AllezUnion.com, Forum des supporters de l'Union Bordeaux Bègles - Rugby
Un forum est comme un vestiaire, quand on y rentre on dit bonjour. Pensez donc à vous connecter, ça vous assurera également une visibilité parfaite ;o)

Enregistrer et activer un compte prend 3 minutes. Seule une adresse email valide est nécessaire. Ne soyez pas timide, Allez y !

AllezUnion.com
Derniers sujets
» Top14-19eme-journee-Racing92-UBB
par sudiste Aujourd'hui à 19:59

» Prolongations, Signatures, Départs pour 2021/2022
par le radis Aujourd'hui à 17:27

» Top14 : autres matchs
par Switch Aujourd'hui à 14:31

» Top14 - 14ème journée : UBB / Lyon
par Scalp Aujourd'hui à 12:59

» France Bleu Gironde : La mêlée du lundi
par Scalp Aujourd'hui à 9:50

» Top Rugby sur TV7
par Scalp Aujourd'hui à 9:48

» Jules Gimbert
par Scalp Hier à 20:20

» Le XV de France
par grospaquet31 Hier à 19:52

» espoirs 2020/2021
par Vévé64 Hier à 17:36

» Que deviennent nos anciens joueurs ?
par marchal Hier à 15:00

» Top14 - 4ème journée : UBB / Clermont
par nadoloubb Hier à 14:46

» Equipes de France Jeunes
par léopold Hier à 8:04

» Geoffrey Cros
par patrick Lun 18 Jan 2021 - 18:26

» Joseph Dweba
par Scalp Dim 17 Jan 2021 - 16:24

» Nans Ducuing
par Vévé64 Sam 16 Jan 2021 - 15:03

» Guido Petti
par Scalp Ven 15 Jan 2021 - 18:48

» Rugby et Coronavirus
par Scalp Ven 15 Jan 2021 - 10:45

» Champions Cup
par krahknardz Ven 15 Jan 2021 - 1:20

» LNR : l'organisation du rugby pro en France
par Scalp Jeu 14 Jan 2021 - 19:14

» Jean-Baptiste Dubié
par biscouette Mer 13 Jan 2021 - 21:59

» Le Pognon et le Rugby
par Scalp Mer 13 Jan 2021 - 10:23

» Comment soutenir l'UBB pendant la crise du COVID-19 ?
par le radis Lun 11 Jan 2021 - 19:34

» Focus sur L. Marti dans le Midol
par le radis Lun 11 Jan 2021 - 10:34

» Bautista Delguy
par le radis Lun 11 Jan 2021 - 9:31

» 130 ans du Stade Bordelais
par patrick Dim 10 Jan 2021 - 13:22

» Top14 - 13ème journée : UBB / Toulon
par RugbyData Sam 9 Jan 2021 - 23:15

» Infirmerie 2020-2021
par le radis Sam 9 Jan 2021 - 15:09

» Matthieu Jalibert
par krahknardz Sam 9 Jan 2021 - 11:02

» Pro D2 : Autres matchs
par marchal Ven 8 Jan 2021 - 0:47

» Coupe d'Europe 2020-2021
par grospaquet31 Jeu 7 Jan 2021 - 21:53

Le Deal du moment : -40%
Remise de 40% sur le sac à dos en cuir Lacoste ...
Voir le deal
156 €

Yoram Moefana

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Yoram Moefana - Page 3 Empty Re: Yoram Moefana

Message  le radis le Jeu 19 Nov 2020 - 20:32

Ok donc on y apprend que l'UBB l'a fait signer dès 18 ans...c'est donc sa 3ème année de contrat.

le radis
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7479
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Yoram Moefana - Page 3 Empty Re: Yoram Moefana

Message  Scalp le Jeu 19 Nov 2020 - 20:26

https://www.sudouest.fr/2020/11/19/moefana-le-grand-espoir-de-futuna-8094764-10142.php

Avant Stade Français – UBB : Yoram Moefana, la pépite de Futuna

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yoram Moefana a inscrit quatre essais sur ses cinq premiers matchs de Top 14. © Crédit photo : PHOTO FABIEN COTTEREAU

Par Yoan Leshauriès

Après des débuts prometteurs en Top 14, le jeune trois-quart centre (20 ans) sera encore sur le banc de l’Union Bordeaux-Bègles ce samedi (15h15) à Paris.

En toute humilité, celui qui a inscrit quatre essais sur ses quatre premiers matchs de Top 14 tient à rectifier les statistiques, comme si les regards braqués sur lui étaient précipités : « En fait, j’ai joué cinq matchs, j’étais 24e à La Rochelle et je me suis retrouvé sur la feuille suite à la blessure de Rémi Lamerat. Je ne sais pas pourquoi on ne l’a pas compté. »

Qu’à cela ne tienne, le baptême du feu de Yoram Moefana (20 ans) est tout de même réussi. Et depuis le départ du All Black Seta Tamanivalu pour le Japon, on comprend pourquoi le staff de l’Union Bordeaux-Bègles fait confiance à sa jeune pépite originaire de Futuna. Le jeune trois-quart centre Espoir se retrouvera une fois encore sur le banc girondin ce samedi (15 h 15) pour le déplacement au Stade Français.

Enfin un essai dans ce match, il est bordelais ! \ud83c\udf89

Très belle construction sur toute la largeur du terrain, pour une conclusion en coin de Moefana \ud83d\udc4f#COUBB pic.twitter.com/u6Lb73HZHm
— Canal Rugby Club (@CanalRugbyClub) November 13, 2020

Tout va très vite en ce moment pour Yoram Moefana. Ses débuts en Top 14 resteront gravés dans sa mémoire. Suite au premier essai à Lyon lors du tout premier match, « j’ai refait le fil du chemin dans ma tête, j’ai repensé à Futuna, à tout mon parcours. Je n’aurais pas imaginé arriver jusqu’ici ».

Auprès de son oncle

Pour sa première titularisation face à Agen, « j’ai été ému ». Et pour cause, il s’est retrouvé face à son oncle, Tapu Falatea, pilier du SUA, qu’il a suivi en métropole alors qu’il n’avait que 13 ans, laissant derrière lui ses parents et son cher Fenua. « Ma mère voulait que je vienne ici pour l’école, raconte-t-il. Mon oncle m’a emmené avec lui. On est arrivé à Limoges, j’ai commencé le rugby là-bas, puis nous sommes partis à Colomiers où il venait de signer. Les premiers mois ont été difficiles mais grâce à lui et d’autres oncles éloignés, il y avait une ambiance familiale qui me faisait un peu oublier l’éloignement du pays. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Alors joueur à Colomiers, Tapu Falatea propose au centre de formation de donner sa chance à son neveu. Ce dernier ne tarde pas à la saisir et grimpe les échelons des cadets jusqu’aux Espoirs. « Il avait des qualités techniques assez avancées, se souvient Fabien Berneau, en charge de la formation columérine à l’époque. C’est un joueur qui s’est développé d’un coup physiquement, à partir de 16–17 ans. Dans les catégories jeunes, il faisait déjà la différence. » Si bien qu’il est sélectionné dans toutes les catégories jeunes en équipe de France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bordeaux-Bègles le repère et lui fait signer un contrat Espoirs de trois ans. « On l’avait identifié comme un joueur Premium à très fort potentiel, explique David Ortiz, l’ex-directeur du centre de formation girondin. C’était une pierre brute à polir. » Mais l’UBB le laisse une année de plus en prêt à Colomiers pour s’aguerrir. En 2018, Yoram Moefana est lancé en Pro D2, à seulement 18 ans. Il jouera six matchs (trois titularisations) avec les pros. « Il a fait des apparitions de qualité. C’était un joueur qui présentait déjà des aptitudes dans sa capacité à gagner tous ses duels offensifs. Il avait des prédispositions pour le haut niveau », explique Julien Sarraute, qui aurait aimé conserver la pépite un peu plus longtemps.

À grande vitesse


Le jeune joueur voit son arrivée en Gironde comme un challenge. « Je ne vivais plus chez mon oncle, j’ai dû me débrouiller tout seul comme un homme. » La première saison avec les Espoirs de l’UBB a été très courte puisqu’il s’est blessé au pied et a été indisponible pendant trois mois. Mais à son retour, « il n’y avait pas photo par rapport à son potentiel, assure David Ortiz. J’ai le souvenir du dernier match face à Oyonnax où il marque trois essais à lui tout seul en toute facilité. Il a su démontrer ses qualités en très peu de temps. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette saison, Yoram Moefana a écrit une nouvelle page de son histoire en Top 14. Sans se prendre la tête, « au feeling » comme il dit timidement. « J’espère jouer le plus possible à ce niveau pour continuer à progresser ». En tout cas, le potentiel est là. Et tous ceux qui ont croisé son chemin assurent que s’il continue crescendo, il pourrait un jour aller voir encore plus haut.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7893
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Yoram Moefana - Page 3 Empty Re: Yoram Moefana

Message  Switch le Jeu 8 Oct 2020 - 9:29

Le genre de joueur à polir, à incorporer petit à petit, pour trouver l'équilibre entre "ne pas le cramer trop tôt" en lui mettant trop de responsabilité d'un coup, et "l'investir" en lui faisant faire progressivement des apparitions de plus en plus régulières.

Il ne faut pas qu'il parte en 2021 ! Donnons lui envie de rester. Il doit faire partie du projet "UBB de demain", avec des Paiva, Lamothe, Roumat, Woki, Jalibert, Gimbert, Uberti, Cros...etc.

_________________
Le rugby c'est comme la dinde : sans les marrons, c'est vulgaire.
Switch
Switch
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 5615
Localisation : Lyon / Edinburgh
Date d'inscription : 30/04/2011
Humeur : Fonction de l'UBB
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Yoram Moefana - Page 3 Empty Yoram Moefana

Message  Scalp le Mer 7 Oct 2020 - 22:17

https://www.lerugbynistere.fr/news/ubb-yoram-moefana-le-moins-de-20-qui-fait-le-bonheur-des-bordelais-0710201258.php

UBB - Yoram Moefana, le moins de 20 qui fait le bonheur des Bordelais

Le Rugbynistère - Boukercha Oussama

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yoram Falatea Moefana peut facilement se placer au centre de l'attaque bordelaise.

Ce lundi soir, un jeune joueur de 20 ans faisait sa première apparition en Top 14. Yoram Moefana, centre de l'Union Bordeaux Bègles.

Les amateurs de rugby se sont passionnés pour le match du lundi soir entre le LOU et l'Union Bordeaux Bègles. Si le score fut lourd pour les Girondins (27-10), la seconde mi-temps était bien mieux dans le jeu. Christophe Urios n'a pourtant pas apprécié la prestation de ses hommes et il n'a pas hésité à le faire savoir en conférence de presse.

Mais, c'est dans la morosité et le dur que des surprises arrivent. Au fond du sceau, on ne peut pas aller plus bas. Certains Bordelais ont étonné durant ce match, notamment en seconde période avec les changements. Ils ont réussi à relancer une machine enrouée, sans l'aide de personne. Si la nouvelle recrue Joseph Dweba a fait un bien fou en mêlée et avec un essai inscrit, c'est un jeune joueur français d'origine wallisienne qui a suscité la curiosité de certains : Yoram Moefana.

Le fenua

Le rugby français et Wallis et Futuna ont une vieille histoire d'amour qui dure. Le Fenua ("territoire" ou "pays" en tahitien) regorge de joueurs de qualités physiques, techniques et intellectuelles. Vous connaissez déjà Sébastien Vahaamahina, Peato Mauvaka, Emerick Setiano, ou Romain Taofifenua. Désormais, il faudra compter sur des jeunes moins de 20 qui poussent doucement, mais avec force. Lors du dernier Tournoi des 6 Nations, trois d'entre eux ont marqué les esprits : Tani Vili, (3/4 centre né à Brive et actuellement à l'ASM Clermont Auvergne), Aselo Ikahehegi (le pilier ch'ti désormais au Racing 92) et le dernier, Yoram Moefana, né en Nouvelle-Calédonie.



Formé à Colomiers, Yoram a fait quelques apparitions sous les couleurs du club de la banlieue toulousaine. 4 belles années de formation avant de rejoindre l'Union Bordeaux Bègles en 2019, et son contrat court jusqu'en 2021. Mais nulle doute que les Bordelais et Laurent Marti, friand de jeunes talents, le reconduiront. Yoram est un exemple de précocité : il fut lancé en Pro D2 alors qu'il n'avait seulement que 18 ans. Yoram fait partie des joueurs qui ont une tête bien pleine dans un corps bien fait. Ses études en Bachelor Marketing et Commerce International se poursuivent avec sérénité, tout comme son ascension dans le rugby français.



Surclassé en U20

Lors de la dernière édition du Tournoi des 6 Nations U20, plusieurs joueurs ont été surclassés, comme un test. Et le test a été réussi pour Yoram Moefana. Le Bordelais faisait partie des 4 joueurs (Dridi, Germain et Tiberghien) ayant remporté une médaille d'argent en rugby à 7 aux Jeux olympiques de la Jeunesse en octobre. Le 2000 compte désormais plusieurs sélections en équipe de France jeunes après avoir fait toutes les catégories : U17, U18 à XV et à 7, U20 développement et U20). On ne peut pas encore dire si le maillot bleu continuera de lui couvrir les épaules, mais Yoram est un pur produit du travail fait depuis des années par les différents staffs français. En 2019, il a été sélectionné pour le titre de meilleur essai des moins de 20 par la FFR.



Première apparition

Sa première année bordelaise a été cantonnée aux espoirs et aux moins de 20. D'un style de jeu différent de ses contemporains au centre, Yoram cherche plus les intervalles et la vitesse que la percussion, contrairement à un Delbouis ou un Tani Vili. Rajoutez à cela sa polyvalence en 12 et 13, qui ravit ses entraîneurs. Yoram, 20 ans, 97 kilos pour 1 mètre 82, a fait son premier match de Top 14 ce week-end face au LOU. Rentré assez tôt dans la partie (16e minute à la place d'Ulupano Seuteni, sorti sur protocole commotion), le centre a assumé son rôle au milieu de terrain, en défense et en attaque. La concurrence est tout de même rude au centre. Yoram devra prendre tout le temps de jeu proposé par Christophe Urios, et accepter de se le partager avec Seuteni, Seta Tamanivalu (ancien ailier All Black, replacé au centre), Jean-Baptiste Dubié et Pablo Uberti, de retour au club après une saison grenobloise. Tant qu'il y a de la place, il y a de l'espoir.

_________________
« Le rugby c'est ma vie et ma vie c'est le rugby »   Christophe Urios
Scalp
Scalp
Centre de presse
Centre de presse

Nombre de messages : 7893
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/09/2018
Humeur : Positif avant tout
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Yoram Moefana - Page 3 Empty Re: Yoram Moefana

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum