AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Récapitulatif des arrivées/Départs/Prolongations/Sous contrat pour 2021-2022

Dim 8 Nov 2020 - 12:10 par patrick

Arrivées :clap:
Groupe Pros

Groupe Espoirs

*infos à confirmer

Départs, Prêts ou Arrêts Sad
Marco Tauleigne (3eL, 2021) -> Montpellier
Seta Tamanivalu (C/Al, 2021) -> Japon
Benjamin Botica (10, 2021) -> Castres



Bruits ou inconnues  confused


Laurent Delboulbes (1, 2021)
Zacaria El Fakir (3, 2021)
Vadim Cobilas (3, 2021)
Ben Tameifuna …

Commentaires: 0

Derniers sujets
» Top14 - 10eme journée : MHR / UBB
par Switch Aujourd'hui à 14:10

» Le XV de France
par Switch Aujourd'hui à 14:07

» Tri-nations 2020
par grospaquet31 Aujourd'hui à 13:15

» Rugby et Coronavirus
par Dr. Gregory Bouse Aujourd'hui à 12:54

» christophe dominici
par Scalp Aujourd'hui à 9:53

» TOP14 - 9ème journée : Castres / UBB
par léopold Aujourd'hui à 9:33

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par léopold Aujourd'hui à 7:53

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Hier à 12:57

» Top14 - 1ère journée : Stade Français / UBB
par Scalp Mar 24 Nov 2020 - 18:55

» Yoram Moefana
par Scalp Mar 24 Nov 2020 - 9:42

» Matthieu Jalibert
par Scalp Lun 23 Nov 2020 - 18:59

» Questions pour mes études de journalisme
par Clara De Frutos Lun 23 Nov 2020 - 15:27

» Top14 : autres matchs
par patrick Lun 23 Nov 2020 - 10:07

» espoirs 2020/2021
par le radis Dim 22 Nov 2020 - 18:27

» Accès à l'espace privé "UBB Fanes"
par patrick Sam 21 Nov 2020 - 17:51

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par Vince33 Sam 21 Nov 2020 - 12:05

» Pro D2 : Autres matchs
par patrick Sam 21 Nov 2020 - 1:40

» COVID19 et finances du rugby pro
par sudiste Ven 20 Nov 2020 - 22:57

» SAISON 2010/2011 Accession TOP14 L'équipe
par guillaume ubb Ven 20 Nov 2020 - 22:29

» Geoffrey Cros
par latine Ven 20 Nov 2020 - 20:35

» Le Pognon et le Rugby
par Switch Ven 20 Nov 2020 - 12:22

» Coupe d'Europe 2020-2021
par Scalp Lun 16 Nov 2020 - 9:00

» Bodéga Zoom
par patrick Ven 13 Nov 2020 - 19:25

» Super Rugby
par grospaquet31 Mer 11 Nov 2020 - 10:49

» Top14 - 4ème journée : UBB / CLERMONT
par marchal Mar 10 Nov 2020 - 12:40

» France Bleu Gironde : La mêlée du lundi
par willoush Lun 9 Nov 2020 - 22:36

» Alexandre Flanquart
par marchal Lun 9 Nov 2020 - 15:12

» TOP14 - 8ème journée : UBB / Bayonne
par le radis Lun 9 Nov 2020 - 13:57

» Le XV de France
par Scalp Lun 9 Nov 2020 - 11:56

» Cyril Cazeaux
par Scalp Dim 8 Nov 2020 - 14:12


Top14 : autres matchs

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  le radis le Lun 17 Juin 2019 - 9:34

Moi je trouve très bien d'en parler et de le souligner. Parce que même si cela devait-être du b.a-ba, et que finalement on retrouve une typologie d'attaque comme jusqu'en dans les années 70, on l'a complètement perdue de nos jours. Ce que montre le ST est que la vitesse, le changement de rythme, la prise d'espace avant de recevoir le ballon et la technique peuvent-être des atouts incroyables même dans le rugby actuel. On nous a enfermé depuis + de 15 ans dans un rugby linéaire qui nous a fait perdre notre équipe nationale et dévitaliser notre championnat.
Par ailleurs je suis épaté par la défense toulousaine, qui est incroyable d'intelligence; cette vitesse d'avancée est remarquable.
Bravo à eux pour cette magnifique saison, un titre amplement mérité. :clap:

le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7083
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Dim 16 Juin 2019 - 23:37

Biscouette a écrit:Bien sûr Scalp, c'est normal d'en parler et même de l'analyser, je réagis surtout à la façon d'en parler des journalistes comme si on avait là un truc extraordinaire…

Oui, oui, je suis complétement d'accord avec toi, rien d'extraordinaire, c'est juste la seule action intéressante du match, les journalistes n'ont que ça a se mettre sous la dent, comme nous d’ailleurs Wink

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  biscouette le Dim 16 Juin 2019 - 23:19

Bien sûr Scalp, c'est normal d'en parler et même de l'analyser, je réagis surtout à la façon d'en parler des journalistes comme si on avait là un truc extraordinaire…

_________________
« You can't kill what you can't see ». The Last Poets
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1942
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur :

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Dim 16 Juin 2019 - 21:37

Biscouette a écrit:Effectivement, il y a encore des bizarreries arbitrales… et de la part des commentateurs aussi.

Globalement il y avait un collectif mieux huilé d’un côté que de l’autre, à part la mêlée où c’est l’ASM qui a maîtrisé.

Ce qui me fait réagir : sur le 2e essai, effectivement beau mouvement des toulousains, très beau geste de Ramos, sens du jeu développé des 3/4 et Kolbe, excellent joueur, mais on en fait quand même un peu trop pour cette action, alors que c’est tout simplement ce que toute ligne de 3/4 doit être capable de faire. Évidemment eux le fond à une allure de haut niveau, la vitesse bien sûr change la donne (à partir d’un certain degré, un chgt de vitesse devient un chgt qualitatif, de contenu, on ne joue pas de la même manière), mais enfin, tout ça est le b.a.-ba. Je ne cherche pas à minimiser la qualité de cette ligne de 3/4, je suis d'ailleurs très heureux qu’ils mettent en application ce que j’ai toujours défendu, et je ne dis pas que ça ne demande pas de boulot, mais cela devrait être une chose entendue.
Il y a des aspects dans le rugby actuel qui m’impressionnent plus (par exemple un enchaînement fluide hyper rapide prise de balle en touche–9–10 lancé – à savoir la parfaite articulation de 3 zones distinctes avec leurs spécificités – ou encore certaines combinaisons improvisées ou non avants-3/4, les qualités un peu antinomiques de certains joueurs, etc.) ; que cette action entraîne autant d’éloges est bien révélateur de notre rugby (ça faisait tellement longtemps qu'on a oublié…).

Et sinon, attention à l’emballement autour de Sofiane Guitoune. Je suis très heureux pour lui, et c'est toujours chouette qu’un joueur remonte la pente et fasse mentir ses détracteurs, mais attention il n’a pas toujours une qualité de passe irréprochable, à voir si en EdF – puisqu’il est probable qu’il y soit – ça ne serait pas un point faible face à des équipes majeures (et avec moins de repères communs qu'avec des partenaires de club).

Je suis d'accord avec toi Biscouette au sujet de l'action d'essai, mais dans cette finale c'est tout ce qu'on a eu de consistant à se mettre sous la dent, dans ce match émaillé de fautes, l’exécution était parfaite...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  biscouette le Dim 16 Juin 2019 - 21:00

Effectivement, il y a encore des bizarreries arbitrales… et de la part des commentateurs aussi.

Globalement il y avait un collectif mieux huilé d’un côté que de l’autre, à part la mêlée où c’est l’ASM qui a maîtrisé.

Ce qui me fait réagir : sur le 2e essai, effectivement beau mouvement des toulousains, très beau geste de Ramos, sens du jeu développé des 3/4 et Kolbe, excellent joueur, mais on en fait quand même un peu trop pour cette action, alors que c’est tout simplement ce que toute ligne de 3/4 doit être capable de faire. Évidemment eux le fond à une allure de haut niveau, la vitesse bien sûr change la donne (à partir d’un certain degré, un chgt de vitesse devient un chgt qualitatif, de contenu, on ne joue pas de la même manière), mais enfin, tout ça est le b.a.-ba. Je ne cherche pas à minimiser la qualité de cette ligne de 3/4, je suis d'ailleurs très heureux qu’ils mettent en application ce que j’ai toujours défendu, et je ne dis pas que ça ne demande pas de boulot, mais cela devrait être une chose entendue.
Il y a des aspects dans le rugby actuel qui m’impressionnent plus (par exemple un enchaînement fluide hyper rapide prise de balle en touche–9–10 lancé – à savoir la parfaite articulation de 3 zones distinctes avec leurs spécificités – ou encore certaines combinaisons improvisées ou non avants-3/4, les qualités un peu antinomiques de certains joueurs, etc.) ; que cette action entraîne autant d’éloges est bien révélateur de notre rugby (ça faisait tellement longtemps qu'on a oublié…).

Et sinon, attention à l’emballement autour de Sofiane Guitoune. Je suis très heureux pour lui, et c'est toujours chouette qu’un joueur remonte la pente et fasse mentir ses détracteurs, mais attention il n’a pas toujours une qualité de passe irréprochable, à voir si en EdF – puisqu’il est probable qu’il y soit – ça ne serait pas un point faible face à des équipes majeures (et avec moins de repères communs qu'avec des partenaires de club).

_________________
« You can't kill what you can't see ». The Last Poets
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 1942
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur :

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  densnewzealand le Dim 16 Juin 2019 - 20:14

grospaquet31 a écrit:
patrick a écrit:Pour les en-avants, on peut tout de même regretter que des sifflaillons arrêtent des actions dans un matchs qui ne brille pas par leur nombre. On a la vidéo pour revenir sur l'action si on le juge nécessaire. Je suis persuadé que la même équipe arbitrale française n'aurait absolument pas arbitré de la même façon à l'étranger où on est souvent beaucoup plus souple. Quand ils sont sous les yeux de la tv française nos arbitres se sentent obligés d'être plus exemplaire qu'exemplaires ... et donc rigides. Par contre, si le ST avait pris régulièrement des coup-francs immédiats voire quelques yellow card en mêlée, peut-être que les débats auraient été différents. La paire de 1/2 a aussi fait la différence. Lopez n'a quasiment rien tenté et a toujours un jeu au pied indigent.

Complètement d’accord.
Également, Huget est un joueur qui finit une action avec personne en face. Absolument aucun intérêt.
Mais comme on a des sélectionneurs de merde, on aura droit à ce joueur qui ne crée rien dans le jeu. Huget est à des années lumières du niveau de Kolbe.

Pour le reste, j’ai trouvé l’arbitre mauvais comme d’habitude. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment il valide le 2ieme essai du ST alors qu’au départ il y a une penalite pour Clermont sur la mêlée ou Van Dyk se fait démonté et se relève. C’est flagrant. De manière générale, les mêlées n’ont pas été bien arbitré alors que Clermont me semblait meilleur dans ce secteur. Peut être le seul secteur où Clermont a dominé car pour le reste je les ai trouvé en dessous de leur standard, manque d’ambition dans le jeu.
On a pratiquement pas vu les 3/4 jaunes, Lopez a l’ouest comme en EDF, la paire Fofana-Moala peu complémentaire, des ailiers sans munitions.

Bref, une finale (pour ne pas dire des phases finales) d’un niveau médiocre qui ne fait que renforcer ma conviction que les saisons sont trop longues, les joueurs sont fatigués, et qu’un top 12 sans phase finale serait amplement suffisant. Ce qui permettrait plus de temps pour l’edf, plus de repos pour les joueurs mais des matchs plus intense lors de la saison.

Pour abonder dans votre sens, sur l'action de Dupont qui perce et finit dans l'en but juste avant le deuxième essai, le contest de Yato me semble légal c'est le premier sur le ballon il est sur ses appuis et dans un deuxième temps il à le ballon dans les mains mais se fait enfoncer et arracher le ballon par trois Toulousains. Donc déjà l'arbitre laisse faire alors que les Toulousaisn sont late . Quand à la mélée s'est sur que VD se fait relever mais Kaino très malin prend le ballon très vite mais sur ces deux actions Garcès n'applique pas le reglement clair et net .
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 735
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  grospaquet31 le Dim 16 Juin 2019 - 18:00

Scalp a écrit:L'ÉQUIPE : https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Top-14-decryptage-de-l-essai-du-brennus-du-stade-toulousain/1030554

Top 14 : Décryptage de l'essai du Brennus du Stade Toulousain

Samedi soir, en finale du Top 14, Toulouse a fait le break au score grâce à un essai de trois-quarts magnifiquement exécuté. En voici l'analyse, avec les images.


Alex Bardot

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu179

( - ) Captures d'écran Canal +

Toulouse campe dans les 22 m de Clermont, et vient de pilonner par ses avants. Kaino, en premier attaquant, a pris la décision d'écarter le ballon, mais sa passe est trop courte. Elle rebondit devant Ramos, qui réalise alors un geste décisif, qui va déclencher tout le reste : une passe volleyée juste après le rebond, presque un drop effectué de la main gauche, pour servir Médard (image ci-dessus).

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu181

Regardons le même instant, vu de derrière (image ci-dessus). Ce qui est notable, c'est le fait que les trois-quarts toulousains, comme s'ils ne s'attendaient pas à ce que le ballon soit écarté, sont serrés. Ramos, Médard, Ahki et Guitoune se tiennent en une dizaine de mètres, tous à l'intérieur du poteau d'en-but de gauche (ligne rouge). Dans ces conditions, et même si Kolbe et Huget, non visibles sur la photo, sont à l'extérieur, il est difficile d'imaginer une attaque au large, et encore moins qu'un essai va être marqué en bout de ligne après une succession de passes de tous ces joueurs.
Mais il y a des facteurs qui montrent qu'un coup est jouable. Fofana, monté très vite sur Ramos après avoir vu le ballon rouler au sol est battu, comme les onze autres défenseurs en haut à gauche de l'image, et il y a de l'espace à l'extérieur de Moala.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu182

Médard vient de recevoir le ballon (image ci-dessus). Et à cet instant précis, un réflexe d'intelligence collective se met en place. Dans le même instant, Médard, Guitoune et Ahki déclenchent une course vers l'extérieur, en travers. Le but, pour Médard, est d'aller fixer Moala et pour les autres de se démarquer dans l'espace libre. Raka, avant-dernier défenseur de l'ASM (Toeava est à l'extérieur), se rapproche.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu183

Médard a porté le ballon sur quelques mètres, en faisant du travers (image ci-dessus). Moala n'est pas venu le plaquer, il contrôle en espérant le retour des défenseurs à son intérieur. Mais il est en difficulté. Médard sert Guitoune.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu184

Guitoune a, lui, couru en travers avec le ballon, en direction de Raka (images ci-dessus et ci-dessous). Plutôt que de miser sur le retour des défenseurs intérieurs, l'ailier clermontois se laisse naïvement fixer par la course de Guitoune. À cet instant, le centre toulousain a deux solutions de passes. La plus évidente est celle vers Kolbe, qui a accéléré au large pour se porter à hauteur. L'autre est moins visible et se situe dans l'axe de Guitoune, presque dans son dos : une passe profonde vers Ahki.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu185

Guitoune a lui couru en travers avec le ballon, en direction de Raka (images ci-dessus et ci-dessous). Plutôt que de miser sur le retour des défenseurs intérieurs, l'ailier clermontois se laisse naïvement fixer par la course de Guitoune. A cet instant, le centre toulousain a deux solutions de passes. La plus évidente est celle vers Kolbe, qui a accéléré au large pour se porter à hauteur. L'autre est moins visible et se situe dans l'axe de Guitoune, presque dans son dos : une passe profonde vers Ahki. C'est la réaction de Toeava qui dicte le choix du centre toulousain. Le dernier défenseur clermontois a lui aussi deux solutions pour défendre : aller vers Ahki ou vers Kolbe. Le fait qu'Ahki soit dans l'axe et très en profondeur n'en fait pas une menace très visible, et Toeava choisit de rester sur Kolbe. Sa réaction, et la défense naïve de Raka, ouvre un intervalle de dix mètres entre les deux défenseurs. Guitoune fait le bon choix en servant Ahki. La position en profondeur du Néo-Zélandais lui a permis d'échapper à une trop forte pression défensive, et sa course en travers le place dans l'intervalle et le met à l'abri d'un retour des défenseurs à l'intérieur.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu186


À l'instant de la passe de Guitoune vers Ahki, il est intéressant d'observer la réactivité et l'intelligence de Kolbe (ci-dessus). Alors qu'il se lançait pour recevoir éventuellement le ballon, il ralentit sèchement, stoppant quasiment sa course, de manière à ne pas dépasser le ballon et à se rendre disponible pour Ahki. Puis, dans un deuxième temps (image ci-dessous), voyant que Toeava le « quitte » pour aller plaquer Ahki, il change de direction, d'une course en travers vers l'extérieur, afin de se démarquer à son tour.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu187

Ahki a échappé au plaquage de Toeava mais le retour des défenseurs intérieurs l'empêche d'envisager l'essai personnel. Avant d'être plaqué, il sert Kolbe, parfaitement démarqué. À dix mètres de la ligne, le Sud-Africain et Huget n'ont pas de défenseur face à eux, ils n'ont qu'à gérer la menace d'un retour des Clermontois situés à l'intérieur. Kolbe va accélérer et servir tranquillement Huget. L'improbable scénario du début de l'action - un essai en bout de ligne après une succession de passes de tous les trois-quarts - s'est produit, grâce au talent technique, de lecture et d'adaptation des arrières toulousains.

Ils peuvent aussi décrypter la mêlée qui amène cette action? Van Dyk se relève sous la pression. Pénalité.
Pas de 2ieme essai du ST.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3606
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  léopold le Dim 16 Juin 2019 - 16:20

Heureusement que nous n'avons pas la même vision du Rugby et du jeu.
Pour moi je suis heureux que des "petits" gabarits promènent avec intelligence des monstres sans imagination dont la seule ambition est de percuter, casser la ligne.
Le contournement, la vitesse, l'adresse, la complémentarité sont à la base de ce jeu dont on a voulu faire un système stéréotypé basé sur une épreuve physique.
Pour moi qu'un ailier soit présent en attaque et en défense là où il doit être,et le ballon lui parvenant capable proprement d'achever un travail d'équipe est déjà un plus.
En souvenir dans les année 60, Ruaud ailier du CAB a été recordman des marqueur d'essai du championnat,il avait Malterre et Trillo comme centre et la charnière avec Morlaes et Gesta Lavi savait lancer proprement et rapidement une attaque.
Toulouse sait le faire, Clermont avec un petit Laidlaw et un Lopez égal à lui même s'astreignant à user d'un pied qu'il n'a jamais eu,n'est pas capable avec ses joueurs bulldozer de faire l'équivalent.Réapprenons à éviter, le Rugby s'en portera mieux.
Ce n'était pas une très grande finale, reflet de notre Rugby actuel.
Pour l'arbitrage, comme devrait l'être un juge, il est là pour faire appliquer la règle, les joueurs sont là pour la respecter.
léopold
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7635
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Dim 16 Juin 2019 - 16:17

L'ÉQUIPE : https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Top-14-decryptage-de-l-essai-du-brennus-du-stade-toulousain/1030554

Top 14 : Décryptage de l'essai du Brennus du Stade Toulousain

Samedi soir, en finale du Top 14, Toulouse a fait le break au score grâce à un essai de trois-quarts magnifiquement exécuté. En voici l'analyse, avec les images.


Alex Bardot

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu179

( - ) Captures d'écran Canal +

Toulouse campe dans les 22 m de Clermont, et vient de pilonner par ses avants. Kaino, en premier attaquant, a pris la décision d'écarter le ballon, mais sa passe est trop courte. Elle rebondit devant Ramos, qui réalise alors un geste décisif, qui va déclencher tout le reste : une passe volleyée juste après le rebond, presque un drop effectué de la main gauche, pour servir Médard (image ci-dessus).

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu181

Regardons le même instant, vu de derrière (image ci-dessus). Ce qui est notable, c'est le fait que les trois-quarts toulousains, comme s'ils ne s'attendaient pas à ce que le ballon soit écarté, sont serrés. Ramos, Médard, Ahki et Guitoune se tiennent en une dizaine de mètres, tous à l'intérieur du poteau d'en-but de gauche (ligne rouge). Dans ces conditions, et même si Kolbe et Huget, non visibles sur la photo, sont à l'extérieur, il est difficile d'imaginer une attaque au large, et encore moins qu'un essai va être marqué en bout de ligne après une succession de passes de tous ces joueurs.
Mais il y a des facteurs qui montrent qu'un coup est jouable. Fofana, monté très vite sur Ramos après avoir vu le ballon rouler au sol est battu, comme les onze autres défenseurs en haut à gauche de l'image, et il y a de l'espace à l'extérieur de Moala.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu182

Médard vient de recevoir le ballon (image ci-dessus). Et à cet instant précis, un réflexe d'intelligence collective se met en place. Dans le même instant, Médard, Guitoune et Ahki déclenchent une course vers l'extérieur, en travers. Le but, pour Médard, est d'aller fixer Moala et pour les autres de se démarquer dans l'espace libre. Raka, avant-dernier défenseur de l'ASM (Toeava est à l'extérieur), se rapproche.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu183

Médard a porté le ballon sur quelques mètres, en faisant du travers (image ci-dessus). Moala n'est pas venu le plaquer, il contrôle en espérant le retour des défenseurs à son intérieur. Mais il est en difficulté. Médard sert Guitoune.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu184

Guitoune a, lui, couru en travers avec le ballon, en direction de Raka (images ci-dessus et ci-dessous). Plutôt que de miser sur le retour des défenseurs intérieurs, l'ailier clermontois se laisse naïvement fixer par la course de Guitoune. À cet instant, le centre toulousain a deux solutions de passes. La plus évidente est celle vers Kolbe, qui a accéléré au large pour se porter à hauteur. L'autre est moins visible et se situe dans l'axe de Guitoune, presque dans son dos : une passe profonde vers Ahki.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu185

Guitoune a lui couru en travers avec le ballon, en direction de Raka (images ci-dessus et ci-dessous). Plutôt que de miser sur le retour des défenseurs intérieurs, l'ailier clermontois se laisse naïvement fixer par la course de Guitoune. A cet instant, le centre toulousain a deux solutions de passes. La plus évidente est celle vers Kolbe, qui a accéléré au large pour se porter à hauteur. L'autre est moins visible et se situe dans l'axe de Guitoune, presque dans son dos : une passe profonde vers Ahki. C'est la réaction de Toeava qui dicte le choix du centre toulousain. Le dernier défenseur clermontois a lui aussi deux solutions pour défendre : aller vers Ahki ou vers Kolbe. Le fait qu'Ahki soit dans l'axe et très en profondeur n'en fait pas une menace très visible, et Toeava choisit de rester sur Kolbe. Sa réaction, et la défense naïve de Raka, ouvre un intervalle de dix mètres entre les deux défenseurs. Guitoune fait le bon choix en servant Ahki. La position en profondeur du Néo-Zélandais lui a permis d'échapper à une trop forte pression défensive, et sa course en travers le place dans l'intervalle et le met à l'abri d'un retour des défenseurs à l'intérieur.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu186


À l'instant de la passe de Guitoune vers Ahki, il est intéressant d'observer la réactivité et l'intelligence de Kolbe (ci-dessus). Alors qu'il se lançait pour recevoir éventuellement le ballon, il ralentit sèchement, stoppant quasiment sa course, de manière à ne pas dépasser le ballon et à se rendre disponible pour Ahki. Puis, dans un deuxième temps (image ci-dessous), voyant que Toeava le « quitte » pour aller plaquer Ahki, il change de direction, d'une course en travers vers l'extérieur, afin de se démarquer à son tour.

Top14 : autres matchs - Page 6 Captu187

Ahki a échappé au plaquage de Toeava mais le retour des défenseurs intérieurs l'empêche d'envisager l'essai personnel. Avant d'être plaqué, il sert Kolbe, parfaitement démarqué. À dix mètres de la ligne, le Sud-Africain et Huget n'ont pas de défenseur face à eux, ils n'ont qu'à gérer la menace d'un retour des Clermontois situés à l'intérieur. Kolbe va accélérer et servir tranquillement Huget. L'improbable scénario du début de l'action - un essai en bout de ligne après une succession de passes de tous les trois-quarts - s'est produit, grâce au talent technique, de lecture et d'adaptation des arrières toulousains.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Dim 16 Juin 2019 - 16:02

On parle de l'arbitrage, du coup, je vous mets l'interview d'avant match de Jérôme Garcès dans le Midol

Top14 : autres matchs - Page 6 Garces11

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  grospaquet31 le Dim 16 Juin 2019 - 15:53

Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Les-notes-de-toulouse-clermont-ahki-maitre-en-defense-laidlaw-aux-abonnes-absents/1030446

Les notes de Toulouse - Clermont : Ahki maître en défense, Laidlaw aux abonnés absents

Le centre toulousain a régné sur la finale du Top 14 remportée par Toulouse samedi face au Clermont d'un Laidlaw bien peu à son avantage.

la note moyenne Toulouse 6,5
Le Stade Toulousain a maîtrisé la finale sans se renier dans le jeu, à l'instar d'un deuxième essai magnifique où tous les trois-quarts ont touché le ballon. Grosse défense et bon jeu au pied.

Kolbe 6
Sur les deux essais de Huget, il a fixé à merveille. Mais sa finale restera ternie par un carton jaune (33e) pour un plaquage sans ballon sur Yato, qui a coûté trois points et cela aurait pu être plus. Il n'a pas fait d'énormes différences balle en main.

Huget 8
Première finale, premier titre et premier doublé en finale. L'ailier a d'abord été repris par Moala sur une belle attaque (8e) mais n'a pas loupé sa seconde chance, bien décalé par Kolbe. Il a aussi été excellent dans les duels aériens, même contre Toeava (44e). Il s'est offert un doublé en bout de ligne (55e), après une nouvelle passe décisive de Kolbe.

Guitoune 6
On ne l'a pas tellement vu à son avantage en attaque. Il était clairement surveillé. On l'a en revanche vu à l'oeuvre en défense. Il est notamment monté en pointe sur Penaud et a réussi un repli important pour aplatir dans son en-but, quitte à subir la charge de Raka (31e).

Ahki 8
Il a été tranchant en attaque sur la première offensive toulousaine d'envergure (8e). Ensuite, on l'a beaucoup remarqué en défense. Il s'est d'abord fait prendre par Toeava, juste avant la percée de Fofana (12e), avant de parfaitement lire les mouvements clermontois. Le Néo-Zélandais a été le patron de la défense, rattrapant un coup ici sur Moala, un autre là sur Toeava, montant au pressing sur Fofana pour provoquer un turnover (39e), attrapant Penaud (50e)... Il a très bien redressé sa course sur le second essai de Huget.

Médard 6
Son premier petit jeu au pied a mis sous pression Toeava (3e). Son deuxième, dans le dos de Raka (19e), a été une réussite. Il a bien joué bien le coup sur une contre-attaque en manoeuvrant Penaud et Fofana avant de servir Ramos. Il est sorti mécontent à la 60e.

Ramos 7
Il n'a pas bien commencé en jouant vite et pas bien une pénalité donnée (6e), sa passe au pied pour Huget n'étant pas assez haute. Il a ensuite commis un renvoi direct en touche (14e). Puis il s'est repris, de belle manière. Sa dextérité est remarquable sur le second essai de Huget puisqu'il bonifie une passe pas très potable de Kaino, comme une demi-volée en tennis. Auteur d'un 5/6 au but, il a glissé à l'arrière à l'heure de jeu.

Dupont 7
Il a réussi sa finale en se montrant dans un premier temps propre et cohérent dans ses choix. Il a su alterner entre le jeu au pied de pression de qualité, souvent du côté de Raka, une distribution rythmée et des initiatives individuelles comme cette superbe relance après un renvoi (19e) ou ce petit côté (26e). C'est lui qui joue vite le coup franc et transmet dans le dos à Ramos avant le premier essai de Huget. Il n'est pas loin de marquer après un ballon volé en touche (53e). Il a moins bien contrôlé les choses en fin de match, concédant une interception dangereuse compensée par un bon repli et perdant un ou deux autres ballons. Son passage en dix à l'heure de jeu ne fut pas sa meilleure période dans cette finale.

Kaino 6
Pour sa première saison en France, l'ancien All Black a fait fort en remportant le Brennus. On a noté quelques charges énergiques, dont une sur Camille Lopez (24e), mais aussi quelques plaquages manqués. Il a arraché un ballon en coffrant un Clermontois (42e). Remplacé à l'heure de jeu par Tolofua.

F. Cros 7
Comme son collègue Elstadt, le troisième-ligne casqué n'a pas manqué d'activité. Par moments, on a même le sentiment qu'il travaille pour deux. Sa vitesse au soutien fut précieuse même si les Toulousains ont souffert au sol en première période. Il réussit un contre en touche important (52e) qui a failli provoquer un essai de Dupont.

Elstadt 7
Le sécateur sud-africain a fait vrombir le virage toulousain en assénant un sévère arrêt buffet sur Vahaamahina qui arrivait lancé (17e). Comme toute la saison, il a été très présent en défense, dans les rucks, et a usé la défense de Clermont.

Tekori 6
Il a eu fort à faire dans les zones d'affrontement. Le Samoan a été sollicité pour défier ballon en main le rideau clermontois mais il n'a pas réussi à avancer. Remplacé par Faasalele (61e).

Arnold 5
On a peu vu l'Australien dans cette finale. Il a bien sûr oeuvré dans l'ombre mais fut remplacé assez tôt par Gray (44e)

Faumuina 6
Très excité en début de match. Peut-être cela explique-t-il qu'il fut pénalisé d'entrée pour une faute au sol permettant à l'ASM d'ouvrir le score. Le Néo-Zélandais a aussi été sanctionné en mêlée (22e). A côté de cela, sa densité physique a été très utile dans les moments de domination, pour fixer la défense. Remplacé par Van Dyk à la 49e.

Mauvaka 6
Le talonneur numéro 3 du Stade a fini le travail en beauté. De l'impact en début de match mais aussi une faute qui a coûté trois points (13e). Remplacé à la 61e par Marchand.

Baille 6
Il a livré un sérieux duel à Rabah Slimani en mêlée et ne s'en est vraiment pas mal sorti. On l'a aussi vu beaucoup plaquer au près. Difficile de lui imputer personnellement la pénalité en mêlée à 45e minute. Remplacé par Castets à la 52e.

Le banc : 6
Richie Gray a réussi une bonne entrée en jeu. Idem pour les piliers Van Dyk et Castets, dont les entrées ont coïncidé avec les premiers mauls qui avancèrent. Sanctionné pour un hors-jeu, Setephano a coûté trois points (72e).



la note moyenne Clermont 4,5
Globalement dominée, l'ASM s'est accrochée, n'a jamais renoncé mais s'est montrée incapable de tromper la défense toulousaine. Trop de fautes de main et un manque de maîtrise sur les sorties de camp.

Toeava 5
Un énorme sauvetage sur Médard à 5 mètres de la ligne... quasiment inutile. Toulouse a marqué sur l'action suivante. Il s'est intéressé au jeu comme il a pu, sans trouver la faille. Mais sa puissance a pesé dans les phases de collision.

Penaud 4
Une curiosité. Comme absent. Le jeu a versé essentiellement sur le côté de Raka, donc on a souvent oublié sa présence. Dommage, car il a été efficace sur des jeux au pied hauts, dont un renvoi capté, sur lequel il a percuté Alexandre Lapandry, expédié à l'infirmerie. En résumé : des miettes pour une des rares bombes du rugby français.

Moala 4
Pas sa meilleure sortie. Franchement peu en vue dans le secteur offensif où il se complique parfois la vie. Finalement trop neutre dans un match où tout se joue sur le fil du rasoir.

Fofana 5
Il s'est employé, notamment sur des ballons de récupération. Il a tenté des percées, sans trouver l'ouverture mais avec le souci de faire jouer après lui. Accrocheur en défense. Sur la dernière tentative, désespérée, de l'ASM, il a hérité d'un ballon pourri, dans la défense. Emporté par la furia, il l'a perdu au sol avec ses coéquipiers.

Raka 3
Il devrait être parmi les élus de Jacques Brunel pour la Coupe du monde. Sûrement pas sur sa perf de samedi soir. Peu servi en attaque, il n'a pas spécialement bien défendu sur le premier essai d'Huget, même si la faute est collective. On attend tellement mieux de celui qu'on nous annonce comme un phénomène...

Lopez 5
Dans une équipe souvent à la faute et dominée, il a essayé de s'en sortir en première mi-temps grâce à un jeu au pied long. Mais il a trop peu pu combiner avec ses trois-quarts comme il l'aime. Auteur d'un but après la sortie de Laidlaw (73e). Sa sortie de camp manquée avant le deuxième essai toulousain coûte cher.

Laidlaw 3
Il a raté sa finale, et sans doute encore plus que la plupart de ses coéquipiers. Très étonnant pour un demi de mêlée de son expérience (34 ans), fort de 71 sélections avec l'Écosse. Du jeu au pied imprécis - comme lorsqu'il met tous ses coéquipiers hors-jeu sur une sortie de camp trop courte (9e, but de Ramos) -, lent à décider derrière son paquet d'avants. Méconnaissable. À se demander si, comme d'autres joueurs étrangers de qualité avant lui, il ne mesurait pas le poids du Brennus. Sorti à la 69e. Un cinq sur cinq au pied face aux poteaux (15 points) qui ne sauve pas son match.

F. Lee 6
Il est pénétrant, quelle que soit l'adversité. Mais il fait tant d'autres choses, comme reprendre Huget en bout de ligne (8e). Lui n'a rien cédé, a montré l'exemple. Trop peu suivi.

Lapandry 5
Auteur d'un bon début de match, actif comme à son habitude, il a été séché à la 30e minute par un contact accidentel avec le genou de Penaud sur un ballon aérien. Sorti pour un protocole commotion, il n'a pas été autorisé à revenir sur le terrain. Remplacé par Yato (4), parfaitement muselé par la défense toulousaine.

Cancoriet 6
Le forfait d'Iturria l'a propulsé titulaire. Il ne rentre pas avec le Brennus à Clermont, mais il a été à la hauteur de l'enjeu. D'entrée, il a mis des cartouches et n'a pas cessé de s'occuper dans les rucks. Des grosses charges ballon en main. Pas payé, personnellement.

Vahaamahina 4
Il s'est engagé, s'est proposé lancé pour aller enfoncer un coin dans la défense adverse. Mais, comme souvent cette saison, du déchet, comme des en-avants ou des petites fautes qui stoppent la progression.

Timani 5
Des charges avec le souci de libérer, surtout en première mi-temps. Il couvre du terrain, comme « Vahaa », mais est aussi freiné par quelques erreurs. Solide, toutefois.

Slimani 5
Un en-avant juste devant sa ligne (27e) qui aurait pu coûter cher. Gaillard en mêlée comme attendu, on l'a aussi vu chiper un ballon toulousain en touche (42e). Mais, à l'image de son pack, a subi la force toulousaine.

Kayser 4
Propre au lancer et en mêlée, défenseur au ras, on l'a en revanche peu vu dans le jeu. L'histoire retiendra que le dernier match de sa carrière, à bientôt 35 ans, s'est achevée t une quatrième finale perdue, les mains sur les hanches en regardant le lever du Brennus. Remplacé par Ulugia.

Falgoux 4
Fort en mêlée, il a ainsi provoqué une faute de Faumuina (22e). Le hic est qu'il a été pénalisé à trois reprises, coûtant six points à son équipe. On l'attendait beaucoup plus dans le jeu courant, mais l'ASM n'était pas à son aise hier soir.

Le banc : 4
Franck Azéma a procédé à son coaching à un moment où Toulouse commençait à vraiment prendre l'ascendant, même s'il ne menait que 14-9. Aucun magicien n'est sorti du banc clermontois. Yato s'est bien démené, mais sans pouvoir changer le cours des choses. Ulugia a été maladroit, comme Uhila. Les autres n'ont pas plus pesé.

Quand on voit la note d’Huget, je me dis qu’on a vraiment pas la même vision du rugby. Désespérant.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3606
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Dim 16 Juin 2019 - 15:47

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Olivier-magne-vive-le-travers/1030454

Olivier Magne : « Vive le travers ! »

L'ancien troisième-ligne international (89 sélections entre 1997 et 2007), consultant l'Équipe, livre dans sa chronique son analyse de la victoire toulousaine face à Clermont, samedi, en finale du Top 14 (24-18).


« Qui a dit qu'il ne fallait pas courir en travers sur un terrain de rugby ? 55e minute, hier au Stade de France. À une dizaine de mètres de la ligne de Clermont, un ballon ni vraiment bon ni vraiment mauvais sort d'un ruck toulousain. Ne cherchez pas de décalage sur les extérieurs, il n'y en a pas. Pis, quatre trois-quarts toulousains se tiennent sur dix mètres de largeur, à l'intérieur du premier poteau d'en-but, le gauche. Marquez en bout de ligne sur ce coup ? N'y pensez pas dans cette situation. Et pourtant...

Cette saison, les arrières du Stade Toulousain ont ressuscité une certaine idée du jeu de ligne, où il est question de jeu en lecture, de temps de départ, d'anticipation, d'improvisation, de prises d'initiatives, d'angles de course, et même de courses en travers.

Et là, dans cet instant de forte tension, alors que le score n'est que de 14-12, tout ou presque va ressortir en quelques secondes. Entre Kaino, premier attaquant, et Ramos, la transmission n'est pas bonne, le ballon roule au sol. Mais la qualité technique de l'ouvreur toulousain va accélérer le jeu d'un coup : au moment où ce dernier relève le ballon d'une claquette, tous les trois-quarts toulousains réagissent de la même manière, en adoptant une course vers l'extérieur, en travers.

Ce réflexe correspond à une qualité que l'on a un peu oublié : savoir se démarquer, prendre un espace pour qu'une situation a priori verrouillée se transforme en action gagnante. À cet instant, avec leurs courses en travers dont on dit souvent qu'elles ne sont pas efficaces, les trois-quarts toulousains fuient la pression de la défense clermontoise et se donnent du temps pour accélérer, lire la situation et faire les bons choix.

En face, les Clermontois ne comprennent pas ce qui se passe sous leurs yeux, et défendent comme si les trois-quarts toulousains étaient encore serrés. Une passe de Médard, une autre de Guitoune très en profondeur pour donner du confort à Ahki, Kolbe qui ralentit, se déporte dans l'espace libre et sert Huget, qui marque. Magnifique action !

Dans le rugby, il y a tellement de situations possibles que toutes les solutions sont à envisager, y compris celles de courses qui ne seraient pas rectilignes. Cet essai de Toulouse en est la preuve et, même si je ne sais pas comment s'entraîne cette équipe, je mets ma main au feu qu'il est la résultante d'un grand travail sur le mouvement collectif, avec des séances en opposition, du jeu à toucher.

Je suis content que le Stade Toulousain ait gagné parce que cela permettra peut-être au Top 14 de se transformer et d'aller vers un jeu tourné vers l'offensive, avec plus de prises d'initiatives. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Dim 16 Juin 2019 - 15:44

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Les-notes-de-toulouse-clermont-ahki-maitre-en-defense-laidlaw-aux-abonnes-absents/1030446

Les notes de Toulouse - Clermont : Ahki maître en défense, Laidlaw aux abonnés absents

Le centre toulousain a régné sur la finale du Top 14 remportée par Toulouse samedi face au Clermont d'un Laidlaw bien peu à son avantage.

la note moyenne Toulouse 6,5
Le Stade Toulousain a maîtrisé la finale sans se renier dans le jeu, à l'instar d'un deuxième essai magnifique où tous les trois-quarts ont touché le ballon. Grosse défense et bon jeu au pied.

Kolbe 6
Sur les deux essais de Huget, il a fixé à merveille. Mais sa finale restera ternie par un carton jaune (33e) pour un plaquage sans ballon sur Yato, qui a coûté trois points et cela aurait pu être plus. Il n'a pas fait d'énormes différences balle en main.

Huget 8
Première finale, premier titre et premier doublé en finale. L'ailier a d'abord été repris par Moala sur une belle attaque (8e) mais n'a pas loupé sa seconde chance, bien décalé par Kolbe. Il a aussi été excellent dans les duels aériens, même contre Toeava (44e). Il s'est offert un doublé en bout de ligne (55e), après une nouvelle passe décisive de Kolbe.

Guitoune 6
On ne l'a pas tellement vu à son avantage en attaque. Il était clairement surveillé. On l'a en revanche vu à l'oeuvre en défense. Il est notamment monté en pointe sur Penaud et a réussi un repli important pour aplatir dans son en-but, quitte à subir la charge de Raka (31e).

Ahki 8
Il a été tranchant en attaque sur la première offensive toulousaine d'envergure (8e). Ensuite, on l'a beaucoup remarqué en défense. Il s'est d'abord fait prendre par Toeava, juste avant la percée de Fofana (12e), avant de parfaitement lire les mouvements clermontois. Le Néo-Zélandais a été le patron de la défense, rattrapant un coup ici sur Moala, un autre là sur Toeava, montant au pressing sur Fofana pour provoquer un turnover (39e), attrapant Penaud (50e)... Il a très bien redressé sa course sur le second essai de Huget.

Médard 6
Son premier petit jeu au pied a mis sous pression Toeava (3e). Son deuxième, dans le dos de Raka (19e), a été une réussite. Il a bien joué bien le coup sur une contre-attaque en manoeuvrant Penaud et Fofana avant de servir Ramos. Il est sorti mécontent à la 60e.

Ramos 7
Il n'a pas bien commencé en jouant vite et pas bien une pénalité donnée (6e), sa passe au pied pour Huget n'étant pas assez haute. Il a ensuite commis un renvoi direct en touche (14e). Puis il s'est repris, de belle manière. Sa dextérité est remarquable sur le second essai de Huget puisqu'il bonifie une passe pas très potable de Kaino, comme une demi-volée en tennis. Auteur d'un 5/6 au but, il a glissé à l'arrière à l'heure de jeu.

Dupont 7
Il a réussi sa finale en se montrant dans un premier temps propre et cohérent dans ses choix. Il a su alterner entre le jeu au pied de pression de qualité, souvent du côté de Raka, une distribution rythmée et des initiatives individuelles comme cette superbe relance après un renvoi (19e) ou ce petit côté (26e). C'est lui qui joue vite le coup franc et transmet dans le dos à Ramos avant le premier essai de Huget. Il n'est pas loin de marquer après un ballon volé en touche (53e). Il a moins bien contrôlé les choses en fin de match, concédant une interception dangereuse compensée par un bon repli et perdant un ou deux autres ballons. Son passage en dix à l'heure de jeu ne fut pas sa meilleure période dans cette finale.

Kaino 6
Pour sa première saison en France, l'ancien All Black a fait fort en remportant le Brennus. On a noté quelques charges énergiques, dont une sur Camille Lopez (24e), mais aussi quelques plaquages manqués. Il a arraché un ballon en coffrant un Clermontois (42e). Remplacé à l'heure de jeu par Tolofua.

F. Cros 7
Comme son collègue Elstadt, le troisième-ligne casqué n'a pas manqué d'activité. Par moments, on a même le sentiment qu'il travaille pour deux. Sa vitesse au soutien fut précieuse même si les Toulousains ont souffert au sol en première période. Il réussit un contre en touche important (52e) qui a failli provoquer un essai de Dupont.

Elstadt 7
Le sécateur sud-africain a fait vrombir le virage toulousain en assénant un sévère arrêt buffet sur Vahaamahina qui arrivait lancé (17e). Comme toute la saison, il a été très présent en défense, dans les rucks, et a usé la défense de Clermont.

Tekori 6
Il a eu fort à faire dans les zones d'affrontement. Le Samoan a été sollicité pour défier ballon en main le rideau clermontois mais il n'a pas réussi à avancer. Remplacé par Faasalele (61e).

Arnold 5
On a peu vu l'Australien dans cette finale. Il a bien sûr oeuvré dans l'ombre mais fut remplacé assez tôt par Gray (44e)

Faumuina 6
Très excité en début de match. Peut-être cela explique-t-il qu'il fut pénalisé d'entrée pour une faute au sol permettant à l'ASM d'ouvrir le score. Le Néo-Zélandais a aussi été sanctionné en mêlée (22e). A côté de cela, sa densité physique a été très utile dans les moments de domination, pour fixer la défense. Remplacé par Van Dyk à la 49e.

Mauvaka 6
Le talonneur numéro 3 du Stade a fini le travail en beauté. De l'impact en début de match mais aussi une faute qui a coûté trois points (13e). Remplacé à la 61e par Marchand.

Baille 6
Il a livré un sérieux duel à Rabah Slimani en mêlée et ne s'en est vraiment pas mal sorti. On l'a aussi vu beaucoup plaquer au près. Difficile de lui imputer personnellement la pénalité en mêlée à 45e minute. Remplacé par Castets à la 52e.

Le banc : 6
Richie Gray a réussi une bonne entrée en jeu. Idem pour les piliers Van Dyk et Castets, dont les entrées ont coïncidé avec les premiers mauls qui avancèrent. Sanctionné pour un hors-jeu, Setephano a coûté trois points (72e).



la note moyenne Clermont 4,5
Globalement dominée, l'ASM s'est accrochée, n'a jamais renoncé mais s'est montrée incapable de tromper la défense toulousaine. Trop de fautes de main et un manque de maîtrise sur les sorties de camp.

Toeava 5
Un énorme sauvetage sur Médard à 5 mètres de la ligne... quasiment inutile. Toulouse a marqué sur l'action suivante. Il s'est intéressé au jeu comme il a pu, sans trouver la faille. Mais sa puissance a pesé dans les phases de collision.

Penaud 4
Une curiosité. Comme absent. Le jeu a versé essentiellement sur le côté de Raka, donc on a souvent oublié sa présence. Dommage, car il a été efficace sur des jeux au pied hauts, dont un renvoi capté, sur lequel il a percuté Alexandre Lapandry, expédié à l'infirmerie. En résumé : des miettes pour une des rares bombes du rugby français.

Moala 4
Pas sa meilleure sortie. Franchement peu en vue dans le secteur offensif où il se complique parfois la vie. Finalement trop neutre dans un match où tout se joue sur le fil du rasoir.

Fofana 5
Il s'est employé, notamment sur des ballons de récupération. Il a tenté des percées, sans trouver l'ouverture mais avec le souci de faire jouer après lui. Accrocheur en défense. Sur la dernière tentative, désespérée, de l'ASM, il a hérité d'un ballon pourri, dans la défense. Emporté par la furia, il l'a perdu au sol avec ses coéquipiers.

Raka 3
Il devrait être parmi les élus de Jacques Brunel pour la Coupe du monde. Sûrement pas sur sa perf de samedi soir. Peu servi en attaque, il n'a pas spécialement bien défendu sur le premier essai d'Huget, même si la faute est collective. On attend tellement mieux de celui qu'on nous annonce comme un phénomène...

Lopez 5
Dans une équipe souvent à la faute et dominée, il a essayé de s'en sortir en première mi-temps grâce à un jeu au pied long. Mais il a trop peu pu combiner avec ses trois-quarts comme il l'aime. Auteur d'un but après la sortie de Laidlaw (73e). Sa sortie de camp manquée avant le deuxième essai toulousain coûte cher.

Laidlaw 3
Il a raté sa finale, et sans doute encore plus que la plupart de ses coéquipiers. Très étonnant pour un demi de mêlée de son expérience (34 ans), fort de 71 sélections avec l'Écosse. Du jeu au pied imprécis - comme lorsqu'il met tous ses coéquipiers hors-jeu sur une sortie de camp trop courte (9e, but de Ramos) -, lent à décider derrière son paquet d'avants. Méconnaissable. À se demander si, comme d'autres joueurs étrangers de qualité avant lui, il ne mesurait pas le poids du Brennus. Sorti à la 69e. Un cinq sur cinq au pied face aux poteaux (15 points) qui ne sauve pas son match.

F. Lee 6
Il est pénétrant, quelle que soit l'adversité. Mais il fait tant d'autres choses, comme reprendre Huget en bout de ligne (8e). Lui n'a rien cédé, a montré l'exemple. Trop peu suivi.

Lapandry 5
Auteur d'un bon début de match, actif comme à son habitude, il a été séché à la 30e minute par un contact accidentel avec le genou de Penaud sur un ballon aérien. Sorti pour un protocole commotion, il n'a pas été autorisé à revenir sur le terrain. Remplacé par Yato (4), parfaitement muselé par la défense toulousaine.

Cancoriet 6
Le forfait d'Iturria l'a propulsé titulaire. Il ne rentre pas avec le Brennus à Clermont, mais il a été à la hauteur de l'enjeu. D'entrée, il a mis des cartouches et n'a pas cessé de s'occuper dans les rucks. Des grosses charges ballon en main. Pas payé, personnellement.

Vahaamahina 4
Il s'est engagé, s'est proposé lancé pour aller enfoncer un coin dans la défense adverse. Mais, comme souvent cette saison, du déchet, comme des en-avants ou des petites fautes qui stoppent la progression.

Timani 5
Des charges avec le souci de libérer, surtout en première mi-temps. Il couvre du terrain, comme « Vahaa », mais est aussi freiné par quelques erreurs. Solide, toutefois.

Slimani 5
Un en-avant juste devant sa ligne (27e) qui aurait pu coûter cher. Gaillard en mêlée comme attendu, on l'a aussi vu chiper un ballon toulousain en touche (42e). Mais, à l'image de son pack, a subi la force toulousaine.

Kayser 4
Propre au lancer et en mêlée, défenseur au ras, on l'a en revanche peu vu dans le jeu. L'histoire retiendra que le dernier match de sa carrière, à bientôt 35 ans, s'est achevée t une quatrième finale perdue, les mains sur les hanches en regardant le lever du Brennus. Remplacé par Ulugia.

Falgoux 4
Fort en mêlée, il a ainsi provoqué une faute de Faumuina (22e). Le hic est qu'il a été pénalisé à trois reprises, coûtant six points à son équipe. On l'attendait beaucoup plus dans le jeu courant, mais l'ASM n'était pas à son aise hier soir.

Le banc : 4
Franck Azéma a procédé à son coaching à un moment où Toulouse commençait à vraiment prendre l'ascendant, même s'il ne menait que 14-9. Aucun magicien n'est sorti du banc clermontois. Yato s'est bien démené, mais sans pouvoir changer le cours des choses. Ulugia a été maladroit, comme Uhila. Les autres n'ont pas plus pesé.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Dim 16 Juin 2019 - 15:08

Pour rebondir sur vos propos

Pour les mêlées, le jour ou on obligera le 9 à introduire plus rapidement, sous peine d'un coup franc contre lui, on verra moins de mêlée qui s'effondre.
Au niveau de l'arbitrage, les arbitres Français quand ils s'occupent de match internationaux, sont beaucoup moins interventionnistes, ils laisse beaucoup plus le jeu se faire et prennent plus leur responsabilité sur les mêlées, exactement l'inverse de ce qu'ils font habituellement en top 14, il faut vraiment que ça change.
Oui ces phases finales furent médiocres, oui les joueurs sont fatigués d'une saison trop longue, oui il faudrait un top 12 dans l’intérêt du Rugby Français, des joueurs et des spectateurs, mais pour ça il faudrait qu'on greffe des couilles et quelques neurones à nos politiques du Rugby.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  grospaquet31 le Dim 16 Juin 2019 - 14:51

patrick a écrit:Pour les en-avants, on peut tout de même regretter que des sifflaillons arrêtent des actions dans un matchs qui ne brille pas par leur nombre. On a la vidéo pour revenir sur l'action si on le juge nécessaire. Je suis persuadé que la même équipe arbitrale française n'aurait absolument pas arbitré de la même façon à l'étranger où on est souvent beaucoup plus souple. Quand ils sont sous les yeux de la tv française nos arbitres se sentent obligés d'être plus exemplaire qu'exemplaires ... et donc rigides. Par contre, si le ST avait pris régulièrement des coup-francs immédiats voire quelques yellow card en mêlée, peut-être que les débats auraient été différents. La paire de 1/2 a aussi fait la différence. Lopez n'a quasiment rien tenté et a toujours un jeu au pied indigent.

Complètement d’accord.
Également, Huget est un joueur qui finit une action avec personne en face. Absolument aucun intérêt.
Mais comme on a des sélectionneurs de merde, on aura droit à ce joueur qui ne crée rien dans le jeu. Huget est à des années lumières du niveau de Kolbe.

Pour le reste, j’ai trouvé l’arbitre mauvais comme d’habitude. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment il valide le 2ieme essai du ST alors qu’au départ il y a une penalite pour Clermont sur la mêlée ou Van Dyk se fait démonté et se relève. C’est flagrant. De manière générale, les mêlées n’ont pas été bien arbitré alors que Clermont me semblait meilleur dans ce secteur. Peut être le seul secteur où Clermont a dominé car pour le reste je les ai trouvé en dessous de leur standard, manque d’ambition dans le jeu.
On a pratiquement pas vu les 3/4 jaunes, Lopez a l’ouest comme en EDF, la paire Fofana-Moala peu complémentaire, des ailiers sans munitions.

Bref, une finale (pour ne pas dire des phases finales) d’un niveau médiocre qui ne fait que renforcer ma conviction que les saisons sont trop longues, les joueurs sont fatigués, et qu’un top 12 sans phase finale serait amplement suffisant. Ce qui permettrait plus de temps pour l’edf, plus de repos pour les joueurs mais des matchs plus intense lors de la saison.
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 3606
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Charles_ubb le Dim 16 Juin 2019 - 12:41

J’etais en loge hier et j’ai eu droit à une remarque de quelqu’un de la fede : « c’est son dernier match, c’est peut-être pas un mal » rire
Charles_ubb
Charles_ubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 423
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  patrick le Dim 16 Juin 2019 - 10:41

Pour les en-avants, on peut tout de même regretter que des sifflaillons arrêtent des actions dans un matchs qui ne brille pas par leur nombre. On a la vidéo pour revenir sur l'action si on le juge nécessaire. Je suis persuadé que la même équipe arbitrale française n'aurait absolument pas arbitré de la même façon à l'étranger où on est souvent beaucoup plus souple. Quand ils sont sous les yeux de la tv française nos arbitres se sentent obligés d'être plus exemplaire qu'exemplaires ... et donc rigides. Par contre, si le ST avait pris régulièrement des coup-francs immédiats voire quelques yellow card en mêlée, peut-être que les débats auraient été différents. La paire de 1/2 a aussi fait la différence. Lopez n'a quasiment rien tenté et a toujours un jeu au pied indigent.

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20162
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  léopold le Dim 16 Juin 2019 - 8:50

Oui mais il est chiant au possible, toujours bien placé et finit bien les actions,domaine où nos ailiers habituels sont vraiment trop nuls.
Victoire méritée du stade, sur le match, sur la saison où ils sont pratiquement les seuls à avoir affiché des intentions de jeu avec constance.
A qui en revient le mérite,tout d'abord aux joueurs,un groupe d'un bon niveau technique, physiquement apte à jouer un rugby de déplacement sans pour autant que se soit au détriment de la puissance.Kolbe est un sacré numéro,élément très souvent décisif que se soit en attaque où il apporte très souvent l'accélération décisive et aussi en défense où il intervient au bon moment pour sauver des situations difficiles.
Bien sur il lui arrive de plaquer deux fois successivement son adversaire sans ballon,mais pour la bonne cause, à chaque fois ça pouvait aller à dame.
La plaie de notre Rugby, c'est la mêlée.Que de temps et de force perdues inutilement.
Je n'ai jamais vu autant de déchet lors des matchs qui opposent les équipes du Sud.
L'autre plaie, se sont les commentateurs qui remettent en cause sans arrêt l'arbitrage,fondé ou pas,leur intervention ne sert pas la cause du Rugby.
Galthier se plein qu'on siffle les en avant,il ni a pas de petit en avant, il y a en avant point barre.
léopold
léopold
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 7635
Localisation : A Musard derrière les espoirs
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  patrick le Dim 16 Juin 2019 - 2:22

Dans la cours de l'école, au moment de la composition des équipes, Huget je le choisi vraiment en dernier Rolling Eyes

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20162
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 54

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 23:16

https://www.sudouest.fr/2019/06/15/finale-du-top-14-suivez-toulouse-clermont-commente-en-direct-6215260-773.php

Top 14 : Toulouse bat Clermont 24–18 et s’offre son 20e titre de champion de France

Sept ans après son dernier sacre, le Stade Toulousain renoue avec le succès au détriment de Clermont, à l’issue d’une finale maîtrisée

Le drapeau rouge et noir flotte de nouveau au sommet du rugby français: sept ans après son dernier sacre, le Stade Toulousain a conquis son 20e Bouclier de Brennus, samedi en battant au Stade de France Clermont (24–18) lors d’une finale du Top 14 âpre mais sans grandes envolées.

Voilà l’ère Guy Novès définitivement tournée, avec ce premier titre depuis le départ de l’emblématique manager, en 2015.

Deux ans plus tard, le club le plus titre de l’Hexagone touchait le fond, absent de la phase finale pour la première fois depuis… 1976.

Il renaît de ses cendres au Stade de France, point d’orgue d’une saison parfaite, où il a survolé la saison régulière, terminée 15 points devant Clermont, après avoir établi un record d’invincibilité (14 matches entre octobre et avril), de points de classement (98) et d’essais (102).

Et comme lors de l’époque Novès (1994, 1999, 2001 et 2008), présent en tribunes samedi, il a battu en finale l’ASM, qui devra repasser pour garnir son armoire à trophée d’un troisième Bouclier de Brennus, après 2010 et 2017. Et d’un deuxième titre cette saison après le Challenge européen conquis le 10 mai contre La Rochelle (36–16).

Au passage, c’est la première fois depuis 2014 et Toulon que le leader de la saison régulière est sacré champion. Un beau champion, qui a reconquis son trône en misant sur la stabilité, puisque l’entraîneur en chef Ugo Mola est resté en poste après le fiasco de 2017.

Mola, triple champion de France comme joueur avec le Stade Toulousain (1944, 1995 et 1996), a, aidé par ses adjoints et l’ensemble du club, dont le président Didier Lacroix (arrivé en 2017), redressé le bateau en prenant le virage d’un jeu de mouvement, assis sur la formation et un paquet d’avants de nouveau féroce. Comme aux plus belles heures de Novès (1993–2015).

Deux essais à zéro


L’essai qui a permis aux Rouge et Noir de faire le trou samedi est d’ailleurs un condensé de ce Toulouse aux facettes multiples : charge d’Antoine Dupont, plein de gaz pendant toute la rencontre, relayé par ses avants, avant que le ballon ne soit écarté pour aboutir, en bout de ligne et après des passes dans le bon tempo, à Yoann Huget (55e, 21–12).

L’action est partie d’une touche perdue par Clermont devant sa ligne, Judicaël Cancoriet ne contrôlant pas le ballon.

Illustration des errances en touche des Auvergnats samedi, qui ont dû jouer quasiment tout le match sans leurs deux meilleurs sauteur s: Arthur Iturria s’est blessé à la cuisse gauche à l’échauffement, remplacé par… Cancoriet, alors qu’Alexandre Lapandry a été victime à la demi-heure de jeu d’une commotion cérébrale.

Clermont devrait également pester contre une décision de l’arbitre, Jérôme Garcès, qui a simplement sanctionné d’un carton jaune l’arrière toulousain Cheslin Kolbe pour un plaquage sans ballon sur Peceli Yato. A une dizaine de mètres de son en-but et alors que le Fidjien, sans ce geste, semblait bien parti pour aplatir (33e).

Clermont maladroit et étouffé


Avec un essai de pénalité, l’ASM aurait pris les commandes. Au lieu de ça, elle a viré en retard à la pause (11–9).

Mais elle pourra aussi regretter ses maladresses et son imprécision, qui ne lui ont pas permis de marquer autrement que par six pénalités.

Clermont a été étouffé par la défense toulousaine au cours d’une finale plutôt décevante en terme de jeu entre les deux meilleures équipes et attaques de la saison. Loin, enjeu oblige, de l’orgie d’essais produite en avril au Stadium entre les deux formations (47–44 pour Toulouse).
A la mi-temps, le Stade Toulousain avait ainsi franchi à trois reprises, contre une seule pour l’ASM. Mais avait trouvé la faille par un essai de Huget, déjà (28e, 11–6), après une charge de Dupont, déjà également.

Huget l’ancien, Dupont la jeune pépite, deux symboles de ce Stade Toulousain de retour au firmament après sept ans de galère.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 23:11

https://www.midi-olympique.fr/2019/06/15/les-etoiles-du-midol-kolbe-huget-un-duo-en-or,8258994.php

Les étoiles du Midol : Kolbe-Huget, un duo en or


Trois étoiles

Premier homme à réaliser un doublé dans une finale depuis la création du Top 14, Yoann Huget a fait parler ses qualités de finisseur. Et plus globalement, l’ailier du XV de France a largement remporté son duel face à son concurrent, Alirereti Raka. Parce qu’il se fit oublier à deux reprises par son vis-à-vis sur ses essais, bien sûr, mais surtout parce qu’il le domina dans tous les duels aérien. Quant à son arrière Cheslin Kolbe, double passeur décisif, celui-ci s’est surtout signalé à contre-emploi. En contestant lui-même le ballon gagnant de la 80e, bien sûr, mais aussi en commettant cette « faute intelligente » sur Yato qui lui valut certes un carton jaune, mais fut peut-être le tournant du match...


Deux étoiles

Dans ce succès amplement défensif, les troisième ligne toulousains Jerome Kaino, François Cros et Rynhardt Elstadt ont simplement été gigantesques d’abattage. Derrière eux, Antoine Dupont s’est avéré monumental dans tous les registres, sonnant à plusieurs reprises la charge des siens au travers de rushs dont il a le secret. Côté clermontois, Rabah Slimani a abattu un énorme travail en mêlée fermée, pas toujours récompensé par M. Garcès. Chapeau également à Judicaël Cancoriet, auteur d’une fantastique prestation alors qu’il remplaçait au pied levé Arthur Iturria.


Une étoile

Impossible de ne pas mentionner l’immense prestation au centre de Pita Ahki, qui s’est avéré impérial en défense lorsqu’il s’agit de canaliser les interventions dans la ligne de Penaud et Raka. Et que dire de Thomas Ramos ? Précis face aux poteaux, l’ouvreur stadiste a parfaitement mené la barque des siens stratégiquement en deuxième période, avant de conclure la partie à l’arrière. Non sans avoir joué un rôle essentiel sur les deux essais de son équipe, en particulier sur le second, avec une merveille de passe claquée pour Médard…
Dans le camp des vaincus, il convient de saluer la prestation (toujours) solide du capitaine Fritz Lee et de son fidèle second Sébastien Vahaamahina, tandis que Peceli Yato a signé une entrée tonitruante. Mention également à Isaia Toeava, sonné d’entrée et pourtant danger numéro un de l’ASMCA pendant 80 minutes.

Nicolas Zanardi

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 23:03

https://www.midi-olympique.fr/2019/06/15/toulouse-sacre-pour-la-20e-fois-apres-sa-victoire-contre-clermont-24-18,8258983.php

Toulouse tout en maîtrise

Le Stade toulousain est sacré champion de France à l’issue d’une finale qui fût à l’image de leur saison, parfaitement maîtrisée. Le Bouclier de Brennus va revenir dans la ville rose pour la première fois depuis 2012.

Au cours d’une finale âprement disputée mais finalement bien maîtrisée, le Stade toulousain a décroché son vingtième bouclier de Brennus face à Clermont. C’est la cinquième fois qu’en finale que les joueurs de la ville rose l’emportent sur ceux du Puy de Dôme.

Pourtant en première période, Clermont dominait en mêlée fermée, mais ne parvenait pas à convertir celle-ci au tableau d’affiche. A l’inverse les Toulousains se montraient pragmatiques et réalistes notamment sur l’essai juste avant la demi-heure d’Huget après un deux contre un parfaitement exécuté de Kolbe.

Après la pause, les Auvergnats continuaient de dominer en mêlée fermée mais le forfait de dernière minute d’Iturria et la sortie de Lapandry désorganisait complètement leur alignement. Quatre ballons perdus sur leurs lancers mais surtout, ils étaient privés de la meilleure des rampes de lancements pour leur offensive. Les Toulousains campaient dans le camp de l’ASM et se montraient patients et Ramos convertissait au pied leur domination. Et sur l’un des rares ballons bien négocié en mêlée, Medard et Ahkli jouaient le surnombre pour Huget qui marquait et permettait au Stade toulousain de faire le break au tableau d’affichage (21-12). Les hommes d’Ugo Mola géraient leur avance et contrôlaient le rythme de la dernière demi-heure en étant jamais inquiété.

Pierre-Laurent Gou

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 22:54

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Top-14-toulouse-s-impose-en-finale-sur-clermont-et-decroche-son-vingtieme-bouclier-de-brennus/1030410


Toulouse s'impose en finale sur Clermont et décroche son vingtième Bouclier de Brennus


Avec un doublé de son ailier Yoann Huget, le Stade Toulousain l'a emporté (24-18) face à l'ASM, samedi soir, au Stade de France en finale du Top 14. Les Toulousains comptent désormais vingt titres de champion de France.

Le match : 24-18


On s'attendait à un feu d'artifice offensif entre les deux meilleures équipes du Top 14, au sommet du classement, et c'est une finale brouillonne, certes vivante, mais polluée par une quarantaine de fautes diverses, maladresses y compris, qui a accouché d'un vainqueur somme toute logique, puisque Toulouse a inscrit les seuls deux essais de ce duel quand Clermont n'est pas parvenu à trouver le moindre espace dans la défense adverse. Vingtième Bouclier de Brennus, donc, pour le Stade Toulousain depuis 1912.

La première période, globalement, fut à l'avantage des champions de France, initiant des contre-attaques, des relances, jouant vite au ras, tentant des coups. A ces initiatives, les Clermontois répliquèrent par deux percées majuscules (12e, 32e) qui auraient mérité mieux que deux buts de pénalité. Cherchant systématiquement à accélérer quand les Auvergnats préféraient un jeu plus structuré, les Toulousains furent récompensés par un essai en coin signé Yoann Huget (28e), magnifiquement décalé par Cheslin Kolbe et son accélération foudroyante.

Le film du match


A la pause, Toulouse menait petitement (11-9), ce qui reflétait cette première partie de finale : brouillonne et indécise. Réduits à quatorze après le carton jaune qui sanctionnait un plaquage sans ballon de Kolbe (33e), Les Toulousains parvinrent à faire front, d'autant mieux que l'ASM jouait mollement, presque sans conviction, en tout cas sans chercher particulièrement à profiter, pendant dix minutes, de cet avantage numérique.

Alors qu'on voyait l'ASM revenir au score (52e, 14-12) et pourquoi pas repasser en tête, une relance de l'ailier international Maxime Médard éclairait le match, puis le demi de mêlée Antoine Dupont s'échappait : son essai était refusé (53e) mais dans la foulée, derrière une mêlée, Yoann Huget plantait, et toujours en coin, son doublé (55e, 21-12). Cet écart se maintenait jusqu'à sept minutes de la fin, quand Clermont se mis en fin à jouer sans compter. L'ouvreur auvergnant Camille Lopez prit la suite de son Greig Laidlaw (73e, 24-18), Toulouse était à la merci d'un essai transformé, mais finalement, comme un résumé, Damian Penaud, plutôt transparent, était coffré au centre du terrain avec la balle de match.

22


Le nombre de tirs au but réussis consécutivement par le buteur international écossais de l'ASM, Greig Laidlaw. Dont cinq buts de pénalité lors de cette finale. Mais ça n'a pas suffi.

Le joueur : Yoann Huget, premier doublé dans un sacre

Jamais un joueur n'était parvenu à réaliser un doublé en finale du Top 14, c'est-à-dire depuis l'instauration de ce format en 2015. C'est l'exploit réalisé par l'ailier gauche international toulousain Yoann Huget à la 28e sur un service au cordeau de Cheslin Kolbe, et à la 55e, servi encore par ce même Kolbe après une magnifique attaque jusqu'au bout de ligne et des passes millimétrées de la ligne de trois-quarts.

Le fait : un trop gros bouquet de maladresses

Jusqu'à la cinquantième minute, on a compté pas moins de vingt-cinq fautes directes : fautes de mains, fautes techniques, antijeu, hors-jeu, ... La tension, sans doute, ou comment mélanger vitesse et précipitation. Des approximations pour le moins étonnantes à ce niveau de compétition, qui brisèrent les élans offensifs des deux équipes, pourtant bien intentionnées mais pas assez maîtres de leur gestes ni de leurs placements. C'est ensuite, après cette bouillie, que la finale s'est décantée.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 22:50

Victoire mérité pour Toulouse, ce soir et sur la saison, mais le match n'a pas tenu toutes ses promesses, comme on pouvait le craindre..., je trouve que la finale de l'année dernière était plus inintéressante, comme quoi, avoir les deux meilleures équipes de la saison en finale, n'est pas une garantie de voir un beau match.



Dernière édition par Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 23:01, édité 1 fois

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 22:45

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Top-14-toulouse-s-impose-en-finale-sur-clermont-et-decroche-son-vingtieme-bouclier-de-brennus/1030410

Top 14 : Toulouse s'impose en finale sur Clermont et décroche son vingtième Bouclier de Brennus

Avec un doublé de son ailier Yoann Huget, le Stade Toulousain l'a emporté (24-18) face à l'ASM, samedi soir, au Stade de France en finale du Top 14. Les Toulousains comptent désormais vingt titres de champion de France.

Succès du Stade Toulousain (24-18) sur l'ASM Clermont Auvergne, samedi soir au Stade de France en finale du Top 14. L'ailier toulousain Yoann Huget a réussi un doublé et son club décroche son vingtième titre de champion de France.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Scalp le Sam 15 Juin 2019 - 19:39

L'ÉQUIPE : https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Pourquoi-la-finale-du-top-14-est-si-tardive-cette-saison/1030341

Pourquoi la finale du Top 14 est si tardive cette saison ?

La finale du Top 14 entre Toulouse et Clermont, ce samedi 15 juin, est la plus tardive depuis 2016. Ce qui n'est pas sans conséquence pour la période de repos des joueurs appelés à préparer la prochaine Coupe du monde avec l'équipe de France.

Une saison de 294 jours va s'achever ce samedi soir au Stade de France avec la finale entre Toulouse et Clermont. En cette année de Coupe du monde (20 septembre-2 novembre au Japon), le choix de la date du 15 juin pour la finale - la plus tardive depuis 2016 (24 juin), saison post-Mondial - avait surpris.

Car avec la règle des quatre semaines obligatoires de repos, cela devait réduire le temps de préparation au Mondial pour les joueurs qualifiés pour cette finale et sélectionnés pour le Japon. La décision avait été prise conjointement, l'an dernier, par la LNR et la FFR, dans le but notamment d'éviter un trop grand nombre de doublons Top 14-équipe de France au cours de la saison.

Les Anglais seront plus reposés

En réalité, les finalistes qui seront retenus dans la liste annoncée mardi par le sélectionneur Jacques Brunel - et ils seront sans doute nombreux puisque vingt-et-un d'entre eux figurent sur la liste des 65 présélectionnés - n'auront que trois semaines de congés entre la finale et leur convocation à Marcoussis, le 6 juillet. Une exception validée par les instances du rugby tricolore. Les autres joueurs, dont les clubs ont été éliminés plus tôt, entameront leur préparation le 25 juin, mais le groupe France sera alors amputé d'une bonne partie de son effectif.

Pendant ce temps, Italiens, Irlandais, Gallois, Écossais ou Anglais profitent déjà des vacances. Ces derniers, futurs adversaires des Bleus pour le dernier match de poule du Mondial (12 octobre), ont fini leur saison le 1er juin au plus tard (date de la finale Saracens-Exeter). Le sélectionneur du quinze de la Rose Eddie Jones a lui aussi décidé d'échelonner les convocations de ses joueurs en fonction de leur date de fin de saison. Un premier stage débutera le 23 juin, un deuxième le 30 et tous les joueurs, finalistes y compris, seront sur le pont le 7 juillet. Mais ils seront, eux, parfaitement reposés.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7024
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Top14 : autres matchs - Page 6 Empty Re: Top14 : autres matchs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum