AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Mafia Cassoulet
par Dr. Gregory Bouse Hier à 19:34

» Coupe d'Europe - 1/2 de finale : Toulouse / UBB
par Dr. Gregory Bouse Hier à 19:08

» Top 14 - 21ème journée : SUA / UBB
par Scalp Hier à 19:08

» Vous avez dit JIFF?
par Scalp Hier à 18:48

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Hier à 18:43

» Ovalie régionale
par Dr. Gregory Bouse Hier à 18:23

» Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste
par Switch Hier à 14:15

» Coupe d'Europe - 1/4 de finale : UBB / Racing
par le radis Hier à 13:08

» Rugby et Coronavirus
par Switch Hier à 10:09

» Election LNR 2021
par Switch Hier à 9:41

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par le radis Hier à 9:28

» XV de France féminin
par Scalp Lun 12 Avr 2021 - 10:07

» Infirmerie 2020-2021
par Vévé64 Lun 12 Avr 2021 - 9:09

» espoirs 2020/2021
par le radis Lun 12 Avr 2021 - 8:50

» France Bleu Gironde : La mêlée du lundi
par le radis Lun 12 Avr 2021 - 7:23

» Coupe d'Europe 2020-2021
par léopold Lun 12 Avr 2021 - 6:36

» Forum | questions techniques
par Dr. Gregory Bouse Dim 11 Avr 2021 - 13:55

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par Dr. Gregory Bouse Dim 11 Avr 2021 - 13:40

» Coupe du Monde 2023 en France
par Dr. Gregory Bouse Sam 10 Avr 2021 - 17:11

» Aménagement de Chaban-Delmas, stade de l'UBB
par le radis Ven 9 Avr 2021 - 20:40

» Pro D2 : Autres matchs
par nadoloubb Ven 9 Avr 2021 - 18:19

» Coupe d'Europe - 8ème de finale : UBB / Bristol
par Scalp Jeu 8 Avr 2021 - 15:02

» Romain Buros
par marchal Mer 7 Avr 2021 - 20:24

» Geoffrey Cros
par Scalp Mer 7 Avr 2021 - 16:30

» Focus sur L. Marti dans le Midol
par LaRuine33 Mer 7 Avr 2021 - 13:31

» Matthieu Jalibert
par nadoloubb Mer 7 Avr 2021 - 7:46

» Maxime Lucu
par Scalp Mer 7 Avr 2021 - 7:32

» Ah c'est beau le foot !
par Switch Mar 6 Avr 2021 - 12:24

» Le Pognon et le Rugby
par Scalp Lun 5 Avr 2021 - 7:51

» Le rugby et son évolution
par patrick Dim 4 Avr 2021 - 12:33

Le deal à ne pas rater :
Amazon Music HD offert pendant 3 mois
Voir le deal

Le XV de France (partie 1)

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  grospaquet31 Ven 16 Oct 2020 - 16:18

Les sud-africains ne joueront pas le championship.

Le ST est vraiment verni...entre la commission de discipline qui les protège (bientot sanctionnera elle les arbitres qui oseront mettre un rouge aux joueurs du stade?) et Kolbe qui ne sera pas en sélection.

grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5118
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Ven 16 Oct 2020 - 15:05

Vidéo. Accord LNR-FFR : "Je ne veux pas qu’on me fasse chier chez moi", dit Christophe Urios

Le manager de l’Union Bordeaux-Bègles a commenté ce vendredi matin en conférence de presse l’accord trouvé entre entre la LNR et la FFR au sujet de la libération des internationaux français. Selon lui, le bon sens a parlé.


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  patrick Jeu 15 Oct 2020 - 17:26

Switch a écrit:Ce sketch... Entre sa réélection et les 6 matchs accordés, Laporte doit être aux anges. Encore une fois, il a bien encu** tout le monde :siffle:

Par contre, Galthié n'a aps fini de pester, et on a déjà les excuses en cas de contre-perf du XV de France. "Oui, mais on avait que 31 et pas 42 joueurs", "oui, mais on avait pas les joueurs à plein temps pendant 2 mois", "oui, mais les joueurs n'ont pu jouer que 3 matchs chacun"...etc.

C'est vraiment du bricolage et un spectacle navrant qui donne une bien piètre image du rugby français...

Tout le monde devrait être à peu près content ... sauf en effet Galthié et son staff qui vont devoir sacrément jongler avec les contraintes. Les sélections pour chaque semaine et l'organisation des entrainements vont être un sacré bordel rire

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20632
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 55

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Switch Jeu 15 Oct 2020 - 13:31

Ce sketch... Entre sa réélection et les 6 matchs accordés, Laporte doit être aux anges. Encore une fois, il a bien encu** tout le monde :siffle:

Par contre, Galthié n'a aps fini de pester, et on a déjà les excuses en cas de contre-perf du XV de France. "Oui, mais on avait que 31 et pas 42 joueurs", "oui, mais on avait pas les joueurs à plein temps pendant 2 mois", "oui, mais les joueurs n'ont pu jouer que 3 matchs chacun"...etc.

C'est vraiment du bricolage et un spectacle navrant qui donne une bien piètre image du rugby français...

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6227
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Jeu 15 Oct 2020 - 13:07

https://sport24.lefigaro.fr/rugby/xv-de-france/fil-info/ffr-lnr-accord-trouve-france-galles-aura-bien-lieu-1018044

FFR-LNR : accord trouvé, France-Galles aura bien lieu


Enfin. Ce jeudi, la fédération, la Ligue, les représentants des staffs du Top 14 et Fabien Galthié sont enfin tombés d’accord sur le calendrier de l’automne. La LNR a accepté que les six rencontres du XV de France se disputent, dont le plus menacé, le match amical entre le France et le pays de Galles, le samedi 24 octobre (20h45) au Stade de France. En échange, le sélectionneur disposera d’un groupe de 31 joueurs (et non 42 comme au printemps) pour chaque match. Chacun des internationaux ne pourra disputer au maximum que trois matches.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Mer 14 Oct 2020 - 10:32

https://www.sudouest.fr/2020/10/14/conflit-ffr-lnr-vers-la-sortie-de-crise-7960319-773.php

Conflit FFR – LNR : vers la sortie de crise ?

La réunion entre les deux parties organisées ce mercredi matin n’a pas débouché sur un accord. Mais des avancées ont été obtenues et le match France – Pays de Galles pourrait être disputé par les internationaux

La réunion du comité stratégique FFR-LNR n’a toujours pas débouché sur un accord ce mercredi matin. Pourtant autant, une sortie de crise semble enfin possible à 10 jours du match entre l’équipe de France et le Pays de Galles.

Les discussions se poursuivent. Selon nos informations, la LNR n’aurait pas obtenu l’annulation du match face aux Gallois mais la FFR aurait fait des propositions autour de la mise à disposition des joueurs qui pourraient convenir aux clubs qui menaçaient de retenir leurs internationaux : les six matchs du XV de France pourraient donc bien se dérouler.

Selon RMC Sports, une nouvelle réunion doit se tenir ce jeudi pour finaliser un accord.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Mar 13 Oct 2020 - 13:30

https://www.lerugbynistere.fr/news/7-millions-de-raisons-pour-la-ffr-de-ne-pas-annuler-france-vs-pays-de-galles-1310201110.php

7 millions de raisons pour la FFR de ne pas annuler France vs Pays de Galles

Thibault Perrin

La Fédération n'a pas d'autre choix que de faire jouer une équipe face au Pays de Galles le 24 octobre. Avec ou sans les internationaux sélectionnés.

La LNR et la FFR campent sur leurs positions. La Ligue défend les intérêts des clubs et des joueurs face à un calendrier surchargé. De son côté, la FFR doit tenir ses engagements vis-à-vis de World Rugby, des autres fédération mais aussi des diffuseurs. Au centre de la discorde, le match amical contre le Pays de Galles. Cette sixième rencontre, la Ligue et les clubs n'en veulent pas. Mais la FFR ne lâchera rien. Pour elle ce match se jouera quoi qu'il en coûte. Et pour cause, elle fait partie d'un package de cinq matchs, avec les quatre de l'Autumn Nations Cup, vendu à France Télévision pour une somme de 7 millions d'euros. "Un engagement a été pris avec le Stade de France comme avec la Fédération galloise", ajoute L'Equipe.

À la Fédération on a désespérément besoin de cet argent en raison de la crise du coronavirus. De plus, la situation sanitaire actuelle laisse penser que cette rencontre se déroulera dans un stade vide ou presque. Le forfait n'est donc absolument pas une option. Le match aura lieu avec ou sans les internationaux retenus par Galthié la semaine passée. On se dirige vraisemblablement vers une équipe de France totalement unique avec des joueurs peut-être issus de la Pro D2 voire des U20. De son côté, le Pays de Galles alignera sans doute ses internationaux habituels. Une perspective qui ne devrait pas plaire aux clubs concernés en raison du risque trop grand de blessures. La LNR pourrait donc refuser cette option.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Mar 13 Oct 2020 - 10:43

les joueurs sont pris au piège entre leur sélection et leur club, qui les emploie

Piège évité en ce qui nous concerne, au moins un aspect positif des blessures ou maladie de nos deux joueurs...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Mar 13 Oct 2020 - 10:40

https://www.midi-olympique.fr/2020/10/13/serin-sur-les-tensions-autour-du-xv-de-france-nous-avons-le-cul-entre-deux-chaises-9136324.php

Serin sur les tensions autour du XV de France : « Nous avons le cul entre deux chaises »

Alors que la tenue des six rencontres d'automne du XV de France est toujours dans l'impasse, prise dans la guerre FFR/LNR, les joueurs sont pris au piège entre leur sélection et leur club, qui les emploie. Et rare sont ceux à s'exprimer. Le Toulonnais Baptiste Serin, qui figure dans la liste des 31 joueurs convoqués par Fabien Galthié, prend ses responsabilités.

« C'est difficile pour nous (N.D.L.R. les joueurs) de prendre parti. Nous allons nous rejoindre à Marcoussis pour en parler, car j'imagine qu'on va nous demander notre avis à un moment... Mais pour l'instant ce n'est pas évident, car ce sont vraiment des questions politiques. Aujourd'hui nous avons le cul entre deux chaises, et nous allons laisser les personnes qui sont qualifiées prendre des décisions. Mais c'est sur que c'est un poids de plus : entre la Covid-19, le nombre de matchs et ce désaccord, ça met un peu tout le monde en porte-à-faux. J'espère que ces questions vont être réglées rapidement, et que tout le monde va trouver un terrain d'entente. Il ne faudrait pas que le rugby prenne un coup après cet épisode… Il faut que ça se règle en bonne intelligence. »

Pierrick ILIC-RUFFINATTI

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Mar 13 Oct 2020 - 10:17

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Patricia-moyersoen-au-sujet-du-conflit-lnr-ffr-et-le-calendrier-des-bleus-les-clubs-seront-dans-leur-bon-droit-de-ne-pas-liberer-leurs-joueurs/1183044

Patricia Moyersoen au sujet du conflit LNR / FFR et le calendrier des Bleus: «les clubs seront dans leur bon droit de ne pas libérer leurs joueurs»

Avocate au barreau de Paris, spécialisée en droit du sport, Patricia Moyersoen donne un éclairage juridique de la bataille qui oppose la FFR et la LNR.

Maxime Raulin

«Le Conseil d'État a rendu une ordonnance dans le litige qui oppose la FFR et la LNR au sujet des test-matches du mois de novembre. Chaque partie interprète comme une victoire cette ordonnance. Quelle est votre lecture en tant qu'avocate spécialisée en droit du sport ?

Cette décision dit deux choses. Pour le Conseil d'État, les décisions des instances internationales ne s'imposent pas dans l'ordre juridique interne français. Le sport dépend de l'Etat et les Fédérations sont donc dépendantes de l'État, raison pour laquelle leurs décisions relèvent du droit administratif. Donc le Conseil d'État explique que les décisions de World Rugby ne s'imposent pas au regard des obligations que se doivent la LNR et la FFR. L'autre point plus complexe, c'est que le Conseil d'État dit qu'il ne peut pas suspendre une décision (les six matches pour les Bleus) que la FFR n'a pas prise (toute décision sur le calendrier des Bleus suppose un accord préalable avec la Ligue). Le rejet de la requête ne veut pas dire que la Ligue a tort.

Le ministère des Sports va recevoir la FFR et la LNR

L'idée suggérée dimanche par Didier Lacroix a fait son chemin. Le président de Toulouse avait émis l'idée de faire appel au ministère des Sports pour aider à trancher le litige opposant la FFR à la LNR au sujet du nombre de matches de la tournée d'automne du quinze de France. Une idée soutenue également lundi par Mohed Altrad, son homologue de Montpellier. Selon nos informations, confirmant celles de RMC Sports, une rencontre entre la Fédération et la Ligue à l'initiative du ministère des Sports aura lieu prochainement. « Nous avons été sollicités, on suit le dossier de près », assure-t-on dans l'entourage de la ministre Roxana Maracineanu. La date de cette réunion reste à déterminer.


Et quand bien même la Fédération prendrait une décision, elle n'aurait pas de portée car elle n'a pas de compétence pour la prendre seule. Mon analyse, c'est qu'on renvoie dos à dos la LNR et la FFR. Mais la FFR ne l'a pas emporté non plus. Le Conseil d'État contraint les deux parties à discuter de nouveau. La discussion est obligatoire. Si la FFR estime qu'elle a pris une décision et que les clubs décident de ne pas libérer leurs joueurs pour les six matches, si la Fédération est cohérente, elle prendra des sanctions, qui seront attaquées car jugées comme non-fondées puisqu'il existe une convention. La convention a valeur réglementaire. La FFR n'a donc pas le pouvoir de la modifier sans discuter avec la LNR.

Si la Fédération décide de camper sur sa position et qu'aucun accord n'ait trouvé...

(Elle coupe.) Les clubs seront dans leur bon droit de ne pas libérer leurs joueurs.

Et si la Fédération demande des sanctions à World Rugby sur le fondement de l'article 9...

Cette sanction ne serait pas valable en France.

Et si nous allons plus loin, si World Rugby suspend les joueurs, la LNR et les clubs auront-ils le temps de faire un nouveau référé devant le Conseil d'Etat afin de lever ses sanctions et de permettre à leurs joueurs de jouer en club le 24 octobre ?

Oui, le Conseil d'État est capable de se réunir en vingt-quatre heures. Mais dans cette situation extrême, les joueurs seraient pris en otage. La Fédération espère sans doute qu'un moment les joueurs vont peser dans la balance.

Si les deux instances vont au bout de leur démarche juridique, que va-t-il se passer ?

Ça prendra du temps. Une décision sur le fond, comme les dommages et intérêts qui pourraient en résulter, car les enjeux financiers sont sûrement importants, ne serait rendue que dans plusieurs mois.

Mais est-ce que l'ordonnance du Conseil d'État laisse à penser que c'est la Ligue qui sortirait vainqueur, au fond, de cette bataille juridique ?

Il semblerait que oui notamment au regard de la convention. La Fédération ne peut pas modifier la convention unilatéralement. C'est mon point de vue. Après, ça ressemble à une partie d'échecs entre les deux instances. Mais à la fin, ce sont les joueurs qui pourraient se retrouver face à un dilemme.»

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Mar 13 Oct 2020 - 10:13

En tout cas, Jalibert et Woki, ne feront pas la rencontre que les clubs ne veulent pas faire contre le Pays de Galles, sans risquer une potentielle sanction de la FFR, comme annoncé par Laporte...
Ça règle tous les problèmes, ou potentiels problèmes...


Dernière édition par Scalp le Mar 13 Oct 2020 - 10:18, édité 1 fois

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Auré33 Mar 13 Oct 2020 - 10:08

Ça sent le Covid... Simple suggestion, mais les 2 étaient à Roland Garros il y a de là quelques jours, vu la situation à Paris, ça ne serait pas étonnant :siffle:
Auré33
Auré33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2172
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/07/2015
Humeur : Tant que l'ubb gagne tout va bien :)

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Switch Mar 13 Oct 2020 - 9:40

Les deux en même temps, la probabilité est quand même faible que ce soit une blessure. Je penche pour le coco...

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6227
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Roberto Miopalmo Mar 13 Oct 2020 - 9:20

Jaja et Woki, forfaits pour l’edf. Raisons médicales.
Blessures ou COVID ? En tous les cas dommages pour eux.
Roberto Miopalmo
Roberto Miopalmo
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 795
Localisation : sur la table de massage
Date d'inscription : 25/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Switch Mar 13 Oct 2020 - 7:35

Toulouse n'a pas besoin de cà :siffle:

Si Lacroix succède à Goze, je n'imagine pas les décisions de la commission de discipline :chambreur: Il faudra qu'un toulousain envoie un adversaire à l'hôpital pour avoir 1 semaine de suspension Rolling Eyes

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6227
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  sudiste Lun 12 Oct 2020 - 19:29

Lacroix se positionne pour prendre la suite de Goze :siffle:
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 11985
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Lun 12 Oct 2020 - 19:13

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Le-ministere-des-sports-va-recevoir-la-federation-francaise-de-rugby-et-la-ligue-nationale/1183004

Le ministère des Sports va recevoir la Fédération française de rugby et la Ligue nationale

Le ministère des Sports entend organiser prochainement une réunion avec la FFR et la LNR pour aider les deux instances à trouver une issue à leur conflit au sujet du calendrier automnal de l'équipe de France.

L'idée suggérée dimanche par Didier Lacroix a fait son chemin. Le président de Toulouse avait émis l'idée de faire appel au ministère des Sports pour aider à trancher le litige opposant la FFR à la LNR au sujet du nombre de matches de la tournée d'automne du quinze de France.

Une idée soutenue également ce lundi par Mohed Altrad, son homologue de Montpellier.

Selon nos informations, confirmant celles de RMC Sports, une rencontre entre la Fédération et la Ligue à l'initiative du ministère des Sports aura lieu prochainement. « Nous avons été sollicités, on suit le dossier de près », assure-t-on dans l'entourage de la ministre Roxana Maracineanu. La date de cette réunion reste à déterminer.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Lun 12 Oct 2020 - 17:33

https://www.midi-olympique.fr/2020/10/12/le-ministere-comme-ultime-recours-a-la-crise-9134504.php

Conciliation LNR / FFR : le ministère comme ultime recours à la crise ?

Alors que le bras de fer juridique entre la LNR et la FFR conduit le XV de France dans une impasse, à l'approche des tests-matchs d'automne, plusieurs voix s'élèvent pour en appeler à un arbitrage du Ministère des sports.


Bernard Laporte, tôt entré en guerre contre la LNR dès sa première élection à la tête de la FFR (décembre 2016), a eu plusieurs fois recours à cet argument, sous la forme d'une menace. « Si la LNR dit toujours non à ce que l'on propose ou à ce que l'on demande, alors je ferai sans la LNR. Je suis le président d'une fédération, la FFR, qui donne délégation à une association, la LNR, pour gérer le rugby professionnel. Cette délégation prend fin en 2020" assénait par exemple l'ancien sélectionneur (2000-2007) en mars 2017, à propos de sa volonté de mise en place de contrats fédéraux pour les joueurs internationaux.

Cette musique a été un fil rouge de son premier mandat, sur fond de rivalité avec son homologue Paul Goze. La semaine dernière encore, alors que le bras de fer entre les deux institutions pour l'organisation des tests-matchs d'automne se durcissait et plaçait le rugby français dans l'impasse, la menace d'une mise à mort institutionnelle revenait sur la table, dans la bouche d'un membre du premier cercle fédéral : « Si les clubs bloquent les joueurs, c’est la mort de la Ligue! »

Menace contre menace, les clubs en appellent au ministère


Si la puissance financière des clubs professionnels, qui emploient par ailleurs les joueurs, rend le fil hiérarchique plus subtil à manipuler, lesdits clubs ont tenu à répondre, dimanche soir dans leur lettre adressée au président de la FFR et estampillée de 13 des 14 logos de club (seul Montpellier s'est abstenu). C'est une petite phrase qui serait presque passée inaperçue : « La Fédération Française de Rugby, qui a une délégation de service public, ne peut ignorer une décision de la plus haute instance administrative française, qui s’impose à tous. » Par ce biais, les clubs rappellent que si la LNR est effectivement une délégation de la FFR, la Fédération est elle-même une délégation de son ministère de tutelle, celui de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports régit par Jean-Michel Blanquer.

L'allusion gouvernementale n'est pas anodine. Dans la soirée de dimanche, un membre de la LNR confiait : « Le ministère n'aurait qu'à arbitrer et faire appliquer la loi ». Une voix qu'avait portée, dans la matinée en réunion de présidents, celui de Toulouse Didier Lacroix. Cette issue ministérielle, il l'a également évoquée chez nos confrères de L'équipe : « S'il n'y a pas d'accord, alors on en revient à la convention précédente. Est-ce qu'une autre tierce personne doit arbitrer ? La Fédération est sous tutelle du ministère des Sports. On se réserve peut-être le droit de faire appel à lui pour prendre son avis sur la divergence de vues majeure qui nous oppose. » Dans le cas où la réunion de la dernière chance de conciliation, prévue mercredi entre LNR et FFR, ne débouchait sur aucun accord, l'hypothèse d'un appel au ministère pour arbitrer le litige devient effectivement de plus en plus probable.

Léo Faure

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Lun 12 Oct 2020 - 17:29

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Le-staff-des-bleus-reflechit-a-batir-une-equipe-sans-ses-principaux-joueurs-pour-le-match-france-galles/1182973

Le staff des Bleus réfléchit à bâtir une équipe sans ses principaux joueurs pour le match France-Galles

Selon nos informations, le sélectionneur Fabien Galthié et ses adjoints étudient la possibilité de bâtir un quinze de France avec d'autres joueurs que ceux convoqués afin de disputer, coûte que coûte, le match du 24 octobre face au pays de Galles.

C.Do. (avec R.Bo.)

Prévu en dehors du cadre de la convention entre la Fédération et la Ligue, le match de l'équipe de France face au pays de Galles, le 24 octobre, est au coeur de la discorde entre la FFR d'un côté, la LNR et les clubs du Top 14 de l'autre.

À tel point que la LNR et les clubs considèrent comme « nulles et non avenues » les convocations des 31 joueurs retenus la semaine dernière par le sélectionneur Fabien Galthié et pourraient, faute d'un accord lors de la prochaine réunion prévue mercredi matin, ne pas libérer leurs internationaux pour ce match.

Des moins de 20 ans et des joueurs de Pro D2 ?


Mais, selon nos informations, la Fédération n'entend pas renoncer pour autant à cette rencontre, pour laquelle elle s'est engagée vis-à-vis de son homologue galloise, du Stade de France, du diffuseur France Télévisions et de World Rugby. Du côté de Marcoussis, un forfait est donc inenvisageable.

Si bien que, toujours selon nos informations, le staff de l'équipe de France anticipe la possibilité de ne pas pouvoir disposer de ses meilleurs éléments pour cette rencontre. Comment, dans cette optique, bâtir un quinze de France à peu près compétitif ? L'encadrement tricolore semble ne rien s'interdire et pourrait puiser chez les moins de 20 ans ou en Pro D2. À moins que certains clubs de Top 14 se ravisent et libèrent aussi quelques éléments...

Cet été, Fabien Galthié clamait dans Sud-Ouest que « la sélection, elle a une valeur. On ne la donne pas à celui qui est n°3, n°4 au poste parce qu'il faut faire tourner. Quand on prend un joueur, il est n°1 au poste à l'instant T. » Contraint et forcé, le sélectionneur devra-t-il renoncer à ce principe ?

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Lun 12 Oct 2020 - 17:27

https://www.sudouest.fr/2020/10/12/conflit-ffr-lnr-ce-match-ne-peut-pas-etre-annule-affirme-serge-simon-7953531-773.php

Conflit entre la Ligue et la Fédération de rugby : "Ce match ne peut pas être annulé"

Par Recueilli par Denys Kappès-Grangé

Le vice-président de la Fédération, Serge Simon, affirme que le match prévu entre la France et le Pays de Galles le samedi 24 octobre aura lieu alors même que la Ligue et les clubs réclament son annulation.

Considérez-vous que l’organisation du match France – Pays de Galles, prévu le 24 octobre prochain, est menacée ?

Non. Les convocations sont parties. Aujourd’hui, il n’y a plus aucune juridiction qui peut se mettre en travers de ce match : le Conseil d’État a rejeté la requête de la LNR. J’ai même envie d’être optimiste.

Le Conseil d’État a certes rejeté la requête de la LNR, mais elle a renvoyé les deux parties à l’application de la convention. Contestez-vous cette lecture?

Je conteste cette interprétation. L’acte juridique, c’est un rejet de la requête. Ça dit bien ce que ça veut dire. Ça nous renvoie à la position d’avant, le Conseil d’État n’a pas traité la demande. On en revient donc à nos textes, qui sont la convention, la règle 9 (Ndlr, celle qui fixe les conditions de mise à disposition des joueurs à leur sélection) et le code du sport.

Vous admettez toutefois qu’il faut en repasser par la table des négociations pour permettre la mise à disposition des joueurs pour le match France – Pays de Galles?

Non, le caractère obligatoire n’est mentionné nulle part. Quand on lit à gauche et à droite, on a l’impression que la Fédération manque d’expertise. Mais nos décisions sont mues par une expertise juridique. Ce que nos conseils nous disent, c’est que le Conseil d’État a rejeté la LNR pour la simple et bonne raison qu’il n’y avait pas de décision de la FFR. Ça nous renvoie à nos trois textes qui constituent une architecture juridique. Le code du sport donne à la Fédération la seule responsabilité de la libération des joueurs sélectionnés dans une équipe nationale. Dans la convention, il est clairement dit que les clubs doivent obéir aux règles internationales et notamment la règle 9.

Vous estimez donc que la libération des joueurs n’est pas sujette à débat ?


Il y a un détail intéressant : j’ai lu que les clubs allaient libérer les joueurs étrangers. Ce qui signifie de facto qu’ils reconnaissent la validité de la règle 9. C’est simple comme bonjour.

Mais les joueurs étrangers n’entrent pas dans le cadre de la convention…

Je suis d’accord. Mais il y a dans la convention une architecture qui renvoie à la convention. Soit tu la reconnais, soit tu ne la reconnais pas. Mais tu ne peux pas le faire à moitié.

L’urgence ne laisse pas la place à un débat de juristes : qu’est-ce qui peut débloquer la situation ?

C’est pour ça qu’on a répondu favorablement à la demande de la Ligue. On a fait beaucoup d’efforts : on est passé de 42 joueurs à 31 (Ndlr, ce nombre avait été obtenu par un accord pour le seul Tournoi 2020). On est passé de six feuilles de matchs à cinq. Ce n’est pas anodin. On parle du XV de France. Dans tout ce désaccord, on est d’accord sur une chose : quand le XV de France va bien, tout le monde va bien. C’est plus facile pour nourrir une économie qui est très fragile.

Mais les clubs demandent l’annulation pure et simple du match face au Pays de Galles…

Ce n’est pas possible. Un engagement lie toutes les fédérations. Chacune doit tenir ses engagements. Ce match ne peut pas être annulé. Il aura lieu. La seule question, c’est comment on manage un groupe de 31 joueurs non pas sur cinq matchs mais sur six matchs : ce n’est pas ça qui doit faire basculer le rugby français dans les abysses.

Allez-vous alors proposer aux clubs par exemple de plafonner à quatre le nombre de feuille de matchs par joueurs ?


Je vais prendre le problème différemment. Ce qui peut nous laisser espérer une solution mercredi, c’est que deux choses ont disparu : une certaine pollution par les passions électorales (Ndlr, élection à la présidence de la FFR) et l’idée que le Conseil d’État pourrait donner raison à la demande de la LNR. Je pense que la discussion sera plus simple.

On insiste toutefois : baisser le nombre de feuilles de match constitue-t-il une option à vos yeux ?

Ça fait partie des discussions. Je répète que les efforts fournis par la Fédération sont déjà très conséquents.

Votre proposition de plafonner à 5 le nombre de feuilles de match n’a pas trouvé d’écho auprès des clubs…


Si la discussion était impossible, on ne se rendrait pas à cette réunion. On y va avec optimisme.

Cette réunion n’est-elle pas celle de la dernière chance ?


Pour nous, les choses sont simples : les convocations sont parties, les joueurs sont convoqués le 19 octobre quoiqu’il se passe. Je n’imagine pas une seconde que les joueurs soient pris en otage par qui que ce soit.

Et si les clubs devaient bloquer les joueurs, vous nous renvoyez encore au courrier de Bernard Laporte qui les a menacés samedi de sanctions ?

Si on en vient, comme l’a fait la LNR, aux textes, alors oui : le président a bien fait de rappeler les règles. Ce n’est pas une menace mais un rappel au règlement.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  patrick Lun 12 Oct 2020 - 12:13

Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Mohed-altrad-president-de-montpellier-je-ne-suis-pas-contre-la-lnr-j-emets-simplement-des-reserves/1182854#xtor=RSS-1

Mohed Altrad, président de Montpellier : « Je ne suis pas contre la LNR, j'émets simplement des réserves »

Le président de Montpellier explique pourquoi il n'a pas signé la lettre envoyée par la Ligue et les autres présidents de clubs du Top 14 au président de la FFR Bernard Laporte, dimanche.

Dimanche, les présidents des clubs de Top 14, à l'exception de Mohed Altrad, ont adressé un courrier à Bernard Laporte pour réagir aux menaces de sanctions de la FFR envers leur club et leurs joueurs en cas de non-libération des internationaux. Le président de Montpellier, par ailleurs partenaire de la FFR et sponsor maillot du quinze de France, explique pourquoi il n'a pas signé ce texte même si son club de Montpellier était resté solidaire des autres clubs en se prononçant dimanche matin en faveur d'une limitation à cinq matches pour les Bleus cet automne.

« Pourquoi ne pas avoir signé le courrier adressé par la LNR à la FFR dimanche auquel tous les autres clubs ont souscrit ?

Je ne suis pas contre ce courrier, j'ai simplement émis des réserves.

Lesquelles ?

Elles sont de deux natures. D'abord, je le trouve franchement agressif, avec des termes très forts qui ne me semblent pas appropriés. Ensuite, il y a un vrai risque juridique, et c'est le sens du courrier que j'ai adressé à la LNR.

« J'aurais aimé étudier les termes, l'analyse juridique avant d'apposer ma signature »

Mohed Altrad, président de Montpellier

Quel risque juridique ?


Le risque de recours de joueurs français qui seraient empêchés de se rendre en sélection contrairement à leurs homologues étrangers. Ce risque est lointain, certes, mais il existe. Et également les risques encourus sur la suspension de licence.

Des conseillers juridiques ne sont-ils pas intervenus au moment de la rédaction ?

(Le directeur général de la LNR) Emmanuel Eschalier m'a dit que si. Mais j'aurais aimé étudier les termes, l'analyse juridique avant d'apposer ma signature. J'ai fait une requête en ce sens, mais tout le monde semblait pressé et déterminé à faire partir le courrier dès dimanche soir. L'idée, c'est que puisque la Ligue a examiné ces termes, tous les clubs doivent les accepter. Moi, je dis non.

Parce que vous êtes en conflit avec la LNR ?


Je ne suis pas contre la LNR. J'émets simplement des réserves.

N'étiez-vous pas présent à la réunion de dimanche matin ?

Depuis le début de la pandémie, je ne peux assister à toutes ces réunions.  »

Mohed devait surement avoir piscine Dimanche matin Rolling Eyes et donc il était dans l'impossibilité de valider le courrier et ses bases juridiques. C'est ballot, surtout qu'il devrait avoir piscine jusqu'à au moins fin Novembre :chambreur:
La plupart de ces réunions ont probablement lieu en visio. Que personne du MHR ne puisse y participer est tout de même un peu surprenant Suspect

_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20632
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 55

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Lun 12 Oct 2020 - 11:52

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Mohed-altrad-president-de-montpellier-je-ne-suis-pas-contre-la-lnr-j-emets-simplement-des-reserves/1182854#xtor=RSS-1

Mohed Altrad, président de Montpellier : « Je ne suis pas contre la LNR, j'émets simplement des réserves »

Le président de Montpellier explique pourquoi il n'a pas signé la lettre envoyée par la Ligue et les autres présidents de clubs du Top 14 au président de la FFR Bernard Laporte, dimanche.

Dimanche, les présidents des clubs de Top 14, à l'exception de Mohed Altrad, ont adressé un courrier à Bernard Laporte pour réagir aux menaces de sanctions de la FFR envers leur club et leurs joueurs en cas de non-libération des internationaux. Le président de Montpellier, par ailleurs partenaire de la FFR et sponsor maillot du quinze de France, explique pourquoi il n'a pas signé ce texte même si son club de Montpellier était resté solidaire des autres clubs en se prononçant dimanche matin en faveur d'une limitation à cinq matches pour les Bleus cet automne.

« Pourquoi ne pas avoir signé le courrier adressé par la LNR à la FFR dimanche auquel tous les autres clubs ont souscrit ?

Je ne suis pas contre ce courrier, j'ai simplement émis des réserves.

Lesquelles ?

Elles sont de deux natures. D'abord, je le trouve franchement agressif, avec des termes très forts qui ne me semblent pas appropriés. Ensuite, il y a un vrai risque juridique, et c'est le sens du courrier que j'ai adressé à la LNR.

« J'aurais aimé étudier les termes, l'analyse juridique avant d'apposer ma signature »

Mohed Altrad, président de Montpellier

Quel risque juridique ?


Le risque de recours de joueurs français qui seraient empêchés de se rendre en sélection contrairement à leurs homologues étrangers. Ce risque est lointain, certes, mais il existe. Et également les risques encourus sur la suspension de licence.

Des conseillers juridiques ne sont-ils pas intervenus au moment de la rédaction ?

(Le directeur général de la LNR) Emmanuel Eschalier m'a dit que si. Mais j'aurais aimé étudier les termes, l'analyse juridique avant d'apposer ma signature. J'ai fait une requête en ce sens, mais tout le monde semblait pressé et déterminé à faire partir le courrier dès dimanche soir. L'idée, c'est que puisque la Ligue a examiné ces termes, tous les clubs doivent les accepter. Moi, je dis non.

Parce que vous êtes en conflit avec la LNR ?


Je ne suis pas contre la LNR. J'émets simplement des réserves.

N'étiez-vous pas présent à la réunion de dimanche matin ?

Depuis le début de la pandémie, je ne peux assister à toutes ces réunions. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  patrick Lun 12 Oct 2020 - 7:59

kaze33 a écrit:Faudrait dire à Laporte que ça commence un peu trop à se voir avec Altrad.


_________________
Tombé tout jaune dans le rugby.
Clear eyes, full hearts, can't lose!
Allez UBB
patrick
patrick
Admin
Admin

Nombre de messages : 20632
Localisation : Gradignan, Talence, Lescure, Musard ... ça dépend.
Date d'inscription : 25/01/2008
Humeur : On verra après les 4 prochains matchs ... :)
Age : 55

https://www.allezunion.com

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  kaze33 Dim 11 Oct 2020 - 20:08

Faudrait dire à Laporte que ça commence un peu trop à se voir avec Altrad.

_________________
“Sous la mêlée, ça parle beaucoup; moi, j’étais un tribun.” Amédée DOMENECH International et orateur
kaze33
kaze33
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5040
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 28/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Dim 11 Oct 2020 - 19:57

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Conflit-ffr-lnr-les-clubs-repondent-a-bernard-laporte/1182655

Conflit FFR/LNR : les clubs répondent à Bernard Laporte

Dans un courrier adressé directement au président de la FFR, les clubs se disent choqués de ses menaces de sanction au cas où ils ne libèreraient pas les joueurs.

Après la lettre de la Ligue à la Bernard Laporte, le courrier Laporte aux clubs, voilà la réponse des clubs au président de la FFR. Ces derniers - à l'exception de Mohed Altrad - ainsi que le patron de la Ligue Paul Goze et celui de l'UPCR (Union des Clubs Professionnels) ont tenu à réagir aux menaces de sanctions envers leur club et leurs joueurs que Laporte a brandies dans la lettre qu'il leur a envoyée samedi.

« Vous menacez les clubs de sanctions sur le fondement du règlement 9 de World Rugby, si les joueurs n'étaient pas mis à disposition de l'équipe de France pour l'intégralité du calendrier des 6 matches que la FFR souhaite disputer, dit le texte. Nous sommes non seulement en désaccord avec cette position mais également choqués par ces menaces. »

« La Fédération française de rugby, qui a une délégation de service public, ne peut ignorer une décision de la plus haute instance administrative, qui s'impose à tous. »
Les présidents de club

Ils rappellent leur engagement aux côtés des Bleus, notamment à travers les évolutions de la convention. Et soulignent également leur propre situation. « Les clubs professionnels se battent actuellement pour leur survie. [...] Dans ce moment crucial où les clubs doivent retrouver leur public et leurs partenaires qui font l'essentiel de leurs revenus, ils ont fait des pas très importants en se montrant prêts, par solidarité, à passer de 3 à 5 matches de l'équipe de France à l'automne 2020. Cette position solidaire ne peut recevoir en retour de menaces de la part de la FFR. »

Enfin, les présidents rappellent que le Conseil d'État a indiqué vendredi que le calendrier des Bleus ne pouvait être modifié qu'avec l'accord de la Ligue. « La Fédération française de rugby, qui a une délégation de service public, ne peut ignorer une décision de la plus haute instance administrative, qui s'impose à tous. » La Ligue et les clubs espèrent une réunion du Comité Stratégique LNR-FFR ce lundi.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Scalp Dim 11 Oct 2020 - 8:54

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Discorde-ffr-lnr-sur-le-calendrier-de-l-automne-l-escalade-continue/1182289

Discorde FFR-LNR sur le calendrier de l'automne : l'escalade continue

La Ligue veut reprendre le dialogue avec la Fédération sur le calendrier automnal des Bleus. Mais la FFR menace joueurs et clubs de sanctions en cas de non-libération des internationaux.


Alexandre Bardot (avec R.Bo et F.Be)

Jusqu'ici tout va mal. Et le pire n'est peut-être pas encore atteint. Il ne faut pas un immense effort d'imagination pour songer à cette scène d'un staff de l'équipe de France attendant, dimanche prochain à Marcoussis, les 31 convoqués afin de préparer le match face au pays de Galles, et des joueurs n'arrivant jamais, retenus par leurs clubs. Aussi surréaliste paraisse-t-il, ce scénario n'est pas à exclure au vu de l'escalade des dernières heures. Vendredi, le Conseil d'État a rejeté la requête de la Ligue demandant la suspension de la décision de la Fédération d'organiser six matches pour les Bleus cet automne tout en indiquant, point majeur, que la FFR devait obtenir l'accord de la LNR pour modifier le calendrier des Bleus : la Fédé a retenu la première idée et s'est assise sur le reste. Partial et lacunaire, son communiqué, où elle « se réjouit » et tire comme conclusion que le staff tricolore disposera des Bleus du 19 octobre au 5 décembre, a « surpris » la LNR et ne pouvait que faire bondir les dirigeants de clubs.

Nous (les présidents de club), on veut aider le XV de France (...) Mais on ne veut pas se laisser bouffer. Le front des présidents est uni.
Jacky Lorenzetti, président du Racing 92

« Le Conseil d'État a été clair : ce qui s'applique, c'est la convention actuelle, et rien d'autre, s'emporte Jacky Lorenzetti, le président du Racing, deuxième club fournisseur des Bleus (6 sur 31 joueurs). Il nous recommande de poursuivre le dialogue. Il y a encore une chance pour la négociation. Dans cette affaire, tout est pourri par les oukases successifs de la Fédération et l'agression dont nous, présidents de Top 14, nous sentons l'objet. Nous, on veut aider le quinze de France et il me semble qu'on l'a déjà démontré puisqu'il n'y avait jamais eu autant d'efforts faits par les clubs que ces derniers temps. Mais on ne veut pas se laisser bouffer. Le front des présidents est uni. »

Comme pour affirmer cette entente, la Ligue a convoqué pour ce dimanche matin, 9 h 30, une réunion des présidents. Puis, dans un courrier envoyé samedi à Bernard Laporte, Paul Goze, son président, a rappelé les conclusions du Conseil d'État et sollicité une réunion avec la FFR demain matin, « pour évoquer les modifications pouvant être apportées à la convention dans le contexte de l'automne 2020. »

La FFR va-t-elle accepter cette réunion ? Si elle a formulé des propositions au cours de la semaine (6 matches mais 5 feuilles par joueur, notamment), son communiqué ne va pas dans le sens d'une reprise du dialogue. Pas plus que le courrier envoyé samedi soir par Bernard Laporte aux présidents du Top 14, dans lequel le président de la FFR met les joueurs et les clubs en garde contre d'éventuelles sanctions (perte de points, amende, exclusion...) en cas de non-libération des internationaux. Ceux-ci seraient aussi interdits de jouer en club le temps de leur convocation non honorée. Laporte se retranche derrière la règle 9 de World Rugby. Problème : dans son ordonnance, le Conseil d'État souligne que la réglementation de la Fédération internationale n'a pas « d'effet direct en droit public national. » Et précise que la question de la mise à disposition des internationaux est avant tout liée à la convention FFR / LNR.

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Capt1272

Samedi, dans sa lettre, Goze a demandé à Laporte de lui « confirmer » que les convocations des 31 joueurs pour le rassemblement du 18 octobre « sont nulles et non avenues tant qu'un accord n'est pas trouvé entre la FFR et la LNR », et rappelé qu'à ce jour, la convention prévoyant trois matchs cet automne reste en vigueur.

Au sein des clubs, la colère semble telle que la solution d'en rester à cet accord minimal, en y ajoutant le rattrapage du match du Tournoi contre l'Irlande, a ses partisans. « Les managers d'équipes, encore plus vent debout que nous, suggèrent qu'on ne libère les joueurs que pour quatre matches seulement », assure Lorenzetti.

Le courrier de Goze évoque, lui, toujours de « donner » cinq matches aux Bleus. Cette proposition enterre la rencontre de préparation contre le pays de Galles (le 24 octobre), un match auquel le staff tricolore tient afin d'aborder sur un pied d'égalité le choc pour clore le Tournoi 2020 contre l'Irlande qui affrontera l'Italie une semaine avant les Bleus.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 10118
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Le XV de France (partie 1) - Page 4 Empty Re: Le XV de France (partie 1)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum