2019 à 21h15

Cinq mois après le symposium sur la santé organisé à Marcoussis suite au décès de trois rugbymen en France en 2018, World Rugby a annoncé ce jeudi avoir validé la mise à l'essai de six règles destinées à réduire les risques.

Le plaquage, responsable de 50 % des blessures et de 76 % des commotions, est au coeur des préoccupations. À tel point que la Fédération internationale a accepté de tester l'abaissement de la ligne de plaquage des épaules à la poitrine, disposition majeure censée diminuer le nombre de KO. Il n'a pas été précisé dans quelle compétition ces essais auront lieu, mais on sait déjà que World Rugby a autorisé la Fédération française à organiser des matchs amateurs avec plaquages en-dessous de la ceinture.

Autre règle concernant le principal geste défensif du rugby qui va être éprouvée : le High-Tackle Warning, qui consiste à suspendre un joueur après deux plaquages jugés trop haut (lors d'une ou plusieurs rencontres). La disposition a déjà porté ses fruits lors des deux derniers Mondiaux des moins de 20 ans (-50 % de commotions), mais World Rugby veut la voir dans une autre compétition.

Test grandeur nature en Australie


Trois autres règles vont être testées en Australie, dans le Championnat des clubs :

- Le coup de pied 50-22, qui permettra à une équipe ayant tapé indirectement en touche depuis son camp dans les 22 m adverses ou depuis ses 22 m dans le camp adverse de récupérer le lancer sur la touche suivante. Objectif : obliger les défenses à décrocher des joueurs au fond du terrain et ainsi libérer des espaces dans le premier rideau.

- La limitation du nombre de fautes sifflées par équipe (pénalités et coups francs), avec un carton jaune à la clé pour le joueur sanctionné en dernier.

- Le renvoi de l'en-but: quand un porteur de balle rentrera dans l'en-but adverse sans pouvoir aplatir, le ballon sera rendu à l'équipe qui défend et qui tapera un renvoi de l'en-but (en drop-goal). Il s'agit ici d'empêcher les temps de jeu qui se multiplient près de l'en-but pour marquer en force, des temps de jeu qui occasionnent souvent des blessures.

Sera enfin mis à l'essai la possibilité de revoir à la vidéo une faute dangereuse sanctionnée d'un carton jaune, afin de vérifier en direct si elle ne méritait pas une expulsion définitive.

Si les tests sont concluants, ces règles pourraient devenir effectives pour la Coupe du monde 2023, organisée en France.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  krahknardz le Ven 9 Aoû 2019 - 1:03

Scalp a écrit:

Le plaquage, responsable de 50 % des blessures et de 76 % des commotions, est au coeur des préoccupations. À tel point que la Fédération internationale a accepté de tester l'abaissement de la ligne de plaquage des épaules à la poitrine, disposition majeure censée diminuer le nombre de KO. Il n'a pas été précisé dans quelle compétition ces essais auront lieu, mais on sait déjà que World Rugby a autorisé la Fédération française à organiser des matchs amateurs avec plaquages en-dessous de la ceinture.

Autre règle concernant le principal geste défensif du rugby qui va être éprouvée : le High-Tackle Warning, qui consiste à suspendre un joueur après deux plaquages jugés trop haut (lors d'une ou plusieurs rencontres). La disposition a déjà porté ses fruits lors des deux derniers Mondiaux des moins de 20 ans (-50 % de commotions), mais World Rugby veut la voir dans une autre compétition.


On change les règles à 2 mois de la Coupe du Monde, donc évidemment cela ne pourra s'appliquer. Ils ont pas l'impression d'être un peu en retard là?
Quand au deuxième point, si déjà les arbitres appliquaient les règles de façon uniforme sur les plaquages haut... think  think  think

Scalp a écrit:

- Le coup de pied 50-22, qui permettra à une équipe ayant tapé indirectement en touche depuis son camp dans les 22 m adverses ou depuis ses 22 m dans le camp adverse de récupérer le lancer sur la touche suivante. Objectif : obliger les défenses à décrocher des joueurs au fond du terrain et ainsi libérer des espaces dans le premier rideau.

Va falloir que nos arrières travaillent leurs coups de pieds, ça pourrait devenir intéressant cette règle! A voir ce que ça donne en pratique, mais ça diminuera la densité des défenses, et permettre aux équipes de remonter très rapidement le terrain. On verra moins du rentre-dedans entre les 30 et les 50m avec des défenses ultra-hermétiques.

Scalp a écrit:
- La limitation du nombre de fautes sifflées par équipe (pénalités et coups francs), avec un carton jaune à la clé pour le joueur sanctionné en dernier.

Ça par contre, vu comme les arbitres ces 2 dernières années nous avaient dans le viseur, ce sera pas forcément une nouveauté... On a déjà testé! rire  rire

Scalp a écrit:
- Le renvoi de l'en-but: quand un porteur de balle rentrera dans l'en-but adverse sans pouvoir aplatir, le ballon sera rendu à l'équipe qui défend et qui tapera un renvoi de l'en-but (en drop-goal). Il s'agit ici d'empêcher les temps de jeu qui se multiplient près de l'en-but pour marquer en force, des temps de jeu qui occasionnent souvent des blessures.

Ça par contre c'est complètement nouveau!!! Shocked Shocked Shocked C'est enlever énormément au jeu des avants! Plus d'essais en force, une dévalorisation certaine du maul... Vous en pensez quoi? think think think think

Par contre on ne voit toujours rien pour limiter les charges lancées dans les rucks... Si ça c'est pas dangereux... :grrr: :grrr:
krahknardz
krahknardz
Team
Team

Nombre de messages : 4433
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  sudiste le Ven 9 Aoû 2019 - 12:23

krahknardz a écrit:
Scalp a écrit:


Scalp a écrit:
- Le renvoi de l'en-but: quand un porteur de balle rentrera dans l'en-but adverse sans pouvoir aplatir, le ballon sera rendu à l'équipe qui défend et qui tapera un renvoi de l'en-but (en drop-goal). Il s'agit ici d'empêcher les temps de jeu qui se multiplient près de l'en-but pour marquer en force, des temps de jeu qui occasionnent souvent des blessures.

Ça par contre c'est complètement nouveau!!! Shocked Shocked Shocked C'est enlever énormément au jeu des avants! Plus d'essais en force, une dévalorisation certaine du maul... Vous en pensez quoi? think think think think

Par contre on ne voit toujours rien pour limiter les charges lancées dans les rucks... Si ça c'est pas dangereux... :grrr: :grrr:

La question est qu'adviendra-t-il quand il est impossible de déterminer, même avec la vidéo, si le ballon a été aplati ou non ? think
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 11145
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  kaze33 le Ven 9 Aoû 2019 - 13:01

A terme où ça va on va se rapprocher du foot US, il suffira que le ballon franchise la ligne dans les mains de l attaquant pour qu'on donne essai

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
kaze33
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4567
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Ven 9 Aoû 2019 - 13:51

sudiste a écrit:
krahknardz a écrit:
Scalp a écrit:


Scalp a écrit:
- Le renvoi de l'en-but: quand un porteur de balle rentrera dans l'en-but adverse sans pouvoir aplatir, le ballon sera rendu à l'équipe qui défend et qui tapera un renvoi de l'en-but (en drop-goal). Il s'agit ici d'empêcher les temps de jeu qui se multiplient près de l'en-but pour marquer en force, des temps de jeu qui occasionnent souvent des blessures.

Ça par contre c'est complètement nouveau!!! Shocked Shocked Shocked C'est enlever énormément au jeu des avants! Plus d'essais en force, une dévalorisation certaine du maul... Vous en pensez quoi? think think think think

Par contre on ne voit toujours rien pour limiter les charges lancées dans les rucks... Si ça c'est pas dangereux... :grrr: :grrr:

La question est qu'adviendra-t-il quand il est impossible de déterminer, même avec la vidéo, si le ballon a été aplati ou non ? think

Le ballon sera rendu à la défense, d’où l'idée qu’essayer le passage en force, ne sera pas toujours une idée payante, parce qu'avant dans ce cas là, on avait mêlées à 5 mètres pour l'attaque...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  biscouette le Dim 3 Nov 2019 - 22:57

Bonjour tout le monde,

Vie et petite mort du rugby français (1/2)
Au temps béni du jeu

https://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/vie-et-petite-mort-du-rugby-francais-12-au-temps-beni-du-jeu

Vie et petite mort du rugby français (2/2)
Le placage de trop

https://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/vie-et-petite-mort-du-rugby-francais-22-le-placage-de-trop

Espérons que des mesures soient vite prises…

_________________
« You can't kill what you can't see ». The Last Poets
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1929
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur :

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Lun 31 Aoû 2020 - 11:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Mar 1 Sep 2020 - 19:55

https://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2020-2021/top-14-des-regles-plus-strictes-un-jeu-plus-rapide_sto7861079/story.shtml

Des règles plus strictes, un jeu plus rapide ?

TOP 14 - Une application "plus stricte" des règles va accélérer le jeu et rendre les matches du Top 14 et de Pro D2 "plus spectaculaires", ont expliqué à l'AFP le manager de l'arbitrage Jérôme Garcès et le directeur technique de l'arbitrage Franck Maciello.

Après six mois d'arrêt pour cause de pandémie du coronavirus, les directeurs de jeu ont été invités par leurs instances à plus de fermeté sur les phases de jeu au sol, ce qui va permettre, dixit Maciello, d'offrir "plus de volume de jeu". Et en conséquence "du spectacle". "On était devenu très tolérants avec le porteur du ballon", constate Jérôme Garcès, qui a terminé sa carrière d'arbitre avec la finale du Mondial 2019 au Japon (Afrique du Sud-Angleterre 32-12). "Avec le temps, les joueurs plaqués gagnaient un peu d'espace lorsqu'ils se retrouvaient au sol à la condition qu'ils le fassent dans l'idée de libérer le ballon. Ça ralentissait le jeu", renchérit Maciello.

A partir de cette rentrée, ce laxisme est donc terminé. Il a été demandé aux arbitres de revenir à la règle initiale. Le joueur au sol, dans un ruck, devra tout faire pour que le ballon reste en vie. En ce sens, il devra donc le faire sortir "immédiatement", insiste Maciello. Mais attention: le ou les plaqueurs "ne devront pas empêcher la sortie extrêmement rapide de la balle", ajoutent les responsables de l'arbitrage.

Équité


"L'idée est de retrouver de l'équité entre l'attaque et la défense, de donner de la vitesse au jeu pour avoir plus de possibilités de turnovers", souligne Garcès. L'objectif est d'obtenir un rugby plus rapide voire un jeu qui "se développe debout", complète Maciello. Encore faudra-t-il que les arbitres, privés de terrain depuis six mois apprivoisent cette demande de leur hiérarchie. "Il faut rependre des repères", consent Garcès, longtemps considéré comme le numéro 1 mondial quand il était sur les terrains. Pendant le stage de pré-rentrée, organisé dans le Lot, Jérôme Garcès a fait travailler ses anciens collègues sur ce thème, mais aussi sur le jeu déloyal ou le hors-jeu, analysant rigoureusement des séquences de jeu à la vidéo.

"On a un gros boulot à faire sur les lignes de hors-jeu. Si on veut mettre de la vitesse dans les rucks, il faut permettre aux équipes qui attaquent d'avoir toutes les attitudes possibles au jeu rapide", a-t-il fait valoir avant de se lancer dans de longues et minutieuses séquences sur les mêlées avec des spécialistes : "Si on comprend comment travaillent les joueurs, c'est plus facile pour nous de décider". Si World Rugby, il y a plusieurs semaines, avait établi une dizaine de préconisations, "temporaires et facultatives", la saison qui s'ouvrira ne contiendra aucune révolution.

Il y a tout de même une nouveauté retenue par la Ligue nationale de rugby : l'interdiction d'inscrire un essai au pied de la protection de chacun des poteaux. Selon les spécialistes, cela permettait de gagner quelques centimètres. Cependant, cette modification ne devrait pas altérer les habitudes des joueurs. "S'il y a eu un, deux ou même, au pire, trois essais inscrits comme ça la saison dernière, c'est beaucoup", a reconnu Garcès. Place au jeu !

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Jeu 3 Sep 2020 - 14:26

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Nouvelles-regles-autour-des-rucks-une-zone-plaqueur-plaque-sous-surveillance/1167414

Nouvelles règles autour des rucks : une zone plaqueur-plaqué sous surveillance

Réunis en stage à Souillac, les arbitres des divisions professionnelles ont passé en revue les nouvelles directives en vigueur. Ils seront surtout intransigeants dans le jeu au sol.

Laurent Campistron

Pendant deux jours, les 25 et 26 août, les arbitres français de Top 14 et de Pro D2, réunis en stage à Souillac (Lot), ont visionné de nombreuses vidéos d'actions litigieuses à réprimander de façon systématique. Leur manager technique, l'ancien sifflet international Jérôme Garcès, avait particulièrement ciblé les fautes dans les mauls, comme ces joueurs qui soulèvent les appuis du porteur de balle ou se mettent à genoux pour freiner ou anéantir la progression du mouvement, les hors-jeu proches de la ligne d'en-but ou encore les ballons introduits en mêlée qui, de plus en plus souvent, ne sont pas talonnés. Mais c'est surtout l'évolution des règles dans la zone plaqueur-plaqué, celle des rucks, qui a retenu le plus l'attention. « Les arbitres y seront plus exigeants avec le porteur de balle et son plaqueur, mais aussi avec les premiers soutiens, explique Franck Maciello, le directeur national de l'arbitrage. On va leur demander de revenir à une application plus stricte de la règle pour favoriser la continuité du jeu, pour que le ballon soit libéré dans les meilleures conditions possible. »

Priorité à la fluidité du jeu


En gros, pour résumer, les arbitres et leurs assistants devront avoir un oeil sur le porteur de balle qui, une fois au sol, n'aura plus le droit de chercher à gagner du temps et de l'espace en se relevant ou en rampant avec le ballon, qu'il soit ou non tenu par un adversaire. Ils surveilleront aussi le plaqueur qui devra aussitôt se dégager de l'action en sortant sur un côté pour ne pas polluer l'action du demi de mêlée adverse ou d'un autre joueur venu s'enquérir du ballon. Ils devront aussi vérifier que les premiers soutiens au porteur ne plongent pas par-dessus leur partenaire au sol pour empêcher les gratteurs d'intervenir. Enfin, ils devront être particulièrement attentifs à l'action des gratteurs, justement.

Ces derniers devront attaquer le ballon en venant dans l'axe, et pas sur un côté, avoir les jambes solidement ancrées au sol et exercer une pression de bas en haut sur le ballon. Les arbitres auront alors pour consigne de siffler aussitôt que le gratteur remplit le cahier des charges précité, histoire d'éviter de l'exposer trop longtemps aux charges des nettoyeurs ou déblayeurs. « On sait que, au sol, dès qu'il y aura des mains sur un ballon et que ce ballon sera amené du bas vers le haut par le défenseur, dans 90 % des cas ce sera pénalité pour le camp défendant, observe le talonneur et capitaine de Pau Quentin Lespiaucq. Les leçons que je tire de nos trois matches de préparation (contre Bayonne, Biarritz, Castres), c'est que ça hache un peu le jeu, que ça ne favorise pas l'attaque autant qu'avant. »

Le gros avantage, c'est que les gratteurs seront évidemment moins exposés aux coups que ces dernières saisons. « C'est bien pour la santé des joueurs, admet Peyo Muscarditz, centre et capitaine de Bayonne. Avant, les gratteurs n'étaient pas souvent récompensés et, en plus, prenaient un, voire deux joueurs du camp d'en face sur les épaules ou les cervicales. C'était dangereux. Ces nouvelles règles donneront aussi à la défense une possibilité de récupérer le ballon plus facilement et, du coup, d'avoir davantage de contre-attaques à jouer. Ça favorisera un rugby de mouvement, moins calculé, davantage instinctif. »

Toute la difficulté, pour les arbitres, sera de faire le tri entre un grattage dans les règles de l'art et un autre un peu moins académique. « Il ne faudra pas récompenser trop facilement le gratteur, sinon il y aura des pénalités à tout bout de champ », estime ainsi Jérôme Garcès. Avant de conclure sur ce qui sera un axe fondamental du comportement arbitral cette saison : « Quand on ne saura pas, quand ça sera du 50/50, il faudra toujours faire pencher la décision en faveur du jeu. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Dim 6 Sep 2020 - 14:30

Pour l'instant de ce que j'ai vu des premiers matchs, je suis assez circonspect sur les nouvelles règles des rucks.

-Bien au sujet du porteur de balle qui ne peut plus gagner du temps et doit libérer tout de suite.
-Bien au sujet du plaqueur qui doit aussitôt se dégager de l'action pour ne pas la gêner.
-Bien pour l'exigence sur la position des soutiens au porteur.
-Bien pour la santé du gratteur.
-Mauvais, même très mauvais, pour l'attaque et le rythme du jeu, sûrement plus de grattages validés avec pénalité systématique, au final jeu haché et attaque stoppée en une seconde...

Les gratteurs vont prendre de la valeur, le soutien rapide sera primordial, il y aura aussi de la place pour jouer vite la pénalité et inverser instantanément la pression. Ça pourra partir dans tous les sens, s'il y a volonté de jouer des deux côtés, à l'inverse, ce sera une arme redoutable pour casser le rythme, ou pourrir le jeu, parfait pour une stratégie défensive lors d'un match à l’extérieur, par exemple...

Au final, de mon point de vue, du pour et du contre, je vois ça plutôt comme une prime à la défense, que comme un élément de fluidité du jeu, j'aimerais bien avoir votre avis sur le sujet Wink

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Gman le Dim 6 Sep 2020 - 15:18

Scalp a écrit:Pour l'instant de ce que j'ai vu des premiers matchs, je suis assez circonspect sur les nouvelles règles des rucks.

-Bien au sujet du porteur de balle qui ne peut plus gagner du temps et doit libérer tout de suite.
-Bien au sujet du plaqueur qui doit aussitôt se dégager de l'action pour ne pas la gêner.
-Bien pour l'exigence sur la position des soutiens au porteur.
-Bien pour la santé du gratteur.
-Mauvais, même très mauvais, pour l'attaque et le rythme du jeu, sûrement plus de grattages validés avec pénalité systématique, au final jeu haché et attaque stoppée en une seconde...

Les gratteurs vont prendre de la valeur, le soutien rapide sera primordial, il y aura aussi de la place pour jouer vite la pénalité et inverser instantanément la pression. Ça pourra partir dans tous les sens, s'il y a volonté de jouer des deux côtés, à l'inverse, ce sera une arme redoutable pour casser le rythme, ou pourrir le jeu, parfait pour une stratégie défensive lors d'un match à l’extérieur, par exemple...

Au final, de mon point de vue, du pour et du contre, je vois ça plutôt comme une prime à la défense, que comme un élément de fluidité du jeu, j'aimerais bien avoir votre avis sur le sujet Wink

Effectivement, de ce que j'ai pu voir aussi dans cette première journée, je n'ai pas trouvé non plus que cela fluidifiait le jeu... au contraire, c'était bien haché ! mais bon, ce sont les premiers matchs, il faut que les équipes retrouvent leurs repères et le rythme et intègrent bien cette nouvelle jurisprudence... et que les arbitres la fassent bien respecter partout et à chaque match !
On verra bien...
Gman
Gman
J'aime l'Union beaucoup
J'aime l'Union beaucoup

Nombre de messages : 36
Localisation : villenave
Date d'inscription : 01/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Big'Ben le Dim 6 Sep 2020 - 15:49

Scalp a écrit:Pour l'instant de ce que j'ai vu des premiers matchs, je suis assez circonspect sur les nouvelles règles des rucks.

-Bien au sujet du porteur de balle qui ne peut plus gagner du temps et doit libérer tout de suite.
-Bien au sujet du plaqueur qui doit aussitôt se dégager de l'action pour ne pas la gêner.
-Bien pour l'exigence sur la position des soutiens au porteur.
-Bien pour la santé du gratteur.
-Mauvais, même très mauvais, pour l'attaque et le rythme du jeu, sûrement plus de grattages validés avec pénalité systématique, au final jeu haché et attaque stoppée en une seconde...

Les gratteurs vont prendre de la valeur, le soutien rapide sera primordial, il y aura aussi de la place pour jouer vite la pénalité et inverser instantanément la pression. Ça pourra partir dans tous les sens, s'il y a volonté de jouer des deux côtés, à l'inverse, ce sera une arme redoutable pour casser le rythme, ou pourrir le jeu, parfait pour une stratégie défensive lors d'un match à l’extérieur, par exemple...

Au final, de mon point de vue, du pour et du contre, je vois ça plutôt comme une prime à la défense, que comme un élément de fluidité du jeu, j'aimerais bien avoir votre avis sur le sujet Wink

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce point, peut-être pour le début oui mais ça forcera les équipes à suivre, à les obliger à être constamment au soutien et à devoir faire vivre le ballon et donc voir du mouvement car on va miser sur la rapidité d'expédition du ballon du ruck en cours. Il va, certes, falloir un temps d'adaptation je pense, mais je pense que ça peut aller dans le bon sens, de plus, nous les premiers on aime bien voir un Jeff Poirot nous faire un grattage à 5 mètres de la ligne.
Big'Ben
Big'Ben
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 591
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Dim 6 Sep 2020 - 17:29

Vous avez tous les deux raison, il faudra voir comment les équipes vont s'adapter à ces règles, beaucoup de pénalités sont venus d'une mauvaise application des points que je soulignais comme positif...
Pour les soutiens, c'est sûr qu'ils vont devoir suivre plus vite qu'avant, pour éviter un avortement immédiat de l'attaque et j’espère qu'à terme, ça créera de la dynamique et du mouvement.
La version plus pessimiste, c'est qu'à l'approche de la zone de vérité, par peur du conteste adverse, l’éjecteur ralentisse, en craignant un manque de soutien, qu'il commence à trop calculer, à suivre...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Dim 6 Sep 2020 - 17:36

https://www.sports-auvergne.fr/clermont-ferrand-63000/sports/top-14-le-jeu-au-sol-sera-particulierement-scrute-par-les-arbitres-cette-saison_13832872/


Top 14 : le jeu au sol sera particulièrement scruté par les arbitres cette saison


Pas de nouvelles règles cette saison, mais les arbitres du Top 14 et de Pro D2 vont appliquer de nouvelles directives. Plus particulièrement dans le jeu au sol. Explications.

« Le but est de favoriser et de retrouver l’équité entre l’attaque et la défense, explique Jérôme Garcès, le manager des arbitres français. Et surtout d’assurer la sécurité du gratteur. Les arbitres n’attendront plus qu’il soit nettoyé ou déblayé pour le récompenser ». A plusieurs conditions : qu’il soit bien sur ses appuis, qu’il entre dans l’axe du ruck et qu’il exerce une pression de haut en bas sur la balle.

Les arbitres suivront aussi particulièrement les attitudes du joueur plaqué. Une fois au sol, il devra lâcher immédiatement le ballon et ne devra plus chercher à gagner du terrain en roulant ou prenant appui sur les mains, les coudes et/ou les genoux. Ce qui va bouleverser certaines habitudes. Ainsi, vendredi, le Palois Tagitagivalu s’est vu refuser un essai après avoir été plaqué à deux mètres de la ligne avant de prendre un appui sur le coude pour se propulser au-delà la ligne d’essai.

« Des changements nécessaires »


Pour Franck Azéma, ces nouvelles directives vont dans le bon sens. « C’étaient des changements nécessaires », appuie le manager qui estime qu’un vrai et bon travail d’information a été fait de la part du corps arbitral pour faire passer le message. « On est averti. Ils ont fait beaucoup de prévention. On l’a vu sur les premiers matchs : les arbitres sont précis et rigoureux. A nous de l’être aussi ».

Les Clermontois ont travaillé en conséquence ce secteur. « Cela va être une bonne chose de les travailler correctement pour essayer de gagner des munitions », convient Arthur Iturria qui a bien conscience qu’il faudra peut-être un peu de temps pour prendre les bons réflexes. « Il faudra faire attention lors des premiers matchs. Notamment faire attention de ne pas entrer sur les côtés, ce qui est le plus difficile surtout en fin de match lorsque tu es fatigué et que tu as tendance à plonger. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  willoush le Dim 6 Sep 2020 - 17:47

J'ai bien peur qu'en favorisant autant la défense on voit de moins en moins de relance de derrière. Plus personne ne jouera à la main dans son camp. On l'a déjà vu sur ces premiers matchs.
willoush
willoush
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 430
Localisation : Au sud
Date d'inscription : 26/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  kaze33 le Dim 6 Sep 2020 - 21:44

Va surtout falloir que les arbitres soient intransigeants sur les attitudes des gratteurs car la nouvelle règle a un gros effet pervers, quasiment tous les ruckks sont disputés tellement c'est tentant de récupérer un ballon.

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
kaze33
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 4567
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Lun 7 Sep 2020 - 18:30

https://www.sudouest.fr/2020/09/07/bienvenue-en-gare-7816892-10142.php

Top 14 : coups de sifflet à répétition, bienvenue en gare…

Par Denys Kappès-Grangé

Le retour sur les terrains a été accompagné d’un nombre de coups de sifflet record. La longueur de la coupure peut l’expliquer, mais les nouvelles directives aussi.


Que retiendrez-vous de cette première journée de Top 14 ? L’invraisemblable scénario de l’ébouriffant Clermont – Toulouse (les superlatifs ne sont pas de trop…) qui a ressuscité, en 80 petites minutes, les sempiternels débats sur les décisions arbitrales ? Puisqu’il constitue l’unique éclaircie dans un bien terne week-end de reprise, cela pourrait se comprendre. Mais les acouphènes persistants qui brouillent peut-être ce matin encore l’audition de ceux qui se sont « infligé » l’intégralité des six premiers matchs de la saison ne laissent pas de place aux doutes : l’assourdissante cacophonie des coups de sifflet du corps arbitral s’impose comme le fait marquant.

Certains journalistes britanniques, toujours prompts à mettre le doigt qui fait mal sur les travers français, ont d’ailleurs poussé le vice jusqu’à les comptabiliser : il y en a eu 191 en Top 14 quand, pour leur week-end de reprise, la Premiership anglaise et le Pro 14 n’en ont respectivement recensés que 146 et 138 sur le même nombre de matchs.

Mais à vrai dire, c’est dans leurs détails les plus froids que les chiffres sont les plus éloquents : 37 pénalités ont été sifflées lors du La Rochelle – Toulon ; 36 lors du Montpellier – Pau, dont 23 pour les seuls Héraultais ; 34 lors du Agen – Castres ; 32 lors du Clermont – Toulousain marqué par deux cartons rouges… Rappeler que les managers ont coutume d’affirmer qu’il devient difficile de remporter une rencontre en étant pénalisés plus de dix fois ne fait que souligner l’énormité de ces chiffres. La plupart des équipes n’avaient été pénalisées qu’entre neuf et dix fois par match en moyenne à l’issue de la saison dernière…

Ce constat n’est bien évidemment pas dépourvu de circonstances atténuantes. Les approximations qui accompagnent invariablement les week-ends de reprise ne pouvaient être qu’amplifiées par une longue coupure imposée par la pandémie de Covid-19. Romain Sazy, capitaine et deuxième ligne du Stade Rochelais, ne s’est pas privé de souligner cette évidence : « Réattaquer après une coupure de six mois, c’est difficile. Certains mecs avaient 0 minute dans les jambes avant de commencer ce match. »

Directives contre jeu ?


Ça a pesé sur la qualité globale du jeu. Mais ce n’est pas le seul facteur qui rentre en ligne de compte. L’application des nouvelles directives World Rugby pour l’arbitrage des phases de ruck ne peut être soustraite de l’équation. Celles-là même qui, en substance, disent qu’un gratteur sera récompensé avant même d’être déblayé si l’arbitre considère qu’il arrive en bonne position. Franck Maciello, directeur national de l’arbitrage à la FFR, ne le nie pas : « Je pense que les directives sont bien comprises, mais elles doivent maintenant être appliquées en match. Tout le monde doit se remettre dans le bain bouillonnant… » Son optimisme n’a cependant pas encore contaminé les acteurs du Top 14.

En espérant que « les abonnés de Canal + ne paient pas trop cher (Ndlr, leur abonnement) », Christophe Laussucq, manager du SUA, a ainsi exprimé ses doutes : « Il y a une pénalité sur tous les rucks, ça favorise la défense ! S’il faut, on va faire du pick and go et défendre sur les rucks. Mais les gens vont vite se faire ch… » Une analyse que semble partager le manager du RCT Patrice Collazo : « On a mis du jeu au pied parce qu’on ne peut plus jouer de chez nous. L’arbitre favorise la défense. » « Dès que le gratteur met les mains sur le ballon, l’arbitre siffle », abonde Romain Sazy.

« Le but de World Rugby, c’est de ramener de l’équilibre et de l’équité entre la défense », défend Franck Maciello. Mais pour l’instant, ça ne semble pas convaincre un Gregory Alldritt, troisième ligne du Stade Rochelais et du XV de France, dubitatif auprès de l’AFP : « On verra dans le futur comment ça va se passer, il va y avoir une période d’adaptation. Les nouvelles règles ne favorisent pas le jeu. »


https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Top-14-une-reprise-poussive-expliquee-en-chiffres/1169159

Top 14 : une reprise poussive expliquée en chiffres

Temps de jeu famélique, indiscipline chronique, la première journée de Top 14 a mis en exergue les difficultés des joueurs à renouer avec la compétition après six mois d'arrêt.


Philippe Pailhories

Les apparences dominicales sont trompeuses. Les délices du Michelin entre Clermont et Toulouse (33-30) et, à un degré moindre, les envolées d'Amédée-Domenech entre Brive et Bayonne (42-23) ne reflètent pas la tendance de cette journée d'ouverture, que l'on qualifiera pudiquement de « poussive ».

Les six mois sans compétition, les préparations en petits groupes à cause de la crise sanitaire, les matches amicaux annulés expliquent en partie les difficultés des acteurs à retrouver leurs automatismes et repères collectifs.

Les chiffres racontent d'abord une indiscipline propre à un Top 14 qui pâtit de la comparaison avec ses homologues d'outre-Manche, c'est d'ailleurs ce que rappelle Russ Petty, un journaliste britannique féru de statistiques, qui s'est amusé à comptabiliser les pénalités sifflées dans les trois grands Championnats lors de la journée de reprise.

Verdict ? 138 (11,5 par équipe en moyenne) et 8 cartons en Premiership ; 146 (12) et 7 cartons en Pro14 ; 191 (16) et 16 cartons en Top 14.

À titre de comparaison, les 17 journées de la saison passée avaient révélé une moyenne de seulement 10,8 pénalités par équipe en Top 14. Inquiétant à moins de deux semaines des quarts de finale européens.

« Il va falloir s'habituer à ces nouvelles règles (sur la zone plaqueur-plaqué) qui sont pour le moment assez compliquées, plaide le troisième-ligne rochelais Grégory Alldritt. Ce sont des règles qui ne favorisent pas le jeu, elles favorisent la défense plutôt que l'attaque. »

Un temps de jeu effectif d'à peine 25 minutes

Le Rochelais insiste d'ailleurs sur le fait que la plupart des équipes n'ont pu « enchaîner plus de deux temps de jeu ». Le match que sa formation a disputé face à Toulon (29-15) éclaire franchement son propos : seulement 20'47'' de temps de jeu effectif. Sur les autres terrains, ce fut à peine mieux.

Castres, vainqueur à Agen (26-22), est ainsi l'équipe qui a le plus possédé le ballon, mais ses 15'30'' l'aurait placée en dernière position la saison passée (derrière Montpellier avec 15'32''). Globalement, le temps de jeu effectif de cette première journée plafonne à 25'30'' contre 32'40'' la saison dernière, un gouffre.

Pour que les internationaux français arrivent en forme fin octobre, il va falloir que le ballon vive plus longtemps rapidement.

Mais puisque l'on peut lire de nombreuses choses dans les chiffres, on peut considérer que les 10,4 balles perdues (contre 12,6 la saison passée), et les 28 essais inscrits en six matches (31 avec 14 équipes en 2019-2020) annoncent aussi peut-être le meilleur.


Dernière édition par Scalp le Lun 7 Sep 2020 - 18:36, édité 1 fois

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Lun 7 Sep 2020 - 18:34

Je vois que je ne suis pas le seul, à penser que les nouvelles directives deviennent au final, une prime à la défense...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  patrick le Lun 7 Sep 2020 - 18:38

Les arbitres sont passés d'une extrême à l'autre. L'attaquant avait hier tous les droits et conservait ad vitam æternam le ballon. Aujourd'hui c'est le défenseur qui est favorisé sans parfois trop le mériter. Comme les joueurs, l'arbitrage vont devoir s'adapter et tous converger assez rapidement vers un juste compromis.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 19889
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Scalp le Lun 7 Sep 2020 - 18:46

Oui, sans compter que l'autre problème, c'est que la potentialité qu'il y ait pénalité sur chaque ruck et donc de donner un jeu haché, a fortement augmenté...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5762
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le rugby et son évolution - Page 3 Empty Re: Le rugby et son évolution

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum