AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Transferts (Autres clubs)
par marchal Aujourd'hui à 2:30

» Champion Cup - J1: Gloucester / UBB
par patrick Aujourd'hui à 0:00

» Sweatshirt brodé UBB Fanes
par patrick Hier à 23:55

» UBB : Prolongations, Signatures, Départs pour 2022/2023
par Dr. Gregory Bouse Hier à 20:01

» Béret brodé avec logo UBB Fanes
par patrick Hier à 19:20

» UBB : Prolongations, Signatures, Départs pour 2023/2024
par Adrien Hier à 18:43

» Champion Cup : UBB / Sharks
par Big'Ben Hier à 16:15

» Steven Kitshoff
par marchal Hier à 13:41

» Cameron Woki
par marchal Hier à 13:27

» France Bleu Gironde : La mêlée du lundi
par Scalp Hier à 9:03

» Nans Ducuing
par guillaume ubb Hier à 0:23

» Yann Lesgourgues
par le radis Mer 7 Déc 2022 - 19:30

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par biscouette Mer 7 Déc 2022 - 15:14

» 12ᵉ journée : UBB / CA Brive
par marchal Mer 7 Déc 2022 - 14:56

» ubb montpellier 14 iéme journée
par marchal Mer 7 Déc 2022 - 14:51

» Espoirs 2022-2023
par marchal Mer 7 Déc 2022 - 14:48

» Nathanaël Hulleu
par tire-bouchon Mer 7 Déc 2022 - 11:57

» Semi Radradra
par Scalp Mer 7 Déc 2022 - 8:58

» Santiago Cordero
par Scalp Mar 6 Déc 2022 - 16:00

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Mar 6 Déc 2022 - 15:50

» Top14 : autres matchs
par marchal Mar 6 Déc 2022 - 15:47

» Rugby et démence sénile
par biscouette Mar 6 Déc 2022 - 15:16

» Matthieu Jalibert
par biscouette Mar 6 Déc 2022 - 14:56

» Coupe du Monde 2023 en France
par Dr. Gregory Bouse Mar 6 Déc 2022 - 14:26

» Autres joueurs
par Switch Lun 5 Déc 2022 - 17:48

» Lionnes 2022-2023
par patrick Lun 5 Déc 2022 - 12:17

» Nicolas Depoortère
par Scalp Dim 4 Déc 2022 - 19:57

» UBB sevens
par marchal Dim 4 Déc 2022 - 17:34

» Infirmerie 2022-2023
par tire-bouchon Dim 4 Déc 2022 - 13:31

» Antoine Miquel
par Scalp Dim 4 Déc 2022 - 12:35

-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

XV de France (partie en cours)

+32
krahknardz
Chrisubb41
guillaume ubb
zizou46
Vince33
marchal
latine
willoush
Vévé64
Etchetera
Tothor
flavio33
patrick
Yatangaki
Auré33
le radis
nadoloubb
S.K.I.T.O.c.m.f
SympathyForTheDevil
jimL
Switch
Phil33bx
sudiste
Dr. Gregory Bouse
Charles_ubb
grospaquet31
tire-bouchon
Roberto Miopalmo
Scalp
densnewzealand
Big'Ben
jean33270
36 participants

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 5:32

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Charles-ollivon-et-maxime-lucu-les-enfants-de-saint-pee-alignes-tous-les-deux-chez-les-bleus/1342686

Charles Ollivon et Maxime Lucu, les enfants de « Saint-Pée » alignés ensemble en Bleu

Titulaires avec l'équipe de France durant la tournée au Japon, et notamment pour le deuxième test ce samedi (7h50), Charles Ollivon et Maxime Lucu ont grandi et se sont initiés au rugby ensemble, dans un village basque qui observe avec fierté leur ascension commune.

XV de France (partie en cours) - Page 3 Capt4719
Charles Ollivon (debout, le deuxième en partant de la gauche) et Maxime Lucu (debout, le quatrième en partant de la gauche) avec leur équipe, entourés des parents de Charles. (DR)

Yann Sternis, à Saint-Pée-sur-Nivelle

Samedi dernier, au petit matin, une bulle d'émotion a enveloppé « Saint-Pée ». La veille, la soirée avait déjà été agitée avec l'ouverture de la fête du village. Une poignée d'heure de sommeil plus tard, alors que le premier test du quinze de France au Japon allait commencer à plus de 9 000 kilomètres de là, ils sont nombreux à avoir mis leur réveil pour observer la première titularisation - et la victoire, 42-23 - commune chez les Bleus (la deuxième ayant lieu ce matin) des deux enfants du pays. Et ils n'ont pas été déçus en découvrant le troisième-ligne et capitaine Charles Ollivon et le demi de mêlée Maxime Lucu, tous les deux de 1993 (29 ans) se tenir fièrement côte à côte lorsque les hymnes ont retenti. « C'est à ce moment-là que j'ai eu le plus d'émotion, la chair de poule », souffle Monique, la mère de Maxime.

« Je me suis installé devant la télé, j'avais un peu la tête dans le cul, reconnaît de son côté Ximun Lucu, le frère aîné, qui vient de mettre un terme à sa carrière avec le Biarritz Olympique. Et les voir comme ça, ça m'a secoué, j'ai eu les frissons. Deux gamins d'un même petit club qui ont commencé et ont fait toutes leurs classes ensemble, et qui se retrouvent en équipe de France, c'est rare non ? Tout le monde en a parlé pendant la fête du village. »

« Le fait qu'ils se soient mis l'un à côté de l'autre pendant les hymnes, c'était encore plus beau, ajoute, avec la voix cassée, Alexandre Ollivon, le frère aîné de Charles. On pouvait vraiment faire le parallèle avec les images d'eux petits, ici. » Un parallèle également dressé par les deux internationaux. « C'est déjà assez unique d'être en équipe de France, alors avec un ami d'enfance, c'est très fort », a expliqué Charles Ollivon hier. Lucu avait de son côté posté la semaine dernière sur les réseaux sociaux deux photos de lui en compagnie de son compère : l'une, bras dessus bras dessous au Toyota Stadium, l'autre, remontant à leurs jeunes années, sous le maillot du SPUC, le club de Saint-Pée-sur-Nivelle.

XV de France (partie en cours) - Page 3 Capt4720
Le troisième-ligne et capitaine Charles Ollivon (au centre), juste à côté de son demi de mêlée Maxime Lucu (numéro 9). (A. Mounic/L'Équipe)

Les pères avant eux, déjà, les grands frères aussi...


Dans ce charmant village de 7 000 habitants, niché à une douzaine de kilomètres de Saint-Jean-de-Luz, chacun garde un souvenir des deux graines de champion au stade municipal. L'enceinte champêtre, encadrée par des collines verdoyantes aux courbes arrondies, sur lesquelles ont poussé quelques maisons labourdines, garde discrètement en son sein les vestiges de leur passage. Pour les trouver, Il faut se glisser dans la seule tribune du stade et pénétrer dans la chaleureuse salle de réception du SPUC.

XV de France (partie en cours) - Page 3 Capt4721
La salle de réception du SPUC regorge de souvenirs, notamment des photos de Charles Ollivon ou Maxime Lucu, et de fanions. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Non loin d'une armoire à trophées bien garnie, coincés entre des fanions et des photos d'équipes jaunies, se trouvent accrochés des clichés récents et encadrés des champions. Ici Maxime Lucu, grand sourire, tenant le Grand Chelem de 2022, là Charles Ollivon, à la charge, maillot bleu sur le dos. Ces deux-là n'ont pas été les premiers de leur famille à se côtoyer au club. Ximun et Alexandre, les deux grands frères, ont évolué ensemble, en jeunes.

« Je les ai entraînés jusqu'en minimes. Charles, c'est le mien, mais Maxime, je l'ai aussi vu grandir, j'ai beaucoup d'amour pour eux
Jean-Michel Ollivon, père de Charles

À la fin des années 1980, les pères des internationaux avaient aussi disputé quelques saisons communes au SPUC. Jean-Paul Lucu y était talonneur. Jean-Michel Ollivon évoluait juste derrière lui. « C'était un deuxième-ligne de devoir, à l'ancienne », est-il décrit quasi unanimement au village, comme pour mieux insister sur l'âpreté qui pouvait caractériser son jeu.

« C'était une poutre, mais une poutre rugueuse, pas rabotée, et quand les épines sortaient, les adversaires pouvaient avoir mal, développe en se marrant Jean-Paul Lucu, à qui l'on confère également une réputation de dur des pelouses. J'ai d'excellents souvenirs avec lui. Aujourd'hui, on ne se voit pas quotidiennement, mais quand on se croise, il y a de l'amitié, comme il y en a entre nos deux familles. J'ai admiré le travail qu'ont fait les parents de Charles, Jean-Michel et Brigitte, à l'école de rugby du SPUC. »

Des années durant, le couple Ollivon a encadré l'équipe de Charles et Maxime, changeant de catégorie en même temps que la bande. « Je les ai entraînés jusqu'en minimes, souffle le paternel. Charles, c'est le mien, mais Maxime, je l'ai aussi vu grandir, j'ai beaucoup d'amour pour eux. » Pour lui, impossible toutefois de dissocier le duo du reste d'un groupe d'une dizaine de gamins partageant la même passion et dont l'amitié semble soudée à vie. « Charles et Maxime s'entendaient très bien, mais comme tous les gosses de cette équipe, poursuit Jean-Michel Ollivon. Ils étaient tous très solidaires, il ne fallait pas toucher à l'un d'entre eux. »

XV de France (partie en cours) - Page 3 Capt4722
De gauche à droite, Clément Ozcoidi, Mikel Guerendiain, Jean-Paul et Monique Lucu (les parents de Maxime et Ximun), Clément Beaufils, Jean-Louis Borthaire et Éric Lasaga. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Des caractères bien trempés


Sur les photos d'époque, Charles Ollivon, plus grand et plus blond que les autres, est facile à repérer. « Il jouait de sa taille sur le terrain, note Jack Fourcade, le premier éducateur à les avoir accueillis au club, alors qu'ils avaient 5 ans. Maxime était plus discret, mais il faisait davantage jouer les autres. » Coéquipier au SPUC et ami des deux internationaux, Matthieu Estaynou, le seul qui à l'époque était du même gabarit que Charles Ollivon, enchaîne : « "Max" déconnait plus, Charles était le plus grand - et avec lui, on jouait tout en force -, mais c'était surtout le plus hargneux de tous. Même si on gagnait avec un petit écart, il n'était pas content. »

Les crises de larmes de l'actuel joueur du RCT après chaque (rare) défaite de son équipe ont marqué les mémoires. « Il faisait partie des gamins pour qui il était inconcevable de perdre », souligne son frère, Alexandre. « Maxime était un peu pareil au fond, mais il gardait sa tristesse à l'intérieur », suggère Jean-Paul Lucu. Le caractère bien trempé des deux joueurs avait en tout cas déteint sur leur équipe. « Dans un club, tu as toujours une génération qui rafle tout, eh bien ici, c'était celle-là », lance Mikel Guerendiain, ancien joueur et futur coprésident du SPUC, par ailleurs cousin de Maxime.

Partenaires de Lucu et Ollivon à l'époque, Clément Bonfils et Clément Ozcoidi se souviennent de ces nombreux matches gagnés et pointent une photo du groupe posant avec une flopée de coupes remportées cette saison. « On avait 8 ans et on avait fini invaincus », rappellent-ils. Une performance qui leur avait ouvert les portes du Challenge P'tit Dop, un tournoi disputé à Marcoussis réunissant les meilleures équipes jeunes du pays et une invitation pour un France - All Blacks au Stade de France.

Bataille de "Pitch" et balade en voiturette de golf


Mais au moins autant que les victoires, tout le monde rappelle ici l'esprit espiègle qui animait la bande. Et au grand jeu des bêtises enfantines, Lucu et Ollivon n'étaient pas les derniers à participer. Lancer de "Pitch" (oui, les brioches) dans un semi-remorque servant de vestiaire lors d'un tournoi à Anglet, jeu d'eau dans le ruisseau situé juste derrière le terrain, bataille de boule de boue... les anecdotes tombent en cascade.

XV de France (partie en cours) - Page 3 Capt4723
Charles Ollivon est assis, le deuxième en partant de la gauche, Maxiume Lucu est le deuxième en partant de la droite. (R. Perrocheau/L'Équipe)

« Ils se voyaient toute la semaine, à l'école ou au rugby, et le dimanche ils allaient voir les seniors, et ils jouaient encore, se souvient tendrement Jean-Michel Ollivon. Les jours de pluie, ils n'étaient pas jojo au moment de revenir à la maison. » Plus récemment, Clément Ozcoidi se souvient aussi de cette voiturette de golf qu'il avait dégoté à la demande de Charles Ollivon pour que celui-ci puisse faire une quête motorisée (avec gyrophare et sono) lors d'une fête de Saint-Pée-sur-Nivelle.

Les années innocentes et complices se sont ainsi écoulées pour la jeune équipe de « Saint-Pée ». Puis, Charles, dont l'évident potentiel avait été repéré, a rejoint l'Aviron Bayonnais en cadets (2009). Deux ans plus tard, Maxime Lucu est parti au BO. À force de travail et avec des trajectoires différentes, les deux jeunes hommes ont creusé leur sillon dans le rugby pro, jusqu'à devenir internationaux. Mais Saint-Pée-sur-Nivelle, où demeurent leur famille et leurs amis d'enfance, n'est jamais bien loin. Joueur de Bordeaux-Bègles depuis 2014, Maxime Lucu revient régulièrement dans le quartier d'Ibarron, où sont installés parents, oncles, tantes et cousins. « Dès qu'il a un moment, il vient manger la txuleta (côte de boeuf) à la maison, ça c'est sûr », confirme son père.

Pour Charles Ollivon, les retours sont réguliers mais moins fréquents. Le trajet depuis Toulon, qu'il a rejoint en 2015, jusqu'à Saint-Pée-sur-Nivelle se prête moins à des allers-retours rapides. Le troisième-ligne a toutefois passé du temps au pays cet hiver alors que, blessé, il était en rééducation à Capbreton.

Le capitaine des Bleus était même, à la demande de son frère, venu animer une séance auprès des avants du SPUC. Il avait par ailleurs complété sa rééducation à Kinka, dans le flambant neuf complexe sportif de Saint-Pée-sur-Nivelle géré par l'ami Mikel Guerendiain, à qui il avait offert son maillot porté lors du France-Argentine de la Coupe du monde 2019 au Japon (23-21). Lors de leurs retours au village, Maxime et Charles en profitent évidemment pour voir leur vieille bande de copains. Alexandre Ollivon sourit : « Quand ils se retrouvent aujourd'hui, très vite, ils redeviennent de grands enfants. » Les enfants de « Saint-Pée ».

XV de France (partie en cours) - Page 3 Capt4724
Alexandre Ollivon, frère de Charles. (R. Perrocheau/L'Équipe

Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Date d'inscription : 11/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 5:35

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/La-france-veut-finir-la-saison-invaincue-face-au-japon/1342461

La France veut finir la saison invaincue face au Japon

À Tokyo, ce samedi (7h50), l'équipe de France a l'occasion de terminer invaincue l'exercice 2021-2022. Cette performance parachèverait sa saison lumineuse pourvu qu'elle prenne le Japon avec le même sérieux que lors du premier test.

Renaud Bourel, de Tokyo

Ce n'est pas quelque chose d'élégant, regarder dans l'assiette du voisin. Surtout au Japon, un pays d'une courtoisie infinie, à faire passer la queen Elizabeth, que l'on fréquente plus assidûment, pour une charretière.

Avouons toutefois que depuis que l'horoscope des Bleus aligne toutes les planètes sur le soleil, on aurait aimé les accompagner en Nouvelle-Zélande, ou en Afrique du Sud, tout juste un an après avoir manqué d'un rien de se payer les Wallabies. Bref, se frotter aux meilleurs partout, tout le temps.

Ils parlent sans cesse de culture de la « gagne », d'addiction. Ils rendent eux-mêmes dépendant à leur insolente réussite, à ce rugby de spasmes qui vous décolle l'arrière-train du strapontin comme un lapin au son du plomb.

On concède une forme de goujaterie à regretter de ne pas avoir au programme de cette tournée pré-Mondial un challenge plus épicé, même privés des héros fatigués de l'hiver dernier. C'est à la fois dommage et sage.

On ne blâmera surtout pas les Japonais qui ont beaucoup plus fait, lors des deux dernières Coupes du monde, pour « l'image du rugby » si chère aux dirigeants de ce jeu, que la Fédération internationale à l'intention des nations émergentes depuis à peu près toujours.
Quand les Springboks vous assomment, que les All Blacks vous étourdissent, l'équipe de France, elle, joue du scalpel. Clinique, elle anesthésie avant d'inciser

L'enclave géographique de l'archipel, les difficultés à l'export de ses meilleurs éléments et le Covid ont contrarié ce qui ressemblait à un début d'ascension au sein du top 10. Le classement mondial est ainsi fait que passer 42 points à Atsushi Sakate et ses partenaires, chez eux, a fait tomber les tenants du Grand Chelem au troisième rang mondial, doublés par des Néo-Zélandais confortables vainqueurs de l'Irlande (42-19).

Et là vous nous dites : « En même temps, on s'en fout de ce classement... » Oui et non. Enfin pas tout le temps. Ça dépend du moment. En l'occurrence, aujourd'hui, ce n'est pas faux.

Est-ce inquiétant de ne plus s'inquiéter, même à l'heure du dernier coup de reins avant la plage ? Tout à son devoir d'exigence, l'encadrement français a répandu sa méfiance polie. Il a eu raison de rappeler la première période serrée du week-end dernier (13-13 à la pause), de ressusciter le souvenir de quelques performances nippones solides, bien que datées.

Le staff a surtout souligné l'indiscipline de ses joueurs (14 pénalités) et les occasions ratées de scorer. Toute la question, cette fois, est de savoir si l'adversaire s'obstinera encore dans ses intentions frénétiques à tout emballer, à tenter d'user l'autre par sa patience. Ou bien, refroidi par l'expérience de Toyota, sera-t-il raisonnable, en ayant recours à un peu plus de pied et un peu moins de kérosène ? Jamie Joseph semblait dire que oui...

Ce sera un sujet de curiosité à propos duquel on ne doute pas que Fabien Galthié, le sélectionneur, a envisagé toutes les directions possibles. Sur la pelouse du stade National de Tokyo, il fera de nouveau très chaud (31 °C, ressenti 37 °C), ce qui ne devrait pas faire dévier le capitaine Charles Ollivon et sa troupe du mantra contractuel.

Quand les Springboks vous assomment, que les All Blacks vous étourdissent, l'équipe de France, elle, joue du scalpel. Clinique, elle anesthésie avant d'inciser. Et quand la viande est aussi tendre qu'un wagyu maturé, l'addition peut vite flamber.


C'est que la marque d'une grande équipe est aussi d'aller chercher des enseignements là où l'adversaire n'est pas tout à fait celui que l'on souhaiterait. Sans doute, au passage, que Sud-Africains ou All Blacks se sont dits la même chose à propos des Français, une paire d'années en arrière ? « On a qui au programme cet été ? Les Frenchies ? Parfait, on va pouvoir lancer deux ou trois gamins... »

Après tout, c'est aussi l'air de l'époque. Prendre du temps pour soi, songer à son futur et son bien-être. On en fait des rayons de librairie entiers. Ce sera donc l'occasion de voir pour la première fois Max Spring, l'arrière éprouvette du Racing 92 (21 ans, 12 matches cette saison), épatant avec les Barbarians Britanniques à Twickenham, revoir Thibaud Flament prendre encore de l'épaisseur et, peut-être, Sekou Macalou replacé à l'aile pour quelques minutes de plus. Outre sa victoire obligatoire, l'intérêt de ce dernier match se niche dans tout un tas de détails.

Et puis le quinze de France peut terminer sa saison sur un sans-faute. Une authentique rareté à ne surtout pas minimiser. Si le record de victoires d'affilée passe à dix, il n'aura pas tout à fait l'ampleur pour insérer une ligne dans le gros cale meuble de Monsieur Guinness, mais il donnera le droit de faire dégringoler deux ou trois pintes du houblon du même nom, étonnamment simples à trouver si loin de ses brasseries d'origine.

Encore trop éloigné des 18 à la suite néo-zélandais et anglais, il installerait cette génération à côté - voire au-dessus - de grandes soeurs auxquelles on promettait déjà les plus grands hommages.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 8:40

Japan flair Yesss deux superbes essais japonais :clap:

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 8:45

Il va falloir prendre des initiatives, plutôt que de redonner systématiquement les ballons au pied, quelque part, je ne suis pas mécontent qu’on soit sanctionné de cette façon…

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  grospaquet31 Sam 9 Juil 2022 - 8:45

On est dépassé par le rythme, on loupe trop de placage. Stratégiquement on est pas bon, il faut arreter de leur donner des ballons de relance et trouver les touches.

Individuellement, personne n’est au niveau, particulièrement Lucu. Ché pas ce quil a mais il a du mal a controler le ballon.

Aussi, personne ne gagne un duel. A partir de la c’est très compliqué


Dernière édition par grospaquet31 le Sam 9 Juil 2022 - 8:47, édité 1 fois
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 8381
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Charles_ubb Sam 9 Juil 2022 - 8:45

Air défense sur les ailes et a l’arrière :chambreur:
Charles_ubb
Charles_ubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 791
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2015
Humeur : Sus a l'arbitre

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  sudiste Sam 9 Juil 2022 - 8:47

Charnière pauvre, défense sur le cul, transmissions hasardeuses...le score est mérité avec ces deux essais tricotés tel de la dentelle !
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 14183
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 8:49

grospaquet31 a écrit:On est dépassé par le rythme, on loupe trop de placage. Stratégiquement on est pas bon, il faut arreter de leur donner des ballons de relance et trouver les touches.

Individuellement, personne n’est au niveau, particulièrement Lucu. Ché pas ce quil a mais il a du mal a controler le ballon.

Aussi, personne ne gagne un duel. A partir de la c’est très compliqué

Lucu me semble cuit par sa saison, il a des hésitations peu habituelles, les vacances vont lui faire du bien…

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  sudiste Sam 9 Juil 2022 - 8:50

Le style japonais avec ce jeu juste devant la défense avec des soutiens en nombre et très proches met notre défense en grande souffrance.
Déjà entraperçu la semaine dernière mais avec beaucoup plus de précision et de rapidité d'exécution...c'est beau !!! Yesss
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 14183
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 8:53

sudiste a écrit:Le style japonais avec ce jeu juste devant la défense avec des soutiens en nombre et très proches met notre défense en grande souffrance.
Déjà entraperçu la semaine dernière mais avec beaucoup plus de précision et de rapidité d'exécution...c'est beau !!! Yesss

C’est magnifique, leurs essais sont superbes, on va voir s’ils tiennent le rythme, mais ce Rugby est beau et plein de panache, Japan flair :priere:

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  densnewzealand Sam 9 Juil 2022 - 8:54

Le banc Japonais est plus costaud que le WE dernier. On va souffrir. On semble cuit . Ah tiens je vois Woki à la tv 😜.
densnewzealand
densnewzealand
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 2383
Localisation : sud langonnais
Date d'inscription : 14/01/2017
Humeur : variable
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  sudiste Sam 9 Juil 2022 - 9:00

Mauvais match de Jolmes ...sortie attendue (pourquoi pas à la mi-temps d'ailleurs ?)
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 14183
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  sudiste Sam 9 Juil 2022 - 9:28

Lebel en fait trop , il doit ouvrir !!!
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 14183
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  sudiste Sam 9 Juil 2022 - 9:49

Petite victoire, il est temps de reposer tout ce petit monde
sudiste
sudiste
Unioniste de la première heure
Unioniste de la première heure

Nombre de messages : 14183
Localisation : partout et nulle part, Sudiste est un concept ...
Date d'inscription : 27/01/2008
Humeur : Comme le dit mon cochon : "dans le gascon tout est bon"

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 9:51

Dernier match d'une saison interminable, dernier match du bout du monde, il restait un demi-litre dans le réservoir..., beaucoup de bleus à l'instar de Lucu étaient cuits, bravo pour avoir arraché la victoire à une belle équipe du Japon, qui nous a régalé de deux essais magnifiques...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  grospaquet31 Sam 9 Juil 2022 - 9:53

Match insipide de fin de saison.
On a bcp moins loupé de placage en 2ieme mi-temps, c’est ce qui a fait la différence.
Franchement y a personne qui s’est vraiment mis en évidence. Certains ont meme perdu du credit comle nos bordelais Lucu, Jolmes, mais aussi Lebel ou sa défense pose question. Spring n’est malheureusement pas encore au niveau ou le jeu aerien est primordial.
Devant c’etait aussi tres poussif.
Faut aussi féliciter les japonais qui nous ont pris sur le rythme, c’est normal vu nos saisons a rallonge


Dernière édition par grospaquet31 le Sam 9 Juil 2022 - 9:55, édité 1 fois
grospaquet31
grospaquet31
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 8381
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 9:54

sudiste a écrit:Mauvais match de Jolmes ...sortie attendue (pourquoi pas à la mi-temps d'ailleurs ?)

Effectivement scratch Jolmes semblait cuit d'entrée de jeu...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 9:59

Falatea a bien tenu en mêlée, Moafana nous sauve d'un essai meurtrier, Lucu et Jolmes cuits, Jalibert moyen..., nos bleus de l'UBB, comme toute l'équipe, n'auront pas marqué de points lors de ce dernier match...

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 10:01

Sans briller la France fait tomber le Japon

https://www.rugbyrama.fr/rugby/xv-de-france/2021/xv-de-france-les-bleus-s-imposent-difficilement-face-au-japon_sto9027321/story.shtml

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 10:01

Les Bleus arrachent une nouvelle victoire contre le Japon et finissent la saison invaincus

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Les-bleus-arrachent-une-nouvelle-victoire-contre-le-japon-et-finissent-la-saison-invaincus/1342730

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 10:54

XV de France : une dixième victoire consécutive dans la douleur face au Japon (20–15)

https://www.sudouest.fr/sport/rugby/xv-de-france-une-dixieme-victoire-consecutive-dans-la-douleur-face-au-japon-20-15-11593202.php

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 10:55

Le baromètre de Japon-France : Macalou incisif, Bamba trop imprécis

https://www.rugbyrama.fr/rugby/test-match/2021/test-match-le-barometre-de-japon-france-sekou-macalou-incisif-demba-bamba-trop-imprecis_sto9027412/story.shtml

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 10:59

https://www.midi-olympique.fr/2022/07/09/xv-de-france-lebel-et-tanga-en-forme-lucu-et-jolmes-en-dedans-les-notes-de-japon-france-10425977.php

XV de France - Lebel et Tanga en forme, Lucu et Jolmes en dedans... Les notes de Japon - France

La victoire étriquée des Bleus contre le Japon, ce samedi (15-20), à Tokyo, aura été marquée par la réussite de Matthis Lebel, l'abattage de Yoan Tanga mais aussi par les prestations décevantes de Maxime Lucu et Thomas Jolmès.

15. Max Spring : 4,5/10

Le Racingman gardera un souvenir contrasté de sa première cape. Il se fait fixer sur le premier essai japonais (13e) et se laisse embarquer par la feinte de Leitch sur le second (40e). Offensivement, sur les rares ballons qu’il a négociés, il a fait parler ses appuis et son explosivité, comme sur cette relance (35e) ou sur cette percée (64e). Un ballon pris dans les airs (16e), un autre relâché (50e). Son jeu au pied lui permet de trouver une belle pénaltouche d’entrée (4e). Sa passe à suivre pour Macalou (65e) était plutôt bien vue mais n’a pas été récompensée. Il a terminé par un en-avant sous renvoi qui aurait pu coûter cher (73e) et par une relance très audacieuse depuis son en-but (78e). Du talent mais encore de l’inexpérience.

14. Damian Penaud : 4,5/10


Le meilleur marqueur d’essai tricolore n’a pas scoré, chose rare. Surtout, en défense, il a été pris en défaut. Il est trop serré sur le premier essai (13e) et génère ainsi le mini-décalage parfaitement exploité par les Japonais. Sur le deuxième, il ne parvient pas à empêcher la passe après-contact. Il a peu été en vue offensivement : la croisée de Vakatawa (4e) n’était pas exploitable, il a été bien contenu par son vis-à-vis (39e) et était presque en touche quand Jalibert l’a décalé (44e). Son coup de pied à suivre (24e) était plutôt bien vu. Remplacé par Sekou Macalou (64e), proche d'inscrire un essai derrière un coup de pied à suivre.

13. Virimi Vakatawa : 5/10

Comme lors du premier test, le centre n’aura pas fait d’étincelles. Il essaye de déborder Fifita (5e) mais, faute d’y parvenir, tente une croisée imprécise (5e). Il a régulièrement été contenue par les défenseurs nippons. Sa technique peut encore faire des prouesses comme sur la sautée pour l’essai de Matthis Lebel (9e) mais, individuellement, on n’a pas encore retrouvé le Vakatawa des grandes années.

12. Yoram Moefana : 6/10


Sur la lancée de son premier test, le Bordelais avait débuté par des interventions tranchantes. Sans parvenir à franchir la ligne. Par la suite, on l’a moins vu à l'œuvre sans qu'il ne dénote. Il restera un des grands acteurs de la victoire grâce à son plaquage sur la ligne d’en-but qui aura permis d’invalider le dernier essai de Tatafu (75e)

11. Matthis Lebel : 7/10


Le Toulousain était dans un grand jour. Sur la lancée de sa fin de saison, il a fait parler sa confiance pour aller marquer un pur essai d’ailier en bout de ligne, en débordant son vis-à-vis (9e). Il était proche du doublé après avoir de nouveau déposé son opposant direct (21e). Bon dans les airs (30e), il a récupéré et bien exploité un ballon qui a amené un temps fort (44e). Il est en forme et ça s'est vu.

10. Matthieu Jalibert : 4,5/10


Le Bordelais n’a pas été aussi inspiré que la semaine passée. La plupart de ses nombreux jeux au pied ont été trop neutres, offrant des ballons de relance aux trois-quarts nippons. Offensivement, il a moins tenté et ses initiatives ont rarement été payantes comme sur cette action en première main où il commet un en-avant (25e) et sur ce départ dans le fermé où il sert Penaud sur la ligne de touche (55e). En défense, il a été généreux, ce qui n’a pas empêché Tatafu de le renverser encore devant l’en-but (75e). Son interception (78e) aura été salvatrice. Mais ça ne suffit pas pour un joueur de ce niveau.

9. Maxime Lucu : 3,5/10

Le Bordelais a été d’une sobriété excessive. Il a trop peu pesé sur le jeu. Son dégagement en catastrophe a été contré par la tête de Lebel (16e) et son par-dessus n’était pas inspiré (31e). 2/2 dans les tirs au but. Remplacé dès la 50e par Baptiste Couilloud qui a eu le mérite de dynamiser le jeu tricolore. Son choix de jouer vite une pénalité deux fois de suite n’aura pas été payant (56e). La lumière est finalement venue du meilleur marqueur du Top 14, par une inspiration et une accélération derrière un pack dominant (71e).

8. Yoan Tanga : 6/10


Défensivement, il s’est encore démené dans le sillage de son dernier match. Meilleur défenseur du match (malgré un plaquage manqué sur Tatafu au plus mauvais moment, heureusement sans conséquences), énorme d’activité à l’image de son important contest de la 62e, Tanga a en contrepartie connu un certain déchet offensif, avec plusieurs duels subis et surtout cette inattention au soutien de Bamba, qui provoqua la perte de balle à l’origine du deuxième essai nippon.

7. Charles Ollivon : 5/10


Dans son rôle de capitaine d’alignement, il s’est avéré plutôt efficace en trouvant les bonnes zones
(15/16), même si on peut aussi déplorer un ballon important perdu face à Waqa à la 52e. Pour le reste, il n’a pas encore retrouvé sa plénitude, à l’image d’un duel aérien perdu sous un renvoi japonais (10e), sans conséquence heureusement. Parfait dans son leadership dans la gestion de la dernière demi-heure, il a permis à ses partenaires de ne pas s’affoler.

6. Dylan Cretin : 3,5/10

Il a eu du mal à trouver son rythme, à l’image d’un un contre un perdu en défense face à Van den Heever et d’une activité globalement insuffisante, notamment dans ses soutiens offensifs parfois à contre-temps. Remplacé dès la 43e minute par le Racingman Ibrahim Diallo, chargé de marquer à la culotte le colosse Waqa, et qui n’a pas failli à sa mission mêm s’il a lui aussi accusé quelques retards au soutien.

5. Thomas Jolmes : 3/10

Auteur d’une excellente première demi-heure la semaine dernière, il n’a pas démarré sur le même tempo, concédant deux grossières pertes de balle (6e, 33e) et manquant plusieurs plaquages, notamment sur son vis-à-vis Waqa. Remplacé à la 43e par Thomas Lavault, qui a bataillé dans son style caractéristique, sans céder à son péché mignon de l’indiscipline mais sans vraiment peser sur les débats non plus.

4. Thibaud Flament : 5/10


Dans un match considérablement endurci au niveau du combat, il a été beaucoup moins à l’aise qu’une semaine plus tôt. Peu en vue en début de match, hormis pour un plaquage à retardement bêtement concédé sur le demi de mêlée japonais. Il a tout de même eu le mérite d’assurer en touche et de récupérer intelligemment un ballon qui traînait après un duel aérien perdu par Jalibert (32e), tout en assurant en mêlée malgré son passage précoce à droite. Pénalisé pour un passage à vide (64e) après une mésentente avec Lebel.

3. Demba Bamba : 4,5/10

Auteur d’un en-avant qui gâcha un ballon de turnover sur le coup d’envoi, il se reprit immédiatement en mettant à la faute son vis-à-vis en mêlée. Le point de départ d’une bonne prestation dans ce secteur, où il a rectifié le tir par rapport au premier test. Un peu moins en verve dans le jeu courant, il a été sanctionné pour hors-jeu près de sa ligne (18e) et a même subi sur quelques impacts, en défense comme en attaque (nouvel en-avant à la 42e). Remplacé à la 45e par Sipili Falatea, qui a concentré ses efforts sur la mêlée fermée avec plus ou moins de succès, même si l’essai de Couilloud lui doit beaucoup.

2. Peato Mauvaka : 5/10

Particulièrement ciblé par les défenseurs japonais, il a eu du mal à s’exprimer en attaque, même à l’arrière des ballons portés tricolores où les mains baladeuses japonaises l’obligèrent à rester collé au paquet. Il fut en revanche l’un des Tricolores les plus incisifs en défense, avec deux turnovers gagnés et une pénalité importante récupérée sur un temps fort japonais (35e). Remplacé à la 43e par Pierre Bourgarit qui a soufflé le chaud et le froid, notamment sur ce dernier lancer trop court pour Flament qui offrit une balle de match au Japon.

1. Jean-Baptiste Gros : 4,5/10


Il s’est signalé en début de match par une volonté manifeste de peser dans le jeu au sol, à l’image d’un turnover superbement gagné (5e). Las, il a parfois eu du mal à « trier » ses interventions, s’engageant parfois à mauvais escient dans les rucks plutôt que de reconstituer la ligne. Solide en mêlée, sans plus. Remplacé à la 45e par le Rochelais Dany Priso, qui s’est démené jusqu’à récupérer deux ballons malgré une agressivité pas toujours maîtrisée (une pénalité concédée au sol).
Nicolas Zanardi, Vincent Bissonnet

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Charles_ubb Sam 9 Juil 2022 - 11:10

J’ai pas trouvé Jalibert fantastique mais si N’tamack fait ce match la il a 7 grâce a sa grande sobriété, son 100% face aux perches, son bon 50/22 et son interception à la fin :chambreur:

Lebel en forme, moi je l’ai trouvé nul mais bon, il a marqué un essai et joue à Toulouse Rolling Eyes
Charles_ubb
Charles_ubb
J'aime l'Union à la folie
J'aime l'Union à la folie

Nombre de messages : 791
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2015
Humeur : Sus a l'arbitre

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 11:31

https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Les-notes-de-japon-france-gros-sort-du-lot-jolmes-se-rate/1342748

Les notes de Japon-France : Gros sort du lot, Jolmes se rate

Au milieu d'une charnière globalement décevante et d'une ligne d'arrière moins flamboyante que la semaine passée, Jean-Baptiste Gros a tiré son épingle du jeu contre le Japon lors du deuxième test estival.


C.Do, R.Be, L.C. et A.B.

la note moyenne Japon

L'arrière de Kobe Yamanaka (7) a sorti un grand match. Il est à la conclusion des deux essais de la première période sur de bonnes courses de soutien mais il a aussi pesé grâce à son pied gauche, offrant une alternance qui avait manqué aux Japonais la semaine dernière. Un bon repli défensif sur Penaud également. L'ouvreur Lee (6) a fait du bien aussi avec son long pied droit et il s'est montré solide en défense (plaquage décisif sur Jalibert). Les deux centres Riley (4) et Nakano (6) se sont illustréss sur deux passes géniales pour tromper la défense française sur les essais même si le premier nommé a commis de nombreuses fautes. Le troisième-ligne Leitch (7) a encore été impressionnant par son activité défensive (quel timbre sur Spring !) et dans ses interventions ballon en main. Il enrhume Spring d'une feinte de passe sur le deuxième essai. Le flanker Gunter (6) effectue un grattage décisif sous ses poteaux, de même que Van den Heever (6) sur Macalou, en plus d'un cadrage-débordement superbe sur Cretin. Le talonneur et capitaine Sakate (7) intervient à propos sur le deuxième essai et a trouvé de bonnes options en touche malgré un peu de déchet (2 lancers perdus). A l'image de la mêlée qui amène l'essai de Couilloud, les piliers japonais ont souffert, notamment Inagaki (4).

la note moyenne France 4,7


Spring 4

Pour sa première sélection, l'arrière du Racing n'a jamais semblé inhibé par la pression inhérente à l'événement. Plutôt efficace sous les chandelles (une seule ratée, à la 49e) et dans son jeu d'occupation au pied, il s'est même montré audacieux en amorçant quelques relances téméraires de son propre camp, comme cette percée de 40 mètres où il élimina deux défenseurs avant d'échouer dans les 22 mètres japonais (64e). À son passif, une élimination trop facile sur une feinte de passe du troisième-ligne adverse Leitch juste avant le deuxième essai de Yamanaka (40e) et un en-avant grossier sur un renvoi nippon (72e).

Penaud 4

L'ailier clermontois n'a pas rencontré la même réussite que lors du premier test, à l'image de ce premier ballon qu'il laissa échapper en-avant sur une passe de Vakatawa alors qu'un beau 2 contre 2 se profilait (2e). Il a été moins en vue que d'habitude en attaque, même s'il apporta sa contribution dans le trafic sur le premier essai de Lebel (9e) et s'il trouva une belle touche au pied (32e). Il commit un autre en-avant sur une passe de Moefana après touche (50e) et aurait sûrement pu mieux faire aussi sur les deux essais japonais de Yamanaka qui viennent tous les deux de son côté (11e, 40e). Remplacé par Macalou à la 64e).

Vakatawa 5

Un début de match plutôt prometteur avec une chistera osée pour Penaud hélas mal maîtrisée par l'ailier (5e), un contre sur un jeu au pied de l'arrière Yamanaka (6e) et une sautée au cordeau en guise de passe décisive pour Lebel sur le premier essai (9e). On l'a vu aussi tenter un petit coup de pied par-dessus pour lui-même récupéré d'extrême justesse par la défense nippone (30e). Mais son rayonnement a baissé d'un cran après la pause, malgré de vaines escarmouches au coeur de la défense adverse. Il a même été sanctionné une fois au sol (52e).

Moefana 5


Lui aussi a été moins en vue que la semaine passée. Régulièrement sollicité au coeur du jeu, il a beaucoup défié le rideau adverse frontalement, mais sans jamais vraiment réussir à passer ses bras pour faire jouer derrière lui comme à son habitude. Le centre bordelais était attendu et ça s'est vu. On l'a même vu rater un plaquage pourtant facile juste avant la mi-temps (39e). À son actif, quand même, une belle passe intérieur dans son dos pour Penaud sur une combinaison en touche hélas gâchée par un en-avant du Clermontois (50e). Et, surtout, un sauvetage sur sa ligne face au remplaçant nippon Tatafu qui préserve la victoire des Bleus (76e).

Lebel 6

Un début de match rêvé pour l'ailier toulousain. Une passe sautée de Vakatawa et il gagna son un contre un en bout de ligne face à l'ouvreur Seung-Sin pour inscrire le premier essai (9e). Il réédita sa performance quelques minutes plus tard (21e) mais commit un avant sur sa passe intérieur main gauche. Sa prestation alterna ensuite le bon et le moins bon. Côté plus, notons une bonne réception en l'air sous la pression (30e) et une interception suivie d'un jeu au pied un poil trop court pour lui-même (43e). Côté moins, une pénalisé concédée pour un déblayage déloyal (28e) et un plaquage manqué (61e).

Jalibert 4

Il a appliqué la stratégie d'occupation à la lettre. Mais son instabilité technique a été préjudiciable, surtout au pied. S'il avait bien commencé dans ce domaine (l'essai de Lebel vient d'une transversale intelligente), Jalibert a ensuite donné quelques ballons de relance un peu trop faciles aux Japonais. A la main, il a gâché deux attaques dans les 22 mètres japonais, perdant un ballon au contact et envoyant le ballon dans les chaussettes de Bourgarit sur un contre.

M. Lucu 4

Une deuxième titularisation terne. Pas simple d'animer dans une équipe aussi maladroite, mais il a lui aussi commis quelques erreurs : un ballon trop vite sorti à 5 m de la ligne en début de match, puis un jeu au pied mal senti sur un ballon de récupération. À souligner en revanche un travail précieux et important en défense, que ce soit en premier rideau pour plaquer et couper les extérieurs, ou pour sauver des coups en repli. Remplacé par Couilloud (50e, 6), qui a essayé d'amener du peps et, après avoir été trop gourmand sous les poteaux japonais, a trouvé l'ouverture d'une accélération.

Tanga 4


Révélation du match la semaine passée, le néo-Rochelais a été un cran en-dessous lors du deuxième test. Atone en première période, il est monté en puissance en deuxième période, avec davantage d'activité et une vigilance défensive importante pour empêcher un break de Riley. Mais sans le sauvetage de Moefana sur Tatafu puis la maladresse de Tamura quelques instants plus tard, Tanga, mal placé ou en retard sur ces actions, aurait été directement responsable d'un essai qui aurait pu être celui de la gagne pour le Japon.

Ollivon 6

Le capitaine a monté le volume par rapport à la semaine passée. Principal pourvoyeur en touche (7 prises), Ollivon a été important pour assurer la conservation du ballon, que ce soit en phase offensive ou en soutien des réceptionneurs de balle. Davantage dans le rythme, il n'a pas non plus réussi à apporter une plus-value-forte. Un match qui le relance un peu dans la concurrence, mais ça n'est pas assez pour faire la différence.

Cretin 3

Son remplacement par Diallo dès la 43e minute est un indicateur d'une performance sans relief du Lyonnais. À part un contre sur Saito et quelques bons soutiens dans les rucks, Cretin a manqué de présence et de volume, et raté un plaquage important sur une relance de Van den Heever. Diallo (6) a amené davantage de vitesse d'intervention et d'impact en défense.

Jolmes 3


Le deuxième-ligne bordelais a été bien moins fringant que la semaine dernière. Son match débute par un en-avant qui coupe une des premières séquences françaises (6e). Il manque également d'attention sur une passe après contact de Mauvaka (34e). Visiblement émoussé, Jolmes n'a pas non plus pesé physiquement ballon en main et a raté plusieurs plaquages. Remplacé par Lavault (43e).

Flament 5


À l'image du paquet d'avants, le Toulousain n'a pas eu le même impact ni le même rayonnement que lors du premier test au Japon. S'il percute bien en début de match pour mettre son équipe dans l'avancée, il a été plus discret par la suite dans ce registre. Il est également pénalisé pour un plaquage en retard (14e) et un écran qui coupe une séquence française alors que Max Spring venait de déchirer le rideau japonais (64e). À noter tout de même qu'il n'a pas flanché physiquement, notamment en défense, en enquillant encore une fois 80 minutes sur le terrain.

Bamba 4

Dans ces ballons lents où il faut aller défier, le pilier droit a toujours cette capacité à gagner ses duels pour gagner quelques mètres sur les appuis. Sa tenue en mêlée n'est pas en doute sur ce match mais sa prestation d'ensemble est encore entachée de fautes et d'approximations. Notons un en-avant derrière un ruck (2e), une pénalité concédée pour hors-jeu (18e) et encore un en-avant au contact (42e). Remplacé par Falatea (46e).

Mauvaka 6

Le talonneur entre bien dans son match avec un grattage dans le premier ruck (2e) et des mêlées très solides. Il est encore précieux au sol en forçant une faute japonaise dans un temps faible (36e). C'est aussi très propre en touche où il a pas mal varié avec quelques lancers courts, notamment cette belle combinaison avec Cretin derrière laquelle il gagne 20 mètres (28e). À son débit de mauvaises transmissions comme cette mauvaise passe alors qu'il récupère un ballon en fond de touche japonaise (15e) ou ce ballon perdu après contact alors qu'il cherchait Jolmes (34e). Remplacé par Bourgarit (43e).

Gros 7

Le gaucher toulonnais a été très solide au milieu de la prestation mitigée de son équipe dans la première partie du match. D'abord en mêlée où Gros a été très propre voire dominateur sur certaines poussées. On l'a aussi beaucoup vu ferrailler dans le jeu au sol à l'image de ce ballon gratté (8e) ou de ces contre-rucks initiés et qui auraient mérité un meilleur sort. La doublure de Cyril Baille en temps normal a encore marqué des points. Remplacé par Priso (46e).

Le banc : 6

À part Hastoy, qui n'est pas entré en jeu, et Macalou (64e), les remplaçants étaient tous en action au plus tard à la 50e minute. La première ligne Falatea (6) - Bourgarit (5) - Priso (5) a fait un gros boulot sur la mêlée qui ouvre un boulevard à Couilloud pour l'essai de la victoire (70e). Falatea est cependant pénalisé pour une poussée en travers (76e), sans conséquence sur le score final, tandis que Priso a été pris une fois au sol (61e). Entrée discrète mais propre du deuxième-ligne Thomas Lavault (5) alors que Diallo (6) a été très présent défensivement. Encore entrée à l'aile, Sekou Macalou n'était pas loin de l'essai derrière un rasant de Spring (66e) mais il est coffré au sol, ce qui lui arrivera encore deux minutes plus tard sur un autre lancement (68e).

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Scalp Sam 9 Juil 2022 - 11:33

XV de France: "L'objectif a été atteint", estime Galthié après le deuxième succès au Japon

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france/xv-de-france-l-objectif-a-ete-atteint-estime-galthie-apres-le-deuxieme-succes-au-japon_AV-202207090131.html

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Team modo
Team modo

Nombre de messages : 27151
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

XV de France (partie en cours) - Page 3 Empty Re: XV de France (partie en cours)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum