AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Top14 : autres matchs
par Yatangaki Aujourd'hui à 16:10

» UBB : Prolongations, Signatures, Départs pour 2024/2025
par Switch Aujourd'hui à 16:09

» 18ème journée : MHR / UBB
par marchal Aujourd'hui à 15:57

» 17ème journée : UBB / RACING
par marchal Aujourd'hui à 15:50

» Tournoi des 6 Nations 2024
par sudiste Aujourd'hui à 13:30

» Président, Président, Président ... Président, Président, Président
par Scalp Aujourd'hui à 12:33

» Demandes de billets, déplacements
par patrick Aujourd'hui à 11:08

» Mateo GARCIA
par Scalp Aujourd'hui à 10:55

» Equipe de France à 7 (hommes)
par Scalp Aujourd'hui à 10:16

» Noel McNamara
par Scalp Aujourd'hui à 9:41

» Nicolas Depoortere
par Scalp Aujourd'hui à 9:29

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par léopold Aujourd'hui à 9:03

» Lionnes 2023-2024
par krahknardz Hier à 21:48

» Le rugby et son évolution
par krahknardz Hier à 21:44

» Musique !!!
par Scalp Hier à 20:49

» Bourse des places des matchs de l'UBB
par Gonzalez Hier à 20:37

» Autres Clubs
par Scalp Hier à 16:51

» Jefferson Poirot
par Scalp Hier à 14:28

» Matthieu Jalibert
par latine Hier à 0:32

» Maxime Lucu
par Bordelais exilé ds le 31 Sam 2 Mar 2024 - 19:20

» Pro D2 : Autres matchs
par Dr. Gregory Bouse Sam 2 Mar 2024 - 15:53

» Yann Lesgourgues
par Scalp Sam 2 Mar 2024 - 11:53

» 19ème journée : UBB / Toulouse
par Scalp Ven 1 Mar 2024 - 17:11

» Equipes de France Jeunes
par le radis Ven 1 Mar 2024 - 11:25

» Rugby et démence
par Scalp Jeu 29 Fév 2024 - 18:59

» Guido Petti
par Scalp Jeu 29 Fév 2024 - 17:27

» Transferts (Autres clubs)
par Scalp Jeu 29 Fév 2024 - 16:58

» Madosh Tambwe
par Scalp Jeu 29 Fév 2024 - 13:42

» 16ème journée : Castres / UBB
par Scalp Mer 28 Fév 2024 - 17:55

» Théo Nanette
par Scalp Mar 27 Fév 2024 - 17:12

Le Deal du moment : -56%
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
Voir le deal
34.99 €

Yannick Bru

+21
zizou46
Bilou33
Big'Ben
grospaquet31
sudiste
DODO974
Tothor
densnewzealand
coach2rugby
Switch
biscouette
Dr. Gregory Bouse
Adrien
Roberto Miopalmo
marchal
tire-bouchon
nadoloubb
Scalp
Yatangaki
le radis
patrick
25 participants

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Yatangaki Sam 4 Nov 2023 - 11:18

Scalp a écrit:https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/A-l-ubb-yannick-bru-entre-dans-le-vif-du-sujet/1429654

À l'UBB, Yannick Bru entre dans le vif du sujet

Avec un effectif renforcé par le retour de presque tous ses internationaux, Yannick Bru, dont la méthode infuse positivement, aborde un premier tournant dans son aventure bordelaise.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxime Raulin

Il y a presque un an (le15 novembre 2022), le manager Christophe Urios prenait la porte de l'Union Bordeaux-Bègles alors que ses deux adjoints, Julien Laïrle et Frédéric Charrier, étaient maintenus jusqu'à la fin de la saison. Pourtant, le président Laurent Marti connaissait déjà le nom de son futur remplaçant, Yannick Bru, même si la signature de ce dernier n'a été officialisée que le 10 janvier. L'ancien talonneur (50 ans), qui s'est engagé pour quatre ans, a donc eu le temps de préparer son arrivée. Mieux, la Coupe du monde lui a offert un premier « bloc » pour infuser sa méthode. Une préparation estivale puis trois matches en guise d'amuse-bouche. Après un rappel physique, le retour des internationaux français ainsi que la prise de fonction du directeur de la performance Thibault Giroud (lundi prochain) vont permettre à Yannick Bru d'entrer véritablement dans le vif du sujet.

Un projet à taille humaine


Ce qui frappe au centre d'entraînement de l'UBB, c'est la dimension humaine du nouveau manager. « Yannick met tout en oeuvre pour que chaque membre du groupe se sente bien, glisse un joueur. L'intégration des familles est également très importante à ses yeux. Beaucoup de choses sont organisées en ce sens. » Le bien-être du joueur, dans sa vie au-delà du terrain (notamment l'installation des recrues), est au coeur du projet. Comme le côté participatif. Chaque joueur est invité à préparer le match du week-end, même ceux qui seront en tribunes.

L'effectif est ainsi divisé en petits groupes de travail avec pour chacun une mission bien précise sur le futur adversaire (l'attaque, la défense, le jeu au pied, la touche, etc.). Un travail d'analyse où chacun se sent utile et concerné. « Yannick est très à l'écoute, chacun est libre de s'exprimer », précise-t-on également en interne. Son management émotionnel, à la française mais teinté d'une touche de rigueur anglo-saxonne mûrie lors de son expérience la saison passée chez les Sharks, en Afrique du Sud, plaît et rassemble.

Enfin, Yannick Bru reste proche du terrain. Il s'occupe notamment du travail spécifique sur la zone de ruck. De plus, lors de séances d'opposition, il joue souvent le rôle d'arbitre, ce qui lui permet d'intervenir avec parcimonie sur le jeu et les positionnements. « Yannick voit tout », sourit notre interlocuteur.

Un effectif pour aller loin

Si les prémices de l'ère Bru laissent entrevoir de belles promesses, le retour des internationaux français devrait donner un coup de boost. « Ça amène un nouveau souffle, un vent de fraîcheur à l'équipe », reconnaît le talonneur Maxime Lamothe.

De là à dire que l'aventure commence maintenant, il n'y a qu'un pas. Avec le renfort de la charnière Maxime Lucu-Matthieu Jalibert (qui sont aussi les deux buteurs de l'équipe), du puissant centre Yoram Moefana et des deux facteurs X Damian Penaud et Louis Bielle-Biarrey, qui a pris une nouvelle dimension lors de la Coupe du monde, l'UBB aura une tout autre allure. Même s'il faudra attendre encore un peu pour voir les cinq alignés conjointement (Jalibert et Penaud ne reprennent que lundi). L'Argentin Guido Petti est lui aussi attendu sous peu.

Entre les gardiens du temple (Poirot, Lamothe, Marais, Diaby, Lucu, Buros), les joueurs confirmés (Falatea, Jalibert, Petti, Vergnes, Bielle-Biarrey, Moefana) et les renforts (Sadie, Coleman, Gazzotti, Tatafu, Abadie, Penaud), Yannick Bru dispose d'un effectif pour voir loin.

Montpellier pour avancer


Mais avant de se projeter trop loin, la réception de Montpellier (12e) est une bonne occasion de basculer dans la première partie de tableau avant deux déplacements périlleux à Pau et à La Rochelle. Après deux victoires à Chaban-Delmas face à Castres (25-23) et à Toulon (22-17), l'UBB (8e) doit réussir la passe de trois sur ses terres. Mais il faudra se méfier de Montpelliérains revanchards qui restent sur trois revers, dont le dernier à domicile face au Racing 92 (16-19). « On joue à la maison, donc on veut y faire bonne figure pour continuer à avancer », insiste Maxime Lamothe.

Un effectif pour aller loin mais il y aura quand même quelques ajustements à faire, qui ont été ciblé qui font partis du "rajeunissement" notamment dans le pack.
On part sur une bonne base, il faut peaufiner sur quelques postes ou quelques profils spécifiques.

Yatangaki
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5858
Date d'inscription : 01/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  biscouette Sam 4 Nov 2023 - 13:49


Entre les gardiens du temple (Poirot, Lamothe, Marais, Diaby, Lucu, Buros), les joueurs confirmés (Falatea, Jalibert, Petti, Vergnes, Bielle-Biarrey, Moefana) et les renforts (Sadie, Coleman, Gazzotti, Tatafu, Abadie, Penaud), Yannick Bru dispose d'un effectif pour voir loin.

Soit j'aurais mis Jaja dans les gardiens du temple, soit Maynadier, Cazeaux et/ou Ducuing à la place de Lamothe, et ce dernier et Buros dans les confirmés… Est-ce que ce ne serait pas encore une tendance à ne pas vouloir reconnaître l'envergure de Matthieu ? Il est dans l'équipe depuis 6 ans, soit avant Buros (arrivé en 2018), Lucu (arrivé en 2019) et Lamothe (prêté à l'AB en 2019-2020).
think

_________________
« Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou. » Abraham Maslow
« You can't kill what you can't see. » The Last Poets
« Il est plus facile de tromper les gens, que de les convaincre qu’ils ont été trompés. » Mark Twain
biscouette
biscouette
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 2734
Localisation : Paris (et Bordeaux)
Date d'inscription : 08/01/2016
Humeur : ...

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Sam 4 Nov 2023 - 14:42

biscouette a écrit:
Entre les gardiens du temple (Poirot, Lamothe, Marais, Diaby, Lucu, Buros), les joueurs confirmés (Falatea, Jalibert, Petti, Vergnes, Bielle-Biarrey, Moefana) et les renforts (Sadie, Coleman, Gazzotti, Tatafu, Abadie, Penaud), Yannick Bru dispose d'un effectif pour voir loin.

Soit j'aurais mis Jaja dans les gardiens du temple, soit Maynadier, Cazeaux et/ou Ducuing à la place de Lamothe, et ce dernier et Buros dans les confirmés… Est-ce que ce ne serait pas encore une tendance à ne pas vouloir reconnaître l'envergure de Matthieu ? Il est dans l'équipe depuis 6 ans, soit avant Buros (arrivé en 2018), Lucu (arrivé en 2019) et Lamothe (prêté à l'AB en 2019-2020).
think

Tu as complétement raison Biscouette !, je me demande même s'il ne faudrait pas en faire notre capitaine, c'est lui le joueur emblématique de l'UBB par excellence, celui qui s'il part après 2025, laisserait un vide particulièrement difficile à combler.

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  marchal Sam 4 Nov 2023 - 14:50

en effet d'accord avec biscouette :) et scalp
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5274
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Lun 1 Jan 2024 - 16:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Lun 15 Jan 2024 - 10:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Jeu 18 Jan 2024 - 9:33



https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/top-14/bordeaux-begles-une-spectaculaire-mutation-qui-profite-au-xv-de-france-20240117

Si quelqu'un peut nous mettre cet article en clair, merci d'avance Wink

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Ven 19 Jan 2024 - 9:29

Scalp a écrit:

https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/top-14/bordeaux-begles-une-spectaculaire-mutation-qui-profite-au-xv-de-france-20240117

Si quelqu'un peut nous mettre cet article en clair, merci d'avance Wink



Personne ne peut mettre en ligne l'article du Figaro Shocked allez les gars, je suis sûr qu'il y a quelqu'un qui a un abonnement, un p'tit effort, merci Wink

https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/top-14/bordeaux-begles-une-spectaculaire-mutation-qui-profite-au-xv-de-france-20240117

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Martin33 Ven 19 Jan 2024 - 12:20

Scalp a écrit:
Scalp a écrit:

https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/top-14/bordeaux-begles-une-spectaculaire-mutation-qui-profite-au-xv-de-france-20240117

Si quelqu'un peut nous mettre cet article en clair, merci d'avance Wink



Personne ne peut mettre en ligne l'article du Figaro Shocked allez les gars, je suis sûr qu'il y a quelqu'un qui a un abonnement, un p'tit effort, merci Wink

https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/top-14/bordeaux-begles-une-spectaculaire-mutation-qui-profite-au-xv-de-france-20240117

Et voici pour ma contribution, désolé pour le format.


Rugby: Bordeaux-Bègles, une spectaculairemutation qui profite au XV de France
DÉCRYPTAGE
- L’UBB, qui brille par son rugby offensif, est devenue ledeuxième club fournisseur d’internationaux tricolores.
Par
Arnaud Coudry
Publié
le 17/01/2024 à 17:50


Une machine qui affole les compteurs. Depuis le début de la saison, Bordeaux-Bègles, porté par sa ligne de trois-quarts qualifiée de «galactiques» (Lucu, Jalibert, Penaud, Bielle-Biarrey, Moefana), proposeun rugby ultra offensif capable de fairesauter toutes les défenses. Dernière victime en date: les prestigieux Saracens, sacrés trois fois en ChampionsCup (2016, 2017, 2019), qui ont volé comme de vulgaires fétus de paille (55-15),concédant leur plus lourde défaite de la compétition. Du côté de l’UBB, la greffe avec le nouveau manager, Yannick Bru, arrivé à l’intersaison, a bien pris. De manièrespectaculaire.

Le technicien de 50 ans revient pour Le Figaro sur ses premiers pas à l’UBB :

« Durantles trois premiers matchs avant la Coupe du monde, il a fallu se serrer les coudessans nos internationaux. On a évité la sortie de route, ça a été chaud. Mais un embryon de solidarité est né dans l’équipe dans ces moments importants. Après le Mondial, un socle s’était déjà créé avec notre nouveau fonctionnement, on est arrivé avec un tout nouveau staff, un nouveau projet de jeu. Cette première présaison avait posé les bases de la suite. L’apport des joueurs de talent, notamment au niveau deslignes arrière, a changé ensuite beaucoup de choses dans notre efficacité. Je suis content car il y a eu une adhésion globale à notre fonctionnement, les fondations ont été posées. »

Une confiance accordée aux joueurs
Entraîneur renommé, passé notamment par le XV de France (en charge des avants durant le mandat de Philippe Saint-André), l’Aviron Bayonnais (champion de Pro D2en 2019 et 2022) ou les Sharks de Durban en Afrique du Sud, Yannick Bru était attendu au tournant à Bordeaux-Bègles. Le club promu dans l’élite en 2011 avait déjà franchi un cap sous les ordres de Christophe Urios
(demi-finales de Top 14 et deChampions Cup). L’idée était donc de reprendre la marche en avant.

On a conscience qu’on peut se mettre en difficulté si on leur fait trop confiance, mais c’est notre parti pris. On a un groupe de joueurs matures

«Avec l’ensemble du staff, on avait défini deux axes. D’abord,un focus sur le fonctionnement global axé sur la responsabilisation des joueurs et le leadership de l’équipe. On a beaucoup travaillé là-dessus: on est à côté des joueurs, pas au-dessus d’eux. On a conscience qu’on peut se mettre en difficulté si on leur fait trop confiance, mais c’est notre parti pris. On a un groupe de joueurs matures, qui estprêt à endosser un fonctionnement comme celui-là, avance-t-il.

«Le deuxième volet concernait la façon dont on voulait jouer au rugby. Notre souhaitétait de structurer un peu plus notre attaque. On a réussi à le faire grâce à notre entraîneur irlandais de l’attaque, Noel McNamara. »
«Le collectif magnifie forcément les individus»

Et l’UBB fait, depuis quelques semaines, des étincelles, deuxième meilleure attaquedu championnat et de la Coupe d’Europe. La force de frappe des Girondins estimpressionnante.
«Cela fait seize ans que je suis entraîneur et je mesure la chanceque j’ai d’avoir un groupe de joueurs talentueux comme celui-là. Qui dit talent, dit aussi ego. Il faut faire comprendre à tout le monde qu’il faut se mettre au service de l’équipe» , rappelle Yannick Bru.

« Le collectif magnifie forcément les individus. À partir de notre cadre de fonctionnement, chacun en ressort plus fort. C’est ce que l’on réussit en ce moment. Le danger, c’est que ces talents ne pensent qu’à s’exprimer individuellement. C’est une menace pour le futur. Mais les joueurs ont bien le collectif au centre de leurs préoccupations. Il faut qu’on arrive à préserver ça. »

À mi-saison, le club girondin joue les premiers rôles : deuxième du Top 14 derrière le Racing et qualifié pour les huitièmes de finale de la Champions Cup, avant même le dernier match chez les Bulls sud-africains. Mais Yannick Bru garde la tête froide. Reste désormais à savoir si le club du président Laurent Marti pourra jouer jusqu’au bout sur les deux tableaux.

«On doit avoir cette ambition, on a un effectif avec une grosse profondeur», avance lenouvel homme fort de l’UBB. Rançon du succès, Bordeaux-Bègles est désormais devenu le deuxième club fournisseur d’internationaux français, avec six joueurs retenus, derrière le Stade Toulousain (9), et vit donc les contraintes qui en découlent:ces fameux doublons où il faut jouer des matchs de Top 14 sans ses meilleurséléments.

Les voyants sont au vert
«C’est une fierté pour le club d’avoir autant de joueurs retenus, mais une grosse partie du travail avait été faite avant que je ne sois là
, précise modestement le manager girondin.
Le collectif bonifie tout le monde. On s’attend à jouer quatre ou cinq matchs sans beaucoup de nos forces vives, alors que la concurrence est féroce. Mais d’autres clubs sont déjà passés par là, on ne va pas commencer à se plaindre…»

Et d’ajouter:
«Le Tournoi va nous donner l’opportunité de montrer nos forces dans d’autres secteurs de jeu. D’autres joueurs vont devoir prendre leurs responsabilités. Je le vois comme un défi pour progresser et être plus complets dansnotre rugby. Il n’y aura pas d’excuses, on se prépare à ça depuis un moment. »

Pour l’instant, tous les voyants sont au vert.
«Mais le chantier reste ouvert. On continue à travailler sur le caractère et le leadership de notre équipe. En ce moment, on est plutôt en haut de la vague mais il faut éviter qu’on se fasse absorber par le tube»
, image Yannick Bru. Le public du stade Chaban-Delmas, meilleure affluenced’Europe (24.000 personnes en moyenne), vibre à l’unisson devant les spectaculairesenvolées de ses Galactiques.

«N’oublions pas que tout cela est possible grâce au travail de nos avants », précise l’ancien entraîneur du pack toulousain.
«Mais, avec cette génération UBB dans notre ligne de trois-quarts, on veut que notre jeu soit structuré mais aussi imprévisible. Cela colle au talent de nos joueurs, maiscela correspond à l’ADN de l’UBB qui a toujours été un club sympa, jeune, positif, qui vibre avec Chaban-Delmas. Une génération dorée symbolisée par le centre Nicolas Depoortère (21 ans), déjà appelé chez les Bleus après avoir été sacré champion dumonde chez les moins de 20 ans l’été dernier.

Jeu de possession
Biberonné au jeu à la toulousaine, lui qui a soulevé deux boucliers de Brennus (1999 et 2001) et remporté deux Coupes d’Europe (2003 et 2005) avec les Rouge et Noir,Yannick Bru a réussi à insuffler ses principes de jeu à sa nouvelle équipe.
«L’influence(de Toulouse) est importante, reconnaît-il. On est le fruit des expériences que l’on avécues. Dans tous les clubs où je suis passé, j’ai toujours essayé d’avoir lapossession du ballon pour engager des duels. C’est un parti pris. »

Aujourd’hui, l’UBB fait figure de référence en termes de rugby offensif avec Toulouse,alors que Clermont a perdu de la superbe qu’il a affichée dans les années 2010. Prudent à l’extrême, le technicien bordelais met cependant en garde:
«Pour l’instant,cela fonctionne mais il y a plein de menaces autour de nous. Il faudra être en formeaux mois d’avril-mai. On n’est qu’en janvier… Par le passé, beaucoup d’équipes ont mené dans le peloton puis ont pris une gamelle dans le sprint. On est sur le chemin,l’enjeu, c’est de ménager tout le monde pour arriver prêts pour le sprin. Pour prolonger la belle embellie jusqu’à la fin de la saison.


Martin33
Martin33
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 141
Localisation : Montpellier la semaine - Bordeaux le week-end
Date d'inscription : 09/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Ven 19 Jan 2024 - 15:22

Martin33 a écrit:
Scalp a écrit:
Scalp a écrit:

https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/top-14/bordeaux-begles-une-spectaculaire-mutation-qui-profite-au-xv-de-france-20240117

Si quelqu'un peut nous mettre cet article en clair, merci d'avance Wink



Personne ne peut mettre en ligne l'article du Figaro Shocked allez les gars, je suis sûr qu'il y a quelqu'un qui a un abonnement, un p'tit effort, merci Wink

https://www.lefigaro.fr/sports/rugby/top-14/bordeaux-begles-une-spectaculaire-mutation-qui-profite-au-xv-de-france-20240117

Et voici pour ma contribution, désolé pour le format.


Rugby: Bordeaux-Bègles, une spectaculairemutation qui profite au XV de France
DÉCRYPTAGE
- L’UBB, qui brille par son rugby offensif, est devenue ledeuxième club fournisseur d’internationaux tricolores.
Par
Arnaud Coudry
Publié
le 17/01/2024 à 17:50


Une machine qui affole les compteurs. Depuis le début de la saison, Bordeaux-Bègles, porté par sa ligne de trois-quarts qualifiée de «galactiques» (Lucu, Jalibert, Penaud, Bielle-Biarrey, Moefana), proposeun rugby ultra offensif capable de fairesauter toutes les défenses. Dernière victime en date: les prestigieux Saracens, sacrés trois fois en ChampionsCup (2016, 2017, 2019), qui ont volé comme de vulgaires fétus de paille (55-15),concédant leur plus lourde défaite de la compétition. Du côté de l’UBB, la greffe avec le nouveau manager, Yannick Bru, arrivé à l’intersaison, a bien pris. De manièrespectaculaire.

Le technicien de 50 ans revient pour Le Figaro sur ses premiers pas à l’UBB :

« Durantles trois premiers matchs avant la Coupe du monde, il a fallu se serrer les coudessans nos internationaux. On a évité la sortie de route, ça a été chaud. Mais un embryon de solidarité est né dans l’équipe dans ces moments importants. Après le Mondial, un socle s’était déjà créé avec notre nouveau fonctionnement, on est arrivé avec un tout nouveau staff, un nouveau projet de jeu. Cette première présaison avait posé les bases de la suite. L’apport des joueurs de talent, notamment au niveau deslignes arrière, a changé ensuite beaucoup de choses dans notre efficacité. Je suis content car il y a eu une adhésion globale à notre fonctionnement, les fondations ont été posées. »

Une confiance accordée aux joueurs
Entraîneur renommé, passé notamment par le XV de France (en charge des avants durant le mandat de Philippe Saint-André), l’Aviron Bayonnais (champion de Pro D2en 2019 et 2022) ou les Sharks de Durban en Afrique du Sud, Yannick Bru était attendu au tournant à Bordeaux-Bègles. Le club promu dans l’élite en 2011 avait déjà franchi un cap sous les ordres de Christophe Urios
(demi-finales de Top 14 et deChampions Cup). L’idée était donc de reprendre la marche en avant.

On a conscience qu’on peut se mettre en difficulté si on leur fait trop confiance, mais c’est notre parti pris. On a un groupe de joueurs matures

«Avec l’ensemble du staff, on avait défini deux axes. D’abord,un focus sur le fonctionnement global axé sur la responsabilisation des joueurs et le leadership de l’équipe. On a beaucoup travaillé là-dessus: on est à côté des joueurs, pas au-dessus d’eux. On a conscience qu’on peut se mettre en difficulté si on leur fait trop confiance, mais c’est notre parti pris. On a un groupe de joueurs matures, qui estprêt à endosser un fonctionnement comme celui-là, avance-t-il.

«Le deuxième volet concernait la façon dont on voulait jouer au rugby. Notre souhaitétait de structurer un peu plus notre attaque. On a réussi à le faire grâce à notre entraîneur irlandais de l’attaque, Noel McNamara. »
«Le collectif magnifie forcément les individus»

Et l’UBB fait, depuis quelques semaines, des étincelles, deuxième meilleure attaquedu championnat et de la Coupe d’Europe. La force de frappe des Girondins estimpressionnante.
«Cela fait seize ans que je suis entraîneur et je mesure la chanceque j’ai d’avoir un groupe de joueurs talentueux comme celui-là. Qui dit talent, dit aussi ego. Il faut faire comprendre à tout le monde qu’il faut se mettre au service de l’équipe» , rappelle Yannick Bru.

« Le collectif magnifie forcément les individus. À partir de notre cadre de fonctionnement, chacun en ressort plus fort. C’est ce que l’on réussit en ce moment. Le danger, c’est que ces talents ne pensent qu’à s’exprimer individuellement. C’est une menace pour le futur. Mais les joueurs ont bien le collectif au centre de leurs préoccupations. Il faut qu’on arrive à préserver ça. »

À mi-saison, le club girondin joue les premiers rôles : deuxième du Top 14 derrière le Racing et qualifié pour les huitièmes de finale de la Champions Cup, avant même le dernier match chez les Bulls sud-africains. Mais Yannick Bru garde la tête froide. Reste désormais à savoir si le club du président Laurent Marti pourra jouer jusqu’au bout sur les deux tableaux.

«On doit avoir cette ambition, on a un effectif avec une grosse profondeur», avance lenouvel homme fort de l’UBB. Rançon du succès, Bordeaux-Bègles est désormais devenu le deuxième club fournisseur d’internationaux français, avec six joueurs retenus, derrière le Stade Toulousain (9), et vit donc les contraintes qui en découlent:ces fameux doublons où il faut jouer des matchs de Top 14 sans ses meilleurséléments.

Les voyants sont au vert
«C’est une fierté pour le club d’avoir autant de joueurs retenus, mais une grosse partie du travail avait été faite avant que je ne sois là
, précise modestement le manager girondin.
Le collectif bonifie tout le monde. On s’attend à jouer quatre ou cinq matchs sans beaucoup de nos forces vives, alors que la concurrence est féroce. Mais d’autres clubs sont déjà passés par là, on ne va pas commencer à se plaindre…»

Et d’ajouter:
«Le Tournoi va nous donner l’opportunité de montrer nos forces dans d’autres secteurs de jeu. D’autres joueurs vont devoir prendre leurs responsabilités. Je le vois comme un défi pour progresser et être plus complets dansnotre rugby. Il n’y aura pas d’excuses, on se prépare à ça depuis un moment. »

Pour l’instant, tous les voyants sont au vert.
«Mais le chantier reste ouvert. On continue à travailler sur le caractère et le leadership de notre équipe. En ce moment, on est plutôt en haut de la vague mais il faut éviter qu’on se fasse absorber par le tube»
, image Yannick Bru. Le public du stade Chaban-Delmas, meilleure affluenced’Europe (24.000 personnes en moyenne), vibre à l’unisson devant les spectaculairesenvolées de ses Galactiques.

«N’oublions pas que tout cela est possible grâce au travail de nos avants », précise l’ancien entraîneur du pack toulousain.
«Mais, avec cette génération UBB dans notre ligne de trois-quarts, on veut que notre jeu soit structuré mais aussi imprévisible. Cela colle au talent de nos joueurs, maiscela correspond à l’ADN de l’UBB qui a toujours été un club sympa, jeune, positif, qui vibre avec Chaban-Delmas. Une génération dorée symbolisée par le centre Nicolas Depoortère (21 ans), déjà appelé chez les Bleus après avoir été sacré champion dumonde chez les moins de 20 ans l’été dernier.

Jeu de possession
Biberonné au jeu à la toulousaine, lui qui a soulevé deux boucliers de Brennus (1999 et 2001) et remporté deux Coupes d’Europe (2003 et 2005) avec les Rouge et Noir,Yannick Bru a réussi à insuffler ses principes de jeu à sa nouvelle équipe.
«L’influence(de Toulouse) est importante, reconnaît-il. On est le fruit des expériences que l’on avécues. Dans tous les clubs où je suis passé, j’ai toujours essayé d’avoir lapossession du ballon pour engager des duels. C’est un parti pris. »

Aujourd’hui, l’UBB fait figure de référence en termes de rugby offensif avec Toulouse,alors que Clermont a perdu de la superbe qu’il a affichée dans les années 2010. Prudent à l’extrême, le technicien bordelais met cependant en garde:
«Pour l’instant,cela fonctionne mais il y a plein de menaces autour de nous. Il faudra être en formeaux mois d’avril-mai. On n’est qu’en janvier… Par le passé, beaucoup d’équipes ont mené dans le peloton puis ont pris une gamelle dans le sprint. On est sur le chemin,l’enjeu, c’est de ménager tout le monde pour arriver prêts pour le sprin. Pour prolonger la belle embellie jusqu’à la fin de la saison.

Merci Martin Wink

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  marchal Ven 19 Jan 2024 - 23:45

c'est trés bien merçi martin
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5274
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Sam 20 Jan 2024 - 20:51


_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  marchal Mer 24 Jan 2024 - 16:06

https://www.francebleu.fr/emissions/100-ubb-l-emission/ubb-le-top-14-plus-releve-que-la-coupe-d-europe-5375820
marchal
marchal
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5274
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Lun 5 Fév 2024 - 17:29

Union Bordeaux-Bègles (UBB) : « On est presque alignés sur les objectifs », dit Yannick Bru

https://www.sudouest.fr/sport/rugby/bordeaux-begles/union-bordeaux-begles-ubb-on-est-presque-alignes-sur-les-objectifs-dit-yannick-bru-18449272.php

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Lun 5 Fév 2024 - 18:15

Franchement satisfait du travail de notre nouveau manager et de son staff, on entre dans une phase de l'évolution du club, ou on atteint enfin la maturité. Ça travaille bien, chacun est responsable, et tout le monde tire dans la même direction, on sent que la possibilité d'un titre se rapproche ostensiblement.

Le contenu rugby n'a jamais été aussi enthousiasmant depuis très longtemps, et on a en plus toute la rigueur apportée par le fin technicien qu'est Yannick Bru, la sauce à très vite prise, reste à roder et à parfaire le système.

On peut espérer dès cette saison un résultat, on peut battre n'importe qui dans le championnat, mais on sera plus fort la saison prochaine. L'UBB est à la table des grands pour un moment, on devrait commencer à devenir plus attractif, et en premier lieu en capacité de conserver nos joueurs emblématique, par exemple Jalibert. 2025 me fait déjà beaucoup moins peur qu'il y a peu suppubb

_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Marguerite Lun 5 Fév 2024 - 18:48

Je vous prie bien de pardonner un petit aparté hors-sujet, mais en ces temps de maturité, une question lancinante trouble mon bon endormissement quotidien : a-t-on des nouvelles de Rosbeef 1er, membre remarquable du forum, personnalité éclairée, à la culture anglophile et qui savait des choses?
Ah Rory... c'était le bon temps!
Marguerite
Marguerite
J'aime l'Union un peu
J'aime l'Union un peu

Nombre de messages : 17
Localisation : Contre la barrière
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Lun 5 Fév 2024 - 18:51

Marguerite a écrit:Je vous prie bien de pardonner un petit aparté hors-sujet, mais en ces temps de maturité, une question lancinante trouble mon bon endormissement quotidien : a-t-on des nouvelles de Rosbeef 1er, membre remarquable du forum, personnalité éclairée, à la culture anglophile et qui savait des choses?
Ah Rory... c'était le bon temps!

:chambreur: Tu peux te rendormir tranquille Marguerite, il a disparu en même temps que Rory, c'était sa seule raison d'être…


_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Mar 6 Fév 2024 - 20:07


_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  le radis Mar 6 Fév 2024 - 20:12

Scalp a écrit:

Trjs savoir bien placer ses propos papy Bru. :chambreur:
le radis
le radis
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 12574
Localisation : talence
Date d'inscription : 12/10/2012
Humeur : le radis noir ou blanc est d'or

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Scalp Mar 27 Fév 2024 - 10:43


_________________
« L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre »   Saint-Exupéry
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 40991
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Yannick Bru - Page 6 Empty Re: Yannick Bru

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum