AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par léopold Aujourd'hui à 18:46

» Préparation de la saison 2021-2022
par Switch Aujourd'hui à 17:28

» Rugby et Coronavirus
par Scalp Aujourd'hui à 17:14

» Le XV de France (partie en cours)
par tire-bouchon Aujourd'hui à 16:53

» In Extenso SuperSevens 2021
par MrScots Aujourd'hui à 11:07

» Bilan de la saison 2020-2021
par Switch Aujourd'hui à 9:43

» Cameron Woki
par Scalp Aujourd'hui à 9:38

» Rencontres internationales
par Scalp Hier à 10:31

» Ben Tameifuna
par tire-bouchon Hier à 9:28

» Crise des Girondins (2021)
par grospaquet31 Ven 23 Juil 2021 - 19:34

» Naming du stade Chaban Delmas
par tire-bouchon Ven 23 Juil 2021 - 18:36

» Evolution du Top14 (format, règles...)
par Scalp Ven 23 Juil 2021 - 12:02

» Champions Cup 2021-2022
par Scalp Ven 23 Juil 2021 - 12:01

» Pro D2 : Autres matchs
par Scalp Jeu 22 Juil 2021 - 12:05

» Musique !!!
par Dr. Gregory Bouse Mer 21 Juil 2021 - 12:44

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par sudiste Mar 20 Juil 2021 - 16:48

» scott higginbotham
par Switch Mar 20 Juil 2021 - 10:44

» Yoram Moefana
par grospaquet31 Lun 19 Juil 2021 - 17:50

» Joseph Dweba
par densnewzealand Sam 17 Juil 2021 - 17:50

» Top 14 - 1ère journée : Biarritz / UBB
par léopold Sam 17 Juil 2021 - 7:12

» Equipes de France Jeunes
par le radis Ven 16 Juil 2021 - 20:01

» Abonnements Groupés des UBB Fanes 2021-2022
par patrick Ven 16 Juil 2021 - 11:09

» Laurent Delboulbes
par le radis Mer 14 Juil 2021 - 19:52

» Ah c'est beau le foot !
par flavio33 Mar 13 Juil 2021 - 23:04

» Calendrier 2021-2022
par grospaquet31 Mar 13 Juil 2021 - 22:26

» espoirs 2021-2022
par patrick Mar 13 Juil 2021 - 19:17

» Coupe du Monde 2023 en France
par Scalp Lun 12 Juil 2021 - 19:05

» Matthieu Jalibert
par Scalp Lun 12 Juil 2021 - 10:49

» Sponsors de l'Union
par Scalp Sam 10 Juil 2021 - 12:32

» RCT: the show must go on
par léopold Ven 9 Juil 2021 - 12:48

-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

Election LNR 2021

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Election LNR 2021

Message  bleu et blanc Mar 23 Mar 2021 - 6:50

PRÉSIDENCE DE LA LNR (article du Sud-Ouest)

Suspense inédit entre Bouscatel et Merling
Le nouveau président de la Ligue nationale de rugby sera élu ce mardi matin à Paris. Lundi soir, les clubs étaient toujours divisés dans leur choix.

Dans la jeune histoire de la Ligue nationale de rugby, les élections pour la présidence ont rarement suscité beaucoup de suspense. La répartition des sièges au comité directeur et le choix de l’élu se règlent d’ordinaire en coulisses et en amont du vote.
Il y eut bien un bras de fer entre Pierre-Yves Revol et Max Guazzini pour prendre la relève de Serge Blanco à l’automne 2008. Mais rien qui ressemble à la bataille pour prendre la suite de Paul Goze.
Ce mardi matin à Paris, les membres de l’Assemblée générale - présidents de club, représentants de la FFR, personnalités
qualifiées – éliront le successeur du Catalan. Qui de Vincent Merling, le président du Stade Rochelais ou de René Bouscatel, l’ancien président du Stade Toulousain triomphera ? Difficile de se risquer à un pronostic même si la dynamique semble être du
côté de l’avocat toulousain.
Lundi soir en effet, les présidents de club avaient rendez-vous dans l’hôtel du quartier de Bercy où se tiendra l’élection ce
mardi matin. Le but de cette réunion préliminaire était de permettre à tous les candidats à un siège au comité directeur – et
ils sont bien plus nombreux que de coutume - d’expliquer les raisons de leur engagement.

Dos à dos, 28 voix à 28

Ce qu’espérait aussi Alain Carré, le président de l’Union des Clubs Professionnels de Rugby, à l’initiative de cette « pré-élection »
c’était de procéder à un vote et de désigner avant l’heure un comité directeur et un champion, en évitant les manœuvres de
dernière minute et les interférences éventuelles des trois représentants de la fédération qui sont d’office au comité directeur.
Mais ce plan a fait long feu.
Lundi soir, après de longues discussions, Vincent Merling et René Bouscatel ont été, selon nos informations, renvoyés dos à
dos, avec 28 voix chacun.
De la même façon, le collège des personnalités qualifiées qui comptait onze prétendants pour quatre postes seulement
n’a pas été constitué. Ce qui signifie que René Bouscatel, Alain Tingaud, fraîchement rallié à Vincent Merling , et même Paul
Goze peuvent être sortis du jeu lors du premier tour de vote.
« C’est ubuesque », a confié un participant.
Tout reste donc à faire et l’on devine que l’on a dû beaucoup parler dans les couloirs du Pullman de Bercy pour tenter de faire basculer le vote d’un côté ou de l’autre.
Comment interpréter cette situation inédite ? Si on le juge objectivement, le bilan de Paul Goze est assez remarquable. La réglementation des JIFF, les accords passés avec la FFR pour la mise à disposition des joueurs portent leur fruit au niveau de
l’équipe de France. Le Top 14 est une vitrine enviée, la Pro D2 est saine et les mannes apportées par Canal + sont sans équivalent en Europe.
Reste la question de la gouvernance où le Catalan n’a peut-être pas assez partagé et le problème de ses relations conflictuelles
avec la direction de la fédération.

Vincent Merling est étiqueté comme un homme de l’ancien régime, proche de Goze et hostile à Bernard Laporte.
René Bouscatel, lui, est porté par les présidents de Top 14 qui souhaitent un rapprochement avec la fédération – Stade Toulousain, Stade Français, Montpellier, Agen - ou ceux de Pro D2 qui entretiennent une forme de « dégagisme » par rapport aux gens en place depuis 2012. L’avocat aura dans son escarcelle bien sûr les voix de la FFR dont l’influence aura pesé dans la
bataille de Bercy.




pour information, est-ce que l'on connait la position de l'UBB ?
bleu et blanc
bleu et blanc
J'aime l'Union passionnément
J'aime l'Union passionnément

Nombre de messages : 100
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 02/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 10:53

LNR : une élection, deux ambiances

https://www.rugbyrama.fr/rugby/lnr-une-election-deux-ambiances_sto8189055/story.shtml

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  grospaquet31 Mar 23 Mar 2021 - 10:57

bleu et blanc a écrit:PRÉSIDENCE DE LA LNR (article du Sud-Ouest)

Suspense inédit entre Bouscatel et Merling
Le nouveau président de la Ligue nationale de rugby sera élu ce mardi matin à Paris. Lundi soir, les clubs étaient toujours divisés dans leur choix.

Dans la jeune histoire de la Ligue nationale de rugby, les élections pour la présidence ont rarement suscité beaucoup de suspense. La répartition des sièges au comité directeur et le choix de l’élu se règlent d’ordinaire en coulisses et en amont du vote.
Il y eut bien un bras de fer entre Pierre-Yves Revol et Max Guazzini pour prendre la relève de Serge Blanco à l’automne 2008. Mais rien qui ressemble à la bataille pour prendre la suite de Paul Goze.
Ce mardi matin à Paris, les membres de l’Assemblée générale - présidents de club, représentants de la FFR, personnalités
qualifiées – éliront le successeur du Catalan. Qui de Vincent Merling, le président du Stade Rochelais ou de René Bouscatel, l’ancien président du Stade Toulousain triomphera ? Difficile de se risquer à un pronostic même si la dynamique semble être du
côté de l’avocat toulousain.
Lundi soir en effet, les présidents de club avaient rendez-vous dans l’hôtel du quartier de Bercy où se tiendra l’élection ce
mardi matin. Le but de cette réunion préliminaire était de permettre à tous les candidats à un siège au comité directeur – et
ils sont bien plus nombreux que de coutume - d’expliquer les raisons de leur engagement.

Dos à dos, 28 voix à 28

Ce qu’espérait aussi Alain Carré, le président de l’Union des Clubs Professionnels de Rugby, à l’initiative de cette « pré-élection »
c’était de procéder à un vote et de désigner avant l’heure un comité directeur et un champion, en évitant les manœuvres de
dernière minute et les interférences éventuelles des trois représentants de la fédération qui sont d’office au comité directeur.
Mais ce plan a fait long feu.
Lundi soir, après de longues discussions, Vincent Merling et René Bouscatel ont été, selon nos informations, renvoyés dos à
dos, avec 28 voix chacun.
De la même façon, le collège des personnalités qualifiées qui comptait onze prétendants pour quatre postes seulement
n’a pas été constitué. Ce qui signifie que René Bouscatel, Alain Tingaud, fraîchement rallié à Vincent Merling , et même Paul
Goze peuvent être sortis du jeu lors du premier tour de vote.
« C’est ubuesque », a confié un participant.
Tout reste donc à faire et l’on devine que l’on a dû beaucoup parler dans les couloirs du Pullman de Bercy pour tenter de faire basculer le vote d’un côté ou de l’autre.
Comment interpréter cette situation inédite ? Si on le juge objectivement, le bilan de Paul Goze est assez remarquable. La réglementation des JIFF, les accords passés avec la FFR pour la mise à disposition des joueurs portent leur fruit au niveau de
l’équipe de France. Le Top 14 est une vitrine enviée, la Pro D2 est saine et les mannes apportées par Canal + sont sans équivalent en Europe.
Reste la question de la gouvernance où le Catalan n’a peut-être pas assez partagé et le problème de ses relations conflictuelles
avec la direction de la fédération.

Vincent Merling est étiqueté comme un homme de l’ancien régime, proche de Goze et hostile à Bernard Laporte.
René Bouscatel, lui, est porté par les présidents de Top 14 qui souhaitent un rapprochement avec la fédération – Stade Toulousain, Stade Français, Montpellier, Agen - ou ceux de Pro D2 qui entretiennent une forme de « dégagisme » par rapport aux gens en place depuis 2012. L’avocat aura dans son escarcelle bien sûr les voix de la FFR dont l’influence aura pesé dans la
bataille de Bercy.




pour information, est-ce que l'on connait la position de l'UBB ?

Tout sauf le toulousain
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5444
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 11:00

grospaquet31 a écrit:
bleu et blanc a écrit:PRÉSIDENCE DE LA LNR (article du Sud-Ouest)

Suspense inédit entre Bouscatel et Merling
Le nouveau président de la Ligue nationale de rugby sera élu ce mardi matin à Paris. Lundi soir, les clubs étaient toujours divisés dans leur choix.

Dans la jeune histoire de la Ligue nationale de rugby, les élections pour la présidence ont rarement suscité beaucoup de suspense. La répartition des sièges au comité directeur et le choix de l’élu se règlent d’ordinaire en coulisses et en amont du vote.
Il y eut bien un bras de fer entre Pierre-Yves Revol et Max Guazzini pour prendre la relève de Serge Blanco à l’automne 2008. Mais rien qui ressemble à la bataille pour prendre la suite de Paul Goze.
Ce mardi matin à Paris, les membres de l’Assemblée générale - présidents de club, représentants de la FFR, personnalités
qualifiées – éliront le successeur du Catalan. Qui de Vincent Merling, le président du Stade Rochelais ou de René Bouscatel, l’ancien président du Stade Toulousain triomphera ? Difficile de se risquer à un pronostic même si la dynamique semble être du
côté de l’avocat toulousain.
Lundi soir en effet, les présidents de club avaient rendez-vous dans l’hôtel du quartier de Bercy où se tiendra l’élection ce
mardi matin. Le but de cette réunion préliminaire était de permettre à tous les candidats à un siège au comité directeur – et
ils sont bien plus nombreux que de coutume - d’expliquer les raisons de leur engagement.

Dos à dos, 28 voix à 28

Ce qu’espérait aussi Alain Carré, le président de l’Union des Clubs Professionnels de Rugby, à l’initiative de cette « pré-élection »
c’était de procéder à un vote et de désigner avant l’heure un comité directeur et un champion, en évitant les manœuvres de
dernière minute et les interférences éventuelles des trois représentants de la fédération qui sont d’office au comité directeur.
Mais ce plan a fait long feu.
Lundi soir, après de longues discussions, Vincent Merling et René Bouscatel ont été, selon nos informations, renvoyés dos à
dos, avec 28 voix chacun.
De la même façon, le collège des personnalités qualifiées qui comptait onze prétendants pour quatre postes seulement
n’a pas été constitué. Ce qui signifie que René Bouscatel, Alain Tingaud, fraîchement rallié à Vincent Merling , et même Paul
Goze peuvent être sortis du jeu lors du premier tour de vote.
« C’est ubuesque », a confié un participant.
Tout reste donc à faire et l’on devine que l’on a dû beaucoup parler dans les couloirs du Pullman de Bercy pour tenter de faire basculer le vote d’un côté ou de l’autre.
Comment interpréter cette situation inédite ? Si on le juge objectivement, le bilan de Paul Goze est assez remarquable. La réglementation des JIFF, les accords passés avec la FFR pour la mise à disposition des joueurs portent leur fruit au niveau de
l’équipe de France. Le Top 14 est une vitrine enviée, la Pro D2 est saine et les mannes apportées par Canal + sont sans équivalent en Europe.
Reste la question de la gouvernance où le Catalan n’a peut-être pas assez partagé et le problème de ses relations conflictuelles
avec la direction de la fédération.

Vincent Merling est étiqueté comme un homme de l’ancien régime, proche de Goze et hostile à Bernard Laporte.
René Bouscatel, lui, est porté par les présidents de Top 14 qui souhaitent un rapprochement avec la fédération – Stade Toulousain, Stade Français, Montpellier, Agen - ou ceux de Pro D2 qui entretiennent une forme de « dégagisme » par rapport aux gens en place depuis 2012. L’avocat aura dans son escarcelle bien sûr les voix de la FFR dont l’influence aura pesé dans la
bataille de Bercy.




pour information, est-ce que l'on connait la position de l'UBB ?

Tout sauf le toulousain

On est d'accord !

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  tire-bouchon Mar 23 Mar 2021 - 11:00

Dans les strates des élus de la LNR, il n' y a aucun représentant de l' UBB.
tire-bouchon
tire-bouchon
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 416
Localisation : Ehpad St-Emilion
Date d'inscription : 06/06/2011
Humeur : végétative
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 11:01

Élections à la LNR : pas d’entente, le vote s’annonce très serré

https://sport24.lefigaro.fr/rugby/top-14/fil-info/Elections-a-la-lnr-pas-d-entente-le-vote-s-annonce-tres-serre-1037818

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Switch Mar 23 Mar 2021 - 11:16

Essayant d'être constructif, je voudrais dépasser le simple "tout sauf un toulousain" Rolling Eyes Déjà pour la simple raison qu'on peut être toulousain, être une personne très bien et avoir de très bonnes idées pour le rugby français. C'est pas de l'ironie ! Et surtout parce que ce qui m'importe pour mon club, c'est la position par rapport à Laporte et la FFR plutôt que par rapport à la Garonne. Et là il semble qu'on ait une "opposition" entre un camp plutôt "anti-Laporte" et un camp plutôt "pro-Laporte". C'est donc là que mon choix est très clair : tout sauf un pro-Laporte.

Malheureusement, le rugby pro devenant comme la politique, je pense que Laporte et la FFR sauront faire peser tout leur poids et jouer de toute leur influence (légale ou pas) pour faire pencher la balance du côté du candidat qu'ils estimeront le meilleur pour eux. J'ai donc peu d'espoir de voir Merling élu, et j'avoue ne pas comprendre les dirigeants du rugby pro, qui il y a encore peu montaient au créneau pour dézinguer Laporte et la gestion faite par la FFR des internationaux, notamment pour l'Autumn Nations Cup.
Par ailleurs, Goze (qui donc est plutôt proche du camp Merling) sort d'un bon mandat avec quelques réussites évoquées plus bas, et aura su défendre les intérêts du rugby pro face à ceux (beaucoup plus financiers que sportifs) de la FFR. Je ne comprends donc pas que le ralliement à ce camp anti-Laporte/pro-Goze ne soit pas plus important. Si Bouscatel est élu et que la FFR carotte à nouveau les clubs pros, ils devront bien la fermer et arrêter de râler car ils ont l'occasion là de (re)prendre un peu de pouvoir dans leur opposition à la FFR.

Et puis quand je vois que les principaux soutiens du camp pro-Laporte se nomment Paris ou Montpellier, je rigole. On sait bien que c'est plutôt les copinages et la mafia (Altrad, Lombard...) qui parlent, plutôt que les arguments et intérêts sportifs Evil or Very Mad

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6722
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Switch Mar 23 Mar 2021 - 11:23

https://www.rugbyrama.fr/rugby/lnr-goze-ecarte-de-toutes-fonctions_sto8189073/story.shtml

LNR : Goze et Bouscatel élus à l'assemblée générale

Président sortant de la LNR, à la tête de laquelle il vient d'accomplir huit années de présidence, Paul Goze se présentait cette fois en qualité de personnalité extérieure qualifiée, pour garder une présence à l'assemblée générale de la Ligue et pourquoi pas briguer un poste de président. Selon nos informations, le Catalan a effectivement été élu à ce poste, ce mardi.

Paul Goze, depuis huit ans le président de la LNR et qui ne pouvait pas se présenter à sa propre succession, avait choisi de candidater à l'assemblée générale de la Ligue en qualité de personnalité extérieure qualifiée. Ce mardi, dans le huis clos du Pullman hôtel de Bercy où se jouent les élections à la LNR, Goze a effectivement été élu à ce poste. Il gardera donc des fonctions au sein de la LNR pour les quatre prochaines au titre de "personnalités qualifiées" (comprenez des personnes qui n'occupent pas, par ailleurs, de fonctions officielles au sein du rugby professionnel français). Un statut qui lui autoriserait, par exemple, d'être ensuite nommé vice-président.

Les trois autres sièges de "personnalités qualifiées" ont été attribués à Lucien Simon, Didier Guillaume et René Bouscatel. Pour le dernier cité, également candidat à la présidence, c'est donc une première étape essentielle qui vient d'être franchie. S'il n'avait pas été élu à l'AG, ses espoirs de présidence se seraient envolés. Il reste donc en course et saura, dans la journée de ce mardi, s'il est élu nouveau président de la LNR.

Les dix candidats étaient les suivants:
- René Bouscatel (ancien président de Grenoble)
- Marc Chérèque (ancien président de Grenoble)
- Fabien Gilot (ancien nageur)
- Paul Goze (ancien président de la LNR et de l'Usap)
- Didier Guillaume (ancien ministre de l'agriculture)
- Arnaud Lepinois (PDG de Hewlett Packard France)
- Thierry Pérez (ancien président de Montpellier)
- François Pesenti (ancien directeur général de RMC Sport)
- Thomas Savare (ancien président du Stade français)
- Lucien Simon (ancien président de Aix-en-Provence)
- Alain Tingaud (ancien président d'Agen).


Goze réélu à l'AG de la LNR, de même que Bouscatel. Ce dernier se place donc en bonne position pour la présidence. La mafia Laporte doit être heureuse. Ce rugby moderne me dégoûte.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6722
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  sudiste Mar 23 Mar 2021 - 11:26

grospaquet31 a écrit:
bleu et blanc a écrit:PRÉSIDENCE DE LA LNR (article du Sud-Ouest)

Suspense inédit entre Bouscatel et Merling
Le nouveau président de la Ligue nationale de rugby sera élu ce mardi matin à Paris. Lundi soir, les clubs étaient toujours divisés dans leur choix.

Dans la jeune histoire de la Ligue nationale de rugby, les élections pour la présidence ont rarement suscité beaucoup de suspense. La répartition des sièges au comité directeur et le choix de l’élu se règlent d’ordinaire en coulisses et en amont du vote.
Il y eut bien un bras de fer entre Pierre-Yves Revol et Max Guazzini pour prendre la relève de Serge Blanco à l’automne 2008. Mais rien qui ressemble à la bataille pour prendre la suite de Paul Goze.
Ce mardi matin à Paris, les membres de l’Assemblée générale - présidents de club, représentants de la FFR, personnalités
qualifiées – éliront le successeur du Catalan. Qui de Vincent Merling, le président du Stade Rochelais ou de René Bouscatel, l’ancien président du Stade Toulousain triomphera ? Difficile de se risquer à un pronostic même si la dynamique semble être du
côté de l’avocat toulousain.
Lundi soir en effet, les présidents de club avaient rendez-vous dans l’hôtel du quartier de Bercy où se tiendra l’élection ce
mardi matin. Le but de cette réunion préliminaire était de permettre à tous les candidats à un siège au comité directeur – et
ils sont bien plus nombreux que de coutume - d’expliquer les raisons de leur engagement.

Dos à dos, 28 voix à 28

Ce qu’espérait aussi Alain Carré, le président de l’Union des Clubs Professionnels de Rugby, à l’initiative de cette « pré-élection »
c’était de procéder à un vote et de désigner avant l’heure un comité directeur et un champion, en évitant les manœuvres de
dernière minute et les interférences éventuelles des trois représentants de la fédération qui sont d’office au comité directeur.
Mais ce plan a fait long feu.
Lundi soir, après de longues discussions, Vincent Merling et René Bouscatel ont été, selon nos informations, renvoyés dos à
dos, avec 28 voix chacun.
De la même façon, le collège des personnalités qualifiées qui comptait onze prétendants pour quatre postes seulement
n’a pas été constitué. Ce qui signifie que René Bouscatel, Alain Tingaud, fraîchement rallié à Vincent Merling , et même Paul
Goze peuvent être sortis du jeu lors du premier tour de vote.
« C’est ubuesque », a confié un participant.
Tout reste donc à faire et l’on devine que l’on a dû beaucoup parler dans les couloirs du Pullman de Bercy pour tenter de faire basculer le vote d’un côté ou de l’autre.
Comment interpréter cette situation inédite ? Si on le juge objectivement, le bilan de Paul Goze est assez remarquable. La réglementation des JIFF, les accords passés avec la FFR pour la mise à disposition des joueurs portent leur fruit au niveau de
l’équipe de France. Le Top 14 est une vitrine enviée, la Pro D2 est saine et les mannes apportées par Canal + sont sans équivalent en Europe.
Reste la question de la gouvernance où le Catalan n’a peut-être pas assez partagé et le problème de ses relations conflictuelles
avec la direction de la fédération.

Vincent Merling est étiqueté comme un homme de l’ancien régime, proche de Goze et hostile à Bernard Laporte.
René Bouscatel, lui, est porté par les présidents de Top 14 qui souhaitent un rapprochement avec la fédération – Stade Toulousain, Stade Français, Montpellier, Agen - ou ceux de Pro D2 qui entretiennent une forme de « dégagisme » par rapport aux gens en place depuis 2012. L’avocat aura dans son escarcelle bien sûr les voix de la FFR dont l’influence aura pesé dans la
bataille de Bercy.




pour information, est-ce que l'on connait la position de l'UBB ?

Tout sauf le toulousain

Moi je vote pour Pelous à la FFR, Bouscatel à la LNR et Novès à la tête de l'EDF !!! :chambreur:
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 12617
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 11:32

Switch a écrit:Essayant d'être constructif, je voudrais dépasser le simple "tout sauf un toulousain" Rolling Eyes Déjà pour la simple raison qu'on peut être toulousain, être une personne très bien et avoir de très bonnes idées pour le rugby français. C'est pas de l'ironie ! Et surtout parce que ce qui m'importe pour mon club, c'est la position par rapport à Laporte et la FFR plutôt que par rapport à la Garonne. Et là il semble qu'on ait une "opposition" entre un camp plutôt "anti-Laporte" et un camp plutôt "pro-Laporte". C'est donc là que mon choix est très clair : tout sauf un pro-Laporte.

Malheureusement, le rugby pro devenant comme la politique, je pense que Laporte et la FFR sauront faire peser tout leur poids et jouer de toute leur influence (légale ou pas) pour faire pencher la balance du côté du candidat qu'ils estimeront le meilleur pour eux. J'ai donc peu d'espoir de voir Merling élu, et j'avoue ne pas comprendre les dirigeants du rugby pro, qui il y a encore peu montaient au créneau pour dézinguer Laporte et la gestion faite par la FFR des internationaux, notamment pour l'Autumn Nations Cup.
Par ailleurs, Goze (qui donc est plutôt proche du camp Merling) sort d'un bon mandat avec quelques réussites évoquées plus bas, et aura su défendre les intérêts du rugby pro face à ceux (beaucoup plus financiers que sportifs) de la FFR. Je ne comprends donc pas que le ralliement à ce camp anti-Laporte/pro-Goze ne soit pas plus important. Si Bouscatel est élu et que la FFR carotte à nouveau les clubs pros, ils devront bien la fermer et arrêter de râler car ils ont l'occasion là de (re)prendre un peu de pouvoir dans leur opposition à la FFR.

Et puis quand je vois que les principaux soutiens du camp pro-Laporte se nomment Paris ou Montpellier, je rigole. On sait bien que c'est plutôt les copinages et la mafia (Altrad, Lombard...) qui parlent, plutôt que les arguments et intérêts sportifs Evil or Very Mad

Je n'ai rien contre les Toulousains, ce n'est pas ça qui me pousse à ne pas vouloir de Bouscatel en tout cas..., le côté pro Laporte par contre Rolling Eyes , et le fait que je trouve que Merling est le meilleur choix pour le Rugby professionnel.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 11:34

LNR : Goze et Bouscatel élus à l'assemblée générale

https://www.rugbyrama.fr/rugby/lnr-goze-ecarte-de-toutes-fonctions_sto8189073/story.shtml

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  sudiste Mar 23 Mar 2021 - 12:31

https://www.rugbyrama.fr/rugby/x-nouveau-president-de-la-lnr_sto8189103/story.shtml

Tapis rouge pour Bouscatel.... le monde du rugby n'a apparemment rien à envier au monde politique Rolling Eyes
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 12617
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  grospaquet31 Mar 23 Mar 2021 - 12:46

sudiste a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/x-nouveau-president-de-la-lnr_sto8189103/story.shtml

Tapis rouge pour Bouscatel.... le monde du rugby n'a apparemment rien à envier au monde politique Rolling Eyes

La mafia toulousaine assoie encore plus son influence dans le monde du rugby...
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 5444
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  sudiste Mar 23 Mar 2021 - 12:49

Une belle claque pour Merling quand même qui n'est même pas sorti du chapeau des présidents de clubs Shocked

Reste plus qu'à lui mettre le retour sur le terrain samedi rire
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 12617
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Dr. Gregory Bouse Mar 23 Mar 2021 - 13:19

Scalp a écrit:
Switch a écrit:Essayant d'être constructif, je voudrais dépasser le simple "tout sauf un toulousain" Rolling Eyes Déjà pour la simple raison qu'on peut être toulousain, être une personne très bien et avoir de très bonnes idées pour le rugby français. C'est pas de l'ironie ! Et surtout parce que ce qui m'importe pour mon club, c'est la position par rapport à Laporte et la FFR plutôt que par rapport à la Garonne. Et là il semble qu'on ait une "opposition" entre un camp plutôt "anti-Laporte" et un camp plutôt "pro-Laporte". C'est donc là que mon choix est très clair : tout sauf un pro-Laporte.

Malheureusement, le rugby pro devenant comme la politique, je pense que Laporte et la FFR sauront faire peser tout leur poids et jouer de toute leur influence (légale ou pas) pour faire pencher la balance du côté du candidat qu'ils estimeront le meilleur pour eux. J'ai donc peu d'espoir de voir Merling élu, et j'avoue ne pas comprendre les dirigeants du rugby pro, qui il y a encore peu montaient au créneau pour dézinguer Laporte et la gestion faite par la FFR des internationaux, notamment pour l'Autumn Nations Cup.
Par ailleurs, Goze (qui donc est plutôt proche du camp Merling) sort d'un bon mandat avec quelques réussites évoquées plus bas, et aura su défendre les intérêts du rugby pro face à ceux (beaucoup plus financiers que sportifs) de la FFR. Je ne comprends donc pas que le ralliement à ce camp anti-Laporte/pro-Goze ne soit pas plus important. Si Bouscatel est élu et que la FFR carotte à nouveau les clubs pros, ils devront bien la fermer et arrêter de râler car ils ont l'occasion là de (re)prendre un peu de pouvoir dans leur opposition à la FFR.

Et puis quand je vois que les principaux soutiens du camp pro-Laporte se nomment Paris ou Montpellier, je rigole. On sait bien que c'est plutôt les copinages et la mafia (Altrad, Lombard...) qui parlent, plutôt que les arguments et intérêts sportifs Evil or Very Mad

Je n'ai rien contre les Toulousains, ce n'est pas ça qui me pousse à ne pas vouloir de Bouscatel en tout cas..., le côté pro Laporte par contre  Rolling Eyes , et le fait que je trouve que Merling est le meilleur choix pour le Rugby professionnel.

Je pense, Scalp, que toi et d'autres posez la question ou commentez de manière trop binaire:

- Bouscatel est-il un pro-Laporte ou tout simplement favorable à un rapprochement avec l'Institution qu'est la FFR ? indépendamment de son Président. Ce rapprochement aurait aussi peut-être été d'actualité si Grill avait été élu.
Je reste persuadé que ce n'est pas un choix de personne mais un choix institutionnel.

- Pourquoi concevoir ou voir la LNR comme un outil d'opposition à la FFR ? est-ce si antinomique de gérer Pros d'un côté et amateurs de l'autre même si certaines finalités sont différentes (dont l'économie notamment) ?

- il convient d'avoir une lecture beaucoup plus systémique des institutions FFR-LNR car les interactions existent et doivent être plus poussées, multipliées afin de développer ce sport tant dans sa version pro qu'amateur. Les 2 sont interdépendantes, c'est aussi simple que ça et, dépassent largement des problèmes de personnes, fussent-elles aussi haïssables et/ou incompétentes comme je peux le lire régulièrement sur le forum.

Je tiens à préciser que je me fiche comme d'une guigne de savoir qui est ou sera à la tête de la FFR. En revanche, je ne cache pas que j'ai apprécié la mise en place d'un vote plus démocratique et représentatif de la France du rugby.
Dr. Gregory Bouse
Dr. Gregory Bouse
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1158
Localisation : à l'arrière des taxis...
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 13:30

Dr. Gregory Bouse a écrit:
Scalp a écrit:
Switch a écrit:Essayant d'être constructif, je voudrais dépasser le simple "tout sauf un toulousain" Rolling Eyes Déjà pour la simple raison qu'on peut être toulousain, être une personne très bien et avoir de très bonnes idées pour le rugby français. C'est pas de l'ironie ! Et surtout parce que ce qui m'importe pour mon club, c'est la position par rapport à Laporte et la FFR plutôt que par rapport à la Garonne. Et là il semble qu'on ait une "opposition" entre un camp plutôt "anti-Laporte" et un camp plutôt "pro-Laporte". C'est donc là que mon choix est très clair : tout sauf un pro-Laporte.

Malheureusement, le rugby pro devenant comme la politique, je pense que Laporte et la FFR sauront faire peser tout leur poids et jouer de toute leur influence (légale ou pas) pour faire pencher la balance du côté du candidat qu'ils estimeront le meilleur pour eux. J'ai donc peu d'espoir de voir Merling élu, et j'avoue ne pas comprendre les dirigeants du rugby pro, qui il y a encore peu montaient au créneau pour dézinguer Laporte et la gestion faite par la FFR des internationaux, notamment pour l'Autumn Nations Cup.
Par ailleurs, Goze (qui donc est plutôt proche du camp Merling) sort d'un bon mandat avec quelques réussites évoquées plus bas, et aura su défendre les intérêts du rugby pro face à ceux (beaucoup plus financiers que sportifs) de la FFR. Je ne comprends donc pas que le ralliement à ce camp anti-Laporte/pro-Goze ne soit pas plus important. Si Bouscatel est élu et que la FFR carotte à nouveau les clubs pros, ils devront bien la fermer et arrêter de râler car ils ont l'occasion là de (re)prendre un peu de pouvoir dans leur opposition à la FFR.

Et puis quand je vois que les principaux soutiens du camp pro-Laporte se nomment Paris ou Montpellier, je rigole. On sait bien que c'est plutôt les copinages et la mafia (Altrad, Lombard...) qui parlent, plutôt que les arguments et intérêts sportifs Evil or Very Mad

Je n'ai rien contre les Toulousains, ce n'est pas ça qui me pousse à ne pas vouloir de Bouscatel en tout cas..., le côté pro Laporte par contre  Rolling Eyes , et le fait que je trouve que Merling est le meilleur choix pour le Rugby professionnel.

Je pense, Scalp, que toi et d'autres posez la question ou commentez de manière trop binaire:

- Bouscatel est-il un pro-Laporte ou tout simplement favorable à un rapprochement avec l'Institution qu'est la FFR ? indépendamment de son Président. Ce rapprochement aurait aussi peut-être été d'actualité si Grill avait été élu.
Je reste persuadé que ce n'est pas un choix de personne mais un choix institutionnel.

- Pourquoi concevoir ou voir la LNR comme un outil d'opposition à la FFR ? est-ce si antinomique de gérer Pros d'un côté et amateurs de l'autre même si certaines finalités sont différentes (dont l'économie notamment) ?

- il convient d'avoir une lecture beaucoup plus systémique des institutions FFR-LNR car les interactions existent et doivent être plus poussées, multipliées afin de développer ce sport tant dans sa version pro qu'amateur. Les 2 sont interdépendantes, c'est aussi simple que ça et, dépassent largement des problèmes de personnes, fussent-elles aussi haïssables et/ou incompétentes comme je peux le lire régulièrement sur le forum.

Je tiens à préciser que je me fiche comme d'une guigne de savoir qui est ou sera à la tête de la FFR. En revanche, je ne cache pas que j'ai apprécié la mise en place d'un vote plus démocratique et représentatif de la France du rugby.

Doc, tu as globalement raison, ces deux institutions devraient marcher main dans la main, après désolé, mais je resterais à jamais complètement allergique à Laporte et tout ce qui gravite dans sa zone d'influence, pour toutes les raisons que j'ai mainte fois développées ici. Pour cette élection, je trouvais quand même, et surtout, que Merling était le bon choix, dommage, c'est ainsi...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  sudiste Mar 23 Mar 2021 - 13:44

Merling ou Bouscatel finalement je m'en fous totalement ....je constate simplement, et ça ça me gave, que la gérontocratie a de beaux jours devant elle dans notre pays Evil or Very Mad
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 12617
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Switch Mar 23 Mar 2021 - 14:36

Dr. Gregory Bouse a écrit:
Scalp a écrit:
Switch a écrit:Essayant d'être constructif, je voudrais dépasser le simple "tout sauf un toulousain" Rolling Eyes Déjà pour la simple raison qu'on peut être toulousain, être une personne très bien et avoir de très bonnes idées pour le rugby français. C'est pas de l'ironie ! Et surtout parce que ce qui m'importe pour mon club, c'est la position par rapport à Laporte et la FFR plutôt que par rapport à la Garonne. Et là il semble qu'on ait une "opposition" entre un camp plutôt "anti-Laporte" et un camp plutôt "pro-Laporte". C'est donc là que mon choix est très clair : tout sauf un pro-Laporte.

Malheureusement, le rugby pro devenant comme la politique, je pense que Laporte et la FFR sauront faire peser tout leur poids et jouer de toute leur influence (légale ou pas) pour faire pencher la balance du côté du candidat qu'ils estimeront le meilleur pour eux. J'ai donc peu d'espoir de voir Merling élu, et j'avoue ne pas comprendre les dirigeants du rugby pro, qui il y a encore peu montaient au créneau pour dézinguer Laporte et la gestion faite par la FFR des internationaux, notamment pour l'Autumn Nations Cup.
Par ailleurs, Goze (qui donc est plutôt proche du camp Merling) sort d'un bon mandat avec quelques réussites évoquées plus bas, et aura su défendre les intérêts du rugby pro face à ceux (beaucoup plus financiers que sportifs) de la FFR. Je ne comprends donc pas que le ralliement à ce camp anti-Laporte/pro-Goze ne soit pas plus important. Si Bouscatel est élu et que la FFR carotte à nouveau les clubs pros, ils devront bien la fermer et arrêter de râler car ils ont l'occasion là de (re)prendre un peu de pouvoir dans leur opposition à la FFR.

Et puis quand je vois que les principaux soutiens du camp pro-Laporte se nomment Paris ou Montpellier, je rigole. On sait bien que c'est plutôt les copinages et la mafia (Altrad, Lombard...) qui parlent, plutôt que les arguments et intérêts sportifs Evil or Very Mad

Je n'ai rien contre les Toulousains, ce n'est pas ça qui me pousse à ne pas vouloir de Bouscatel en tout cas..., le côté pro Laporte par contre  Rolling Eyes , et le fait que je trouve que Merling est le meilleur choix pour le Rugby professionnel.

Je pense, Scalp, que toi et d'autres posez la question ou commentez de manière trop binaire:

- Bouscatel est-il un pro-Laporte ou tout simplement favorable à un rapprochement avec l'Institution qu'est la FFR ? indépendamment de son Président. Ce rapprochement aurait aussi peut-être été d'actualité si Grill avait été élu.
Je reste persuadé que ce n'est pas un choix de personne mais un choix institutionnel.

- Pourquoi concevoir ou voir la LNR comme un outil d'opposition à la FFR ? est-ce si antinomique de gérer Pros d'un côté et amateurs de l'autre même si certaines finalités sont différentes (dont l'économie notamment) ?

- il convient d'avoir une lecture beaucoup plus systémique des institutions FFR-LNR car les interactions existent et doivent être plus poussées, multipliées afin de développer ce sport tant dans sa version pro qu'amateur. Les 2 sont interdépendantes, c'est aussi simple que ça et, dépassent largement des problèmes de personnes, fussent-elles aussi haïssables et/ou incompétentes comme je peux le lire régulièrement sur le forum.

Je tiens à préciser que je me fiche comme d'une guigne de savoir qui est ou sera à la tête de la FFR. En revanche, je ne cache pas que j'ai apprécié la mise en place d'un vote plus démocratique et représentatif de la France du rugby.

On peut être pour un rapprochement avec la FFR (c'est mon cas) mais sans pour autant être un pro-Laporte (c'est aussi mon cas). Contrairement à ce qu'il aimerait, Laporte n'est pas (encore) la FFR à lui seul.

Ce n'est pas le rapprochement LNR/FFR, qui me gêne. Au contraire, comme toi, je pense qu'il est nécessaire, et que pour avoir un rugby français fort (dans son ensemble), il faut/faudra une collaboration et une coopération forte entre ces deux entités. Ce qui me gêne, c'est plus de voir des personnes plutôt pro-Laporte prendre le pouvoir, car Laporte n'a certainement pas besoin de cà tant sa mainmise sur le rugby français est déjà forte. L'opposition va encore se réduire, et de la même manière que beaucoup de français n'aimeraient pas, je pense, avoir un président qui a le contrôle sur toutes les institutions (assemblée, sénat, ministères, régions, départements, villes...), et pas seulement une partie, les amateurs de rugby avec qui j'échange ne sont pour la plupart par très favorables à ce que Laporte ait un genre de "contrôle absolu" sur le rugby français. Ce mec (et toute sa clique) est un cancer qui pourri notre sport, par sa mentalités, par ses manoeuvres, par ses fréquentations et par ses projets.

Aujourd'hui je suis triste et dégoûté que la LNR "bascule" de son côté plutôt que de rester dans une certaine opposition, ou plutôt comme un certain "dispositif de freinage", comme aime le dire notre cher Premier Ministre Rolling Eyes

Et puis bémol supplémentaire, comme si c'était nécessaire, je rejoins Sudiste sur le fait qu'encore une fois, c'est un "énarque" du rugby doublé d'un vétéran qui soit élu. Notre sport a besoin de se renouveler, se moderniser et se rajeunir. Bouscatel, du haut de ses 75 ans dont 25 passés à la tête du Stade Toulousain et 16 passés au comité directeur de la LNR, n'incarne pas vraiment ce renouvellement et cette modernisation Rolling Eyes On se croirait au Sénat, avec des mecs de 70 balais qui chauffent leurs places depuis 30 ou 40 ans. Quand je vois Gérard Larcher j'en peux vraiment plus ! Pour la plupart, ces mecs ont fait leur temps et ont très largement profité. Du balais ! Place aux jeunes* et à l'avenir ! :grrr:

*avant d'essuyer un torrent de reproches et d'être traité de jeune con qui ne connaît rien à la vie, je précise qu'en rugby comme en politique, je n'entends pas par "jeunes" des juniors de 20 ou 25 ans qui sortent de l'école, loin de là. Mais déjà des quarantenaires dynamiques et confirmés avec 10 ou 15 ans de vécu seraient une bonne chose et un premier pas vers la modernité et l'évolution Wink

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 6722
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 15:26

Rugby: Bouscatel enterre l'idée d'un Top 12

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top-14/rugby-bouscatel-enterre-l-idee-d-un-top-12_AV-202103230269.html

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 15:29

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Rene-bouscatel-elu-president-de-la-ligue-nationale-je-defendrai-bec-et-ongles-le-rugby-de-club/1235363

René Bouscatel, élu président de la Ligue nationale : « Je défendrai bec et ongles le rugby de club »

Élu président de la LNR ce mardi midi, l'ancien dirigeant du Stade Toulousain René Bouscatel a évoqué en conférence de presse ses chantiers prioritaires des prochaines semaines.

Y.S.

« Vous auriez cru à cette élection si on vous l'avait dit il y a un an ?

Je n'étais alors pas candidat. Si Paul Goze avait pu se représenter, je ne me serais pas présenté. J'ai été le dernier à m'être déclaré dans cette campagne, j'ai estimé, peut-être de manière présomptueuse, que je pouvais apporter quelque chose, avec mon expérience, ma personnalité. Mais je ne suis pas un grand artiste. Vraiment, je n'y avais même pas pensé il y a très peu de temps. Je n'ai pas été sollicité et je n'ai sollicité personne, ça a été une candidature spontanée.

Comment comptez-vous résister à la crise et est-ce que le foot est un exemple à suivre ?

Nous traversons une période difficile, comme tous les secteurs en France. Ce travail a déjà été bien accompagné par l'équipe précédente à la Ligue. On poursuivra en ce sens, ensemble, pour trouver des solutions. C'est un chantier prioritaire. On peut toujours regarder ce qui se passe à côté, il y a toujours à prendre, mais on n'est pas obligatoirement des Chinois, à copier systématiquement. Il faudra voir comment évoluer sur le plan économique. Ça ne veut pas dire que nous devons imiter. Le rugby a son originalité.

Quelle va être votre priorité ?

D'abord réunir le comité directeur, voir les fonctions qui pourront être attribuées aux uns et aux autres pour constituer une équipe soudée. Créer des commissions, peut-être nouvelles, par exemple sur le développement économique. C'est du travail de fond. L'idée est d'amener des propositions au comité directeur. Je vais essayer d'imprimer ma personnalité, ma façon d'être. Je souhaite fédérer, travailler d'une manière participative et constructive, que chacun se sente un peu décideur de son sort. Et surtout que l'on puisse s'expliquer autour d'une table pour que la décision prise par le comité directeur soit entendue et comprise par tout le monde.

« Je pense que la formule actuelle du Top 14 a beaucoup plus d'avantages que d'inconvénients »


Quel sera votre fonctionnement avec la FFR ?

Je l'ai déjà annoncé dans mon programme : je défendrai bec et ongles le rugby de club et les compétitions de clubs. Celui qui en douterait serait de mauvaise foi, c'est une position que j'ai toujours eue. Par contre je pense qu'il faut entamer un dialogue peut-être plus positif des deux côtés, plus constructif, en se focalisant moins sur nos points de désaccord.

Je voudrais convaincre les membres de la Ligue et de la Fédération que nous avons des points d'intérêts communs importants. Plus importants que les divergences que l'on peut avoir. À la condition que chacun joue le jeu de manière loyale, directe et franche. Ce sera le cas de mon côté, je ne doute pas que ce sera le cas de la FFR. La Coupe du monde en France est une opportunité de réfléchir ensemble, de découvrir les intérêts communs que nous pouvons avoir.

Quelle est votre position sur l'évolution du Top 14 vers un Top 12 ?


J'ai évolué de manière normale sur ce sujet. J'ai été président d'un club qui jouait le haut du tableau de première division et qui était très perturbé par la mise à disposition des internationaux, par le calendrier. Et puis il y a maintenant trois ans, j'ai pris un peu de recul, je vois beaucoup de matches, de Pro D2, et de Top 14 à la télé, je me rends compte que le rugby est beaucoup plus large que les problèmes que peut rencontrer un club. Il est évident que le Top 12 résoudrait certains problèmes pour certains clubs fournisseurs du quinze de France.

Je sais que mon successeur au Stade Toulousain, Didier Lacroix, me dira de temps en temps comme je le disais à Paul Goze : "Attention". Je crois que l'intérêt commun doit l'emporter sur les intérêts particuliers. Je pense que la formule actuelle a beaucoup plus d'avantages que d'inconvénients sur le plan général. Je sais que ça ne conviendra pas à tout le monde. C'est un équilibre qui s'est trouvé avec le temps. »

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  krahknardz Mar 23 Mar 2021 - 15:33

Switch a écrit:
*avant d'essuyer un torrent de reproches et d'être traité de jeune con qui ne connaît rien à la vie, je précise qu'en rugby comme en politique, je n'entends pas par "jeunes" des juniors de 20 ou 25 ans qui sortent de l'école, loin de là. Mais déjà des quarantenaires dynamiques et confirmés avec 10 ou 15 ans de vécu seraient une bonne chose et un premier pas vers la modernité et l'évolution Wink

Du haut de mes 48 printemps, le jeune con que je suis partage complètement ton avis... :chambreur:
krahknardz
krahknardz
Team
Team

Nombre de messages : 5264
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/07/2013
Humeur : Un essai de l'UBB et c'est toute la semaine qui prend des couleurs....
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Scalp Mar 23 Mar 2021 - 17:12


_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 13068
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  tire-bouchon Mar 23 Mar 2021 - 18:02

résumons !
La FFR a mis la main sur la LNR.

Cette déclaration de candidature de dernière minute n' était pas innocente.
tire-bouchon
tire-bouchon
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 416
Localisation : Ehpad St-Emilion
Date d'inscription : 06/06/2011
Humeur : végétative
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  densnewzealand Mar 23 Mar 2021 - 22:43

Bouscatel , 75 balais, 25 ans de présidence, , que l'on ne se méprennes pas , je n'ai rien contre l'experience, mais au vu des turbulences qui attendent le rugby pro, je trouve que c'est un choix du passé qui à été fait. Bon, le gars il était pret à reprendre Béziers il y à 6 mois... allez hop je vois une ouverture à la ligue j'ai quelques appuis bien placés comme disait l'autre , sur un malentendu çà peux passer.
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 1220
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  tire-bouchon Mar 23 Mar 2021 - 23:15

le premier parpaing est lancé.

https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/sports/jean-michel-guillon-asm-apres-les-elections-a-la-lnr-il-y-avait-en-face-une-machine-de-guerre_13931258/
tire-bouchon
tire-bouchon
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 416
Localisation : Ehpad St-Emilion
Date d'inscription : 06/06/2011
Humeur : végétative
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Election LNR 2021 Empty Re: Election LNR 2021

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum